L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suivre l’Agneau et chanter des cantiques nouveaux

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

795 Comment Job pouvait-t-il vénérer Dieu ?

Job n’avait jamais vu Dieu ou entendu Dieu personnellement lui proférer des enseignements, mais pour Dieu, son cœur ainsi que lui-même étaient beaucoup plus précieux que ces gens qui, devant Dieu, étaient seulement capables de parler de théorie profonde, qui ne pouvaient que se vanter et parler d’offrir des sacrifices, mais qui n’avaient jamais eu une vraie connaissance de Dieu et n’avaient jamais vraiment craint Dieu. Car le cœur de Job était pur et non caché à Dieu, et son humanité était honnête et bienveillante, et il aimait la justice et ce qui était positif. Seul un homme comme ce dernier qui possédait un tel cœur et une telle humanité pouvait suivre la voie de Dieu et craindre Dieu et s’éloigner du mal. Un tel homme pouvait voir la souveraineté de Dieu, pouvait voir Son autorité et Sa puissance, et était capable de réaliser l’obéissance à Sa souveraineté et à Ses arrangements. Seul un tel homme pouvait vraiment louer le nom de Dieu.

C’est parce qu’il n’a pas cherché à savoir si Dieu le bénirait ou lui causerait un désastre, parce qu’il savait que tout est contrôlé par la main de Dieu et que l’inquiétude de l’homme est un signe de folie, d’ignorance, d’irrationalité, de doute sur le fait de la souveraineté de Dieu sur toutes choses et d’un manque de crainte de Dieu. La connaissance de Job était précisément ce que Dieu voulait. Il n’avait pas expérimenté l’œuvre de Dieu, ni jamais entendu Dieu parler, ni vu le visage de Dieu. Qu’il ait pu avoir une telle attitude envers Dieu était entièrement le résultat de son humanité et de sa quête personnelle, une humanité et une quête que les gens d’aujourd’hui ne possèdent pas. Ainsi, à cette ère, Dieu a dit : « Il n’y a personne comme lui sur la terre ; c’est un homme intègre et droit ».

Paroles adaptées de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent : L’exhortation de Dieu, c’est seulement que l’homme rende témoignage

Suivant : La foi et l’obéissance véritables de Job

Contenu connexe