L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La persécution et l’adversité m’ont aidée à grandir

8

Baituo, de Dezhou, province du Shandong

Auparavant, je savais seulement que la sagesse de Dieu était exercée sur la base des complots de Satan, que Dieu est un Dieu sage et que Satan sera toujours l’ennemi vaincu de Dieu en théorie, mais je n’en n’avais aucune compréhension ni connaissance réelles. Plus tard, c’est seulement dans un environnement organisé par Dieu que j’ai acquis une expérience réelle de cet aspect de la vérité.

J’étais en réunion un après-midi, quand soudain, le partenaire du dirigeant du district courut rapidement vers moi et me dit : « Ta mère a été emmenée par le grand dragon rouge. Ne rentre pas à la maison pendant un moment. L’Église te trouvera une famille d’accueil ». Cette nouvelle me frappa comme la foudre et me secoua tellement que je fus soudain stupéfaite : Quoi ? Ma mère a été prise par le grand dragon rouge ? Comment le grand dragon rouge la torturera-t-elle ? Sera-t-elle capable de le supporter ? Je ne verrai peut-être plus jamais ma mère. Que dois-je faire ? En pensant à ces choses, mon cœur était dans le tourment et je ne pouvais arrêter mes larmes. Une fois la réunion terminée, je fus emmenée dans ma famille d’accueil et, après avoir été installée, mes pensées retournèrent encore à ma mère. À la maison, j’étais la plus proche de ma mère. Bien que mon père, non-croyant, essayait de me forcer à renoncer à Dieu, ma sœur aînée m’ignorait à cause de ma croyance en Dieu et tous les autres membres de ma famille m’avaient abandonnée ; je ne me suis jamais sentie seule parce que j’avais encore ma mère qui croyait aussi en Dieu. Que ce soit spirituellement ou physiquement, ma mère prenait toujours soin de moi, s’occupait de moi et m’aidait souvent. Chaque fois que j’avais un problème, je pouvais toujours lui en parler ; vous pourriez dire qu’elle était mon rocher. Pourtant, maintenant, la seule dont je pouvais dépendre avait été prise par le grand dragon rouge. Je me sentais comme si j’étais soudainement devenue orpheline, ne sachant comment marcher sur la route s’ouvrant à moi, ni ne sachant vers qui aller quand je rencontrais des difficultés. Pendant les quelques jours qui suivirent, je pleurais toute la journée, vivais dans une douleur constante et me sentais très déprimée. Comme je vivais dans cet état, incapable de me libérer, Dieu me guida de l’intérieur : « Es-tu vraiment disposée à vivre toujours dans l’obscurité, permettant à Satan de te duper ? Et ne désires-tu vraiment pas comprendre Dieu dans Son travail et vivre dans la lumière ? » Les conseils de Dieu m’ont réveillée de ma douleur. Je pensais : c’est juste. Vais-je vraiment toujours vivre comme ça dans l’obscurité, permettant à Satan de me tromper ? Non, je ne le peux pas ! Cette situation qui m’a frappée doit sûrement retenir la bonté de Dieu. Par la suite, je suis allée devant Dieu plusieurs fois pour prier et chercher Dieu, demandant à Dieu de m’éclairer afin que je puisse comprendre Sa volonté.

Après un certain temps, je découvris que j’avais commencé à entrer dans une partie de la vérité que je n’avais pas comprise auparavant ou que j’avais été incapable de mettre en pratique. J’avais l’habitude d’être gâtée à la maison, la nourriture, les vêtements et l’amusement prenant la majeure partie de mon temps. Ma chair ne pouvait tolérer l’injustice et ne pouvait supporter la moindre difficulté. Quelques jours après avoir quitté la maison pour vivre avec la famille d’accueil, je ne pouvais plus faire tout ce que je voulais, je ne pouvais plus faire ce qui me plaisait, comme je l’aurais fait chez moi. Peu à peu, ma nature choyée et mes mauvaises habitudes diminuèrent, et je fus amenée à penser que le fait d’avoir nourriture et vêtements dans la vie, c’est être satisfait. J’ai également acquis la connaissance de l’essence de la chair, sans plus jamais continuer à chercher la satisfaction de la chair, et je fus amenée à penser que chercher à satisfaire Dieu est la chose la plus importante qu’une création puisse faire. Avant, quand ma mère était à la maison, peu importe si j’avais des soucis physiques ou des problèmes dans ma vie, je dépendais toujours d’elle et la laissais m’aider à les résoudre. Quand je rencontrais des problèmes, je ne priais pas Dieu, je ne cherchais pas la vérité, et n’avais pas une relation normale avec Dieu. Après que ma mère fut emmenée, je n’avais personne de qui je pouvais dépendre lorsque je rencontrais des difficultés. Je ne pouvais qu’aller devant Dieu plus souvent pour Le prier, manger et boire davantage les paroles de Dieu, chercher Sa volonté plus souvent. Peu à peu, la place que ma mère avait occupée dans mon cœur devint plus petite, tandis que la place de Dieu dans mon cœur devint plus grande. Je sentais que Dieu pouvait m’aider chaque fois que j’en avais besoin, que je ne pouvais pas quitter Dieu même un instant. De plus, j’avais aussi appris à compter sur la prière et à compter sur ma recherche de la vérité pour résoudre mes problèmes, et je goûtais le sentiment de paix, de sécurité et de fiabilité qui vient du fait d’avoir Dieu avec moi. Quand je vivais à la maison, bien que je savais que les croyants et les non-croyants étaient deux types de personnes incompatibles les uns avec les autres, je sentais encore que mes parents et ma sœur aînée étaient ma seule famille, et je voyais toujours mes frères et sœurs dans l’église comme des personnes étrangères, sentant toujours quelque distance entre nous. Après que Dieu ait utilisé l’environnement pour me « sortir » de chez moi, j’étais avec mes frères et sœurs dans ma famille d’accueil du matin au soir, et sentais leur préoccupation et leur attention à mon égard, leur tolérance et leur compréhension. Nous parlions le même langage, partagions les mêmes aspirations et nous nous aidions les uns les autres dans la vie ; dans mon cœur, je sentais que c’était ma seule vraie famille, que seuls mes frères et sœurs dans l’église étaient mon père, ma mère et ma fratrie. Il n’y avait plus d’éloignement entre moi et mes frères et sœurs dans l’église, pas de distance, et je fis l’expérience de la chaleur qui vient du fait d’avoir une grande famille. Grâce à cet environnement avec mes frères et sœurs, j’appris également comment nous pouvons nous aimer les uns les autres, nous pardonner les uns les autres et nous soutenir les uns les autres dans la vie, afin que mon humanité normale soit restaurée. Cette vérité était ce que je ne pouvais pas mettre en pratique avant, alors que je vivais à la maison et comptais sur les réunions et les sermons. Après que ma mère fut emmenée par le grand dragon rouge et que je fus forcée de partir de chez moi, dans ces circonstances exceptionnelles et inconnues pour moi, Dieu forgea cette vérité en moi et approfondit progressivement ma compréhension à ce sujet. À la suite de mon entrée dans cette vérité, mon cœur qui cherchait à aimer et à satisfaire Dieu devint de plus en plus fort et ma volonté de vivre toute ma vie pour Dieu se fit de plus en plus résolue. La personne que j’avais été (qui croyait en Dieu mais n’avait aucun but, qui s’affaiblissait chaque fois qu’il y avait un problème) subissait un changement graduel. Ce que Dieu m’avait accordé était vraiment au-delà de ce que je n’aurais jamais pensé, et mon cœur devint plein de gratitude et de louange pour Lui.

Un jour, au cours de mes recueillements spirituels, je lus les paroles de Dieu suivantes : « En accomplissant ce travail, Il n’a pas seulement permis à l’humanité, qui s’est trouvée continuellement corrompue par Satan, de recevoir Son grand salut, mais lui a également permis de témoigner de Sa sagesse, Sa toute-puissance et de Son autorité, et à la fin, Il permettra à l’humanité de vivre Son tempérament juste — punissant les méchants et récompensant les bons. Il a combattu contre Satan jusqu’à ce jour et n’a jamais été vaincu, car Il est un Dieu sage, et Sa sagesse s’exerce en fonction des conspirations de Satan. […] Il continue aujourd’hui d’accomplir Son travail de cette même manière réaliste ; en outre, pendant qu’Il accomplit Son travail, Il expose aussi Sa sagesse et Sa toute-puissance […] » (« Vous devez savoir comment l’humanité toute entière s’est développée jusqu’à ce jour », La Parole apparaît dans la chair). Soudain, les paroles de Dieu allumèrent mon cœur, et je ne pu m’empêcher de libérer un soupir venant du plus profond de moi : Dieu est vraiment un Dieu sage ! Les actes de Dieu sont vraiment merveilleux et imprévus ! Cette situation m’a aujourd’hui frappée et, en surface, c’est comme si le grand dragon rouge avait emmené ma mère, emporté mon seul rocher, rendu difficile mon retour à la maison, essayé en vain de l’utiliser pour entraver ma croyance en Dieu et pour me faire céder ou devenir faible et abandonner en m’effrayant avec son influence. Mais la sagesse de Dieu s’exerce sur la base des complots de Satan, et Dieu l’a utilisée avec succès. Il m’a jetée hors de mon nid douillet et, grâce à cet environnement, a tempéré ma volonté, perfectionné ma volonté de subir des souffrances, m’a formée pour avoir la capacité de vivre de manière autonome, m’a appris à vivre une humanité normale et à être une vraie personne ; cette vérité était quelque chose que je n’avais aucun moyen de comprendre, aucun moyen d’obtenir dans un environnement de facilité et de confort. Grâce à cet environnement, Dieu a façonné Sa vérité et ce qu’Il est dans la vie en moi, de sorte que, non seulement je n’ai pas abandonné à cause de la persécution du grand dragon rouge mais, au contraire, j’ai obtenu la vérité que Dieu m’avait accordée et j’ai été amenée au salut de Dieu. En outre, à travers la persécution du grand dragon rouge, j’ai vu sa face sauvage, cruelle, et sa nature réactionnaire qui résiste à Dieu encore plus clairement. Dans mon cœur, je le détestais encore plus, et mon cœur qui cherchait à aimer Dieu devint encore plus fort.

Je rends grâce à Dieu ! À travers cette expérience, j’ai acquis une compréhension pratique de la toute-puissance et de la souveraineté de Dieu, et j’ai acquis une expérience pratique du fait que la sagesse de Dieu s’exerce à partir des complots de Satan. J’ai compris que tout ce qui ne se conforme pas aux conceptions de l’homme est l’acte sage de Dieu. Peu importe comment Satan exécute ses complots, Dieu sera toujours un Dieu sage, et Satan sera toujours l’ennemi vaincu de Dieu. Comprenant cela, ma volonté de suivre Dieu est maintenant plus résolue, et je suis emplie de foi pour suivre la route qui est devant moi !