825 L’exhortation de Dieu, c’est seulement que l’homme rende témoignage

Je continue de M’inquiéter pour vous : si on le laisse mener sa propre vie, l’homme finira-t-il par s’améliorer ou rester plus ou moins le même qu’aujourd’hui ? N’êtes-vous pas préoccupés par votre stature infantile ? Pouvez-vous être vraiment comme le peuple élu d’Israël et M’être fidèles, à Moi seul, en toutes circonstances ? Ce qui est révélé en vous n’est pas l’espièglerie des enfants qui se sont éloignés de leurs parents, mais la bestialité qui s’empare des animaux qui sont hors de portée des coups de fouet de leurs maîtres. Vous devez connaître votre nature, qui est aussi la faiblesse que vous avez tous en commun, votre maladie commune. Ma seule exhortation pour vous aujourd’hui, c’est de tenir ferme dans votre témoignage pour Moi. Ne laissez en aucun cas l’ancienne maladie réapparaître. La chose la plus importante, c’est de rendre témoignage. C’est le cœur de Mon œuvre. Vous devriez accepter Mes paroles comme Marie a accepté la révélation de l’Éternel, qui lui est venue dans un rêve : en croyant et en obéissant. Seul cela peut être considéré comme être chaste.

Car vous êtes ceux qui entendent Mes paroles le plus, ceux que J’ai le plus bénis. Je vous ai donné tout ce que J’ai de précieux, Je vous ai absolument tout octroyé. Pourtant, votre statut et celui du peuple d’Israël sont si différents, simplement aux antipodes. Cela dit, par rapport à eux, vous avez reçu tellement plus. Pendant qu’ils attendent désespérément Mon apparition, vous passez d’agréables journées en Ma compagnie, partageant Mes richesses. Par comparaison, qu’est-ce qui vous donne le droit de râler, de vous quereller avec Moi et d’exiger votre part de Mes possessions ? N’avez-vous pas assez gagné ? Je vous donne tant, mais ce que vous Me donnez en retour, ce n’est que tristesse et anxiété déchirantes, ressentiment et mécontentement irrépressibles. Vous êtes trop répugnants, mais vous suscitez également de la pitié. Par conséquent, Je n’ai pas d’autre choix que de ravaler tout Mon ressentiment et de vous adresser Mes objections, encore et encore.

Paroles adaptées de « Quelle est ta compréhension de Dieu ? », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 824 Le sens que l’homme doit posséder quand il est vaincu

Suivant: 826 Ton devoir de croyant est de témoigner pour Dieu

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

101 Si Dieu ne m’avait sauvé

ⅠSi Dieu ne m’avait sauvé,je serais encore errant dans le monde,luttant et souffrant dans le péché,vivant sans aucun espoir.Si Dieu ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp