L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les déclarations les plus récentes de Dieu Tout-Puissant

Récitations des paroles de Dieu
Les déclarations les plus récentes de Dieu Tout-Puissant

Catégories

Recital-kingdom-selection
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

La sainteté de Dieu (II)  La première partie

Bonsoir à tous ! (Bonsoir, Dieu Tout-Puissant !) Aujourd’hui, frères et sœurs, chantons un cantique. Trouvez-en un que vous aimez et que vous avez souvent chanté. (Nous aimerions chanter un cantique sur la parole de Dieu : « Pur amour sans tache ».)

L’amour est émotion pure, pure sans aucune tache.

Sers-toi de ton cœur, sers-toi de ton cœur pour aimer, sentir, veiller.

L’amour n’a pas de conditions, de barrières ou distance.

Sers-toi de ton cœur, sers-toi de ton cœur pour aimer, sentir, veiller.

Si tu aimes tu ne trompes pas, ne râles, ne tournes le dos,

n’attends quelque chose en retour.

Si tu aimes tu sacrifierais, accepterais les épreuves

et serais un en harmonie avec Dieu.

En amour pas de suspicion, de ruse, de tromperie ;

sers-toi de ton cœur, sers-toi de ton cœur pour aimer, sentir, veiller.

En amour il n’y a pas de distance et rien qui ne soit pur.

Sers-toi de ton cœur, sers-toi de ton cœur pour aimer, sentir, veiller.

Si tu aimes tu ne trompes pas, ne râles, ne tournes le dos,

ni n’attends quelque chose en retour.

Si tu aimes tu sacrifierais, accepterais les épreuves

et serais un en harmonie avec Dieu.

Tu donnerais ta famille, ta jeunesse et ton avenir,

renoncerais au mariage pour Dieu ; tu te donnerais totalement pour Lui.

Tu donnerais ta famille, ta jeunesse et ton avenir,

renoncerais au mariage pour Dieu ;

tu te donnerais totalement pour Lui.

Ou ton amour n’est pas amour,

mais tromperie, trahison contre Dieu.

L’amour est émotion pure, pure sans aucune tache.

Sers-toi de ton cœur, sers-toi de ton cœur pour aimer, sentir, veiller.

L’amour n’a pas de conditions, de barrières ou distance.

Sers-toi de ton cœur, sers-toi de ton cœur pour aimer, sentir, veiller.

Cela fut un bon choix de cantique. Aimez-vous chanter ce cantique ? (Oui.) Que ressentez-vous après avoir chanté ce cantique ? Pouvez-vous ressentir ce genre d’amour en vous-mêmes ? (Pas tout à fait encore.) Quels mots te touchent le plus profondément dans ce cantique ? (Ce serait : Dans l’amour, il n’y a pas de conditions, pas de barrières et aucune distance. Dans l’amour, il n’y a aucun soupçon, aucune tromperie, aucune transaction et aucune ruse. Dans l’amour, il n’y a aucun choix et rien d’impur. Mais en moi-même, je vois encore des impuretés et je vois aussi comment je tente de marchander avec Dieu, des domaines où je ne suis pas à la hauteur ; alors quand je pense à moi aujourd’hui, je n’ai pas vraiment atteint cet amour qui est pur et sans tache.) Si tu n’as pas atteint cet amour qui est pur et sans tache, quel type d’amour as-tu ? Quel est le niveau de l’amour que tu as en toi-même ? (Je suis seulement au stade où je suis prêt à chercher et je languis.) Sur la base de ta propre stature et en utilisant tes propres mots de tes propres expériences, quel niveau as-tu atteint ? As-tu de la tromperie, as-tu des plaintes ? (Oui.) As-tu des exigences dans ton cœur, y a-t-il des choses que tu veux et désires que Dieu te donne ? (Oui, il y a de ces choses corrompues.) Dans quelles circonstances se manifestent-elles ? (Lorsque la situation que Dieu a arrangée pour moi ne correspond pas à mes idées de ce qu’elle devrait être ou lorsque mes désirs ne sont pas satisfaits, j’affiche ce type de tempérament corrompu.) Chantez-vous souvent ce cantique ? Pourriez-vous discuter de votre compréhension de « l’amour pur sans tache » ? Et pourquoi Dieu définit-Il l’amour de cette façon ? (J’aime vraiment ce cantique moi-même parce que je peux vraiment voir que cet amour est un amour complet. Cependant, je me sens plutôt éloigné de cette norme. Maintenant, je suis simplement au stade où je suis prêt à sacrifier certaines choses et à supporter certaines dépenses dans la recherche de la vérité, mais, dès que quelque chose affecte mon propre avenir et mon destin, je sens un conflit à l’intérieur. Je vois que j’ai peu de confiance en Dieu à l’intérieur de moi.) (Je sens maintenant que je suis encore très loin d’atteindre l’amour vrai, mais il y a des domaines où j’ai progressé, par la force que me donnent les paroles de Dieu, et, d’une autre manière, par les situations où je coopère avec Dieu par la prière. Or, quand il s’agit de mes perspectives sur l’existence, je sens que parfois je ne peux pas les surmonter.) As-tu déjà pensé à ce qui pourrait te bloquer quand tu ne peux pas les surmonter ? As-tu examiné ces questions en toi ? (Oui, j’ai été introspectif, et, en grande partie, ce sont mon propre orgueil et ma vanité, ainsi que mes attentes au sujet de mon avenir et de mon destin qui constituent une grande obstruction.) Quand tes attentes au sujet de ton avenir et de ton destin constituent une grande obstruction, as-tu déjà pensé pourquoi elles sont un si grand obstacle ? Comment cet avenir et ce destin pourraient-ils devenir un obstacle ? Que veux-tu pour ton avenir et ton destin ? (Je ne le comprends pas très clairement. Parfois je me retrouve dans des situations où je sens que je n’ai pas d’avenir et pas de destin ou parfois même, je sens qu’il n’y a pas de destination pour moi dans ce que Dieu m’a révélé. En ces moments-là, je me sens très faible et je pense que cela est devenu mon propre grand obstacle. Toutefois, après une période d’expérience et par la prière, mon état peut atteindre un tournant, mais je me sens encore souvent troublé par cette question.) À quoi te réfères-tu vraiment lorsque tu dis « avenir et destin » ? (Cela signifie que lorsque Dieu a arrangé certaines circonstances pour moi, je me sens très loin de Ses exigences. Parfois je me demande si, oui ou non, Dieu me révèle à moi-même, et je sens que je n’ai pas de destin ou de destination, et je me sens très faible.) À quoi vous référez-vous vraiment lorsque vous dites « avenir et destin » ? Y a-t-il quelque chose que vous pouvez indiquer ? Est-ce une image ou quelque chose que vous avez imaginé ou est-ce quelque chose que vous pouvez réellement voir ? Est-ce une chose réelle ? (C’est la destination.) Qu’est-ce que la destination ? Quel est ton avenir ? Vous devriez penser chacun dans votre cœur ce à quoi se réfère la préoccupation que vous avez dans votre cœur au sujet de votre avenir et de votre destinée. (C’est d’être sauvé et de survivre, et l’espoir de devenir progressivement apte à être utilisé par Dieu et d’accomplir mon devoir à la hauteur de ce qui est exigé, dans le processus de faire mon devoir. Ces choses sont souvent révélées par Dieu et j’ai l’impression que je ne suis pas à la hauteur.) D’autres frères et sœurs devraient discuter. Comment comprends-tu « l’amour pur sans tache » ? (Il n’y a rien d’impur de l’individu et ils ne sont pas contrôlés par leur avenir et leur destin. Peu importe la façon dont Dieu les traite, ils sont en mesure d’obéir pleinement à l’œuvre de Dieu, ainsi que d’obéir aux orchestrations de Dieu et de Le suivre jusqu’au bout. Seul ce type d’amour pour Dieu est un amour pur sans tache. Ce n’est qu’en me comparant à cela que je découvre que dans les quelques années où j’ai cru en Dieu, je peux avoir sacrifié certaines choses ou enduré quelques frais, en surface, mais je n’ai pas été capable de vraiment donner mon cœur à Dieu. Quand Dieu me révèle à moi-même, j’ai l’impression d’avoir été catégorisé comme quelqu’un qui ne peut pas être sauvé et je reste dans l’état négatif. Je me vois accomplir mon devoir, mais en même temps tenter de marchander avec Dieu, que je suis incapable d’aimer Dieu de tout mon cœur et que ma destination, mon avenir et mon destin sont toujours en mon esprit. Je me souviens de l’échange de l’homme qui a dit une fois que nous devrions rembourser l’amour de Dieu en accomplissant notre devoir, que l’amour doit être exprimé véritablement et ne pas être seulement des mots vides. En comparaison, je me sens très loin de cet amour.)

Il semble que vous avez souvent chanté ce cantique, que vous en avez une certaine compréhension, et qu’il a des liens avec vos expériences réelles. Cependant, presque tous ont différents degrés d’acceptation de chacune des phrases du chant « Pur amour sans tache ». Certaines personnes sont prêtes, certaines personnes cherchent à mettre leur avenir de côté, certaines cherchent à mettre leurs familles de côté et certains gens ne cherchent pas à recevoir quoi que ce soit. D’autres encore exigent d’eux-mêmes de ne pas avoir de tromperie, pas de plaintes et pas de rébellion contre Dieu. Pourquoi Dieu voudrait-Il suggérer ce genre d’amour et exiger que les hommes L’aiment de cette façon ? Est-ce un type d’amour que les hommes peuvent atteindre ? Autrement dit, les hommes sont-ils capables d’aimer de cette façon ? Les hommes voient peut-être qu’ils ne le peuvent pas, parce qu’ils ne possèdent pas du tout ce type d’amour et, quand ils ne le possèdent pas et ne connaissent fondamentalement pas l’amour, Dieu prononce ces paroles qui ne leur sont pas familières. Parce que les hommes vivent en ce monde, vivent dans leur tempérament corrompu, s’ils avaient ce type d’amour ou si quelqu’un pouvait posséder ce type d’amour, n’ayant aucune requête et aucune demande, étant prêts à se consacrer et prêts à endurer la souffrance et à abandonner tout ce qu’ils possèdent, comment quelqu’un qui possède ce type d’amour serait-il considéré par les autres ? Une telle personne ne serait-elle pas parfaite ? (Oui.) Une telle personne parfaite existe-t-elle en ce monde ? Elle n’existe pas, n’est-ce pas ? Ce type de personne n’existe absolument pas en ce monde, à moins qu’elle ne vive dans un vase clos, pas vrai ? Par conséquent, certains gens, par leurs expériences, font beaucoup d’efforts pour être comme ces mots décrivent. Ils traitent eux-mêmes, se restreignent et renoncent à eux-mêmes constamment : ils endurent la souffrance et désavouent les idées fausses qu’ils avaient. Ils abandonnent leurs rébellions contre Dieu, abandonnent leurs propres désirs et volontés. Mais, à la fin, ils ne peuvent toujours pas répondre à ces exigences. Pourquoi cela arrive-t-il ? Dieu dit ces choses pour donner aux hommes une norme à suivre afin que les hommes connaissent la norme que Dieu utilise pour eux. Mais est-ce que Dieu dit que les hommes doivent y parvenir aussitôt ? Est-ce que Dieu dit en combien de temps les hommes doivent atteindre cet objectif ? (Non.) Est-ce que Dieu dit que les hommes doivent L’aimer de cette façon ? Est-ce que ce passage dit cela ? Non, il ne dit pas cela. Dieu dit seulement aux hommes à quel « amour » Il se référait. En ce qui concerne la capacité des hommes d’aimer Dieu de cette façon et de traiter Dieu de cette façon, quelles sont les exigences de Dieu ? Il n’est pas nécessaire de les satisfaire instantanément ou tout de suite, parce que les hommes ne peuvent pas le faire. Avez-vous déjà pensé aux conditions que les hommes doivent respecter pour aimer de cette façon ? Si les hommes lisent souvent ces mots, auront-ils peu à peu cet amour ? (Non.) Quelles sont les conditions alors ? Tout d’abord, comment les hommes peuvent-ils être exempts de soupçons au sujet de Dieu ? (Seuls les gens honnêtes peuvent y parvenir.) Et être exempts de tromperie ? (Ils doivent aussi être des gens honnêtes.) Pour être quelqu’un qui ne veut pas marchander avec Dieu ? Encore, cette personne doit être honnête. Et ne pas avoir de ruse ? À quoi se réfèrent les mots qu’il n’y a aucun choix dans l’amour ? Se réfèrent-ils tous à être une personne honnête ? Il y a beaucoup de détails ici : la capacité de Dieu à susciter ce type d’amour ou la capacité de Dieu à définir ce type d’amour, pour le dire de cette façon, qu’est-ce que cela confirme ? Peut-on dire que Dieu possède ce genre d’amour ? (Oui.) Où voyez-vous cela ? (Dans l’amour que Dieu a pour l’homme.) L’amour de Dieu pour l’homme est-il conditionnel ? (Non.) Y a-t-il des obstacles ou une distance entre Dieu et l’homme ? (Non.) Dieu a-t-Il des soupçons sur l’homme ? (Non.) Dieu observe l’homme, comprend l’homme, n’est-ce pas ? (Oui.) Mmm, Il comprend vraiment l’homme. Dieu trompe-t-Il l’homme ? (Non.) Puisque Dieu parle si parfaitement de cet amour, Son essence ou Son cœur seraient-ils si parfaits ? Les hommes ont-ils déjà défini l’amour de cette façon ? (Non.) Dans quelles circonstances l’homme a-t-il défini l’amour ? Comment l’homme parle-t-il de l’amour ? N’est-ce pas en termes de donner et d’offrir ? (Oui.) La définition que l’homme donne à l’amour est simple et manque d’essence.

La définition que Dieu donne à l’amour et la façon dont Dieu parle de l’amour sont reliées à un aspect de Son essence, mais à quel aspect de Son essence ? La fois dernière, nous avons échangé sur un sujet très important, un sujet duquel les gens ont souvent discuté et qu’ils ont déjà soulevé. C’est un mot qui revient souvent sur le parcours de la foi en Dieu ; pourtant c’est un mot qui semble à la fois familier et étrange aux gens, mais pourquoi ? C’est un mot qui vient des langues de l’homme. Pour les hommes, sa définition est à la fois distincte et vague, mais quel est ce mot ? (Sainteté.) Ah, la sainteté : c’était le sujet de notre dernier échange. Nous avons échangé un peu sur ce sujet, mais notre échange était incomplet. Selon la partie sur laquelle nous avons échangé la dernière fois, est-ce que tous les gens ont acquis une nouvelle compréhension de l’essence de la sainteté de Dieu ? (Oui.) Quelle est cette nouvelle compréhension d’après vous ? Autrement dit, qu’est-ce qui dans cette compréhension ou dans ces mots vous a fait sentir que votre compréhension de la sainteté de Dieu est différente ou modifiée à la suite de Mon échange sur la sainteté de Dieu ? Vous en souvenez-vous ? Cela vous a-t-il marqué ? (Dieu dit ce qu’Il ressent dans Son cœur ; c’est pur. Cela est un aspect de la sainteté.) Cela en fait partie. Y a-t-il quelque chose à ajouter ? (La colère de Dieu contre l’homme est sainte. C’est sans tache.) (Dans l’autorité de Dieu, je vois Sa perfection, Sa fidélité, Sa sagesse et Sa domination sur toutes choses. Je comprends ces choses.) « Domination sur toutes choses », cela porte sur l’autorité de Dieu. Maintenant, nous parlons de la sainteté de Dieu. (En ce qui concerne la sainteté de Dieu, je comprends qu’il y a la colère et la miséricorde de Dieu dans Son tempérament juste. Cela m’a beaucoup impressionné. Il a également rappelé que le tempérament juste de Dieu est unique, ce que, dans le passé, je ne comprenais pas ni ne définissais ainsi. Mais dans Votre échange, Vous avez discuté du fait que la colère de Dieu est différente de la colère de l’homme. C’est quelque chose que rien dans la création ne possède. La colère de Dieu est une chose positive et elle est fondée sur un principe ; elle est manifestée en raison de l’essence inhérente de Dieu. C’est parce qu’Il voit quelque chose de négatif que Dieu libère Sa colère. La miséricorde de Dieu, je vois aussi que c’est quelque chose que rien dans la création ne possède. Même si l’homme fait des actions justes ou accomplit des actes bons qui sont considérés comme similaires à la miséricorde, ils sont impurs et ils ont un motif caché. Certains types de soi-disant miséricorde sont même faux et vides. Mais j’ai vu le salut de Dieu quand Il fait miséricorde aux hommes et cette miséricorde place l’homme directement sur le chemin du salut. Elle place les hommes sur la bonne voie de la foi en Dieu, afin qu’ils reçoivent leur belle destination et de l’espoir. Ainsi, la miséricorde de Dieu est inhérente à Son essence. Par conséquent, même si Dieu détruisait une ville en raison de Sa colère, parce qu’Il a une essence miséricordieuse, Il pourrait, à tout moment ou tout lieu, manifester Sa miséricorde pour sauver et protéger les habitants de cette ville. Telle est ma compréhension.) Tu as une certaine compréhension du tempérament juste de Dieu.

Quand Je vous ai posé quelques questions tout à l’heure, la majorité d’entre vous ont reconnu que l’amour de Dieu est tellement grand et tellement réel, mais vous manquez de connaissance de l’essence sainte de Dieu. Sur notre thème actuel, Je vais discuter de ce sujet : la connaissance de la sainteté de Dieu. Les hommes relient souvent le tempérament juste de Dieu avec Sa sainteté et ils connaissent tous et ont tous entendu quelques détails au sujet de Son tempérament juste. En outre, beaucoup de gens combinent souvent la sainteté avec le tempérament juste de Dieu dans leur échange, disant que le tempérament juste de Dieu est saint. Le mot « saint » est familier à tous et c’est un mot couramment utilisé, mais, en ce qui concerne les connotations de ce mot, quelles expressions de la sainteté de Dieu les hommes peuvent-ils voir ? Qu’est-ce que Dieu a révélé que les hommes peuvent reconnaître ? Je crains que personne ne le sache. Nous disons que le tempérament de Dieu est juste, mais, si vous prenez le tempérament juste de Dieu et dites qu’il est saint, cela semble un peu vague, un peu confus. Pourquoi ? Vous dites que le tempérament de Dieu est juste ou vous dites que Son tempérament juste est saint. Alors, dans vos cœurs, comment caractérisez-vous la sainteté de Dieu, comment la comprenez-vous ? Autrement dit, qu’est-ce que Dieu a révélé ou qu’est-ce que les gens reconnaissent comme saint dans tout ce que Dieu a et est ? As-tu déjà pensé à cela ? Ce que J’ai vu, c’est que les gens disent souvent des mots couramment utilisés ou des phrases qui ont été dites maintes et maintes fois, mais ils ne savent même pas ce qu’ils disent. C’est simplement comme cela que tout le monde le dit et on le dit régulièrement, alors, ça devient une expression établie. Toutefois, s’ils investiguaient et en étudiaient vraiment les détails, ils découvriraient qu’ils n’en connaissent pas le sens réel ou ce à quoi elle fait référence. Tout comme le mot « saint », personne ne sait exactement à quel aspect de l’essence de Dieu se réfère Sa sainteté. Personne ne sait comment réconcilier le mot « saint » avec Dieu, les cœurs des gens sont confus et les gens reconnaissent que Dieu est saint d’une manière générale. Mais quand tu t’y arrêtes, comment Dieu est-Il saint ? Est-ce que quelqu’un le sait ? Je crains que la question ne soit pas très claire pour qui que ce soit. Aujourd’hui, nous allons échanger sur ce thème pour réconcilier le mot « saint » avec Dieu afin que les gens puissent voir la teneur réelle de l’essence de la sainteté de Dieu ; cela empêchera certains d’utiliser le mot négligemment, par habitude, et de dire des choses au hasard quand ils ne savent pas ce qu’elles signifient, ou même si elles sont correctes et précises ou non. Les hommes l’ont toujours dit de cette façon ; tu l’as dit, je l’ai dit ; c’est devenu une façon de parler et les hommes ont ainsi terni le mot « saint » par inadvertance.

En ce qui concerne le mot « saint », en surface, il semble très facile à comprendre, n’est-ce pas ? Au moins, les gens croient que le mot « saint » signifie propre, non souillé, sacré et pur tout comme dans le cantique que nous venons de chanter, « Pur amour sans tache », où les mots « saint » et « amour » sont rapprochés, ce qui est correct ; cela en fait partie, l’amour de Dieu fait partie de Son essence, mais n’en est pas la totalité. Cependant, les gens, dans leur opinion, voient le mot et ont tendance à l’associer à des choses qu’ils considèrent eux-mêmes comme pures et propres, ou avec des choses qui, selon leur propre idée, ne sont pas souillées ou sont sans tache. Par exemple, certains gens disent que la fleur de lotus est propre. Comment les gens en sont-ils venus à définir la fleur de lotus de cette façon ? (« La fleur de lotus pousse dans la boue et pourtant fleurit sans tache. ») Dans l’eau sale, elle fleurit sans tache, de sorte que les gens ont commencé à appliquer le mot « saint » à la fleur de lotus. Certains gens ont aussi considéré des histoires d’amour composées par d’autres et leur contenu comme saints, ou ils considéraient comme saints certains protagonistes inventés et dignes. En outre, certains ont considéré des personnages de la Bible ou d’autres personnages mentionnés dans des livres spirituels – saints, apôtres et autres qui avaient jadis suivi Dieu pendant qu’Il accomplissait Son œuvre – comme ceux qui avaient eu des expériences spirituelles saintes. Ce sont toutes des choses conçues par les hommes et ce sont des conceptions que les hommes ont. Pourquoi les hommes ont-ils de telles conceptions ? Il y a une raison et elle est très simple : les hommes vivent dans un tempérament corrompu et habitent dans un monde de mal et de souillure. Tout ce qu’ils voient, tout ce qu’ils touchent, tout ce qu’ils expérimentent est le mal de Satan et la corruption de Satan, ainsi que les intrigues, les luttes intestines et la guerre qui arrivent chez les hommes sous l’influence de Satan. Par conséquent, même lorsque Dieu accomplit Son œuvre parmi les hommes, ou même quand Il parle aux hommes et leur manifeste Son tempérament et Son essence, ils ne sont pas en mesure de voir ou d’accepter ce qu’est la sainteté. De plus, c’est la raison pour laquelle les hommes disent souvent que Dieu est saint. Car les hommes vivent dans la souillure et la corruption et sont sous la domination de Satan. Ils ne voient pas la lumière et ils ne connaissent pas des choses positives et, en outre, ils ne connaissent pas la vérité. Par conséquent, personne ne sait vraiment ce que signifie saint. Cela dit, y a-t-il des choses saintes ou des personnes saintes dans cette humanité corrompue ? (Non.) Nous pouvons dire avec certitude que non, il n’y en a pas, parce que seule l’essence de Dieu est sainte.

00:00
00:00

0résultats de recherche