Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suite de la Parole apparaît dans la chair

recital-latest-expression
Suite de la Parole apparaît dans la chair

Catégories

recital-kingdom-selection-4
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Le tempérament juste de Dieu  La deuxième partie

Bien que la colère de Dieu soit cachée et inconnue de l’homme, elle ne tolère aucune offense

Le traitement de Dieu de toute l’humanité folle et ignorante est principalement basé sur la miséricorde et la tolérance. Sa colère, d’autre part, est cachée dans la grande majorité du temps et des choses ; elle est inconnue à l’homme. En conséquence, il est difficile pour l’homme de voir Dieu manifester Sa colère et il est également difficile de comprendre Sa colère. Ainsi, l’homme prend la colère de Dieu à la légère. Quand les hommes font face à l’œuvre et à l’étape finales de la tolérance et du pardon de l’homme par Dieu, c’est-à-dire quand la dernière instance de la miséricorde de Dieu et Son ultime avertissement les atteignent, s’ils utilisent encore les mêmes méthodes pour s’opposer à Dieu et ne font aucun effort pour se repentir, corriger leurs voies ou accepter Sa miséricorde, Dieu ne leur accordera plus Sa tolérance et Sa patience. Au contraire, c’est à ce moment-là que Dieu retirera Sa miséricorde. Ensuite, Il ne manifestera que Sa colère. Il peut exprimer Sa colère de différentes manières, tout comme Il peut utiliser différentes méthodes pour punir et détruire les gens.

L’utilisation du feu par Dieu pour détruire la ville de Sodome est Sa méthode la plus rapide pour anéantir complètement une humanité ou une chose. Brûler les gens de Sodome a détruit plus que leurs corps physiques ; il a détruit entièrement leurs esprits, leurs âmes et leurs corps, en s’assurant que les gens à l’intérieur de cette ville cessent d’exister à la fois dans le monde matériel et dans le monde invisible à l’homme. C’est un moyen par lequel Dieu révèle et exprime Sa colère. Ce style de révélation et d’expression est un aspect de l’essence de la colère de Dieu, tout comme il est naturellement aussi une révélation de l’essence du tempérament juste de Dieu. Quand Dieu manifeste Sa colère, Il cesse de révéler toute miséricorde ou bonté et Il ne fait plus montre de tolérance ou de patience ; aucune personne, chose ou raison ne peut Le persuader de continuer à être patient, à offrir Sa miséricorde de nouveau, à accorder Sa tolérance encore une fois. À la place de ces choses, sans un moment d’hésitation, Dieu manifestera Sa colère et Sa majesté, fera ce qu’Il désire, et Il fera ces choses rapidement et proprement selon Ses propres souhaits. C’est de cette manière que Dieu manifeste Sa colère et Sa majesté que l’homme ne doit pas offenser, et c’est aussi une expression d’un aspect de Son tempérament juste. Quand les gens voient que Dieu montre qu’Il Se soucie et aime l’homme, ils sont incapables de détecter Sa colère, de voir Sa majesté ou de sentir Son intolérance à l’offense. Cela a toujours amené les gens à croire que le tempérament juste de Dieu est uniquement miséricorde, tolérance et amour. Cependant, quand on voit Dieu détruire une ville ou détester une humanité, Sa colère et Sa majesté dans la destruction de l’homme permettent aux gens d’entrevoir l’autre côté de Son tempérament juste. C’est l’intolérance à l’offense de Dieu. Le tempérament de Dieu qui ne tolère aucune offense dépasse l’imagination de tout être créé et, parmi les êtres non créés, aucun n’est capable d’interférer avec cela ou d’affecter cela ; encore plus, il ne peut être personnifié ou imité. Ainsi, cet aspect du tempérament de Dieu est celui que l’humanité devrait le mieux connaître. Seul Dieu Lui-même a ce genre de tempérament et seul Dieu Lui-même possède ce genre de tempérament. Dieu possède ce genre de tempérament juste parce qu’Il déteste la méchanceté, les ténèbres, la rébellion et les actes pervers de Satan corrompant et dévorant l’humanité, parce qu’Il déteste tous les actes de péché contre Lui et à cause de Son essence sainte et pure. C’est à cause de cela qu’Il ne souffrira qu’aucun des êtres créés ou non créés s’oppose ouvertement à Lui ou Le conteste. Même un individu auquel Il a déjà fait miséricorde ou choisi a seulement besoin de provoquer Son tempérament et de transgresser Son principe de patience et de tolérance, et Il libèrera et révélera Son tempérament juste sans la moindre pitié ou hésitation — un tempérament qui ne tolère aucune offense.

La colère de Dieu est une sauvegarde pour toutes les forces justes et toutes les choses positives

En comprenant ces exemples du discours, des pensées et des actions de Dieu, es-tu capable de comprendre le tempérament juste de Dieu, un tempérament qui ne peut pas être offensé ? En fin de compte, c’est un aspect du tempérament unique à Dieu Lui-même, indépendamment de ce que l’homme puisse comprendre. L’intolérance de Dieu envers l’offense est Son essence exclusive ; la colère de Dieu est Son tempérament exclusif ; la majesté de Dieu est Son essence exclusive. Le principe derrière la colère de Dieu démontre l’identité et le statut que Lui seul possède. Nul besoin de mentionner que c’est aussi un symbole de l’essence du Dieu unique Lui-même. Le tempérament de Dieu est Sa propre essence inhérente. Il ne change pas du tout au fil du temps et ne change pas chaque fois que le lieu change. Son tempérament inhérent est Son essence intrinsèque. Peu importe en qui Il réalise Son œuvre, Son essence ne change pas et Son tempérament juste non plus. Quand on met Dieu en colère, ce qu’Il manifeste, c’est Son tempérament inhérent ; à ce moment-là, le principe derrière Sa colère ne change pas ni Son identité et Son statut uniques. Il ne Se met pas en colère à cause d’un changement dans Son essence ou parce que Son tempérament a produit des éléments différents, mais parce que l’opposition de l’homme contre Lui offense Son tempérament. La provocation flagrante de Dieu par l’homme est un défi sérieux à l’identité et au statut mêmes de Dieu. Aux yeux de Dieu, quand l’homme Le défie, l’homme Le conteste et teste Sa colère. Quand l’homme s’oppose à Dieu, quand l’homme conteste Dieu, quand l’homme teste continuellement la colère de Dieu — ce qui est aussi lorsque le péché prolifère —, la colère de Dieu se révèle et se présente naturellement. Par conséquent, l’expression par Dieu de Sa colère symbolise la fin de l’existence de toutes les forces du mal ; elle symbolise la destruction de toutes les forces hostiles. C’est l’unicité du tempérament juste de Dieu et c’est l’unicité de la colère de Dieu. Lorsque la dignité et la sainteté de Dieu sont mises au défi, lorsque des forces justes sont obstruées et invisibles à l’homme, Dieu manifeste Sa colère. À cause de l’essence de Dieu, toutes ces forces sur terre qui contestent Dieu, s’opposent à Lui et L’affrontent sont mauvaises, corrompues et injustes ; elles viennent de Satan et lui appartiennent. Parce que Dieu est juste, appartient à la lumière et est parfaitement saint, toutes choses mauvaises, corrompues et appartenant à Satan disparaîtront avec le déploiement de la colère de Dieu.

Bien que le déversement de la colère de Dieu soit l’un des aspects de l’expression de Son tempérament juste, la colère de Dieu ne vise pas sa cible au hasard ni n’est sans principe. Au contraire, Dieu n’est pas du tout prompt à la colère ni ne révèle hâtivement Sa colère et Sa majesté. De plus, la colère de Dieu est considérablement contrôlée et mesurée ; elle n’est pas du tout comparable à la façon dont l’homme va s’enrager ou extérioriser sa colère. La Bible rapporte plusieurs conversations entre les hommes et Dieu. Les propos de certains de ces individus étaient légers, incultes et infantiles, mais Dieu ne les a pas frappés et Il ne les a pas condamnés. En particulier, pendant l’épreuve de Job, comment l’Éternel a-t-Il traité les trois amis de Job et les autres après avoir entendu les propos qu’ils ont adressés à Job ? Les a-t-Il condamnés ? S’est-Il emporté de rage contre eux ? Il n’a rien fait de la sorte ! Au lieu de cela, Il a dit à Job de plaider pour eux, de prier pour eux ; Dieu, d’autre part, n’a pas pris leurs défauts à cœur. Ces exemples représentent tous l’attitude fondamentale avec laquelle Dieu traite l’humanité corrompue et ignorante. Par conséquent, le déploiement de la colère de Dieu n’est en aucun cas une expression ou un défoulement de Son humeur. La colère de Dieu n’est pas un accès de colère sans réserve comme l’homme le comprend. Dieu ne déploie pas Sa colère parce qu’Il est incapable de contrôler Sa propre humeur ou parce que Sa colère a atteint son point d’ébullition et qu’Il doit S’en défouler. Au contraire, Sa colère est une manifestation de Son tempérament juste et une expression authentique de Son tempérament juste ; elle est une révélation symbolique de Son essence sainte. Dieu est colère, ne tolérant aucune offense ; cela ne signifie pas que la colère de Dieu ne distingue pas entre les causes ou qu’elle n’ait pas de principes. C’est l’humanité corrompue qui a un brevet exclusif sur les éclats de rage sans scrupules et aléatoires qui ne distinguent pas entre les causes. Une fois qu’un homme a un statut, il a souvent du mal à contrôler son humeur, et donc il aura le plaisir de saisir les occasions pour exprimer son mécontentement et donner libre cours à ses émotions ; il se mettra souvent en colère sans raison apparente afin de révéler sa capacité et de faire savoir aux autres que son statut et son identité sont différents de ceux des gens ordinaires. Bien sûr, les personnes corrompues sans aucun statut perdront souvent le contrôle aussi. Leur colère est souvent causée par des dommages à leurs avantages individuels. Afin de protéger leur propre statut et leur propre dignité, les hommes corrompus de défouleront souvent de leurs émotions et révéleront leur nature arrogante. L’homme éclate de colère et se défoule de ses émotions pour défendre l’existence du péché, et ces actions sont les moyens par lesquels l’homme exprime son insatisfaction. Ces actions regorgent de souillure, de machinations et d’intrigues ; elles regorgent de la corruption et de la méchanceté de l’homme ; plus que cela, elles regorgent des ambitions et des désirs effrénés de l’homme. Quand la justice conteste la méchanceté, l’homme n’éclate pas de colère pour défendre l’existence de la justice ; au contraire, lorsque les forces de la justice sont menacées, persécutées et attaquées, l’attitude de l’homme est d’ignorer, de fuir ou de se dérober. Toutefois, face aux forces du mal, l’attitude de l’homme est celle du service, de la soumission et d’abandon. Par conséquent, le défoulement de l’homme est une évasion pour les forces du mal, une expression de la conduite perverse, effrénée et imparable de l’homme charnel. Quand Dieu manifestera Sa colère, cependant, toutes les forces du mal seront arrêtées ; tous les péchés qui causent du tort à l’homme seront arrêtés ; toutes les forces hostiles qui obstruent l’œuvre de Dieu seront dévoilées, séparées et maudites ; tous les complices de Satan qui s’opposent à Dieu seront punis, extirpés. Par contre, l’œuvre de Dieu se déroulera sans aucun obstacle ; le plan de gestion de Dieu continuera à se développer étape par étape comme prévu ; les élus de Dieu seront libres de la perturbation et de la tromperie de Satan ; ceux qui suivent Dieu jouiront de la direction et de l’approvisionnement de Dieu dans un environnement tranquille et paisible. La colère de Dieu est une sauvegarde empêchant toutes les forces du mal de se multiplier et de se déchaîner, et elle est aussi une sauvegarde qui protège l’existence et la propagation de toutes choses justes et positives et les garde éternellement de la suppression et de la subversion.

Pouvez-vous voir l’essence de la colère de Dieu dans Sa destruction de Sodome ? Y a-t-il quelque chose d’impur dans Sa colère ? La colère de Dieu est-elle pure ? Pour utiliser le langage de l’homme, la colère de Dieu est-elle innocente ? Y a-t-il une ruse derrière Sa colère ? Y a-t-il une conspiration ? Y a-t-il des secrets inexprimables ? Je peux vous dire fermement et solennellement : aucun élément de la colère de Dieu ne laisse à douter. Sa colère est une colère pure et innocente et elle ne recèle aucune autre intention ou aucun autre but. La raison de Sa colère est pure, irréprochable et au-dessus de toute critique. Elle est une révélation naturelle et la manifestation de Son essence sainte ; c’est quelque chose que personne dans la création ne possède. Elle est une partie de l’unique tempérament juste de Dieu et elle est aussi une différence frappante entre l’essence respective du Créateur et de Sa création.

Peu importe que l’on se fâche en présence des autres ou dans leur dos, chacun a une intention et un but différents. Ils édifient peut-être leur prestige ou ils défendent peut-être leurs propres intérêts, conservant leur image ou protégeant leur honneur. Certains font preuve de modération dans leur colère, tandis que d’autres sont plus irréfléchis et s’enflamment de rage chaque fois qu’ils le veulent sans la moindre retenue. En bref, la colère de l’homme découle de son tempérament corrompu. Peu importe son but, elle vient de la chair et de la nature ; elle n’a rien à voir avec la justice ou l’injustice, car rien dans la nature et l’essence de l’homme ne correspond à la vérité. Par conséquent, on ne devrait pas faire un amalgame entre l’humeur de l’humanité corrompue et la colère de Dieu. Sans exception, le comportement d’un homme corrompu par Satan commence par le désir de sauvegarder la corruption et il est basé sur la corruption ; ainsi, on ne devrait pas faire un amalgame entre la colère de l’homme et la colère de Dieu, aussi approprié que cela puisse paraître en théorie. Quand Dieu manifeste Sa colère, les forces du mal sont contenues, les choses mauvaises sont détruites, tandis que les choses justes et positives jouissent de l’attention et de la protection de Dieu, et elles perdurent. Dieu manifeste Sa colère parce que les choses injustes, négatives et mauvaises obstruent, perturbent ou détruisent l’activité et le développement normals de choses justes et positives. Le but de la colère de Dieu n’est pas de sauvegarder Son propre statut et Sa propre identité, mais de sauvegarder l’existence de choses justes, positives, belles et bonnes, de sauvegarder les lois et l’ordre de la survie normale de l’humanité. C’est la première cause de la colère de Dieu. La rage de Dieu est une révélation très appropriée, naturelle et vraie de Son tempérament. Il n’y a aucune intention derrière Sa rage, il n’y a pas de tromperie ou d’intrigue non plus ; ou plus encore, Sa rage ne contient rien du désir, de la ruse, de la malice, de la violence, du mal, ni rien d’autre que partage toute l’humanité corrompue. Avant que Dieu ne manifeste Sa rage, Il a déjà perçu très clairement et complètement l’essence de chaque chose, et Il a déjà formulé des définitions et des conclusions précises et claires. Ainsi, l’objectif de Dieu dans chaque chose qu’Il fait est clair, comme l’est Son attitude. Il n’est pas confus ; Il n’est pas aveugle ; Il n’est pas impulsif ; Il n’est pas négligent ; plus encore, Il n’est pas sans principes. C’est l’aspect pratique de la colère de Dieu, et c’est à cause de cet aspect pratique de la colère de Dieu que l’humanité a atteint son existence normale. Sans la colère de Dieu, l’humanité tomberait dans des conditions de vie anormales ; toutes choses justes, belles et bonnes seraient détruites et cesseraient d’exister. Sans la colère de Dieu, les lois et l’ordre gouvernant la création seraient brisés ou même complètement renversés. Depuis la création de l’homme, Dieu a continuellement utilisé Son tempérament juste pour sauvegarder et maintenir l’existence normale de l’humanité. Parce que Son tempérament juste contient la colère et la majesté, tout ce qui est méchant, hommes, choses et objets, et toutes les choses qui perturbent et endommagent l’existence normale de l’humanité sont punis, contrôlés et détruits à cause de Sa colère. Au cours des nombreux derniers millénaires, Dieu a continuellement utilisé Son tempérament juste pour abattre et détruire toutes sortes d’esprits impurs et pervers qui s’opposent à Dieu et agissent en tant que complices et huissiers de Satan dans Son œuvre de gestion de l’humanité. Ainsi, l’œuvre du salut de l’homme par Dieu a toujours progressé selon Son plan. C’est-à-dire qu’en raison de l’existence de la colère de Dieu, la cause la plus juste parmi les hommes n’a jamais été détruite.

Maintenant que vous avez une compréhension de l’essence de la colère de Dieu, vous devez certainement avoir une compréhension même meilleure de la façon de distinguer la méchanceté de Satan !

Bien que Satan semble humaniste, juste et vertueux, en essence, il est cruel et mauvais

Satan gagne sa renommée en trompant le public. Il s’affirme souvent comme un avant-coureur et un justicier modèle. Sous la bannière de la sauvegarde de la justice, il fait du tort à l’homme, dévore son âme et utilise toutes sortes de moyens pour engourdir, tromper et inciter l’homme. Son but est de faire en sorte que l’homme approuve et suive sa mauvaise conduite, que l’homme se joigne à lui en s’opposant à l’autorité et à la souveraineté de Dieu. Cependant, quand on devine ses plans, ses complots et ses viles traits et qu’on ne veut pas continuer à être piétiné et trompé par lui ou continuer à en être esclave, ou à être puni et détruit avec lui, Satan change ses traits de sainteté précédents et arrache son faux masque pour révéler son vrai visage méchant, vicieux, laid et sauvage. Il n’aimerait rien de plus que d’exterminer tous ceux qui refusent de le suivre et ceux qui s’opposent à ses forces du mal. À ce stade, Satan ne peut plus assumer une apparence digne et courtoise ; au contraire, sont révélés ses véritables traits laids et diaboliques sous la peau d’une brebis. Une fois que les complots de Satan sont mis au jour, une fois que ses véritables traits sont exposés, il s’enflamme de colère et expose sa barbarie ; son désir de léser et de dévorer les gens ne fait que s’intensifier. C’est parce qu’il est enragé par le réveil de l’homme ; il cultive un fort caractère vindicatif envers l’homme à cause de son aspiration à la liberté, à la lumière et à se libérer de sa prison. Sa rage est destinée à défendre sa méchanceté et est aussi une véritable révélation de sa nature sauvage.

En toute affaire, le comportement de Satan expose sa nature perverse. De tous les actes pervers que Satan a commis envers l’homme — de ses premiers efforts pour tromper l’homme à le suivre, à son exploitation de l’homme par laquelle il entraîne l’homme dans ses mauvaises actions, et le caractère vindicatif de Satan envers l’homme après que ses traits ont été exposés et que l’homme l’a reconnu et abandonné —, pas un ne manque d’exposer la méchante essence de Satan ; pas un ne manque de prouver le fait que Satan n’a aucun rapport avec les choses positives ; pas un ne manque de prouver que Satan est la source de tous les maux. Chacun de ses actes sauvegarde sa méchanceté, maintient la continuation de ses actes pervers, va à l’encontre des choses justes et positives, ruine les lois et l’ordre de l’existence normale de l’humanité. Ils sont hostiles à Dieu et sont ce que la colère de Dieu détruira. Bien que Satan ait sa propre rage, sa rage est un moyen de donner libre cours à sa nature perverse. Satan est exaspéré et furieux pour la raison suivante : ses plans cachés ont été exposés ; il ne s’en tire pas à bon compte avec ses complots ; son ambition et son désir effrénés de remplacer Dieu et d’agir comme Dieu ont été affectés et bloqués ; son objectif de contrôler toute l’humanité est maintenant une faillite et ne peut jamais être atteint. C’est Dieu qui a empêché les intrigues de Satan de se réaliser et a coupé court à la propagation et au déferlement de la malice de Satan en invoquant continuellement Sa colère ; par conséquent, Satan hait et craint à la fois la colère de Dieu. Chaque manifestation de la colère de Dieu non seulement démasque la véritable apparence vile de Satan, elle amène aussi à la lumière les mauvais désirs de Satan. En même temps, les raisons de la colère de Satan contre l’humanité sont complètement exposées. Les accès de la colère de Satan sont une véritable révélation de sa nature perverse, un dévoilement de ses plans. Bien sûr, chaque fois que Satan est enragé, la destruction de choses mauvaises est annoncée ; la protection et la continuation des choses positives sont annoncées et la nature de la colère de Dieu, qui ne peut être offensée, est annoncée !

On ne doit pas compter sur l’expérience et l’imagination pour connaître le tempérament juste de Dieu

Quand tu te trouveras face au jugement et au châtiment de Dieu, diras-tu que la parole de Dieu est adultérée ? Diras-tu qu’il y a une histoire derrière la colère de Dieu et que Sa colère est adultérée ? Est-ce que tu calomnieras Dieu en disant que Son tempérament n’est pas nécessairement tout à fait juste ? Quand tu traites chacun des actes de Dieu, tu dois d’abord être certain que le tempérament juste de Dieu est libre de tout autre élément, qu’il est saint et sans faille ; ces actes incluent le terrassement, la punition et la destruction de l’humanité par Dieu. Sans exception, chacun des actes de Dieu est fait en stricte conformité avec Son tempérament inhérent et Son plan — cela n’inclut pas la connaissance, la tradition et la philosophie de l’humanité — et chacun des actes de Dieu est une expression de Son tempérament et de Son essence, qui n’ont rien à voir du tout avec l’humanité corrompue. Selon les conceptions de l’homme, seuls l’amour, la miséricorde et la tolérance de Dieu envers l’humanité sont irréprochables, purs et saints. Cependant, personne ne sait que la rage de Dieu et Sa colère sont pareillement pures ; de plus, personne n’a étudié des questions sur la raison pour laquelle Dieu ne tolère aucune offense ou Sa rage est si grande. Au contraire, certains confondent la colère de Dieu avec l’humeur de l’humanité corrompue ; ils comprennent que la colère de Dieu est la rage de l’humanité corrompue ; ils supposent même à tort que la rage de Dieu est juste comme la révélation naturelle du tempérament corrompu de l’humanité. Ils croient à tort que les accès de la colère de Dieu sont juste comme la colère de l’humanité corrompue, qui découle du mécontentement ; ils croient même que les accès de la colère de Dieu sont une expression de Son humeur. Après cet échange, J’espère que chacun d’entre vous ici présent n’aura plus d’idées fausses, d’imaginations ou de suppositions quant au tempérament juste de Dieu et J’espère qu’après avoir entendu Mes paroles vous aurez une vraie reconnaissance de la colère du tempérament juste de Dieu dans votre cœur , que vous pourrez mettre de côté toute compréhension antérieure erronée de la colère de Dieu, que vous pourrez changer vos propres croyances et opinions erronées de l’essence de la colère de Dieu. En outre, j’espère que vous pourrez avoir une définition précise du tempérament de Dieu dans votre cœur, que vous n’aurez plus aucun doute quant au tempérament juste de Dieu, que vous n’imposerez aucun raisonnement humain ou aucune imagination humaine au véritable tempérament de Dieu. Le tempérament juste de Dieu est la vraie essence propre de Dieu. Ce n’est pas quelque chose de façonné ou d’écrit par l’homme. Son tempérament juste est Son tempérament juste et n’a aucun rapport ou connexion avec quoi que ce soit de la création. Dieu Lui-même est Dieu Lui-même. Il ne deviendra jamais une partie de la création et, même s’Il devient un membre parmi les êtres créés, Son tempérament inhérent et Son essence ne changeront pas. Par conséquent, connaître Dieu, ce n’est pas connaître un objet ; ce n’est pas disséquer quelque chose ni comprendre une personne. Si tu utilises tes concepts ou ta méthode de connaissance d’un objet ou de compréhension d’une personne pour connaître Dieu, alors tu ne pourras jamais atteindre la connaissance de Dieu. Connaître Dieu ne dépend pas de l’expérience ou de l’imagination et, par conséquent, tu ne dois jamais imposer ton expérience ou ton imagination sur Dieu. Peu importe la richesse de ton expérience et de ton imagination, elles sont encore limitées ; de plus, ton imagination ne correspond pas aux faits, et encore moins à la vérité, et elle est incompatible avec le vrai tempérament et la vraie essence de Dieu. Tu ne réussiras jamais si tu comptes sur ton imagination pour comprendre l’essence de Dieu. Le seul chemin est celui-ci : accepter tout ce qui vient de Dieu, puis l’expérimenter et le comprendre progressivement. Il y aura un jour où Dieu t’éclairera de sorte que tu Le comprendras et Le connaîtras vraiment à cause de ta coopération et à cause de ta faim et ta soif de vérité. Et avec cela, concluons cette partie de notre conversation.

00:00
00:00

0résultats de recherche