L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suivre l’Agneau et chanter de nouvelles chansons

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

140. La pitié de Dieu envers l'humanité

I

Le mot « pitié » peut être compris de différentes façons.

Il signifie aimer, protéger, chérir.

Avoir « pitié » veut dire être très attaché,

et aimer tendrement, aimer pour ne pas blesser.

Au final, c'est une expression d'amour et de tendresse,

ou du sentiment que tu ne les abandonneras pas.

C'est la bienveillance de Dieu, Sa tolérance envers l'homme.

Dieu a utilisé un mot commun à l'homme,

mais il porte la voix de Son cœur et Son attitude envers l'homme.

Quand Dieu a parlé, tout fut révélé.

II

Les rues de Ninive, tout comme Sodome,

étaient corrompues, méchantes et violemment cruelles.

Mais, elles se sont repenties, le cœur de Dieu a changé,

et leur destruction fut dûment épargnée.

Envers les paroles et l'instruction de Dieu,

leur réaction fut différente de celle de Sodome.

Leur soumission à Dieu était pleine et complète,

et la repentance pour leurs péchés était vraie.

Ils furent honnêtes et sincères à tous égards.

Dieu a de nouveau montré Sa pitié sincère et la leur a accordé.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique II », La Parole apparaît dans la chair

Précédent : Combien l’amour de Dieu est important pour l’homme

Suivant : Dieu espère que l’humanité peut continuer à vivre

Contenu connexe

  • L’effet de la vraie prière

    I Marche avec honnêteté, prie pour être libre de la profonde fraude dans ton cœur. Prie, pour te purifier. Prie, sois touché par Dieu. Et ton tempéram…

  • Je désire accomplir mon devoir fidèlement

    I Cher Dieu Tout-Puissant, c’est Toi qui m’aimes. Tu m’as choisi du monde, je retourne devant Toi. Je profite de Tes paroles chaque jour, et je vis un…

  • Si Dieu ne m’avait sauvé

    I Si Dieu ne m’avait sauvé, je serais encore errant dans le monde, luttant et souffrant dans le péché, vivant sans aucun espoir. Si Dieu ne m’avait sa…

  • S’élever du sein des ténèbres et de l’oppression

    I Ferme, j’affronte les rugissements du méchant. Sur le chemin difficile, mon cœur reste ferme et fort. La vraie lumière me guide, je la suivrai. L’h…