Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Sermons et échanges sur l'entrée dans la vie

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu « Que connais-tu de la foi ? »

Certaines personnes religieuses demandent : « Avez-vous vraiment vu Dieu ? Croyez-vous vraiment en Dieu ? » Ces gens diront : « Nous croyons en Dieu, le vrai Dieu unique qui a créé les cieux et la terre et tout qui se trouve entre les deux. Il est le Créateur, c’est absolument vrai ! Peu importe ce que d’aucuns disent, nous ne changerons pas d’avis. C’est notre vraie foi. » Une fois que vous aurez cette sorte de foi, l’accomplissement de votre devoir sera à la hauteur et sera devenu ce qu’on appelle le témoignage. Qu’ont en commun l’accomplissement de votre devoir et une foi ferme ? Ils ont beaucoup en commun. Donc, dans quelle mesure l’accomplissement de votre devoir a-t-il à voir avec une foi ferme ? Quel niveau a atteint l’accomplissement de votre devoir et est-ce conforme au cœur de Dieu ? Cela a-t-il un rapport direct avec le fait que votre foi est conforme au cœur de Dieu ou non ? Au fur et à mesure que grandit votre foi, votre capacité d’accomplir votre devoir s’améliore continuellement. Lorsque votre foi sera en cohérence avec les exigences de Dieu, il en sera de même de l’accomplissement de votre devoir. Si votre foi n’est pas à la hauteur de la norme, l’accomplissement de votre devoir aussi sera en dessous de la norme. Quel que soit le niveau de votre foi, l’accomplissement de votre devoir sera aussi à ce même niveau. Ces deux choses ne font qu’une ! La qualité et les résultats de l’accomplissement de nos devoirs sont au même degré que notre compréhension de Dieu. Quel que soit le niveau de notre compréhension de Dieu, notre foi sera aussi à ce niveau. Quel niveau la foi de Job a-t-elle atteint ? Le niveau de sa foi est-il équivalent à sa capacité de témoigner ? Comment était le témoignage de Job ? « L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni ! » (Job 1:21). Ce verset est d’une grande puissance. Une personne moyenne ne serait pas capable de prononcer ce verset. La foi de Job avait atteint ce niveau. C’est pourquoi son témoignage avait lui aussi atteint ce même niveau. Qu’est-ce que je veux dire par cela ? Je veux dire que nous devons avoir une vraie foi en Dieu. À quoi fait référence « une vraie foi » ? Cela indique qu’on doit aussi avoir une vraie compréhension. Si votre foi s’arrête toujours à la limite de reconnaître Dieu, votre foi n’est pas à la hauteur. Si votre foi n’est pas à la hauteur, ce que vous faites n’est pas un témoignage. Si votre foi est à la hauteur de la norme, votre témoignage sera sans aucun doute lui aussi à la hauteur de la norme. Plus grande est votre foi, plus grand sera votre témoignage lui aussi. Il n’y aura aucune différence entre les deux.

Dans cet article sur les paroles de Dieu, Dieu fait un exemple de la compréhension qu’avaient les gens du Seigneur Jésus pendant l’ère de la Grâce. Quelle est l’intention de Dieu ? En écoutant la description des gens et leur évaluation du Seigneur Jésus, Dieu S’est senti déçu et désenchanté ! Le Seigneur Jésus a tellement communiqué et fait tant de choses, et pourtant à la fin, ils ont acquis un niveau de témoignage de ce genre. C’est injustifiable. Les gens qui croient au Seigneur pendant l’ère de la Grâce, quand ils font face à l’œuvre de Dieu Tout-Puissant pendant les derniers jours, quand ils rencontrent les vérités que Dieu Tout-Puissant formule aujourd’hui, ils sont encore capables de dire tellement de paroles de condamnation. N’est-ce pas faire le mal ? C’est effectivement faire le mal ! Sont-ils suffisamment dignes d’être appelés chrétiens ? Dieu a dit cela une fois auparavant : nous croyons en Dieu. Ces gens aussi disent croire en Dieu. Quand nous nous rassemblons avec eux, on ressent un sentiment de honte. Ils disent qu’ils sont aussi chrétiens, mais quand J’entends cela, J’ai un haut-le-cœur. Je ne veux même pas les regarder. Ils ne sont pas dignes d’être appelés chrétiens. C’est ce que Dieu a voulu dire. Quand Je dis cela, peut-être existe-t-il des gens qui ont conscience de ce que Je dis : « Aujourd’hui, même si nous croyons en Dieu Tout-Puissant, si nous n’avons pas une réelle compréhension de Dieu, Dieu Tout-Puissant n’aurait-Il pas aussi la même attitude envers nous ? » Ne diriez-vous pas que c’est le cas ? C’est bien le cas. Certaines personnes se demandent-elles encore si elles peuvent voir Dieu ? Accomplissez d’abord votre devoir correctement. Lorsque vous accomplirez votre devoir convenablement, Dieu sera peut-être disposé à vous voir. En l’absence de vérité, l’accomplissement de votre devoir n’est pas à la hauteur de la norme. Si vous ne pouvez pas accomplir votre devoir à hauteur de la norme, votre caractère moral est-il à la hauteur de la norme ? S’il n’y a pas une seule bonne chose dans la façon dont vous réalisez votre devoir, peu importe que d’autres gens expriment une haute opinion de votre caractère moral, vous êtes stupides et ignorants. N’est-ce pas le cas ? Même si vous ne comprenez pas la vérité, vous devez avoir une langue commune avec Dieu. Vous devez être capable de dire une chose conforme à la vérité. Vous devez être capables de communiquer une vraie compréhension. Lorsque Dieu commence à vous questionner ou à vous communiquer quelque chose, votre expression et votre ton sont corrects et pieux. Ils sont empreints d’une humanité normale et d’un sens. Dieu est satisfait et dit que cette personne est en contact avec Lui. Cette personne peut parler avec Lui. La plupart des gens, une fois en contact avec Dieu, ne peuvent pas communiquer avec Lui. Leur expression et leur ton sont incorrects. « Cette personne n’a pas raison. Cette personne est un démon, un incroyant. Elle n’a rien. » Dieu ne les aime pas. Diriez-vous qu’il est important que votre foi soit à la hauteur de la norme ou non ? Que la foi d’une personne soit à la hauteur de la norme ou non est lié au fait que l’accomplissement de son devoir est à la hauteur de la norme ou non. C’est lié au fait qu’ils appartiennent ou n’appartiennent pas à Dieu et qu’ils peuvent effectivement obtenir l’approbation de Dieu ou non. Donc, que la foi d’une personne soit à la hauteur de la norme ou non est très important. Si ceux qui croient en Jésus se contentent d’admettre que Jésus est le plus grand des médecins, cela est-il à la hauteur de la norme ? C’est au-dessous de la norme, et de loin. S’ils se contentent d’appeler Jésus le Sauveur miséricordieux, cela est-il à la hauteur de la norme ? S’ils se contentent d’appeler Jésus le Fils de Dieu, cela est-il à la hauteur de la norme ? S’ils se contentent d’appeler Jésus le plus grand des prophètes, cela est-il à la hauteur de la norme ? Il est clair que ce n’est pas à la hauteur de la norme. Si vous croyez au Seigneur Jésus, vous devez premièrement admettre que le Seigneur Jésus est Dieu Lui-même. Deuxièmement, vous devez admettre que le Seigneur Jésus est la vérité, le chemin et la vie. Si vous pouvez admettre ces deux choses, alors votre foi est à la hauteur de la norme. Si quelqu’un peut témoigner de cette manière, diriez-vous qu’il peut accomplir adéquatement son devoir et être fidèle au Seigneur Jésus ? Bien sûr qu’il le peut. S’ils peuvent admettre vraiment que Jésus est la vérité, le chemin et la vie, ainsi que le Sauveur, alors ils lui obéissent vraiment. Ils ont de la révérence dans leur cœur et peuvent accomplir adéquatement leur devoir. Or, si l’on regarde les choses de cette façon, la foi et les actions d’une personne sont-elles liées ? La foi d’une personne et l’accomplissement de son devoir sont-ils liés ? La foi d’une personne et l’authenticité de son témoignage sont-elles liées ? Tout est lié. Or, si une personne peut accomplir son devoir, mais ne cherche pas la vérité, sa foi est-elle à hauteur de la norme ? Elle est incapable d’avoir une vraie foi. Si vous ne cherchez pas la vérité, peu importe ce que vous faites, vous ne serez pas capables d’accomplir adéquatement votre devoir. Si vous êtes incapables d’accomplir votre devoir, alors vous n’avez aucune réalité de la vérité !

Maintenant, qu’est-ce que « la réalité de la vérité » ? Cela a-t-il à voir avec l’homme qui accomplit son devoir ? Avez-vous compris cela clairement ? Où est exprimée, de l’homme, la réalité de la vérité ? Le point clé est qu’elle est exprimée par l’accomplissement de son devoir. Que vous soyez ou non capables d’obéir à Dieu, cela se voit d’après votre façon d’accomplir votre devoir. Que vous aimiez Dieu ou non, cela se voit dans l’accomplissement de votre devoir. Que vous possédiez ou non la réalité de la vérité, que vous puissiez témoigner ou non pour Dieu, tout cela se voit dans votre façon d’accomplir votre devoir. Au final, la foi de l’homme, tout ce que l’homme fait est déterminé et examiné à l’aune de sa façon d’accomplir son devoir. Quelqu’un a dit : « Je n’accomplis pas mon devoir, mais je suis néanmoins quelqu’un qui obéit à Dieu. » Cette déclaration est-elle correcte ? Quelqu’un a dit : « Je n’accomplis pas mon devoir, mais je reste sur le bon chemin et je n’ai pas abandonné Dieu. » Cette déclaration est-elle correcte ? Une autre personne a dit : « Je n’ai pas accompli mon devoir, mais je suis néanmoins consacré à Dieu. Finalement, je n’ai pas quitté Dieu. » Cette déclaration est-elle correcte ? Ce que disent les gens importe peu, il y a beaucoup de personnes de ce genre. Si votre foi est construite sur ce genre de perspectives, à la fin, serez-vous capables d’obtenir l’approbation de Dieu ? Diriez-vous que c’est incertain ? Si vous basez vos notions et imaginations sur une incertitude, un pari, à la fin, serez-vous capables d’obtenir l’approbation de Dieu ? Serez-vous capables d’entrer dans le royaume ? Cette façon d’agir n’est-elle pas absurde ? Une vraie foi se fonde sur les paroles de Dieu ! Ne basez pas la vôtre sur vos propres notions et imaginations. À la fin, si vous comptez sur vos propres notions et imaginations, vous prendrez un raccourci vers l’enfer. Les pharisiens ont compté sur leurs propres notions et imaginations et ils se sont opposés au Seigneur Jésus. Résultat : ils ont ouvert grand les portes de l’enfer et y sont tombés. Aux derniers jours, beaucoup de chefs religieux ont suivi leurs propres notions et imaginations et ils se sont opposés à Dieu Tout-Puissant, et Lui ont résisté. Ils ont de nouveau cloué Dieu sur la croix. Résultat : ils ont ouvert grand les portes de l’enfer et y sont tombés. Comme vous le voyez, compter sur ses propres notions et imaginations pour réaliser quelque chose est une affaire très dangereuse, n’est-ce pas ? Certaines personnes croient que c’est sans doute très simple. Elles disent : « Je crois en Dieu Tout-Puissant, je suis sûr que Dieu Tout-Puissant est Dieu incarné. Toutes les paroles qu’Il exprime sont les paroles de Dieu. C’est la voix de Dieu. C’est la vérité. Je serai inflexible dans cette situation. C’est pourquoi je protégerai le nom de Dieu Tout-Puissant. Je ne pécherai pas, je ne commettrai pas l’adultère. Je ne volerai pas non plus les offrandes. En outre, je ne lutterai pas contre d’autres pour obtenir le pouvoir. Je persévérerai jusqu’à la fin et je suis certain de pouvoir entrer dans le royaume. » Ces paroles sont-elles défendables ? Si cette personne n’a effectivement pas commis ces trois péchés et qu’elle n’abandonne jamais le nom de Dieu Tout-Puissant, est-elle capable d’entrer dans le royaume ? Or, sa façon de formuler les choses représente-t-elle sa foi ? Ces paroles représentent sa foi. C’est sa façon de croire, c’est le genre de foi qu’elle a. Cette sorte de foi n’est absolument pas à la hauteur de la norme.

Précédent:Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu « Que connais-tu de la foi ? »

Suivant:Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu « Que connais-tu de la foi ? »

Vous aimerez peut-être également