L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Sermons et échanges sur l'entrée dans la vie

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu « Dieu préside au destin de toute l’humanité »

La rapidité

`

Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu « Dieu préside au destin de toute l’humanité »

Nous venons juste de lire « Dieu préside au destin de toute l’humanité » Ces paroles de Dieu ont exprimé beaucoup de vérités, et ce sont toutes des vérités que nous, créatures, devrions comprendre et avec lesquelles nous devrions être dotées. Ce sont toutes des vérités avec lesquelles nous devrions être dotées pour connaître Dieu. « Dieu préside au destin de toute l’humanité » ce titre par lui-même est la vérité ; il est également un fait. Personne ne peut éviter ce fait, et personne ne peut échapper à ce fait. Comment devrions-nous comprendre cette vérité ? Certaines personnes disent : « Je reconnais complètement que ces paroles de Dieu sont la vérité, car c’est un fait que Dieu préside le destin de toute l’humanité. » Peu importe que tu le reconnaisses ou pas, ou que tu le voies ou pas, cela est un fait. Beaucoup de gens ont commencé à aimer la vérité, et ils essaient tous de différentes manières de pratiquer leur poursuite de la vérité. En ce qui concerne la vérité qui est dans « Dieu préside au destin de toute l’humanité » comment devrions-nous envisager cette vérité ? Si quelqu’un disait que « Je reconnais que ces paroles sont la vérité, je crois absolument que ces paroles de Dieu sont la vérité, que cela est un fait, » est-ce que c’est une vraie compréhension de la vérité ? Pourquoi cela ne l’est-il pas ? C’est une matière à réflexion, n’est-ce pas ? Vous pensez que le simple fait de reconnaître les paroles de Dieu comme étant la vérité, signifie que tu t’es également doté de la vérité ? Cela n’est pas le cas. Aucun d’entre ceux qui croient vraiment en Dieu ne manquerait de reconnaître que les paroles de Dieu sont la vérité, mais as-tu gagné cette vérité ? Tu n’as pas gagné la vérité. Quelle est la preuve que tu n’as pas gagné la vérité ? Premièrement, il n’y a pas de vérité dans ton point de vue, ce n’est pas basé sur la vérité ; deuxièmement, tes devoirs n’ont pas été accomplis en application de principes, tu n’as aucune idée de la manière dont les principes sont appliqués ; troisièmement, tu n’as pas vécu la vérité dans ta vie de chaque jour, et d’autres ne te voient pas vivre les valeurs de la vérité. Ces faits sont suffisants pour prouver que, même si tu as reconnu que les paroles de Dieu sont la vérité, cela ne veut pas dire que tu comprends, connais, ou as gagné la vérité. N’est-ce pas le cas ? Ne penses-tu pas que tu as une compréhension simplement parce que tu as reconnu ? La reconnaissance de la vérité n’équivaut pas la connaissance de la vérité, de même que la connaissance de la vérité n’équivaut pas l’acquisition de la vérité. Tu dois avoir une bonne perception en cette matière. Quelqu’un dirait : « Je comprends, je suis même en mesure d’en parler un peu. » Ce que tu dis n’est que simples mots et théories ; ce que tu as compris n’est que simples pensées et concepts. Peux-tu appeler cela de la compréhension ? Es-tu parvenu à une compréhension de l’essence des choses ? Comprendre et percevoir des choses dans le subconscient est sans utilité. Si tes pensées et ta compréhension ne sont que dans le subconscient, cela ne signifie pas que tu as une réelle compréhension des choses. Ainsi, lire les paroles de Dieu, c’est pour chercher la vérité. Que tu reconnaisses ou non que les paroles de Dieu soient la vérité, il te faudra quand même chercher la vérité, et comprendre quelques-unes de ces vérités par ta recherche, pour ensuite parvenir à la vraie compréhension par l’expérience. Ensuite, à travers de nombreuses expériences, des années d’expérience, beaucoup d’années d’expérience, tu comprendras vraiment l’essence de la vérité, et seulement alors tu auras vraiment gagné la vérité. Après beaucoup d’années d’expérience, ce que tu as compris ne résidera plus seulement dans le subconscient, mais tu seras en mesure de saisir la réalité et l’essence de la vérité. À ce point, la vérité deviendra naturellement ta vie, et tu seras naturellement en mesure de voir les choses en fonction de la vérité. Tes actions, tes choix, et les chemins que tu suis seront également naturellement gouvernés par la vérité, affectés par la vérité, et en conséquence ils produiront des résultats. Après avoir lu les paroles de Dieu, ces gens arrogants et prétentieux diraient : « Je comprends que c’est la vérité. Il n’est pas nécessaire de sonder de telles choses. Je les ai comprises depuis bien longtemps. » Quel genre de personnes sont-elles ? Les arrogants et prétentieux sont-ils capables de comprendre la vérité ? Non. Ils pensent qu’ils ont un esprit aiguisé, que parce qu’ils peuvent parler de certaines doctrines et lettres, ils savent mieux que quiconque. Les choses qui sont comprises sur le plan littéral ne sont pas équivalentes à la compréhension basée sur des expériences réelles. Seules des compréhensions basées sur l’expérience sont des compréhensions réelles ; les compréhensions sur le plan littéral des paroles de Dieu ne sont que dans le subconscient, elles ne sont pas de vraies connaissances. Donc, pour véritablement comprendre les paroles de Dieu, nous devons expérimenter, nous devons échanger, nous devons constamment réfléchir et méditer ces paroles, pour être enfin éclairés et illuminés par le Saint-Esprit. Il est de la plus haute importance d’être éclairé et illuminé par le Saint-Esprit. Une fois qu’une personne a été éclairée et illuminée par le Saint-Esprit, elle commencera à comprendre la réalité des vérités, elle commencera à comprendre le centre et l’essence de ces vérités ; sans l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, ce qui a été compris n’est simplement que des choses superficielles sur le plan littéral. N’est-ce pas le cas ? Regardez la plupart des gens qui, on peut dire, ne comprennent pas les vérités, mais une fois que vous échangez avec eux la réalité des vérités, ils peuvent le sentir, et ils diraient : « Oh, oui, votre échange est pratique et je suis disposé à l’écouter. » Certains pourraient leur parler de certaines lettres et doctrines, et ils diraient : « Non, tu parles de lettres et doctrines, ces choses n’ont aucune utilité, je ne prête pas attention à de telles choses. J’ai toutes ces choses dont tu parles, je les comprends toutes. » Donc, tout le monde a une image claire dans son cœur pour discerner si tu comprends vraiment ou pas, les vérités ; ils le savent tous viscéralement. N’est-ce pas exact ?

En examinant cet article des paroles de Dieu, que devrions-nous examiner en premier lieu ? Finis d’abord de lire ces paroles de Dieu, et considère ce que ces paroles de Dieu traitent. Toutes ces paroles s’articulent autour du fait que « Dieu préside au destin de toute l’humanité » et le sens de chaque passage des paroles de Dieu est directement attaché à ce sujet. Ce qui revient à dire que Dieu a déclaré ces paroles pour atteindre un certain résultat. Quel est ce résultat ? Permettre à l’homme de savoir que Dieu préside effectivement le destin de toute l’humanité. Une fois que l’humanité a appris que le gouvernement de Dieu sur le destin de toute l’humanité est un fait, quand personne n’est capable de nier ce fait, lorsque nous sommes absolument convaincus de ce fait, quel résultat cela engendrera-t-il ? L’humanité dans son ensemble reconnaîtra naturellement l’existence de ce vrai Dieu, tout en reconnaissant également que ce vrai Dieu gouverne en effet le destin de toute l’humanité, et de suite apprendra que personne ne peut échapper au gouvernement de Dieu. Si quelqu’un manque de reconnaître Dieu, si quelqu’un résiste à Dieu, peu importe qui tu es, quelle personne tu es, de quelle nation tu es, tu finiras par être détruit par Dieu, et ceci est un fait. Durant l’ère de la Loi, Dieu a détruit Sodome et Gomorrhe, et jusqu’à ce jour, Dieu a détruit tous les individus qui ont résisté à Dieu, présidents, rois, et dirigeants compris. Ces faits ont été clairement témoignés dans l’Histoire. Une fois que l’homme plonge son regard dans le passé, il réalisera que ces faits historiques sont entièrement vrais. Dis-moi donc, tous les faits qui sont témoignés dans ces paroles de Dieu, maintenant que Dieu les a établis par écrit, quel résultat obtient-Il ? C’est pour te permettre de voir que Dieu préside effectivement le destin de toute l’humanité. Si certains l’ignorent, et disent : « Nous ne sommes pas au clair sur l’existence de Dieu. Dieu existe-t-Il réellement ? » Étudie alors l’histoire de l’homme et vois pourquoi tous ceux qui ont résisté à Dieu ont été détruits. Si Dieu n’existe pas, comment cela a-t-il pu arriver ? Ceux qui ont résisté à Dieu et ont été détruits, par qui ont-ils été détruits ? Ils ont résisté à Dieu, et Dieu les a naturellement détruits. L’homme peut-il les détruire ? L’homme en est-il capable ? Seul le Créateur préside le destin de toute l’humanité, et donc, Il est le seul qui peut accomplir de telles choses. Une fois que l’homme a fait la distinction en fonction de ce fait, il comprendra que la réalité du gouvernement de Dieu a été prouvée.

Durant la première incarnation de Dieu pour accomplir l’œuvre de la rédemption, le gouvernement romain et le judaïsme ont résisté et condamné le Seigneur Jésus, ils ont crucifié le Seigneur Jésus, et ils ont fini par être détruits par Dieu. La nation d’Israël fut détruite. Pourtant, Dieu leur a donné une promesse, qu’Israël sera restauré durant les derniers jours. Dieu n’a pas pardonné le péché d’Israël dans leur résistance à Dieu, en détruisant leur nation comme punition. Ils ont été punis pendant près de deux mille ans, Israël a dû souffrir la perte de sa nation, et ils ont donc vu que le tempérament de Dieu ne peut être offensé. Considérons la fin des autres nations qui ont résisté à Dieu. L’ancien empire romain a résisté à Dieu, a persécuté brutalement les chrétiens pendant trois cents ans, et finalement Dieu l’a détruit. Tout l’empire a été visité par un fléau majeur ; la grande majorité des personnes dans l’empire romain moururent de ce fléau, avec les rues jonchées de cadavres. Le gouvernement de Dieu du destin de toute l’humanité a une fois encore été prouvé sur la base même de ces faits. Quiconque résiste à Dieu attire la punition, quiconque résiste à Dieu sera détruit par Dieu. Lorsque nous considérons ces faits, nous avons assez d’évidence pour prouver que Dieu préside le destin de toute l’humanité. Ces non-croyants diront toujours que l’homme est le produit de la nature, que toutes les choses sont le produit de la nature. La nature n’a aucun maître, par conséquent, tout pousse par soi-même. Cela a-t-il un sens ? Y a-t-il quelque chose qui découle de lui-même ? Il n’y a pas une chose qui pousse naturellement. Certains disent que la boue produit les insectes, mais d’où vient la boue ? Elle a été créée par Dieu. L’homme pourrait-il de lui-même créer la boue ? L’homme ne peut pas créer de lui-même la boue, n’est-ce pas ? Par la suite, les scientifiques ont produit des brebis clonées et des bœufs clonés, et finalement, avec suffisance, les scientifiques ont dit : « Après avoir faits des brebis clonées et bœufs clonés, nous allons cloner l’homme. » Que se passe-t-il maintenant ? Y a-t-il encore des brebis clonées et des bœufs clonés ? Ils ont échoué. Toutes choses ont été créées par Dieu, toutes choses sont régies par Dieu, personne ne peut le nier. Après avoir vu cela clairement, qu’est-ce que le résultat qui est dans la vérité « Dieu préside au destin de toute l’humanité » accomplira-t-il pour nous ? Quel résultat accomplirons-nous une fois que nous aurons compris cette vérité ? L’homme a traversé beaucoup de luttes et tentatives, et en fin de compte, l’homme voit que son destin ne repose pas dans ses propres mains, mais qu’il est entre les mains de Dieu. Qu’importe le but que l’homme désire accomplir, si cela n’a pas été destiné par Dieu, l’homme n’y parviendra jamais, car cela doit être destiné par Dieu. Par conséquent, le destin de chacun est destiné par Dieu et régi par Dieu. Si Dieu t’a destiné à travailler dans une certaine profession, tu n’y échapperas pas. Certains pourraient dire : « Lorsque j’irai à l’université, je choisirai ce que je veux. » Certains pourraient choisir d’étudier la médecine : « La médecine n’est pas mauvaise, je peux gagner ma vie, et je peux également sauver les gens en les guérissant. » Par la suite, après avoir terminé l’école de médecine, ses pensées ont changé : « La médecine peut sauver le corps de quelqu’un, mais elle ne peut pas sauver l’âme de quelqu’un ; je devrais plutôt m’intéresser à la politique. » Considère comment cela change. « Il me faut essayer la littérature, il me faut rédiger des articles, » et aussi simplement que cela, il commence à écrire. A-t-il planifié ce destin de lui-même ? Ces choses sont en dehors du contrôle de l’homme. Tu pourrais penser que c’est toi qui prends la décision dans ce que tu étudies, mais tes pensées ont changé à la fin de tes études, et ton plan n’est pas venu aussi prestement que les changements. Que veut dire cela ? L’homme ne choisit pas sa propre destinée. Si Dieu a organisé cette vie pour toi, a organisé cette mission pour toi, tu n’auras aucun moyen d’échapper. Certaines personnes aiment naturellement chanter, et tout ce qu’elles font c’est de chanter. Même quand elles ont échoué, elles continuent à chanter. Et qu’est-ce qui s’est passé à la fin ? Après avoir chanté pendant tant d’années, et avoir été découragées pendant tant d’années, elles n’ont pourtant pas été capables de rompre avec la chanson. Elles se sont dit : « C’est ma destinée, je n’y peux rien, » et, en fin de compte, elles ont enfin bien réussi. N’est-ce pas le destin ? Certaines aiment écrire. Elles ont eu assez d’écrire et ont voulu abandonner, « Je ne peux pas, je ne peux pas arrêter d’écrire. Il y a encore tant de choses que je voudrais dire, je dois continuer à écrire ! » Donc, elles ont continué à écrire. Voyez ! Certaines enseignent, elles continuent d’enseigner, peu importe le nombre d’années pendant lesquelles elles ont enseigné, elles continuent d’enseigner, même si enseigner les ennuie ; sans faire attention à tous ceux qui y sont hostiles, elles continuent pourtant d’enseigner. C’est la mission à laquelle Dieu a destiné l’homme. Dès qu’il vient dans ce monde, l’homme se voit confié par Dieu une mission, il est venu accomplir cela, et il ne le quittera pas avant qu’il ait accompli sa mission. Il y a également ceux qui ont été destinés à accomplir de grandes choses. Certains sont venus pour être des rois, premiers ministres, présidents. Lorsque l’un de ces gens est arrivé, Dieu a préparé un groupe de personnes pour lui. Quand il est temps pour lui de quitter la scène, ce groupe de personnes commence à mourir : l’une meurt en quelques années, puis quelques années après, une autre meurt. Une fois que ces gens sont tous morts, il est dès lors temps pour lui de quitter la scène. Ce groupe de gens a accompli sa mission, il devrait donc dès lors quitter la scène lui aussi. D’où le dicton qui dit que « Les courtisans viennent et s’en vont avec l’empereur. » Toutes ces choses ont été destinées par Dieu. Certaines personnes sont devenues maris et femmes, et qu’importe combien elles se disputent, il leur est impossible de se quitter. Finalement, elles se disent : « C’est le destin ! » C’est le destin. Il en est de même pour ceux qui croient en Dieu. Une fois que tu crois en Dieu, tu sens ce bonheur dans ton cœur et dans ton esprit. Quel est ce sentiment rassuré ? Face à l’échec, face à la persécution et à la souffrance, tu dis : « Pourquoi est-ce si difficile de croire en Dieu ? Quel est ce monde troublé ? Quelle nation est-ce ? Pourquoi persécuter à un tel degré ceux qui croient en Dieu ? Il est si merveilleux de croire en Dieu. » Combien de fois tu as été faible, combien de fois tu as été découragé, mais tu as persévéré. Chaque fois, dès la première pensée de se désister, tu commences à avoir ce remous insupportable dans ton cœur, comme si le sang allait couler à flots de ta gorge. Finalement, tu dis : « Je crois. Peu importe le nombre des souffrances, qu’importe le nombre des difficultés, je crois toujours, » et là, ton cœur est en paix, et enfin tu comprends : cela a toujours été destiné par Dieu, et personne n’y échappe. Même si tu échappais, tu y retourneras à la fin. Certains sont retournés dans la vie mondaine, « Je vais faire des affaires, mais je ne dis pas que je cesserai de croire. » Cependant, à la fin ils ont perdu l’argent, l’échec les a poursuivis partout, et ils ont fini par retourner après avoir échoué, en se demandant : « Que s’est-il passé ? » Dieu préside le destin de toute l’humanité, et personne n’y échappe. N’est-ce pas le cas ? Les non-croyants disent : « Comment ces gens sont-ils si stupides ? » Est-ce stupide ? Cela n’a rien à voir avec le fait d’être stupide ou sensé, c’est quelque chose qui est destiné par Dieu. Qu’est-ce qui est stupide ? Penses-tu que ces gens qui sont persécutés, mais qui continuent à croire, sont stupides ? À la fin, lorsque toute la persécution a été endurée, et toute la souffrance est arrivée à une fin, quand ils ont été rendus parfaits et introduits dans le royaume par Dieu, ceci est-il toujours stupide ? C’est l’intelligence suprême, ne le vois-tu pas ? En conséquence, tu dois déterminer ce qui est stupide et ce qui est sensé en fonction des résultats et de la fin. Ne juge pas sur la base des souffrances temporaires que la chair doit supporter et la honte qui doit être endurée. Celles-ci ne comptent pas, celles-ci n’ont aucune conséquence sur le résultat. N’est-ce pas le cas ?

Suivant:Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu « Dieu préside au destin de toute l’humanité »

Vous aimerez peut-être également