L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoins de Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

40. Que sont des bonnes actions ? Quelles sont les manifestations des bonnes actions ?

Paroles de Dieu concernées :

Si tu détiens la vérité, tu peux suivre Dieu. Si tu as de la vie, tu peux être une manifestation de la parole de Dieu. Si tu as de la vie, tu peux jouir de la bénédiction de Dieu. Ceux qui détiennent la vérité peuvent jouir des bénédictions de Dieu. Dieu assure la réparation à ceux qui L’aiment sans réserve et acceptent de passer par des difficultés et les souffrances, pas pour ceux qui s’aiment seulement et sont tombés en proies aux tromperies de Satan. Comment peut-il y avoir de la bonté en ceux qui n’aiment pas la vérité ? Comment peut-il y avoir de justice en ceux qui n’aiment que la chair ? Justice et bonté ne sont-elles pas toutes en référence à la vérité ? Ne sont-elles pas réservées à ceux qui aiment Dieu sans réserve ?

Extrait de « Seuls les perfectionnés peuvent donner du sens à leur vie », La Parole apparaît dans la chair

Avant de vous quitter, Je dois encore vous exhorter à vous abstenir de faire ce qui n’est pas conforme à la vérité. Vous devez plutôt faire ce qui plaît à tous, ce qui est bénéfique à tous les hommes et à ta propre destination, sinon, celui qui souffrira dans la catastrophe ne sera personne d’autre que toi-même.

Extrait de « Tu dois préparer suffisamment de bonnes actions pour ta destination », La Parole apparaît dans la chair

Si tu as vraiment une conscience, alors tu dois avoir un fardeau et un sens de responsabilité. Tu dois dire : je ne me soucie pas d’être conquis ou rendu parfait, mais je dois supporter cette étape de témoignage correctement. En tant que créature de Dieu, quelqu’un peut absolument être conquis par Dieu et, finalement, il peut satisfaire Dieu, rendre à Dieu Son amour avec l’amour dans son cœur et en se consacrant entièrement à Dieu. C’est la responsabilité de l’homme, c’est le devoir qui devrait être accompli par l’homme et le fardeau qui devrait être porté par l’homme, et l’homme doit compléter cette commission. C’est seulement alors qu’il croit vraiment en Dieu.

Extrait de « Pratique (3) », La Parole apparaît dans la chair

Tu peux consacrer ton cœur et ton corps et tout ton amour authentique à Dieu, les présenter à Dieu, Lui être totalement obéissant, être très attentif à Sa volonté. Pas pour la chair, pas pour la famille, et pas pour tes désirs personnels, mais pour les intérêts de la maison de Dieu. Dans tout ce que tu fais prends la parole de Dieu comme le principe, comme le fondement. De cette façon, tes intentions et tes perspectives seront toutes à la bonne place et tu seras quelqu’un qui gagne la louange de Dieu devant Lui.

Extrait de « Les gens qui peuvent être absolument obéissants envers la réalité de Dieu sont ceux qui aiment vraiment Dieu », La Parole apparaît dans la chair

2. Tu dois faire tout ce qui est bénéfique à l’œuvre de Dieu, et rien qui soit néfaste aux intérêts de l’œuvre de Dieu. Tu dois défendre le nom de Dieu, le témoignage de Dieu et l’œuvre de Dieu.

Extrait de « Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne », La Parole apparaît dans la chair

Dans l’Église, vous resterez fermes dans votre témoignage pour Moi, soutiendrez la vérité — le bien est bien et le mal est mal — et vous ne confondrez pas le noir et le blanc. Vous serez en guerre avec Satan et devrez le vaincre complètement pour qu’il ne se lève jamais. Vous devez tout sacrifier pour protéger Mon témoignage. Ce sera le but de vos actions, ne l’oubliez pas.

Extrait de « La quarante-et-unième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Vous devriez faire votre devoir au mieux de votre capacité avec des cœurs ouverts et sincères et être disposés à faire ce qu’il faut. Comme vous l’avez dit, quand le jour viendra, Dieu ne maltraitera pas quelqu’un qui aura souffert ou payé un prix pour Lui. Ce genre de conviction mérite d’être gardée et vous ne devriez jamais l’oublier. C’est seulement de cette manière que Je peux apaiser Mon esprit à votre sujet. Autrement Je ne pourrai jamais apaiser Mon esprit à votre sujet et vous serez à jamais les objets de Mon dégoût. Si vous pouvez tous suivre votre conscience et donner votre tout pour Moi, ne ménager aucun effort pour Mon œuvre et consacrer une vie d’efforts pour Mon œuvre d’Évangile, alors Mon cœur ne sautera-t-il pas souvent de joie pour vous ? Ne serai-Je pas entièrement capable d’apaiser Mon cœur à votre sujet ?

Extrait de « Parler de destination », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Qu’est-ce qu’une bonne action ? Pourquoi devons-nous accomplir de bonnes actions ? Lisons deux autres passages de la Parole de Dieu. Dans « Les méchants doivent être punis, » Dieu dit : « Chercher à savoir si tu es juste dans tout ce que tu fais et si Dieu observe toutes tes actions, ce sont là les principes qui régissent le comportement de ceux qui croient en Dieu. Vous serez appelés justes parce que vous êtes capables de satisfaire Dieu et que vous acceptez d’être sous le soin et la protection de Dieu. Aux yeux de Dieu, tous ceux qui acceptent d’être sous le soin, la protection et la perfection de Dieu et qui sont gagnés par Lui, sont justes et sont chéris par Dieu. Plus vous acceptez les paroles de Dieu ici et maintenant, plus vous êtes capables de recevoir et de comprendre la volonté de Dieu, et par conséquent plus vous pouvez vivre la parole de Dieu et répondre à Ses exigences. C’est la commission que Dieu vous confie et que vous devez accomplir. » « Devant Dieu, est-il aussi facile d’être rendu parfait en quelqu’un de saint, ou en une personne juste ? C’est un truisme de dire qu’“il n’y a point de juste sur cette terre, les justes ne sont pas de ce monde”. Quand vous vous présentez devant Dieu, prenez en considération votre tenue vestimentaire, prenez en considération chaque parole et action, toutes vos pensées et idées et même les rêves que vous faites chaque jour — tout est pour votre propre bien. N’est-ce pas là l’état réel des choses ? “Être juste” ne signifie aucunement faire l’aumône, ne signifie pas aimer son prochain comme soi-même et ne veut pas dire non plus ne point se battre, ne pas argumenter, ne pas voler, piller ou dérober. Être juste signifie considérer le mandat que Dieu te confie comme ton devoir et respecter les orchestrations et arrangements de Dieu comme une vocation envoyée du ciel, quel que soit le moment ou le lieu, exactement comme tout ce qui a été fait par le Seigneur Jésus. C’est exactement de cette justice que Dieu parle ». À quoi renvoient les bonnes actions ? À quoi renvoie la justice ? Il y est fait mention ici : « “Être juste” ne signifie aucunement faire l’aumône, ne signifie pas aimer son prochain comme soi-même et ne veut pas dire non plus ne point se battre, ne pas argumenter, ne pas voler, piller ou dérober. Être juste signifie considérer le mandat que Dieu te confie comme ton devoir et respecter les orchestrations et arrangements de Dieu comme une vocation envoyée du ciel, quel que soit le moment ou le lieu, exactement comme tout ce qui a été fait par le Seigneur Jésus. C’est exactement de cette justice que Dieu parle. » Ceux qui ont été amenés à la perfection possèdent la vraie justice. Maintenant, quelles sont les différences entre la vraie justice et les bonnes actions ? Les paroles de Dieu disent ici : « “Être juste” ne signifie aucunement faire l’aumône, ne signifie pas aimer son prochain comme soi-même », Cela signifie que tu ne peux pas devenir une personne juste en étant charitable envers quelqu’un d’autre ou simplement en aimant les autres et rien de plus. La justice ne signifie pas pratiquer la charité ou aimer les autres. Cependant, ce sont de bonnes actions. Si quelqu’un est charitable envers autrui et aime les autres, on peut dire qu’il a accompli de bonnes actions. Bien sûr, les bonnes actions ne se limitent pas à ces deux exemples. Ce qui est plus important, c’est que tu accomplisses tous les devoirs qui incombent à une créature de Dieu. Les devoirs que l’on doit accomplir en tant que créature de Dieu couvrent un large éventail de choses différentes. On peut dire que lorsque quelqu’un fait l’expérience de l’œuvre de Dieu, il devrait être capable d’accomplir tous les devoirs qu’il doit accomplir et de faire toutes les choses que Dieu lui demande de faire. Il doit réaliser ces choses pour satisfaire Dieu. S’il veut poursuivre la vérité et parvenir au salut, il doit faire toutes ces choses. S’il veut avoir sa propre destination finale, il doit faire ces choses. […]

Maintenant, comment savoir si nous accomplissons suffisamment de bonnes actions ? Tout devoir que l’homme peut accomplir dans son expérience de l’œuvre de Dieu, tout devoir qu’il devrait accomplir ou tout ce que Dieu exige de l’homme, si l’homme peut le faire et s’il est capable de satisfaire Dieu, alors on peut dire que c’est une bonne action. Si tu peux satisfaire aux exigences de Dieu, alors c’est une bonne action. Si tu as la dévotion à Dieu pendant que tu accomplis tes devoirs, alors c’est une bonne action. Si les choses que tu fais sont bénéfiques aux élus de Dieu et que tout le monde pense que ce que tu fais est bon, alors c’est une bonne action. Toutes les choses que la conscience et le sens de l’homme croient être en accord avec les intentions de Dieu constituent de bonnes actions. Les choses qui peuvent satisfaire Dieu et sont bénéfiques pour les élus de Dieu constituent aussi de bonnes actions. Si l’homme peut accomplir ces quelques bonnes actions dont nous venons de parler, s’il peut ne ménager aucun effort pour les accomplir, alors cela signifie qu’il a accompli suffisamment de bonnes actions. […] Maintenant, comment devrions-nous préparer nos bonnes actions ? Nous voyons dans la Parole de Dieu, « Je dois encore vous exhorter à vous abstenir de faire ce qui n’est pas conforme à la vérité. Vous devez plutôt faire ce qui plaît à tous, ce qui est bénéfique à tous les hommes et à ta propre destination, sinon, celui qui souffrira dans la catastrophe ne sera personne d’autre que toi-même. » Quelle est la norme en ce qui concerne les bonnes actions ? La norme est de savoir si ce que tu fais profite à tout le monde. Cela devrait aussi être quelque chose qui est bénéfique à tous les élus de Dieu. « Tout le monde » renvoie aux élus de Dieu. Ça renvoie aux frères et sœurs de l’Église. Nous devons faire des choses qui sont bénéfiques aux élus de Dieu. Nous devons faire des choses que tout le monde aime. Supposons que tu fasses quelque chose que tes frères et sœurs considèrent comme incorrect. Ils pensent que ce n’est pas bien. Tout le monde rejette et déteste cela. Si c’est le cas, alors cette chose que tu as faite n’est pas une bonne action. Supposons que tu fasses quelque chose que tout le monde considère bien. Tout le monde te loue pour avoir fait cela et dit que tu as fait un bon travail, conforme aux intentions de Dieu et à la vérité. Si c’est le cas, alors ce que tu as fait peut être qualifié de bonne action. Par exemple, des frères et sœurs étaient poursuivis par le grand dragon rouge. Ils ne pouvaient pas retourner chez eux. Diriez-vous que les accueillir constitue une bonne action ? Les accueillir constitue une bonne action, c’est certain. Supposons que des frères et sœurs traversent des épreuves particulièrement difficiles. Ils pensent qu’ils sont à bout. Certaines personnes relativement riches sont prêtes à donner, à contribuer et à les aider à surmonter ces obstacles. C’est une bonne action. Supposons que des frères et sœurs croient en Dieu depuis une très courte période de temps. Leur expérience a été très superficielle et ils ont eu du mal à entrer dans la vie. S’il y a des hommes qui comprennent la vérité et les aident à résoudre leurs difficultés, c’est une bonne action. De plus, il y a des Églises avec de nombreux frères et sœurs. Personne dans ces Églises n’est prêt à se consacrer à Dieu et à faire des efforts pour guider leurs frères et sœurs. Tout le monde ne s’occupe que de lui-même. Chacun ne se bat que pour gagner sa propre vie. Personne ne veut se consacrer à Dieu et devenir un guide ou un ouvrier de la famille de Dieu. Supposons que quelqu’un tienne compte des intentions de Dieu. Il a un peu d’expérience de la Parole de Dieu et la comprend un peu. Il est tout à fait capable de conduire ses frères et sœurs à expérimenter l’œuvre de Dieu, à entrer dans la Parole de Dieu et dans la vérité. Il quitte son travail et laisse sa famille afin de faire un effort pour Dieu. C’est une bonne action. Il y a des frères et sœurs qui considèrent la diffusion l’Évangile comme un travail particulièrement difficile et dangereux. Ils comprennent eux-mêmes un peu la vérité et sont tout à fait capables de répandre l’Évangile. Ils laissent donc derrière eux leurs familles et leur travail et consacrent leur vie à répandre l’Évangile. C’est aussi une bonne action. Il y a également des frères et sœurs qui viennent de familles prospères. Lorsqu’ils donnent l’excédent de leur argent à la famille de Dieu ou qu’ils donnent cet argent à leurs frères et sœurs pauvres au nom de la charité, c’est une bonne action. Il y a aussi des frères et sœurs qui voient qu’il y a beaucoup de travail à faire dans la famille de Dieu. Ils choisissent le travail qu’ils sont capables de faire et s’efforcent de le faire du mieux qu’ils peuvent. Ils passent beaucoup de temps à l’église et y réalisent toutes sortes de travaux. Peu importe la nature du travail qu’il y a dans la famille de Dieu, ils le feront. C’est une bonne action. Quand tu vois qu’il y a du travail à faire dans la famille de Dieu, si tu sacrifies ton temps libre pour achever ce travail, c’est aussi une bonne action. Si tu accomplis les devoirs qui t’incombent et fais bien le travail que tu es capable de faire, même au prix de tout, pour rembourser l’amour de Dieu, tu as accompli de bonnes actions. Sais-tu ce que ressentent dans leur cœur ceux qui accomplissent de bonnes actions ? Leur cœur est rempli de paix et de joie. Plus de bonnes actions tu accomplis, plus tu seras satisfait de ta vie. Tu te diras : « Je n’ai pas gâché ma vie. Je suis une personne utile. Je suis capable de faire des choses pour la famille de Dieu. Je ne fais pas que jouir de la grâce de Dieu. Je ne fais pas que survivre. » Ainsi, les profondeurs de ton cœur seront en paix et s’enrichiront. Tu sentiras que vivre ainsi est la grâce de Dieu. C’est la bénédiction de Dieu. C’est ainsi que les hommes devraient vivre. Par conséquent, tous ceux qui accomplissent de bonnes actions possèdent une paix et une joie intérieures, parce qu’ils ont fait beaucoup de choses qui satisfont Dieu et remboursent l’amour de Dieu. Leur cœur est rempli de joie. Ce genre de personnes seront acceptées par Dieu. Dieu préparera une belle destination pour ce genre de personnes.

Extrait de « La signification importante de la préparation des bonnes œuvres », Sermons et échange sur l’entrée dans la vie (II)

Les vingt bonnes actions que les élus de Dieu doivent préparer

1. Communiquer fréquemment la vérité pour résoudre les problèmes des élus de Dieu dans la vie de l’Église, soutenir constamment ceux qui croient vraiment en Dieu et les aider à comprendre la vérité et à entrer dans la réalité. C’est une bonne action. C’est cela le véritable amour.

2. Si, dans l’accomplissement de ton devoir, tu ne t’appuies pas sur des transactions ou tu ne le fais pas pour obtenir des récompenses ; tu n’as pas d’autres intentions et tu n’agis pas uniquement pour remplir les formalités, et qu’il y a des résultats pratiques, c’est une bonne action. Les hommes qui accomplissent leur devoir de cette façon se dépensent vraiment pour Dieu.

3. Si ceux qui ont été injustement isolés ou expulsés de l’Église se révèlent être de bonnes personnes, essaye de les aider et de les soutenir et accepte-les à nouveau dans l’Église. C’est une bonne action. Recevoir des frères et des sœurs d’autres endroits qui cherchent l’Église, manger et boire les paroles de Dieu et mener ensemble la vie de l’Église avec eux est aussi une bonne action.

4. Travailler dur au détriment de ses repas et de son sommeil et faire des efforts laborieux pour que les vrais croyants élus de Dieu comprennent la vérité, entrent dans la réalité et grandissent dans la vie — c’est une bonne action. C’est la réalité que les hommes qui tiennent vraiment compte des intentions de Dieu dans le service de Dieu devraient posséder.

5. Se concentrer sur l’évangélisation, témoigner de l’œuvre de Dieu chaque fois que tu as l’occasion de trouver un sujet approprié, prêcher l’Évangile autant que possible pour gagner plus d’hommes. C’est une bonne action. Si tu peux gagner quelques bonnes personnes qui croient vraiment en Dieu et sont capables de vraiment poursuivre la vérité, c’est encore plus une bonne action.

6. Employer toutes sortes de sagesse pour bloquer et empêcher une personne méchante de faire le mal en découvrant leur perturbation dans l’Église, utiliser la vérité et la sagesse pour résoudre le chaos et assurer la continuation normale de la vie de l’Église. C’est une bonne action.

7. Se tenir aux côtés de Dieu pour sauvegarder l’œuvre de Dieu, protéger l’entrée dans la vie des élus de Dieu, quels que soient les problèmes qui surgissent dans l’Église, est une bonne action. Si tu es capable d’utiliser la vérité pour résoudre les problèmes et permettre aux élus de Dieu de comprendre la vérité et de distinguer le bien du mal, c’est encore plus une bonne action.

8. Pouvoir exposer et réfuter impitoyablement les méchants qui osent juger, attaquer et s’opposer à l’homme que le Saint-Esprit utilise et soutenir l’œuvre de Dieu est une bonne action. Si quelqu’un utilise la vérité pour résorber la perturbation de toutes sortes causées par des méchants et des antéchrists, et procurer des avantages aux élus de Dieu, alors c’est encore plus une bonne action.

9. Chercher la vérité en découvrant toutes sortes d’erreurs et d’hérésies dans l’Église et les réfuter et les critiquer selon les paroles de Dieu, garder les élus de Dieu libérés de tout mal et en les aidant à avoir l’édification et la croissance dans la vie. C’est une bonne action.

10. S’il est découvert que ceux qui croient vraiment en Dieu et sont prêts à poursuivre la vérité ont été trompés ou contrôlés, c’est une bonne action de trouver des moyens de les sauver, d’échanger patiemment sur la vérité et de les libérer des mains des méchants, de les aider à vraiment retourner à Dieu et abandonner les ténèbres pour la lumière.

11. S’il est découvert qu’il y a vraiment un faux conducteur ou un antéchrist qui règne sur les autres et tente d’établir un royaume indépendant, c’est une bonne action de le rapporter immédiatement et de contacter les hommes qui comprennent la vérité afin de sauver les élus de Dieu du préjudice de Satan le diable.

12. Quand certaines personnes sont arrêtées par la police dans l’Église, c’est une bonne action si quelqu’un peut faire tous les efforts pour protéger les élus de Dieu et prendre les dispositions appropriées pour l’argent et les biens de la maison de Dieu et protéger les offrandes de Dieu afin qu’elles ne tombent pas entre les mains de Satan et du grand dragon rouge. Celui qui fait cela est une personne qui protège l’œuvre de Dieu et est vraiment fidèle à Dieu.

13. C’est une bonne action de protéger ceux qui croient vraiment en Dieu contre l’arrestation et d’utiliser toutes les relations pour secourir ces frères et sœurs qui ont été arrêtés. C’est encore plus une bonne action d’utiliser la sagesse pour soutenir la vie ecclésiale et protéger les élus de Dieu.

14. C’est une bonne action de faire tout son possible pour aider les frères et sœurs qui se dépensent vraiment pour Dieu et poursuivent la vérité pendant la tempête lorsque des difficultés et des troubles surgissent. C’est aussi une bonne action de pouvoir aider les conducteurs et les ouvriers qui se dépensent pour Dieu à plein temps et dont les familles sont en difficulté.

15. C’est une bonne action si quelqu’un peut trouver des moyens de recevoir et d’aider les frères et sœurs qui sont poursuivis et qui sont sur la liste des personnes recherchées, sans avoir peur du risque et du prix à payer, et de plus, peut endurer toutes sortes de critiques de gens, de méchanceté et d’ennuis dans le bon accomplissement de son devoir afin de satisfaire Dieu.

16. C’est une bonne action de réunir ces frères et sœurs qui croient vraiment en Dieu et poursuivent la vérité pour manger et boire les paroles de Dieu, échanger sur la vérité et mener une vie ecclésiale. C’est encore plus une bonne action d’aider les frères et sœurs faibles à comprendre la vérité et à rendre témoignage lors des épreuves et des désastres.

17. C’est une bonne action de démasquer et de dénoncer les malfaiteurs qui volent des offrandes et détournent les biens de la maison de Dieu, afin d’empêcher ainsi la perte des offrandes de Dieu et du trésor de la maison de Dieu. Protéger les offrandes de Dieu afin qu’elles ne tombent pas entre les mains des méchants et ne soient détournées par des hommes avec des motifs inavoués est aussi une bonne action.

18. C’est une bonne action de s’efforcer de coopérer à la mise en œuvre des arrangements de travail de l’homme utilisé par le Saint-Esprit et de résoudre toutes sortes de problèmes pratiques auxquels sont confrontés les élus de Dieu dans l’Église, et de faire beaucoup de travail pratique pour défendre l’œuvre de Dieu et amener les élus de Dieu sur le bon chemin de la foi en Dieu.

19. Coopérer activement avec la direction et la mission de paître de l’homme utilisé par le Saint-Esprit, entamer un bras de fer désespéré avec de faux conducteurs et des antéchrists pour amener les élus de Dieu sur la bonne voie de la foi en Dieu, payer le prix pour protéger l’œuvre de Dieu et réaliser des résultats - sont tous considérés comme de bonnes actions.

20. C’est une bonne action de distinguer les faux conducteurs et les antéchrists selon les arrangements de travail, de les démasquer selon la vérité et de les persuader de démissionner afin d’éviter un plus grand préjudice aux élus de Dieu. C’est une bonne action d’aider et de protéger ces conducteurs qui se sont rendus coupables de transgressions, mais qui sont capables de se repentir sincèrement et qui ont une bonne humanité pour continuer à faire leur devoir.

Extrait de « Les bonnes œuvres, les mauvaises œuvres et les sophismes divers qui doivent clairement être discernés par les élus de Dieu », Annales sélectionnées des arrangements de l’œuvre de l’Église de Dieu Tout-Puissant

Précédent:Comment le changement dans le tempérament est-il manifesté ?

Suivant:Que sont des mauvaises actions ? Quelles sont les manifestations des mauvaises actions ?