L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoins de Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

XV. Il est essentiel d’échanger clairement sur la façon de discerner entre l’essence des pharisiens et du monde religieux qui défie Dieu

3. Pourquoi chaque nouvelle étape de l’œuvre de Dieu rencontre-t-elle le défi et la condamnation téméraires du monde religieux ? Quelle en est la cause principale ?

. Pourquoi chaque nouvelle étape de l’œuvre de Dieu rencontre-t-elle le défi et la condamnation téméraires du monde religieux ?

Versets bibliques pour référence :

« Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles. Un homme planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays. Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d’eux une part du produit de la vigne. S’étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide. Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête, et l’outragèrent. Il en envoya un troisième, qu’ils tuèrent ; puis plusieurs autres, qu’ils battirent ou tuèrent. Il avait encore un fils bien-aimé ; il l’envoya vers eux le dernier, en disant: Ils auront du respect pour mon fils. Mais ces vignerons dirent entre eux: Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous. Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne. Maintenant, que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d’autres » (Marc 12:1-9).

« Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens assemblèrent le sanhédrin, et dirent: Que ferons-nous ? Car cet homme fait beaucoup de miracles. Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire et notre ville et notre nation. […] Dès ce jour, ils résolurent de le faire mourir » (Jean 11:47-48, 53).

Paroles de Dieu concernées :

L’œuvre de Dieu continue à progresser, et, bien que le but de Son œuvre reste immuable, les moyens qu’Il utilise pour travailler changent constamment, et donc changent également ceux qui suivent Dieu. Plus Dieu travaille, mieux l’homme en vient à connaître Dieu et le tempérament de l’homme change conformément à Son œuvre. Cependant, parce que le travail de Dieu change constamment, ceux qui ne connaissent pas l’œuvre du Saint-Esprit et ces hommes absurdes qui ne connaissent pas la vérité deviennent les adversaires de Dieu. L’œuvre de Dieu n’est jamais conforme aux conceptions de l’homme, car Son travail est toujours nouveau, jamais vieux. Il ne répète jamais le travail du passé, mais fonce plutôt, accomplissant un travail inédit. Comme Dieu ne répète pas Son travail et l’homme juge toujours l’œuvre de Dieu aujourd’hui sur la base de Son travail du passé, il est extrêmement difficile pour Dieu de mener à bien chaque étape de travail de la nouvelle ère. L’homme présente beaucoup trop d’obstacles ! La pensée de l’homme est trop rigide ! Aucun homme ne connaît le travail de Dieu, mais ils définissent tous ce travail. Éloigné de Dieu, l’homme perd la vie, la vérité et les bénédictions de Dieu, pourtant, l’homme n’accepte pas non plus la vie, la vérité, encore moins les plus grandes bénédictions que Dieu accorde à l’humanité. Tous les hommes veulent mieux connaître Dieu, mais sont incapables de tolérer tout changement dans le travail de Dieu. Ceux qui n’acceptent pas le nouveau travail de Dieu croient que le travail de Dieu est immuable et que le travail de Dieu reste éternellement au point mort. Selon leur croyance, il suffit d’observer la loi pour obtenir le salut éternel de Dieu, et, aussi longtemps qu’ils se repentent et confessent leurs péchés, le cœur de Dieu sera toujours satisfait. Ils sont d’avis que Dieu ne peut être que le Dieu de la loi et le Dieu qui a été cloué sur la croix pour l’homme ; ils pensent également que Dieu ne devrait pas et ne peut pas dépasser la Bible. Ce sont précisément ces opinions qui les ont enchaînés fermement à la loi du passé et les ont entravés par des règlements rigides. Plus de gens encore croient que le nouveau travail de Dieu, quel que soit ce travail, doit être corroboré par des prophéties, et que dans chaque étape de ce travail, tous ceux qui Le suivent avec un cœur sincère doivent également recevoir des révélations, autrement le travail ne peut pas être de Dieu. Ce n’est déjà pas une tâche facile pour l’homme de connaître Dieu. Considérant en plus le cœur absurde de l’homme et sa nature rebelle, suffisante et vaine, il est d’autant plus difficile à l’homme d’accepter la nouvelle œuvre de Dieu.

Extrait de « Comment l’homme qui a défini Dieu dans ses conceptions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? », La Parole apparaît dans la chair

Les trois étapes de travail sont l’expression complète du travail de sauver l’humanité. Ceux qui ne connaissent pas les trois étapes de travail ne connaissent pas les diverses méthodes et les principes du travail du Saint-Esprit ; ceux qui seulement s’attachent rigidement à la doctrine d’une étape de travail précédente sont des gens qui limitent Dieu à la doctrine, et dont la croyance en Dieu est vague et incertaine. De telles gens ne recevront jamais le salut de Dieu. Seules les trois étapes de l’œuvre de Dieu peuvent exprimer pleinement tout le tempérament de Dieu et complètement le dessein de Dieu de sauver l’humanité tout entière, ainsi que tout le processus du salut de l’humanité. Cela est la preuve qu’Il a vaincu Satan et a gagné l’humanité ; c’est la preuve de la victoire de Dieu et c’est l’expression du tempérament entier de Dieu. Ceux qui ne comprennent qu’une des trois étapes de l’œuvre de Dieu ne connaissent qu’une partie du tempérament de Dieu. Dans la conception de l’homme, cette seule étape peut facilement devenir une doctrine. Il devient probable que l’homme établisse des règles au sujet de Dieu et que l’homme utilise cette unique partie du tempérament de Dieu comme une représentation de tout le tempérament de Dieu. En outre, une grande partie de l’imagination de l’homme est confuse en lui, de sorte qu’il utilise des paramètres très stricts pour limiter le tempérament, l’être et la sagesse de Dieu, ainsi que les principes de l’œuvre de Dieu, croyant que la manière d’être de Dieu durant une étape durera éternellement, ne changera jamais. Seuls ceux qui connaissent et apprécient les trois étapes de travail peuvent connaître Dieu complètement et correctement. À tout le moins, ils ne définiront pas Dieu comme le Dieu des Israélites ou des Juifs et ne Le verront pas comme un Dieu éternellement cloué sur la croix à cause de l’homme. Si vous en venez à connaître Dieu seulement à partir d’une étape de Son travail, alors votre connaissance est beaucoup trop petite. Votre connaissance n’est qu’une goutte dans l’océan. Sinon, pourquoi est-ce qu’un grand nombre appartenant à la vieille garde religieuse crucifierait Dieu vivant sur la croix ? N’est-ce pas parce que l’homme confine Dieu à l’intérieur de certains paramètres ? Beaucoup de gens ne s’opposent-ils pas à Dieu et n’entravent-ils pas le travail du Saint-Esprit parce qu’ils ne connaissent pas le travail varié et diversifié de Dieu, et, en outre, parce qu’ils possèdent seulement un peu de connaissance et de doctrine pour évaluer le travail du Saint-Esprit ? Bien que leurs expériences soient superficielles, de telles gens sont arrogants et indulgents de nature, et ils considèrent le travail du Saint-Esprit avec mépris, ils ignorent les disciplines du Saint-Esprit et, de plus, utilisent leurs vieux arguments triviaux pour « confirmer » l’œuvre du Saint-Esprit. Ils se donnent des airs et sont tout à fait convaincus d’être des gens instruits et érudits, et qu’ils peuvent voyager à travers le monde. Ces gens ne sont-ils pas méprisés et rejetés par le Saint-Esprit et ne seront-ils pas éliminés par la nouvelle ère ? Ceux qui se présentent devant Dieu et s’opposent ouvertement à Lui ne sont-ils pas de petites gens myopes qui essaient simplement de faire preuve d’intelligence ? Avec une maigre connaissance de la Bible, ils essaient de grimper les murs du « haut savoir », d’enseigner aux gens avec leur doctrine superficielle, d’inverser le travail du Saint-Esprit, de le limiter à leur propre processus de pensée, et, myopes comme ils sont, ils essaient de saisir d’un seul coup d’œil six mille ans de l’œuvre de Dieu. Ces gens ont-ils quelque raison que ce soit ? En fait, mieux les gens connaissent Dieu, plus lents ils sont à juger Son œuvre. En outre, ils ne parlent qu’un peu de leur connaissance du travail de Dieu aujourd’hui et ils ne sont pas téméraires dans leurs jugements. Moins les gens connaissent Dieu et plus ils sont arrogants et présomptueux, plus ils proclament l’être de Dieu sans réfléchir, mais ils parlent seulement en théorie et n’offrent aucune preuve réelle. Ces personnes ne sont d’aucune valeur. Ceux qui croient que le travail du Saint-Esprit est un jeu sont frivoles. Ceux qui ne sont pas prudents quand ils découvrent la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, qui parlent sans réfléchir, sont prompts à juger, donnent libre cours à leur instinct naturel de nier la légitimité de l’œuvre du Saint-Esprit, et aussi l’insultent et le blasphèment, de telles gens irrespectueux ne sont-ils pas ignorants de l’œuvre du Saint-Esprit ? Ne sont-ils pas, en outre, remplis d’arrogance, intrinsèquement fiers et ingouvernables ? Même si un jour de telles gens acceptent le nouveau travail du Saint-Esprit, Dieu ne les tolérera pas. Non seulement ils méprisent ceux qui travaillent pour Dieu, mais ils blasphèment aussi Dieu Lui-même. Ces gens téméraires ne seront pas pardonnés, ni dans cette ère ni dans l’ère à venir, et ils périront à jamais en enfer ! Ces gens irrespectueux et indulgents prétendent croire en Dieu, et plus ils agissent ainsi, plus ils sont susceptibles d’offenser les décrets administratifs de Dieu. Tous ces arrogants qui sont naturellement déchaînés et n’ont jamais obéi à quiconque n’empruntent-ils pas tous ce chemin ? Est-ce qu’ils ne s’opposent pas à Dieu, jour après jour, Lui qui est toujours nouveau et jamais vieux ?

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Chacune des trois étapes de travail se fonde sur l’étape précédente ; elle n’est pas réalisée de façon indépendante, distincte de l’œuvre du salut. Bien qu’il existe de grandes différences entre les ères et le type de travail qui est réalisé dans chacune, en son fond, il s’agit toujours du salut de l’humanité et chaque étape de l’œuvre du salut est plus profonde que la précédente. Chaque étape de travail se fonde sur l’étape précédente qui n’est pas abolie. De cette façon, dans Son œuvre qui est toujours nouvelle et jamais ancienne, Dieu exprime constamment un aspect de Son tempérament qui n’a jamais été exprimé à l’homme et Il expose toujours à l’homme Son nouveau travail et Son nouvel être, et même si la vieille garde religieuse fait tout son possible pour y résister et s’y opposer ouvertement, Dieu fait toujours le nouveau travail qu’Il a l’intention de faire. Son travail change toujours, et ainsi il rencontre toujours l’opposition de l’homme. Donc, aussi, Son tempérament change toujours, de même que l’ère et les bénéficiaires de Son œuvre. En outre, Il fait toujours un travail qui n’a jamais été fait auparavant, réalisant même un travail qui, pour l’homme, semble être une contradiction de Son travail du passé, semble aller à contre-courant de ce travail précédent. L’homme est capable d’accepter seulement un type de travail ou un genre de pratique. Il est difficile aux gens d’accepter un travail ou des genres de pratique qui sont en désaccord avec eux ou qui leur sont supérieurs, mais le Saint-Esprit fait toujours un nouveau travail et donc se lèvent groupes après groupes d’experts religieux qui s’opposent à la nouvelle œuvre de Dieu. Ces gens sont devenus des « experts » précisément parce que l’homme n’a aucune idée que Dieu est toujours nouveau et jamais ancien et il ne connaît pas les principes de l’œuvre de Dieu, et, en plus, il n’a aucune connaissance des nombreuses façons dont Dieu sauve l’homme. Ainsi, l’homme est tout à fait incapable de dire si c’est un travail qui vient du Saint-Esprit ou de Dieu Lui-même. Beaucoup de gens adoptent le critère de discernement suivant : si le travail correspond aux paroles qui ont précédé, ils l’acceptent, et s’il y a des différences avec le travail précédent, ils s’y opposent et le rejettent. […] Sachez que vous vous opposez à l’œuvre de Dieu ou utilisez vos propres conceptions pour évaluer le travail d’aujourd’hui, parce que vous ne connaissez pas les principes de l’œuvre de Dieu et parce que vous ne prenez pas le travail du Saint-Esprit suffisamment au sérieux. Votre opposition à Dieu et votre obstruction à l’œuvre du Saint-Esprit sont causées par vos conceptions et votre arrogance inhérente. Ce n’est pas que l’œuvre de Dieu soit erronée, mais que vous êtes naturellement trop désobéissants.

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Voulez-vous savoir ce qui a poussé les pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaître l’essence des pharisiens ? Ils étaient remplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent encore le Messie, car ils n’ont aucune connaissance de la voie de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ?

Extrait de « Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre », La Parole apparaît dans la chair

Des hommes stupides et ignorants considèrent souvent l’humanité normale du Christ comme une imperfection. Quelle que soit la façon dont Il exprime et expose l’être de Sa divinité, l’homme est incapable de reconnaître qu’Il est le Christ. Et plus ce Christ démontre Son obéissance et Son humilité, les idiots Le considèrent avec plus de légèreté. Il y en a même qui adoptent envers Lui une attitude d’exclusion et de mépris, mais placent ces « grands hommes » aux images sublimes sur le trône pour être adorés. La résistance et la désobéissance de l’homme envers Dieu proviennent du fait que l’essence de Dieu incarné se soumet à la volonté de Dieu, ainsi qu’à l’humanité normale du Christ ; en cela se trouve la source de la résistance et de la désobéissance de l’homme envers Dieu. Si le Christ n’avait ni l’apparence de Son humanité, ni cherché la volonté de Dieu le Père dans la perspective d’un être créé, mais était plutôt doté d’une super humanité, alors l’homme n’aurait probablement pas désobéi à Dieu. La raison pour laquelle l’homme est toujours prêt à croire en un Dieu invisible dans le ciel tient au fait que le Dieu dans le ciel n’a aucune humanité et Il ne possède aucun attribut d’un être créé. Ainsi, l’homme Le considère toujours avec la plus grande estime, pendant qu’il affiche une attitude de mépris envers le Christ.

Extrait de « L’essence du Christ est l’obéissance à la volonté du Père céleste », La Parole apparaît dans la chair

Un Dieu invisible et intangible est aimé de tous et accueilli par tous. Si Dieu n’est qu’un esprit invisible à l’homme, Il est très facile pour l’homme de croire en Dieu. L’homme peut donner libre cours à son imagination, peut inventer n’importe quelle image comme image de Dieu pour se faire plaisir et se sentir heureux. Ainsi, l’homme peut faire tout ce qui est le plus agréable à son propre Dieu et décider de tout ce que ce Dieu est prêt à faire, sans aucun scrupule. De plus, l’homme croit que personne n’est plus loyal et pieux que lui envers Dieu, et que tous les autres sont des païens qui sont déloyaux envers Dieu. On peut dire que cela est recherché par ceux dont la croyance en Dieu est vague et basée sur la doctrine ; ils cherchent tous la même chose, avec peu de variation. Simplement, les images de Dieu dans leur imagination sont différentes, mais en fait, leur essence est la même.

L’homme n’est pas préoccupé par sa croyance insouciante en Dieu et croit en Dieu comme il le veut. Ceci fait partie de la charte des « droits et libertés de l’homme » que personne ne peut altérer, car l’homme croit en son propre Dieu et non le Dieu de quelqu’un d’autre ; il est sa propre propriété privée, et presque toute personne possède ce genre de propriété privée. L’homme considère cette propriété comme un trésor précieux, mais aux yeux de Dieu, il n’y a rien de plus médiocre ou sans valeur, car il n’y a pas d’indication plus claire de l’opposition à Dieu que cette propriété privée de l’homme. C’est à cause du travail de Dieu incarné que Dieu devient chair, qu’Il a une forme tangible, et qu’Il peut être vu et touché par l’homme. Il n’est pas un esprit informe, mais une chair qui peut être touchée et vue par l’homme. Pourtant, dans la plupart des cas, les gens croient en des Dieux qui n’ont ni chair ni forme mais qui ont une forme libre. Ainsi, le Dieu incarné est devenu l’ennemi de la plupart de ceux qui croient en Dieu, et ceux qui ne peuvent pas accepter l’incarnation de Dieu, de la même façon, sont devenus les adversaires de Dieu. L’homme a des conceptions non à cause de sa façon de penser, ou à cause de sa rébellion, mais à cause de cette propriété privée de l’homme. C’est à cause de cette propriété que la plupart des gens meurent, et c’est ce Dieu vague qui ruine la vie de l’homme, ce Dieu qui ne peut pas être touché, ne peut pas être vu, et en fait n’existe pas. La vie de l’homme est perdue, non par le Dieu incarné, encore moins par le Dieu des cieux, mais par le Dieu de la propre imagination de l’homme.

Extrait de « L’humanité corrompue a encore plus besoin du salut de Dieu fait chair », La Parole apparaît dans la chair

Tous les hommes espèrent voir le vrai visage de Jésus et désirent être avec Lui. Je crois qu’aucun des frères et sœurs dirait qu’il n’est pas disposé à voir Jésus ou à être avec Lui. Avant que vous n’ayez vu Jésus, c’est-à-dire avant que vous n’ayez vu le Dieu incarné, vous aurez plusieurs pensées, par exemple au sujet de l’apparence de Jésus, Sa façon de parler, Son style de vie, ainsi de suite. Toutefois, lorsque vous Le verrez réellement, vos pensées changeront tout de suite. Pourquoi ? Voulez-vous le savoir ? Il est certes vrai que la pensée de l’homme ne doit pas être négligée, mais il est beaucoup plus intolérable que l’homme modifie l’essence de Christ. Vous considérez Christ comme un immortel, un sage, mais personne ne considère Christ comme un mortel avec une essence divine. Par conséquent, beaucoup de ceux qui brûlent d’envie, nuit et jour, de voir Dieu sont en fait des ennemis de Dieu et sont incompatibles avec Dieu. N’est-ce pas une erreur de la part de l’homme ? Même maintenant, vous pensez toujours que votre croyance et fidélité sont telles que vous méritez de voir le visage de Christ, mais Je vous exhorte à vous munir de choses plus tangibles ! Car, dans le passé, le présent et l’avenir, beaucoup de ceux qui ont eu contact avec Christ ont échoué ; ils jouent tous le rôle des pharisiens. Quelle est la raison de votre échec ? C’est précisément parce que dans vos idées il existe un Dieu sublime, admirable. Mais la vérité n’est pas comme le souhaite l’homme. Non seulement Christ n’est-Il pas sublime, mais Il est particulièrement petit ; non seulement est-Il un homme, mais Il est un homme ordinaire ; non seulement ne peut-Il pas monter au ciel, Il ne peut non plus se déplacer librement sur la terre. Et donc les gens Le traitent comme un homme ordinaire ; ils font comme bon leur semble quand ils sont avec Lui et Lui disent des paroles sans réfléchir, continuant, pendant tout ce temps, d’attendre la venue du « vrai Christ ». Vous considérez le Christ qui est déjà venu comme un homme ordinaire et Sa parole comme celle d’un homme ordinaire. Par conséquent, vous n’avez rien reçu de Christ et vous avez, au contraire, complètement exposé votre laideur à la lumière.

Extrait de « Ceux qui sont incompatibles avec Christ sont sûrement les adversaires de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Pourquoi dis-Je que ceux qui sont dans le monde religieux ne croient pas en Dieu et sont méchants, qu’ils sont de la même nature que le diable ? Quand Je dis qu’ils sont méchants, c’est parce qu’ils ne comprennent pas la volonté de Dieu ni ne voient Sa sagesse. Dieu ne leur expose jamais Son œuvre ; ce sont des hommes aveugles qui ne voient pas les actes de Dieu. Ils sont abandonnés par Dieu et ne reçoivent pas du tout le soin et la protection de Dieu, beaucoup moins l’œuvre du Saint-Esprit. Ceux qui ne font pas l’objet de l’œuvre de Dieu sont méchants et s’opposent à Dieu.

Extrait de « Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », La Parole apparaît dans la chair

La source de l’opposition de l’homme et de sa rébellion contre Dieu est sa corruption par Satan. Parce qu’il a été corrompu par Satan, la conscience de l’homme s’est engourdie, il est immoral, ses pensées sont dégénérées, et il a une attitude mentale arriérée. Avant qu’il ne soit corrompu par Satan, l’homme suivait naturellement Dieu et obéissait à Ses paroles. Sa raison et sa conscience étaient naturellement saines et il avait une humanité normale. Après avoir été corrompus par Satan, sa raison, sa conscience et son humanité originelles sont devenues obtuses et ont été handicapées par Satan. Ainsi, il a perdu son obéissance et son amour envers Dieu. La raison de l’homme est devenue aberrante, son tempérament est devenu comme celui d’un animal et sa rébellion envers Dieu est de plus en plus fréquente et grave. Pourtant, l’homme, toujours, ne sait ni ne reconnaît cela et tout simplement s’oppose et se rebelle aveuglément. La révélation du tempérament de l’homme est l’expression de sa raison, de sa perspicacité et de sa conscience et, parce que sa raison et sa perspicacité sont malsaines et que sa conscience est devenue extrêmement obtuse, son tempérament est rebelle contre Dieu. […]

La source de la révélation du tempérament corrompu de l’homme n’est rien de plus que sa conscience engourdie, sa nature malveillante et sa raison malsaine ; si la conscience et la raison de l’homme sont capables de retourner à la normale, alors il deviendra apte à être utilisé par Dieu. C’est simplement parce que la conscience de l’homme a toujours été engourdie, que la raison de l’homme n’a jamais été saine et qu’elle est de plus en plus engourdie que l’homme est de plus en plus rebelle envers Dieu, de sorte qu’il a même cloué Jésus à la croix et a refusé au Dieu incarné des derniers jours l’accès à sa maison et il condamne la chair de Dieu, et voit la chair de Dieu comme vile et humble. Si l’homme n’avait qu’un peu d’humanité, il ne serait pas si cruel dans son traitement de la chair incarnée de Dieu ; s’il n’avait qu’un peu de raison, il ne serait pas si vicieux dans son traitement de la chair de Dieu incarné ; s’il n’avait qu’un peu de conscience, il ne serait pas si « reconnaissant » à Dieu incarné de cette manière. L’homme vit à l’ère de Dieu devenu chair, mais il est incapable de remercier Dieu de lui avoir donné une si bonne occasion, et plutôt maudit la venue de Dieu, ou ignore complètement le fait de l’incarnation de Dieu, et est apparemment contre elle et en est lassé. Indépendamment de la façon dont l’homme traite la venue de Dieu, en bref, Dieu a malgré tout toujours continué à faire Son œuvre, même si l’homme ne Lui a pas le moins du monde réservé bon accueil et Lui fait aveuglément des demandes. Le tempérament de l’homme est devenu extrêmement vicieux, sa raison est devenue extrêmement engourdie, sa conscience a été complètement bafouée par le malin et a depuis longtemps cessé d’être la conscience originelle de l’homme. […] Le tempérament de l’homme est devenu extrêmement vicieux, sa raison est devenue extrêmement engourdie, sa conscience a été complètement bafouée par le malin et a depuis longtemps cessé d’être la conscience originelle de l’homme.

Extrait de « Avoir un tempérament inchangé, c’est être en inimitié envers Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Précédent:Pourquoi dit-on que les anciens et les pasteurs religieux empruntent tous le chemin des pharisiens ? Quelle est leur essence ?

Suivant:Les anciens et les pasteurs religieux sont-ils vraiment tous établis par Dieu ? L’obéissance aux anciens et aux pasteurs religieux, ainsi que leur acceptation, peuvent-elles signifier obéir à Dieu et suivre Dieu ?

Vous aimerez peut-être également