Paroles de Dieu quotidiennes | « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III  » | Extrait 66

Paroles de Dieu quotidiennes | « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III » | Extrait 66

492 |6 juin 2020

L'œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III (Extrait)

(Matt 12:6-8) « Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. Si vous saviez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n'auriez pas condamné des innocents. Car le Fils de l'homme est maître du sabbat. » Que signifie le mot « temple » ici ? Pour le dire simplement, « temple » désigne un édifice haut et magnifique et, à l'époque de l'ère de la Loi, le temple était un lieu où les prêtres vénéraient Dieu. Quand le Seigneur Jésus a dit : « il y a ici quelque chose de plus grand que le temple », que représente « quelque chose » ? Clairement, « quelque chose » représente le Seigneur Jésus dans la chair, car Lui seul était plus grand que le temple. Qu'est-ce que ces mots disaient au peuple ? Ils disaient au peuple de sortir du temple. Dieu en était déjà sorti et n'y travaillait plus, par conséquent le peuple devait suivre les pas de Dieu en dehors du temple et suivre Ses pas dans Sa nouvelle œuvre. Le Seigneur Jésus disait cela, car, à l'époque de l'ère de la Loi, le peuple en était venu à considérer le temple comme plus grand que Dieu Lui-même. C'est-à-dire que les gens vénéraient le temple au lieu de vénérer Dieu, aussi le Seigneur Jésus les avertit de ne pas adorer les idoles, mais plutôt de vénérer Dieu, car Il est suprême. Alors Il dit : « Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. » Il est évident qu'aux yeux du Seigneur Jésus, la plupart des gens sous la loi n'adoraient plus l'Éternel, mais ils ne faisaient que l'exercice d'offrir des sacrifices et le Seigneur Jésus déclara que cet exercice était une adoration d'idoles. Ces adorateurs d'idoles voyaient le temple comme quelque chose de plus grand et de plus élevé que Dieu. Dans leur cœur il n'y avait que le temple, pas Dieu, et s'ils perdaient le temple, ils perdaient leur demeure. Sans le temple, ils n'avaient aucun lieu d'adoration et ne pouvaient pas accomplir leurs sacrifices. Leur soi-disant demeure est l'endroit où ils agissaient comme s'ils adoraient l'Éternel ce qui leur permettait de rester dans le temple et de gérer leurs propres affaires. Leurs soi-disant sacrifices étaient un prétexte pour leur permettre de mener leurs accords honteux tout en prétendant s'occuper du service du temple. C'était la raison pour laquelle les gens de ce temps-là considéraient le temple comme plus grand que Dieu. Parce qu'ils utilisaient le temple comme un camouflage et les sacrifices comme prétextes pour tromper les gens et Dieu, le Seigneur Jésus dit cela à titre d'avertissement. Si vous appliquez ces mots au présent, ils sont toujours aussi justes et pertinents. Bien que les gens aujourd'hui aient fait l'expérience d'une œuvre de Dieu différente de celle des gens de l'ère de la Loi, l'essence de leur nature reste la même. Dans le contexte de l'œuvre d'aujourd'hui, les gens feront toujours le même genre de choses que « le temple est plus grand que Dieu ». Par exemple, les gens voient l'accomplissement de leur devoir comme leur travail ; ils voient le témoignage de Dieu et le combat contre le grand dragon rouge comme des mouvements politiques pour la défense des droits humains, pour la démocratie et la liberté ; Ils transforment leur devoir d'utiliser leurs talents en une carrière, mais ils traitent craindre Dieu et s'éloigner du mal comme un simple fragment de doctrine religieuse à respecter et ainsi de suite. Ces expressions des humains ne sont-elles pas essentiellement la même chose que « le temple est plus grand que Dieu » ? Sauf qu'il y a deux mille ans de distance, les gens menaient leurs affaires personnelles dans le temple physique, mais aujourd'hui ils les mènent dans des temples virtuels. Ces gens qui chérissent les règles les voient plus grandes que Dieu, ces gens qui aiment le statut le voient plus grand que Dieu, ceux qui aiment leur carrière la voient plus grande que Dieu et ainsi de suite : toutes leurs expressions me conduisent à dire : « En paroles, les gens vénèrent Dieu comme le plus grand, mais à leurs yeux tout est plus grand que Dieu. » C'est parce que dès que les gens au cours de leur cheminement vers Dieu trouvent une opportunité d'exprimer leurs talents ou de mener à bien leurs affaires ou leur carrière, ils se distancent de Dieu et se jettent dans la carrière qu'ils aiment. Quant à ce que Dieu leur a confié et Sa volonté, ces aspects ont été écartés depuis longtemps. Dans ce scénario, quelle est la différence entre ces personnes et celles qui menaient leurs affaires dans le temple il y a deux mille ans ?

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Montrer plus
Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Laisser un commentaire

Partager

Annuler