« Que dis-tu des treize épîtres ? » | Extrait 182

Après tout, l'œuvre de Dieu est différente du travail de l'homme et, en outre, comment Ses expressions pourraient-elles être les mêmes que les siennes ? Dieu a Son propre tempérament particulier, tandis que l'homme a des devoirs qu'il devrait accomplir. Le tempérament de Dieu est exprimé dans Son œuvre, tandis que le devoir de l'homme est incarné dans ses expériences et exprimé dans ses recherches. Que quelque chose soit l'expression de Dieu ou de l'homme devient donc évident par le travail qui est accompli. Nul besoin que cela soit expliqué par Dieu Lui-même ni que l'homme s'efforce d'en porter un témoignage. Nul besoin non plus que Dieu Lui-même anéantisse quelqu'un. Tout cela est une révélation naturelle ; ce n'est pas forcé ni quelque chose dans lequel l'homme peut s'ingérer. Le devoir de l'homme peut être connu par ses expériences et n'exige pas que les gens fassent un travail supplémentaire basé sur l'expérience. Toute l'essence de l'homme peut être révélée quand il accomplit son devoir, tandis que Dieu peut exprimer Son tempérament inhérent en accomplissant Son œuvre. Si c'est le travail de l'homme, on ne peut alors pas le cacher. Si c'est l'œuvre de Dieu, alors il est encore plus impossible que le tempérament de Dieu soit dissimulé par qui que ce soit, et encore moins contrôlé par l'homme. Aucun homme ne peut être considéré comme Dieu. Ni son travail ni ses mots ne peuvent être considérés comme saints ou immuables. On peut dire que Dieu est humain parce qu'Il S'est revêtu de chair, mais Son œuvre ne peut pas être considérée comme le travail ou le devoir de l'homme. De plus, on ne peut égaler les déclarations de Dieu et les lettres de Paul. On ne peut non plus parler du jugement et du châtiment de Dieu et des enseignements de l'homme dans les mêmes termes. Il y a donc des principes qui distinguent l'œuvre de Dieu du travail de l'homme. La différence entre les deux est faite en fonction de leur essence, non par leur portée ou leur efficacité temporaire. À ce sujet, la plupart des gens se trompent sur les principes. En effet, les hommes considèrent l'extérieur, ce qu'ils peuvent réaliser, tandis que Dieu considère l'essence que les yeux des hommes ne peuvent contempler. Si tu considères les paroles et l'œuvre de Dieu comme les devoirs d'un homme ordinaire, et considères le travail à grande échelle de l'homme comme l'œuvre de Dieu revêtu de chair plutôt que le devoir que l'homme accomplit, alors ne te trompes-tu pas sur les principes ? Les lettres et les biographies de l'homme peuvent être facilement écrites, mais uniquement sur la base de l'œuvre du Saint-Esprit. Cependant, les déclarations et l'œuvre de Dieu ne peuvent pas être facilement accomplies par l'homme ou réalisées par la sagesse et la pensée humaines, et les gens ne peuvent pas non plus les expliquer à fond après les avoir explorées. Si ces questions de principe n'évoquent aucune réaction en vous, alors votre foi n'est évidemment pas très vraie ni épurée. On peut seulement dire que votre foi est très vague, à la fois embrouillée et sans principes. Sans même comprendre les questions essentielles les plus fondamentales de Dieu et de l'homme, une foi de ce genre n'est-elle pas totalement dépourvue de sagacité ?

Extrait de « Que dis-tu des treize épîtres ? »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp