Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suite de la Parole apparaît dans la chair

Recital-latest-expression
Suite de la Parole apparaît dans la chair

Catégories

Recital-kingdom-selection
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

L’autorité de Dieu (I) La cinquième partie

Les paroles ci-dessous sont indispensables pour connaître l’autorité de Dieu et leur signification est donnée dans l’échange qui suit. Continuons à lire l’Écriture.

4. L’ordre de Dieu à Satan

(Job 2:6) L’Éternel dit à Satan: Voici, je te le livre: seulement, épargne sa vie.

Satan n’a jamais osé transgresser l’autorité du Créateur et, à cause de cela, toutes choses vivent dans l’ordre

C’est un extrait du livre de Job, et le « il » dans ces paroles se réfère à Job. Bien que brève, cette phrase élucide de nombreuses questions. Elle décrit un échange particulier entre Dieu et Satan dans le monde spirituel et nous indique que l’objet des paroles de Dieu était Satan. Elle rapporte également ce qui a été spécifiquement dit par Dieu. Les paroles de Dieu étaient un commandement et un ordre à Satan. Les détails spécifiques de cet ordre se rapportent à épargner la vie de Job et à la ligne que Dieu a tracée en ce qui a trait au traitement de Job par Satan. Satan devait épargner la vie de Job. La première chose que nous apprenons de cette phrase est que ce sont des paroles prononcées par Dieu à Satan. Selon le texte original du livre de Job, il nous donne le contexte de telles paroles : Satan a voulu accuser Job, et donc il devait obtenir l’accord de Dieu avant de pouvoir le tenter. En consentant à la demande de Satan de tenter Job, Dieu a imposé la condition suivante à Satan : « Voici, je te le livre: seulement, épargne sa vie. » Quelle est la nature de ces paroles ? Elles sont clairement un commandement, un ordre. Ayant compris la nature de ces paroles, tu devrais, bien sûr, saisir également que Celui qui a émis cet ordre était Dieu et que celui qui a reçu cet ordre et a obéi était Satan. Inutile de dire que, dans cet ordre, la relation entre Dieu et Satan est évidente pour quiconque lit ces paroles. Bien sûr, c’est aussi la relation entre Dieu et Satan dans le monde spirituel, et la différence entre l’identité et le statut de Dieu et de Satan, inclue dans les exposés des échanges entre Dieu et Satan dans les Écritures et, à ce jour, est l’exposé textuel et l’exemple spécifiques dans lesquels l’homme peut apprendre la différence distincte entre l’identité et le statut de Dieu et de Satan. À ce stade, Je dois dire que l’exposé de ces paroles est un document important dans la connaissance que l’humanité a de l’identité et du statut de Dieu, et il fournit des informations importantes pour la connaissance de Dieu par l’humanité. Grâce à cet échange entre le Créateur et Satan dans le monde spirituel, l’homme peut comprendre un aspect spécifique de plus au sujet de l’autorité du Créateur. Ces paroles sont un autre témoignage de l’autorité unique du Créateur.

Extérieurement, elles sont un échange entre l’Éternel Dieu et Satan. Leur essence est que l’attitude de l’Éternel Dieu et Sa position quand Il parle, sont plus élevées que Satan. Autrement dit, l’Éternel Dieu commande à Satan sur le ton d’un ordre et dit à Satan ce qu’il doit et ne doit pas faire, que Job est déjà entre ses mains et qu’il est libre de traiter Job comme il le souhaite, mais ne peut pas prendre la vie de Job. Le sous-texte est que, bien que Job ait été placé entre les mains de Satan, sa vie n’est pas livrée à Satan ; personne ne peut enlever la vie de Job des mains de Dieu sans l’autorisation de Dieu. L’attitude de Dieu est clairement articulée dans cet ordre à Satan et cet ordre manifeste et révèle aussi la position de l’Éternel Dieu dans Son dialogue avec Satan. En cela, l’Éternel Dieu détient non seulement le statut du Dieu qui a créé la lumière et l’air, et toutes choses et tous les êtres vivants, du Dieu qui détient la souveraineté sur toutes choses et tous les êtres vivants, mais aussi du Dieu qui commande l’humanité et commande le séjour des morts, le Dieu qui contrôle la vie et la mort de tous les êtres vivants. Dans le monde spirituel, qui, en dehors de Dieu, oserait donner un tel ordre à Satan ? Et pourquoi Dieu a-t-Il personnellement donné Son ordre à Satan ? Parce que la vie de l’homme, y compris celle de Job, est contrôlée par Dieu. Dieu n’a pas permis à Satan de toucher à la vie de Job ou de la prendre, c’est-à-dire que juste avant que Dieu ait permis à Satan de tenter Job, Dieu s’est encore souvenu d’émettre spécialement un tel ordre et a ordonné de nouveau à Satan d’épargner la vie de Job. Satan n’a jamais osé transgresser l’autorité de Dieu et, de plus, a toujours écouté et obéi aux ordres et aux commandements spécifiques de Dieu, n’osant jamais les défier et, bien sûr, n’osant pas modifier librement aucun des ordres de Dieu. Telles sont les limites que Dieu a établies pour Satan et donc Satan n’a jamais osé franchir ces limites. N’est-ce pas la force de l’autorité de Dieu ? N’est-ce pas un témoignage de l’autorité de Dieu ? Satan a une compréhension beaucoup plus claire que l’humanité de la manière de se comporter devant Dieu et de voir Dieu et, ainsi, dans le monde spirituel, Satan voit le statut et l’autorité de Dieu très clairement et a une profonde appréciation de la force de l’autorité de Dieu et des principes qui fondent l’exercice de Son autorité. Il n’ose pas du tout les ignorer, ni n’ose les violer d’aucune façon, ni faire quoi que ce soit qui transgresse l’autorité de Dieu, et il n’ose pas défier la colère de Dieu d’aucune façon. Bien qu’il soit mauvais et arrogant de nature, Satan n’a jamais osé franchir les frontières et les limites établies par Dieu. Pendant des millions d’années, il s’est strictement conformé à ces limites, s’est conformé à tous les commandements et à tous les ordres donnés par Dieu, et n’a jamais osé outrepasser la marque. Bien qu’il soit malveillant, Satan est beaucoup plus sage que l’humanité corrompue ; il connaît l’identité du Créateur et connaît ses propres limites. Des actions « dociles » de Satan, on peut voir que l’autorité et la puissance de Dieu sont des édits célestes qui ne peuvent pas être transgressés par Satan et que c’est précisément à cause de l’unicité et de l’autorité de Dieu que toutes choses changent et se propagent de façon ordonnée, que l’humanité peut vivre et se multiplier dans le cours établi par Dieu, sans que personne ni objet ne soient capables de bouleverser cet ordre ou de changer cette loi, car ils viennent tous des mains du Créateur et de l’ordre et de l’autorité du Créateur.

Seul Dieu, qui a l’identité du Créateur, possède l’autorité unique

L’identité particulière de Satan a amené beaucoup de gens à démontrer un fort intérêt à ses manifestations de divers aspects. Il y a même beaucoup de gens insensés qui croient que Satan aussi a de l’autorité, comme Dieu, car Satan est capable de faire des miracles et est capable de faire des choses qui sont impossibles pour l’humanité. Et donc, en plus d’adorer Dieu, l’humanité réserve aussi une place à Satan dans son cœur et adore même Satan comme Dieu. Ces gens sont à la fois pitoyables et détestables. Ils sont pitoyables à cause de leur ignorance et détestables à cause de leur hérésie et de leur essence intrinsèquement mauvaise. À ce stade, Je pense qu’il est nécessaire de vous informer de ce qu’est l’autorité, de ce qu’elle symbolise et de ce qu’elle représente. En général, Dieu Lui-même est autorité, Son autorité symbolise la suprématie et l’essence de Dieu et l’autorité de Dieu Lui-même représente le statut et l’identité de Dieu. Dans ce cas, Satan ose-t-il dire qu’il est lui-même Dieu ? Satan ose-t-il dire qu’il a créé toutes choses et qu’il détient la souveraineté sur toutes choses ? Bien sûr que non ! Car il est incapable de créer toutes choses ; à ce jour, il n’a jamais rien fait qui ait été créé par Dieu et n’a jamais créé quelque chose qui ait la vie. Parce qu’il n’a pas l’autorité de Dieu, il ne possèdera jamais le statut et l’identité de Dieu, et cela est déterminé par son essence. A-t-il la même puissance que Dieu ? Bien sûr que non ! Qu’appelons-nous les actes de Satan et les miracles démontrés par Satan ? Est-ce la puissance ? Peut-on l’appeler autorité ? Bien sûr que non ! Satan dirige la marée du mal et bouleverse, perturbe et interrompt tous les aspects de l’œuvre de Dieu. Pendant les nombreux derniers milliers d’années, en plus de corrompre et d’abuser l’humanité, de séduire et de tromper l’homme pour qu’il se déprave et rejette Dieu, de sorte que l’homme se dirige vers la vallée de l’ombre de la mort, Satan a-t-il fait quoi que ce soit qui méritât la moindre commémoration, recommandation, amour de l’homme ? Si Satan possédait l’autorité et la puissance, l’humanité aurait-elle été corrompue par lui ? Si Satan possédait l’autorité et la puissance, l’humanité aurait-elle subi du tort par lui ? Si Satan possédait la puissance et l’autorité, l’humanité aurait-elle abandonné Dieu et se serait-elle tournée vers la mort ? Puisque Satan n’a ni autorité ni puissance, que devrions-nous conclure sur l’essence de tout ce qu’il fait ? Il y a ceux qui définissent tout ce que Satan fait comme une simple tromperie, mais Je crois que cette définition n’est pas si appropriée. Les mauvaises actions de sa corruption de l’humanité sont-elles de simples tromperies ? La force maléfique avec laquelle Satan a abusé Job et son désir féroce de l’abuser et de le dévorer ne pouvaient pas être acquis par de simples tromperies. En se souvenant du passé, en un instant, les troupeaux et le bétail de Job, éparpillés à travers les collines et les montagnes, ont été enlevés ; en un instant, la grande fortune de Job disparut. Cela aurait-il pu être réalisé par simple tromperie ? La nature de tout ce que fait Satan correspond à des termes négatifs tels que perturber, interrompre, détruire, nuire, mal, malice et ténèbres, et ainsi l’apparition de tout ce qui est injuste et mal est inextricablement liée aux actes de Satan, et est inséparable de l’essence diabolique de Satan. Peu importe à quel point Satan est puissant, peu importe à quel point il est audacieux et ambitieux, peu importe à quel point il est habile à infliger des dommages, peu importe l’ampleur de ses techniques avec lesquelles il corrompt et séduit l’homme, peu importe à quel point sont rusés les trucs et les plans avec lesquels il intimide l’homme, peu importe à quel point la forme dans laquelle il existe est changeable, il n’a jamais été capable de créer une seule chose vivante, n’a jamais été capable d’établir des lois ou des règles pour l’existence de toutes choses et n’a jamais été capable de régner et de contrôler n’importe quel objet, qu’il soit animé ou inanimé. Dans toute la vaste étendue de l’univers, il n’y a pas une seule personne ou un objet qui soit né de lui ou qui existe à cause de lui ; il n’y a pas une seule personne ou un seul objet qui soit dirigé par lui ou contrôlé par lui. Au contraire, non seulement il doit vivre sous la domination de Dieu, mais il doit de plus obéir à tous les ordres et commandements de Dieu. Sans la permission de Dieu, il est difficile pour Satan de toucher même une goutte d’eau ou un grain de sable sur la terre ; sans la permission de Dieu, Satan n’a même pas la liberté de déplacer les fourmis sur la terre, et encore moins l’humanité qui a été créée par Dieu. Aux yeux de Dieu, Satan est inférieur aux lys des montagnes, aux oiseaux qui volent dans les airs, aux poissons dans la mer et aux asticots sur la terre. Son rôle parmi toutes choses est de servir toutes choses, de servir l’humanité et de servir l’œuvre de Dieu et Son plan de gestion. Peu importe à quel point sa nature est malveillante et mauvaise son essence, la seule chose qu’il peut faire est de se conformer consciencieusement à sa fonction : être au service de Dieu et fournir un contrepoint à Dieu. Telles sont l’essence et la position de Satan. Son essence n’a pas de rapport avec la vie, avec la puissance, avec l’autorité ; elle est simplement un jouet entre les mains de Dieu, juste une machine au service de Dieu !

Ayant compris le vrai visage de Satan, beaucoup de gens ne comprennent toujours pas ce qu’est l’autorité, alors laisse-Moi te le dire ! L’autorité elle-même peut être expliquée comme la puissance de Dieu. Premièrement, on peut dire avec certitude que l’autorité et la puissance sont positives. Elles n’ont aucun rapport avec quelque chose de négatif ni avec les êtres créés ou non créés. La puissance de Dieu est capable de créer des choses de toute forme qui ont la vie et la vitalité et cela est déterminé par la vie de Dieu. Dieu est la vie, donc Il est la source de tous les êtres vivants. En outre, l’autorité de Dieu peut faire en sorte que toutes choses vivantes obéissent à toute parole de Dieu, c’est-à-dire qu’elles viennent à la vie selon les paroles de la bouche de Dieu et qu’elles vivent et se reproduisent sur l’ordre de Dieu, ensuite Dieu gouverne et commande tous les êtres vivants, et il n’y aura jamais de déviation pour toujours et à jamais. Aucune personne ou aucun objet n’a ces choses ; seul le Créateur possède et porte une telle puissance, et donc c’est ce qu’on appelle l’autorité. C’est l’unicité du Créateur. Comme tel, indépendamment du fait que ce soit le mot « autorité » lui-même ou l’essence de cette autorité, chacun ne peut être associé au Créateur que parce qu’il est un symbole de l’identité unique et de l’essence unique du Créateur et qu’il représente l’identité et le statut du Créateur ; en dehors du Créateur, aucune personne ou aucun objet ne peuvent être associés au mot « autorité ». C’est une interprétation de l’autorité unique du Créateur.

Bien que Satan ait regardé Job avec des yeux avides, sans la permission de Dieu, il n’a pas osé toucher un seul cheveu sur le corps de Job. Bien qu’il soit intrinsèquement mauvais et cruel, après que Dieu lui a donné Son ordre, Satan n’avait d’autre choix que de se conformer à l’ordre de Dieu. Et ainsi, même si Satan était aussi frénétique qu’un loup parmi les brebis quand il rencontra Job, il n’osa pas oublier les limites que Dieu lui avait fixées, n’osa pas violer les ordres de Dieu et, dans tout ce qu’il fit, Satan n’osa pas dévier des principes et des limites des paroles de Dieu. N’est-ce pas un fait ? De cela, on peut voir que Satan n’ose contrevenir à aucune des paroles de l’Éternel Dieu. Pour Satan, toute parole de la bouche de Dieu est un ordre, une loi céleste et une expression de l’autorité de Dieu, car derrière chaque parole de Dieu, la punition de Dieu pour ceux qui violent les ordres de Dieu et ceux qui désobéissent aux lois célestes et s’y opposent est sous-entendue. Satan sait clairement que s’il viole les ordres de Dieu, alors il doit accepter les conséquences d’avoir transgressé l’autorité de Dieu et de s’être opposé aux lois célestes. Et quelles sont ces conséquences exactement ? Inutile de dire qu’elles sont, bien sûr, sa punition de la part de Dieu. Les actions de Satan envers Job étaient simplement un microcosme de sa corruption de l’homme et, quand Satan accomplissait ces actions, les limites que Dieu fixait et les ordres qu’Il donnait à Satan n’étaient qu’un microcosme des principes derrière tout ce qu’Il fait. En outre, le rôle et la position de Satan dans cette affaire étaient simplement un microcosme de son rôle et de sa position dans l’œuvre de la gestion de Dieu, et l’obéissance complète de Satan à Dieu dans sa tentation de Job n’était qu’un microcosme de la manière dont Satan n’a pas osé présenter la moindre opposition à Dieu dans l’œuvre de la gestion de Dieu. Quel avertissement ces microcosmes vous donnent-ils ? Parmi toutes choses, y compris Satan, aucune personne ou aucune chose ne peuvent transgresser les lois et édits célestes établis par le Créateur, et aucune personne ou aucune chose n’osent violer ces lois et ces édits célestes, car aucune personne ou aucun objet ne peuvent modifier la punition que le Créateur inflige à ceux qui leur désobéissent ni ne peut y échapper. Seul le Créateur peut établir des lois et des édits célestes, seul le Créateur a la puissance de les mettre en œuvre et seule la puissance du Créateur ne peut être transgressée par aucune personne ou aucune chose. C’est l’autorité unique du Créateur, cette autorité est suprême parmi toutes choses, et donc il est impossible de dire que « Dieu est le plus grand et Satan est le numéro deux ». À l’exception du Créateur qui possède l’autorité unique, il n’y a pas d’autre Dieu !

Avez-vous maintenant une nouvelle connaissance de l’autorité de Dieu ? Premièrement, y a-t-il une différence entre l’autorité de Dieu qui vient d’être mentionnée et la puissance de l’homme ? Et quelle est la différence ? Certaines personnes disent qu’il n’y a aucune comparaison entre les deux. C’est vrai ! Bien que les gens disent qu’il n’y a aucune comparaison entre les deux, dans les pensées et les conceptions de l’homme, la puissance de l’homme est souvent confondue avec l’autorité, les deux étant souvent comparées côte à côte. Qu’est-ce qui se passe ici ? Les gens ne commettent-ils pas l’erreur de substituer l’une à l’autre par inadvertance ? Les deux n’ont pas de rapport l’une avec l’autre et il n’y a aucune comparaison entre elles, pourtant les gens ne peuvent toujours pas s’empêcher de les comparer. Comment cela devrait-il être résolu ? Si tu souhaites vraiment trouver une solution, la seule façon est de comprendre et de connaître l’autorité unique de Dieu. Après avoir compris et connu l’autorité du Créateur, tu ne mentionneras pas la puissance de l’homme et l’autorité de Dieu sur un pied d’égalité.

À quoi se réfère la puissance de l’homme ? En termes simples, c’est une habileté ou une compétence qui permet au tempérament corrompu, aux ambitions et aux désirs de l’homme d’être étendus ou réalisés au maximum. Est-ce que cela compte comme autorité ? Peu importe la façon dont les ambitions et les désirs de l’homme sont amplifiés ou lucratifs, on ne peut pas dire que cette personne possède l’autorité ; tout au plus, cette amplification et ce succès ne sont qu’une démonstration de la bouffonnerie de Satan parmi les hommes, tout au plus c’est une blague où Satan agit comme son propre ancêtre afin de réaliser son ambition d’être Dieu.

Exactement, comment vois-tu l’autorité de Dieu maintenant ? Maintenant que nous avons échangé ces paroles, tu devrais avoir une nouvelle connaissance de l’autorité de Dieu. Et donc je vous demande : Que symbolise l’autorité de Dieu ? Est-ce qu’elle symbolise l’identité de Dieu Lui-même ? Est-ce qu’elle symbolise la puissance de Dieu Lui-même ? Est-ce qu’elle symbolise le statut unique de Dieu Lui-même ? Parmi toutes choses, en quoi as-tu vu l’autorité de Dieu ? Comment l’as-tu vue ? En ce qui concerne les quatre saisons dont l’homme fait l’expérience, quelqu’un peut-il changer la loi du passage entre le printemps, l’été, l’automne et l’hiver ? Au printemps, les arbres bourgeonnent et fleurissent ; en été, ils sont couverts de feuilles ; en automne, ils portent du fruit et, en hiver, les feuilles tombent. Quelqu’un peut-il modifier cette loi ? Est-ce que cela reflète un aspect de l’autorité de Dieu ? Dieu a dit : « Que la lumière soit », et il y eut de la lumière. Cette lumière existe-t-elle encore ? À cause de quoi existe-t-elle ? Elle existe à cause des paroles de Dieu, bien sûr, et à cause de l’autorité de Dieu. L’air créé par Dieu existe-t-il encore ? L’air que l’homme respire vient-il de Dieu ? Quelqu’un peut-il enlever les choses qui viennent de Dieu ? Quelqu’un peut-il modifier leur essence et leur fonction ? Est-ce que quelqu’un peut déconcerter la nuit et le jour assignés par Dieu et la loi de la nuit et du jour ordonnée par Dieu ? Satan peut-il faire une telle chose ? Même si tu ne dors pas la nuit et considères la nuit comme le jour, c’est quand même toujours la nuit ; tu peux changer ta routine quotidienne, mais tu es incapable de changer la loi du passage entre la nuit et le jour. Et personne ne peut modifier ce fait, n’est-ce pas ? Quelqu’un peut-il faire en sorte qu’un lion laboure comme un bœuf ? Quelqu’un peut-il changer un éléphant en un âne ? Quelqu’un peut-il faire voler une poule dans les airs comme un aigle ? Quelqu’un peut-il faire manger de l’herbe à un loup comme un agneau ? Quelqu’un peut-il faire en sorte que le poisson dans l’eau vive sur la terre ferme ? Et pourquoi pas ? Parce que Dieu leur a ordonné de vivre dans l’eau, et donc ils vivent dans l’eau. Sur terre, ils ne pourraient pas survivre et mourraient ; ils sont incapables de transgresser les limites de l’ordre de Dieu. Toutes choses ont une loi et une limite à leur existence et elles ont chacune leur propre instinct. Cela est ordonné par le Créateur et c’est inaltérable et insurpassable par tout homme. Par exemple, le lion vivra toujours dans la nature, loin des communautés de l’homme et ne pourra jamais être aussi docile et fidèle que le bœuf qui vit avec l’homme et travaille pour lui. Bien que les éléphants et les ânes soient tous deux des animaux et que les deux aient quatre pattes et soient des créatures qui respirent de l’air, ils sont des espèces différentes, car ils ont été divisés en différents types par Dieu, ils ont chacun leur propre instinct et donc ils ne seront jamais interchangeables. Bien que la poule ait deux pattes et des ailes comme un aigle, elle ne pourra jamais voler dans les airs ; tout au plus elle peut voler dans un arbre, et cela est déterminé par son instinct. Inutile de dire que tout cela est dû aux ordres de l’autorité de Dieu.

Dans la progression de l’humanité aujourd’hui, on peut dire que la science de l’humanité est florissante, et les réalisations de l’exploration scientifique par l’homme peuvent être décrites comme impressionnantes. L’habileté de l’homme, il faut le dire, ne cesse de croître, mais il y a une percée scientifique que l’humanité n’a pas réussi à faire : l’humanité a fait des avions, des porte-avions et la bombe atomique, l’humanité est allée dans l’espace, a marché sur la lune, a inventé Internet et a vécu le style de vie high-tech, mais l’humanité est incapable de créer une chose vivante qui respire. Les instincts de toute créature vivante et les lois par lesquelles elles vivent, et le cycle de vie et de mort de toutes sortes de choses vivantes, tout cela est impossible et incontrôlable par la science de l’humanité. À ce stade, il faut dire que peu importe les grandes hauteurs atteintes par la science de l’homme, elle est incomparable à toutes les pensées du Créateur et incapable de discerner le miracle de la création du Créateur et la force de Son autorité. Il y a tellement d’océans sur la terre, pourtant ils n’ont jamais transgressé leurs limites et envahi la terre à volonté, et c’est parce que Dieu a fixé des limites pour chacun d’eux ; ils sont restés là où Il le leur a ordonné et, sans la permission de Dieu, ils ne peuvent pas se déplacer librement. Sans la permission de Dieu, ils ne peuvent pas empiéter l’un sur l’autre et ne peuvent bouger que lorsque Dieu le leur dit, et l’autorité de Dieu détermine où ils vont et où ils restent.

Pour le dire clairement, « l’autorité de Dieu » signifie que cela dépend de Dieu. Dieu a le droit de décider comment faire quelque chose et c’est fait de quelque manière qu’Il le souhaite. La loi de toutes choses relève de Dieu et non de l’homme ; elle ne peut pas non plus être modifiée par l’homme. Elle ne peut pas être mue par la volonté de l’homme, mais est plutôt changée par les pensées de Dieu, par la sagesse de Dieu et par les ordres de Dieu, et c’est un fait indéniable pour n’importe quel homme. Les cieux, la terre et toutes choses, l’univers, le ciel étoilé, les quatre saisons de l’année, ce qui est visible et invisible à l’homme, tout existe, fonctionne et change sans la moindre erreur sous l’autorité de Dieu, selon les ordres de Dieu, selon les commandements de Dieu et selon les lois du commencement de la création. Aucune personne ou aucun objet ne peut changer les lois ou changer le cours inhérent par lequel tout fonctionne ; tout est venu à l’existence à cause de l’autorité de Dieu et tout périt à cause de l’autorité de Dieu. C’est l’autorité même de Dieu. Maintenant que tout ceci a été dit, peux-tu sentir que l’autorité de Dieu est un symbole de l’identité et du statut de Dieu ? Un être créé ou non créé peut-il posséder l’autorité de Dieu ? Peut-elle être imitée, personnifiée ou remplacée par une personne, une chose ou un objet ?

L’identité du Créateur est unique et tu ne dois pas adhérer à l’idée du polythéisme

Bien que les compétences et habiletés de Satan soient plus grandes que celles de l’homme, bien qu’il puisse faire des choses inaccessibles à l’homme, peu importe si tu envies ce que fait Satan ou y aspires, peu importe si tu détestes ou es dégoûté par cela, peu importe si tu peux voir cela ou non, et peu importe combien Satan peut accomplir ou combien de personnes il peut tromper en faisant en sorte qu’elles l’adorent et le sanctifient, et peu importe comment tu le définis, tu ne peux absolument pas dire qu’il a l’autorité et la puissance de Dieu. Tu devrais savoir que Dieu est Dieu, qu’il n’y a qu’un seul Dieu et, de plus, tu devrais savoir que seul Dieu a l’autorité et la puissance de contrôler et de gouverner toutes choses. Juste parce que Satan a l’habileté de tromper les gens et peut personnifier Dieu, peut imiter les signes et les miracles faits par Dieu et a fait des choses semblables à Dieu, tu crois à tort que Dieu n’est pas unique, qu’il y a plusieurs dieux, qu’ils ont simplement des compétences plus ou moins grandes et qu’il y a des différences dans l’étendue du pouvoir qu’ils exercent. Tu ranges leur grandeur dans l’ordre de leur arrivée et selon leur âge, tu crois à tort qu’il y a d’autres divinités excepté Dieu et tu penses que la puissance et l’autorité de Dieu ne sont pas uniques. Si tu as de telles idées, si tu ne reconnais pas l’unicité de Dieu, ne crois pas que seul Dieu possède l’autorité, et si tu adhères seulement au polythéisme, alors Je dis que tu es l’ordure des créatures, tu es la véritable incarnation de Satan et tu es absolument une mauvaise personne ! Comprends-tu ce que J’essaie de t’enseigner en disant ces mots ? Peu importe l’heure, le lieu ou ton milieu, tu ne dois pas confondre Dieu avec toute autre personne, toute autre chose ou tout autre objet. Peu importe à quel point tu sens que l’autorité et l’essence de Dieu Lui-même sont inconnaissables et inaccessibles, peu importe à quel point les actes et les paroles de Satan sont en accord avec ta conception et ton imagination, peu importe combien ils te satisfont, ne sois pas insensé, ne confonds pas ces concepts, ne nie pas l’existence de Dieu, ne nie pas l’identité et le statut de Dieu, ne mets pas Dieu à la porte pour inviter Satan à remplacer le Dieu dans ton cœur et être ton Dieu. Je n’ai aucun doute que vous êtes capables d’imaginer les conséquences d’agir ainsi !

Bien que l’homme ait été corrompu, il vit toujours sous la souveraineté de l’autorité du Créateur

Satan a corrompu l’humanité depuis des milliers d’années. Il a causé un mal incalculable, a trompé génération après génération et a commis des crimes odieux dans le monde. Il a abusé l’homme, trompé l’homme, séduit l’homme pour s’opposer à Dieu, et a commis de mauvais actes qui ont confondu et perturbé le plan de gestion de Dieu à maintes reprises. Pourtant, sous l’autorité de Dieu, toutes choses et toutes créatures vivantes continuent de se conformer aux règles et aux lois établies par Dieu. Comparés à l’autorité de Dieu, la nature perverse et le déchaînement de Satan sont si laids, si dégoûtants et méprisables et si petits et vulnérables. Même si Satan marche parmi toutes choses créées par Dieu, il n’est pas capable de réaliser le moindre changement dans les personnes, les choses et les objets commandés par Dieu. Plusieurs milliers d’années sont passés et l’humanité jouit toujours de la lumière et de l’air accordés par Dieu, respire toujours le souffle expiré par Dieu Lui-même, jouit toujours des fleurs, des oiseaux, des poissons et des insectes créés par Dieu et jouit de toutes les choses fournies par Dieu ; le jour et la nuit se suivent continuellement ; les quatre saisons alternent comme d’habitude ; les oies qui volent dans le ciel partent cet hiver et reviennent encore au printemps suivant ; les poissons dans l’eau ne quittent jamais les rivières et les lacs, leur habitat ; les cigales sur la terre chantent à cœur joie pendant les jours d’été ; les grillons dans l’herbe fredonnent doucement au rythme du vent pendant l’automne ; les oies se rassemblent en volées, tandis que les aigles restent solitaires ; dans leur fierté, les lions se nourrissent de la chasse ; les élans ne s’éloignent pas de l’herbe et des fleurs… Chaque sorte de créature vivante parmi toutes choses part et revient et ensuite repart, un million de changements se produisant en un clin d’œil, mais ce qui ne change pas, ce sont leur instinct et les lois de la survie. Elles vivent de l’approvisionnement et de la nourriture de Dieu, et personne ne peut changer leur instinct, et personne ne peut perturber leurs règles de survie. Bien que l’homme qui vit parmi toutes choses ait été corrompu et trompé par Satan, il ne peut toujours pas renoncer à l’eau créée par Dieu, à l’air créé par Dieu et à toutes choses créées par Dieu, et l’homme vit et prospère toujours dans cet espace créé par Dieu. Les instincts de l’humanité n’ont pas changé. L’homme compte encore sur ses yeux pour voir, sur ses oreilles pour entendre, sur son cerveau pour penser, sur son cœur pour comprendre, sur ses jambes et ses pieds pour marcher, sur ses mains pour travailler, etc. ; tous les instincts que Dieu a accordés à l’homme pour qu’il puisse accepter le soutien de Dieu restent inchangés, les facultés par lesquelles l’homme coopère avec Dieu n’ont pas changé, la faculté de l’homme d’accomplir le devoir d’un être créé n’a pas changé, les besoins spirituels de l’humanité n’ont pas changé, le désir de l’humanité de trouver ses origines n’a pas changé, l’aspiration de l’humanité à être sauvée par le Créateur n’a pas changé. Telles sont les circonstances actuelles de l’humanité qui vit sous l’autorité de Dieu et qui a enduré la destruction sanglante suscitée par Satan. Bien que l’humanité ait été soumise à l’oppression de Satan et ne soit plus Adam et Eve du début de la création, soit plutôt remplie de choses qui sont antagonistes à Dieu, comme la connaissance, l’imagination, les notions, etc., soit remplie d’un tempérament satanique corrompu, aux yeux de Dieu, l’humanité est toujours la même humanité qu’Il a créée. L’humanité est toujours gouvernée et orchestrée par Dieu et vit toujours dans le cours établi par Dieu et ainsi, aux yeux de Dieu, l’humanité qui a été corrompue par Satan est simplement couverte de crasse, avec un ventre grondant, avec des réactions qui sont un peu lentes, une mémoire qui n’est pas aussi bonne qu’elle l’était et d’un âge un peu plus avancé, mais toutes les fonctions et tous les instincts de l’homme sont complètement intacts. C’est l’humanité que Dieu a l’intention de sauver. Cette humanité n’a qu’à entendre l’appel du Créateur et entendre la voix du Créateur, et elle se lèvera et se précipitera pour localiser la source de cette voix. Cette humanité n’a qu’à voir la figure du Créateur et elle deviendra insouciante de tout le reste et abandonnera tout pour se consacrer à Dieu, et même donner sa vie pour Lui. Quand le cœur de l’humanité comprendra les paroles sincères du Créateur, l’humanité rejettera Satan et se rangera du côté du Créateur ; quand l’humanité aura complètement lavé la saleté de son corps et aura de nouveau reçu le soutien et la nourriture du Créateur, alors la mémoire de l’humanité sera restaurée et, à ce moment-là, l’humanité sera vraiment retournée sous la domination du Créateur.

Le 21 octobre 2014

00:00
00:00

0résultats de recherche