L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Paroles classiques de Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

XI Paroles classiques sur l’entrée dans la réalité de la vérité

(XVII) Paroles sur le changement de tempérament et la perfection par Dieu

222. À quoi une transformation dans le tempérament fait-elle référence ? Elle se produit quand quelqu’un qui aime la vérité, pendant qu’il fait l’expérience de la parole de Dieu, accepte le jugement et le châtiment des paroles de Dieu et subit toutes sortes de souffrances et d’épurements. Une telle personne est débarrassée des poisons sataniques intérieurs et échappe complètement à ses tempéraments corrompus, de sorte qu’elle peut obéir aux paroles de Dieu et à toutes Ses orchestrations et arrangements et ne plus jamais se rebeller contre Lui ou Lui résister. C’est cela une transformation dans le tempérament. […] La transformation du tempérament signifie qu’un homme, parce qu’il aime et peut accepter la vérité, parvient enfin à connaître sa nature désobéissante qui s’oppose à Dieu ; il comprend que la corruption humaine est trop profonde et reconnaît l’absurdité et la duplicité de l’homme. Il reconnaît la pauvreté et la misère de l’homme, et comprend enfin la nature et l’essence de l’homme. En sachant tout cela, il peut se nier et s’abandonner complètement, vivre selon la parole de Dieu et pratiquer la vérité en tout. C’est quelqu’un qui connaît Dieu ; c’est quelqu’un dont le tempérament s’est transformé.

Extrait de « Comment connaître la nature de l’homme », dans Récits des entretiens de Christ

223. Une transformation dans le tempérament se réfère principalement à une transformation dans la nature des gens. Ce qui constitue la nature d’une personne n’est pas quelque chose de visible à partir des comportements extérieurs ; cela implique directement la valeur et la signification de son existence. C’est-à-dire que cela implique directement les points de vue sur la vie et les valeurs d’une personne, les choses profondes dans son âme et son essence. Si les gens ne pouvaient pas accepter la vérité, ils n’auraient aucune transformation dans ces aspects. C’est seulement si les gens ont expérimenté l’œuvre de Dieu et sont pleinement entrés dans la vérité, ont changé leurs valeurs et leurs perspectives au sujet de l’existence et de la vie, en alignant leurs points de vue sur ceux de Dieu, et sont devenus capables de se soumettre et de se dévouer complètement à Dieu, que l’on peut dire que leurs tempéraments ont changé.

Extrait de « Ce que vous devriez savoir sur la transformation de votre tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

224. Le tempérament de l’homme devrait changer à partir de la connaissance de son essence et à travers des changements dans sa pensée, sa nature et son attitude mentale – à travers des changements fondamentaux. Ce n’est que de cette manière que se réaliseront de vrais changements dans le tempérament de l’homme. Le tempérament corrompu de l’homme résulte de son empoisonnement et de son piétinement par Satan, du préjudice monstrueux que Satan a infligé à sa pensée, à sa moralité, à sa perspicacité et à sa raison. C’est précisément parce que ces choses fondamentales de l’homme ont été corrompues par Satan et sont complètement différentes de la façon dont Dieu les a créés à l’origine que l’homme s’oppose à Dieu et ne comprend pas la vérité. Ainsi, les changements dans le tempérament de l’homme devraient commencer par des changements dans sa pensée, sa perspicacité et sa raison qui changeront sa connaissance de Dieu et sa connaissance de la vérité.

Extrait de « Avoir un tempérament inchangé, c’est être en inimitié envers Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

225. En croyant en Dieu, si l’homme désire la transformation dans son propre tempérament, alors il ne doit pas se détacher de la vie quotidienne. Dans la vie quotidienne, tu dois te connaitre, t’abandonner, pratiquer la vérité, aussi bien qu’apprendre les principes, le bon sens et les règles d’auto-conduite en toute chose avant que tu ne sois capable d’atteindre une transformation progressive. Si tu ne te concentres que sur la connaissance de théories et ne vis que dans les cérémonies religieuses sans aller en profondeur dans la réalité, sans entrer dans la vie quotidienne, alors tu n’entreras jamais dans la réalité, tu ne te connaîtras jamais, tu ne connaîtras jamais la vérité ou Dieu, et tu seras toujours aveugle et ignorant. […] Tu dois pratiquer ton entrée dans la vie réelle, connaitre tes propres défauts, ta désobéissance et ton ignorance, et connaitre ton humanité anormale et tes faiblesses. De cette façon, toute ta connaissance sera intégrée dans ta situation et tes difficultés réelles. Seul ce genre de connaissance est réel et peut te permettre de saisir réellement ta propre condition et réaliser la transformation de ton tempérament.

Extrait de « Réflexion sur la vie d’église et la vie quotidienne », dans La Parole apparaît dans la chair

226. En cherchant à changer ton tempérament, tu dois atteindre un certain stade dans ta compréhension de toi-même où tu peux découvrir les poisons sataniques dans ta propre nature. Tu dois savoir ce que signifie défier Dieu, ainsi que ce que signifie se rebeller contre Dieu, et tu dois apprendre à te conduire en conformité avec la vérité en toute chose. Tu dois également acquérir une certaine compréhension de la volonté de Dieu et de Ses exigences envers l’humanité. Tu dois être doué d’une conscience et d’une raison devant Dieu. Tu ne dois pas parler avec vantardise ni tromper Dieu, et tu ne dois plus rien faire pour résister à Dieu. Ainsi, tu auras changé ton tempérament. Ceux dont le tempérament a été transformé ressentent une révérence pour Dieu au fond de leur cœur et leur rébellion contre Dieu s’atténue progressivement. De plus, dans l’accomplissement de leurs devoirs, ils n’ont plus besoin que les autres s’inquiètent pour eux, pas plus que le Saint-Esprit n’a toujours besoin d’accomplir sur eux un travail de discipline. Ils peuvent fondamentalement se soumettre à Dieu et ils considèrent les choses selon la vérité. Tout cela revient à être devenu compatible avec Dieu.

Extrait de « Seulement en cherchant la vérité peux-tu obtenir des changements dans ton tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

227. Ceux qui ont connu un changement dans leur tempérament ont compris la vérité, ils discernent toutes les questions, ils savent comment agir en accord avec la volonté de Dieu, comment agir en accord avec les principes de la vérité, comment agir pour satisfaire Dieu et ils comprennent la nature de la corruption qu’ils révèlent. Lorsque leurs propres idées et conceptions sont révélées, ils sont capables d’avoir du discernement et de renoncer à la chair. C’est ainsi qu’un changement dans le tempérament est exprimé. La principale chose à propos d’un changement dans le tempérament, c’est qu’ils ont la vérité en eux et la comprennent parfaitement, et lorsqu’ils agissent, ils mettent la vérité en pratique avec une certaine précision et leur corruption n’est pas révélée aussi souvent. En général, les gens dont le tempérament a changé semblent être tout à fait raisonnables et avoir du discernement et, du fait de leur compréhension de la vérité, la suffisance et l’arrogance ne sont pas révélées autant. Ils peuvent tout voir clairement, de sorte qu’ils ne deviennent pas arrogants après avoir obtenu cette clarté. Ils peuvent avoir une compréhension mesurée de ce qu’est la place de l’homme, de la manière de se comporter raisonnablement, de la manière d’être dévoué, de ce qu’il faut dire et ne pas dire, et de ce qu’il faut faire à quelle personne. C’est pourquoi on dit que les gens de ce genre sont relativement raisonnables. Ceux qui ont connu un changement dans leur tempérament vivent vraiment la ressemblance d’un humain et ils ont la vérité : ils ne sont pas soumis à l’influence des autres. Ceux qui ont connu un changement dans leur tempérament sont plus stables, ils ne changent pas d’avis comme de chemise et, peu importe la situation dans laquelle ils se trouvent, ils savent comment faire leur devoir correctement et comment faire les choses pour satisfaire Dieu. Ceux dont le tempérament a changé ne sont pas centrés sur ce qu’il faut faire pour bien paraître à un niveau superficiel ; ils ont une clarté interne sur ce qu’il faut faire pour satisfaire Dieu. Par conséquent, en apparence, il se peut qu’ils ne semblent pas aussi enthousiastes ou qu’ils ne semblent pas avoir fait quelque chose de très grand, mais tout ce qu’ils font a un sens, une valeur et des résultats pratiques.

Extrait de « La différence entre les changements externes et les changements dans le tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

228. Ceux dont le tempérament a changé sont certains de posséder une abondante vérité ; cela peut être confirmé par leurs perspectives sur les choses et leurs principes dans leurs actions. Ceux qui ne possèdent pas la vérité n’ont connu absolument aucun changement dans leur tempérament. Cela ne signifie pas que les gens qui sont mûrs et chevronnés dans leur humanité feront nécessairement l’expérience d’un changement de tempérament ; cela se réfère principalement aux cas où une partie des poisons sataniques dans la nature des gens change en raison de leur connaissance de Dieu et de leur compréhension de la vérité. C’est-à-dire que ces personnes sont purifiées de ces poisons et que la vérité exprimée par Dieu prend racine en elles, devient leur vie et devient le fondement de leur existence. Alors seulement, elles deviennent des personnes nouvelles et, de ce fait, leur tempérament change. Un changement dans le tempérament ne signifie pas que les tempéraments extérieurs des gens sont plus faibles qu’auparavant, qu’ils étaient arrogants, mais s’expriment maintenant raisonnablement, ou qu’ils n’écoutaient personne, mais peuvent maintenant écouter les autres ; on ne peut pas dire que de tels changements extérieurs sont des transformations du tempérament. Bien sûr, les changements dans le tempérament incluent bien ces situations, mais le plus essentiel, c’est que leur vie intérieure a changé. La vérité exprimée par Dieu devient leur vie même, les poisons sataniques en eux ont été éliminés, leurs perspectives ont complètement changé et elles ne correspondent en rien à celles du monde. Ils voient clairement les ruses et les poisons du grand dragon rouge ; ils ont saisi la véritable essence de la vie. Ainsi, leurs valeurs de la vie ont changé ; il s’agit du changement le plus fondamental et de l’essence d’un changement dans le tempérament.

Extrait de « La différence entre les changements externes et les changements dans le tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

229. Pour chercher à être rendu parfait par Dieu, il faut d’abord comprendre ce que signifie être rendu parfait par Dieu, quelles conditions il faut posséder pour être rendu parfait et ensuite chercher la voie de la pratique une fois qu’une bonne compréhension de ces questions est acquise. Il faut posséder un certain calibre pour être rendu parfait par Dieu. Beaucoup parmi vous ne possèdent pas le calibre nécessaire, ce qui t’oblige à verser un certain prix et à fournir un effort personnel. Moins ton calibre est important, plus tu dois fournir d’effort personnel. Plus ta compréhension des paroles de Dieu est grande et plus tu les mets en pratique, plus vite tu peux entrer sur le chemin du perfectionnement par Dieu. En priant, tu peux être perfectionné au moyen des prières ; en mangeant et en buvant les paroles de Dieu, en comprenant la substance des paroles de Dieu et en vivant la réalité des paroles de Dieu, tu peux être perfectionné. En expérimentant les paroles de Dieu quotidiennement, tu découvres ce qui te fait défaut et, en outre, tu découvres ton talon d’Achille et tes faiblesses et tu offres à Dieu des prières par lesquelles tu seras progressivement perfectionné. Les voies du perfectionnement : prier, manger et boire les paroles de Dieu, comprendre l’essence des paroles de Dieu, entrer dans l’expérience des paroles de Dieu, découvrir ce qui te fait défaut, obéir à l’œuvre de Dieu, être soucieux du fardeau de Dieu et abandonner la chair par ton amour pour Dieu et communier fréquemment avec tes frères et sœurs, ce qui enrichit tes expériences. Que ce soit la vie de la communauté ou ta vie personnelle, que ce soit de grands ou de petits rassemblements, tout peut te permettre d’acquérir de l’expérience et de recevoir de l’entraînement, de sorte que ton cœur puisse être en paix devant Dieu et retourner à Dieu. Tout cela fait partie du processus de perfectionnement. Expérimenter les paroles de Dieu dont Je t’ai parlé signifie être capables de vraiment goûter les paroles de Dieu et leur permettre de vivre en toi afin que tu aies une plus grande foi et un plus grand amour envers Dieu. De cette manière, tu perdras progressivement ton tempérament satanique corrompu, tu te débarrasseras progressivement de tes motivations inappropriées et tu vivras la ressemblance d’une personne normale. Plus ton amour pour Dieu est grand en toi, c’est-à-dire, plus tu as été perfectionné par Dieu, moins tu es corrompu par Satan. Grâce à tes expériences concrètes, tu entres progressivement sur le chemin du perfectionnement et donc, si tu veux être perfectionné, il importe particulièrement que tu sois soucieux de la volonté de Dieu et que tu fasses l’expérience des paroles de Dieu.

Extrait de « Sois soucieux de la volonté de Dieu pour atteindre la perfection », dans La Parole apparaît dans la chair

230. Es-tu vraiment prêt à être perfectionné ? Si tu es vraiment prêt à être perfectionné par Dieu, alors tu auras le courage de mettre ta chair de côté et tu seras capable de pratiquer les paroles de Dieu et de ne pas être passif ou faible. Tu seras capable d’obéir à tout ce qui vient de Dieu et toutes tes actions, qu’elles soient faites en public ou en privé, seront présentables à Dieu. Sois un homme honnête et pratique la vérité en toutes choses, et tu seras perfectionné. Ces hommes déloyaux qui agissent d’une manière devant les autres et d’une autre manière derrière leur dos ne veulent pas être perfectionnés. Ils sont tous des fils de la perdition et de la destruction ; ils appartiennent non pas à Dieu, mais à Satan. Ils ne sont pas le genre d’hommes choisis par Dieu ! Si tes actions et tes comportements ne peuvent pas être présentés devant Dieu ou être observés par l’Esprit de Dieu, alors cela démontre que c’est toi le problème. C’est seulement si tu acceptes le jugement et le châtiment de Dieu et accordes de l’importance à la transformation de ton tempérament que tu pourras être prêt à entreprendre le chemin du perfectionnement. Si tu es vraiment prêt à être perfectionné par Dieu et à accomplir la volonté de Dieu, alors tu devrais obéir à l’œuvre de Dieu dans sa globalité et ne pas te plaindre du tout, sans prétendre évaluer ou juger l’œuvre de Dieu. Ce sont là les principales conditions pour être perfectionné par Dieu. Tout faire avec un cœur qui aime Dieu : c’est ce qui est exigé de ceux qui cherchent à être perfectionnés par Dieu. Que veut dire « tout faire avec un cœur qui aime Dieu » ? Cela signifie que toutes tes actions et tous tes comportements peuvent être présentés devant Dieu. Comme tu as de bonnes intentions, que tes actions soient bonnes ou mauvaises, tu ne crains pas qu’elles soient présentées à Dieu ou à tes frères et sœurs ; tu as le courage de jurer devant Dieu. Chacune de tes intentions, pensées, et idées peut être présentée devant Dieu pour être examinée. Si tu pratiques et entres dans cette façon, alors le progrès dans ta vie sera rapide.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

231. Ce qui devrait vous préoccuper maintenant, c’est d’être amenés à la perfection par Dieu en toutes choses et d’être amenés à la perfection par Dieu à travers toutes les personnes, les affaires et les choses auxquelles vous êtes confrontés, afin que ce que Dieu est soit incorporé en vous. Vous devez d’abord recevoir l’héritage de Dieu sur la terre avant que vous ne puissiez hériter de plus grandes et plus nombreuses bénédictions de Dieu. Toutes ces choses sont ce que vous devriez chercher et que vous devriez d’abord comprendre. Plus tu cherches à être amené à la perfection par Dieu en toutes choses, plus tu seras en mesure de voir la main de Dieu en toutes choses, ainsi cherchant activement à entrer dans l’être de la parole de Dieu et dans la réalité de Sa parole à travers différents points de vue et dans divers domaines. Tu ne peux pas te contenter de ces états négatifs tels que simplement ne pas commettre de péchés, ou ne pas avoir de conceptions, aucune philosophie de la vie et aucune volonté humaine. Dieu perfectionne l’homme de différentes manières, et il est possible pour toi d’être amené à la perfection en conséquence. Non seulement tu peux être amené à la perfection de manière positive, mais aussi de manière négative, en enrichissant ainsi ce que tu gagnes. Il y a tous les jours des occasions d’être amené à la perfection et du temps pour être gagné par Dieu. Après le temps d’une telle expérience, tu seras grandement transformé. Tu pourras désormais te faire une idée le plus naturellement possible de beaucoup de choses que tu ne comprenais pas avant ; sans avoir besoin que d’autres t’enseignent, sans le savoir, tu seras éclairé par Dieu, de sorte que tu seras éclairé en toutes choses et toutes tes expériences entrent dans les détails. Dieu te guidera pour que tu ne bascules pas de l’autre côté. Ensuite, Il te mettra sur le chemin de la perfection.

Être amené à la perfection par Dieu ne peut se limiter à la perfection qui consiste à manger et boire la parole de Dieu. Cette manière de voir les choses est trop unilatérale et incomplète ; elle restreint l’homme à un très petit champ d’action. Dans ce cas, l’homme manque de nourriture spirituelle nécessaire. Si vous souhaitez être amenés à la perfection par Dieu, vous devez apprendre à vivre toutes choses et être éclairés en tout ce que vous affrontez. Chaque fois que tu affrontes quelque chose, que ce soit bon ou mauvais, tu devrais en tirer profit et cela ne devrait pas t’amener à devenir passif. Quel qu’en soit le cas, tu devrais être en mesure de l’examiner en te tenant du côté de Dieu, et non pas l’analyser ou l’étudier du point de vue de l’homme (cela est un écart dans ton expérience). Si telle est la manière de ton expérience, alors les fardeaux de ta vie domineront ton cœur ; tu vivras constamment à la lumière du visage de Dieu et ne dévieras pas facilement dans tes pratiques. Ce genre d’homme a de grandes perspectives.

Extrait de « Promesses à ceux qui ont été parfaits », dans La Parole apparaît dans la chair

232. Le groupe de gens que Dieu veut gagner maintenant rassemble ceux qui cherchent à coopérer avec Dieu, qui peuvent obéir à Son œuvre et qui croient que les paroles que Dieu prononce sont vraies, qui peuvent mettre les exigences de Dieu en pratique. Ce sont ceux qui ont une vraie compréhension dans leur cœur. Ce sont ceux qui peuvent être rendus parfaits et ceux qui, inévitablement, marchent sur le chemin de la perfection. Ceux qui n’ont pas une compréhension claire de l’œuvre de Dieu, ceux qui ne mangent pas et ne boivent pas la parole de Dieu, qui ne prêtent pas attention à Ses paroles et qui n’ont aucun amour pour Dieu dans leur cœur, de tels hommes ne peuvent pas être rendus parfaits. Ceux qui doutent de Dieu incarné, ceux qui demeurent incertains à Son sujet, ceux qui ne sont jamais sérieux au sujet de Ses paroles et ceux qui trompent toujours Dieu, ces gens résistent à Dieu et appartiennent à Satan. Il n’y a aucun moyen de parfaire ces gens.

Extrait de « Dieu rend parfaits ceux qui sont selon Son propre cœur », dans La Parole apparaît dans la chair

233. Le Saint-Esprit n’œuvre pas seulement en certains hommes qui sont utilisés par Dieu, mais encore plus dans l’Église. Il pourrait œuvrer en tout homme. Il peut œuvrer en toi maintenant et, après que tu l’as vécu, Il peut travailler en quelqu’un d’autre ensuite. Hâte-toi de suivre ; plus tu suis la lumière actuelle de près, plus ta vie peut mûrir et grandir. Peu importe le genre d’homme qu’il est, tant que le Saint-Esprit travaille en lui, assure-toi de le suivre. Saisis bien ses expériences à travers les tiennes, et tu recevras des choses encore plus grandes. Ce faisant, tu progresseras plus rapidement. C’est le chemin du perfectionnement de l’homme et un moyen par lequel la vie grandit. Tu atteins le chemin du perfectionnement à travers ton obéissance à l’œuvre du Saint-Esprit. Tu ne sais pas par quel type de personne Dieu passera pour te perfectionner ni par quelle personne, quel événement ou quelle chose Il te permettra d’entrer en possession et de gagner une certaine perspicacité. Si tu es capable d’emprunter cette bonne voie, cela montre que tu as beaucoup de chances d’être perfectionné par Dieu. Si tu en es incapable, alors cela montre que ton avenir est sombre et dépourvu de lumière. Une fois que tu marcheras sur la bonne voie, tu obtiendras une révélation en toutes choses. Peu importe ce que le Saint-Esprit pourrait révéler aux autres, si tu opères sur la base de leur connaissance pour faire l’expérience des choses par toi-même, alors cette expérience deviendra une partie de ta vie et tu pourras soutenir les autres, à partir de cette expérience. Ceux qui approvisionnent les autres en répétant des paroles comme des perroquets sont ceux qui n’ont pas eu d’expérience ; à travers l’éclairage et l’illumination des autres, tu dois apprendre à chercher un chemin pour la pratique avant de commencer à parler de ta propre expérience et de ta propre connaissance réelle. Ceci sera d’un plus grand avantage pour ta propre vie. Tu devrais vivre de cette façon, obéissant à tout ce qui vient de Dieu. Tu devrais chercher la volonté de Dieu en toutes choses et tirer des leçons en toutes choses pour que ta vie mûrisse et grandisse. Une telle pratique procure le progrès le plus rapide.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

234. Si tu veux être utilisé et rendu parfait par Dieu, tu dois posséder tout : la volonté de souffrir, la foi, l’endurance, l’obéissance, ainsi que la capacité de faire l’expérience de l’œuvre de Dieu, d’acquérir une compréhension de Sa volonté, d’être préoccupé par Sa souffrance, et ainsi de suite. Parfaire une personne n’est pas facile et chaque raffinement que tu subis nécessite ta foi et ton amour. Si tu veux être rendu parfait par Dieu, parcourir les rues ne suffit pas et seulement te dépenser pour Dieu ne suffit pas non plus. Tu dois posséder beaucoup de choses pour devenir quelqu’un qui est rendu parfait par Dieu. Lorsque tu fais face à des souffrances, tu dois pouvoir oublier la chair et ne pas te plaindre de Dieu. Quand Dieu Se cache, tu dois avoir la foi pour Le suivre, pour maintenir ton premier amour sans le laisser faiblir ou disparaître. Peu importe ce que Dieu fait, tu dois te soumettre à Son dessein et être plus disposé à maudire ta propre chair qu’à te plaindre de Lui. Lorsque tu fais face à des épreuves, tu dois satisfaire Dieu en dépit de toute réticence à te défaire de quelque chose que tu aimes ou de larmes amères. Cela seul peut être appelé le véritable amour et la foi. Quelle que soit ta stature réelle, tu dois d’abord posséder la volonté d’endurer les difficultés aussi bien que la vraie foi, et tu dois avoir la volonté de renoncer à la chair. Tu dois être prêt à endurer personnellement des difficultés et à supporter la perte de tes intérêts personnels afin de satisfaire la volonté de Dieu. Tu dois également avoir un cœur qui regrette de ne pas avoir été en mesure de satisfaire Dieu dans le passé et être capable de regretter toi-même maintenant. Aucune de ces choses ne peut manquer et Dieu te rendra parfait par elles. Si tu ne remplis pas ces conditions, tu ne peux pas être rendu parfait.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir le raffinement », dans La Parole apparaît dans la chair

235. Pendant sa vie, Pierre a expérimenté le raffinement des centaines de fois et a subi de nombreuses épreuves douloureuses. Ce raffinement est devenu le fondement de son amour suprême envers Dieu, et est devenu l’expérience la plus significative de toute sa vie. Qu’il ait pu avoir un amour suprême envers Dieu était, en un sens, dû à sa résolution d’aimer Dieu ; plus important, cependant, c’était dû au raffinement et aux souffrances par lesquels il est passé. Cette souffrance est devenue son guide sur le chemin de l’amour pour Dieu, et est devenue la chose dont il s’est beaucoup plus souvenu. Si les gens ne subissent pas la douleur du raffinement en aimant Dieu, alors leur amour est plein de naturel et de leurs préférences ; un tel amour est plein d’idées de Satan, et ne peut tout simplement pas satisfaire la volonté de Dieu. Prendre la résolution d’aimer Dieu n’est pas la même chose que d’aimer véritablement Dieu. Même si tout ce qu’ils pensent dans leurs cœurs est fait pour l’amour de Dieu, et pour satisfaire Dieu, comme si leurs pensées étaient dépourvues d’idées humaines, comme si elles étaient toutes pour de Dieu, lorsque leurs pensées parviennent à Dieu, de telles pensées ne sont pas recommandées ou bénies par Dieu. Même quand les gens ont pleinement compris toutes les vérités – quand ils sont parvenus à les connaître toutes –, l’on ne peut pas dire que c’est un signe d’amour pour Dieu, on ne peut pas dire que ces gens aiment réellement Dieu. Bien qu’ayant compris beaucoup de vérités sans passer par le raffinement, les gens sont incapables de mettre ces vérités en pratique ; c’est seulement pendant le raffinement que les gens peuvent comprendre la signification réelle de ces vérités, alors seulement les gens peuvent véritablement apprécier leur sens profond. À ce moment-là, s’ils essaient de nouveau, ils pourront mettre les vérités en pratique correctement, et en conformité avec la volonté de Dieu ; à ce moment-là, leurs idées humaines s’atténuent, leur nature humaine se réduit, et leurs émotions humaines diminuent ; ce n’est qu’à ce moment que leur pratique est une véritable manifestation de l’amour de Dieu. L’effet de la vérité de l’amour envers Dieu n’est pas produit par la connaissance parlée ou la volonté mentale, ni ne peut être accompli simplement en étant compris. Ceci demande que les gens payent le prix et qu’ils subissent beaucoup d’amertume pendant le raffinement, et alors seulement leur amour deviendra pur, et suivra le cœur de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

236. Pierre a cherché à se connaître lui-même et à voir ce qui était révélé en lui par l’épurement des paroles de Dieu et par les diverses épreuves que Dieu lui faisait subir. En fin de compte, quand il en est arrivé à vraiment se comprendre, il a réalisé combien l’homme est corrompu, combien il est sans valeur et combien il est indigne de servir Dieu et ne mérite pas de vivre devant Dieu. Pierre est ensuite tombé face contre terre devant Dieu. En fin de compte, il a perçu ceci : « Connaître Dieu est la chose la plus précieuse ! Si je ne connaissais pas Dieu, ma mort serait un si grand opprobre. Je sens que la connaissance de Dieu est la chose la plus importante, la plus significative. Si l’homme ne connaît pas Dieu, alors il ne mérite pas de vivre et il n’a pas de vie. » Le temps que l’expérience de Pierre atteigne ce stade, il connaissait assez bien sa propre nature et la comprenait assez bien. Bien qu’il n’eût peut-être pas été en mesure de l’expliquer à fond comme les gens pouvaient l’imaginer, il était bien parvenu à cet état. Par conséquent, la poursuite du chemin de la vie pour être amené à la perfection par Dieu nécessite de comprendre plus profondément sa propre nature à partir de l’intérieur des paroles de Dieu, ainsi que de comprendre les aspects de sa propre nature et de les décrire par des paroles. Comprendre à fond son vieil homme, la vie de l’ancienne nature satanique, c’est avoir réalisé le résultat requis par Dieu. Si ta connaissance n’a pas atteint ce stade, mais que tu prétends te connaître et avoir gagné la vie, n’est-ce pas de la pure vantardise ? Tu ne te connais pas et tu ignores aussi qui tu es en présence de Dieu, si tu as vraiment atteint le niveau d’un être humain ou combien d’éléments sataniques tu abrites encore. Tu ne sais toujours pas vraiment à qui tu appartiens et tu n’as même pas la moindre connaissance de toi-même, comment peux-tu donc être doué de raison devant Dieu ? Lorsque Pierre poursuivait la vie, au milieu de ses épreuves, il concentrait son attention sur la connaissance de soi et le changement de son tempérament. Il cherchait à comprendre Dieu, et à la fin il a perçu ceci : « L’homme doit poursuivre la compréhension de Dieu dans la vie ; la connaissance de Dieu est la chose la plus critique. Si je ne connais pas Dieu, alors je ne peux pas reposer en paix quand je meurs. Une fois que je Le connaîtrai, si alors Dieu me laisse mourir, j’estimerais toujours cela comme la plus gratifiante des choses ; je ne me plaindrais pas du tout et toute ma vie serait comblée. » Pierre n’a pas été en mesure d’obtenir cette compréhension ou d’atteindre ce niveau-là aussitôt après avoir commencé à croire en Dieu ; il devait d’abord passer par de nombreuses épreuves. Son expérience devait atteindre un certain point et il devait se comprendre parfaitement avant de pouvoir sentir la valeur qu’il y a à connaître Dieu. Par conséquent, la voie que Pierre a suivie était la voie de la vie et celle conduisant à être rendu parfait ; sa pratique spécifique était principalement axée sur cet aspect.

Extrait de « Comment suivre la voie de Pierre », dans Récits des entretiens de Christ

237. Quand les gens entreprennent le chemin de la perfection, leur ancien tempérament peut être modifié. En outre, leur vie continue de grandir et ils entrent progressivement plus profondément dans la vérité. Ils sont capables de détester le monde et tous ceux qui ne cherchent pas la vérité. Ils se détestent eux-mêmes en particulier, mais, plus que cela, ils se connaissent clairement. Ils sont prêts à vivre dans la vérité, et la recherche de la vérité devient leur objectif. Ils ne sont pas prêts à vivre dans les pensées qui viennent de leur propre cerveau et ils sentent du dégoût pour la suffisance, l’orgueil et la vanité de l’homme. Ils parlent avec un sens profond de rectitude, ils gèrent les choses avec discernement et sagesse, et sont fidèles et obéissants à Dieu. S’ils éprouvent un instant de châtiment et de jugement, non seulement ils ne deviennent pas passifs ou faibles, mais ils sont reconnaissants pour le châtiment et le jugement de Dieu. Ils croient qu’ils ne peuvent pas vivre sans le châtiment et le jugement de Dieu ; ils peuvent en recevoir Sa protection. Ils ne cherchent pas une foi de paix et de joie ou de satisfaction de leur faim en cherchant du pain. Ils ne poursuivent pas non plus des jouissances charnelles temporaires. Tels sont les gens perfectionnés.

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

238. Si quelqu’un est capable de satisfaire Dieu en accomplissant son devoir, que ses paroles et ses actions reposent sur des principes et qu’il peut entrer dans la réalité de tous les aspects de la vérité, alors cet homme sera rendu parfait par Dieu. On peut dire que l’œuvre et les paroles de Dieu sont complètement efficaces chez un tel homme, que les paroles de Dieu deviennent sa vie, qu’il obtient la vérité et qu’il peut vivre selon les paroles de Dieu. Après cela, la nature de sa chair, c’est-à-dire le fondement de son existence originelle, sera ébranlée et s’effondrera. Lorsque les paroles de Dieu sont devenues la vie de quelqu’un, celui-ci devient un homme nouveau. Si les paroles de Dieu sont devenues sa vie, que la vision de l’œuvre de Dieu, Ses exigences pour L’humanité, Sa révélation aux hommes et les normes pour une vraie vie que Dieu exige que l’homme atteigne sont devenues sa vie, s’il a vécu selon ces paroles et ces vérités, alors c’est un homme rendu parfait par les paroles de Dieu. Il a expérimenté la nouvelle naissance et est devenu un homme nouveau à travers les paroles de Dieu. C’est la voie que Pierre suivit pour chercher la vérité ; c’était la voie pour être rendu parfait, pour être amené à la perfection par les paroles de Dieu et pour gagner la vie dans les paroles de Dieu. La vérité exprimée par Dieu est devenue sa vie et ce n’est qu’alors qu’il est devenu un homme qui a obtenu la vérité.

Extrait de « Comment suivre la voie de Pierre », dans Récits des entretiens de Christ

239. Si les gens avaient une compréhension authentique du tempérament de Dieu et qu’ils pouvaient louer sincèrement Sa sainteté et Sa justice, ils connaîtraient alors vraiment Dieu et c’est alors seulement qu’ils vivraient dans la lumière. C’est seulement lorsque la perspective des gens sur le monde et sur la vie change qu’ils sont fondamentalement transformés. Quand quelqu’un a un but dans la vie et se comporte selon la vérité, quand il obéit à Dieu absolument et vit par la parole de Dieu, quand il se sent en paix et illuminé au plus profond de son âme, quand son cœur est libre de l’obscurité, et quand il vit complètement librement et sans retenue en présence de Dieu, alors seulement il vit une vraie vie humaine et devient une personne qui possède la vérité. D’ailleurs, toutes les vérités que vous possédez viennent de la parole de Dieu et de Dieu Lui-même. Le Souverain de l’univers entier et de toutes choses – Dieu Très-Haut – t’approuve comme une vraie personne qui vit une vraie vie humaine. Qu’est-ce qui pourrait être plus signifiant que cela ? Telle est une personne qui possède la vérité.

Extrait de « Seulement en cherchant la vérité peux-tu obtenir des changements dans ton tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Précédent : (XVI) Paroles sur le rejet de l’influence de Satan et la réalisation du salut

Suivant : (I) Paroles sur les exigences de Dieu pour l’homme

Contenu connexe