Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suivre l’Agneau et chanter des cantiques nouveaux

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

71 Ô mon bien-aimé, je Te cherche

Où es-Tu, mon bien-aimé ?

Sais-Tu combien Tu me manques ?

Les jours ténébreux sont douloureux.

Dans l’obscurité, je Te cherche.

Je ne désespère pas, ne perds pas espoir,

je Te cherche plus ardemment.

Je soupire après Ton retour,

mes yeux désirent Te revoir.

 

Dieu, mon bien-aimé, le plus beau,

Tu es comme la lune brillante.

Dieu, mon bien-aimé, Tu captives mon cœur.

Je n’ai aucun autre amour que Toi.

Mon cœur T’appartient.

Tu m’as entendue T’appeler,

Tu as frappé à la porte de mon cœur.

J’ai entendu Ta voix et ouvert la porte,

j’accueille Ton retour.

Ce que j’ai tant espéré est là,

mes larmes et ma joie se mêlent.

Tu apportes la vérité aux hommes,

j’ai vu la vraie lumière apparaître.

 

Dieu, mon bien-aimé, le plus beau,

Tu es comme la lune brillante.

Dieu, mon bien-aimé, Tu captives mon cœur.

Je n’ai aucun autre amour que Toi.

Mon cœur T’appartient.

Je vis dans Ta famille,

prenant part au festin de l’Agneau.

Je profite de Tes paroles chaque jour,

la joie de mon cœur est sans pareille.

Puisses-Tu me tenir la main,

faire que je Te suive rapidement.

J’ai soif de devenir Ton intime,

de toujours rester avec Toi.

 

Dieu, mon bien-aimé, le plus beau,

Tu es comme la lune brillante.

Dieu, mon bien-aimé, Tu captives mon cœur.

Je n’ai aucun autre amour que Toi.

Mon cœur T’appartient.

Par Ton jugement et Ton châtiment,

je vois Ta sainteté et Ta justice.

Tes paroles m’ont purifiée

et elles m’ont permis de renaître.

Tu me donnes la vérité comme vie,

j’ai joui de Ton amour vrai.

Je T’aimerai, je Te servirai,

mon cœur toujours près de Toi.

 

Dieu, mon bien-aimé, le plus beau,

Tu es comme la lune brillante.

Dieu, mon bien-aimé, Tu captives mon cœur.

Je n’ai aucun autre amour que Toi.

Mon cœur T’appartient.

Oh, mon cœur T’appartient.

Précédent : Si je n’étais pas sauvé par Dieu

Suivant : Mon bien-aimé, veuille m'attendre

Contenu connexe

  • Si je n’étais pas sauvé par Dieu

    Si je n’étais pas sauvé par Dieu, je dériverais encore dans le monde, me débattant douloureusement dans le péché, sans aucun espoir. Si je n’étais p…

  • Je rendrai à Dieu Son amour

    Ⅰ De nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’accroissant. Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé, je suis ret…

  • S’élever du sein des ténèbres et de l’oppression

    I Ferme, j’affronte les rugissements du méchant. Sur le chemin difficile, mon cœur reste ferme et fort. La vraie lumière me guide, je la suivrai. L’hu…

  • L’effet de la vraie prière

    I Marche avec honnêteté, prie pour être libre de la profonde fraude dans ton cœur. Prie, pour te purifier. Prie, sois touché par Dieu. Et ton tempéram…