L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoins de Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

10. Qu’est-ce qu’accomplir son devoir ?

Paroles de Dieu concernées :

Pour l’homme, s’acquitter de son devoir c’est en réalité accomplir tout ce qui est inhérent à l’homme, c’est-à-dire, ce qui est possible pour l’homme. C’est alors que son devoir est rempli. Les défauts de l’homme pendant son service sont graduellement réduits grâce à l’expérience qu’il acquiert progressivement et à travers l’expérience qu’il a du jugement ; ils n’entravent ni n’affectent le devoir de l’homme. Ceux qui cessent de servir ou abandonnent et retombent par crainte des défauts qui pourraient exister dans le service sont les plus lâches de tous les hommes. Si l’homme ne peut pas exprimer ce qu’il est en droit de faire pendant le service ou réaliser ce qui lui est intrinsèquement possible, et si par contre, il perd son temps et passe par les motions, alors il a perdu la fonction qu’un être créé devrait avoir. Ce genre d’homme est considéré comme une médiocre nullité et quelqu’un qui occupe inutilement de l’espace ; comment un homme de cette espèce peut-il être gratifié du titre d’un être créé ? Ne sont-ils pas des entités de corruption bien que brillant de l’extérieur qui soient pourries de l’intérieur ? […] Il n’y a pas de corrélation entre le devoir de l’homme et son statut de béni ou de maudit. Le devoir est ce que l’homme doit accomplir ; c’est son devoir impérieux et ne devrait pas dépendre de la récompense, des conditions ou des raisons. C’est seulement ça faire son devoir. Un homme qui est béni jouit de la bonté après avoir été perfectionné suite au jugement. Un homme qui est maudit reçoit la punition quand son tempérament demeure inchangé suite au châtiment et au jugement, c’est-à-dire, il n’a pas été perfectionné. Comme un être créé, l’homme doit s’acquitter de son devoir, faire ce qu’il doit faire, et faire ce qu’il est capable de faire, indépendamment du fait qu’il sera béni ou maudit. Ceci est la condition fondamentale pour l’homme, en tant qu’être qui cherche Dieu. Tu ne devrais pas remplir ton devoir seulement pour être béni, et tu ne devrais pas non plus refuser d’agir par peur d’être maudit. Laissez-Moi vous dire la chose suivante : Si l’homme est capable de remplir son devoir, cela signifie qu’il s’acquitte de ce qu’il doit faire. Si l’homme est incapable de remplir son devoir, cela démontre l’esprit rebelle qui est en lui.

Extrait de « La différence entre le ministère du Dieu incarné et le devoir de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

6. Tu dois faire ce qui doit être fait par l’homme, remplir tes obligations, t’acquitter de tes responsabilités, et tenir à ton devoir. Puisque tu crois en Dieu, tu dois apporter ta contribution à l’œuvre de Dieu ; si tu ne le fais pas, alors tu es inapte à manger et boire les paroles de Dieu et tu es inapte à vivre dans la maison de Dieu.

Extrait de « Les dix décrets administratifs qui doivent être respectés par les élus de Dieu à l’ère du Règne », La Parole apparaît dans la chair

En tant que créature de Dieu, si tu veux accomplir le devoir d’une créature de Dieu et comprendre la volonté de Dieu, tu dois comprendre l’œuvre de Dieu, la volonté de Dieu pour les créatures, Son plan de gestion et toute la signification du travail qu’Il fait. Ceux qui ne comprennent pas cela ne sont pas qualifiés pour être des créatures de Dieu ! En tant que créature de Dieu, si tu ne comprends pas d’où tu viens, l’histoire de l’humanité et tout le travail accompli par Dieu, et, en outre, si tu ne comprends pas comment l’humanité a progressé jusqu’à aujourd’hui, qui est celui qui commande à l’humanité entière, alors tu es incapable d’accomplir ton devoir.

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Quand il parle du travail, l’homme croit qu’il s’agit de courir çà et là pour Dieu, de prêcher dans tous les lieux et de dépenser pour Dieu. Bien que cette croyance soit correcte, elle est trop unilatérale ; ce que Dieu exige de l’homme n’est pas seulement qu’il se promène çà et là pour Lui, mais plutôt qu’il fasse Son ministère et Son service dans l’esprit. […] Le travail ne signifie pas qu’il faille courir çà et là pour Dieu, mais se réfère plutôt à la question du plaisir que Dieu tire de la vie de l’homme et de tout ce qu’il fait. Le travail se réfère à la fidélité de l’homme à l’égard de Dieu et à sa connaissance de Dieu, qui l’amène à témoigner en faveur de Dieu et à prendre soin de l’homme. Cela est la responsabilité de l’homme et tout homme devrait le comprendre. En d’autres termes, votre entrée est votre travail ; vous cherchez à entrer au cours de votre travail pour Dieu. Faire l’expérience de Dieu ne consiste pas seulement à manger et boire Sa parole ; plus important encore, vous devez être en mesure de témoigner en faveur de Dieu, de servir Dieu, de prendre soin de l’homme et de lui donner ce dont il a besoin. Cela est le travail et aussi votre entrée ; c’est ce que tout homme devrait accomplir. Nombreux sont ceux qui accordent de l’importance uniquement à se promener çà et là pour Dieu et à la prédication dans tous les lieux, mais négligent leur expérience personnelle et leur entrée dans la vie spirituelle. C’est ce qui pousse ceux qui servent Dieu à devenir ceux qui résistent à Dieu.

Extrait de « L’œuvre et l’entrée (2) », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Et que signifie accomplir son devoir ? Dieu confie quelque chose à chacun et a des exigences pour chacun. Dès le jour de votre naissance, Dieu vous a donné les dons et les talents que vous alliez mettre en action après être entrés dans la famille de Dieu. Il s’agit d’une mission et c’est votre devoir. Si vous ne cherchez pas la vérité et ne prêtez aucune attention à la volonté de Dieu, si vous n’avez pas fait d’effort, alors cette vie que vous menez est un échec. Vous avez échoué à être une personne, vous n’avez pas accompli votre devoir ou la mission que Dieu vous avait confiée et votre incarnation a été vaine. Si cette vie-là n’a rempli aucun objectif, n’êtes-vous pas venus en vain ? Votre vie n’a-t-elle pas été vaine ?

Extrait de « L’échange du supérieur »

Les hommes ont de nombreux devoirs. On pourrait dire que le devoir des hommes ne reviendrait qu’à mettre en pratique, rechercher et posséder. Et plus encore, le devoir des hommes est ce que Dieu leur confie et ce que les personnes devraient accomplir.

Extrait de « La pratique de la vérité et les devoirs à accomplir », Collection de sermons — approvisionnement pour la vie

Certains diront : « Accomplir tes devoirs, c’est assumer les responsabilités que tu dois assumer et remplir les obligations que tu dois remplir dans la vie ecclésiale, comme répandre l’Évangile et accueillir des frères et sœurs, tels sont des devoirs à accomplir. » Penses-tu que cette affirmation soit correcte ? C’est très superficiel, cela n’aborde pas vraiment le fond de la question. Alors, que signifie réellement accomplir tes devoirs ? Pour être précis, accomplir tes devoirs, c’est expérimenter la parole de Dieu et entrer dans la réalité de la vérité. Accomplir tes devoirs c’est vivre devant Dieu en pratiquant la vérité. Celui qui accomplit correctement ses devoirs devant Dieu est quelqu’un qui se conforme à la volonté de Dieu. C’est quelqu’un qui vit dans la parole de Dieu, c’est quelqu’un qui vit devant Dieu. Après avoir cru en Dieu pendant de nombreuses années, si quelqu’un n’est toujours pas capable d’accomplir régulièrement ses devoirs, alors cette personne vit-elle réellement devant Dieu ? À tout le moins, si cette personne n’accomplit pas ses devoirs, cela signifie qu’elle ne pratique pas la vérité ni la parole de Dieu ; alors elle n’est pas une chercheuse de la vérité. Toute personne qui n’accomplit pas ses devoirs n’a pas d’expérience de vie, donc elle n’est certainement pas entrée dans la vie non plus. Les hommes qui n’accomplissent pas leurs devoirs sont-ils capables de posséder la réalité de la vie ? Absolument pas ! Tu comprends donc ce qu’est l’accomplissement de tes devoirs. C’est manger et boire la parole de Dieu, c’est pratiquer et expérimenter la parole de Dieu, c’est pratiquer la vérité et entrer dans la réalité et c’est vivre devant Dieu. C’est totalement vrai. […] On pourrait dire que tous les devoirs que nous accomplissons sont nos responsabilités et nos obligations dans la parole de Dieu, qu’ils sont toutes les responsabilités que nous assumons pour nous-mêmes en mangeant, en buvant la parole de Dieu et en faisant l’expérience de la parole de Dieu. Par exemple, quand je vis une expérience des mots que j’ai lus, je fais ensuite un échange à ce sujet, rendant témoignage à Dieu avec autant de connaissance que j’ai de Lui. Je témoigne de toute la grâce que Dieu m’a donnée pour que nos frères et sœurs puissent tous en profiter, en leur permettant de recevoir le service, l’apport de la vie et le soutien. C’est cela témoigner de Dieu, exalter Dieu, accomplir ses devoirs. En outre, chacun a ses propres responsabilités qu’il doit assumer au sein de l’Église. Certaines personnes servent comme guides, d’autres prêchent des sermons, certaines personnes servent comme ouvriers, d’autres répandent l’Évangile et d’autres offrent l’hospitalité. Ce sont toutes des responsabilités que les hommes sont tenus d’assumer par devoir. Tu pourrais dire que les responsabilités ou les devoirs qu’une personne doit assumer sont également prédéterminés et arrangés par Dieu. Selon les mots des incroyants, c’est la volonté du ciel ou la loi du ciel. Tu ne peux pas t’y opposer. Chacun a sa mission à partir du moment où il naît ou, comme les incroyants aiment le dire, sa destinée, mais nous disons que chacun a sa mission. Les responsabilités que chacun de nous devrait assumer au sein de l’Église sont confiées par Dieu. C’est notre mission. Si tu n’accomplis pas tes devoirs correctement et que tu ne peux pas accomplir ta mission, alors c’est un péché monstrueux. Qui sont ces hommes qui n’accomplissent jamais leurs devoirs au sein de l’Église ? On pourrait les appeler des traîtres de Dieu. Ils mangent et boivent la parole de Dieu et jouissent de la grâce de Dieu, mais ils trahissent Dieu. Il y a de nombreux hommes qui voient les bénédictions de Dieu dans les devoirs qu’ils accomplissent. Ils voient la présence de Dieu et l’orientation du Saint-Esprit, et, en fin de compte, ils sentent que plus ils accomplissent leurs devoirs, plus ils sont bénis par Dieu, plus ils reçoivent l’œuvre du Saint-Esprit et plus ils accomplissent leurs devoirs, plus ils voient leur propre vie croître continuellement. Que montrent donc ces faits ? Ils montrent que si quelqu’un est capable d’accomplir fidèlement ses devoirs dans la maison de Dieu, s’il est capable d’accomplir ses devoirs malgré tous les obstacles, cela signifie que cette personne a une conscience et est sensée et qu’elle recevra la bénédiction de Dieu.

Extrait de « Le rapport entre l’accomplissement de son devoir et être sauvé », Sermons et échange sur l’entrée dans la vie (V)

Alors, quels sont les devoirs de chacun ? Le devoir que chaque personne doit accomplir est la vérité qu’elle doit pratiquer, et la vérité que tu dois pratiquer est le devoir que tu dois accomplir, l’obligation que tu dois remplir. Si tu pratiques la vérité dont tu es conscient et que tu dois pratiquer, alors tu auras rempli correctement ton devoir. Si tu ne pratiques pas la vérité, alors tu ne remplis pas ton devoir. Tu fais l’imbécile, tu te moques de Dieu et tu ne fais aucun effort pour Dieu. Ainsi, l’accomplissement de tes devoirs doit nécessairement être couplé avec la vérité, il doit être étroitement lié à la vérité. Tu dois mettre en pratique toutes les vérités que tu comprends et vivre la réalité de la vérité. Vivre la réalité de la vérité est une représentation de l’image véritable de l’homme. Quand Dieu a créé l’homme, c’était sur la base de cette image, donc si tu vis l’image de la vérité, tu satisferas Dieu. Dieu sera content quand Il te regardera, Il te bénira, Il t’accordera la vie éternelle, Il te laissera vivre éternellement. Mais si tu ne vis pas l’image de la vérité, alors tu n’es pas digne d’être appelé homme et, quand Dieu te regardera, Il pensera que tu n’as pas d’aura spirituelle et que tu n’as pas du tout le souffle de vie que Dieu t’a accordé. Il ordonnera qu’un tel déchet soit éliminé. Donc, l’accomplissement des devoirs est en soi la pratique de la vérité. Si tu ne pratiques pas la vérité dans l’accomplissement de tes devoirs, alors tu n’accomplis pas réellement tes devoirs. Tu fais l’imbécile, tu te moques de Dieu et tu ne fais aucun effort pour Dieu. Tu suis juste la procédure. Donc, si tu crois en Dieu, tu dois expérimenter et pratiquer la vérité que Dieu a donnée à l’humanité et, au bout du compte, tu dois vivre la réalité de la parole de Dieu. C’est cela accomplir ses devoirs. […] Si la vérité n’est pas incluse dans l’accomplissement de tes devoirs, alors c’est faux, c’est sans effort, c’est faux et trompeur ; tu ne fais que remplir les formalités, tu ne fais que suivre la procédure. Pour vraiment accomplir tes devoirs, tu dois pratiquer la vérité lorsque tu les accomplis ; c’est la seule façon d’accomplir tes devoirs convenablement, c’est la seule façon d’être vraiment un homme. Quel que soit le travail que tu fasses, cela implique de pratiquer la vérité et, quand tu pratiques la vérité, tu t’acquittes de tes responsabilités. C’est ton obligation et ton devoir, donc tu dois bien agir. C’est ce que nous entendons par pratiquer la vérité. Quelle est donc la véritable relation entre l’accomplissement de tes devoirs et la pratique de la vérité ? Ce sont deux façons différentes d’interpréter la même chose. De l’extérieur, on dirait que c’est un devoir qui est accompli, mais au fond, c’est la vérité qui est pratiquée. Alors, si tu ne comprends pas la vérité lorsque tu accomplis tes devoirs, seras-tu en mesure de bien effectuer ton travail ? Non. Tout d’abord, tu n’auras pas une compréhension claire de ce que signifie accomplir tes devoirs ou de la façon dont tu dois les accomplir correctement. Tu n’auras pas une compréhension claire de ces choses. Deuxièmement, un jour viendra où tu auras une compréhension claire, mais tu n’accompliras toujours pas correctement tes devoirs, ils seront encore pleins d’erreurs. À ce moment-là, tu découvriras que ton humanité est imparfaite, que tu fais beaucoup d’erreurs dans tes actes, que tu es rempli de corruption. À ce moment-là, tu commenceras à chercher la vérité afin de te débarrasser de cette corruption et, une fois que tu t’en débarrasseras, tu commenceras à accomplir efficacement tes devoirs. Une fois que tu te débarrasseras de ta corruption et prendras conscience de la vérité, tu accompliras tes devoirs correctement et convenablement, non seulement nominalement, mais aussi en réalité. Si tu possèdes la vérité pendant que tu accomplis ton devoir, si aucune trace de corruption s’exprime pendant que tu l’accomplis, alors tu obtiendras les résultats escomptés. Tu auras également pratiqué la vérité convenablement. C’est tout à fait vrai. Ainsi, chaque fois que tu accomplis tes devoirs, la façon dont tu cherches la vérité est très cruciale. Si tu ne cherches pas la vérité, il est alors certain que tu n’accompliras pas convenablement tes devoirs.

Extrait de « On ne gagnera la bénédiction de Dieu que si l’on pratique la vérité en accomplissant son devoir », Sermons et échange sur l’entrée dans la vie (V)

Précédent:Comment pratiquer l’entrée pour être une personne honnête ?

Suivant:Quelle est la différence entre faire son devoir et rendre service ?