Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suivre l’Agneau et chanter des cantiques nouveaux

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

795 Comment Job pouvait-t-il vénérer Dieu ?

Job n’avait jamais vu Dieu

ni entendu Ses enseignements,

mais pour Dieu, son cœur et lui étaient plus précieux

que ces gens qui se contentaient de se vanter,

en parlant de sacrifices et de théories profondes ;

ils n’ont jamais vraiment connu Dieu,

et ne L’ont jamais vraiment craint.

 

Comment Job a pu vénérer Dieu ?

Son cœur pur ne se cachait pas de Dieu.

Son humanité était honnête, pleine de bonté.

Job aimait la justice et les choses positives.

Seul un tel homme pouvait suivre Dieu,

craindre Dieu et s’éloigner du mal.

Tel était Job, tel était Job !

 

Un tel homme pouvait voir la souveraineté,

l’autorité et le pouvoir de Dieu.

Il pouvait obéir à la souveraineté, aux arrangements de Dieu.

Seul un tel homme pouvait vraiment louer Son nom.

Car il n’a jamais cherché les bénédictions de Dieu.

Il n’a jamais voulu savoir si Dieu lui causerait des désastres.

 

Job savait que la main de Dieu contrôlait tout,

et qu’un homme inquiet était un signe d’idiotie.

S’il s’inquiète, c’est un signe d’ignorance,

d’irrationalité, de doute de la souveraineté de Dieu,

un signe de non révérence à Dieu.

Ce savoir de Job était alors tout ce que Dieu voulait.

 

Comment Job a pu vénérer Dieu ?

Son cœur pur ne se cachait pas de Dieu.

Son humanité était honnête, pleine de bonté.

Job aimait la justice et les choses positives.

Seul un tel homme pouvait suivre Dieu,

craindre Dieu et s’éloigner du mal.

 

Job n’avait pas vécu l’œuvre de Dieu,

ni vu Son visage ou entendu Ses paroles.

Son attitude envers Dieu

était due à son humanité et à sa recherche,

ce que les gens d’aujourd’hui n’ont pas.

Dieu a dit : « Il n’a pas son égal sur terre,

un homme parfait et intègre. »

 

Comment Job a pu vénérer Dieu ?

Son cœur pur ne se cachait pas de Dieu.

Paroles adaptées de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent : Les actes justes de Job ont vaincu Satan

Suivant : Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent témoigner pour Lui

Contenu connexe

  • S’élever du sein des ténèbres et de l’oppression

    I Ferme, j’affronte les rugissements du méchant. Sur le chemin difficile, mon cœur reste ferme et fort. La vraie lumière me guide, je la suivrai. L’hu…

  • Si je n’étais pas sauvé par Dieu

    Si je n’étais pas sauvé par Dieu, je dériverais encore dans le monde, me débattant douloureusement dans le péché, sans aucun espoir. Si je n’étais p…

  • L’effet de la vraie prière

    I Marche avec honnêteté, prie pour être libre de la profonde fraude dans ton cœur. Prie, pour te purifier. Prie, sois touché par Dieu. Et ton tempéram…

  • Je rendrai à Dieu Son amour

    Ⅰ De nombreuses années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’accroissant. Grâce à Dieu qui a exprimé des vérités et m’a sauvé, je suis ret…