L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

21 L’astuce secrète pour résoudre la haine

Xiao Wu

J’étais mon propre patron. Je vendais principalement des tissus de toutes sortes et confectionnais aussi des vêtements pour mes clients à temps partiel. Au bout de quelques années, mon entreprise est devenue de plus en plus populaire et les gens autour de moi étaient tous très envieux. Plus tard, une voisine a ouvert le même genre de boutique que moi et est devenue ma concurrente. Naturellement, l’activité de ma boutique en a été affectée. Un proverbe populaire dit que deux personnes faisant le même métier ne s’entendent jamais, mais ma consœur n’était pas n’importe qui, elle était mon élève la plus digne de confiance, Xiaochen.

Non seulement Xiaochen avait ouvert le même magasin à côté de chez moi, mais elle attendait même à l’extérieur de sa boutique pour me piquer volontairement mon commerce. Chaque fois qu’elle voyait des gens passer devant sa boutique, elle s’approchait d’eux et les saluait avec enthousiasme, les guidait à l’intérieur et elle leur disait même délibérément des choses horribles à mon sujet. Voyant que Xiaochen faisait tout ce qu’elle pouvait pour me voler mon commerce, j’ai regretté de l’avoir prise comme élève et j’ai commencé à la haïr de tout mon cœur. Quand je la voyais, je refusais de l’approcher ou de lui parler, et parfois je disais même du mal d’elle devant les clients. Ou bien j’offrais volontairement une remise aux clients pour les fidéliser, afin de réduire sa clientèle. Mais comme nous étions voisines, nous ne pouvions pas éviter de nous croiser. Au fil du temps, j’ai ressenti de plus en plus de peine et de refoulement dans mon cœur, et ma haine pour elle est devenue de plus en plus profonde. C’en est arrivé au point où, chaque fois que je la regardais, mon cœur étouffait affreusement, et mon esprit tout entier se préoccupait de la manière de la traiter. Même quand je rêvais, je rêvais que je me battais avec elle. Je vivais avec tellement de souffrance à l’époque !

En 2002, j’ai entendu un camarade de classe dire que croire en Jésus pouvait apporter la paix et le bonheur, que cela pouvait élargir notre cœur pour que nous ne nourrissions plus de haine. Alors j’ai cru au Seigneur Jésus. J’ai vu que le Seigneur Jésus a dit : « Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un prend ton manteau, ne l'empêche pas de prendre encore ta tunique » (Luc 6:27-29). Par les paroles du Seigneur, j’ai compris que le Seigneur a un amour infini et sans bornes pour nous. Il a une tolérance, une patience et un pardon illimités pour nous. Le Seigneur n’a-t-Il pas déjà pratiqué ce qu’Il nous a demandé de faire ? L’amour du Seigneur m’a profondément encouragée, aussi j’ai voulu suivre Ses enseignements, et j’ai essayé de tolérer Xiaochen et de ne pas me disputer avec elle. Mais dans la vie réelle, je la détestais encore de manière irrépressible, et je n’arrivais pas du tout à mettre en pratique la parole du Seigneur. Quand je songeais que la Bible dit que haïr quelqu’un, c’est comme tuer cette personne, je ressentais encore plus de douleur. Je me disais : je veux pardonner à Xiaochen ; pourquoi est-ce que je ne pouvais tout simplement pas le faire ? Je crois au Seigneur et je connais Ses exigences, mais pourquoi ne puis-je pas mettre en pratique Ses paroles ? Je vivais dans la douleur et je n’arrivais pas à m’en sortir.

Bientôt, en 2003, j’ai eu la chance d’accepter l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Au cours d’un rassemblement, une sœur a lu un extrait de la parole de Dieu qui traitait directement de ma difficulté : « Les hommes étaient sauvés et leurs péchés étaient pardonnés seulement à cause de leur foi, mais la nature pécheresse des hommes n’était pas supprimée et demeurait en lui. […] Cela exige que les hommes comprennent le chemin de la croissance dans la vie, la voie de la vie et la façon de changer leur tempérament. Cela exige aussi que les hommes agissent conformément à cette voie afin que le tempérament des hommes puisse changer progressivement, que les hommes puissent vivre sous l’éclat de la lumière, qu’ils puissent faire toutes choses en accord avec la volonté de Dieu, qu’ils rejettent le tempérament satanique corrompu, se dégagent de l’influence des ténèbres de Satan et ainsi se libèrent pleinement du péché. Alors seulement le salut des hommes sera complet » (« Le mystère de l’Incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la Chair). Elle a aussi échangé avec moi : « Pendant l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a opéré une étape de l’œuvre rédemptrice. Notre péché à nous, les humains, a seulement été pardonné pour que nous ne soyons plus condamnés par les lois. Cependant, notre nature pécheresse est restée et elle n’a pas été résolue. C’est comme toi qui vis dans la haine de Xiaochen, tu peux seulement contrôler ton comportement extérieur pour ne pas l’insulter, mais tu n’as pas résolu la source de la haine dans ton cœur. Nous les humains, nous avons été corrompus par Satan pendant des milliers d’années et nous avons été complètement envahis par toutes sortes de poisons sataniques. Des philosophies et des lois sataniques telles que : « Le ciel détruit ceux qui ne sont pas pour eux-mêmes » et « Un homme meurt pour de l’argent ; un oiseau meurt pour de la nourriture » sont devenues notre vie et notre nature. Nous dépendons de ces choses pour vivre, sans pouvoir les contrôler. C’est ainsi que nous sommes tous devenus égoïstes, servant nos propres intérêts et uniquement intéressés par le profit. Nous nous battons et nous nous disputons pour défendre nos propres intérêts et nous éprouvons de la jalousie et de la haine, ce qui nous amène de manière incontrôlable à commettre des péchés et à nous opposer à Dieu. Même si dans notre cœur nous voulons mettre en pratique les paroles du Seigneur, du fait que nous sommes liés et limités par la nature satanique, nous ne pouvons pas les mettre en pratique et nous vivons dans une souffrance intolérable. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant vient régler notre problème fondamental à nous, humains corrompus qui commettons des péchés, pour nous libérer complètement du domaine de Satan. Dans ce but, Dieu prononce des paroles pour accomplir l’œuvre du jugement et de la purification de l’homme, afin que, par le jugement et le châtiment de la parole de Dieu, nous reconnaissions notre propre nature satanique, nous comprenions que le juste tempérament de Dieu est irréprochable, nous en arrivions progressivement à vénérer Dieu, nous ne vivions plus du poison de Satan, nous cherchions la vérité en toutes choses, nous vivions de la parole de Dieu et que nous remplacions notre propre tempérament corrompu par la pratique de la vérité. De cette façon, nous pouvons vivre une humanité normale, nous pouvons savoir comment agir et nous conduire au contact des autres. Lorsque nous avons quitté la servitude de l’autorité de Satan et que nous ne sommes plus contrôlés par notre tempérament corrompu, nous vivons dans la libération et la liberté. Ma sœur, si tu lis souvent la parole de Dieu Tout-Puissant, si tu fais l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu, si tu pries Dieu souvent, si tu Lui demandes de protéger ton cœur, alors tu pourras certainement te défaire de la haine dans ton cœur, t’éloigner du tempérament corrompu de Satan et vivre détendue et libre. Donc, tu dois avoir confiance en Dieu… »

Après avoir écouté les échanges de ma sœur, j’ai compris que la raison pour laquelle je n’ai jamais été capable de résoudre la haine dans mon cœur tout en croyant au Seigneur Jésus est que l’œuvre du Seigneur Jésus a consisté seulement à racheter le péché, et non à rejeter le péché. C’est pourquoi la nature satanique et le tempérament corrompu en moi n’ont pas encore été enlevés. Seule l’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours peut me purifier et me transformer complètement, me délivrant du péché ! Ayant compris cela, j’ai repris confiance dans la manière de résoudre la haine entre Xiaochen et moi, et j’ai pris la décision de poursuivre correctement la vérité et d’abandonner rapidement le tempérament satanique corrompu.

Un jour, j’ai lu la parole de Dieu qui dit : « Humanité cruelle, brutale ! Machinations et intrigues, bousculades entre eux, ruée vers la réputation et la fortune, massacre mutuel — quand sera-ce la fin ? […] Combien sont-ils ceux-là qui ne posent pas des actions pour leurs propres intérêts ? Combien n’oppriment pas et ne font pas de la discrimination contre les autres pour maintenir leur propre statut ? » (« Les méchants doivent être punis », dans La Parole apparaît dans la chair). Après avoir lu la parole de Dieu, j’ai commencé à réfléchir sur moi-même. Pourquoi est-ce que je continue à vivre dans la haine envers Xiaochen ? N’est-ce pas seulement parce qu’elle a volé ma clientèle et que mes propres intérêts en ont été affectés ? Pour gagner plus d’argent et avoir une concurrente en moins, je ne pensais qu’aux moyens de l’exclure et de lui en vouloir, et j’avais même de sombres pensées à son sujet. Auparavant, je pensais qu’il y avait une raison à ma haine pour elle. Elle m’avait offensée la première, c’est donc pour cela que je la détestais autant. Maintenant, je sais que c’est dû à ma propre nature égoïste. Ayant reconnu cela, j’ai rapidement prié Dieu : « Dieu, ce n’est que maintenant que je comprends que je déteste Xiaochen parce que j’ai en moi une nature égoïste. Dieu, je suis prête à me rebeller contre moi-même, je ne veux pas vivre selon ma nature satanique. J’espère que Tu pourras me venir en aide, afin que je puisse me défaire de ma haine pour Xiaochen et vivre une humanité normale. »

Pour m’aider à sortir de la haine, Dieu a préparé une situation pour moi. Un jour, Xiaochen était en train de rénover sa cuisine, et cela encombrait la cage d’escalier que nous partagions entre nos deux maisons. En voyant cela, j’ai ressenti de la colère dans mon cœur, parce qu’elle allait vraiment trop loin. Après avoir volé ma clientèle, elle venait maintenant envahir mon territoire. Cela devenait de plus en plus incontrôlable ! Quand j’ai voulu me disputer avec elle, je me suis soudain souvenue que Dieu a dit : « Dieu est toujours suprême et toujours honorable, tandis que l’homme est toujours vil, toujours sans valeur. C’est parce que Dieu fait toujours des sacrifices et Se consacre à l’humanité ; l’homme, cependant, prend tout et s’efforce seulement pour lui-même, toujours. […] car l’effort de l’homme est toujours pour lui-même et non pour les autres. L’homme est toujours égoïste, tandis que Dieu est toujours désintéressé. Dieu est la source de tout ce qui est juste, bon et beau, tandis que l’homme est celui qui réussit à manifester toute laideur et tout mal, et qui les rend évidents » (« Il est très important de comprendre le tempérament de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). Oui, l’amour de Dieu est trop désintéressé. Dieu S’est incarné dans la chair deux fois seulement pour nous sauver, nous les humains. Dieu a payé le prix absolu pour que nous puissions acquérir le salut. Il S’est autrefois sacrifié sur la croix pour le salut de l’humanité, et maintenant Il est incarné de nouveau dans la chair, supportant la résistance, la condamnation, la persécution et la diffamation des gens pour accomplir Son œuvre et sauver les gens, le tout sans se plaindre ni regretter et sans jamais nous demander de Le rembourser. L’essence de la vie de Dieu est si belle, si aimable, si digne de notre admiration et de notre vénération ! Et j’ai été corrompue par Satan qui me rend excessivement égoïste et méprisable, rusée et malveillante, et j’ai vécu du poison de Satan, « Luttez pour chaque centimètre de terre et saisissez chaque morceau que vous pouvez obtenir ». Dès que cela concerne une partie de mes profits, je me bats contre les autres, je marchande chaque centime et je ne supporte pas de perdre. Je vois que ce que je manifeste est exactement la même chose que Satan, comme si j’étais un démon vivant. Maintenant, Dieu m’a montré un chemin pour changer mon tempérament de vie. Je dois le mettre en pratique selon la parole de Dieu, me rebeller contre Satan et ne plus vivre du poison de Satan. Alors, j’ai prié Dieu : « Dieu, ce qui m’arrive aujourd’hui, Tu l’as mis en place pour moi. Je suis prête à vivre Ta parole et à ne plus vivre du poison de Satan. J’espère que Tu me donneras confiance et force, afin que je ne sois plus trompée par Satan et que je libère mon cœur de ma haine pour Xiaochen. » Après avoir prié, j’ai ressenti que mon cœur s’est progressivement apaisé et je me suis sentie incomparablement rassurée dans mon cœur. À ce moment-là, j’ai senti pour la première fois que lâcher prise de la haine pouvait être vraiment relaxant et libérateur.

Ayant eu cette expérience, j’étais davantage disposée à vivre ma vie selon la parole de Dieu, et je ne voulais plus être trompée ou corrompue par Satan. Un matin, la boutique de Xiaochen n’avait pas encore ouvert ses portes et j’ai entendu quelqu’un crier dehors : « Mademoiselle la couturière ! Ouvrez vite ! » J’ai ouvert la porte et jeté un coup d’œil. C’était en fait une cliente de Xiaochen qui venait chercher des vêtements dans sa boutique. La cliente a vu que j’avais ouvert la porte et elle m’a demandé si Xiaochen était chez elle. C’est alors que je me suis souvenue de quelque chose qui s’était passé auparavant : un jour, je faisais le ménage à l’étage, et un client est venu me chercher en bas. Même s’il savait que j’étais chez moi, le mari de Xiaochen ne l’a pas dit au client. En y repensant, j’ai senti de la colère en moi et je ne voulais pas dire à la cliente que Xiaochen était chez elle. Puis, je me suis souvenue de la parole de Dieu qui dit : « Vous devez savoir que Dieu aime un homme honnête. […] pour être honnête, c’est de s’abstenir de l’impureté dans vos actions et vos paroles, et de ne tromper ni Dieu ni l’homme » (« Trois admonitions », dans La Parole apparaît dans la chair). « Quand tu te rebelles contre la chair, il y aura inévitablement une bataille en toi. Satan tentera de te la faire suivre, tentera de te faire suivre les conceptions de la chair et de défendre les intérêts de la chair, mais les paroles de Dieu t’éclaireront et t’illumineront à l’intérieur, et alors, que tu suives Dieu ou Satan dépend de toi » (« Seulement aimer Dieu est vraiment croire en Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair). L’illumination de la parole de Dieu m’a permis de voir que ce que je venais de penser manifestait que je vivais encore du poison de Satan. Je voulais traiter Xiaochen selon la maxime œil pour œil et dent pour dent. N’était-ce pas encore vivre dans le tempérament corrompu de Satan ? Dieu nous demande d’être des personnes honnêtes et de ne pas mentir ou de ne pas tromper les gens, mais Satan me permet d’agir selon le tempérament corrompu de la chair. Devrais-je suivre Satan et donner satisfaction à la chair, ou devrais-je me rebeller contre Satan, pratiquer la vérité et donner satisfaction à Dieu ? À ce moment-là, j’ai senti Dieu observer toutes mes paroles, tous mes actes et tous mes mouvements. Non, je devais me rebeller contre la chair et pratiquer la vérité pour donner satisfaction à Dieu. Pensant à cela, j’ai dit calmement à la cliente : « Si vous cherchez Mademoiselle Xiaochen, elle est chez elle ; attendez un peu et elle sortira. » Quand j’ai appliqué cela, je me suis sentie très en sécurité dans mon cœur.

Par la suite, lorsque des clients réguliers venaient me voir pour faire confectionner des vêtements, mais que j’étais trop occupée pour pouvoir m’en charger, je leur indiquais la boutique de Xiaochen. Lorsqu’elle l’a découvert plus tard, elle a aussi été très touchée. Finalement, un jour, quand elle m’a vue, elle a longtemps délibéré, puis elle a crié tout excitée : « Maîtresse ! » Ce « Maîtresse » m’a procuré une grande chaleur intérieure. Depuis qu’elle avait ouvert sa boutique à côté de chez moi, elle ne m’avait jamais appelée Maîtresse une seule fois. J’ai su à ce moment-là que si nous avions pu résoudre notre haine, c’était en raison de l’effet de la parole de Dieu. Sinon, la haine entre nous n’aurait pu qu’empirer. Dieu merci ! Toute gloire et toute louange à Dieu Tout-Puissant !

Précédent:Percer l’étroit encerclement de Satan

Suivant:S’échapper de l’« antre du tigre »

Vous aimerez peut-être également