1. Que sont les vierges sages ? Que sont les vierges folles ?

Versets bibliques pour référence :

« Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas » (Matthieu 25:1-12).

Paroles de Dieu concernées :

Dans le passé, des gens ont prédit « cinq vierges sages et cinq vierges folles ». Bien que cette prédiction ne soit pas exacte, elle n’est pas non plus tout à fait fausse : Je peux donc vous offrir une explication. « Cinq vierges sages et cinq vierges folles » ne représentent ensemble ni un nombre de personnes ni un type de personne. « Cinq vierges sages » fait référence à un nombre de personnes, et « cinq vierges folles » représente un type de personne, mais aucune de ces deux choses ne fait référence aux fils premiers-nés. Plutôt, elles représentent la création. C’est la raison pour laquelle on leur a demandé de préparer de l’huile dans les derniers jours. (La création ne possède pas Ma qualité ; si elles veulent devenir sages, alors elles doivent préparer de l’huile et ainsi elles doivent être équipées de Mes paroles.) « Cinq vierges sages » représentent Mes fils et Mon peuple parmi les humains que J’ai créés. On les appelle des « vierges » parce qu’ils sont gagnés par Moi, bien que nés sur la terre ; on pourrait les appeler saints, alors ils sont appelés « vierges ». Le « cinq » susmentionné représente le nombre de Mes fils et de Mon peuple que J’ai prédestinés. « Cinq vierges folles » fait référence aux exécutants, car ils exécutent un service pour Moi sans accorder le moindre degré d’importance à la vie, ne poursuivant que des choses extérieures (parce qu’ils n’ont pas Ma qualité, peu importe ce qu’ils font, ce sont des choses extérieures), et ils ne peuvent pas être Mes collaborateurs habiles, ils sont appelés « vierges folles ». Le « cinq » susmentionné représente Satan et le fait qu’ils soient appelés « vierges » signifie qu’ils ont été conquis par Moi et sont capables d’exécuter un service pour Moi : mais de telles personnes ne sont pas saintes, elles sont donc appelées des exécutants.

Extrait du Chapitre 116 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Parce que nous cherchons à suivre les pas de Dieu, il nous appartient de chercher la volonté de Dieu, Ses paroles et Ses déclarations, car partout où des paroles nouvelles sont prononcées par Dieu, Sa voix se fait entendre, et là où se trouvent les pas de Dieu, il y a Ses actes. Là où il y a expression de Dieu, il y a apparition de Dieu, et là où Dieu apparaît, la vérité, le chemin et la vie existent. En cherchant les pas de Dieu, vous avez ignoré les paroles : « Dieu est la vérité, le chemin et la vie ». C’est ainsi que nombreux sont ceux qui, même quand ils reçoivent la vérité, ne croient pas qu’ils ont trouvé les pas de Dieu et reconnaissent encore moins Son apparition. Quelle grave erreur ! L’apparition de Dieu ne peut correspondre aux notions de l’homme, et encore moins peut-elle advenir à sa demande. Dieu fait Ses propres choix et établit Ses propres plans quand Il accomplit Son œuvre ; de plus, Il a Ses propres objectifs et Ses propres méthodes. Quelle que soit l’œuvre à accomplir, point n’est besoin pour Lui de discuter de Son œuvre avec l’homme ou de lui demander son avis, encore moins d’informer tout le monde de Son œuvre. Tel est le tempérament de Dieu, qui, en outre, devrait être reconnu de tous. Si vous désirez être le témoin de l’apparition de Dieu et suivre Ses pas, vous devez d’abord vous éloigner de vos propres notions. Vous ne devez pas exiger de Dieu qu’Il fasse ceci ou cela, et encore moins dois-tu Le confiner dans tes propres limites et notions. Au lieu de cela, on devrait se demander comment chercher les pas de Dieu, comment accepter Son apparition et comment se soumettre à l’œuvre nouvelle de Dieu : voilà ce que l’homme devrait faire. Puisque l’homme n’est pas et ne possède pas la vérité, il devrait chercher, accepter et obéir.

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère », dans La Parole apparaît dans la chair

Puisque l’homme croit en Dieu, il doit suivre de près les pas de Dieu, étape par étape ; il devrait « suivre l’Agneau partout où Il va ». Seuls ces gens cherchent le vrai chemin, seuls ces gens connaissent l’œuvre du Saint-Esprit. Les gens qui suivent servilement la lettre et les doctrines sont ceux qui ont été éliminés par l’œuvre du Saint-Esprit. Dans chaque période donnée, Dieu commencera une nouvelle œuvre, et dans chaque période, un nouveau départ sera offert à l’homme. Si l’homme ne s’en tient qu’aux vérités que « l’Éternel est Dieu » et que « Jésus est Christ », des vérités qui s’appliquent uniquement à leur ère respective, alors l’homme ne suivra jamais l’œuvre du Saint-Esprit et sera toujours incapable d’obtenir l’œuvre du Saint-Esprit. Peu importe la manière dont Dieu travaille, l’homme suit sans le moindre doute, et il suit de près. De cette façon, comment l’homme pourrait-il être éliminé par le Saint-Esprit ? Peu importe ce que Dieu fait, tant que l’homme est certain que c’est l’œuvre du Saint-Esprit et qu’il coopère avec l’œuvre du Saint-Esprit, sans appréhension, et tente de répondre aux exigences de Dieu, alors comment pourrait-il être puni ? L’œuvre de Dieu n’a jamais cessé, Ses pas n’ont jamais hésité, et avant la fin de Son œuvre de gestion, Il a toujours été occupé, et Il n’arrête jamais. Mais l’homme est différent : n’ayant obtenu qu’un minimum de l’œuvre du Saint-Esprit, il la traite comme si elle ne changera jamais ; ayant acquis un peu de connaissance, il ne s’avance pas pour suivre les pas de la dernière œuvre de Dieu ; n’ayant vu qu’un peu de l’œuvre de Dieu, il décide immédiatement que Dieu est une figure spécifique en bois, et croit que Dieu gardera toujours cette forme qu’il a sous les yeux, qu’il en était ainsi dans le passé et en sera toujours ainsi à l’avenir ; n’ayant acquis qu’une connaissance superficielle, l’homme est si fier qu’il s’oublie lui-même et commence à parler sans modération d’un tempérament et d’un être de Dieu qui n’existent tout simplement pas ; et étant devenu certain au sujet d’une étape de l’œuvre du Saint-Esprit, peu importe le genre de personne qui proclame la nouvelle œuvre de Dieu, l’homme ne l’accepte pas. Ces gens ne peuvent pas accepter la nouvelle œuvre du Saint-Esprit ; ils sont trop conservateurs et incapables d’accepter de nouvelles choses. Ces gens sont ceux qui croient en Dieu, mais rejettent aussi Dieu. L’homme croit que les Israélites ont eu tort de « croire seulement en l’Éternel et de ne pas croire en Jésus », pourtant la majorité des gens adoptent un rôle dans lequel ils « croient seulement en l’Éternel et rejettent Jésus » et « désirent le retour du Messie, mais s’opposent au Messie appelé Jésus ». Pas étonnant donc que les gens relèvent encore du domaine de Satan après avoir accepté une étape de l’œuvre du Saint-Esprit et ne reçoivent pas encore les bénédictions de Dieu. N’est-ce pas le résultat de la rébellion de l’homme ? Les chrétiens à travers le monde qui n’ont pas suivi la nouvelle œuvre d’aujourd’hui sont tous convaincus qu’ils font partie des chanceux, que Dieu accomplira chacun de leurs souhaits. Pourtant, ils ne peuvent pas dire avec certitude pourquoi Dieu les amènera jusqu’au troisième ciel, ni ne sont-ils certains de la façon dont Jésus, monté sur un nuage blanc, viendra les accueillir, encore moins peuvent-ils dire avec une certitude absolue que Jésus viendra vraiment sur un nuage blanc le jour où ils l’imaginent. Ils sont tous anxieux et perdus ; ils ne savent même pas eux-mêmes si Dieu amènera toutes ces petites poignées variées de personnes qui viennent de toutes les confessions. L’œuvre que Dieu fait maintenant, l’ère actuelle, la volonté de Dieu, tout cela reste étranger à leur compréhension et ils ne peuvent rien faire de plus que de compter les jours sur leurs doigts. Seuls ceux qui suivent les pas de l’Agneau jusqu’à la toute fin peuvent obtenir la bénédiction finale, alors que ces « gens futés » qui sont incapables de suivre jusqu’à la toute fin et qui croient tout de même qu’ils ont tout gagné sont incapables de voir la manifestation de Dieu. Ils croient tous qu’ils sont les gens les plus intelligents sur la terre, et ils abrègent le développement continu de l’œuvre de Dieu sans aucune raison, et semblent croire avec une certitude absolue que Dieu les prendra au ciel, eux qui « ont la plus grande loyauté à Dieu, suivent Dieu et respectent les paroles de Dieu ». Même s’ils ont la « plus grande loyauté » envers les paroles prononcées par Dieu, leurs paroles et leurs actions sont quand même tellement dégoûtantes, car ils s’opposent à l’œuvre du Saint-Esprit et se livrent à la tromperie et au mal. Ceux qui ne suivent pas jusqu’à la toute fin, qui ne suivent pas l’œuvre du Saint-Esprit et s’accrochent seulement à l’œuvre ancienne, non seulement n’ont pas atteint la fidélité à Dieu, mais au contraire, sont devenus ceux qui s’opposent à Dieu, ceux qui sont rejetés par la nouvelle ère et qui seront punis. Y a-t-il plus pitoyable ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Le but de l’apparition de Dieu, libre des contraintes de toute forme ou d’un pays, est de Lui permettre d’accomplir Son œuvre tel qu’Il l’a planifiée. C’est comme lorsque Dieu est devenu chair en Judée, Son but était d’accomplir l’œuvre de la croix pour racheter l’humanité tout entière. Pourtant, les Juifs croyaient qu’il était impossible pour Dieu d’accomplir cela, et ils pensaient qu’il Lui était impossible de devenir chair et de prendre la forme du Seigneur Jésus. Cet « impossible » devint l’argument sur lequel ils s’appuyèrent pour condamner Dieu et s’opposer à Lui, ce qui aboutit finalement à la destruction d’Israël. Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui ont commis la même erreur. Ils proclament de toutes leurs forces l’imminence de l’apparition de Dieu tout en la condamnant. Leur « impossible », de nouveau, confine l’apparition de Dieu dans les limites de leur imagination. Ainsi ai-Je vu beaucoup de gens éclater d’un rire bruyant et sauvage après avoir entendu la parole de Dieu. Ce rire est-il si différent de la condamnation et du blasphème des Juifs ? Vous n’êtes pas pieux en présence de la vérité, et encore moins possédez-vous une attitude empreinte de désir. Vous vous contentez d’étudier aveuglément et d’attendre nonchalamment. Que pourriez-vous obtenir ainsi ? Pensez-vous pouvoir recevoir la direction divine ? Si tu ne peux pas discerner les propos de Dieu, comment pourrais-tu être témoin de Son apparition ? Là où apparaît Dieu, la vérité trouve à s’exprimer et la voix de Dieu sera. Seuls ceux qui acceptent la vérité pourront entendre la voix de Dieu, et seules des personnes de ce genre sont qualifiées pour être témoins de Son apparition.

Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

L’accueil du Seigneur par les vierges sages montre que leur sagesse a principalement consisté à reconnaître la voix du Seigneur ; les vierges folles, elles, ne possédaient pas cette sagesse. Est-il facile de reconnaître la voix du Seigneur ? Si les gens sont boursouflés de notions et d’illusions, ils seront entravés et limités quand ils entendront la voix du Seigneur, et ils douteront probablement de la voix du Seigneur. Quand les vierges sages entendent la voix du Seigneur, elles sont capables de mettre de côté leurs notions et leurs illusions ; elles ne doutent pas que c’est le Seigneur qui parle, et elles accueillent donc le Seigneur. C’est pourquoi ceux qui peuvent reconnaître la voix du Seigneur comprennent les choses spirituelles : la source de cette voix est claire pour eux, et ils peuvent voir que c’est l’Esprit de Dieu qui parle. Cela leur suffit, et leurs notions et leurs illusions ne sont plus un grave problème. Les vierges folles, elles, prennent leurs notions et leurs illusions comme base pour leurs décisions, et elles les considèrent comme la vérité. Bien qu’elles entendent la voix du Seigneur, elles la nient, elles la rejettent, et elles manquent ainsi l’occasion d’accueillir le Seigneur. C’est là que réside l’échec des vierges folles. À quoi se réfère donc la préparation de l’huile par les vierges sages ? Cela se réfère principalement au fait d’écouter attentivement la voix du Seigneur, de ne pas être limité par des notions et des illusions, et d’accueillir et accepter le Seigneur sans aucun doute après s’être assuré qu’il s’agit bien de la voix du Seigneur – c’est le plus important. Pour accueillir le Seigneur, beaucoup de gens sont limités par des notions religieuses. Tout se passe comme s’ils avaient déjà établi et déterminé un modèle pour le retour du Seigneur, et ils ne tiennent pas compte de tout ce qui va à l’encontre de leurs propres notions et illusions. Que ces gens sont insensés ! Nombreux sont ceux qui ont étudié le vrai chemin, qui ont lu les paroles de Dieu Tout-Puissant et reconnaissent qu’elles sont la vérité, mais qui n’acceptent pas que cette personne soit l’incarnation. Ils agissent exactement comme les pharisiens l’ont fait envers le Seigneur Jésus – ce sont les gens les plus insensés de tous. Ceux qui, après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, reconnaissent que ces paroles sont la vérité, qui sont certains que c’est l’apparence et l’œuvre de Dieu et qui acceptent que Dieu Tout-Puissant soit le Sauveur sont les plus sages de tous. En quoi sont-ils sages ? Premièrement, ils sont capables de discerner que toutes les paroles de Dieu sont la vérité et la voix de Dieu. Deuxièmement, ayant déterminé que les paroles de Dieu sont la vérité et la voix de Dieu, ils sont capables de discerner que ce que dit Satan, ce sont des rumeurs et des paroles démoniaques qui condamnent Dieu et s’opposent à Lui, et ils renient en bloc toutes les paroles qui viennent de Satan et sont convaincus que Dieu seul est la vérité. Telle est la plus grande sagesse concernant les vierges sages. Une fois qu’elles ont accueilli le Seigneur, les rumeurs et les mensonges de Satan ne peuvent pas les tromper : elles ne placent leur confiance qu’en Dieu et sont prêtes à tout abandonner pour suivre Dieu. C’est l’accomplissement total des paroles du Seigneur Jésus : les vierges sages ont accueilli le Seigneur, autant dire qu’elles ont été élevées devant le trône de Dieu.

Extrait de l’échange du supérieur

Précédent: 12. Comment discerner le bon grain de l’ivraie ?

Suivant: 2. Quelle est la récompense des vierges sages ? Pourquoi les vierges folles tomberont-elles dans le désastre ?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe

5. Pourquoi on dit que l’humanité corrompue a encore plus besoin du salut du Dieu incarné

Dieu est devenu chair parce que l’objet de Son travail n’est pas l’esprit de Satan ou tout autre être incorporel, mais l’homme qui est chair et a été corrompu par Satan. C’est précisément parce que la chair de l’homme a été corrompue que Dieu a fait de l’homme charnel l’objet de Son travail ; en outre, parce que l’homme est corrompu, Dieu a fait de l’homme le seul objet de Son travail à toutes les étapes de Son travail de salut. L’homme est un être mortel, de chair et de sang, et Dieu est Le Seul qui puisse sauver l’homme. Ainsi, Dieu doit devenir chair et posséder les mêmes attributs que l’homme pour faire Son travail, afin que Son travail soit réussi. Dieu doit devenir chair pour faire Son travail précisément parce que l’homme est chair et incapable de vaincre le péché ou de se dépouiller de la chair. Bien que l’essence et l’identité de Dieu incarné diffèrent grandement de l’essence et de l’identité de l’homme, Son apparence est identique à celle de l’homme ; Il a l’apparence d’une personne normale, vit la vie d’une personne normale, et ceux qui Le voient ne peuvent discerner aucune différence avec une personne normale.

2. Les différences entre l’œuvre de Dieu incarné et l’œuvre de l’Esprit

Descends, fais au peuple la défense expresse de se précipiter vers l’Éternel, pour regarder, de peur qu’un grand nombre d’entre eux ne périssent » (Exode 19:20-21). « Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette ; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l’éloignement. Ils dirent à Moïse: Parle-nous toi-même, et nous écouterons ; mais que Dieu ne nous parle point, de peur que nous ne mourions » (Exode 20:18-19). « Et une voix vint du ciel: Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient: Un ange lui a parlé » (Jean 12 :28-29).

1. Les différences essentielles entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme

L’œuvre de Dieu Lui-même implique l’œuvre de toute l’humanité et elle représente aussi l’œuvre de toute l’époque. Autrement dit, la propre œuvre de Dieu représente le mouvement et la tendance de l’ensemble de l’œuvre du Saint-Esprit, alors que l’œuvre des apôtres suit la propre œuvre de Dieu et ne dirige pas l’époque, ni ne représente la tendance de l’œuvre du Saint-Esprit durant toute l’époque.

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre