1. Comment un tempérament corrompu peut être purifié en subissant le jugement, le châtiment, les épreuves et l’épurement

Paroles de Dieu concernées :

Aujourd’hui, Dieu vous juge, vous châtie et vous condamne, mais tu dois savoir que le but de ta condamnation est de t’aider à te connaître toi-même. Il condamne, maudit, juge et châtie pour que tu puisses te connaître toi-même, afin que ton tempérament puisse changer et, en plus, pour que tu puisses connaître ta valeur et voir que toutes les actions de Dieu sont justes et conformes à Son tempérament et aux exigences de Son œuvre, qu’Il œuvre en accord avec Son plan de salut pour l’homme, et qu’Il est le Dieu juste qui aime, sauve, juge et châtie l’homme. Si tu sais seulement que ton statut est vil, que tu es corrompu et désobéissant, mais ne sais pas que Dieu veut rendre Son salut évident en te jugeant et en te châtiant aujourd’hui, alors tu n’as aucun moyen d’acquérir de l’expérience et tu peux encore moins continuer à progresser. Dieu n’est pas venu pour tuer ou détruire, mais pour juger, maudire, châtier et sauver. En attendant que Son plan de six mille ans arrive à terme, avant qu’Il révèle clairement la fin de chaque catégorie d’homme, le salut sera le but de l’œuvre de Dieu sur terre ; son seul but est de rendre complets, totalement complets, tous ceux qui L’aiment et de les ramener sous Sa domination. Peu importe la manière dont Dieu sauve les gens, c’est toujours en les faisant rompre avec leur vieille nature satanique ; c’est-à-dire qu’Il les sauve en faisant en sorte qu’ils cherchent la vie. S’ils ne cherchent pas la vie, ils n’auront aucun moyen d’accepter le salut de Dieu. Le salut est l’œuvre de Dieu Lui-même et la recherche de la vie est quelque chose que l’homme doit entreprendre pour accepter le salut. Aux yeux de l’homme, le salut est l’amour de Dieu, et celui-ci ne peut pas consister à châtier, juger et maudire ; le salut doit comprendre l’amour, la compassion, et, en outre, des paroles de consolation, ainsi que des bénédictions illimitées accordées par Dieu. Les gens croient que Dieu sauve l’homme en le touchant par Ses bénédictions et Sa grâce, de sorte qu’il puisse Lui donner son cœur. C’est-à-dire que quand Il touche l’homme, Il le sauve. Cette sorte de salut se fait par la conclusion d’un marché. Ce n’est que lorsque Dieu lui accorde jusqu’au centuple que l’homme en vient à se soumettre devant le nom de Dieu et à s’efforcer de bien agir pour Lui et de Lui apporter la gloire. Ce n’est pas ce que Dieu attend de l’humanité. Dieu est venu œuvrer sur terre pour sauver l’humanité corrompue ; il n’y a là aucune supercherie. Dans le cas contraire, Il ne serait certainement pas venu faire Son œuvre en personne. Dans le passé, Son moyen de salut consistait à faire preuve du plus grand amour et de la plus grande compassion, au point qu’Il a tout donné à Satan en échange de l’humanité entière. Le présent n’a rien à voir avec le passé : le salut qui vous est accordé aujourd’hui est réalisé au temps des derniers jours, durant le classement de chacun selon son espèce ; le moyen de votre salut n’est pas l’amour ou la compassion, mais le châtiment et le jugement, pour que l’homme soit plus complètement sauvé. Ainsi, vous ne recevez que le châtiment, le jugement et des coups impitoyables, mais sachez ceci : dans ces coups cruels, il n’y a pas la moindre punition. Quelle que soit la sévérité de Mes paroles, ce qui s’abat sur vous, ce ne sont que quelques paroles qui vous paraissent peut-être tout à fait cruelles, et quelle que soit l’intensité de Ma colère, ce qui vous arrive, ce sont encore des paroles d’enseignement, et Je ne veux pas vous faire de mal ou vous mettre à mort. Tout cela n’est-il pas vrai ? Sachez que, de nos jours, que ce soit le jugement juste ou l’épurement cruel et le châtiment, tout vise le salut. Peu importe si aujourd’hui chacun est classé selon son espèce ou si les catégories d’hommes sont dévoilées, le but de toutes les paroles et de toute l’œuvre de Dieu est de sauver ceux qui L’aiment vraiment. Le jugement juste est porté pour purifier l’homme et l’épurement cruel est fait pour le débarrasser de ses souillures ; les paroles sévères et le châtiment sont tous les deux faits pour la purification et le salut.

Extrait de « Tu devrais mettre de côté les bénédictions du statut et comprendre la volonté de Dieu d’apporter le salut à l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Tu dois savoir que la perfection, l’achèvement et le gain de l’homme par Dieu n’ont rien apporté d’autre que des épées et des coups pour sa chair, ainsi que des souffrances infinies, la brûlure par le feu, le jugement impitoyable, le châtiment et les malédictions, ainsi que des épreuves sans bornes. Telle est l’histoire vraie et telle est la vérité au sujet de l’œuvre de gestion de l’homme. Cependant, toutes ces choses sont dirigées contre la chair de l’homme, et toutes les flèches de l’hostilité visent sans pitié la chair de l’homme (car l’homme est innocent). Tout cela est réalisé au nom de Sa gloire et de Son témoignage, et pour Sa gestion. C’est parce que Son œuvre n’est pas uniquement pour le bien de l’humanité, mais aussi pour l’ensemble du plan et pour accomplir Sa volonté originale quand Il a créé l’humanité. Par conséquent, peut-être que quatre-vingt-dix pour cent de ce dont les hommes font l’expérience est constitué de souffrances et d’épreuves du feu, et il y a très peu de jours heureux et doux, voire aucun, après lesquels la chair de l’homme a langui. Les hommes sont encore plus incapables de profiter de moments de bonheur dans la chair en passant de beaux moments avec Dieu. La chair est souillée, donc, ce que voit la chair de l’homme ou ce dont elle bénéficie n’est rien d’autre que le châtiment de Dieu, que l’homme trouve désavantageux, comme si le bon sens lui faisait défaut. C’est parce que Dieu manifestera Son tempérament de justice qui n’est pas apprécié par l’homme, ne tolère pas les offenses de l’homme et a en horreur Ses adversaires. Dieu révèle ouvertement l’ensemble de Son tempérament par tout moyen nécessaire, concluant ainsi l’œuvre de Sa guerre de six mille ans contre Satan – l’œuvre du salut de toute l’humanité et la destruction du Satan d’antan !

Extrait de « Le dessein de la gestion de l’humanité », dans La Parole apparaît dans la chair

Les hommes ne peuvent pas changer leur propre tempérament ; ils doivent subir le jugement, le châtiment, la souffrance et l’épurement des paroles de Dieu, ou être traités, disciplinés et émondés par Ses paroles. C’est alors seulement qu’ils peuvent atteindre l’obéissance et la fidélité à Dieu, et ne plus être négligents à Son égard. C’est sous l’épurement des paroles de Dieu que le tempérament des gens change. C’est seulement par l’exposition, le jugement, la discipline et le traitement de Ses paroles qu’ils n’oseront plus agir imprudemment, mais à la place deviendront calmes et posés. Le point le plus important, c’est qu’ils sont capables de se soumettre aux paroles actuelles de Dieu et à Son œuvre et, même si ce n’est pas conforme aux notions humaines, ils peuvent mettre ces dernières de côté et se soumettre délibérément.

Extrait de « Les gens dont les tempéraments ont changé sont ceux qui sont entrés dans la réalité des paroles de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Si tu veux être purifié de la corruption et connaître un changement dans ton tempérament de vie, tu dois alors aimer la vérité et être capable d’accepter la vérité. Que signifie accepter la vérité ? Accepter la vérité, cela indique que, peu importe le genre de tempérament corrompu que tu as ou quels poisons du grand dragon rouge sont dans ta nature, tu la reconnais lorsqu’elle est révélée par les paroles de Dieu, et tu te soumets à ces paroles ; tu les acceptes inconditionnellement, sans chercher d’excuses ou faire le difficile, et tu en arrives à te connaître selon ce qu’Il dit. C’est ce que signifie accepter les paroles de Dieu. Peu importe ce qu’Il dit, peu importe combien Ses déclarations pourraient te transpercer le cœur, peu importe quelles paroles Il utilise, tu peux les accepter tant que ce qu’Il dit est la vérité et les reconnaître tant qu’elles sont conformes à la réalité. Tu peux te soumettre aux paroles de Dieu, peu importe à quelle profondeur tu les comprends, et tu acceptes la lumière révélée par le Saint-Esprit et échangée par tes frères et sœurs, et tu t’y soumets. Lorsqu’un tel homme a cherché la vérité jusqu’à un certain point, il peut obtenir la vérité et réaliser une transformation de son tempérament. Même si ceux qui n’aiment pas la vérité peuvent être d’humanité décente, quand il s’agit de la vérité, ils sont confus et ne la considèrent pas sérieusement. Bien qu’ils soient capables de bonnes actions et puissent se dépenser pour Dieu, et soient capables de renoncement, ils ne parviennent pas à atteindre un changement dans leur tempérament.

Extrait de « Comment connaître la nature de l’homme », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Quand nous recevons le jugement des paroles de Dieu, nous n’avons pas à craindre la souffrance ou la douleur, et nous ne devons surtout pas craindre que les paroles de Dieu ne transpercent notre cœur. Nous devrions lire davantage de Ses paroles concernant la manière dont Il nous juge et nous châtie et expose nos essences corrompues. Nous devons les lire et nous maintenir davantage à leur hauteur. Ne compare pas les autres à Ses paroles ; nous devons nous comparer à elles. Nous ne manquons d’aucune de ces corruptions ; nous pouvons tous coïncider avec elles. Si tu ne le crois pas, va en faire l’expérience toi-même. Après avoir lu les paroles de Dieu, certaines gens sont incapables de se les appliquer à eux-mêmes ; ils pensent que certaines parties de ces paroles ne les concernent pas, mais concernent plutôt les autres. Par exemple, quand Dieu expose les gens comme des salops et des prostitués, certaines sœurs pensent que parce qu’elles ont été infailliblement fidèles à leur mari, de telles paroles ne doivent pas les concerner ; certaines sœurs estiment que puisqu’elles ne sont pas mariées et n’ont jamais eu de relations sexuelles, ces paroles ne doivent pas les concerner non plus. Certains frères estiment que ces paroles ne concernent que les femmes, et n’ont rien à voir avec eux ; certaines gens croient que de telles paroles de Dieu sont trop désagréables à l’oreille et refusent de les accepter. Il y a même des gens qui disent que dans certains cas, les paroles de Dieu sont erronées. Est-ce la bonne attitude à avoir envers les paroles de Dieu ? Les gens sont incapables de réfléchir sur eux-mêmes en fonction des paroles de Dieu. Ici, « salops » et « prostitués » font référence aux gens corrompus par la débauche. Qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, marié ou non, tout le monde est corrompu par la débauche. Alors, comment cela peut-il ne pas te concerner ? Les paroles de Dieu exposent le tempérament corrompu des gens ; qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, le niveau de corruption est le même. N’est-ce pas un fait ? Avant de faire quoi que ce soit d’autre, nous devons comprendre qu’il nous faut accepter chacune des paroles prononcées par Dieu, que ces déclarations soient agréables à l’oreille ou non et qu’elles nous donnent un sentiment d’amertume ou de douceur. Telle est l’attitude que nous devrions avoir vis-à-vis des paroles de Dieu. Quel genre d’attitude est-ce ? Est-ce une attitude de piété. de patience ou une attitude qui embrasse la souffrance ? Je vous dis qu’il ne s’agit d’aucune d’entre elles. Dans notre foi, nous devons maintenir fermement que les paroles de Dieu sont la vérité. Comme ces paroles sont bel et bien la vérité, nous devrions les accepter rationnellement. Que nous puissions ou non le reconnaître ou l’admettre, notre première attitude vis-à-vis des paroles de Dieu devrait être de les accepter de manière absolue. Chaque ligne des paroles de Dieu se rapporte à un état particulier. C’est-à-dire qu’aucune ligne de Ses déclarations ne concerne un phénomène extérieur, et encore moins des règles externes ou une simple forme de comportement chez les gens. Elles ne sont pas comme cela. Si tu vois que chaque ligne déclarée par Dieu concerne un simple type de comportement humain ou une apparence, alors tu n’as aucune compréhension spirituelle et tu ne comprends pas ce qu’est la vérité. Les paroles de Dieu sont profondes. Quelle profondeur atteignent-elles ? Tout ce que Dieu dit, tout ce qu’Il révèle concerne le tempérament corrompu des hommes et les choses essentielles et profondément enracinées dans leur vie. Ce sont des choses essentielles, pas des apparences et surtout pas des comportements extérieurs. Vus selon leur apparence, les autres peuvent tous paraître convenables. Pourquoi alors Dieu dit-Il que certaines personnes sont des esprits maléfiques et que certaines personnes sont des esprits impurs ? C’est quelque chose que tu ne peux pas voir. Tu ne peux donc pas compter sur les apparences ou sur ce que tu vois depuis l’extérieur pour soutenir les paroles de Dieu.

Extrait de « L’importance et le chemin de la poursuite de la vérité », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Pour résumer, suivre la voie de Pierre dans sa croyance en Dieu, c’est suivre la voie de la poursuite de la vérité, qui est aussi la voie pour se connaître soi-même véritablement et pour changer son tempérament. Ce n’est qu’en suivant le chemin de Pierre qu’on peut être sur le chemin conduisant à être amené à la perfection par Dieu. Il faut être clair sur la façon de suivre spécifiquement le chemin de Pierre, aussi bien que sur la manière de la mettre en pratique. Tout d’abord, il faut mettre de côté ses propres intentions, ses poursuites déplacées et même sa famille et toutes les choses liées à sa propre chair. Il faut être dévoué de tout cœur, c’est-à-dire, se consacrer entièrement à la parole de Dieu, accorder toute son attention à manger et à boire les paroles de Dieu, s’intéresser à la recherche de la vérité, à la recherche des intentions de Dieu dans Ses paroles, et essayer de saisir la volonté de Dieu en tout. C’est la méthode de pratique la plus fondamentale et la plus essentielle. C’est ce que Pierre a fait après avoir vu Jésus, et ce n’est qu’en pratiquant de cette façon que l’on obtient les meilleurs résultats. Une dévotion sincère aux paroles de Dieu signifie essentiellement rechercher la vérité, rechercher les intentions de Dieu dans Ses paroles, s’efforcer de saisir la volonté de Dieu et comprendre et obtenir plus de vérité à partir des paroles de Dieu. En lisant Ses paroles, Pierre ne s’efforçait pas de comprendre des doctrines et il était encore moins intéressé par l’acquisition de connaissances théologiques ; au contraire, il s’efforçait de comprendre la vérité et de saisir la volonté de Dieu, aussi bien que de parvenir à comprendre Son tempérament et Sa beauté. Il a également essayé de comprendre les différents états de corruption de l’homme à partir des paroles de Dieu, ainsi que de comprendre la nature corrompue de l’homme et les véritables déficiences de l’homme, réalisant ainsi tous les aspects des exigences que Dieu place devant l’homme afin de Le satisfaire. Pierre avait tant de pratiques correctes qui respectaient les paroles de Dieu ; cela s’alignait parfaitement avec la volonté de Dieu et c’était le meilleur moyen pour une personne de coopérer tout en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu. Durant les centaines d’épreuves qu’il eut à expérimenter de la part de Dieu, Pierre s’examinait strictement en regard de chaque parole du jugement de l’homme par Dieu, de chaque parole de la révélation de l’homme par Dieu et de chaque parole de Ses exigences de l’homme, et s’efforçait de sonder le sens de ces paroles. Il essayait sincèrement de comprendre et de mémoriser chaque parole que Jésus lui disait et il avait de très bons résultats. Grâce à cette manière de pratiquer, il parvint à une compréhension de lui-même par les paroles de Dieu, et non seulement il vint à comprendre les différentes conditions corrompues de l’homme, mais parvint aussi à comprendre l’essence, la nature et les différents défauts de l’homme. C’est cela que signifie se comprendre vraiment soi-même. Partant des paroles de Dieu, non seulement Pierre a acquis une véritable compréhension de lui-même, mais dans les choses exprimées dans les paroles de Dieu – le tempérament juste de Dieu, ce qu’Il a et est, la volonté de Dieu pour Son œuvre, Ses exigences envers l’humanité –, de ces paroles, il est parvenu à connaître Dieu complètement. Il est parvenu à connaître le tempérament de Dieu et Son essence ; il est parvenu à connaître et à comprendre ce que Dieu a et est, ainsi que la beauté de Dieu et les exigences de Dieu envers l’homme. Même si Dieu ne parlait pas à l’époque autant qu’Il le fait aujourd’hui, des résultats dans ces aspects étaient néanmoins produits en Pierre. C’était une chose rare et précieuse. Pierre est passé par des centaines d’épreuves, mais n’a pas souffert en vain. Non seulement il est parvenu à se comprendre à partir des paroles et de l’œuvre de Dieu, mais il est aussi parvenu à connaître Dieu. En plus, il s’est particulièrement concentré sur les exigences de Dieu pour l’humanité dans Ses paroles. Dans tous les aspects dont l’homme devrait satisfaire Dieu pour être conforme à la volonté de Dieu, Pierre a fourni de grands efforts à cet égard et est parvenu à une parfaite clarté ; ce fut extrêmement bénéfique pour sa propre entrée. Peu importe ce que Dieu exprimait, aussi longtemps que ces paroles pouvaient devenir la vie et sont la vérité, Pierre était en mesure de les graver dans son cœur pour les méditer souvent et les comprendre. Après avoir entendu les paroles de Jésus, il était capable de les prendre à cœur, ce qui montre qu’il était particulièrement concentré sur les paroles de Dieu et, à la fin, il a vraiment obtenu des résultats. C’est-à-dire qu’il a été capable de mettre librement les paroles de Dieu en pratique, de pratiquer correctement la vérité et d’être conforme à la volonté de Dieu, d’agir entièrement en conformité avec l’intention de Dieu et de renoncer à ses propres opinions et imaginations personnelles. De cette façon, Pierre est entré dans la réalité des paroles de Dieu.

Extrait de « Comment suivre la voie de Pierre », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Si tu crois en la souveraineté de Dieu, alors tu dois croire que les événements du quotidien, qu’ils soient bons ou mauvais, n’arrivent pas par hasard. Ce n’est pas que quelqu’un soit délibérément dur envers toi ou te prenne pour cible ; tout a été arrangé par Dieu. Pourquoi Dieu orchestre-t-Il toutes ces choses ? Ce n’est pas pour te révéler tel que tu es ou pour t’exposer ; t’exposer n’est pas la finalité. Le but est de te perfectionner et de te sauver. Comment Dieu S’y prend-Il ? Il commence par te faire prendre conscience de ton propre tempérament corrompu, de ta nature et de ton essence, de tes défauts et de ce qui te manque. Ce n’est qu’en sachant ces choses et en les comprenant dans ton cœur que tu peux poursuivre la vérité et graduellement rejeter ton tempérament corrompu. C’est Dieu qui te fournit une occasion. Tu dois savoir comment saisir cette occasion, et tu ne devrais pas tenir tête à Dieu. En particulier quand tu es confronté à des gens, des événements et des choses que Dieu arrange autour de toi, n’aie pas sans arrêt l’impression que les choses ne sont pas comme tu voudrais, cherchant toujours à fuir, à reporter toujours la faute sur Dieu et à mal Le comprendre. Cela n’est pas faire l’expérience de l’œuvre de Dieu et cela rendra très difficile ton entrée dans la réalité-vérité. Quoi qu’il t’arrive et que tu n’arrives pas à comprendre complètement, quand survient une difficulté, tu dois apprendre à te soumettre. Tu devrais commencer par venir devant Dieu et prier davantage. De cette façon, avant que tu ne t’en rendes compte, un glissement s’opérera dans ton état intérieur et tu seras capable de chercher la vérité pour résoudre ton problème. De ce fait, tu seras capable de faire l’expérience de l’œuvre de Dieu. Alors que cela se produira, la réalité-vérité sera forgée en toi, et c’est ainsi que tu progresseras et subiras une transformation dans ta condition de vie. Une fois que tu auras subi ce changement et que tu possèderas ce genre de réalité-vérité, alors tu disposeras aussi d’une stature, et avec la stature vient la vie. Si quelqu’un vit toujours en s’appuyant sur un tempérament satanique corrompu, alors, peu importe le degré de son enthousiasme ou de son énergie, on ne peut toujours pas considérer qu’il possède une stature ou la vie.

Extrait de « Pour obtenir la vérité, tu dois apprendre des gens, des situations et des choses autour de toi », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Le tempérament corrompu de l’homme se cache dans toutes ses pensées et ses idées, dans les motifs derrière chacune de ses actions ; il se cache dans chaque point de vue que l’homme porte sur chaque chose, et dans chaque opinion, compréhension, point de vue et désir qu’il a dans son approche de tout ce que Dieu fait. Il est caché dans ces choses-là. Et que fait Dieu ? Comment Dieu approche-t-Il ces choses concernant l’homme ? Il arrange des environnements pour te révéler. Il ne te révélera pas seulement, mais Il te jugera aussi. Lorsque tu révèles ton tempérament corrompu, lorsque tu as des pensées et des idées qui défient Dieu, lorsque tu as des états et des points de vue qui combattent Dieu, lorsque tu as des états où tu te méprends sur Dieu ou Lui résistes et t’opposes à Lui, Dieu te réprimandera, te jugera et te châtiera, et Il ira parfois même jusqu’à te punir et te discipliner. Quelle est la finalité lorsqu’on te discipline et te réprimande ? C’est de te faire comprendre que ce que tu penses, ce sont les notions des hommes, et qu’elles sont fausses : tes motivations naissent de Satan, elles proviennent de la volonté de l’homme, elles ne représentent pas Dieu, elles sont incompatibles avec Dieu, elles ne peuvent pas satisfaire les intentions de Dieu, elles sont répugnantes et détestables pour Dieu, elles provoquent Sa colère, et suscitent même Sa malédiction. Ayant pris conscience de cela, tu peux changer tes motivations. Et comment sont-elles changées ? Tout d’abord, tu dois te soumettre à la façon dont Dieu te traite et te soumettre aux environnements et aux personnes, aux événements et aux choses qu’Il dispose pour toi : ne cherche pas la petite bête, ne formule pas des excuses objectives et ne déroge pas à tes responsabilités. En second lieu, cherche la vérité que les gens doivent mettre en pratique et dans lesquelles ils doivent entrer quand Dieu fait ce qu’Il fait. Dieu demande que tu comprennes ces choses. Il veut que tu reconnaisses tes tempéraments corrompus et ton essence satanique pour que tu sois capable de te soumettre aux environnements qu’Il arrange pour toi et, finalement, pour que tu sois capable de pratiquer ce qu’Il exige de toi conformément à Sa volonté, et d’être capable de répondre à Sa volonté. Alors, tu auras réussi le test.

Extrait de « Il n’y a qu’en étant vraiment obéissant que l’on peut avoir la vraie foi », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Durant les épreuves, il est normal que les gens soient faibles, qu’ils aient de la négativité en eux, ou qu’ils manquent de clarté au sujet de la volonté de Dieu ou de leur voie de pratique. Mais dans tous les cas, tu dois, tout comme Job, avoir foi en l’œuvre de Dieu et ne pas nier Dieu. Bien que Job fût faible et qu’il maudît le jour de sa naissance, il ne nia pas que toutes les choses dans la vie humaine ont été accordées par l’Éternel et que l’Éternel est aussi Celui qui les reprend toutes. Peu importe la façon dont il a été testé, il a maintenu cette croyance. Dans ton expérience, peu importe l’épurement que tu subis à travers les paroles de Dieu, ce que Dieu exige de l’humanité, en un mot, c’est sa foi en Lui et son amour pour Lui. Ce qu’Il perfectionne en œuvrant de cette manière, c’est la foi des hommes, leur amour et leurs aspirations. Dieu accomplit l’œuvre de perfection des hommes, et ils ne peuvent pas le voir, ne peuvent pas le sentir : dans ces circonstances, ta foi est requise. La foi des hommes est requise quand quelque chose ne peut pas être vu à l’œil nu, et ta foi est requise quand tu ne peux pas renoncer à tes propres notions. Lorsque l’œuvre de Dieu n’est pas claire pour toi, ce qui est requis, c’est que tu aies la foi et que tu adoptes une position ferme et que tu portes témoignage. Quand Job atteignit ce point, Dieu lui apparut et lui parla. Autrement dit, ce n’est que par ta foi que tu pourras voir Dieu et, quand tu auras la foi, Dieu te rendra parfait. Sans la foi, Il ne peut pas faire cela. Dieu t’accordera tout ce que tu espères gagner. Si tu n’as pas la foi, alors tu ne peux pas être rendu parfait et tu seras incapable de voir les actions de Dieu, et encore moins de voir Son omnipotence. Lorsque tu seras convaincu que tu verras Ses actions dans ton expérience concrète, alors Dieu t’apparaîtra, et Il t’éclairera et te guidera de l’intérieur. Sans cette foi, Dieu sera dans l’incapacité de faire cela. Si tu as perdu l’espérance en Dieu, comment pourras-tu faire l’expérience de Son œuvre ? Par conséquent, ce n’est que lorsque tu as la foi et que tu ne nourris pas de doutes envers Dieu, ce n’est que lorsque tu auras la vraie foi en Lui, peu importe ce qu’Il fait, cela t’éclairera et t’illuminera dans tes expériences, et alors seulement pourras-tu voir Ses actions. Toutes ces choses sont acquises par la foi. La foi ne peut venir que par l’épurement, et en l’absence d’épurement, la foi ne peut pas émerger. À quoi fait référence le mot « foi » ? La foi est la croyance authentique et le cœur sincère que les humains devraient avoir quand ils ne peuvent pas voir ou toucher quelque chose, quand l’œuvre de Dieu n’est pas conforme aux notions humaines, quand elle est hors de la portée des hommes. Telle est la foi dont Je parle. Les gens ont besoin de la foi en temps de difficultés et d’épurement, et l’épurement vient avec la foi. La foi et l’épurement ne peuvent être dissociés. Peu importe comment Dieu œuvre, et peu importe ton environnement, tu es capable de poursuivre la vie et de chercher la vérité et la connaissance de l’œuvre de Dieu, tu as une compréhension de Ses actions et tu es capable d’agir selon la vérité. Agir ainsi, c’est cela avoir une foi authentique, et agir ainsi montre que tu n’as pas perdu ta foi en Dieu. Tu ne peux avoir la vraie foi que si tu es capable de toujours poursuivre la vérité à travers l’épurement, que tu es capable de vraiment aimer Dieu et que tu n’acquiers aucun doute à Son sujet, si, quoi qu’Il fasse, tu pratiques quand même la vérité pour Le satisfaire et que tu es capable de chercher Sa volonté dans les profondeurs et d’être préoccupé par Sa volonté. Auparavant, quand Dieu a dit que tu régnerais en tant que roi, tu L’as aimé, et quand Il S’est révélé Lui-même ouvertement à toi, tu L’as suivi. Mais maintenant, Dieu est caché, tu ne peux pas Le voir et les problèmes se sont abattus sur toi. À ce moment-là, vas-tu perdre espoir en Dieu ? Donc, en tout temps, tu dois poursuivre la vie et chercher à satisfaire la volonté de Dieu. C’est cela qui est appelé la foi authentique, et c’est le genre d’amour le plus vrai et le plus beau.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement », dans La Parole apparaît dans la chair

En subissant des épreuves, même quand tu ne sais pas ce que Dieu veut faire et quelle œuvre Il veut accomplir, tu dois savoir que les intentions de Dieu envers l’humanité sont toujours bonnes. Si tu Le cherches avec un cœur sincère, Il ne te quittera jamais, et à la fin, assurément, Il te perfectionnera et amènera les gens à une destination appropriée. Quelle que soit la façon dont Dieu teste actuellement les gens, viendra un jour où Il accordera aux gens un résultat approprié et leur donnera la rétribution appropriée en fonction de ce qu’ils ont fait. Dieu ne conduira pas les gens jusqu’à un certain point pour ensuite simplement les mettre de côté et les ignorer. C’est parce que Dieu est digne de confiance. À ce stade, le Saint-Esprit fait l’œuvre de l’épurement. Il épure chaque personne en particulier. Dans les étapes de l’œuvre, constituées de l’épreuve de la mort et de l’épreuve du châtiment, l’épurement était réalisé par les paroles. Pour que les gens fassent l’expérience de l’œuvre de Dieu, ils doivent d’abord comprendre Son œuvre actuelle et comment l’humanité devrait coopérer. En effet, c’est quelque chose que tout le monde devrait comprendre. Peu importe ce que Dieu fait, qu’il s’agisse de l’épurement, ou même qu’Il ne parle pas, aucune étape de l’œuvre de Dieu n’est conforme aux notions de l’humanité. Chaque étape de Son œuvre fait voler les notions des gens en éclat et les détruit. C’est Son œuvre. Mais, puisque l’œuvre de Dieu a atteint un certain stade, tu dois croire qu’Il ne fera pas mourir toute l’humanité, quoi qu’il arrive. Il donne à la fois des promesses et des bénédictions à l’humanité, et tous ceux qui Le cherchent pourront obtenir Ses bénédictions, tandis que ceux qui ne le font pas seront rejetés par Dieu. Cela dépend de ta recherche. Peu importe tout le reste, tu dois croire que lorsque l’œuvre de Dieu sera conclue, chaque personne aura une destination appropriée. Dieu a fourni aux hommes de merveilleuses aspirations, mais sans recherche, elles sont inatteignables. Tu devrais être en mesure de voir ceci maintenant : l’épurement et le châtiment des personnes sont l’œuvre de Dieu, mais les gens, pour leur part, doivent chercher un changement de tempérament en tout temps. Dans ton expérience pratique, tu dois d’abord savoir comment manger et boire les paroles de Dieu ; dans Ses paroles, tu dois trouver en quoi tu dois entrer, ainsi que tes faiblesses ; tu dois chercher l’entrée dans ton expérience pratique, et prendre la partie des paroles de Dieu qui devraient être mises en pratique et essayer de les pratiquer. Manger et boire les paroles de Dieu constitue un aspect. De plus, la vie de l’Église doit être maintenue, tu dois avoir une vie spirituelle normale et pouvoir confier toutes tes situations actuelles à Dieu. Peu importe à quel point Son œuvre change, ta vie spirituelle devrait rester normale. Une vie spirituelle peut maintenir ton entrée normale. Peu importe ce que Dieu fait, tu devrais continuer ta vie spirituelle sans interruption et remplir ton devoir. C’est ce que les gens devraient faire.

Extrait de « Tu devrais maintenir ta dévotion à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

C’est pendant un épurement sévère que l’homme peut tomber le plus facilement sous l’influence de Satan, alors comment devrais-tu aimer Dieu pendant un tel épurement ? Tu devrais faire appel à ta volonté, mettre ton cœur devant Dieu et Lui consacrer tout ton temps. Peu importe comment Dieu t’épure, tu devrais être en mesure de mettre la vérité en pratique pour satisfaire la volonté de Dieu, et tu devrais prendre sur toi de chercher Dieu et de chercher la communion. À des moments comme ceux-là, plus tu seras passif, plus tu deviendras négatif et plus il te sera facile de régresser. Quand il est nécessaire pour toi de remplir ta fonction, bien que tu ne la remplisses pas bien, tu fais tout ce que tu peux, et tu le fais en n’utilisant rien de plus que ton amour pour Dieu ; indépendamment de ce que disent les autres, qu’ils disent que tu as bien fait ou que tu as mal fait, tes intentions sont fondées et tu n’es pas présomptueux, car tu agis pour Dieu. Lorsque les autres interprètent mal ce que tu fais, tu peux prier Dieu et dire : « Ô Dieu ! Je ne demande pas que les autres me supportent ou me traitent bien ni qu’ils me comprennent ou m’approuvent. Je demande seulement de pouvoir T’aimer dans mon cœur, d’être à l’aise dans mon cœur et d’avoir la conscience claire. Je ne demande pas que les autres me louent ou me tiennent en haute estime ; je ne cherche qu’à Te satisfaire dans mon cœur ; je joue mon rôle en faisant tout ce que je peux, et même si je suis sot, stupide, de mauvais calibre et aveugle, je sais que Tu es aimable, et je suis prêt à Te consacrer tout ce que j’ai. » Dès que tu pries de cette manière, ton amour pour Dieu émerge et tu te sens beaucoup plus soulagé dans ton cœur. C’est ce que l’on entend par pratiquer l’amour de Dieu. Alors que tu en feras l’expérience, tu échoueras deux fois et réussiras une fois, ou encore tu échoueras cinq fois et réussiras deux fois, et en vivant cette expérience de cette manière, ce n’est qu’au milieu de l’échec que tu pourras voir la beauté de Dieu et découvrir ce qui manque en toi. Lorsque tu seras face à de telles situations la prochaine fois, tu devras faire attention, modérer tes pas et prier plus souvent. Tu développeras graduellement la capacité à triompher face à de telles situations. Quand cela arrive, tes prières ont été efficaces. Quand tu verras que tu as réussi cette fois, tu seras satisfait à l’intérieur, et quand tu prieras, tu pourras sentir Dieu et sentir que la présence du Saint-Esprit ne t’a pas quitté, et alors seulement, tu sauras comment Dieu agit en toi. Pratiquer de cette façon te donnera un chemin vers l’expérience.

Extrait de « Ce n’est qu’en faisant l’expérience de l’épurement que l’homme peut posséder l’amour véritable », dans La Parole apparaît dans la chair

Pour chaque étape de l’œuvre de Dieu, il y a un moyen pour que les gens coopèrent. Dieu épure les gens afin qu’ils aient confiance quand ils subissent des épurements. Dieu perfectionne les gens afin qu’ils aient confiance d’être rendus parfaits par Lui et qu’ils acceptent Ses épurements et d’être traités et émondés par Dieu. L’Esprit de Dieu œuvre chez les gens pour leur apporter l’éclairage et l’illumination, pour qu’ils coopèrent avec Lui et qu’ils pratiquent. Dieu ne parle pas pendant les épurements. Il ne fait pas entendre Sa voix, mais tout de même, il reste encore du travail que les hommes doivent accomplir. Tu devrais préserver ce que tu as déjà, tu devrais encore pouvoir prier Dieu, être près de Dieu et témoigner devant Dieu ; de cette façon, tu vas remplir ton propre devoir. Vous devriez tous clairement voir, à partir de l’œuvre de Dieu, que Ses épreuves de la confiance et de l’amour des gens exigent qu’ils prient Dieu davantage et qu’ils savourent plus souvent les paroles de Dieu devant Lui. Si Dieu t’éclaire et te fait comprendre Sa volonté, mais que tu ne mets rien de tout cela en pratique, tu ne gagneras rien. Lorsque tu mets les paroles de Dieu en pratique, tu devrais toujours être en mesure de Le prier, et lorsque tu savoures Ses paroles, tu devrais te présenter devant Lui, chercher et être plein de confiance en Lui sans aucune trace de découragement ou de froideur. Ceux qui ne mettent pas les paroles de Dieu en pratique sont pleins d’énergie pendant les réunions, mais ils sombrent dans les ténèbres quand ils rentrent chez eux. Certains ne veulent même pas se réunir. Tu dois donc clairement voir quel devoir les gens ont à remplir. Tu ne sais peut-être pas quelle est réellement la volonté de Dieu, mais tu peux accomplir ton devoir, tu peux prier quand il le faut, tu peux mettre la vérité en pratique comme il se doit et tu peux faire ce que les gens sont censés faire. Tu peux garder ta vision originelle. De cette façon, tu seras plus en mesure d’accepter la prochaine étape de l’œuvre de Dieu. C’est un problème si tu ne mènes pas ta recherche quand Dieu œuvre en secret. Quand Il parle et prêche pendant les assemblées, tu écoutes avec enthousiasme, mais quand Il ne parle pas, tu manques d’énergie et tu te retires. Quel genre d’homme agit de cette façon ? C’est quelqu’un qui suit simplement le troupeau où qu’il aille. Il n’a aucune position, aucun témoignage et aucune vision ! La plupart des gens sont comme cela. Si tu continues de cette façon, un jour, quand tu rencontreras une grande épreuve, tu écoperas d’une punition. Avoir une position est très important dans le processus du perfectionnement de l’homme par Dieu. Si tu ne doutes d’aucune des étapes de l’œuvre de Dieu, que tu remplis le devoir de l’homme, que tu soutiens sincèrement ce que Dieu te fait mettre en pratique, c’est-à-dire que tu te souviens des exhortations de Dieu, et que tu n’oublies pas Ses exhortations, peu importe ce qu’Il fait de nos jours, si tu n’as aucun doute sur Son œuvre, que tu maintiens ta position, que tu continues à témoigner et que tu es victorieux à chaque étape du chemin, en fin de compte, tu seras rendu parfait et proclamé vainqueur par Dieu. Si tu es capable de tenir ferme à chaque étape des épreuves de Dieu et de toujours tenir ferme à la fin, tu es un vainqueur et tu es quelqu’un qui a été rendu parfait par Dieu.

Extrait de « Tu devrais maintenir ta dévotion à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Au cours de ces derniers jours, vous devez rendre témoignage à Dieu. Quelle que soit votre souffrance, vous devrez marcher jusqu’au bout, et même à votre dernier souffle, vous devez toujours être fidèles à Dieu et être à la merci de Dieu ; voilà ce qu’est le seul véritable amour pour Dieu, et voilà ce qu’est le seul témoignage fort et retentissant. Lorsque tu es tenté par Satan, tu dois dire : « Mon cœur appartient à Dieu, et Dieu m’a déjà conquis. Je ne puis te satisfaire, je dois tout consacrer à satisfaire Dieu. » Plus tu satisfais Dieu, plus Dieu te bénit, et plus ton amour pour Dieu grandit ; et de la même manière, tu auras la foi et la détermination, et tu sentiras que rien n’est plus digne ni important qu’une vie passée à adorer Dieu. On peut dire que l’homme n’a qu’à aimer Dieu pour ne pas ressentir de chagrin. Bien qu’il y ait des moments où ta chair est faible et où tu es assailli par de nombreux problèmes bien réels, ces moments seront ceux où tu compteras véritablement sur Dieu, et dans ton esprit, tu seras consolé, tu ressentiras de l’assurance et tu auras quelque chose sur quoi compter. De cette façon, tu seras en mesure de surmonter de nombreux obstacles, et tu ne te plaindras donc pas de Dieu à cause de l’angoisse dont tu souffres. Tu auras même envie de chanter, de danser, de prier, de te rassembler avec les autres pour communier, et de penser à Dieu, et tu sentiras que toutes les personnes, les choses et tous les éléments qui t’entourent et qui sont organisés par Dieu sont à leur place. Si tu n’aimes pas Dieu, tout ce que tu regarderas te semblera contrariant, et rien ne te plaira ; dans ton esprit, tu ne seras pas libre, mais opprimé ; ton cœur se plaindra toujours de Dieu, et tu auras toujours l’impression de subir mille tourments en toute injustice. Si ta quête n’a pas pour but d’être heureux, mais de satisfaire Dieu et de ne pas être accusé par Satan, une telle quête te donnera une grande force pour aimer Dieu. L’homme est capable d’accomplir tout ce que Dieu dit, et tout ce qu’il fait est capable de satisfaire Dieu. C’est ce que signifie être possédé par la réalité. Poursuivre la satisfaction de Dieu revient à utiliser ton amour pour Dieu afin de mettre Ses paroles en pratique ; indépendamment de l’époque, même quand les autres n’ont pas de force, il y a toujours en toi un cœur qui aime Dieu, qui recherche ardemment Dieu et en qui Dieu manque. Voilà la vraie stature. La grandeur de ta stature varie selon la grandeur de ton amour envers Dieu, selon ta capacité à rester ferme face aux épreuves, selon ta tendance à t’affaiblir ou non lorsque tu affrontes un environnement donné et selon ton aptitude à rester sur tes positions quand tes frères et tes sœurs te rejettent ; les faits te montreront simplement à quoi ressemble ton amour pour Dieu. On peut voir, dans une grande partie de l’œuvre de Dieu, que Dieu aime vraiment l’homme, même si les yeux spirituels de l’homme ne se sont pas encore entièrement ouverts et qu’il est incapable de voir clairement la plus grande partie de l’œuvre de Dieu et Sa volonté, ainsi que les nombreuses choses qui sont agréables à Dieu ; l’homme a trop peu d’amour véritable pour Dieu. Tu as cru en Dieu pendant tout ce temps, et aujourd’hui, Dieu a supprimé tous les moyens de s’échapper. De manière réaliste, tu n’as pas d’autre choix que de prendre le bon chemin, le bon chemin sur lequel tu as été conduit par le jugement sévère et le salut suprême de Dieu. Ce n’est qu’après avoir éprouvé des difficultés et un épurement que l’homme sait que Dieu est bon. On peut dire que l’homme qui a vécu cette expérience jusqu’à ce jour en arrive à connaître une partie de la bonté de Dieu, mais cela n’est pas encore suffisant. En effet, l’homme a beaucoup de manquements. L’homme doit vivre davantage l’œuvre merveilleuse de Dieu, ainsi que l’épurement par la souffrance arrangée par Dieu. Alors, seulement, le tempérament de vie de l’homme pourra changer.

Extrait de « Ce n’est qu’en vivant des épreuves douloureuses que tu peux connaître la beauté de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 3. Ce que l’on peut obtenir en faisant l’expérience du jugement, du châtiment, des épreuves et de l’épurement

Suivant: 2. Ce qu’il faut posséder pour pouvoir témoigner à travers les épreuves et l’épurement

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

1. Ce que sont l’incarnation et son essence

« Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu: Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les oeuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces oeuvres » (Jean 14:9-11).

4. Ce qu’est suivre Dieu et ce qu’est suivre l’homme

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16:16). « Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés » (Matthieu 26:28).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre