Sois soucieux de la volonté de Dieu afin d’atteindre la perfection

Plus tu seras soucieux de la volonté de Dieu, plus ton fardeau sera lourd, et plus ton fardeau sera lourd, plus ton expérience sera riche. Lorsque tu seras soucieux de la volonté de Dieu, Dieu te donnera un fardeau et ensuite t’éclairera au sujet des tâches qu’Il t’a confiées. Après que Dieu t’aura donné ce fardeau, lorsque tu mangeras et boiras les paroles de Dieu, tu prêteras attention à toutes les vérités relatives à ton fardeau. Si ce fardeau se rapporte aux conditions de vie de tes frères et sœurs, c’est un fardeau que Dieu t’a confié, et alors, tes prières quotidiennes incluront également ce fardeau. Ce que Dieu fait t’a maintenant été confié et tu es prêt à accomplir ce que Dieu veut faire, c’est ce que signifie prendre le fardeau de Dieu comme le tien propre. À ce stade, ta façon de manger et de boire les paroles de Dieu se concentrera sur ce genre de questions, et tu te demanderas : comment vais-je résoudre ces problèmes ? Comment puis-je permettre à mes frères et sœurs d’acquérir la libération et de trouver leur joie spirituelle ? Quand tu échanges, tu te concentreras aussi sur la résolution de ces problèmes ; tu te concentreras à manger et à boire des paroles qui se rapportent à ces problèmes lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu. Tu porteras aussi un fardeau lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu. Une fois que tu comprendras les exigences de Dieu, tu seras plus au clair quant au chemin à emprunter. Ton fardeau a généré cet éclairage et cette illumination du Saint-Esprit, et c’est aussi Dieu t’offrant Sa conduite. Pourquoi est-ce que Je dis cela ? Si tu ne portes aucun fardeau, alors tu ne seras pas attentif quand tu manges et bois les paroles de Dieu ; lorsque tu manges et bois les paroles de Dieu tout en portant un fardeau, tu peux en saisir l’essence, découvrir ton chemin et être soucieux de la volonté de Dieu. Par conséquent, dans tes prières, tu devrais souhaiter que Dieu place plus de fardeaux sur toi et te confie des tâches encore plus grandes, afin que tu sois plus à même de trouver devant toi un chemin de pratique, que tu deviennes plus efficace en mangeant et en buvant les paroles de Dieu, que tu sois en mesure de saisir l’essence de Ses paroles et que tu sois plus capable d’être ému par le Saint-Esprit.

Manger et boire les paroles de Dieu, prier, accepter le fardeau de Dieu et les tâches qu’Il te confie, tout cela a pour but d’ouvrir un chemin devant toi. Plus le fardeau de ce que Dieu te confie est lourd, plus il te sera facile d’être rendu parfait par Lui. Certains ne sont pas prêts à s’accorder avec les autres en servant Dieu, même quand ils y sont invités ; ce sont des gens paresseux qui ne veulent que se complaire dans le confort. Plus on te demandera de servir en t’accordant avec les autres, plus tu acquerras de l’expérience. Parce que tu as plus de fardeaux et plus d’expérience, tu auras plus de chances d’être rendu parfait. Par conséquent, si tu peux servir Dieu sincèrement, tu seras soucieux du fardeau de Dieu, et ainsi tu auras plus de chances d’être rendu parfait par Dieu. Un tel groupe d’hommes est perfectionné en ce moment. Plus tu es ému par le Saint-Esprit, plus tu consacreras de temps à être soucieux du fardeau de Dieu, plus tu seras rendu parfait par Dieu, plus tu seras gagné par Dieu, et à la fin, tu deviendras quelqu’un qui est utilisé par Dieu. À l’heure actuelle, certains ne portent aucun fardeau pour l’Église. Ces gens sont peu sérieux et négligents, et ils ne se soucient que de leur propre chair. Ces gens sont extrêmement égoïstes et ils sont aussi aveugles. Tu ne porteras aucun fardeau si tu ne parviens pas à comprendre cette question clairement. Plus tu es soucieux de la volonté de Dieu, plus lourd sera le fardeau qu’Il te confiera. Les égoïstes ne sont pas prêts à souffrir de telles choses, ils ne sont pas prêts à payer le prix, et à la fin, ils manqueront des occasions d’être rendus parfaits par Dieu. Ne se font-ils pas du tort à eux-mêmes ? Si tu es quelqu’un qui est soucieux de la volonté de Dieu, tu porteras un véritable fardeau pour l’Église. En fait, au lieu d’appeler cela un fardeau que tu portes pour l’Église, il serait mieux de l’appeler un fardeau que tu portes pour ta propre vie, car le fardeau que tu portes pour l’Église sert à ce que tu sois rendu parfait par Dieu à travers de telles expériences. Par conséquent, ceux qui portent le fardeau le plus lourd pour l’Église, qui portent un fardeau pour entrer dans la vie, sont ceux qui seront rendus parfaits par Dieu. As-tu clairement vu cela ? Si l’Église à laquelle tu appartiens est dispersée comme le sable, mais que tu ne t’en inquiètes ni ne t’en soucies, que tu ignores même les occasions où tes frères et sœurs ne mangent pas et ne boivent pas les paroles de Dieu de façon normale, alors tu ne portes aucun fardeau. De tels hommes ne sont pas du genre à plaire à Dieu. Les hommes qui plaisent à Dieu ont faim et soif de justice, et ils sont soucieux de la volonté de Dieu. Donc, vous devriez être soucieux du fardeau de Dieu, ici et maintenant. Tu ne devrais pas attendre que Dieu révèle Son juste tempérament à toute l’humanité avant de devenir soucieux du fardeau de Dieu. Ne serait-il pas trop tard à ce moment-là ? La bonne occasion pour être rendu parfait par Dieu, c’est maintenant. Si tu laisses cette occasion te glisser entre les doigts, tu le regretteras toute ta vie, tout comme Moïse n’a pas pu entrer dans le beau pays de Canaan et l’a regretté le reste de sa vie, mourant de remords. Une fois que le tempérament juste de Dieu aura été révélé à tout le monde, tu seras plein de regret. Même si Dieu ne te châtie pas, tu te châtieras toi-même à cause de tes propres remords. Certains n’en sont pas convaincus, mais si tu ne le crois pas, attends un peu et tu verras. Certaines personnes n’ont d’autre but que l’accomplissement de ces paroles. Es-tu prêt à te sacrifier pour ces paroles ?

Si tu ne cherches pas les occasions d’être rendu parfait par Dieu, et si tu ne luttes pas pour être en avance sur les autres dans ta recherche de la perfection, alors tu seras finalement accablé de remords. C’est maintenant la meilleure occasion d’être rendu parfait ; maintenant, c’est un très bon moment. Si tu ne cherches pas sincèrement à être rendu parfait par Dieu, une fois que Son œuvre sera terminée, il sera trop tard ; tu auras manqué l’occasion. Peu importe la profondeur de tes aspirations, si Dieu a cessé d’accomplir une œuvre, quel que soit l’effort que tu y mets, tu ne seras jamais en mesure d’atteindre la perfection. Tu dois saisir cette occasion et coopérer tandis que le Saint-Esprit œuvre avec puissance. Si tu manques cette occasion, on ne t’en donnera pas une autre, peu importe tes efforts. Certains d’entre vous s’écrient : « Dieu, je suis prêt à être soucieux de Ton fardeau, je suis prêt à accomplir Ta volonté ! » Cependant, tu n’as aucun chemin sur lequel pratiquer, donc tes fardeaux ne dureront pas. S’il y a une voie devant toi, tu acquerras de l’expérience un pas à la fois, et ton expérience sera structurée et organisée. Après qu’un fardeau a été réalisé, un autre t’est confié. Grâce à l’approfondissement de ton expérience de vie, tes fardeaux s’approfondissent aussi. Certaines personnes ne portent un fardeau que lorsqu’elles sont touchées par le Saint-Esprit, et après un certain temps, elles ne portent plus aucun fardeau quand il n’y a aucune voie à pratiquer. Ton fardeau ne peut pas apparaître simplement en mangeant et buvant les paroles de Dieu. En comprenant beaucoup de vérités, tu apprendras à discerner, à résoudre des problèmes par l’utilisation de la vérité, et tu auras une compréhension plus précise des paroles de Dieu et de la volonté de Dieu. Avec ces choses, tu engendreras des fardeaux à porter, et alors seulement, tu seras en mesure d’accomplir un bon travail. Si tu portes un fardeau, mais que tu n’as pas une compréhension claire de la vérité, cela n’ira pas non plus. Tu dois faire l’expérience des paroles de Dieu personnellement et savoir comment les mettre en pratique. C’est seulement après être d’abord entré toi-même dans la réalité que tu pourras soutenir les autres, diriger les autres et être rendu parfait par Dieu.

Il est écrit dans « Le chemin… (4) » que vous êtes tous le peuple du royaume, prédestinés par Dieu avant les âges et cela ne peut être enlevé par personne. Cet écrit affirme aussi que Dieu souhaite que tous soient utilisés et rendus parfaits par Dieu, qu’Il exige d’eux qu’ils se présentent comme Son peuple et que ce n’est qu’en devenant le peuple de Dieu qu’ils accompliront Sa volonté. Vous avez échangé sur cette question à ce moment-là, communiquant sur le chemin d’entrée en fonction des normes pour le peuple de Dieu. Donc, l’œuvre accomplie par le Saint-Esprit pendant cette période était de faire passer tous les hommes de leurs conditions négatives à une condition positive. Pendant ce temps, la tendance de l’œuvre du Saint-Esprit était de faire en sorte que tous profitent des paroles de Dieu en tant que peuple de Dieu, et de permettre à chacun d’entre vous de comprendre clairement que vous êtes le peuple de Dieu, tel que prédestiné avant les âges, et Satan ne peut pas vous prendre. C’est pourquoi vous avez tous prié : « Dieu ! Je suis prêt à être un membre de Ton peuple parce que Tu nous as prédestinés avant les âges, parce que Tu nous as accordé ce statut. Nous sommes prêts à Te satisfaire dans ce statut. » Lorsque tu priais de cette manière, tu étais touché par le Saint-Esprit et c’était la manière habituelle d’œuvrer du Saint-Esprit. Durant ce temps, vous devriez prier et vous entraîner à apaiser votre cœur devant Dieu, afin de poursuivre la vie et de chercher l’entrée dans l’enseignement du royaume. C’est la première étape. À l’heure actuelle, l’œuvre de Dieu est d’amener tous les hommes à entrer sur la bonne voie, à avoir une vie spirituelle normale et de vraies expériences, à être touchés par le Saint-Esprit et, se basant sur cette fondation, à accepter les commissions de Dieu. Entrer dans l’enseignement du royaume a pour but de laisser chacune de vos paroles, chacun de vos actes, chacune de vos pensées et chacune de vos idées entrer dans les paroles de Dieu, de vous permettre d’être plus souvent touchés par Dieu et ainsi d’avoir un cœur d’amour pour Dieu, de vous amener à porter davantage du fardeau de la volonté de Dieu, afin que tous soient sur la voie du perfectionnement par Dieu, afin que tous soient sur la bonne voie. Une fois que tu es sur cette voie du perfectionnement par Dieu, alors tu es sur la bonne voie. Une fois que tes pensées et tes idées, ainsi que tes intentions erronées, peuvent être corrigées, une fois que tu peux changer ta préoccupation pour la chair en préoccupation pour la volonté de Dieu, et lorsque des intentions erronées se présentent, tu es capable de ne pas te laisser distraire par ces intentions, agissant plutôt selon la volonté de Dieu, si tu es capable de réaliser une telle transformation, alors tu es sur la bonne voie en ce qui concerne l’expérience de vie. Quand tes pratiques de prière seront sur la bonne voie, tu seras touché par le Saint-Esprit dans tes prières. Chaque fois que tu pries, tu seras touché par le Saint-Esprit ; chaque fois que tu pries, tu seras en mesure d’apaiser ton cœur devant Dieu. Chaque fois que tu manges et bois un passage de la parole de Dieu, si tu es capable de saisir l’œuvre qu’Il accomplit à l’heure actuelle et que tu peux apprendre à prier, à coopérer et à obtenir l’entrée, c’est alors seulement que tu obtiendras des résultats quand tu manges et bois les paroles de Dieu. En mangeant et buvant les paroles de Dieu, si tu es capable de trouver la voie d’entrée et peux discerner le mouvement de l’œuvre de Dieu à l’heure actuelle et la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, tu seras entré sur la bonne voie. Si tu n’as pas saisi les points clés quand tu manges et bois les paroles de Dieu, et qu’ensuite tu ne parviens toujours pas à trouver une voie de pratique, cela montrera que tu ne sais toujours pas comment bien manger et boire les paroles de Dieu, que tu n’as pas découvert la méthode ni le principe pour le faire. Si tu n’as pas saisi l’œuvre accomplie par Dieu à l’heure actuelle, tu seras incapable d’accepter les tâches qu’Il voudrait te confier. Les hommes doivent justement entrer dans l’œuvre que Dieu accomplit maintenant et la comprendre. Comprenez-vous ces choses ?

Si tu manges et bois effectivement les paroles de Dieu, que ta vie spirituelle devient normale et que, quelles que soient les épreuves que tu devras peut-être affronter, les malaises physiques que tu devras peut-être supporter, l’aliénation des frères et sœurs ou les difficultés dans ta famille dont tu feras peut-être l’expérience, tu es capable de manger et de boire les paroles de Dieu normalement, de prier normalement et de continuer ta vie dans l’Église d’une manière normale ; si tu peux réussir tout cela, cela montrera que tu es maintenant sur la bonne voie. Certains sont trop fragiles et manquent de persévérance. Devant un petit obstacle, ils se lamentent et deviennent négatifs. La recherche de la vérité exige persévérance et détermination. Si tu ne réussis pas à accomplir la volonté de Dieu cette fois-ci, tu dois pouvoir te prendre en mal et, au plus profond de toi, être tranquillement déterminé à réussir la prochaine fois. Si, cette fois-ci, tu n’as pas été soucieux du fardeau de Dieu, tu devrais être déterminé à te rebeller contre la chair devant le même obstacle, à l’avenir, et prendre la résolution d’accomplir la volonté de Dieu. C’est ainsi que tu deviendras digne d’éloges. Certaines personnes ne savent même pas si leurs propres pensées ou idées sont correctes : ces personnes sont insensées ! Si tu veux maîtriser ton cœur et te rebeller contre la chair, tu dois d’abord savoir si tes intentions sont correctes et, alors seulement, tu pourras maîtriser ton cœur. Si tu ne sais pas si tes intentions sont correctes, est-il vraisemblable que tu puisses maîtriser ton cœur et te rebeller contre la chair ? Même si tu te rebelles, en fait, tu le feras d’une manière confuse. Tu devrais savoir comment te rebeller contre tes intentions malavisées ; c’est ce que signifie te rebeller contre la chair. Une fois que tu reconnais que tes intentions, tes pensées et tes idées sont erronées, tu dois rapidement revenir sur tes pas et marcher sur la bonne voie. Résous d’abord ce problème et entraîne-toi à obtenir l’entrée à cet égard, parce que tu sais mieux si tes intentions sont erronées ou non. Lorsque tes intentions erronées sont corrigées et visent maintenant Dieu, alors tu as atteint l’objectif de la subjugation de ton cœur.

Le plus important à faire pour vous maintenant, c’est d’obtenir une connaissance de Dieu et de Son œuvre. Tu dois aussi savoir comment le Saint-Esprit accomplit Son œuvre dans l’humanité ; ces actions sont essentielles pour entrer dans la bonne voie. Ce sera plus facile pour toi d’y arriver une fois que tu auras compris ce point capital. Tu crois en Dieu et tu connais Dieu, ce qui montre que ta foi en Dieu est authentique. Si tu continues à acquérir de l’expérience, mais que tu restes finalement incapable de connaître Dieu, alors tu es sûrement quelqu’un qui résiste à Dieu. Ceux qui ne croient qu’en Jésus-Christ, sans croire également au Dieu incarné d’aujourd’hui, sont tous condamnés. Ce sont tous des pharisiens des derniers jours, car ils ne reconnaissent pas le Dieu d’aujourd’hui ; ils sont tous opposés à Dieu. Peu importe à quel point ils sont dévoués dans leur adoration pour Jésus, tout sera en vain ; Dieu ne les louera pas. Tous ceux qui agitent un panneau affirmant qu’ils croient en Dieu, mais n’ont pas une véritable connaissance de Dieu dans leur cœur, sont des hypocrites !

Pour chercher à être rendu parfait par Dieu, il faut d’abord comprendre ce que signifie être rendu parfait par Dieu, ainsi que les conditions qu’il faut remplir pour être rendu parfait. Une fois qu’une bonne compréhension de ces questions est acquise, il faut chercher un chemin de pratique. Il faut posséder une certaine qualité pour être rendu parfait. Beaucoup de gens ne possèdent pas le calibre nécessaire inné, ce qui les oblige à payer un prix et à travailler dur personnellement. Pire est ta qualité, plus tu dois fournir un effort personnel. Plus ta compréhension des paroles de Dieu est grande et plus tu les mets en pratique, plus vite tu peux entrer sur le chemin de la perfection. Par la prière, tu peux être perfectionné dans le domaine de la prière ; tu peux aussi être perfectionné en mangeant et en buvant les paroles de Dieu, en comprenant leur essence et en vivant leur réalité. En expérimentant les paroles de Dieu quotidiennement, tu devrais en arriver à découvrir ce qui te fait défaut et, en outre, tu devrais reconnaître tes lacunes fatales et tes faiblesses, et prier et supplier Dieu. En agissant ainsi, tu seras progressivement perfectionné. Voici le chemin de la perfection : prier, manger et boire les paroles de Dieu, comprendre l’essence des paroles de Dieu, obtenir l’entrée dans l’expérience des paroles de Dieu, découvrir ce qui te fait défaut, se soumettre à l’œuvre de Dieu, être soucieux du fardeau de Dieu et abandonner la chair par ton amour pour Dieu et échanger fréquemment avec tes frères et sœurs, ce qui peut enrichir tes expériences. Que ce soit la vie de la communauté ou ta vie personnelle, que ce soit de grands ou de petits rassemblements, tout peut te permettre d’acquérir de l’expérience et de recevoir de l’entraînement, de sorte que ton cœur puisse être en paix devant Dieu et retourner vers Lui. Tout cela fait partie du processus de perfectionnement. Expérimenter les paroles de Dieu, tel que mentionné plus tôt, signifie être capable de vraiment les goûter et te permettre de les manifester afin que tu acquières une plus grande foi en Dieu et un plus grand amour pour Lui. De cette manière, tu perdras progressivement ton tempérament satanique corrompu, te débarrasseras progressivement de tes motivations inappropriées et vivras la ressemblance d’une personne normale. Plus ton amour pour Dieu en toi est grand, c’est-à-dire, plus tu as été perfectionné par Dieu, moins la corruption de Satan te possèdera. Grâce à tes expériences concrètes, tu entreras progressivement sur le chemin de la perfection, et donc, si tu veux être perfectionné, il importe particulièrement que tu sois soucieux de la volonté de Dieu et que tu fasses l’expérience de Ses paroles.

Précédent: L’apaisement de ton cœur devant Dieu

Suivant: Dieu rend parfaits ceux qui sont selon Son propre cœur

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Chapitre 14

Tout au long des âges, aucun être humain n’a fait son entrée dans le règne, et donc, aucun n’a connu la grâce de l’ère du Règne, aucun n’a...

Au sujet de la Bible (4)

Beaucoup de gens croient que comprendre et interpréter la Bible équivaut à trouver le vrai chemin, mais est-ce vraiment si simple en...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre