L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Collection de sermons – approvisionnement pour la vie

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

24 Connaître la valeur et l’importance de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit et les principes à mettre en pratique pour la recevoir

Ce n’est qu’en recevant l’œuvre du Saint-Esprit qu’un croyant en Dieu peut réaliser le salut et être rendu parfait. Tous les élus de Dieu comprennent cette vérité. Qu’une personne croyant en Dieu puisse ou non emprunter le chemin de la recherche de la vérité pour réaliser le salut dépend de son amour pour la vérité et de son humanité. Et pour déterminer si une personne peut recevoir ou non l’œuvre du Saint-Esprit, la clé réside dans sa capacité à vraiment obéir à l’œuvre de Dieu et dans le chemin qu’elle a pris. « Si c’est la vérité que tu cherches, que tu mets en pratique et si ce que tu obtiens c’est un changement dans ton tempérament, alors le chemin que tu empruntes est le bon chemin. Si ce que tu cherches ce sont les bénédictions de la chair, et si ce que tu mets en pratique c’est la vérité de tes propres conceptions, et s’il n’y a aucun changement dans ton tempérament, et si en plus tu n’es pas du tout obéissant envers Dieu en chair, et tu vis toujours dans l’imprécision, alors ce que tu cherches va surement te conduire en enfer, car le chemin que tu empruntes est le chemin de l’échec. Seras-tu perfectionné ou éliminé, tout dépend de ta propre quête, ce qui revient aussi à dire que “Succès ou échec, tout dépend du chemin que tu empruntes”. » Si quelqu’un est réellement capable d’obéir à l’œuvre de Dieu, et ainsi de chercher la vérité et de mettre la vérité en pratique, alors il recevra sûrement l’œuvre du Saint-Esprit et sera rendu parfait par le Saint-Esprit. On peut dire avec certitude que lorsque quelqu’un croit en Dieu, qu’il cherche ou non la vérité est crucial et qu’il possède ou non l’œuvre du Saint-Esprit détermine tout. Que quelqu’un possède ou non l’œuvre du Saint-Esprit révèle le mieux si cette personne cherche ou non la vérité et si elle a beaucoup d’humanité ou non. Que quelqu’un aime ou non la vérité et cherche ou non la vérité révèle le mieux son degré d’humanité. Seules les personnes qui aiment la vérité et cherchent la vérité sont remplies d’humanité ; les personnes n’aimant pas la vérité et ne cherchant pas la vérité n’ont pas d’humanité. Posséder ou non l’œuvre du Saint-Esprit détermine la réussite ou l’échec dans la foi en Dieu. La recherche de la vérité et la mise en pratique de la vérité constituent les clés pour déterminer si quelqu’un peut recevoir ou non l’œuvre du Saint-Esprit. Tous ceux qui croient en Dieu depuis plus de trois ou cinq ans et n’ont jamais possédé l’œuvre du Saint-Esprit ne sont sûrement pas des hommes qui aiment la vérité, pour ne rien dire de leur recherche de la vérité et de leur obéissance à l’œuvre de Dieu. Seuls ceux qui exècrent la vérité et rejettent la vérité ne peuvent jamais posséder l’œuvre du Saint-Esprit et sont donc éliminés par Dieu. C’est une certitude absolue. Car Dieu sonde les cœurs et les esprits et Dieu fait tout ce qu’Il peut pour sauver chaque homme. Tant qu’il subsiste chez quelqu’un une lueur d’espoir qu’il accepte la vérité et obéisse à l’œuvre de Dieu, Dieu ne l’abandonnera pas et ne l’éliminera pas. Ce dicton : « Le retour du prodigue vaut plus que l’or », montre assez bien comment l’amour de Dieu est si réel, si grand. Ainsi, tous ceux qui n’ont jamais possédé l’œuvre du Saint-Esprit sont sûrement des hommes qui rejettent la vérité et détestent la vérité ; tous ces hommes sont exclus de la gérance de Dieu, ils ont déjà été éliminés par Dieu. Par conséquent, tous ceux qui n’ont jamais possédé l’œuvre du Saint-Esprit ne peuvent sûrement pas réaliser le salut. C’est un fait indiscutable.

Étant donné que posséder ou non l’œuvre du Saint-Esprit détermine si la personne réussira ou échouera à croire en Dieu, les élus de Dieu doivent connaître la valeur et l’importance ainsi que le moyen de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Pour nous, cela relève d’une importance capitale dans la réalisation du salut, lorsque nous croyons en Dieu. Seule l’œuvre du Saint-Esprit peut perfectionner une personne. Puisque l’humanité n’a aucun organe lui permettant de comprendre directement les paroles de Dieu et qu’elle ne peut pas accéder directement au monde spirituel, alors la parole de Dieu devient, pour elle, le mystère de la vie. Sans l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, l’humanité n’aurait aucun moyen de comprendre la vérité et de parvenir à la connaissance de Dieu, et ne serait jamais capable de réaliser la valeur et l’importance de la vérité pour l’humanité. Bien que l’humanité puisse apprendre et saisir la connaissance, compte tenu du fait que sa nature corrompue est, de par son essence, une nature satanique qui résiste à Dieu, les êtres humains sont tous contrôlés par leur nature corrompue et n’ont aucune prise sur eux-mêmes. Sans l’œuvre du Saint-Esprit, l’humanité corrompue pitoyable n’aurait aucun moyen de parvenir à la connaissance de soi. Par conséquent, si l’homme veut parvenir à suffisamment comprendre la vérité pour connaître Dieu et obéir à Dieu, il ne peut que compter sur le conseil et le perfectionnement de l’œuvre du Saint-Esprit. C’est une certitude absolue. Afin de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, il faut connaître les principes et la portée de l’œuvre du Saint-Esprit, et les résultats qui peuvent en être obtenus. Cela est extrêmement important pour l’entrée d’une personne dans la vie. Puisque l’œuvre de Dieu des derniers jours est accomplie par l’expression de la vérité pour juger l’homme et châtier l’homme en vue de sauver et de perfectionner l’homme, l’œuvre du Saint-Esprit consiste principalement à éclairer et à illuminer celui-ci à travers les paroles de Dieu pour lui permettre de comprendre la vérité et de connaître Dieu ; en même temps, le Saint-Esprit travaille en l’homme pour le guider, le discipliner, le démasquer et le perfectionner. L’homme doit seulement aimer la vérité, manger et boire les paroles de Dieu avec le plus grand sérieux, être disposé à accepter la vérité et mettre la vérité en pratique, alors il recevra et appréciera tout à fait l’œuvre du Saint-Esprit. Tant que quelqu’un prie sincèrement Dieu, demande la vérité à Dieu et ouvre son cœur à Dieu, il recevra l’œuvre du Saint-Esprit. Ce sont des principes de l’œuvre du Saint-Esprit ; en effet, Dieu œuvre en vue de sauver l’humanité, cependant l’humanité doit coopérer concrètement afin de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Dans la portée des paroles de Dieu, le Saint-Esprit éclaire, illumine et guide les élus de Dieu vers le résultat attendu, celui de pouvoir manger et boire les paroles de Dieu, de comprendre la vérité, de se connaître soi-même et d’entrer dans la réalité. Tous peuvent obéir à l’œuvre de Dieu, mettre les paroles de Dieu en pratique, éviter de faire les choses à leur manière, renoncer à Satan et à la chair et obéir à l’arrangement et à l’orchestration de Dieu. Ils réaliseront ainsi le salut et seront rendus parfaits. Cela signifie à la fois le principe, l’importance et le résultat de l’œuvre du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit œuvre en tous ceux qui croient vraiment en Dieu et qui peuvent obéir à l’œuvre de Dieu. La seule nécessité est de manger et de boire les paroles de Dieu avec le plus grand sérieux, de chercher la vérité et d’agir selon les paroles de Dieu pour recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Dieu ne fait pas de discrimination parmi les hommes ; la vérité ne fait pas de discrimination. Cela s’explique par le fait que Dieu est amour et Dieu est absolument juste et droit envers tout le monde. En fait, tous les résultats qui ont été finalement obtenus par l’homme en croyant en Dieu découlent de l’œuvre du Saint-Esprit. Tous ces résultats ont été obtenus grâce à l’œuvre du Saint-Esprit. Cela ne fait pas l’ombre d’un doute. L’homme utilisé par le Saint-Esprit est un homme que le Saint-Esprit a rendu parfait, que le Saint-Esprit utilise pour conduire et paître les élus de Dieu afin qu’ils expérimentent l’œuvre de Dieu et s’engagent dans la bonne voie de la foi en Dieu. Le chemin que l’homme utilisé par le Saint-Esprit emprunte provient de l’œuvre et des conseils du Saint-Esprit. Tous les arrangements de travail et les sermons et les échanges des supérieurs relèvent d’expériences et de connaissances humaines qui ont été générées par l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit ; tous doivent ouvrir la voie afin de permettre aux élus de Dieu de comprendre la vérité et d’entrer dans la réalité des paroles de Dieu. Ainsi, la totalité de la récolte gagnée par les élus de Dieu grâce à leur foi en Dieu en fin de compte est le résultat accompli par l’œuvre du Saint-Esprit. C’est absolument exact et c’est un fait que personne ne peut nier.

Pouvoir recevoir ou non l’œuvre du Saint-Esprit dépend de l’attitude d’une personne envers Dieu. En réalité, le type d’attitude adoptée par une personne à l’égard de Dieu dépend essentiellement de son attitude à l’égard des paroles de Dieu. L’attitude d’une personne à l’égard des paroles de Dieu est la même à l’égard de la vérité ; c’est son attitude envers Dieu. Si une personne a des notions et des idées fausses à propos des paroles de Dieu, cela signifie qu’elle a des notions et des idées fausses au sujet de Dieu. Si une personne exècre les paroles de Dieu et rejette les paroles de Dieu, cela signifie qu’elle exècre la vérité et rejette la vérité, il s’agit de quelqu’un qui résiste à Dieu et qui est un ennemi de Dieu. Ainsi, afin de découvrir si quelqu’un peut recevoir ou non l’œuvre du Saint-Esprit, la clé est de savoir s’il aime les paroles de Dieu et s’il accepte ou non la vérité. Seul le cœur de celui qui aime les paroles de Dieu et qui a soif des paroles de Dieu peut avoir soif de Dieu, se rapprocher de Dieu et avoir de l’adoration et de l’amour pour Dieu. Ainsi, les prières de cette personne seront authentiques et elle sera capable d’une vraie communion avec Dieu à travers la prière. C’est une condition fondamentale pour recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Que quelqu’un adresse ou non des prières authentiques à Dieu dépend entièrement de son attitude à l’égard de la parole de Dieu. Parce que la parole de Dieu est l’expression de Dieu, représentant la volonté de Dieu et le tempérament de Dieu, tous ceux qui aiment la parole de Dieu, qui peuvent accepter la parole de Dieu et mettre la parole de Dieu en pratique et Lui obéir, peuvent sûrement adresser des prières authentiques à Dieu et avoir de vrais échanges avec Dieu. Tant qu’une personne se tourne vers Dieu et se rapproche de Dieu dans son cœur, elle est en mesure de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, d’apprécier la présence de Dieu et l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit. Il est impossible à ceux qui n’aiment pas la parole de Dieu de considérer la parole de Dieu comme une vérité à accepter et à laquelle ils doivent obéir, et il leur est encore moins possible de considérer le Dieu concret incarné comme le Dieu à qui il faut obéir et qu’il faut adorer. Donc, tous ceux qui n’aiment pas la parole de Dieu ne peuvent ni adresser des prières authentiques à Dieu ni vraiment ouvrir leur cœur à Dieu. Tous ceux qui n’aiment pas les paroles de Dieu sont sans aucun doute des gens qui n’aiment pas la vérité et n’acceptent pas la vérité, des gens qui résistent à Dieu et trahissent Dieu. Donc, tous ceux qui n’aiment pas la parole de Dieu, et dont le cœur n’est pas vraiment tourné vers Dieu, ne pourront jamais recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, et encore moins comprendre la vérité ni s’engager sur la bonne voie de la foi en Dieu.

La parole de Dieu démasque chaque type de personne. Afin de percevoir l’attitude d’une personne envers Dieu, un regard sur son attitude à l’égard des paroles de Dieu rend les choses tout à fait claires. Nous avons vu que les personnes de toutes confessions religieuses ont été longtemps exposées aux paroles de Dieu. Toutes les personnes qui voient les paroles de Dieu, entendent la voix de Dieu et ainsi sont capables d’accepter la seconde venue de Dieu sont en mesure d’accepter le vrai chemin et de retourner à Dieu. Tous ceux qui ne reconnaissent pas la parole de Dieu et ainsi nient la vérité sont des gens qui résistent à Dieu et trahissent Dieu et des gens qui sont condamnés à être éliminés et punis. Reconnaître la parole de Dieu revient à reconnaître Dieu, et celui qui accepte la parole de Dieu et obéit à la parole de Dieu est quelqu’un qui accepte Dieu et obéit à Dieu. Tous ceux qui exècrent les paroles de Dieu et haïssent les paroles de Dieu sont des gens qui résistent à Dieu et haïssent Dieu, ce sont des ennemis de Dieu. C’est indiscutable. Ainsi, qu’une personne possède ou non l’œuvre du Saint-Esprit est entièrement déterminé par l’attitude de cette personne à l’égard de Dieu. Nous avons vu que tous ces faux dirigeants, ces antéchrists et ces personnes mauvaises de toutes sortes, qui ont été éliminés par l’œuvre de Dieu, sont des gens qui exècrent les paroles de Dieu, refusent les paroles de Dieu et haïssent la vérité. Il n’est donc pas surprenant qu’ils puissent commettre toutes sortes de méfaits et s’efforcent de perturber et d’interrompre l’œuvre de Dieu. Il est clair que tous ceux qui n’aiment pas la vérité, qui détestent la vérité, ne recevront jamais l’œuvre du Saint-Esprit ; tous sont voués à l’élimination et à la punition.

Jusqu’à présent, tous ceux qui cherchent la vérité en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu et du combat spirituel contre les faux dirigeants et les antéchrists ont commencé à comprendre la vérité, ont commencé à acquérir le discernement à propos de différents types de faux dirigeants, d’antéchrists et de toutes personnes mauvaises et ils ont commencé à acquérir le discernement de l’œuvre des esprits mauvais et de toutes sortes d’hérésies et de sophismes. Ils ont obtenu la vraie connaissance de l’œuvre du Saint-Esprit et l’obéissance à celle-ci ainsi que l’obéissance à la direction et à la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit. Tous ces résultats liés à l’entrée dans la réalité des paroles de Dieu ont été obtenus grâce à l’œuvre du Saint-Esprit. Toutes les personnes qui possèdent l’œuvre du Saint-Esprit ont commencé à comprendre la vérité et à entrer dans la réalité. Toutes celles qui ont vraiment compris la vérité et sont entrées dans la réalité ont obtenu ces résultats, car elles ont obéi à l’œuvre de Dieu et ont reçu l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit. Cela ne fait pas l’ombre d’un doute. À présent, tous les élus de Dieu qui cherchent la vérité ont commencé à entrer dans les réalités des cinq aspects suivants, à différents degrés de profondeur.

Tout d’abord, être capable de manger et boire normalement les paroles de Dieu et accepter le jugement, le châtiment, l’élagage et le traitement, les épreuves et les épurements des paroles de Dieu, entrer dans la réalité de l’obéissance à l’œuvre de Dieu.

Deuxièmement, commencer à accomplir formellement le devoir d’un être créé, en étant capable d’accepter l’élagage et le traitement et d’accomplir son devoir en vue de rembourser l’amour de Dieu et être fidèle à Dieu en agissant ainsi.

Troisièmement, accepter la direction et la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit, obéir intégralement à l’œuvre de Dieu, ne pas adorer ou suivre un homme et ne pas faire les choses à sa manière.

Quatrièmement, s’efforcer de chercher la vérité et un changement de tempérament au point d’obéir véritablement à Dieu et de L’adorer, sans être sujet aux contraintes d’aucun homme, d’aucune chose ou d’aucun événement.

Cinquièmement, chercher à être une personne honnête pour se débarrasser des mensonges, de la malhonnêteté et de la tromperie, et vivre à l’image d’une personne authentique afin de rendre témoignage à Dieu, de satisfaire Dieu et d’être gagné par Dieu.

Les cinq aspects précédents relèvent tous de réalités auxquelles doivent adhérer ceux qui cherchent la vérité. Tous ceux qui ont commencé à entrer dans les réalités de ces cinq aspects ont simplement obtenu ce résultat grâce à l’œuvre du Saint-Esprit. Seuls ceux qui ont apporté des témoignages authentiques dans ces cinq aspects ont vraiment reçu l’œuvre du Saint-Esprit. Tous ceux qui ne sont absolument pas entrés dans les réalités de ces cinq aspects ne possèdent sûrement pas l’œuvre du Saint-Esprit. Ceux qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit ne peuvent jamais comprendre la vérité et entrer dans la réalité. Seuls ceux qui sont entrés dans les réalités des cinq aspects précédents peuvent entrer dans les réalités des dix vérités, sont des personnes qui se sont vraiment engagées dans la bonne voie de la foi en Dieu et peuvent réaliser le salut et être rendues parfaites.

L’expérience de vie se construit sur les fondations de l’œuvre du Saint-Esprit. Une personne ne fera l’expérience de l’entrée dans la vie que si elle possède l’œuvre du Saint-Esprit. Une personne qui ne possède pas l’œuvre du Saint-Esprit ne fera aucune expérience réelle de l’entrée dans la vie. L’expérience de l’entrée dans la vie implique essentiellement la mise en pratique de la vérité des paroles de Dieu et l’entrée dans la vérité de ces paroles. Peu importe la souffrance d’une personne lorsqu’elle croit en Dieu, si finalement elle ne peut pas comprendre la vérité ni mettre la vérité en pratique, alors une telle personne n’aura aucune expérience de la vie. L’expérience de vie n’implique pas nécessairement la souffrance. En fait, tous les gens souffrent beaucoup. Cependant, les personnes qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit et souffrent malgré tout restent inchangées et ne progressent pas, et on ne verra chez elles aucun témoignage de compréhension de la vérité et d’entrée dans la réalité. Ceci suffit à prouver qu’elles ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit. Quant aux personnes qui possèdent l’œuvre du Saint-Esprit, à chaque fois qu’elles souffrent, elles récolteront des fruits et progresseront dans la pratique de la vérité et l’entrée dans la vérité. C’est une vraie progression dans la vie. Ainsi, après quelques années d’expérience, elles auront véritablement progressé dans la vérité, elles sauront discerner en regardant les gens, en percevant l’essence des choses au-delà des apparences, et seront en mesure de pratiquer la vérité et d’obéir à Dieu en remplissant le devoir d’un être créé, sans être contraintes par quiconque ou toute situation ou tout événement. Ce résultat est obtenu grâce à l’œuvre du Saint-Esprit. Une personne ordinaire ayant fait l’expérience de l’œuvre du Saint-Esprit pendant trois à cinq années peut avoir une certaine connaissance de la vérité et de l’entrée dans la vérité, et peut communiquer quelque peu une vraie connaissance de Dieu, car l’œuvre du Saint-Esprit n’est jamais vaine ; l’œuvre du Saint-Esprit porte toujours des fruits. Si Dieu décide de compléter quelque chose, alors cela doit être fait. Certaines personnes reçoivent parfois certains conseils ou une certaine discipline de la part du Saint-Esprit, mais en vérité, elles ne reçoivent aucun éclairage, aucune illumination, ni aucun perfectionnement du Saint-Esprit. Bien que ces personnes possèdent une petite partie de l’œuvre du Saint-Esprit, leur expérience de vie est quand même trop superficielle. C’est parce que cette infime part de l’œuvre du Saint-Esprit n’est pas l’œuvre du Saint-Esprit qui consiste à perfectionner l’homme ; elles ont seulement expérimenté la présence de Dieu ou la discipline de Dieu. Nombreux sont les gens qui ont possédé l’œuvre du Saint-Esprit, mais du fait qu’ils ne cherchent pas la vérité et ne sont pas disposés à souffrir, ils ont été éliminés. Ainsi, posséder une petite part de l’œuvre du Saint-Esprit ne signifie pas qu’une personne soit sur le chemin de la recherche de la vérité et du perfectionnement. L’œuvre réelle du Saint-Esprit consistant à rendre l’homme parfait est une œuvre à multifacettes, complète, comprenant essentiellement l’éclairage, l’illumination, les conseils, la discipline, les coups, et le dévoilement et le perfectionnement à travers toutes sortes d’épreuves et d’épurements. Seule la personne qui est en mesure de recevoir une telle œuvre du Saint-Esprit peut vraiment apprécier l’intégralité de l’amour de Dieu, et elle s’est totalement engagée sur le chemin de la recherche de la vérité et du perfectionnement. Pour expérimenter l’œuvre du Saint-Esprit qui consiste à perfectionner l’homme, il est nécessaire que la personne possède non seulement une foi surpassant celle de Job, mais également une volonté de souffrir afin d’obtenir la vérité, ainsi qu’une persévérance et un courage implacables. Seule une telle personne peut vraiment être rendue parfaite. Lorsqu’une personne aura fait jusqu’au bout l’expérience de l’œuvre de Dieu, lorsqu’elle aura subi toutes sortes d’épreuves et d’épurements et de souffrances, possédant la connaissance que Pierre avait de Dieu et son véritable amour pour Dieu, alors seulement elle sera vraiment rendue parfaite par Dieu.

Tous ceux qui ont cru en Dieu pendant trois, cinq, ou même sept ou huit ans et qui n’ont pas encore reçu l’œuvre du Saint-Esprit sont certainement des gens qui n’aiment pas la vérité. Si quelqu’un n’a pas soif des paroles de Dieu, n’aime pas les paroles de Dieu, alors ses prières à Dieu ne sont certainement pas authentiques. Ainsi, il ne progresse pas du tout dans la compréhension de la vérité et l’entrée dans la vérité. En fait, peu importe la raison, si quelqu’un ne s’intéresse aucunement à la vérité et n’aime pas du tout la parole de Dieu, sa corruption s’avère fatale. Car si vous n’aimez pas la parole de Dieu, alors vous ne pourrez jamais recevoir l’œuvre du Saint-Esprit ; si vous n’aimez pas la parole de Dieu, il est impossible que vous aimiez la vérité ou cherchiez la vérité. Et il vous est impossible d’accepter une quelconque souffrance pour obtenir la vérité. C’est la raison fondamentale pour laquelle vous ne pouvez recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. En outre, ceux qui n’aiment pas la parole de Dieu exècrent sûrement la parole de Dieu et exècrent la vérité ou haïssent la vérité. Ce sont tous des gens qui n’ont aucune humanité, qui négligent leurs devoirs et font les choses à leur manière. Si quelqu’un résiste à Dieu et haït Dieu de manière diabolique, il lui sera encore plus impossible de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit ; s’il commet toutes sortes de méchancetés, il doit recevoir la punition de Dieu. Tous les faux dirigeants, antéchrists, scélérats ayant été éliminés de la famille de Dieu sont des démons typiques, des Satans qui n’aiment pas la parole de Dieu et qui détestent la vérité. Observons les cinq comportements suivants auxquels se livre chaque type de personne mauvaise, de faux dirigeant, d’antéchrist, et nous saurons pour quelle raison ces personnes ont perdu l’œuvre du Saint-Esprit et ont été éliminées à jamais.

Tout d’abord, elles ne mangent ni ne boivent jamais les paroles de Dieu sérieusement ; elles lisent les paroles de Dieu sans en relier une seule aux conditions réelles qui leur sont propres et sont incapables de se connaître elles-mêmes.

Deuxièmement, en lisant les paroles de Dieu, elles ne prient jamais Dieu pour chercher la vérité, de sorte qu’elles ne sont jamais capables de communiquer une connaissance réelle de la vérité.

Troisièmement, elles débitent toujours des paroles doctrinales et donnent des ordres aux élus de Dieu afin qu’ils obéissent, alors qu’elles ne recherchent pas elles-mêmes la vérité, et obéissent encore moins à l’œuvre de Dieu.

Quatrièmement, elles font tout en vue de leur profit personnel, n’accomplissent leurs devoirs que pour obtenir des bénédictions et une récompense et ainsi elles négocient avec Dieu ; elles ne respectent jamais les arrangements de travail et les sermons ni les échanges provenant des supérieurs ; elles ont des notions à propos de l’homme utilisé par le Saint-Esprit, ne lui obéissent pas, et obéissent encore moins à l’œuvre de Dieu.

Cinquièmement, elles sont arrogantes et vaniteuses, n’obéissent à personne, pensent qu’elles ont toujours raison, ont le sentiment d’être le nombril du monde, et n’acceptent pas le moins du monde le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, n’acceptent pas du tout la vérité, et acceptent encore moins l’élagage et le traitement ; ces personnes sont exclues de la gérance de Dieu.

Sur la base des cinq comportements précédents, nous pouvons vérifier que tous les faux dirigeants et les antéchrists n’aiment pas la vérité, n’ont aucune obéissance à l’égard de l’œuvre de Dieu et sont incapables d’accepter l’homme utilisé par le Saint-Esprit et de lui obéir, mais sont pleins de notions à son égard et lui résistent. Comment de telles personnes désobéissantes, résistantes et en situation d’hostilité envers Dieu peuvent-elles recevoir l’œuvre du Saint-Esprit ? Tous ceux qui ne peuvent pas recevoir l’œuvre du Saint-Esprit sont sûrement des hommes qui n’aiment pas la vérité ; ce sont des hommes absurdes et stupides qui ne se préoccupent pas de leurs devoirs et font les choses à leur manière ; ce sont des démons de Satan. Tous ceux qui n’ont jamais possédé l’œuvre du Saint-Esprit sont bloqués spirituellement, sans comprendre la moindre chose des questions spirituelles de la vie ; ce sont des amateurs qui parlent comme des incompétents ; ils sont stupides. Si un dirigeant ou un ouvrier n’a jamais possédé l’œuvre du Saint-Esprit, alors il prend nécessairement le chemin des antéchrists. Ce faisant, il débite sans cesse des paroles doctrinales, imagine des ruses pour interrompre l’œuvre de Dieu et interférer avec celle-ci, dénature les paroles de Dieu, répand toutes sortes de sophismes, s’établit lui-même sous diverses bannières, ne rend aucun témoignage à Dieu et devient un antéchrist démoniaque. Tous ces dirigeants et ouvriers qui n’ont jamais possédé l’œuvre du Saint-Esprit sont sûrement des dirigeants ou des antéchrists qui seront finalement punis et éliminés.

Qu’une personne possède ou non l’œuvre du Saint-Esprit a une incidence sur sa capacité à réaliser le salut et à être rendue parfaite. Étant donné que l’homme n’a pas un organe lui permettant de comprendre directement la parole de Dieu, il n’a aucun moyen vraiment de percevoir l’état réel de sa corruption par Satan et ne peut pas vraiment se connaître lui-même, sans parler de la vérité et des mystères de la vie ; il est simplement devenu la marionnette de Satan, il vit sous le domaine de Satan et est incapable de s’en extirper. Ainsi, l’œuvre du Saint-Esprit devient la clé permettant de déterminer si une personne peut être sauvée et rendue parfaite. Les personnes qui craignent Dieu s’attachent spécialement à obéir à l’éclairage et à l’illumination du Saint-Esprit et aux conseils du Saint-Esprit. Parce que le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu, est Dieu lui-même et est l’Esprit de Dieu Tout-Puissant, qu’une personne puisse ou non recevoir l’œuvre du Saint-Esprit détermine son destin et sa destination. Alors, comment quelqu’un devrait-il connaître l’œuvre du Saint-Esprit ? Tout d’abord, il doit comprendre la volonté de Dieu. Puisque le cœur de l’homme et tout l’être de l’homme sont toujours dévoilés devant Dieu, Dieu examine et connaît bien chaque action de l’homme. Si quelqu’un ne peut pas recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, nous pouvons être sûrs qu’il ne vit pas encore sous la gérance de Dieu, son intention et sa manière de croire en Dieu ne répondent pas encore aux exigences et à la règle de Dieu et ne peuvent pas obtenir l’approbation de Dieu. Les personnes qui ont vraiment reçu l’œuvre du Saint-Esprit ont, pour ainsi dire, obtenu un laissez-passer de Dieu pour accéder à la voie menant vers le royaume. Cela prouve que leurs intentions et leurs perspectives concernant la foi en Dieu sont justes et que le chemin qu’elles ont emprunté est le bon. Toutes ces choses ont obtenu la reconnaissance de Dieu, de sorte que ces personnes ont obtenu un laissez-passer de Dieu, recevant ainsi l’œuvre du Saint-Esprit. Concernant les personnes qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit, leurs perspectives et leurs intentions concernant la foi en Dieu ainsi que le chemin qu’elles ont emprunté n’ont sûrement pas répondu aux exigences de Dieu, n’ont pas gagné l’approbation de Dieu et donc, ces personnes n’ont pas obtenu de laissez-passer de Dieu. Ce sont sûrement des personnes qui ne croient pas véritablement en Dieu et ne cherchent pas véritablement la vérité. Pour un croyant en Dieu, recevoir l’œuvre du Saint-Esprit revient à obtenir un laissez-passer pour entrer dans le royaume de Christ. Que quelqu’un possède ou non l’œuvre du Saint-Esprit est lié à la question de posséder ou non un laissez-passer pour entrer dans le royaume. Ceux qui possèdent l’œuvre du Saint-Esprit sont des personnes qui vivent sous la gérance de Dieu, ce sont des personnes qui franchiront la porte du royaume. Ceux qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit sont exclus de la ville sainte de Christ ; ils sont de l’espèce de Satan, non reconnus par Dieu. Posséder l’œuvre du Saint-Esprit est devenu un signe que Dieu vérifie l’authenticité d’un croyant en Dieu. C’est pourquoi, dans un précédent sermon, j’ai échangé les propos suivants : “Tous ceux qui n’ont jamais reçu l’œuvre du Saint-Esprit ne font pas partie des élus de Dieu dans le vrai sens du terme ; ce ne sont pas de vrais frères et sœurs.” Ces paroles sont tout à fait exactes. Seuls ceux qui ont reçu l’œuvre du Saint-Esprit sont de vrais frères et sœurs partageant les mêmes idées et qui apprécient pareillement les paroles de Dieu et s’abreuvent pareillement à la conduite du Saint-Esprit.

L’attitude d’une personne à l’égard de l’œuvre du Saint-Esprit reflète son attitude envers Dieu, parce que le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu, est Dieu Lui-même et l’Esprit de Dieu Tout-Puissant incarné. Toutes les personnes indifférentes à l’œuvre du Saint-Esprit, sans crainte ni obéissance à son égard, ne craignent pas Dieu et ne se soumettent pas à l’œuvre de Dieu. Ce ne sont sûrement pas des personnes qui aiment la vérité, qui pratiquent la vérité, et encore moins des personnes qui acceptent le jugement et le châtiment de Dieu pour chercher le salut. Tous ces croyants en Dieu, qui ne s’attachent qu’à faire les choses à leur manière et poursuivent toujours leurs propres rêves, aspirations et préférences, mais ne recherchent absolument pas les exigences de Dieu ni la volonté de Dieu ou ne prêtent aucune attention à la recherche de la vérité ni à la pratique de la vérité, ne sont sûrement pas des personnes qui aiment la vérité, et encore moins des personnes qui obéissent à l’œuvre de Dieu. Certaines personnes s’écrient : “L’homme utilisé par le Saint-Esprit est corrompu lui aussi. Je n’écoute que Dieu, j’obéis seulement à Dieu” alors qu’en réalité, elles sont incapables de mettre les paroles de Dieu en pratique, et d’autant plus incapables de rechercher l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit et de chercher la vérité. Quel est le problème ici ? Observons tous les faux dirigeants, les antéchrists et les personnes diaboliques de toutes sortes. Tous n’ont aucun désir de manger et de boire sérieusement les paroles de Dieu. Lorsqu’ils font quelque chose, ils ne cherchent jamais la vérité ni ne mettent la vérité en pratique. Lorsqu’ils prient, ils n’ouvrent jamais leur cœur à Dieu et ne disent pas la vérité, mais ils restent superficiels et font semblant pour tromper Dieu. Si quelqu’un n’aime pas la vérité, alors même s’il lit les paroles de Dieu, c’est seulement pour rechercher les paroles de Dieu, mal interpréter les paroles de Dieu, et prendre les mots hors contexte et élaborer des sophismes afin de tromper les gens pour arriver à ses propres fins. Celui-là n’a absolument pas un cœur qui craint Dieu, par conséquent, il ne peut jamais recevoir l’œuvre du Saint-Esprit et sera finalement détesté de Dieu, rejeté de Dieu. Si quelqu’un ne possède pas l’œuvre du Saint-Esprit, cela même montre que Dieu ne le reconnaît pas, Dieu n’est pas satisfait de lui et Dieu ne l’agrée pas. Ne pas posséder l’œuvre du Saint-Esprit laisse également présager qu’une personne risque un danger, n’est pas sous la gérance de Dieu et qu’elle ne peut pas du tout réaliser le salut. En même temps, cela laisse présager que si elle ne se repent pas et ne se tourne pas vers Dieu, elle deviendra un objet de rejet de Dieu. Clairement, toutes les personnes qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit sont des personnes qui ne peuvent pas facilement atteindre le salut. Ce sont des personnes très dangereuses dont il faut se protéger. Si quelqu’un ne possédant pas l’œuvre du Saint-Esprit peut commettre toutes sortes de méchancetés, accomplissant sans cesse des actions mauvaises qui interrompent l’œuvre de Dieu et interfèrent avec celle-ci et trompent les gens, cela suffit à prouver qu’il est le diable, Satan. Par conséquent, les hommes qui ont cru en Dieu pendant plus de trois ans ou cinq ans, et même pendant sept ou huit ans et qui ne possèdent toujours pas l’œuvre du Saint-Esprit sont des personnes dont il faut se protéger. Distinguez ces personnes, soyez vigilants à leur égard et privilégiez votre sécurité.

La famille de Dieu a isolé ou expulsé divers faux dirigeants et antéchrists ne possédant pas l’œuvre du Saint-Esprit et ayant commis de nombreux actes mauvais. Cela est fondé sur les décrets administratifs de Dieu, et constitue une preuve suffisante pour dire que le tempérament juste de Dieu ne tolère pas l’offense de l’homme. À présent, tous les antéchrists démoniaques manifestes qui ont commis de nombreux et graves méfaits ont, par principe, été expulsés. Cela s’est entièrement déroulé conformément aux paroles de Dieu : « Tous ceux qui ne font pas la volonté de Dieu seront punis. C’est un fait immuable. Par conséquent, tous ceux qui sont punis le sont à cause de la justice de Dieu et comme rétribution pour leurs nombreux actes méchants. » En fait, partout dans les Églises, les personnes qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit les surpassent largement en nombre, représentant un cinquième ou même un tiers. Mais la famille de Dieu n’expulse que les antéchrists démoniaques ayant commis de nombreux actes mauvais et qui interrompent sans cesse l’œuvre de Dieu et interfèrent avec celle-ci. Elle n’expulse pas ceux qui, de même, négligent de chercher la vérité et ne veulent pas accomplir leur devoir, mais n’ont rien fait de vraiment mal ; elle les place seulement dans le groupe B. La famille de Dieu leur donne une chance de se repentir. Tous ceux qui ont commis de nombreux actes mauvais et qui sont totalement dépourvus d’humanité doivent être expulsés, car maintenir ces personnes dans la famille de Dieu entraînerait de nombreux préjudices et n’apporterait aucun avantage. Même s’ils peuvent exécuter du service, les désavantages l’emporteront sur les avantages, le gain sera moindre que la perte, donc l’expulsion est la meilleure solution. Quant au reste des personnes qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit, tant qu’elles ne causent pas de mal ou ne perturbent pas, mais sont obéissantes et soumises et peuvent s’accommoder des arrangements de l’Église, elles ne seront pas expulsées, mais recevront une chance de se repentir. Si plus tard elles peuvent chercher la vérité et accomplir correctement leur devoir, cela en vaudra la peine. Si par la suite, non seulement elles n’accomplissent pas leur devoir correctement, mais commettent aussi le mal, il ne sera pas trop tard pour les expulser. C’est le principe de la famille de Dieu utilisé pour le traitement des personnes qui ne possèdent jamais l’œuvre du Saint-Esprit.

Pour qu’une personne puisse recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, elle doit comprendre la valeur et l’importance de l’œuvre du Saint-Esprit et elle devrait également comprendre quels sont les principes à mettre en pratique pour la recevoir. Qu’elle reçoive l’œuvre du Saint-Esprit montre que la personne a été prédestinée et choisie par Dieu. Si une personne peut aimer les paroles de Dieu, chercher la vérité et fréquemment obtenir l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, alors le chemin que cette personne emprunte en croyant en Dieu est le bon ; elle a déjà reçu la reconnaissance et l’approbation de Dieu. L’œuvre du Saint-Esprit en l’homme est conditionnelle. Elle dépend principalement de la recherche ou de l’absence de recherche de vérité menée par l’homme. Il y a bien longtemps que Dieu a déterminé qui Il rendrait parfait et qui Il expulserait. Si quelqu’un cherche la vérité, alors le Saint-Esprit accomplira l’œuvre de le rendre parfait. Si quelqu’un ne cherche pas la vérité, ou s’il veut seulement exécuter du service en vue d’obtenir des récompenses et des bénédictions de Dieu, même si parfois il reçoit les conseils et la discipline du Saint-Esprit, il ne recevra pas l’œuvre de perfectionnement du Saint-Esprit. Car si quelqu’un ne cherche pas la vérité et ne met pas la vérité en pratique, alors le Saint-Esprit n’aura aucun moyen de travailler pour le conduire à la réalité ; Dieu ne force personne à faire ce qu’il ne veut pas faire. Tout le monde reçoit de la discipline. Certaines personnes sont en mesure de se repentir après avoir reçu de la discipline, et certaines, après avoir reçu de la discipline à plusieurs reprises, sont toujours incapables de se repentir, et le Saint-Esprit n’aura aucun moyen d’approfondir son travail en elles. Dieu travaille en une personne selon ce qu’elle peut accomplir. Une personne qui n’aime pas la vérité ne peut même pas accepter ce que les autres communiquent à propos de la vérité, aussi transparente soit-elle. Si le Saint-Esprit la bousculait un peu ou si elle devait être interrogée par sa conscience, elle l’oublierait et l’ignorerait très facilement. Une personne qui ne reçoit pas l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, ou n’est pas rendue parfaite par l’œuvre du Saint-Esprit, ne pourra jamais vraiment comprendre la vérité ni obtenir la vérité, et elle sera comme les théologiens et les pasteurs qui ne peuvent compter que sur leur cerveau pour rechercher les paroles de Dieu et pour extraire des séries complètes d’illusions et d’hérésies spécieuses afin de tromper les gens et de résister à l’œuvre de Dieu, qui deviennent ainsi des antéchrists et reçoivent une punition. En bref, la foi en Dieu sans l’œuvre du Saint-Esprit est entièrement vaine, tout cela est vide de sens.

Quant à la personne qui n’aime pas la vérité, personne ne peut l’amener à comprendre la vérité ni à entrer dans la vérité. Prenez par exemple la question de la communication avec Dieu par la prière. Les prières de celle qui n’aime pas la vérité sont fausses ; nous pouvons même dire que cette personne est superficielle et qu’elle fait semblant, débitant des paroles vides de sens pour tromper Dieu. La personne qui n’aime pas la vérité ne peut pas demander la vérité à Dieu ou communiquer avec Dieu du fond de son cœur. Si quelqu’un aime la vérité, plus il lira les paroles de Dieu, plus il obtiendra l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit. Plus il comprendra la vérité, plus il priera Dieu avec des paroles sincères et plus il sera authentique, plus sa communication sera réelle avec Dieu. Ainsi, en communiquant avec Dieu par la prière, il obtiendra inconsciemment davantage d’éclairage et d’illumination du Saint-Esprit, et pour de nombreuses questions, il sera capable de mieux comprendre les exigences de Dieu et la volonté de Dieu, son cœur sera lumineux et sans ténèbres, et il sentira mieux dans son cœur combien Dieu est attachant, cher et intègre. Plus une personne aimera la vérité, plus elle aimera communiquer avec Dieu. Plus elle comprendra la vérité, plus elle communiquera en profondeur avec Dieu. Une personne qui prie et communique vraiment avec Dieu remerciera et louera Dieu de plus en plus. S’il lui arrive d’aller à l’encontre de la volonté de Dieu ou si elle résiste même un peu à Dieu, son cœur sera lourdement blâmé, sa conscience sera mal à l’aise et elle se sentira douloureusement tourmentée. Ainsi, dans son cœur, elle aimera de plus en plus la vérité des paroles de Dieu et sera désireuse de communiquer avec Dieu. Plus elle communiquera avec Dieu par la prière, plus elle sera capable d’aimer Dieu et d’obéir à Dieu. De cette manière, en communiquant avec Dieu par la prière, elle continuera à murir dans la vie, à vivre en présence de Dieu, à vivre selon les paroles de Dieu et à s’engager dans la voie du perfectionnement suscité par le Saint-Esprit. Ce n’est qu’avec une telle recherche de la vérité que l’on peut véritablement recevoir l’œuvre éternelle du Saint-Esprit qui consiste à amener l’homme à la perfection, atteindre la compréhension de la vérité et la connaissance de Dieu, obtenir un changement de tempérament et être rendu parfait par Dieu. C’est ici que résident la valeur et l’importance de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Si quelqu’un n’a jamais reçu l’œuvre du Saint-Esprit et ne s’appuie que sur son calibre et son cerveau, peu importe son travail et sa peine, il ne pourra absolument pas vraiment comprendre la vérité, et encore moins parvenir à une vraie connaissance de Dieu. Si quelqu’un croit en Dieu sans chercher la vérité, peu importe combien il souffre, peu importe combien il peine, cela n’entraînera pas de changement dans son tempérament de vie, et à la fin il demeurera quelqu’un qui résiste à Dieu. C’est absolument certain. « Un individu qui n’aime pas Dieu n’aime pas la vérité et ne peut donc pas gagner Dieu, encore moins recevoir l’approbation de Dieu. Ces gens, peu importe la façon dont ils expérimentent le travail du Saint-Esprit, et la façon dont ils font l’expérience du jugement, sont toujours incapables de vénérer Dieu. Ces gens ne peuvent pas changer leur nature, ils ont un tempérament extrêmement méchant. Tous ceux qui ne vénèrent pas Dieu seront éliminés et punis tout comme ceux qui font le mal, souffrant encore plus que ceux qui ont fait des choses injustes. »

La prière authentique et la communication de l’homme avec Dieu sont entièrement fondées sur son amour de la vérité. Seul l’homme qui aime la vérité a un cœur qui craint vraiment Dieu et un cœur qui obéit à Dieu et adore Dieu. Si quelqu’un n’aime pas la vérité, il lui est impossible de manger et boire sérieusement les paroles de Dieu, et il lui est encore plus difficile d’accepter la vérité ; par conséquent sa communication avec Dieu par la prière, l’obéissance à l’égard de Dieu et la crainte de Dieu ne sont que des mots, c’est irréel. Si quelqu’un n’aime pas la vérité, alors il ne possède pas l’œuvre du Saint-Esprit. C’est absolument exact. Les personnes qui n’aiment pas la vérité ne peuvent sûrement pas s’engager sur le chemin de la recherche de la vérité et de la perfection, et ne peuvent donc pas réaliser le salut. Pour recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, vous devez d’abord sérieusement manger et boire les paroles de Dieu. En mangeant et buvant les paroles de Dieu, vous devez chercher la vérité et pratiquer la vérité. Ce n’est que lorsqu’une personne est capable d’aimer la vérité et d’avoir l’esprit à pratiquer la vérité que sa prière et sa communication avec Dieu deviennent réelles et normales. Cela est essentiel pour recevoir l’œuvre du Saint-Esprit. Même si une personne peut aimer la vérité et chercher la vérité et ainsi recevoir l’œuvre du Saint-Esprit, en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu, elle montrera inévitablement, en raison de sa nature corrompue, de la désobéissance et de la résistance, et deviendra souvent négative et fragile, et elle perdra donc l’œuvre momentanée du Saint-Esprit. Si quelqu’un comprend la vérité de manière trop superficielle et tombe encore sous le contrôle de sa nature satanique, incapable d’accepter véritablement le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, et d’autant plus d’accepter l’élagage et le traitement, alors ce n’est pas quelqu’un qui aime vraiment la vérité et peut pratiquer la vérité, et une telle personne peut facilement perdre l’œuvre du Saint-Esprit. Pour quelqu’un qui perd la foi et se décourage, lorsqu’il éprouve une frustration ou un échec, il est encore plus facile de perdre l’œuvre du Saint-Esprit. Une personne qui est timide et craint la mort et devient un Judas et trahit Dieu pour prolonger bassement sa vie, elle peut même perdre entièrement l’œuvre du Saint-Esprit et être éliminée par le Saint-Esprit. Nombreuses sont-elles à avoir échoué de cette manière. La plupart des gens possèdent l’œuvre du Saint-Esprit dans des conditions normales, mais lorsqu’ils font face à des problèmes et des dangers, en raison de leur régression et de leur chute, ils perdent l’œuvre du Saint-Esprit. Cela montre que la désobéissance à l’égard de Dieu dans leur cœur est si grave, que leur cœur aimant la vérité est si immature et fragile qu’ils demeurent dans l’incapacité de tenir ferme à des instants cruciaux. Cela suffit à prouver qu’ils n’ont pas encore obtenu la vérité et qu’ils sont toujours sous le contrôle de leur nature satanique, de sorte qu’ils peuvent souvent encore désobéir et résister à Dieu, et ainsi perdre l’œuvre du Saint-Esprit. Pour s’assurer que le Saint-Esprit continue de travailler en lui, l’homme doit chercher la vérité, être ferme dans la foi, en même temps prier sans cesse pour obtenir davantage de force du Saint-Esprit, et ainsi prévaloir sur l’influence de Satan et la puissance de la chair et tenir ferme. En effet, il n’est pas facile pour quelqu’un de s’engager sur le chemin de la recherche de la vérité et de la perfection. Il doit beaucoup souffrir. Cela exige qu’il possède une foi authentique, et ne perde pas courage ni espoir malgré les multiples échecs et frustrations, mais qu’il soit toujours capable de prier Dieu et de chercher la vérité, de réfléchir sur lui-même et de se connaître lui-même, et de s’appuyer sur Dieu pour se relever et repartir, pour repartir à zéro. Tant qu’une personne peut se connaître elle-même, tirer des leçons à partir de ses échecs, vraiment se repentir et accepter la vérité, elle obtiendra l’approbation de Dieu. Tant qu’une personne aime la vérité et cherche la vérité, elle gardera l’espoir de réussir, et Dieu ne l’abandonnera pas. Les échecs et les frustrations temporaires ne signifient pas que Dieu abandonne, que Dieu élimine. Étant donné que l’homme a une nature satanique et qu’il est sous l’influence de Satan, il éprouve de nombreuses difficultés. S’il n’a pas l’esprit à chercher la vérité ni un cœur qui aime vraiment Dieu, il lui est très difficile, à travers les épreuves et les épurements, de tenir ferme.

« Bien qu’ayant compris beaucoup de vérités sans passer par le raffinement, les gens sont incapables de mettre ces vérités en pratique ; c’est seulement pendant le raffinement que les gens peuvent comprendre la signification réelle de ces vérités, alors seulement les gens peuvent véritablement apprécier leur sens profond. À ce moment-là, s’ils essaient de nouveau, ils pourront mettre les vérités en pratique correctement, et en conformité avec la volonté de Dieu ; à ce moment-là, leurs idées humaines s’atténuent, leur nature humaine se réduit, et leurs émotions humaines diminuent ; ce n’est qu’à ce moment que leur pratique est une véritable manifestation de l’amour de Dieu. » Nous tous qui vivons une véritable expérience de vie, rencontrons des moments où nous éprouvons de la faiblesse, nous chutons ou échouons. À chaque fois que nous nous relevons après être tombés, c’est grâce à l’œuvre du Saint-Esprit, au soutien du Saint-Esprit, qui nous remet finalement sur pieds. Bien que nous soyons finalement debout possiblement grâce à la communication, le soutien et l’appui des autres, ainsi qu’à notre propre réflexion et notre prière, il ne s’agit ici que de la coopération de l’homme. En réalité, celui qui joue le rôle décisif est le Saint-Esprit qui travaille en secret jusqu’à ce que le résultat soit entièrement atteint. Il y a déjà bien longtemps que des élus de Dieu ont vérifié cela à travers des expériences. Par les expériences des élus de Dieu, nous voyons tous ceci : tous ceux qui aiment et cherchent vraiment la vérité possèdent l’œuvre du Saint-Esprit, tous se sont engagés sur le chemin de la recherche de la vérité et sur le chemin menant à la perfection. Peu importe le type d’échec et de frustration que ces personnes éprouvent, elles seront finalement en mesure de se lever, de réaliser le salut et d’être amenées à la perfection ; ceci grâce à la puissance de Dieu.

Le Saint-Esprit travaille dans les personnes principalement en fonction de trois situations. Premièrement, nous sommes sûrs que le Saint-Esprit ne travaille que dans les personnes qui croient sincèrement en Dieu et aiment la vérité, car Dieu scrute le plus profond du cœur de l’homme. Meilleure est la personne, et plus elle aime la vérité, plus le Saint-Esprit travaille en elle en conséquence ; plus médiocre est l’humanité d’une personne, quelqu’un qui n’accomplit pas du tout son devoir, moins le Saint-Esprit œuvre en elle. Si une personne est mauvaise, elle ne pourra jamais posséder l’œuvre du Saint-Esprit. La manière dont le Saint-Esprit agit sur une personne n’est pas la même pour tout le monde : « Le Saint-Esprit œuvre sur différentes personnes en fonction de leur substance intrinsèque et n’exige rien qui soit au-delà de leur substance inhérente ni n’œuvre sur les gens au-delà de leur calibre réel. Ainsi, l’œuvre de l’homme par le Saint-Esprit permet aux gens de voir la substance de l’objet du travail. La substance inhérente de l’homme ne change pas ; le calibre réel de l’homme est limité. Que le Saint-Esprit utilise les gens ou œuvre sur les gens, le travail est toujours fait selon les limites du calibre des gens afin qu’ils puissent en bénéficier. » Le Saint-Esprit agit sur une personne en fonction de ce qu’elle peut accomplir. Le calibre et la volonté de la personne sont des facteurs importants. Chez une personne qui n’aime pas beaucoup la vérité, mais qui est disposée à accomplir son devoir, l’œuvre du Saint-Esprit se limite généralement à un conseil et une discipline occasionnelle ; puisqu’elle n’aime pas la vérité, elle reçoit rarement l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit dans les paroles de Dieu. Ainsi, le Saint-Esprit permet à une personne ordinaire qui croit vraiment en Dieu, mais ne cherche pas la vérité, de jouir seulement de la présence de Dieu, et parfois même de jouir de la grâce de Dieu, afin de lui donner la foi en Dieu. Lorsque surviennent des situations défavorables pour une personne qui croit vraiment en Dieu et qu’elle est capable de faire son devoir ou lorsqu’elle subit des tribulations, non seulement peut-elle jouir de la présence de Dieu, mais encore peut-elle jouir de conseils du Saint-Esprit et d’une discipline fréquente. La plupart des gens ont expérimenté cela. Mais ceux que Dieu apprécie le plus sont ceux qui cherchent la vérité et pratiquent la vérité. Nous pouvons tous constater que ceux qui ont faim et soif de justice peuvent pratiquer la vérité s’ils comprennent la vérité quand ils en entendent une communication claire et brillante. Non seulement ces personnes ont le conseil du Saint-Esprit, mais elles ont souvent aussi l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit et, plus encore, elles ont la discipline, le jugement et le châtiment de Dieu, et les épreuves et les épurements qui vont de pair avec ceux-ci. Toutes les personnes que Dieu aime sont des personnes honnêtes, des personnes qui, en entendant la vérité et en comprenant la vérité, sont capables de la pratiquer. Dès qu’une personne honnête désobéit à Dieu ou commet sciemment des péchés, elle doit encourir la discipline de Dieu, ce qui accomplit les paroles suivantes : « Le Seigneur châtie celui qu’il aime » (Hébreux 12:6). La discipline relève de l’amour, elle vise principalement à amener quelqu’un à la perfection. Seules les personnes que Dieu aime peuvent recevoir régulièrement de la discipline. Plus quelqu’un subit la discipline, plus il entrera dans la réalité de la vérité, plus il deviendra obéissant, et plus il obtiendra de changements. Si quelqu’un ne reçoit que rarement de la discipline, il n’obtiendra que peu de changement, et son avancée dans la vie sera trop lente. Ainsi, les personnes qui sont vraiment capables d’accepter la discipline et l’élagage et le traitement du Saint-Esprit, qui peuvent obéir à l’œuvre du Saint-Esprit, reçoivent le plus de bénédictions. Elles seront assurément capables de s’engager sur le chemin du salut et de la perfection. Seules les personnes cherchant véritablement la vérité et accomplissant leur devoir avec une loyauté indéfectible peuvent être agréées par Dieu et recevoir la perfection du Saint-Esprit : « Tu atteins le chemin du perfectionnement à travers ton obéissance à l’œuvre du Saint-Esprit. »

Ce qui précède fait état des trois situations dans lesquelles le Saint-Esprit opère et les différents types de travail que le Saint-Esprit accomplit en trois types de personnes. Certaines sont satisfaites du conseil occasionnel du Saint-Esprit, pensant qu’elles ont reçu l’œuvre du Saint-Esprit et qu’elles sont bien aimées de Dieu ; d’autres ont été disciplinées à quelques reprises et pensent qu’elles sont dans la réalité, qu’elles peuvent obéir à Dieu et qu’elles sont bien aimées de Dieu. Ces personnes, parce qu’elles ont une compréhension trop superficielle de la vérité, n’ont pas encore réussi à s’engager sur le bon chemin de la foi en Dieu et ne savent pas ce que signifie entrer dans la réalité de la vérité. Elles ne semblent pas connaître la profondeur de la corruption de l’homme et sont incapables de voir combien il est difficile pour Dieu d’amener l’homme à la perfection. Toutes les personnes qui ont reçu une petite part de l’œuvre du Saint-Esprit et se sentent satisfaites d’elles-mêmes, en fait, n’ont pas vraiment compris la vérité ou ne sont pas vraiment entrées dans la réalité, ne se sont pas véritablement engagées sur le chemin afin d’être amenées à la perfection par Dieu et doivent subir beaucoup plus d’échecs et de frustrations afin de vraiment comprendre la vérité et de parvenir à une connaissance de l’œuvre de Dieu. Voyez-vous, réaliser le salut n’est pas aussi simple. Lorsque les personnes font l’expérience de l’œuvre de Dieu, ce que chacune gagne en recevant l’œuvre du Saint-Esprit est vraiment différent, alors de toute évidence, leurs expériences diffèrent également en fonction de leurs paliers de profondeur. Alors, sur quoi nous basons-nous pour vérifier que l’œuvre du Saint-Esprit en quelqu’un soit Son œuvre de l’amener à la perfection ou non ? Il est très important de comprendre cela. Nous avons dit que le perfectionnement de l’homme par Dieu relève principalement du fait qu’Il fait entrer Ses paroles dans l’homme afin qu’elles deviennent la vie de l’homme. Tout d’abord, une personne comprend la vérité et connaît les paroles de Dieu à travers l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit. Puis, la personne peut pratiquer la vérité et utiliser la vérité pour que la vérité devienne la vie en elle. Cela nécessite d’expérimenter de nombreux épurements, voire des centaines d’épreuves, et de nombreux élagages et traitements et jugements et châtiments douloureux, ainsi que de nombreux échecs et frustrations, voire même des jours pires que la mort et les résurrections. Si une personne apprécie les résultats de l’action du Saint-Esprit qui se déroule de la sorte, cela signifie qu’elle a emprunté le chemin de la recherche de la vérité et du perfectionnement. Nous voyons tous que de nombreuses personnes possèdent également l’œuvre du Saint-Esprit et peuvent communiquer une certaine connaissance de la vérité et de la connaissance de l’œuvre de Dieu, mais nous ne voyons pas leur pratique de la vérité ou leur changement de tempérament. Cela suffit à montrer qu’elles ne se sont pas encore engagées sur le chemin du perfectionnement. Même si elles ont parfois reçu l’œuvre du Saint-Esprit, le Saint-Esprit n’a pas formellement accompli en elles l’œuvre de la perfection de l’homme. Quel est le problème ici ? Il ne fait aucun doute qu’elles font fausse route et qu’elles gardent encore leurs propres arrière-pensées, une grave désobéissance et résistance, et ce ne sont certainement pas des personnes qui cherchent vraiment la vérité. Si une personne ne peut pas coopérer avec le Saint-Esprit et suit sans cesse sa propre voie, alors même si elle ne commet pas le mal, elle ne pourra toujours pas être rendue parfaite par Dieu. Tout comme l’expriment les paroles de Dieu : « Le Saint-Esprit fonctionne selon ce principe : grâce à la coopération des gens, à travers leurs prières intenses, en cherchant et en se rapprochant de Dieu, les résultats peuvent être atteints et ils peuvent être éclairés et illuminés par le Saint-Esprit. Il n’est pas question que le Saint-Esprit agisse unilatéralement, ou que l’homme agisse unilatéralement. Les deux sont indispensables, et plus les gens coopèrent, et plus ils cherchent à se rapprocher des standards que Dieu exigent, et plus l’œuvre du Saint-Esprit est grande. Seule la véritable coopération des personnes, en plus de l’œuvre du Saint-Esprit, peut conduire à des expériences réelles et à la connaissance profonde des paroles de Dieu. Peu à peu, en se comportant de cette manière, l’on devient à la fin une personne perfectionnée. » Si quelqu’un s’éloigne des paroles de Dieu, s’éloigne de la vérité, alors le Saint-Esprit cessera de travailler en lui. Dans ce cas, Dieu doit attendre patiemment. La personne ne pourra retrouver l’œuvre du Saint-Esprit que si elle réfléchit sur elle-même, peut accepter la vérité et réellement se repentir. Certaines personnes croient en Dieu en ayant leurs propres idées sur la manière d’être rendues parfaites, et il leur semble qu’il suffit de ne pas commettre de méfaits, de ne pas abandonner Dieu pour pouvoir être rendues parfaites. C’est absolument faux. En suivant ce mode de pensée, les pharisiens hypocrites n’ont pas commis de méfaits, alors pourquoi alors pourquoi Dieu les avait-Il en horreur ? Ce que Dieu a en horreur n’est pas simplement le fait de commettre des méfaits. Aux yeux de Dieu, l’arrogance, la suffisance, l’outrecuidance et le fait de suivre son propre chemin appartiennent tous au tempérament satanique et sont précisément les manifestations d’une résistance à Dieu, ce qui prouve les paroles suivantes de Dieu : « Avoir un tempérament inchangé, c’est être en inimitié envers Dieu. » C’est tellement vrai. Tous les faux dirigeants et antéchrists ne cherchent pas du tout la vérité ; ils ne font que chercher un statut, cherchant uniquement à se démarquer de la foule, et après avoir cru en Dieu pendant des années, ils n’ont absolument aucun changement dans leur tempérament de vie. Chacune de leurs paroles et chacun de leurs actes trahissent la vérité, résistent à Dieu, et ils deviennent de plus en plus trompeurs et déloyaux, et difficiles à démasquer. Seules les personnes qui comprennent vraiment la vérité peuvent clairement les distinguer et percevoir leur essence, mais la plupart des gens sont encore susceptibles d’être trompés par eux. C’est un fait.

« Dieu rend les gens parfaits par leur obéissance, par leur manger, leur boire et leur jouissance des paroles de Dieu, et par la souffrance et le raffinement dans leur vie. Le tempérament des gens ne peut changer que par une telle foi et ainsi seulement peuvent-ils posséder une vraie connaissance de Dieu. Ne pas être satisfait de vivre au milieu des grâces de Dieu, être assoiffé de la vérité et la rechercher activement et chercher à être gagné par Dieu, tout cela signifie obéir à Dieu consciemment ; c’est précisément le genre de foi que Dieu veut. » Tous ceux que Dieu est déterminé à perfectionner sont des hommes qui cherchent la vérité avec résolution ; ils ont une conscience, du bon sens et de l’humanité. Le Saint-Esprit travaille en ceux qui cherchent la vérité tout comme Il a travaillé en Pierre, leur faisant expérimenter d’autres occasions d’élagage et de traitement et des centaines d’épreuves et d’épurements. Par souci d’obtenir la vérité, ceux qui aiment la vérité et qui ont de la détermination ne se décourageront pas, peu importe leur souffrance, et peu importe leur nombre d’échecs, ils s’efforceront toujours de répondre aux exigences de Dieu, et sans relâche et vaillamment poursuivront la vérité, chercheront la vérité, accepteront la vérité et obéiront à la vérité jusqu’à ce qu’ils puissent finalement atteindre la perfection et être régulièrement utilisés par Dieu. Les paroles de Dieu expriment cela plus clairement : « L’amour qui a connu le raffinement est fort, et pas faible. Peu importe quand et comment Dieu te soumet à Ses épreuves, tu es capable de ne pas te soucier de si tu vis ou si tu meurs, de mettre tout de côté avec plaisir pour Dieu et de supporter avec joie toutes choses pour Dieu — et donc ton amour sera pur et ta foi réelle. C’est seulement alors que tu seras quelqu’un qui est vraiment aimé par Dieu, et qui a vraiment été perfectionné par Dieu. » Seuls ceux qui, au cours des épreuves et des épurements et des combats spirituels, peuvent abandonner la vérité, refuser la vérité, douter de la vérité, mépriser la vérité, et se jouer de la vérité, seront entièrement démasqués et éliminés, recevant la juste punition de Dieu.

Le chemin de la recherche de vérité est sans limites. Sachant que Dieu est sans limites, alors le chemin menant vers la perfection, bien que répondant à une norme, est également sans limites. Cela ne signifie pas que lorsque vous aurez compris certaines vérités et que vous serez un tant soit peu obéissant, vous aurez expérimenté toute chose. Dieu a déclaré : « Dans sa foi en Dieu, l’homme devrait chercher à être perfectionné par Dieu, à se soumettre à Dieu et à obéir totalement à Dieu. Si tu peux obéir à Dieu sans te plaindre, être attentif aux désirs de Dieu, atteindre la stature de Pierre et posséder le style de Pierre comme Dieu en parle, alors tu auras réussi dans ta foi en Dieu et cela signifiera que tu as été acquis par Dieu. » Seulement à ce moment-là, vous vivrez véritablement la valeur de la vie et le sens de la vie. Enfin, le but ultime est de gagner l’approbation de Dieu. Réussir à être rendu parfait exige qu’en accomplissant son devoir et en servant Dieu on fasse toute chose selon les paroles de Dieu sous la direction du Saint-Esprit. Seule cette voie est sûre, garantie et fiable. Les personnes qui comprennent vraiment la vérité doivent parfaitement savoir que l’obéissance aux conseils du Saint-Esprit n’est pas quelque chose de vague, et ce faisant, elles ne doivent pas agir selon leur imagination ou leurs notions ; elles doivent être certaines que l’intégralité de l’éclairage et de l’illumination du Saint-Esprit est contenue dans les limites des paroles de Dieu et fondée sur les paroles de Dieu. Bien que les paroles de Dieu ne soient pas représentatives de Dieu dans Son intégralité, les paroles de Dieu sont universelles, tel le rayonnement d’une lumière brillante. Dieu a laissé des paroles explicites pour guider l’humanité, sauver l’humanité, perfectionner l’humanité et accomplir toute chose ; et l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit suffisent absolument à faire comprendre les paroles de Dieu à l’homme et à lui permettre d’obtenir la vérité et la vie. Ainsi, une personne n’a pas besoin de chercher d’autres moyens ou de tâtonner excessivement afin de suivre le chemin de la recherche de la vérité pour être rendue parfaite. Un dirigeant ou un ouvrier qui est incapable de percevoir que les paroles de Dieu ont accompli toute chose est sûrement un faux dirigeant ou ouvrier qui ouvre aveuglément la voie. Si cette personne ne peut pas honnêtement accepter le jugement et le châtiment de Dieu et, dans les épreuves, ne peut pas accepter la vérité ou pratiquer la vérité, et peut même suivre sa propre voie et faire ce qui lui convient, elle s’égarera facilement sur le chemin des antéchrists et deviendra un antéchrist démoniaque. Les personnes cherchant la vérité doivent être vigilantes face à cela, elles doivent parfaitement connaître le chemin tracé par le Saint-Esprit, qui leur permet de chercher la vérité et d’être rendues parfaites, et ne devraient jamais tenter de jouer des tours ou de faire ce qui leur convient pour arriver à leurs propres fins ; ces deux situations reflètent le chemin emprunté par les antéchrists – les larbins de Satan. Les faux dirigeants et les antéchrists sont des personnes qui exècrent la vérité, qui détestent la vérité. Lorsque le Dieu incarné accomplit l’œuvre des derniers jours, ils se bousculent avec opportunisme vers la famille de Dieu. Lorsque Dieu a nommé l’homme utilisé par le Saint-Esprit pour guider les élus de Dieu, d’une manière ou d’une autre, ils refusent, résistent et renient l’homme utilisé par le Saint-Esprit, essayant de placer les élus de Dieu sous leur contrôle et d’établir leur royaume indépendant. Dieu annonce la vérité jugeant et châtiant les hommes corrompus et eux, n’acceptant aucunement la vérité et acceptant encore moins le jugement et le châtiment de Dieu, s’efforcent d’interrompre et de perturber l’œuvre de Dieu. D’une part, ils s’opposent à l’homme utilisé par le Saint-Esprit ; d’autre part, ils jugent et condamnent les dirigeants et les ouvriers à tous niveaux, déclarant qu’ils sont faux. Ils ne font que s’exalter eux-mêmes et établir leur position, désirant sincèrement que les élus de Dieu leur obéissent et les vénèrent comme Dieu. Et il existe un antéchrist encore plus insidieux, qui, en fait, sous prétexte d’un témoignage rendu à l’homme utilisé par le Saint-Esprit, répandait autour de lui hérésies et sophismes, et répandait même ses hérésies et sophismes dans les Églises des différentes localités, en souhaitant ardemment que tous les élus de Dieu acceptent ses paroles trompeuses. Il est vraiment effronté et extrêmement arrogant. Ce comportement est typique d’un larbin de Satan, d’un antéchrist, destiné à pousser les élus de Dieu à abandonner l’œuvre de Dieu et à s’éloigner des paroles de Dieu, à couper la relation entre les élus de Dieu et Dieu Lui-même et à supprimer la place de Dieu dans le cœur des élus de Dieu. C’est une ruse satanique encore plus insidieuse. Si quelqu’un n’a pas la vérité, il lui est extrêmement difficile de percevoir un antéchrist aussi insidieux, un tel larbin de Satan. Pour distinguer des antéchrists si insidieux, il est d’autant plus nécessaire de chercher la vérité et d’être équipé de la vérité. Seuls ceux qui sont en mesure de démasquer les intrigues et les stratagèmes et les hérésies et sophismes des différents types d’antéchrists ont vraiment compris la vérité et sont entrés dans la réalité, et seulement ceux-ci sont vraiment sur la bonne voie de la foi en Dieu. Si quelqu’un ne peut pas démasquer ni percevoir l’essence de la nature la plus insidieuse des antéchrists et leur vrai visage, alors il ne possède toujours pas la réalité de la vérité, et court toujours le danger d’être trompé et éliminé. C’est absolument certain.

Jusqu’à présent, les élus de Dieu ont tous vu qu’il n’était pas aussi simple pour quelqu’un d’acquérir la vérité et d’être rendu parfait en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu. La vérité s’acquiert totalement grâce au combat mené contre le diable Satan, car plus une personne expérimente l’œuvre de Dieu et plus elle comprend la vérité, plus son cœur est proche de Dieu, et plus Satan, non disposé à échouer, se lance furieusement dans des attaques. En expérimentant toutes sortes de combats spirituels, les élus de Dieu sont capables de murir dans la vie, d’atteindre le salut et d’être amenés à la perfection. Les élus de Dieu savent déjà que mieux ils comprennent la vérité, de manière à entrer dans la réalité de la vérité, plus Satan devient furieux, et plus il se lance furieusement dans des attaques en lutte mortelle. Ce que Satan craint le plus, c’est que les gens comprennent la vérité, retournent à Dieu et soient gagnés par Dieu, ainsi il se bat pour interférer. Le chemin de la recherche de la vérité et de l’accomplissement de la perfection est absolument rempli des tentations de Satan et de combats spirituels. Pour que les élus de Dieu tiennent ferme dans leur témoignage, ils doivent acquérir la vérité et se battre contre Satan. C’est inévitable. Plus les élus de Dieu se battront contre Satan, plus ils pourront comprendre la vérité, et plus ils auront une véritable connaissance de Dieu. Dieu accomplit le salut et la perfection de l’homme dans Son combat contre Satan. Ce combat intense que Dieu mène contre Satan pour sauver l’homme est absolument réel. Pour que les élus de Dieu atteignent le salut, ils doivent rester fermes dans leur foi et se tenir résolument aux côtés de Dieu, obéissant totalement à l’œuvre de Dieu et à la direction et à la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit. Particulièrement en accomplissant leur devoir et en servant Dieu, ils doivent exalter Dieu et rendre témoignage à Dieu ; c’est ainsi que le devoir de l’homme doit être accompli. Les hommes ne devraient jamais exalter un homme ou rendre témoignage à un homme, car Dieu est un Dieu jaloux, un Dieu juste et saint. Tout acte consistant à exalter un homme ou à rendre témoignage à un homme équivaut à un acte commis par un antéchrist. Dieu demeure Dieu, et l’homme demeure l’homme. L’homme, qu’il ait été rendu parfait ou qu’il soit utilisé, demeure un homme. C’est un fait immuable. Ainsi, servir Dieu exige de toujours exalter Dieu et de rendre témoignage à Dieu, et de défendre l’œuvre de Dieu. Afin d’accomplir correctement le devoir d’un être créé, il faut seulement exalter Dieu et rendre témoignage à Dieu, obéir à Dieu et adorer Dieu. Il ne faut pas traiter Dieu comme un homme, et encore moins obéir à l’homme et l’adorer comme Dieu. Sur ce point, nous devons comprendre la volonté de Dieu et trouver la place appropriée de l’homme, ne pas nous placer au mauvais endroit et ne pas nous écarter du vrai chemin. Lorsque quelqu’un accomplit son devoir en servant Dieu, il doit le faire sous la direction des paroles de Dieu et du Saint-Esprit, afin de servir conformément à la volonté de Dieu. S’il ne se place pas sous la direction de la parole de Dieu et du Saint-Esprit ni sous la direction et la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit, et qu’il ne fait que chercher selon ses propres imaginations et ses propres conceptions et prend même ses pensées, ses notions et ses motivations impures pour l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, alors il s’est totalement mépris sur la volonté de Dieu. Il est assez facile pour lui de s’égarer du vrai chemin et de suivre sa propre voie et de devenir une personne qui résiste à Dieu. Pour ce qui est de servir Dieu, si quelqu’un agit selon ses propres intentions et ses propres imaginations, il suivra la voie des antéchrists. Il est donc requis que toute personne qui accomplit son devoir en servant Dieu fasse les choses en s’appuyant sur les paroles de Dieu et sur la vérité, et sache que l’intégralité de l’éclairage et de l’illumination du Saint-Esprit est sûrement incluse dans toutes les paroles de Dieu et ne peut être en dehors des paroles de Dieu. Puisque Dieu a abordé toutes choses en profondeur dans Son œuvre des derniers jours et que Ses paroles sont universelles, alors il faut se baser sur les paroles de Dieu pour vérifier que les connaissances et la compréhension de la personne proviennent bien de l’éclairage et de l’illumination du Saint-Esprit. Si celles-ci s’avèrent contraires aux paroles de Dieu, vous pouvez être certains qu’elles ne viennent pas de l’éclairage ni de l’illumination du Saint-Esprit, mais de l’accueil déviant et erroné de la personne ou du travail des esprits mauvais. Nous devons être conscients de cela. Qu’une personne puisse rendre témoignage à Dieu ou non et exalter Dieu ou non montre le mieux si une personne possède l’œuvre du Saint-Esprit, montre le mieux si une personne a la réalité de la vérité, et montre le mieux si le chemin emprunté par cette personne est le bon. Ceux qui adorent et exaltent sans cesse quelqu’un, mais ne rendent pas témoignage à Dieu et ne servent pas Dieu sont des antéchrists ; ce sont des esprits mauvais, des esprits impurs, des Satans. Ceci ne fait pas l’ombre d’un doute. On ne peut pas échouer en les distinguant de cette manière. Les personnes ne possédant pas la vérité se laissent trop facilement tromper. Plus tard apparaîtront des antéchrists démoniaques plus insidieux et de divers types. L’expérience du combat contre les antéchrists démoniaques ouvre nos yeux et produit beaucoup de fruits. L’expérience de l’œuvre de Dieu de cette manière s’avère une grande bénédiction. Le combat contre les antéchrists démoniaques est pour nous la meilleure occasion de chercher la vérité et d’obtenir l’œuvre du Saint-Esprit. C’est un raccourci pour comprendre la vérité et obtenir la vérité.

À mesure que les élus de Dieu mangent et boivent les paroles de Dieu et comprennent la vérité plus profondément chaque jour, ils connaissent de mieux en mieux le chemin qui les mène au salut et à la perfection. Par conséquent, les élus de Dieu devraient se concentrer uniquement sur la recherche de la vérité et la recherche de la connaissance de Dieu, pour parvenir à un changement de tempérament et être rendus parfaits. C’est la volonté de Dieu. Tous ceux qui ont vraiment compris la vérité et sont entrés dans la réalité ont vu les résultats de l’œuvre du Saint-Esprit et ont goûté à la douceur de comprendre la vérité et de pratiquer la vérité ; ils ont tous connu la vraie valeur et l’importance d’acquérir la vérité. Ce n’est qu’en acquérant la vérité que nous pouvons expérimenter une vraie vie et un vrai bonheur. Sans la vérité, nous sommes privés de vie, des bêtes inhumaines. Sans la vérité, nous vivrons à jamais dans les ténèbres, sous le domaine de Satan et étant trompés, dupés, opprimés, torturés et écrasés, vivant une vie pire que la mort. Ce n’est que si nous avons compris la vérité et obtenu la vérité que nous aurons vraiment échappé à l’influence de Satan et réalisé le salut, et pourrons par conséquent vivre dans la lumière, vivre en présence de Dieu. Il est évident que tout ce que l’œuvre du Saint-Esprit procure à l’homme est vérité, lumière, libération et liberté. L’œuvre de Dieu sauve l’homme et perfectionne l’homme.

À présent, le supérieur a quasiment prononcé suffisamment de sermons concernant l’entrée dans la vie, et les élus de Dieu ont bien vu le chemin qui mène au salut et à la perfection. Nous pouvons dire que c’est le chemin qui a été tracé par le Saint-Esprit et le chemin que Dieu a indiqué par Ses paroles. Si quelqu’un invente de nouvelles choses et mène son propre chemin, c’est un antéchrist insidieux, un larbin de Satan qui interrompt l’œuvre de Dieu et interfère avec elle, et un esprit mauvais qui travaille pour duper les hommes. Les élus de Dieu doivent clairement percevoir cela. Le devoir accompli par l’homme qui est utilisé par le Saint-Esprit est de guider les élus de Dieu à entrer dans la réalité de la vérité et à emprunter la route qui les mène au salut et à la perfection. À présent, les élus de Dieu ont déjà commencé à s’engager sur la bonne voie de la foi en Dieu. Ce résultat est entièrement imputable à l’œuvre du Saint-Esprit. Que les élus de Dieu puissent accepter la direction et la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit et emprunter la bonne voie de la foi en Dieu relève entièrement de la puissance de Dieu, ce qui suffit à prouver que Dieu a déjà vaincu Satan.

Tous ceux qui cherchent la vérité savent déjà que seules les paroles de Dieu demeurent la vérité, alors que les sermons et les échanges de l’homme utilisé par le Saint-Esprit ne sont que ses expériences et ses connaissances provenant de l’éclairage et de l’illumination du Saint-Esprit, et ils sont seulement destinés à ouvrir la voie aux élus de Dieu afin qu’ils comprennent la vérité et connaissent les paroles de Dieu. Ils ne pourront jamais remplacer les paroles de Dieu. Dieu demeure Dieu à jamais ; l’homme demeure l’homme à jamais. Les élus de Dieu devraient seulement obéir à Dieu, adorer Dieu ; ils ne devraient jamais traiter Dieu comme un homme, et encore moins obéir à un homme et l’adorer comme Dieu. Même si un jour Dieu quitte la terre et retourne à Sion, nous continuerons à croire en Dieu Tout-Puissant incarné qui accomplit la Parole apparaissant dans la chair. Nous resterons fidèles à toutes les paroles de Dieu Tout-Puissant et nous continuerons à prier au nom de Dieu-Puissant. Nous continuerons à suivre la voie empruntée par Pierre, à savoir la voie de la recherche de la vérité afin de parvenir à la perfection, comme Dieu l’a indiqué dans Ses paroles. Si quelqu’un, en croyant en Dieu, peut tenir à ces quatre principes, alors il tiendra vraiment ferme dans son témoignage. Une telle personne aura vraiment gagné le salut de Dieu et aura été gagnée par Dieu, car les paroles de Dieu ont déjà expliqué ces principes. Le Dieu incarné dans les derniers jours a déjà achevé le plan de gestion de Dieu, et Dieu ne va certainement pas redevenir chair et tout reprendre à zéro. Les paroles de Dieu accomplissent tout ; cela s’appuie sur les paroles de Dieu selon lesquelles le Saint-Esprit accomplit l’œuvre du perfectionnement de l’homme. C’est le Saint-Esprit, Dieu Lui-même, qui accomplit l’œuvre du perfectionnement, et l’homme utilisé par le Saint-Esprit se limite à diriger et à conduire les élus de Dieu afin qu’ils expérimentent l’œuvre de Dieu et parviennent à entrer dans la bonne voie de la foi en Dieu. En fait, l’acceptation par les élus de Dieu de la direction et de la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit et leur obéissance à celles-ci est leur obéissance à l’égard de l’œuvre de Dieu ; cela ne change en rien l’essence de leur croyance en Dieu, leur marche à la suite de Dieu et leur obéissance à Dieu. Il est indispensable que les élus de Dieu obéissent à la direction et à la conduite de l’homme utilisé par le Saint-Esprit et les acceptent pour qu’ils obéissent vraiment à l’œuvre de Dieu et expérimentent l’œuvre de Dieu. En fait, l’œuvre de Dieu est toujours accomplie par Dieu Lui-même, c’est toujours le Saint-Esprit qui conduit les élus de Dieu sur la voie à suivre, et c’est toujours le Saint-Esprit qui accomplit l’œuvre de perfectionnement des hommes. Le travail coopératif de l’homme est trop limité. Plus tard, à travers toutes sortes d’épreuves, ce sera encore le Saint-Esprit seul qui œuvrera à rendre l’homme parfait, et ce sera encore le Saint-Esprit qui sera en mesure d’accomplir l’œuvre de perfectionnement de l’homme. C’est un fait que personne ne peut nier.

À présent, l’homme utilisé par le Saint-Esprit dirige les élus de Dieu. En essence, c’est toujours le Saint-Esprit qui œuvre pour conduire les élus de Dieu. La direction de l’homme utilisé par le Saint-Esprit est limitée et temporaire, tandis que la direction du Saint-Esprit et la direction des paroles de Dieu sont infinies et éternelles. Les élus de Dieu doivent clairement percevoir cela. Lorsque se produiront de grands désastres et de grandes épreuves, seuls les conseils du Saint-Esprit et les paroles de Dieu demeureront. À ce moment-là, Dieu commencera solennellement à éprouver le travail de chaque homme. Tous ceux qui auront vraiment compris la vérité et seront vraiment entrés dans la réalité, feront, sous la direction des paroles et le conseil secret du Saint-Esprit de Dieu, l’expérience de toutes sortes d’épreuves et de tribulations et atteindront la perfection. Les différents types de personnes mauvaises, de faux dirigeants et d’antéchrists qui ne cherchent pas la vérité ou ne possèdent aucune réalité de la vérité recevront la punition et la rétribution. Ainsi que l’ont déclaré les paroles de Dieu : « Je marche maintenant au milieu de Mon peuple, Je vis au milieu de Mon peuple. Aujourd’hui, ceux qui ont un véritable amour pour Moi sont des gens bénis ; heureux ceux qui se soumettent à Moi, ils vont sûrement résider dans Mon royaume ; heureux ceux qui Me connaissent, ils vont sûrement détenir du pouvoir dans Mon royaume ; heureux ceux qui Me cherchent, ils vont sûrement échapper aux liens de Satan et jouir de Ma bénédiction ; heureux ceux qui peuvent renoncer à eux-mêmes, ils vont sûrement entrer en Ma possession et hériter de l’abondance de Mon royaume. Ceux qui se dévouent pour Moi, Je les célébrerai ; ceux qui se dépensent pour Moi, Je les embrasserai avec joie ; ceux qui Me font des offrandes, Je leur donnerai des jouissances. Ceux qui trouvent du plaisir dans Mes paroles, Je les bénirai ; ils seront sûrement les piliers qui soutiendront les poutres dans Mon royaume, ils jouiront sûrement d’une abondance sans pareille dans Ma maison, et personne ne peut se comparer à eux. Avez-vous déjà accepté les bénédictions qui vous ont été données ? Avez-vous déjà poursuivi les promesses qui vous ont été faites ? Sous la direction de Ma lumière, vous briserez sûrement l’emprise des forces des ténèbres. Au milieu de l’obscurité, vous ne perdrez sûrement pas la lumière qui vous guide. Vous serez sûrement maîtres de toute la création. Vous serez sûrement un vainqueur devant Satan. À la chute du royaume du grand dragon rouge, vous resterez sûrement debout au milieu des foules innombrables pour rendre témoignage à Ma victoire. Vous serez sûrement résolus et inébranlables au pays de Sinim. Par les souffrances que vous supportez, vous hériterez de la bénédiction qui vient de Moi et rayonnerez sûrement dans l’univers avec Ma gloire. »

Le 15 février 2012

Précédent:Les cent vérités à pratiquer pour intégrer les paroles de Dieu dans la vraie vie

Suivant:La pratique de l’exaltation et du témoignage de Dieu, l’unique manière de vraiment Le servir :