L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

14 J’ai accueilli le retour du Seigneur

Qingxin, Myanmar

Mes parents sont tous les deux chrétiens et, dès mon plus jeune âge, je les accompagnais déjà à l’église pour assister aux cultes. À l’âge de 12 ans, j’ai pris part à un grand camp chrétien au Myanmar et, pendant que j’y étais, un pasteur m’a dit : « La seule façon d’éviter la mort et d’entrer dans le royaume des cieux est d’être baptisé. » Et donc, pour entrer dans le royaume des cieux, j’ai décidé de me faire baptiser pendant que je me trouvais au camp. À partir de ce moment-là, je suis devenue une vraie chrétienne.

Après avoir atteint l’âge adulte, j’avais été présidente de l’association des jeunes de mon église pendant de nombreuses années, et chaque fois que les prédicateurs n’étaient pas là, je dirigeais les frères et sœurs dans la prière, les études bibliques, le chant des cantiques et le partage des témoignages. Après mon mariage, j’avais été chargée de recevoir les offrandes du dimanche et les dîmes. Au début, notre église fonctionnait sous l’onction du Saint-Esprit : le pasteur prêchait couramment et avec éloquence, et les frères et sœurs appréciaient ses sermons qui les édifiaient. Tout le monde débordait de confiance, et nous assistions à tous les offices de l’église et répandions l’Évangile partout où nous le pouvions avec beaucoup d’enthousiasme. Mais finalement, les sermons du pasteur devinrent répétitifs et ternes, au point de ne plus pouvoir nous apporter ce dont nous avions besoin. La confiance des frères et des sœurs s’est mise ainsi à s’effriter, et ils n’ont plus tardé à s’intéresser davantage à l’argent et aux plaisirs de la chair. Le nombre des membres de la congrégation s’est mis à baisser, au point où le pasteur devait appeler les membres au téléphone tous les samedis pour essayer de faire venir tout le monde. Quand bien même les frères et sœurs venaient, ils chantaient des cantiques avec apathie et sans dévotion aucune, s’assoupissaient pendant les sermons et se mettaient à parler affaires dès la fin des cultes. Les cultes étaient devenus une simple formalité dénuée de toute substance. Et cela me troublait beaucoup. Je me suis dit : « Comment notre église a-t-elle pu devenir un tel désert ? » Mais ensuite je me suis rappelée comment, au cours des 30 dernières années, j’avais souvent entendu différents pasteurs dire la même chose : « Nous croyons au Seigneur Jésus, aussi nos péchés ont-ils été tous pardonnés ». « Nous gagnons le salut par la grâce de Dieu à cause de notre foi. » « Le Seigneur Jésus a déjà achevé Son œuvre de rédemption une fois, ainsi nous les croyants au Seigneur sommes déjà sauvés et nous entrerons dans le royaume des cieux. » Pour cette raison, « je suis déjà sauvée, j’entrerai dans le royaume des cieux » est devenu le principe de base de ma foi en Dieu. Peu importe à quel point l’église était morne, ou à quel point les croyants étaient faibles et passifs, je me disais toujours : « Je dois me maintenir sur le chemin du Seigneur. Tant que je ne quitte pas le Seigneur, Il ne m’abandonnera pas. Quand le Seigneur reviendra, Il me conduira au royaume des cieux. » Même si je continuais de me mettre en garde de cette façon, je n’étais toujours pas capable de persévérer sur le chemin du Seigneur : je péchais le jour et confessais mes péchés la nuit ; mais chaque fois que je priais, je ne pouvais pas sentir le Seigneur à mes côtés. Mon esprit se sentait sombre et vide, et je percevais que je m’éloignais davantage du Seigneur, comme s’Il m’avait abandonnée. Cela me causait de grandes souffrances, mais je ne parvenais pas à trouver la source du problème...

En février 2016, j’ai fait la rencontre en ligne du frère Zheng et de la sœur Li Hui. Après avoir échangé sur nos expériences dans la foi en notre Seigneur, je leur ai raconté que mon église était devenue un désert spirituel. Frère Zheng m’a dit : « Votre église n’est pas la seule à connaître tristesse et désolation ; c’est toute la communauté chrétienne qui souffre de morosité en ce moment. On dirait le temple en ruine devenu un repaire de voleurs à l’époque où le Seigneur Jésus faisait Son ministère. Si nous parvenons à cerner au départ les raisons pour lesquelles ce temple est devenu désert, nous serons en mesure de nous expliquer la morosité et la désolation que la communauté chrétienne vit en ce moment. Après que le Seigneur Jésus avait mis fin à l’ère de la Loi et inauguré l’ère de la Grâce, le Saint-Esprit avait accompli Son œuvre non pas dans le temple, mais en ceux qui avaient accepté et suivi le Seigneur Jésus. Ceux qui adoraient l’Éternel étaient passés à côté de l’œuvre du Saint-Esprit parce qu’ils ne pouvaient pas suivre le rythme de l’œuvre de Dieu. Dénués de la protection et de l’attention de Dieu, ils vivaient dans le péché, comme en témoigne le fait que leur temple était devenu un lieu de commerce de bétail, de moutons et de colombes et où échanger de l’argent. Un temple qui à l’origine brillait de la gloire de l’Éternel était devenu un repaire de voleurs, offensant ainsi le tempérament de Dieu qui l’avait abandonné par dégoût. C’était l’une des raisons pour lesquelles le temple était tombé en ruine. » Puis nous avons examiné deux passages du livre d’Amos dans la Bible : « Et moi, je vous ai refusé la pluie, Lorsqu'il y avait encore trois mois jusqu'à la moisson ; J'ai fait pleuvoir sur une ville, Et je n'ai pas fait pleuvoir sur une autre ville ; Un champ a reçu la pluie, Et un autre qui ne l'a pas reçue s'est desséché » (Amos 4:7). « Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l'Éternel, Où j'enverrai la famine dans le pays, Non pas la disette du pain et la soif de l'eau, Mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Éternel » (Amos 8:11). Le frère Zheng me fit également parvenir deux passages de la parole de Dieu Tout-Puissant : « Dieu accomplira ceci : Il imposera que toutes les personnes à travers l’univers viennent devant Lui et adorent le Dieu sur la terre. Son travail dans les autres lieux cessera et les gens seront obligés de chercher la vraie voie. Ce sera comme au temps de Joseph : tous venaient à lui pour la nourriture et se prosternaient devant lui, car il avait de la nourriture. Pour éviter la famine, les gens seront contraints de chercher la vraie voie. Toute la communauté religieuse souffre d’une famine sévère, et seul le Dieu d’aujourd’hui est la source d’eau vive, seul Il possède la source qui coule sans fin pour que l’homme s’y abreuve, et les gens viendront et dépendront de Lui » (« Le Règne Millénaire est arrivé », La Parole apparaît dans la chair). « Mais en fait, le travail de Dieu en eux a cessé depuis longtemps et le travail du Saint-Esprit est absent en eux. L’œuvre de Dieu a été transférée à un autre groupe de gens il y a longtemps, des gens avec lesquels Il a l’intention de terminer Son nouveau travail. Parce que ceux qui sont dans la religion sont incapables d’accepter une nouvelle œuvre de Dieu et ne tiennent qu’à l’ancien travail du passé, Dieu a abandonné ces gens et fait Son nouveau travail sur les gens qui acceptent ce nouveau travail. Ce sont des gens qui coopèrent à Son nouveau travail et seulement de cette manière Sa gestion peut-elle être accomplie » (« L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », La Parole apparaît dans la chair). Le frère Zheng dit alors : « Si les églises sont aujourd’hui en ruine comme le temple l’était, c’est aussi parce que Dieu est en train de réaliser une œuvre nouvelle. Le Seigneur Jésus que nous avons désespérément attendu est à présent incarné sous une forme humaine et Il est revenu parmi nous. Il a pris le nom Dieu Tout-Puissant pour exprimer la vérité et accomplir l’œuvre du jugement, de la purification et du salut de l’humanité dans les derniers jours. Il est venu pour mettre un terme à l’ère de la Grâce et inaugurer l’ère du Royaume. Le Saint-Esprit a déjà quitté les églises de l’ère de la Grâce et travaille désormais sur ceux qui acceptent l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Tous ceux qui gardent simplement le nom du Seigneur Jésus, mais qui ne suivent pas la nouvelle œuvre de Dieu n’ont plus Dieu à leurs côtés, n’ont plus l’œuvre du Saint-Esprit et ne recevront plus jamais l’eau vive. Alors, bien sûr, ces églises seront de plus en plus en ruine… »

En écoutant le Frère Zheng, je me suis rendue compte que la crise que traversent les églises de nos jours est en effet la même que celle des temples de l’époque du début du ministère du Seigneur Jésus. Je percevais une lumière et une orientation nouvelles du Seigneur dans ce que le Frère Zheng était en train de partager. Toutefois, je me sentais un peu déconcertée par ce qu’il avait dit au sujet du Seigneur Jésus revenant pour accomplir une œuvre nouvelle de jugement et de purification de l’humanité : il est possible que le Seigneur Jésus soit de retour, mais en ce qui nous concerne les croyants, nous avons déjà été sauvés ; aussi le Seigneur ne reviendra-t-Il que pour nous emmener directement au royaume des cieux, et non pas pour accomplir une autre œuvre de jugement et de purification ! Mais alors j’ai réalisé que le retour du Seigneur était un grand événement et donc je devrais vraiment m’efforcer de chercher des réponses.

J’ai donc fait part au Frère Zheng de mon désarroi et il m’a dit : « Beaucoup de frères et sœurs du Seigneur partagent votre point de vue. Ils pensent également que le fait d’avoir accepté le Seigneur Jésus comme Sauveur est un gage du pardon de nos péchés et du salut par Sa grâce, et qu’à son retour, nous serons tous emmenés directement au royaume des cieux. Ils refusent donc d’accepter le salut de Dieu des derniers jours. La raison principale étant que nous ne comprenons pas les bons résultats que l’œuvre du Seigneur Jésus a apportés et nous ne connaissons pas l’œuvre de Dieu. Dieu Tout-Puissant a dit : “À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché” (“ La vision de l’œuvre de Dieu (2) ”, La Parole apparaît dans la chair). “Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie” (“ Préface ”, La Parole apparaît dans la chair). De la parole de Dieu, il ressort que l’œuvre du Seigneur Jésus durant l’ère de la Grâce était celle de la rédemption de l’humanité. Le Seigneur Jésus a été cloué sur la croix pour servir de sacrifice d’expiation, pour nous racheter de la condamnation par la loi. En venant au Seigneur, en confessant nos péchés et en nous repentant, nos péchés nous sont pardonnés. C’est cela, être sauvé. En d’autres termes, être sauvé signifie que les péchés sont pardonnés et qu’il n’y a pas d’accusation de péché en vertu de la loi, mais cela ne signifie pas que nous avons échappé au tempérament corrompu de Satan ou à notre nature satanique et que nous ne pécherons plus jamais. Notre nature satanique, telle que l’arrogance, la tromperie, l’égoïsme et la cupidité, existe toujours. En raison de la domination de notre nature satanique et du tempérament de Satan, nous mentons et trompons encore fréquemment, nous agissons toujours de manière arrogante et bornée, et nous faisons semblant d’être bons pour tromper Dieu. Nous critiquons toujours délibérément l’œuvre de Dieu, surtout quand elle ne correspond pas à nos conceptions, nous accusons Dieu et Lui résistons. Comment une humanité telle que la nôtre qui est si profondément corrompue et réfractaire à Dieu pourrait-elle obtenir Ses éloges ? Sommes-nous qualifiés pour entrer dans le royaume des cieux ? Si Dieu nous admettait — une humanité corrompue qui Lui résiste et appartient à Satan — dans Son royaume, alors il ne serait pas possible de rendre compte de Sa Justice et de Sa Sainteté. Donc, pour que nous soyons qualifiés à entrer dans le royaume, il faut que Dieu procède au jugement et à un travail de purification pour transformer notre tempérament corrompu et nous débarrasser complètement des chaînes de notre nature pécheresse. Une fois que nos tempéraments de vie auront été transformés, nous ne nous rebellerons plus contre Dieu ni ne Lui résisterons et nous pourrons lui obéir vraiment, être complètement gagnés par Lui, complètement sauvés par Lui de même que nous pourrons entrer dans le royaume des cieux pour hériter de la promesse qu’Il a faite. Ce sont les résultats apportés par l’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours, et nous pouvons voir que l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus a consisté à préparer le chemin pour le jugement et la purification de l’humanité pendant les derniers jours. Par conséquent, notre foi dans le Seigneur nous apporte le pardon de nos péchés, mais elle ne nous garantit pas de nous échapper complètement du péché ni d’entrer dans le royaume des cieux. Nous devons subir une autre étape de jugement et de purification pour être complètement sauvés du péché. L’œuvre de jugement de Dieu des derniers jours rend exactement réelles ces paroles de la Bible : “à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps !” (1 Pierre 1:5). »

En juxtaposant les paroles de Dieu Tout-Puissant avec ce que le Frère Zheng disait, je me suis rendue compte que l’œuvre du Seigneur Jésus était une œuvre de rédemption, et non une œuvre qui consiste à laver complètement les péchés. Parce qu’ils commettent des péchés, les gens devraient être accusés et punis en vertu de la loi, mais si nous venons au Seigneur Jésus et confessons nos péchés, alors nos péchés nous seront pardonnés. Dieu ne nous considère pas comme des pécheurs et Il nous absout de la punition, et c’est cela le salut. Mais ce salut ne signifie certainement pas que nous avons été purifiés et complètement sauvés. Il semble que les gens ne comprennent pas la vérité et ont donc des malentendus sur ce qu’est le vrai salut. J’y pense maintenant que nous menons encore des vies pécheresses — commettant des péchés et les confessant chaque jour — et c’est pourquoi nous avons besoin d’une autre étape de l’œuvre de jugement et de purification de Dieu. Quand je me rappelle ce qu’avait dit le pasteur du camp : « La seule façon par laquelle le chrétien peut éviter la mort et entrer dans le royaume des cieux est qu’il soit baptisé », je me rends compte qu’une telle conception est vraiment très irréaliste. On pourrait même la taxer d’être puérile et ridicule. Lorsque plus tard j’ai pu tenir de longues conversations avec le Frère Zheng et Sœur Li Hui et digérer leur échange, j’en suis venue à la conclusion qu’il y a la vérité à rechercher dans les paroles de Dieu Tout-Puissant, que ces paroles sont très pratiques et qu’elles peuvent m’être bénéfiques et beaucoup m’aider. Mais le retour du Seigneur est une grande chose, et afin d’en traiter sérieusement et prudemment, j’avais décidé de mener une enquête approfondie sur l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours.

Ainsi, au cours des semaines qui ont suivi, je me suis mise à chercher en ligne des informations sur l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant. Avant d’aller en ligne, j’ai prié le Seigneur : « Seigneur, si l’Éclair Oriental est bien le Seigneur en lequel j’ai foi, je Te supplie de toucher mon cœur et de me laisser reconnaître ta voix. » Sans vraiment m’en rendre compte, j’ai cliqué sur un site web et j’ai trouvé à ma grande surprise que ce n’était que des jugements, des attaques et des accusations de la communauté religieuse et du PCC contre Dieu Tout-Puissant et Son Église. J’étais très choquée et j’ai eu peur de m’aventurer sur un chemin dangereux. Alors, j’ai envoyé le lien au frère Zheng et à la sœur Li Hui en leur demandant : « Comment expliquez-vous tout cela ? » J’ai d’abord pensé que le Frère Zheng et les autres n’auraient pas de réponse aux informations que j’avais envoyées, mais grande fut ma surprise lorsqu’ils répondirent de manière calme et ferme : « Dieu tout-puissant est le vrai Dieu, le retour du Seigneur Jésus. Les choses que la communauté religieuse et le PCC diffusent en ligne sont toutes des rumeurs et des absurdités conçues pour semer la confusion auprès des gens. Cela fait partie de leur plan malin pour empêcher les gens de suivre Dieu… »

Ce que Frère Zheng a dit m’avait vraiment émue et, dans mon cœur, j’ai commencé à lutter pour donner un sens à tout cela. Je me suis déconnectée et j’ai prié le Seigneur : « Seigneur, si Dieu Tout-Puissant est vraiment Ton retour, alors je Te supplie de m’éclairer et de m’illuminer afin que je puisse connaître Ta voie et ne pas manquer la chance d’être témoin de Ton retour. Si toutes ces choses en ligne ne sont que des rumeurs répandues par la communauté religieuse et le PCC, alors rends-moi sourde, parce que l’emprise de Satan est une chose terrible. » Après avoir prié, je me suis sentie un peu plus calme, et puis je me suis souvenue des fois où j’avais moi aussi été faussement accusée, et également d’un incident au cours duquel un commerçant que je connaissais comme faisant de bonnes affaires en vendant des produits de jade avait vu sa réputation ruinée par des rumeurs répandues par un concurrent jaloux. Un brin de lumière s’est mis à illuminer mon cœur et je me suis rendue compte à quel point ce monde est lugubre et maléfique et que la plupart des informations publiées en ligne — bonnes ou mauvaises — ne sont que verbiage humain. Ensuite, j’ai soigneusement réfléchi aux accusations portées en ligne sur Dieu Tout-Puissant et Son Église par la communauté religieuse et le PCC : aucune preuve n’était donnée et rien de tout cela ne semblait très crédible. De plus, j’avais lu les paroles de Dieu Tout-Puissant et j’avais été en contact avec les frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Ce qu’ils disaient n’avait rien à voir avec les rumeurs diffusées en ligne, et ils n’avaient pas essayé de me forcer à me joindre à leur église. Au cours des quelques mois de contact avec eux, en dehors d’explorer la Bible, de lire les paroles de Dieu Tout-Puissant et d’échanger avec moi sur la parole de Dieu, nous n’avions discuté d’aucun autre sujet. À leur façon de parler, j’avais pu arriver à la conclusion qu’ils étaient pieux et honnêtes. Leur échange était plein de lumière et je sentais qu’il était très utile pour moi, et leur église était en effet une église dans laquelle le Saint-Esprit agissait. En pensant à cela, j’ai réalisé qu’une église dans laquelle le Saint-Esprit agit est une église de Dieu, et par conséquent sujette aux attaques et accusations de Satan et à beaucoup de propagande négative autour d’elle.

Un autre jour plus tard, j’ai lu en ligne les nombreuses actions maléfiques du PCC : comment ils chassaient les missionnaires étrangers de la Chine, brûlaient des bibles, démolissaient des églises, détenaient et tuaient des chrétiens… La haine et la colère envers le PCC ont grandi dans mon cœur. Comment pouvaient-ils être si méchants au point de persécuter des chrétiens innocents et désarmés ? Le PCC s’est toujours opposé à Dieu en promouvant l’athéisme, et a capturé et persécuté les chrétiens de manière inhumaine et irrationnelle, il n’était donc pas possible de vérifier la véracité de leurs dires. J’ai donc repris contact avec le Frère Zheng et les autres, et ils m’ont fait part de nombreuses vérités concernant l’œuvre de Dieu des derniers jours et de la manière de discerner les plans astucieux de Satan… Après les avoir écoutés, j’ai eu le sentiment que je comprenais un peu mieux l’œuvre de Dieu des derniers jours et que je pouvais discerner à quel point les absurdités diffusées en ligne par la communauté religieuse et le PCC étaient toutes des rumeurs sans fondement et des opinions ridicules qui faisaient partie des plans astucieux de Satan pour empêcher les gens d’accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant. J’ai décidé de ne plus jamais écouter ce que disaient la communauté religieuse et le PCC. L’inquiétude et la peur dans mon cœur ont disparu alors et, en même temps, j’ai reconnu que l’œuvre de Dieu Tout-Puissant et l’œuvre du Seigneur Jésus étaient les mêmes et qu’elles rencontraient toutes deux des résistances et des accusations de la part des régimes politiques sataniques et des cercles religieux. Pour moi, cela m’a confirmé encore plus que l’œuvre de Dieu Tout-Puissant est la vraie voie !

Un jour, alors que j’utilisais Facebook, j’ai entendu un cantique qui louait Dieu, que j’ai trouvé particulièrement émouvant. En effet, seul Dieu mérite des louanges et mérite d’être glorifié. Ce cantique était guidé par le Saint-Esprit et en vérifiant sa provenance, j’ai découvert que c’était un des cantiques de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Je n’ai pas pu m’empêcher d’en être émue aux larmes et j’ai cherché avec excitation les frères et sœurs pour leur dire que Dieu avait ému mon cœur et m’avait guidée… Je crois maintenant complètement que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour et je suis prête à suivre Dieu Tout-Puissant jusqu’au bout du chemin.

Maintenant, j’assiste à l’Église de Dieu Tout-Puissant, et non seulement j’aime recevoir l’eau vive qui coule depuis le trône, mais ma confiance et mon amour ont été restaurés. Plus important encore, je peux maintenant distinguer le bien du mal et les ténèbres de la lumière. Je sais discerner entre la vérité et les rumeurs. La vérité vient de Dieu, tandis que les rumeurs viennent de Satan. Lorsque nous entendons des rumeurs, nous ne devrions pas simplement les suivre aveuglément, mais nous devrions soigneusement discerner la vérité des mensonges, prier sincèrement, chercher et sonder humblement la vraie voie. Ce n’est qu’alors que nous pouvons échapper aux rumeurs et retourner à Dieu.

Précédent:La lumière devient chaude pendant la traversée du tunnel

Suivant:L’éveil d’un esprit déçu

Vous aimerez peut-être également