Tu devrais vivre pour la vérité puisque tu crois en Dieu

Un problème commun à tous les êtres humains est qu’ils comprennent la vérité, mais n’arrivent pas à la mettre en pratique. C’est parce que, d’une part, ils ne veulent pas en payer le prix, et d’autre part, leur discernement est insuffisant : ils sont incapables de voir les nombreuses difficultés du quotidien pour ce qu’elles sont, car ils ne savent pas comment pratiquer correctement. Leurs expériences étant trop superficielles, leurs capacités intellectuelles médiocres et leur compréhension de la vérité limitée, ils sont incapables de surmonter les difficultés qu’ils rencontrent dans leur vie de tous les jours. Ils croient en Dieu uniquement en paroles, mais sont incapables de mettre Dieu dans leur vie quotidienne. En d’autres termes, il y a Dieu d’un côté, la vie de l’autre, c’est comme s’ils n’avaient pas de relation avec Dieu dans leur vie. C’est ce que pense tout un chacun. En réalité, si l’on croit en Dieu de la sorte, on ne peut se laisser posséder et amener à la perfection par Lui. En fait, ce n’est pas que la parole de Dieu ne soit pas parvenue à la perfection de son expression, c’est que la capacité humaine à recevoir Sa parole est tout simplement insuffisante. On peut dire que presque personne n’agit conformément aux desseins originels de Dieu. Au contraire, les hommes calquent leur foi en Dieu sur leurs intentions propres, les notions religieuses acquises de par le passé et les modes d’action qui sont les leurs. Peu nombreux sont ceux qui se laissent transformer par la parole de Dieu après l’avoir acceptée, et qui se mettent à agir selon la volonté de Dieu. Ils persistent plutôt dans leurs croyances erronées. Lorsque les hommes commencent à croire en Dieu, ils le font d’après les conventions de la religion, et leur vie et leurs relations avec autrui se basent sur leur propre philosophie de la vie. On peut affirmer que c’est le cas de neuf personnes sur dix. Très peu sont ceux qui élaborent un projet différent et tournent la page après avoir commencé à croire en Dieu. L’humanité n’est pas parvenue à considérer que la parole de Dieu est vérité, ou à la prendre pour la vérité, pour la mettre en pratique.

Prenons la foi en Jésus, par exemple. Que quelqu’un vienne juste de commencer à croire ou qu’il croie depuis très longtemps, il se contente de faire appel aux talents qu’il a et aux compétences qu’il possède, quels qu’ils soient. Les hommes ont simplement ajouté la « foi en Dieu », trois mots, dans leur vie habituelle, sans changer leur tempérament, et leur foi en Dieu n’a pas grandi le moins du monde. Leur quête a été tiède. Ils n’ont pas dit qu’ils abandonneraient leur foi, mais ils n’ont pas non plus consacré tout à Dieu. Ils n’ont jamais aimé Dieu ou obéi à Dieu véritablement. Leur foi en Dieu était un mélange d’authenticité et d’imitation. Ils l’ont approchée sans y être pleinement ouverts et n’étaient pas sérieux dans leur pratique. Ils ont continué dans cet état de confusion et ont fini leurs jours dans la confusion. Quelle conclusion tirer de tout cela ? Aujourd’hui, pour croire au Dieu concret, il faut choisir la bonne voie. Si tu crois en Dieu, tu ne dois pas seulement rechercher Ses bénédictions, mais aimer Dieu et Le connaître. À travers Son éclairage, à travers ta propre recherche, tu peux manger et boire Sa parole, développer une vraie compréhension de Dieu et avoir un véritable amour de Dieu qui vienne du plus profond de ton cœur. En d’autres termes, quand ton amour pour Dieu est foncièrement authentique et que personne ne peut le détruire ou s’y opposer, à ce moment-là, ta foi en Dieu est sur la bonne voie. Cela prouve que tu appartiens à Dieu, car Dieu a pris possession de ton cœur, et rien d’autre ne peut alors prendre possession de toi. Par ton expérience, par le prix que tu as payé et par le travail que Dieu fait en toi, tu es en mesure de développer un amour spontané pour Dieu. Et quand tu le fais, tu es libéré de l’influence de Satan et tu vis à la lumière de la parole de Dieu. Ce n’est que lorsque tu t’es affranchi de l’influence des ténèbres que l’on peut dire que tu as acquis Dieu. Dans ta croyance en Dieu, tu dois chercher à atteindre cet objectif. C’est votre devoir à tous. Personne ne devrait se satisfaire des choses telles qu’elles sont. Vous ne pouvez pas rester indécis par rapport à l’œuvre de Dieu ou la prendre à la légère. Vous devriez penser à Dieu à tous égards et à tout moment, et tout faire pour Sa gloire. Et à chaque fois que vous prenez la parole ou agissez, vous devez faire passer les intérêts de la maison de Dieu en premier. C’est seulement ainsi que vous pouvez être selon le cœur de Dieu.

La plus grande erreur des hommes qui ont foi en Dieu, c’est qu’ils ne croient qu’en parole, et Dieu est foncièrement absent de leur quotidien. Tous les hommes, en effet, ont beau croire à l’existence de Dieu, Dieu ne fait pas partie de leur de vie de chaque jour. Les bouches adressent moult prières à Dieu, mais Dieu a peu de place dans les cœurs, et c’est pourquoi Il met constamment les hommes à l’épreuve. C’est parce que les hommes sont impurs que Dieu n’a d’autre choix que de les mettre à l’épreuve, afin de leur faire éprouver de la honte et qu’ils apprennent à se connaître à travers ces épreuves. Dans le cas contraire, l’humanité deviendrait la descendance de l’archange et se corromprait de plus en plus. Dans sa foi développée envers Dieu, l’homme se défait d’un grand nombre d’intentions et d’objectifs personnels sous l’action purificatrice de Dieu. Si tel n’était pas le cas, Dieu n’aurait aucun moyen d’utiliser quiconque et aucun moyen d’accomplir en l’homme l’œuvre qui doit être la Sienne. Dieu commence par purifier l’homme qui, par cette opération, peut être amené à se connaître lui-même, et Dieu peut le changer. Ce n’est qu’après cela que Dieu peut faire entrer Sa vie en l’homme, et c’est seulement de cette façon que le cœur de l’homme peut entièrement être tourné vers Dieu. Ainsi, dis-je, croire en Dieu n’est pas aussi simple qu’on le dit. Aux yeux de Dieu, si tu n’as que la connaissance, mais que tu n’as pas Sa parole dans ta vie ; si tu ne te limites qu’à ta propre connaissance et ne peux pratiquer la vérité ou vivre la parole de Dieu, c’est la preuve, encore une fois, que tu n’as pas un cœur qui aime Dieu et que ton cœur n’appartient pas à Dieu. Arriver à connaître Dieu en croyant en Lui, tel est l’objectif ultime que l’on doit rechercher. Tu dois consacrer tes efforts à vivre les paroles de Dieu afin qu’elles puissent porter du fruit dans ta pratique. Si tu n’as qu’une connaissance doctrinale, ta foi en Dieu sera vaine. Ensuite, ce n’est que si tu pratiques et vis Sa parole également que tu peux considérer que ta foi est complète et en accord avec la volonté de Dieu. Sur cette voie, beaucoup peuvent se prévaloir de vastes connaissances, mais au moment de leur mort, ils ont les yeux emplis de larmes et se détestent d’avoir gaspillé toute une vie et vécu jusqu’à un âge avancé pour rien. Ils ne comprennent que des doctrines, mais sont incapables de mettre la vérité en pratique et de porter témoignage à Dieu, se contentant, au lieu de cela, de courir ça et là, affairés comme des abeilles; ce n’est qu’au seuil de la mort qu’ils s’aperçoivent finalement qu’il leur manque un vrai témoignage, qu’ils ne connaissent pas du tout Dieu. N’est-ce pas alors trop tard ? Pourquoi ne pas profiter du moment présent pour rechercher la vérité qui t’est chère ? Pourquoi la remettre à demain ? Si, dans la vie, tu ne souffres pas pour la vérité ou ne cherches pas à l’acquérir, serait-ce que tu souhaites avoir des regrets à ta dernière heure ? Si c’est le cas, alors pourquoi croire en Dieu ? En réalité, il y a plusieurs domaines dans lesquels les hommes, s’ils y consacrent juste le minimum d’efforts, peuvent mettre la vérité en pratique, et par là même, donner satisfaction à Dieu. Ce n’est que parce que leur cœur est constamment possédé par les démons qu’ils ne peuvent agir en faveur de Dieu. Au contraire, les hommes passent leur temps à s’agiter au bénéfice de la chair et, à la fin, ils n’en retirent aucun avantage. C’est pourquoi ils sont constamment affligés d’ennuis et de difficultés. Ces tourments ne sont-ils pas ceux de Satan ? N’est-ce pas là, la corruption de la chair ? Tu ne devrais pas essayer de duper Dieu avec des paroles en l’air. Il faut, au contraire, que tu prennes des mesures concrètes. Ne te berce pas d’illusions, à quoi cela servirait-il ? Que peux-tu gagner à ne vivre que pour ta chair et à travailler dur pour la fortune et la gloire ?

Précédent: L’œuvre de Dieu est-elle aussi simple que l’homme l’imagine ?

Suivant: Les sept tonnerres grondent, prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Chapitre 32

Les paroles de Dieu laissent les gens pensifs ; c’est comme si, en parlant, Dieu évitait l’homme et parlait dans le vide, comme s’Il ne...

Chapitre 26

Qui a demeuré dans Ma maison ? Qui M’a défendu ? Qui a souffert pour Moi ? Qui a prêté serment devant Moi ? Qui M’a...

Le chemin… (7)

Au cours de nos expériences pratiques, nous voyons qu’il y a beaucoup de fois où Dieu nous a personnellement ouvert un chemin, de sorte que...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre