« Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu sont des gens qui s’opposent à Dieu » | Extrait 293

Saisir le but de l'œuvre de Dieu, l'effet qu'elle doit produire chez l'homme, et la volonté de Dieu pour l'homme, voilà ce que tout disciple de Dieu doit accomplir. Maintenant, ce qui fait défaut à tous les hommes, c'est la connaissance de l'œuvre de Dieu. L'homme ne comprend ni ne saisit exactement ce qui constitue les actes de Dieu dans l'homme, toute l'œuvre de Dieu, et la volonté de Dieu depuis la création du monde. Cette insuffisance est visible non seulement dans le monde religieux, mais en plus dans tous ceux qui croient en Dieu. Lorsque viendra le jour où tu verras Dieu et découvriras la sagesse de Dieu ; lorsque tu verras tous les actes de Dieu et reconnaitras ce que Dieu est et ce qu'Il a ; lorsque tu verras Son abondance, Sa sagesse, Sa splendeur et toute Son œuvre dans l'homme, c'est alors que tu auras réussi dans ta foi en Dieu. Quand on dit que Dieu est universel et très abondant, que signifie universel ? Et qu'entend-on par abondance ? Si tu ne comprends pas cela, alors tu ne peux pas être considéré comme un croyant en Dieu. Pourquoi dis-Je que ceux qui sont dans le monde religieux ne croient pas en Dieu et sont méchants, qu'ils sont de la même nature que le diable ? Quand Je dis qu'ils sont méchants, c'est parce qu'ils ne comprennent pas la volonté de Dieu ni ne voient Sa sagesse. Dieu ne leur expose jamais Son œuvre ; ce sont des hommes aveugles qui ne voient pas les actes de Dieu. Ils sont abandonnés par Dieu et ne reçoivent pas du tout le soin et la protection de Dieu, beaucoup moins l'œuvre du Saint-Esprit. Ceux qui ne font pas l'objet de l'œuvre de Dieu sont méchants et s'opposent à Dieu. Ceux que Je dis qui s'opposent à Dieu sont ceux qui ne connaissent pas Dieu, ceux qui reconnaissent Dieu avec des mots vides mais ne Le connaissent pas, ceux qui suivent Dieu, mais par contre ne Lui obéissent pas, et ceux qui se délectent dans la grâce de Dieu, mais ne peuvent pas témoigner pour Lui. Sans une compréhension du but de l'œuvre de Dieu et de l'œuvre de Dieu dans l'homme, l'homme ne peut pas être en accord avec le cœur de Dieu et ne peut pas témoigner pour Dieu. La raison pour laquelle l'homme s'oppose à Dieu est, d'une part, due à la disposition corrompue de l'homme, et d'autre part, à son ignorance de Dieu et à son manque de compréhension des principes de l'œuvre de Dieu et de Sa volonté pour l'homme. Ces deux aspects se fusionnent dans une histoire de la résistance de l'homme à Dieu. Les novices dans la foi s'opposent à Dieu parce que cette opposition se trouve dans leur nature, alors que l'opposition à Dieu de ceux qui ont la foi depuis de nombreuses années est due à leur ignorance de Dieu et à leur disposition corrompue. Avant que Dieu ne devienne chair, que l'homme s'oppose à Dieu ou non se mesurait par la force de son observation ou non des décrets établis par Dieu dans le ciel. Par exemple, à l'ère de la Loi, tous ceux qui n'observaient pas les lois de l'Éternel étaient ceux qui s'opposaient à Dieu ; tous ceux qui volaient les offrandes réservées à l'Éternel, et tous ceux qui faisaient obstacle à ceux que l'Éternel favorisait étaient ceux qui s'opposaient à Dieu et qui étaient lapidés à mort ; tous ceux qui ne respectaient pas leur père et leur mère, et tous ceux qui frappaient ou maudissaient les autres étaient ceux qui n'observaient pas les lois. Et tous ceux qui n'observaient pas les lois de l'Éternel étaient ceux qui s'opposaient à Lui. Quand vint l'ère de la Grâce, les choses changèrent : tous ceux qui s'opposaient à Jésus étaient ceux qui s'opposaient à Dieu, et tous ceux qui n'obéissaient pas aux paroles prononcées par Jésus étaient ceux qui s'opposaient à Dieu. Dans cette ère, la détermination de « l'opposition à Dieu » devint plus clairement définie et plus réelle. Avant que Dieu ne devienne chair, l'opposition de l'homme à Dieu se mesurait par le fait qu'il adore et vénère ou non le Dieu dans le ciel. La définition de « l'opposition à Dieu » à l'époque n'était pas si réelle, car l'homme ne pouvait alors ni voir Dieu ni connaitre l'image de Dieu ou Sa manière de travailler et de parler. L'homme n'avait aucune conception de Dieu et croyait vaguement en Dieu, car Il n'était pas apparu à l'homme. Par conséquent, quelle que fût la foi de l'homme en Dieu dans son imagination, Dieu ne condamna pas l'homme ni n'exigea quoi que ce soit de l'homme, car l'homme ne pouvait pas voir Dieu du tout. Quand Dieu se fait chair et vient travailler chez les hommes, tous voient Dieu et entendent Ses paroles, tous voient les actions de Dieu dans la chair. Alors, toutes les conceptions de l'homme se dissolvent dans le néant comme de l'écume. Quant à ceux qui voient Dieu qui est apparu dans la chair, tous ceux qui ont l'obéissance dans leurs cœurs ne seront pas condamnés, alors que ceux qui s'opposent délibérément à Lui seront considérés comme des adversaires de Dieu. De tels hommes sont des antéchrists et sont des ennemis qui s'opposent volontairement à Dieu. Ceux qui ont des conceptions sur Dieu, mais quand même obéissent volontiers, ne seront pas condamnés. Dieu condamne l'homme sur la base de ses intentions et de ses actions, jamais sur la base de ses pensées et de ses idées. Si l'homme était condamné sur une telle base, alors aucun ne pourrait échapper au courroux de Dieu. Ceux qui s'opposent volontairement au Dieu incarné seront punis pour leur désobéissance. Leur opposition délibérée à Dieu vient de leurs conceptions de Dieu et perturbe l'œuvre de Dieu. Ces hommes résistent consciemment et détruisent l'œuvre de Dieu. Non seulement ont-ils des conceptions de Dieu, mais ils font ce qui perturbe Son œuvre, et pour cette raison ces hommes seront condamnés. Ceux qui ne perturbent pas l'œuvre volontairement ne seront pas condamnés comme pécheurs, car ils sont capables d'obéir volontairement et de ne pas causer des perturbations et du désordre. Ces hommes ne seront pas condamnés. Cependant, si les hommes ont de nombreuses années d'expérience de l'œuvre de Dieu, s'ils conservent toujours leurs conceptions de Dieu et restent incapables de connaitre l'œuvre du Dieu incarné, et malgré de nombreuses années d'expérience, ils continuent à s'accrocher à de nombreuses conceptions de Dieu et sont toujours dans l'impossibilité de connaitre Dieu, alors, même s'ils ne causent pas de problèmes avec tant de conceptions de Dieu dans leur cœur, et même si ces conceptions ne paraissent pas, de tels hommes ne sont d'aucune utilité à l'œuvre de Dieu. Ils sont incapables de prêcher l'évangile ou de témoigner pour Dieu ; ces hommes sont des bons à rien et des imbéciles. Parce qu'ils ne connaissent pas Dieu et sont incapables de se défaire de leurs conceptions de Dieu, ils sont condamnés. On peut le dire ainsi : il est fréquent que les novices dans la foi aient des conceptions de Dieu ou ne connaissent rien de Lui, mais il n'est pas normal que ceux qui ont cru pendant de nombreuses années et expérimenté une grande partie de l'œuvre de Dieu aient de telles conceptions, et encore moins normal que ces hommes n'aient aucune connaissance de Dieu. C'est à la suite d'un tel état anormal que de tels hommes sont condamnés. Ces hommes anormaux sont des bons à rien ; ce sont ceux qui s'opposent le plus à Dieu et qui ont bénéficié de la grâce de Dieu en vain. Tous ces hommes seront éliminés à la fin !

Extrait de « Tous les gens qui ne connaissent pas Dieu sont des gens qui s'opposent à Dieu »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe