5. Pourquoi Dieu ne sauve pas ceux qui ont en eux le travail de mauvais esprits ou ceux qui sont possédés par des démons

Paroles de Dieu concernées :

Depuis longtemps, Je vois clairement les diverses actions des mauvais esprits. Et les gens utilisés par de mauvais esprits (ceux qui ont de mauvaises intentions, ceux qui convoitent la chair ou la richesse, ceux qui se glorifient eux-mêmes, ceux qui perturbent l’Église, etc.), Je vois le jeu de chacun d’eux. Ne suppose pas que tout sera fini une fois que les mauvais esprits auront été chassés. Laisse-Moi te dire ! Dorénavant, J’éliminerai ces hommes un par un et ne les utiliserai jamais ! C’est-à-dire, toute personne corrompue par de mauvais esprits ne sera pas utilisée par Moi et sera expulsée ! Ne pense pas que Je n’ai pas de sentiments ! Sache ceci ! Je suis le Dieu saint et Je ne résiderai pas dans un temple souillé ! Je n’utilise que des hommes honnêtes et sages qui Me sont totalement loyaux et qui peuvent être attentifs à Mon fardeau. C’est parce que de tels hommes ont été prédestinés par Moi, et absolument aucun esprit mauvais ne travaille en eux. Laisse-Moi clarifier une chose : dorénavant, tous ceux qui n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit ont l’œuvre des mauvais esprits. Laisse-Moi réitérer : Je ne veux pas d’un seul homme en qui travaillent les mauvais esprits. Ils seront tous précipités dans l’Hadès avec leur chair !

Extrait du Chapitre 76 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens mentionnent souvent l’enfer et l’Hadès. Mais à quoi se réfèrent ces deux mots et quelle est la différence entre les deux ? Se réfèrent-ils vraiment à un quelconque coin froid et sombre ? Les esprits humains interrompent toujours Ma gestion, pensant que leurs propres réflexions hasardeuses sont tout à fait valables ! Mais elles ne sont rien d’autre que leur propre imagination. L’Hadès et l’enfer se réfèrent tous deux à un temple de souillure dans lequel Satan ou de mauvais esprits ont fait leur résidence. C’est-à-dire, quiconque a été occupé auparavant par Satan ou par de mauvais esprits, ce sont eux qui sont l’Hadès et eux qui sont l’enfer – il n’y a pas d’erreur ! C’est pourquoi J’ai souligné à plusieurs reprises dans le passé que Je ne vis pas dans un temple de souillure. Puis-Je (Dieu Lui-même) vivre dans l’Hadès ou en enfer ? Ne serait-ce pas un non-sens déraisonnable ? Je l’ai dit plusieurs fois, mais vous ne comprenez toujours pas ce que Je veux dire. Comparé à l’enfer, l’Hadès est plus sévèrement corrompu par Satan. Ceux qui s’en vont dans l’Hadès sont les cas les plus graves, et Je n’ai simplement pas prédestiné ces gens ; ceux qui s’en vont en enfer sont ceux que J’ai prédestinés, mais qui ont ensuite été éliminés. Dit simplement, Je n’ai pas choisi un seul de ces hommes.

Extrait du Chapitre 90 des « Déclarations de Christ au commencement », dans La Parole apparaît dans la chair

Certains antéchrists sont très clairement des esprits malins, tandis que d’autres ne vont pas jusqu’à apparaître comme des esprits malins et ne peuvent donc pas être définis comme tels. Concernant les antéchrists qui sont clairement des esprits malins, une fois que quelqu’un d’autre les suit, Dieu va-t-Il reconnaître cette personne, compte tenu de Son essence et de Son tempérament ? Dieu est saint et c’est un Dieu jaloux : Il rejette ceux qui ont suivi des esprits malins. Même si, à première vue, la personne te semble être bonne, Dieu ne tient pas compte de cet aspect. « Jaloux », qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que « jaloux » signifie ici ? Si le mot ne l’indique pas clairement, voyons si vous comprendrez Mon explication. Depuis le moment où une personne est choisie par Dieu jusqu’au moment où elle détermine que Dieu est la vérité, qu’Il est justice, sagesse et toute-puissance, qu’Il est le seul et l’Unique – lorsqu’elle a compris tout cela, elle acquiert une compréhension profonde, au fond d’elle-même, du tempérament et de l’essence de Dieu, ainsi que de ce qu’Il a et est. Cette compréhension fondamentale devient alors sa foi, et elle devient ce qui la conduit à suivre Dieu, à se dépenser pour Lui et à accomplir son devoir. C’est sa stature, n’est-ce pas ? (Oui.) Ces choses-là ont déjà pris racine dans sa vie et elle ne reniera jamais Dieu. Cependant, si elle n’a pas une véritable connaissance de Christ ou du Dieu concret, elle risque tout de même de vénérer et de suivre un antéchrist. Une telle personne est tout de même en danger. Elle risque encore de se détourner de Christ dans la chair pour suivre un antéchrist maléfique : cela reviendrait à renier ouvertement Christ et à rompre les liens avec Dieu. Implicitement, cela signifie : « Je ne Te suivrai plus, je suis Satan. J’adore Satan et je désire le servir ; je veux suivre Satan et peu importe la manière dont il me traitera, dont il me détruira, me piétinera et me corrompra, j’y suis plus que disposé. Peu importe que Tu sois juste et saint, je ne veux plus Te suivre. Je ne veux plus Te suivre bien que Tu sois Dieu. » Et c’est ainsi qu’elle part, pour suivre quelqu’un qui n’a rien à voir avec elle, quelqu’un qui est un ennemi de Dieu ou même un esprit malin. Dieu peut-Il encore vouloir de ce genre de personne ? Ne serait-il pas raisonnable que Dieu la rejette ? Ce serait parfaitement raisonnable. Le bon sens fait que tout le monde sait que Dieu est un Dieu jaloux, qu’Il est saint, mais comprends-tu la réalité de ce que cela sous-entend vraiment ? Ce que Je dis ici n’est-il pas pertinent ? (Si.) Si oui, serait-il cruel de la part de Dieu d’abandonner cette personne ? Dieu agit par principe : si tu sais qui Il est mais que tu ne veux pas Le suivre, et si tu sais qui est Satan et que tu veux quand même le suivre, alors Je n’insisterai pas. Je te laisserai suivre Satan à jamais et Je ne te demanderai pas de revenir, mais Je t’abandonnerai. Quelle sorte de tempérament est-ce là de la part de Dieu ? Est-ce de l’obstination ? Agit-Il dans l’émotion, ou dans la dignité ? Ce n’est pas de dignité qu’il est question, ni d’obstination, mais de la « jalousie » de Dieu. C’est-à-dire que si toi, être créé, tu es content de te dépraver, qu’est-ce que Dieu peut dire ? Si tu désires devenir dépravé, c’est ton choix personnel : en fin de compte, tu en supporteras les conséquences et tu ne pourras t’en prendre qu’à toi-même. Les principes selon lesquels Dieu traite avec les gens sont immuables, donc si la dépravation te satisfait, alors ta fin inévitable est d’être puni. Peu importe pendant combien d’années tu as suivi Dieu jusqu’alors : si tu désires être dépravé, Dieu ne t’aidera pas dans ton choix et Il ne te forcera pas non plus. C’est toi-même qui veux suivre Satan, être trompé et souillé par lui, tu devras donc en supporter les conséquences au final. C’est pourquoi rien ne marche avec ces personnes, quelle que soit la manière dont les autres essaient de les aider. Dieu ne veut plus d’elles, alors que pourrait faire un humain ? Telle est la véritable raison. Mais les gens devraient faire ce qui est leur devoir, s’acquitter de leurs obligations et de leurs responsabilités, et une fois qu’ils l’ont fait, le résultat final relève de la direction de Dieu. Avec Mon explication détaillée, avez-vous tous un peu mieux compris l’adage qui dit que « Dieu est un Dieu jaloux » ? C’en est un aspect, à savoir que Dieu rejette ceux qui ont été souillés par des esprits malins. Et pourquoi Dieu les rejette-t-Il ? C’est parce qu’ils ont choisi Satan. Comment Dieu pourrait-Il vouloir d’eux après cela ? Dieu pourrait-Il encore leur faire miséricorde, les toucher pour qu’ils reviennent ? Est-ce quelque chose que Dieu pourrait faire ? Il le pourrait, à coup sûr, mais Il ne le ferait pas. C’est ce que l’on entend par « jaloux ».

Extrait de « Ils sont mauvais, insidieux et malhonnêtes (Partie II) », dans Exposer les antéchrists

Précédent: 4. Qu’est-ce que la possession démoniaque et quelles sont les manifestations de la possession démoniaque

Suivant: 1. Ce qu’est un antéchrist et comment on peut l’identifier

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

2. Pourquoi on dit que l’humanité corrompue a encore plus besoin du salut du Dieu incarné

Descends, fais au peuple la défense expresse de se précipiter vers l’Éternel, pour regarder, de peur qu’un grand nombre d’entre eux ne périssent » (Exode 19:20-21). « Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette ; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l’éloignement. Ils dirent à Moïse: Parle-nous toi-même, et nous écouterons ; mais que Dieu ne nous parle point, de peur que nous ne mourions » (Exode 20:18-19). « Et une voix vint du ciel: Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient: Un ange lui a parlé » (Jean 12 :28-29).

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp