« Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble » | Extrait 599

Ceux qui amènent leurs enfants et leurs parents absolument incroyants dans l'Église sont trop égoïstes et démontrent leur bonté. Ces gens ne soulignent que l'amour sans se préoccuper de vérifier si ces personnes qu'ils amènent à l'Église ont la foi ou si c'est la volonté de Dieu. Certains amènent leurs épouses devant Dieu, ou leurs parents devant Dieu, et indépendamment du fait que le Saint-Esprit soit d'accord ou accomplisse Son travail, aveuglément, ils « adoptent des gens de talent » pour Dieu. Un avantage peut-il éventuellement être acquis en étant bon envers ces gens qui ne croient pas ? Même si ces incroyants en qui le Saint-Esprit n'est pas présent luttent pour suivre Dieu, ils ne peuvent quand même pas être sauvés, contrairement à ce que certains croient. Ceux qui reçoivent le salut ne sont pas réellement si faciles à acquérir. Ceux qui n'ont pas fait l'objet du travail du Saint-Esprit ni n'ont subi Ses épreuves, et qui n'ont pas été perfectionnés par le Dieu incarné ne peuvent pas du tout devenir des êtres complets. Par conséquent, le Saint-Esprit n'est pas présent en ces gens déjà depuis le début de leur marche vers Dieu, une marche uniquement selon la forme. Selon leurs conditions et leurs états réels, ils ne peuvent tout simplement pas être perfectionnés. Ainsi, le Saint-Esprit ne leur dévoue pas beaucoup d'énergie et Il ne procure aucune illumination ni ne les guide d'aucune manière ; Il leur permet simplement de suivre et finalement révèle leur fin – cela suffit. L'enthousiasme et les intentions de l'homme viennent de Satan, et d'aucune manière ne peuvent-ils compléter le travail du Saint-Esprit. Peu importe le genre de personne, le travail du Saint-Esprit est requis – une personne peut-elle perfectionner une autre personne ? Pourquoi un mari aime-t-il sa femme ? Pourquoi une femme aime-t-elle son mari ? Pourquoi les enfants sont-ils respectueux de leurs parents ? Et pourquoi les parents adorent-ils leurs enfants ? Quelles sortes d'intentions les gens ont-ils ? N'est-ce pas de poursuivre leurs propres plans et leurs désirs égoïstes ? Est-ce vraiment d'accepter le plan de gestion de Dieu ? Est-ce d'accueillir l'œuvre de Dieu ? Est-ce d'accomplir le devoir d'une créature ? Ceux qui au début ont cru en Dieu et n'ont pas pu s'attirer la présence du Saint-Esprit ne peuvent jamais être l'objet du travail du Saint-Esprit ; il a été déterminé que ces gens seront détruits. L'amour que l'on a pour eux importe peu ; il ne peut pas remplacer le travail du Saint-Esprit. L'enthousiasme et l'amour de l'homme représentent les intentions de l'homme, mais ne peuvent pas représenter les desseins de Dieu et ne peuvent pas remplacer le travail de Dieu. Même si on démontre le plus grand amour possible ou la plus profonde pitié envers ces gens qui croient en Dieu pour la forme seulement et prétendent Le suivre, mais n'ont aucune idée de ce que signifie croire en Dieu, ils n'obtiendront pas la sympathie de Dieu ni ne subiront le travail du Saint-Esprit. Même si les gens qui suivent sincèrement Dieu sont de pauvre calibre et ne peuvent pas comprendre plusieurs vérités, ils peuvent encore occasionnellement faire l'objet du travail du Saint-Esprit, mais ceux qui sont d'assez bon calibre et néanmoins ne croient pas sincèrement ne peuvent tout simplement pas s'attirer la présence du Saint-Esprit. Aucune possibilité de salut n'existe pour ces gens. Même s'ils lisent ou entendent occasionnellement les messages ou chantent des louanges à Dieu, à la fin ils ne pourront pas rester durant le temps de repos. Que les gens cherchent sincèrement ou non n'est pas déterminé par la façon dont les autres les jugent ou les voient, mais par le travail du Saint-Esprit sur eux et par la présence du Saint-Esprit en eux ; en plus c'est déterminé par leur tempérament qui change ou ne change pas, par la connaissance de Dieu qu'ils ont ou qu'ils n'ont pas après avoir subi le travail du Saint-Esprit pendant un certain temps. Si le Saint-Esprit travaille sur une personne, le tempérament de cette personne changera graduellement et son point de vue sur la foi en Dieu sera graduellement purifié. Peu importe combien de temps les gens suivent Dieu, aussi longtemps qu'ils ont changé, cela signifie que le Saint-Esprit travaille sur eux. S'ils n'ont pas changé, cela signifie que le Saint-Esprit ne travaille pas sur eux. Même si ces gens rendent un service, ils sont motivés par leurs intentions d'en tirer quelque profit. Un service occasionnel ne peut pas remplacer un changement dans leur tempérament. En fin de compte, ils seront quand même détruits, car le royaume n'a aucune utilité pour ceux qui rendent service ; ceux dont le tempérament n'a pas changé sont aussi inutiles à servir ceux qui ont été perfectionnés et qui sont fidèles à Dieu. Ces mots du passé, « Si quelqu'un croit dans le Seigneur, la fortune sourit à toute sa famille », sont appropriés à l'ère de la Grâce, mais ne sont pas liés à la destination de l'homme. Ils étaient seulement appropriés pour une étape de l'ère de la Grâce. Le sens voulu de ces mots vise la paix et les bénédictions matérielles dont les gens jouissent ; ils ne signifient pas que toute la famille de celui qui croit au Seigneur sera sauvée ni que la famille de celui qui acquiert la bonne fortune entrera dans le repos. Recevoir des bénédictions ou souffrir un malheur est déterminé en fonction de l'essence de chacun et n'est pas déterminé en fonction de l'essence commune partagée avec les autres. Le royaume n'accepte tout simplement pas ce genre de dicton ou ce genre de règle. Si finalement quelqu'un est en mesure de survivre, c'est parce qu'il a satisfait aux exigences de Dieu, et si quelqu'un est finalement incapable de rester durant le temps de repos, c'est parce que cette personne a désobéi à Dieu et n'a pas satisfait aux exigences de Dieu. Toute personne a une destination appropriée. Ces destinations sont déterminées en fonction de l'essence de chaque personne et n'ont absolument aucun rapport entre elles. La mauvaise conduite d'un enfant ne peut pas être transférée à ses parents et la droiture d'un enfant ne peut pas être partagée avec ses parents. La mauvaise conduite d'un parent ne peut pas être transférée à ses enfants et la droiture d'un parent ne peut pas être partagée avec ses enfants. Chaque personne est responsable de ses propres péchés et chaque personne profite de sa propre fortune. Toute substitution est impossible. Ceci est la justice. Du point de vue de l'homme, si les parents reçoivent un sort favorable, les enfants le recevront aussi, et si les enfants commettent le mal, leurs parents doivent expier leurs péchés. Telle est la perspective de l'homme. Telle est la façon de faire de l'homme. Telle n'est pas la perspective de Dieu. La fin de chacun est déterminée en fonction de l'essence qui provient de sa conduite et elle est toujours déterminée de manière appropriée. Personne ne peut porter les péchés d'un autre ; plus encore, personne ne peut recevoir la punition d'un autre. Ceci est absolu. L'attention affectueuse des parents pour leurs enfants ne signifie pas qu'ils peuvent accomplir des actions justes à la place de leurs enfants, et l'affection dévouée des enfants pour leurs parents ne signifie pas qu'ils peuvent accomplir des actions justes à la place de leurs parents. Ceci est le vrai sens des mots : « Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée. » Les gens ne peuvent pas amener leurs enfants malfaiteurs dans le repos sur la base de leur amour profond pour leurs enfants, et un mari ne peut pas amener sa femme, ou une femme son mari, dans le repos sur la base de sa propre conduite juste. Ceci est un décret administratif ; aucune exception n'est possible pour qui que ce soit. Les justes sont justes et les méchants sont méchants. Les justes seront en mesure de survivre et les méchants seront détruits. Les saints sont saints ; ils ne sont pas souillés. Les souillés sont souillés et ils ne contiennent pas une seule bribe de sainteté. Tous les méchants seront détruits et tous les justes survivront, même si les enfants d'un malfaiteur accomplissent de bonnes œuvres, et même si les parents d'un enfant juste commettent de mauvaises actions. Il n'y a pas de relation entre un mari croyant et une femme incroyante, et il n'y a pas de relation entre des enfants croyants et des parents incroyants. Ce sont deux types incompatibles. Avant l'entrée dans le repos, la famille selon le sang existe, mais après l'entrée dans le repos, la famille selon le sang n'existe plus. Ceux qui font leur devoir et ceux qui ne le font pas sont ennemis ; ceux qui aiment Dieu et ceux qui haïssent Dieu sont opposés les uns aux autres. Ceux qui entrent dans le repos et ceux qui ont été détruits sont deux types de créatures incompatibles. Les créatures qui accomplissent leur devoir pourront survivre et les créatures qui n'accomplissent pas leur devoir seront détruites ; qui plus est, cela durera pendant toute l'éternité. Est-ce que tu aimes ton mari afin d'accomplir ton devoir en tant que créature ? Est-ce que tu aimes ta femme afin d'accomplir ton devoir en tant que créature ? Es-tu respectueux envers tes parents incroyants afin d'accomplir ton devoir en tant que créature ? Le point de vue de l'homme sur la foi en Dieu est-il juste ou non ? Pourquoi crois-tu en Dieu ? Que cherches-tu à obtenir ? Comment aimes-tu Dieu ? Ceux qui ne peuvent pas accomplir leur devoir en tant que créatures et ne peuvent pas faire un effort absolu seront détruits. Aujourd'hui les gens ont des relations physiques entre eux, ainsi que des associations par le sang, mais plus tard, tout cela sera anéanti. Les croyants et les incroyants ne sont pas compatibles, mais plutôt opposés les uns aux autres. Ceux qui sont en repos croient qu'il y a un Dieu et obéissent à Dieu. Ceux qui sont désobéissants à Dieu auront tous été détruits. Les familles n'existeront plus sur la terre ; comment pourrait-il y avoir des parents ou des enfants ou des relations entre maris et femmes ? La simple incompatibilité entre la croyance et l'incroyance aura rompu ces relations physiques !

Extrait de « Dieu et l'homme entreront dans le repos ensemble »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe