Paroles de Dieu quotidiennes | « Ils voudraient que les autres n'obéissent qu'à eux, et non à la vérité ou à Dieu (II) » | Extrait 385

La seule attitude que doit avoir un être créé vis-à-vis de son Créateur est une attitude d'obéissance, d'obéissance inconditionnelle. C'est quelque chose que certains, aujourd'hui, peuvent être incapables d'accepter. C'est parce que la stature des hommes est trop petite et qu'ils sont dépourvus de la réalité-vérité. Si tel est ton cas, alors tu es loin d'être capable d'obéir à Dieu. L'homme est nourri et abreuvé par la parole de Dieu, mais en réalité il ne se prépare que pour une seule chose. C'est, en fin de compte, d'être capable d'une soumission inconditionnelle et absolue à Dieu, et c'est alors que toi, Sa création, tu auras atteint la norme requise. Parfois, Dieu fait délibérément des choses qui sont contraires à tes notions, qui vont à l'encontre de ce que tu veux, ou même, qui semblent aller à l'encontre des principes ou de la sensibilité humaine, de l'humanité ou des sentiments, si bien que tu es incapable de les accepter et de les comprendre. Quel que soit le regard que tu leur portes, cela ne semble pas juste, tu ne peux simplement pas l'accepter et tu trouves que ce qu'Il a fait est tout simplement déraisonnable. Quel est donc le dessein de Dieu quand Il agit ainsi ? C'est de t'éprouver. Tu n'as pas besoin d'étudier le pourquoi ni le comment de ce que Dieu a fait : la seule chose à faire est de continuer de croire qu'Il est la vérité et de reconnaître qu'Il est ton Créateur, qu'Il est ton Dieu. C'est plus élevé que toute vérité, plus élevé que toute sagesse terrestre, que ce que les hommes appellent moralité, éthique, connaissance, éducation, philosophie ou culture traditionnelle, et c'est plus élevé encore que l'affection, la camaraderie ou ce qu'on appelle l'amour entre les personnes. C'est plus élevé que tout le reste, absolument tout. Si tu ne peux pas le comprendre, alors, tôt ou tard, quand il t'arrivera quelque chose, tu risques de te rebeller contre Dieu et de t'égarer, avant de finir par te repentir, reconnaître combien Dieu est beau et la signification de l'œuvre qu'Il accomplit en toi, ou pire encore, tu risques de trébucher et de tomber à cause de cela. […] Indépendamment du temps depuis lequel une personne croit en Dieu, de la longueur du chemin qu'elle a parcouru, de la quantité de travail qu'elle a effectué et du nombre de devoirs dont elle s'est acquittée, tout cela n'a été pour elle que la préparation d'une seule chose : que tu sois finalement capable d'une soumission inconditionnelle et absolue à Dieu. Que veut donc dire « inconditionnelle » ? Cela signifie ignorer tes justifications personnelles, ignorer ton raisonnement objectif et ne chicaner sur rien : tu es un être créé et tu n'es pas digne. Quand tu te disputes avec Dieu, tu n'es pas dans la bonne position. Quand tu essaies de te justifier vis-à-vis de Dieu, là encore, tu n'es pas dans la bonne position. Quand tu argumentes avec Dieu, quand tu veux t'enquérir de la raison, savoir ce qui se passe réellement, si tu ne peux pas obéir avant d'avoir d'abord compris et que tu ne veux pas te soumettre avant que tout soit clair pour toi, là encore, tu n'es pas dans la bonne position. Quand tu n'es pas dans la bonne position, ton obéissance à Dieu est-elle absolue ? Traites-tu Dieu comme Il doit être traité ? Le vénères-tu comme le Seigneur de toute la création ? Non, et donc Dieu ne te reconnaît pas. Qu'est-ce qui peut te permettre de parvenir à une obéissance absolue et inconditionnelle à Dieu ? Comment est-il possible d'en faire l'expérience ? D'une part, un peu de conscience et d'humanité normale est nécessaire ; d'autre part, quand tu accomplis tes devoirs, il faut que chaque aspect de la vérité soit compris pour que tu puisses comprendre la volonté de Dieu. Parfois, le calibre de l'homme est insuffisant et l'homme n'a pas la force ni l'énergie qu'il faut pour comprendre toutes les vérités. Il y a cependant une chose : indépendamment de l'environnement, des gens, des événements et des choses auxquels tu fais face et que Dieu a arrangés, tu dois toujours avoir une attitude obéissante, sans demander pour quelle raison. Si même cette attitude n'est pas à ta portée et si tu es même capable d'aller jusqu'à te prémunir contre Dieu, spéculer sur Lui ou bien te dire : « Il faut que je voie si ce que fait Dieu est réellement juste. Ils disent que Dieu est amour, eh bien, voyons s'il y a de l'amour dans ce qu'Il fait chez moi et si c'est vraiment de l'amour », si tu es toujours en train d'examiner si ce que fait Dieu est conforme à tes notions, à voir si ce que fait Dieu est ce qui te plaît, ou même, si c'est conforme à ce que tu crois être la vérité, alors ta position est mauvaise, cela va t'attirer des ennuis et tu seras susceptible d'offenser le tempérament de Dieu.

Extrait de « Récits des entretiens de Christ »

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe