Paroles de Dieu quotidiennes | « Le mystère de l'incarnation (4) » | Extrait 77

Avant que les hommes aient été rachetés, Satan les avait déjà remplis de ses poisons et, après des milliers d'années de corruption par Satan, les hommes ont en eux une nature établie qui s'oppose à Dieu. Par conséquent, lorsque les hommes ont été rachetés, ce ne fut rien de plus qu'un cas de rédemption payant un prix élevé pour racheter l'homme alors que sa nature empoisonnée à l'intérieur n'était pas éliminée. L'homme qui est tellement souillé doit subir une transformation avant d'être digne de servir Dieu. Grâce à cette œuvre de jugement et de châtiment, les hommes prendront pleinement conscience de l'essence souillée et corrompue en eux-mêmes et ils pourront changer complètement et être purifiés. L'homme peut être digne de retourner devant le trône de Dieu seulement de cette manière. Toute l'œuvre effectuée aujourd'hui vise la purification et la transformation des hommes ; grâce au jugement et au châtiment par la parole, ainsi que grâce à l'épurement, l'homme peut rejeter sa corruption et être purifié. Plutôt que de considérer cette étape de l'œuvre comme celle du salut, il serait plus approprié de dire que c'est l'œuvre de la purification. En vérité, cette étape est celle de la conquête, ainsi que la deuxième étape dans l'œuvre du salut. L'homme est gagné par Dieu grâce au jugement et au châtiment par la parole. Par l'utilisation de la parole pour épurer, juger et dévoiler, toutes les impuretés, les notions, les motifs, et les espoirs individuels dans le cœur de l'homme sont complètement révélés. Même si l'homme a été racheté et si ses péchés ont été pardonnés, c'est seulement considéré comme si Dieu avait oublié les transgressions de l'homme et n'avait pas traité l'homme en conformité avec ses transgressions. Toutefois, lorsque l'homme vit dans un corps charnel et qu'il n'a pas été libéré du péché, il ne peut que continuer à pécher, révélant sans cesse son tempérament satanique corrompu. C'est la vie que l'homme mène, un cycle sans fin de péché et de pardon accordé. La majorité de l'humanité pèche dans la journée pour simplement se confesser dans la soirée. Ainsi, même si le sacrifice d'expiation est toujours efficace pour l'homme, il ne peut pas sauver l'homme du péché. Seulement la moitié de l'œuvre du salut a été achevée, car l'homme a encore un tempérament corrompu. Par exemple, quand les gens ont su qu'ils descendaient de Moab, ils ont proféré des paroles de plainte, n'ont plus cherché la vie et sont devenus complètement négatifs. Cela ne montre-t-il pas que l'humanité est encore incapable de se soumettre entièrement à la domination de Dieu ? N'est-ce pas là précisément son tempérament satanique corrompu ? Lorsque tu n'étais pas soumis au châtiment, tes mains étaient élevées au-dessus de toutes les autres, même de celles de Jésus. Et tu as crié d'une voix forte : « Sois un fils bien-aimé de Dieu ! Sois un ami intime de Dieu ! Nous préférerions mourir plutôt que de nous prosterner devant Satan ! Révolte-toi contre l'ancien Satan ! Révolte-toi contre le grand dragon rouge ! Que le grand dragon rouge perde misérablement le pouvoir ! Que Dieu nous rende complets ! » Tes cris étaient plus forts que tous les autres. Mais vint ensuite le temps du châtiment et, encore une fois, a été révélé le tempérament corrompu des gens. Puis, leurs cris ont cessé, et ils n'avaient plus aucune résolution. C'est la corruption de l'homme ; plus profonde que le péché, elle est plantée par Satan et profondément enracinée dans l'homme. Il est difficile à l'homme de prendre conscience de ses péchés ; il est incapable de reconnaître sa propre nature profondément enracinée et il doit compter sur le jugement par la parole pour obtenir ce résultat. L'homme peut dorénavant être progressivement transformé seulement de cette manière.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe