Paroles de Dieu quotidiennes | « Le succès ou l'échec dépendent du chemin que l'homme emprunte » | Extrait 479

Le travail effectué par Paul a été exposé devant l'homme, mais le degré de la pureté de son amour pour Dieu et la profondeur de son amour pour Dieu dans son cœur restent invisibles pour l'homme. L'homme ne peut voir que le travail qu'il a accompli, à partir duquel l'homme sait qu'il a sûrement été utilisé par le Saint-Esprit, et ainsi l'homme pense que Paul était meilleur que Pierre, que son travail était plus grand, car il était en mesure de répondre aux besoins des Églises. Pierre ne prêtait attention qu'à ses expériences personnelles et n'a rallié que quelques personnes au cours de son travail occasionnel. De lui, il n'y a que quelques épîtres peu connues, mais qui sait à quel point, au plus profond de son cœur, il aimait Dieu ? Jour après jour, Paul travaillait pour Dieu : tant qu'il y avait du travail à faire, il le faisait. Il estimait que, de cette manière, il pourrait recevoir la couronne et pouvait satisfaire Dieu, mais il ne cherchait pas à changer personnellement par son travail. Quant à Pierre, tout ce qui ne satisfaisait pas le désir de Dieu dans sa vie le rendait mal à l'aise. Si quelque chose ne satisfaisait pas le désir de Dieu, alors il avait des remords et cherchait un moyen approprié par lequel il pouvait s'efforcer de satisfaire le cœur de Dieu. Même dans les plus petits détails et aspects de moindre importance de sa vie, il s'imposait toujours de satisfaire le désir de Dieu. Il n'était pas moins exigeant quand il s'agissait de son ancien tempérament, toujours rigoureux dans ses exigences envers lui-même à progresser plus encore dans la vérité. Paul ne cherchait qu'à obtenir une réputation et un statut superficiels. Il cherchait à se mettre en valeur devant l'homme et ne cherchait pas à faire un quelconque progrès dans son entrée dans la vie. Ce dont il se souciait, c'était la doctrine, et non la réalité. Certains disent : « Paul a tellement travaillé pour Dieu, pourquoi n'a-t-il pas été gardé en mémoire par Dieu ? Pierre n'a fait qu'un peu de travail pour Dieu et n'a pas apporté une grande contribution aux Églises, alors pourquoi a-t-il été rendu parfait ? » Pierre a aimé Dieu jusqu'à un certain point, ce qui était requis par Dieu ; seules de telles personnes ont fait des témoignages. Et qu'en est-il de Paul ? Jusqu'à quel point Paul a-t-il aimé Dieu ? Le sais-tu ? Que visait le travail de Paul ? Et que visait le travail de Pierre ? Pierre n'a pas beaucoup travaillé, mais sais-tu ce qu'il avait au plus profond de son cœur ? Le travail de Paul concernait les besoins des Églises et le soutien des Églises. Pierre a fait l'expérience de changements dans son tempérament, de l'amour pour Dieu. Maintenant que tu connais les différences qu'il y a entre leurs essences, tu peux voir, en fin de compte, qui croyait véritablement en Dieu, et qui ne croyait pas véritablement en Dieu. L'un d'eux aimait vraiment Dieu, l'autre n'aimait pas vraiment Dieu ; l'un a subi des changements dans son tempérament, l'autre pas ; l'un servait humblement et les gens ne le remarquaient pas facilement, l'autre était adoré par les gens et avait une grande image ; l'un cherchait la sainteté, l'autre pas, et quoiqu'il ne fût pas impur, il n'était pas animé d'un amour pur ; l'un possédait la véritable humanité, l'autre pas ; l'un était animé du sentiment d'une créature de Dieu, l'autre pas. Telles sont les différences d'essence entre Paul et Pierre. Le chemin que Pierre a emprunté était le chemin du succès, qui était également le chemin menant au rétablissement de l'humanité normale et du devoir d'une créature de Dieu. Pierre représente tous ceux qui connaissent le succès. Le chemin emprunté par Paul était le chemin de l'échec, et Paul représente tous ceux qui ne se soumettent et ne se dépensent que superficiellement, et n'aiment pas véritablement Dieu. Paul représente tous ceux qui ne possèdent pas la vérité. Dans sa croyance en Dieu, Pierre a cherché à satisfaire Dieu en tout et a cherché à obéir à tout ce qui venait de Dieu. Sans la moindre plainte, il a pu accepter le châtiment et le jugement, ainsi que l'épurement, la tribulation et les carences dans sa vie, rien de tout cela ne pouvait modifier son amour pour Dieu. N'était-ce pas l'ultime amour pour Dieu ? N'était-ce pas l'accomplissement du devoir d'une créature de Dieu ? Que ce soit dans le châtiment, le jugement ou la tribulation, tu es toujours capable de rester obéissant jusqu'à la mort, et c'est ce qui doit être accompli par une créature de Dieu, c'est la pureté de l'amour pour Dieu. Si l'homme peut en atteindre autant, alors il est qualifié pour être une créature de Dieu, et il n'y a rien qui satisfasse mieux le désir du Créateur. Imagine que tu sois en mesure de travailler pour Dieu, mais que tu ne sois pas obéissant envers Dieu et ne sois pas capable d'aimer véritablement Dieu. De cette façon, non seulement tu n'auras pas accompli le devoir d'une créature de Dieu, mais tu seras également condamné par Dieu, car tu es quelqu'un qui ne possède pas la vérité, qui est incapable d'obéir à Dieu et qui est désobéissant envers Dieu. Tu ne te soucies que de travailler pour Dieu, et ne te soucies pas de mettre la vérité en pratique ou de te connaître toi-même. Tu ne comprends pas ni ne connais le Créateur, et tu n'obéis pas ni n'aimes le Créateur. Tu es quelqu'un qui est naturellement désobéissant envers Dieu, et ainsi de telles personnes ne sont pas bien aimées par le Créateur.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe