1006 Les quatre conditions pour que Dieu perfectionne l’homme

Il y a quatre prérequis pour accepter le jugement et le châtiment de Dieu et atteindre la perfection : accomplir son devoir selon une norme acceptable, avoir une attitude de soumission, être une personne généralement honnête, et avoir une mentalité repentante. Une fois que ces quatre conditions sont remplies, Dieu commence l’œuvre de jugement et de châtiment en l’homme. Avant de l’entreprendre, Il mesure les gens : et comment le fait-Il ? Il dispose de plusieurs normes. Premièrement, Dieu regarde quelle est leur attitude vis-à-vis de la commission qu’Il leur a confiée, s’ils sont capables de loyauté et s’ils peuvent travailler résolument et en y mettant le meilleur d’eux-mêmes. En d’autres termes, Dieu regarde si les gens sont capables d’accomplir leurs devoirs selon une norme acceptable.

Deuxièmement, on doit avoir une attitude de soumission à Dieu. Avant que tu puisses te soumettre entièrement, tu dois avoir une attitude soumise. Dans ton approche des commissions que Dieu te confie, tu dois, outre le fait de les traiter avec conscience et rationalité, être également capable de chercher la vérité, de comprendre la volonté de Dieu, et être capable d’avoir une mentalité soumise, indépendamment du genre d’environnement dans lequel tu te trouves et quoi qu’il puisse t’arriver. C’est-à-dire que tu dois accepter le fait que les paroles de Dieu sont justes, les considérer comme étant la vérité et les adopter comme étant le principe de ta pratique ; et même si tu as une faible compréhension de ce principe, tu dois tout de même être capable de t’y conformer comme si tu t’accrochais à une règle. C’est une manière de se comporter.

Une fois que tu possèderas une attitude soumise, suivront bientôt d’autres changements dans tes paroles, ton attitude et ton comportement. Que seront ces changements ? Dieu te considèrera comme étant généralement honnête. Ton discours et ton attitude comporteront moins de mensonges délibérés : 80 % de ce que tu diras sera vrai. Parfois, à cause de la petitesse qui est en toi, de l’environnement dans lequel tu te trouves, ou pour d’autres raisons, tu mentiras involontairement. Tu te sentiras mal intérieurement, et par la suite tu te repentiras et confesseras à Dieu ton erreur. Ensuite, tu changeras et tu mentiras de moins en moins ; ton état s’améliorera progressivement, et aux yeux de Dieu, tu seras devenu généralement honnête.

Dieu exige que les hommes soient repentants. À chaque étape – que ce soit lorsque Dieu te discipline ou te châtie, ou lorsqu’Il te rappelle et t’exhorte – si, en cas de survenance d’un conflit entre toi et Dieu, tu continues à t’accrocher à tes propres idées et points de vue, et que tes incompréhensions, tes reproches et la désobéissance dont tu fais preuve à l’égard de Dieu ne sont pas corrigés, si tu ne te reprends pas, alors Dieu t’éliminera. Si tu peux te reprendre, abandonnant tes idées et tes motivations, et que tu as ce genre d’intention, alors, c’est aussi, une attitude de soumission : c’est la reconnaissance et l’affirmation du fait que le Seigneur de la création est la vérité, le chemin et la vie. C’est la preuve que tu reconnais l’identité et l’essence du Créateur. Dieu considère cela comme étant particulièrement important.

Quand tu ne vis pas suivant tes propres sentiments ou suivant tes propres philosophie concernant la manière de vivre dans le monde, mais qu’au lieu de cela, tu vis suivant les paroles prononcées par Dieu, suivant les principes qu’Il t’a donnés, suivant le devoir qu’Il t’a confié et suivant le chemin de pratique et la voie que tu dois emprunter, qui t’ont été dictés par Dieu, et que tu fais cela indépendamment de la façon dont Dieu te traite, faisant juste ce que tu dois faire, alors Dieu te reconnaîtra. Une fois que tu auras accompli cela – la reconnaissance de l’identité du Créateur, une attitude responsable par rapport à ton propre devoir et l’état d’esprit consistant à pouvoir te reprendre dans ton approche de la vérité – Dieu réalisera en toi l’œuvre de jugement et de châtiment, et ainsi commence ton salut.

Paroles adaptées de « La foi en Dieu n’est possible que si l’on se débarrasse de ses notions pour suivre le bon chemin (3) », dans Récits des entretiens de Christ des derniers jours

Précédent: 1005 L’exigence ultime de Dieu pour l’homme

Suivant: 1007 L’arrangement de la fin de l’homme par Dieu

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp