L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

19. Qu’est-ce que l’hypocrisie ?

Paroles de Dieu concernées :

Quelle est la définition du terme « pharisien » ? C’est quelqu’un qui est hypocrite, qui est faux et qui fait semblant en tout ce qu’il fait, prétendant être bon, gentil et positif. Est-ce ainsi qu’il est réellement ? Les pharisiens sont hypocrites, et donc, tout ce qui est manifesté et révélé en eux est faux, tout n’est que simulacre, ce n’est pas leur vrai visage. Leur vrai visage est caché dans leur cœur, il est hors de la vue. Si les gens ne poursuivent pas la vérité, s’ils ne comprennent pas la vérité, alors que deviennent leurs connaissances religieuses et les théories qu’ils ont acquises ? Deviennent-elles des paroles doctrinales dont les gens parlent souvent ? Les gens utilisent ces doctrines soi-disant correctes pour faire semblant et se présenter de belle façon. Où qu’ils aillent, les choses dont ils parlent, les choses qu’ils disent et leur comportement extérieur semblent corrects et bons au regard des autres. Ils sont tous conformes aux notions et aux goûts des hommes. Aux yeux des autres, ils sont dévoués et humbles. Ils sont indulgents, tolérants et aimants envers les autres. En fait, tout est faux, tout n’est que simulacre. Vus de l’extérieur, ils sont loyaux envers Dieu, mais dans les coulisses, tout ce qu’ils font est superficiel. En surface, ils ont abandonné leur famille et leur carrière, ils travaillent dur et se dépensent, mais en fait, ils profitent secrètement de l’Église et volent les offrandes ! Tout ce qu’ils révèlent extérieurement, tout leur comportement est faux ! Voilà ce que signifie le fait d’être un pharisien hypocrite. D’où ces gens, « les pharisiens », viennent-ils ? En trouve-t-on parmi les incroyants ? On les trouve tous parmi les croyants. Pourquoi ces croyants deviennent-ils comme cela ? Serait-il possible que les paroles de Dieu les rendent ainsi ? Ils deviennent ainsi principalement parce qu’ils ont pris le mauvais chemin. Ils utilisent les paroles de Dieu comme un outil dont ils s’arment ; ils s’arment de ces paroles et les considèrent comme un capital pour assurer leur existence, pour obtenir quelque chose en échange de rien. Ils ne font que prêcher des doctrines religieuses et n’ont jamais suivi le chemin de Dieu. Leurs prétendus bon comportement et bonne conduite, ce petit rien qu’ils ont abandonné et donné est complètement forcé, c’est toute une mise scène de leur part. Ils sont entièrement faux, tout n’est que simulacre. Dans le cœur de ces gens, il n’y a pas la moindre révérence pour Dieu, et ils n’ont même pas une vraie croyance en Dieu. Plus encore, ils font partie des incroyants. Si les gens ne poursuivent pas la vérité, ils suivront ce type de chemin et ils deviendront des pharisiens. N’est-ce pas effrayant ?

Extrait de « Six indicateurs de progrès dans la vie », dans Récits des entretiens de Christ

La recherche d’une apparente bonne conduite, en faisant ensuite tout votre possible pour vous mettre en scène sous des dehors de spiritualité ; prétendre être une personne spirituelle ; donner l’illusion de la spiritualité dans ce que vous dites, faites et révélez ; faire certaines choses qui, dans les notions et l’imagination des gens, sont louables : tout cela, c’est la recherche de la fausse spiritualité et c’est de l’hypocrisie. Vous vous en tenez à de belles paroles et théories, disant aux gens de faire de bonnes actions, d’être de bonnes personnes et de se concentrer sur la poursuite de la vérité, mais dans votre propre comportement et dans l’accomplissement de votre devoir, vous n’avez jamais cherché la vérité, vous n’avez jamais agi suivant les principes de la vérité, vous n’avez jamais compris de quoi il est question dans la vérité, quelle est la volonté de Dieu, quelles sont les normes qu’Il pose à l’homme ; vous n’avez jamais rien pris de cela au sérieux. Quand vous êtes confrontés à des problèmes, vous agissez entièrement selon votre propre volonté et mettez Dieu de côté. Ces actes extérieurs et ces états intérieurs sont-ils la crainte de Dieu et la fuite du mal ? S’il n’y a pas de lien entre la foi des gens et leur poursuite de la vérité, quel que soit leur nombre d’années de croyance en Dieu, ils seront incapables de véritablement craindre Dieu et fuir le mal. Et donc, quel genre de chemin les gens de ce type peuvent-ils emprunter ? De quoi passent-ils leurs journées à s’équiper ? N’est-ce pas de paroles et de théories ? Ne passent-ils pas leurs journées à s’équiper, s’enjoliver de paroles et de théories, afin de ressembler davantage aux pharisiens, de ressembler davantage aux hommes qui sont censés servir Dieu ? Que sont toutes ces actions ? Ces hommes n’agissent que pour la forme ; ils brandissent le drapeau de la foi et accomplissent des rites religieux, essayant de tromper Dieu afin d’atteindre leur objectif d’être bénis. Ils n’adorent absolument pas Dieu.

Extrait de « Tu suivras le chemin du salut seulement en vivant devant Dieu à chaque instant », dans Récits des entretiens de Christ

Certains hommes aiment bien attirer l’attention sur eux. En présence de leurs frères et sœurs, ils disent qu’ils sont redevables à Dieu, mais derrière leurs dos, ils ne pratiquent pas la vérité, mais font tout le contraire. Ne sont-ils pas des pharisiens religieux ? Un homme qui aime vraiment Dieu et qui connaît la vérité est quelqu’un qui est fidèle à Dieu, mais ne le démontre pas à l’extérieur. Il est prêt à pratiquer la vérité quand surviennent des situations et ne parle ni n’agit d’une manière allant à l’encontre de sa conscience. Il démontre de la sagesse lorsque des situations se présentent et ses actes sont fondés sur des principes, peu importe les circonstances. Un tel homme est quelqu’un qui sert vraiment Dieu. Il y en a qui ne reconnaissent leur dette envers Dieu que pour la forme. Toute la journée, ils froncent les sourcils d’inquiétude, affichent un air affecté, et feignent une mine misérable. Quel comportement méprisable ! Et si tu devais leur demander : « De quelle façon êtes-vous redevables à Dieu ? S’il vous plaît, dites-le-moi ! » Ils resteraient bouche bée. Si tu es fidèle à Dieu, alors n’en parle pas en public, mais utilise ta pratique pour montrer ton amour pour Dieu, et prie-Le avec un cœur sincère. Ceux qui utilisent uniquement des mots dans leur relation avec Dieu sont tous des hypocrites ! Certains parlent d’être redevables à Dieu dans chaque prière et commencent à pleurer quand ils prient, même sans que le Saint-Esprit ne les touche. Ce genre d’homme est dominé par des rituels religieux et des idées de la religion ; ils vivent de ces rituels et de ces idées, croyant toujours que de telles actions plaisent à Dieu, et que la piété superficielle ou des larmes de tristesse sont ce que Dieu préfère. Quel bien peut venir de ces hommes absurdes ? Afin de démontrer leur humilité, certains feignent la miséricorde quand ils parlent en présence des autres. Certains sont délibérément serviles en présence des autres, comme un agneau sans défense. Est-ce le comportement du peuple du règne ? Une personne du règne doit être vivante et libre, innocente et ouverte, honnête et adorable, une personne qui vit dans un état de liberté. Elle a du caractère et de la dignité et peut témoigner où qu’elle aille ; elle est chérie de Dieu et de l’homme. Ceux qui sont novices dans la foi ont trop de pratiques extérieures ; ils doivent d’abord subir une période de traitement et de brisure. Ceux qui ont la foi en Dieu dans leur cœur ne diffèrent pas des autres extérieurement, mais leurs actions et leurs actes sont louables pour les autres. Seuls de tels hommes peuvent être considérés comme vivant la parole de Dieu. Si tu prêches l’évangile chaque jour à des personnes, leur apportant le salut, mais en fin de compte tu vis encore selon les règles et les doctrines, alors tu ne peux pas apporter la gloire à Dieu. De tels hommes sont des hommes religieux et aussi des hypocrites.

Chaque fois que ces hommes religieux se rassemblent, ils demandent : « Ma sœur, comment vas-tu ces derniers temps ? » Elle répond : « Je me sens redevable à Dieu et je sens que je suis incapable de satisfaire le désir de Son cœur. » Un autre dit : « Moi aussi, je suis redevable à Dieu et incapable de Le satisfaire. » Ces quelques phrases et paroles seules expriment les choses viles profondément enfouies dans leur cœur. De telles paroles sont des plus odieuses et extrêmement répugnantes. La nature de ces hommes s’oppose à Dieu. Ceux qui se concentrent sur la réalité communiquent tout ce qui est dans leur cœur et ouvrent leur cœur à la communication. Il n’y a pas un seul exercice faux, pas de politesse ou de civilité inutiles. Ils sont toujours simples et n’observent pas les règles de la terre. Il y a ceux qui ont un penchant pour l’apparence, même dénué de tout sens. Quand un autre chante, il commence à danser, ne réalisant même pas que le riz dans sa casserole a déjà brûlé. De tels comportements de la part des hommes ne sont pas pieux ou honorables et sont beaucoup trop frivoles. Ce sont toutes des manifestations de l’absence de la réalité. Quand certains se réunissent pour débattre des questions de la vie en esprit, même s’ils ne parlent pas d’être redevables à Dieu, ils conservent un véritable amour pour Lui dans leur cœur. Que tu sois redevable à Dieu n’a rien à voir avec les autres ; tu es redevable à Dieu, non pas à l’homme. Alors, quelle est l’utilité pour toi de parler constamment de cela avec d’autres ? Tu dois accorder de l’importance à entrer dans la réalité, et non au zèle extérieur ou à l’apparence.

Qu’est-ce que les bonnes actions superficielles de l’homme représentent ? Elles représentent la chair et même les meilleures pratiques extérieures ne représentent pas la vie, seulement ton propre tempérament. Les pratiques extérieures de l’homme ne peuvent pas satisfaire le désir de Dieu. Tu parles constamment d’être redevable à Dieu, mais tu ne peux pas soutenir la vie des autres ou amener les autres à aimer Dieu. Crois-tu que de telles actions satisferont Dieu ? Tu crois que c’est le désir du cœur de Dieu, que cela relève de l’esprit, mais en vérité, c’est absurde ! Tu crois que ce qui te plaît et ce que tu veux sont ce qui plaît à Dieu. Ce qui te plaît peut-il représenter ce qui plaît à Dieu ? Le caractère de l’homme peut-il représenter Dieu ? Ce qui te plaît est précisément ce que Dieu déteste et tes habitudes sont ce que Dieu déteste et rejette. Si tu te sens redevable, alors va et prie devant Dieu. Tu n’as pas besoin d’en parler aux autres. Si tu ne pries pas devant Dieu et, au contraire, tu attires constamment l’attention sur toi en présence des autres, cela peut-il satisfaire le désir de Dieu ? Si tes actions sont toujours en apparence seulement, cela signifie que tu es le plus vaniteux des hommes. Quel genre d’homme est celui qui ne pose que des bonnes actions superficielles, mais est dépourvu de réalité ? De tels hommes sont des pharisiens et des hommes religieux hypocrites ! Si vous ne rejetez pas vos pratiques extérieures et ne pouvez pas opérer des changements, alors les constituants de votre hypocrisie augmenteront davantage. Plus nombreux les constituants de l’hypocrisie, plus il y a de la résistance envers Dieu et, à la fin, de tels hommes seront sûrement rejetés !

Extrait de « La croyance en Dieu devrait se concentrer sur la réalité et non sur les rites religieux », dans La Parole apparaît dans la chair

Vivre une vie spirituelle normale, c’est vivre une vie devant Dieu. Par la prière, quelqu’un peut apaiser son cœur devant Dieu, et par la prière, quelqu’un peut chercher l’éclairage du Saint-Esprit, connaitre les paroles de Dieu et quelqu’un peut comprendre la volonté de Dieu. Lorsque quelqu’un mange et bois les paroles de Dieu, ce que Dieu veut faire en ce moment devient plus clair pour lui et il en est plus lucide, il peut avoir une nouvelle voie de pratique et ne pas être conservateur, de sorte que toute sa pratique vise à progresser dans la vie. Par exemple, le but de la prière n’est pas de dire quelques mots gentils ou de brailler devant Dieu pour exprimer sa dette, mais c’est plutôt de s’employer à exercer son esprit, d’apaiser son cœur devant Dieu, de s’exercer à chercher les conseils des paroles de Dieu pour toutes choses, de faire de son cœur un cœur qui est attiré vers une nouvelle lumière chaque jour, de n’être ni passif ni paresseux et d’entrer sur la bonne voie de la pratique des paroles de Dieu. Actuellement, la plupart des gens se concentrent sur des méthodes et n’essaient pas de chercher la vérité pour progresser dans la vie. C’est là où les gens dévient. Il y a aussi des gens qui ne changent jamais leurs méthodes, même s’ils sont capables de recevoir une lumière nouvelle. Ils adoptent des notions religieuses du passé pour recevoir la parole de Dieu aujourd’hui ; ce qu’ils acceptent est toujours une doctrine qui a des notions religieuses et ils n’acceptent simplement pas la lumière d’aujourd’hui. Par conséquent, leurs pratiques sont impures. Ils font la même chose sous un nouveau nom, et peu importe la qualité de leur pratique, elle est toujours hypocrite. Dieu guide les gens à faire de nouvelles choses quotidiennement et exige que les gens aient de nouvelles perceptions et une nouvelle compréhension tous les jours, qu’ils ne soient pas démodés ou monotones. Si tu as cru en Dieu pendant de nombreuses années, mais tes méthodes n’ont pas changé du tout, si tu es toujours fervent et préoccupé par l’extérieur et tu ne te présentes pas devant Dieu pour jouir de Ses paroles avec un cœur apaisé, alors tu ne pourras rien obtenir.

Extrait de « Au sujet d’une vie spirituelle normale », dans La Parole apparaît dans la chair

Pourquoi crois-tu en Dieu ? La plupart des gens restent confus devant cette question. Ils ont toujours deux points de vue entièrement différents sur le Dieu concret et le Dieu dans le ciel, ce qui montre qu’ils croient en Dieu non pas pour obéir, mais pour recevoir certains avantages ou pour échapper à la souffrance de la catastrophe. Ils sont quelque peu obéissants pour ces raisons seulement, mais leur obéissance est conditionnelle, fondée sur leurs intérêts personnels, et elle leur est imposée. Alors, pourquoi crois-tu en Dieu ? Si c’est uniquement pour ton avantage et ton destin, alors tu ferais mieux de ne pas croire. Une telle foi est un aveuglement, est fondée sur le besoin d’un réconfort et d’une valorisation personnelle. Si ta foi n’est pas fondée sur l’obéissance à Dieu, alors, à la fin, tu seras puni en raison de ton opposition à Dieu. Tous ceux qui ne cherchent pas l’obéissance à Dieu dans leur foi s’opposent à Dieu. Dieu demande que les gens cherchent la vérité, qu’ils aient soif de la parole de Dieu, qu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu et les mettent en pratique afin qu’ils deviennent obéissants à Dieu. Si telles sont vraiment tes motivations, alors Dieu t’exhaussera sûrement et Il sera sûrement aimable envers toi. Personne ne peut douter de cela et personne ne peut le changer. Si tes motivations ne sont pas fondées sur l’obéissance à Dieu et si tu as d’autres objectifs, tout ce que tu dis et fais, même tes prières devant Dieu et toutes tes actions s’opposeront à Dieu. Tu peux avoir la voix douce et de bonnes manières, toutes tes actions et tes expressions peuvent paraître bonnes, il peut sembler que tu sois obéissant, mais considérant tes motivations et tes points de vue sur la foi en Dieu, tout ce que tu fais s’oppose à Dieu et est mal. Les gens qui semblent obéissants comme des brebis, mais dont le cœur recèle de mauvaises intentions, sont des loups en vêtement de brebis. Ils offensent directement Dieu et Dieu n’épargnera pas un seul d’entre eux. Le Saint-Esprit révélera chacun d’eux, de sorte que tous pourront voir que le Saint-Esprit déteste et rejette sûrement tous ceux qui sont hypocrites. Ne t’inquiète pas : vis-à-vis de ce genre de personnes, Dieu traitera chacun d’eux et anéantira chacun d’eux tour à tour.

Extrait de « Dans ta foi en Dieu, tu devrais obéir à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Pour déterminer si les pasteurs et anciens sont des pharisiens hypocrites ou non, s’ils sont des antéchrists ou non, il ne suffit pas de seulement observer comment ils traitent les gens publiquement. L’essentiel est d’observer comment ils traitent le Seigneur et la vérité. De l’extérieur, ils peuvent paraître bienveillants envers les croyants, mais sont-ils vraiment bienveillants envers le Seigneur ? S’ils sont plutôt bienveillants envers les gens, mais qu’ils ne ressentent que de l’ennui et de la haine pour le Seigneur et la vérité et qu’ils jugent et condamnent le Christ des derniers jours, Dieu Tout-Puissant, ne sont-ils pas dans ce cas des pharisiens hypocrites ? Ne sont-ils pas des antéchrists ? En apparence, ils prêchent et travaillent dur, mais s’ils ne cherchent qu’à être couronnés et récompensés, est-ce qu’ils obéissent vraiment au Seigneur ? Est-ce qu’ils Lui sont vraiment fidèles ? Pour déterminer si quelqu’un est hypocrite, nous n’avons essentiellement qu’à regarder au fond de leur cœur et cerner leurs intentions. C’est le principal critère du discernement. Dieu sonde le plus profond du cœur des gens. Pour voir si quelqu’un aime réellement le Seigneur et Lui obéit, il faut surtout regarder s’il pratique Sa parole et y adhère, et aussi s’il respecte Ses commandements. Il faut également examiner s’il exalte le Seigneur Jésus, s’il Lui rend témoignage et s’il suit la volonté de Dieu. Nous voyons que les pharisiens ont souvent expliqué les Écritures aux gens dans les synagogues, qu’ils ont tenu aux règles de la Bible dans tous les domaines et qu’ils se montraient aussi bienveillants envers les croyants. Mais en réalité, tout ce qu’ils faisaient ne mettait pas la parole de Dieu en pratique ni ne respectait Ses commandements, mais était fait avant tout pour être remarqués par les gens. Comme l’a dit le Seigneur Jésus quand Il les a dévoilés : « Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements » (Matthieu 23:5). Ils se tenaient même par exprès dans les synagogues et les coins de rue pour se livrer à de longues prières. Pendant le jeûne, ils faisaient exprès de prendre un air très triste, pour que les gens puissent voir qu’ils jeûnaient. Ils faisaient même volontairement de bonnes actions dans la rue pour que tout le monde les voie. Ils continuaient même de s’accrocher à des traditions et rituels religieux anciens, comme la coutume qui interdit de « manger sans s’être soigneusement lavé les mains ». […] Pour convaincre les gens de les soutenir et de les vénérer, les trompant, les pharisiens montaient la moindre chose en épingle pour se cacher. Ils se contentaient d’encourager les gens à se livrer au culte religieux, aux chants et aux louanges, ou à s’accrocher à certaines traditions ancestrales, mais ils ne les encourageaient pas à mettre la parole de Dieu en pratique, à observer les commandements de Dieu, ni à entrer dans la réalité de la vérité. Ils n’invitaient pas non plus les gens à mettre la vérité en pratique, à obéir à Dieu, ni à Le vénérer. Tout ce qu’ils faisaient, c’était chercher à embrouiller et à duper les croyants avec des actes visibles de l’extérieur ! Quand le Seigneur Jésus est venu accomplir Son œuvre et prêcher, pour sauver leur statut et leurs moyens de subsistance, ces pharisiens, qui faisaient semblant d’être pieux, ont ouvertement abandonné les lois et les commandements de Dieu, sous prétexte de « défendre la Bible ». Ils ont inventé des rumeurs, ont rendu de faux témoignages, ont férocement condamné et piégé le Seigneur Jésus. Ils ont fait tout leur possible pour empêcher les croyants de suivre le Seigneur Jésus. À la fin ils ont même collaboré avec les dirigeants en place pour clouer le Seigneur Jésus sur la croix. Et c’est ainsi que l’essence hypocrite et ennemie de la vérité des pharisiens a pu être révélée au grand jour. Leur essence d’antéchrist a donc été complètement révélée. Cela montre que l’essence des pharisiens était hypocrite, perfide, malhonnête et malveillante. Ils étaient tous de faux bergers qui ont abandonné la voie de Dieu, qui ont dupé les gens et qui les ont mis en cage ! Ils ont dupé et ont restreint les croyants en contrôlant le monde religieux pour s’opposer à Dieu. Ils ont farouchement nié, condamné et détesté le Christ incarné. Cela suffit à prouver qu’ils étaient des antéchrists qui voulaient ériger leur propre royaume indépendant !

Maintenant nous voyons clairement les différentes formes d’expression de l’hypocrisie des pharisiens. Si nous les comparons aux anciens et aux pasteurs religieux d’aujourd’hui, ne verrons-nous pas que ces derniers sont exactement comme les pharisiens, qu’ils sont tous des gens qui ne pratiquent pas la parole du Seigneur ni ne respectent les commandements du Seigneur, et en plus qu’ils ne sont pas des gens qui exaltent le Seigneur et qui rendent témoignage au Seigneur ? Ce sont juste des gens qui croient aveuglément à la Bible, vénèrent la Bible et exaltent la Bible. Ils s’accrochent simplement aux divers rituels religieux, comme assister aux services ordinaires, effectuer la veille matinale, rompre le pain, participer à la Sainte Communion, etc. Ils prennent seulement soin de parler aux gens de l’importance d’être humble, patient, pieux et bienveillant, mais ils n’aiment pas Dieu au fond de leur cœur, et en plus ils n’obéissent pas à Dieu et n’ont pas du tout un cœur qui révère Dieu. Leur travail et leurs sermons consistent seulement à expliquer la Bible, les théories théologiques et à insister sur l’importance de s’en tenir à la Bible. Mais quand il s’agit de la façon de pratiquer la parole du Seigneur et d’en faire l’expérience, de respecter les commandements du Seigneur, de diffuser la parole du Seigneur et d’en rendre témoignage, de suivre la volonté du Père céleste, de véritablement aimer Dieu, d’obéir à Dieu et de vénérer Dieu, quand il s’agit de toutes ces choses que le Seigneur Jésus demande à l’humanité, ils ne cherchent pas, n’étudient pas et ne comprennent pas les intentions du Seigneur. Ils n’encouragent pas non plus les gens à les pratiquer ni à les suivre. Ils vont prêcher la Bible et la théorie théologique à droite et à gauche pour se montrer, se donner de l’importance et faire en sorte que les gens les admirent et les vénèrent. Donc, quand Dieu Tout-Puissant est venu exprimer des vérités et mener à bien Son œuvre de jugement des derniers jours, ces pasteurs et ces anciens, cherchant purement à obtenir une autorité permanente dans le monde religieux, à satisfaire leur ambition de contrôle des croyants et de création de leur propre royaume indépendant, ont ouvertement violé la parole du Seigneur Jésus. Ils ont inventé des rumeurs, ils ont jugé et attaqué Dieu Tout-Puissant et ils ont blasphémé contre Lui, faisant tout leur possible pour empêcher les croyants de chercher et d’étudier la véritable voie. Par exemple, le Seigneur Jésus nous a appris à être des vierges sages. Quand nous entendons quelqu’un crier « Voici l’époux », nous devons alors aller L’accueillir. Mais quand les pasteurs et les anciens ont appris la nouvelle du retour du Seigneur Jésus, à la place ils ont fait tout leur possible pour isoler l’Église et empêcher les croyants de chercher et d’étudier la véritable voie. Le Seigneur Jésus nous a enseigné à aimer notre prochain comme nous-mêmes. Pourtant, ils ont encouragé les croyants à calomnier et à battre des frères et sœurs qui ont témoigné de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours. Le Seigneur Jésus nous a demandé de ne pas mentir et de ne pas rendre de faux témoignages, mais les pasteurs et les anciens ont inventé toutes sortes de mensonges pour calomnier Dieu Tout-Puissant. Ils ont même collaboré avec le maléfique PCC pour résister à l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, la condamner et dénigrer l’Église de Dieu Tout-Puissant. […] Nous pouvons ainsi voir que ce que les anciens et les pasteurs religieux ont dit et fait enfreint complètement les enseignements du Seigneur. Ils sont exactement comme les pharisiens hypocrites. Ce sont tous des gens qui dirigent aveuglément les gens, qui résistent à Dieu et qui dupent les gens.

Extrait de « Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume »

Précédent : Qu’est-ce qu’un faux conducteur ou un faux berger ? Comment repérer un faux dirigeant ou un faux berger ?

Suivant : Qu’est-ce qu’un incroyant ?

Contenu connexe