Comment connaître la nature de l’homme (Partie 1)

Comment connaître sa propre nature ? De quoi est faite la nature de l’homme ? Tu ne connais que les lacunes, les défauts, les intentions, les notions, la négativité et la désobéissance de l’homme, mais tu ne peux pas découvrir les choses qui sont à l’intérieur de la nature de l’homme. La couche extérieure est connue sans que son origine ait pu être découverte et cela ne constitue pas la connaissance de la nature de l’homme. Certains admettent leurs insuffisances et leurs négativités, disant : « Je comprends ma nature. Tu vois, je reconnais mon arrogance. N’est-ce pas là connaître ma nature ? » L’arrogance fait partie de la nature de l’homme ; à tout le moins, cela est vrai. Cependant, il ne suffit pas de le reconnaître au sens doctrinal du terme. Que signifie connaître sa propre nature ? Comment peut-on la connaître ? À partir de quels aspects la connaît-on ? Comment, exactement, notre nature doit-elle être perçue du fait de ce que nous révélons ? Tout d’abord, on peut voir la nature d’une personne à travers ses intérêts. Par exemple, certains ont une adoration particulière pour les gens célèbres et éminents, d’autres aiment particulièrement les chanteurs ou les stars de cinéma, d’autres encore ont une prédilection particulière pour les jeux. Grâce à ces penchants, on peut voir la nature de ces gens. Voici un exemple simple : certains pourraient vraiment idolâtrer un chanteur particulier. Jusqu’à quel point l’idolâtrent-ils ? Jusqu’au point de devenir obsédés par les moindres gestes, les moindres sourires et les moindres paroles de ce chanteur. Ils se focalisent sur ce chanteur et prennent même en photo tout ce qu’il porte, puis ils continuent à copier cela. Quel problème une telle vénération envers une personne indique-t-elle ? Tout cela montre que de tels gens n’ont dans le cœur que ces choses d’incroyants, qu’ils n’ont pas la vérité, qu’ils n’ont pas de choses positives et qu’ils ont encore moins Dieu dans leur cœur. Tout ce à quoi ces gens pensent, tout ce qu’ils aiment et recherchent provient de Satan. Leur cœur est épris de ces choses, ils se livrent à tout cela. Pouvez-vous dire quelle est la nature-essence de ces gens ? Si quelqu’un aime quelque chose à l’extrême, alors cela peut devenir le centre de sa vie et occuper son cœur, prouvant ainsi parfaitement qu’il vénère les idoles et ne veut pas de Dieu. Il aime le diable à la place. Par conséquent, on peut conclure qu’un tel individu aime et vénère le diable, n’aime pas la vérité et ne veut pas de Dieu. N’est-ce pas la façon correcte de considérer la nature de quelqu’un ? C’est entièrement correct. C’est ainsi que la nature de l’homme doit être disséquée. Par exemple, certains idolâtrent particulièrement Paul. Ils aiment aller faire des discours et travailler, ils aiment assister à des rassemblements et prêcher, et ils aiment que les hommes les écoutent, les adorent et gravitent autour d’eux. Ils aiment avoir leur place dans le cœur des autres et ils aiment que les autres apprécient l’image qu’ils présentent d’eux. Examinons leur nature à partir de ces comportements. Quelle est leur nature ? Si ces personnes se comportent vraiment ainsi, alors c’est suffisant pour démontrer qu’elles sont arrogantes et vaniteuses. Elles n’adorent pas Dieu du tout. Elles cherchent un statut plus élevé, veulent avoir de l’autorité sur les autres, les posséder et occuper une place dans leur cœur. C’est l’image classique de Satan. Les aspects de leur nature qui se distinguent sont l’arrogance et la vanité, le refus d’adorer Dieu et le désir d’être adoré par les autres. De tels comportements peuvent te donner une vision claire de leur nature. Par exemple, certains adorent vraiment tirer indûment profit des choses au détriment des autres, et ces gens veillent sur leurs propres intérêts dans tous les domaines. Tout ce qu’ils font doit leur être bénéfique, sinon ils ne le feront pas. Ils ne se soucient de rien, à moins de pouvoir en tirer un avantage quelconque, et des arrière-pensées sous-tendent toujours leurs actions. Ils parlent bien de quiconque leur procure des avantages et ils promeuvent quiconque les flatte. Même lorsque leurs favoris ont des problèmes, ils diront d’eux qu’ils sont corrects et s’efforceront de les défendre et de les excuser. Quel genre de nature ces gens ont-ils ? On peut absolument voir leur nature de façon claire grâce à ces comportements. Ils s’efforcent de tirer des profits indus par leurs actions, adoptant constamment un comportement transactionnel en toute situation, et vous pouvez être certains que c’est dans leur nature de convoiter un profit de tout cœur. Ils cherchent leur intérêt en tout ce qu’ils font. Ils ne se lèvent tôt que s’ils peuvent en tirer quelque profit. Ils sont les plus égoïstes des gens, et ils sont tout à fait insatiables. Leur nature se montre à travers leur amour du profit et leur manque d’amour pour la vérité. Certains hommes sont fascinés par les femmes, ils leur courent après partout où ils vont. Les belles femmes sont l’objet de l’affection de ces hommes qui les tiennent en très haute estime dans leur cœur. Ils sont prêts à donner leur vie et à tout sacrifier pour les belles femmes ; ils ne pensent qu’aux femmes dans leur cœur. Quelle est la nature de ces hommes ? Leur nature, c’est d’aimer les belles femmes, de les vénérer et d’adorer le mal. Ce sont des pervers, et leur nature est malfaisante et cupide. Pourquoi dis-Je qu’il s’agit là de leur nature ? Leurs actions révèlent une nature cupide. Ces comportements ne sont pas seulement des transgressions occasionnelles, et ces gens ne sont pas non plus simplement un peu pires que les gens ordinaires, en fait ils ont pris l’habitude d’être obsédés par ces choses qui sont devenues leur nature et leur essence même. Ainsi, ces choses sont devenues des manifestations de leur nature. Les composants de la nature d’une personne se révèlent continuellement. Tout ce que fait une personne, quoi que ce soit, peut révéler la nature de cette personne. Les gens ont leurs propres motivations et objectifs dans tout ce qu’ils font, et qu’il s’agisse de fournir un hébergement, de prêcher l’Évangile ou de n’importe quel autre travail, ils peuvent révéler les divers éléments de leur nature sans en avoir aucune conscience, parce que la nature d’une personne est sa vie et que les gens sont mus par leur nature aussi longtemps qu’ils vivent. La nature d’une personne ne se révèle pas uniquement par moments ou par hasard : en fait, elle peut complètement représenter l’essence d’une personne. Tout ce qui émane des os et du sang des gens représente leur nature et leur vie. Certains aiment les belles femmes, certains aiment l’argent, d’autres ont un amour particulier du statut. D’autres encore prisent surtout la réputation et leur image personnelle. Certains aiment ou vénèrent particulièrement les idoles. Enfin, certaines personnes sont particulièrement arrogantes et prétentieuses, elles ne laissent de place à personne dans leur cœur et s’évertuent à obtenir un statut, elles aiment se distinguer des autres et avoir de l’autorité sur eux. Il existe toutes sortes de natures différentes. Elles peuvent varier d’une personne à l’autre, mais leurs points communs sont la résistance à Dieu et la trahison de Dieu. À cet égard, elles sont toutes identiques.

Quant à savoir quelle est la nature de quelqu’un, examinons quelques exemples supplémentaires. Prenons par exemple l’égoïsme. On peut dire que l’égoïsme est un élément de la nature d’une personne. Tout le monde a cet élément en soi. Certaines personnes sont horriblement égoïstes, égoïstes à l’extrême et en toutes choses, elles ne pensent qu’à elles-mêmes, ne recherchent que le gain personnel et n’ont même pas la moindre considération pour les autres. Cet égoïsme représente leur nature. Tout le monde est un peu égoïste, mais il y a une différence. Quand ils sont avec les autres, certains peuvent veiller sur eux et prendre soin d’eux, ils peuvent se préoccuper des autres et se soucier des autres dans tout ce qu’ils font. Cependant, d’autres ne sont pas comme cela. Ce sont des gens qui sont particulièrement égoïstes et toujours mesquins lorsqu’ils accueillent des frères et sœurs. Ils donnent aux membres de leur famille la meilleure nourriture et leur servent les plus grosses portions, et ils ne servent aux frères et sœurs que les plus petites portions de la nourriture la moins appétissante. Lorsque leurs proches leur rendent visite, ils font pour eux les arrangements les plus confortables. Cependant, quand des frères et sœurs viennent les voir, ils les font dormir sur le sol. Ils pensent que c’est déjà suffisamment bien de permettre à des frères et sœurs de séjourner chez eux. Lorsque des frères et sœurs tombent malades ou ont d’autres difficultés, une telle personne ne pense même pas à eux, se comportant comme si elle n’avait rien vu. De telles personnes ne se soucient pas des autres, ni ne se préoccupent des autres le moins du monde. Elles ne se soucient que d’elles-mêmes et de leurs proches. Cette nature égoïste qui est la leur détermine leur refus de prendre soin des autres. Elles estiment que prendre soin des autres implique des pertes et que c’est beaucoup d’ennuis. Certains diront peut-être : « Une personne égoïste ne sait pas comment être bienveillante envers les autres. » C’est incorrect. Si les gens égoïstes ne savent pas comment être bienveillants, pourquoi, alors, sont-ils si bons envers les membres de leur propre famille et se soucient-ils tellement de leurs besoins ? Pourquoi savent-ils ce dont ils ont eux-mêmes besoin et ce qui est approprié de porter ou de manger à un certain moment ? Pourquoi ne peuvent-ils pas être comme cela pour les autres ? En réalité, ils comprennent tout, mais ils sont égoïstes et méprisables. C’est déterminé par leur nature. Ceux qui sont égoïstes sont incapables de traiter les autres équitablement. Il y a aussi l’aspect du mal. La maison de Dieu a stipulé que tous ceux qui commettaient constamment la fornication devaient être exclus. Or, pour certains, ce n’était qu’une transgression momentanée. Doivent-ils être traités comme ceux qui commettent constamment la fornication ? C’est une question de principe. Ceux qui ont occasionnellement commis la fornication ne peuvent pas être considérés comme des personnes de nature mauvaise. Si quelqu’un s’amuse constamment avec le sexe opposé partout où il va, qu’il est sans vergogne et n’a aucune moralité du point de vue des relations humaines, c’est une personne mauvaise et sa nature est celle du mal. Une telle personne révélera sa nature, quels que soient les actions qu’elle entreprend et le travail qu’elle fait. Sa nature est incontrôlable et son cœur est rempli de ces choses immondes. Elle s’amuse avec le sexe opposé partout où elle va, et même si elle s’arrête un moment de le faire, c’est parce que l’environnement ne le permet pas ou parce qu’il n’y a pas de partenaires appropriés. Les choses de sa nature peuvent ressortir à tout moment et en tout lieu : rien ne peut les limiter. Certains sont particulièrement séduits par les vêtements, la beauté et la vanité : ils sont très vaniteux. Ils changent de vêtements plusieurs fois par jour. Ils regardent qui porte de beaux vêtements et qui s’habille bien, et s’ils ne peuvent pas obtenir ces choses, ils ne peuvent plus dormir et ils emprunteront de l’argent ou paieront n’importe quel prix pour obtenir ces choses. S’ils ne peuvent pas obtenir ces choses, ils peuvent perdre tout intérêt à croire en Dieu, cesser de vouloir assister aux réunions et ne plus avoir le cœur à lire la parole de Dieu. Ces choses sont tout ce qui occupe leur esprit. Ils ne peuvent penser à rien d’autre. Ces personnes sont particulièrement vaniteuses, bien plus que la personne moyenne. C’est quelque chose dans leur nature et dans leurs os. Leur nature même est vaniteuse. Les choses dans la nature d’une personne ne sont pas révélées par un moment de faiblesse, ce sont plutôt des manifestations constantes. Quoi que les gens fassent, ils portent les éléments de leur nature. Même lorsqu’elles ne sont pas évidentes de l’extérieur, il y a toujours des impuretés à l’intérieur. Si une personne malhonnête parle honnêtement, il y a toujours, en réalité, un sens caché derrière ses paroles. Ses paroles sont encore contaminées par la malhonnêteté. Une personne malhonnête est malhonnête avec tout le monde, même avec ses proches et avec les enfants. Tu auras beau être franc avec elle, elle sera malhonnête avec toi. C’est son vrai visage, c’est précisément sa nature, il n’est pas facile de changer et il en sera toujours ainsi. Une personne honnête prononce parfois des paroles tordues et mensongères, mais elle est généralement honnête, agit avec un sérieux relatif, ne profite pas des autres lorsqu’elle interagit avec eux et n’a pas l’intention de tenter les autres lorsqu’elle parle avec eux. Elle peut s’ouvrir et échanger du fond du cœur avec les autres, et tout le monde dit qu’elle est innocente. Si elle prononce parfois des paroles trompeuses, ce n’est que son tempérament corrompu qui se révèle. Cela ne représente pas sa nature car ce n’est pas une personne malhonnête. Par conséquent, en ce qui concerne la nature d’une personne, tu dois comprendre quels sont les éléments de cette nature et quel est son tempérament corrompu. Tu dois être capable de distinguer clairement ces deux choses. Maintenant, si l’on demande aux gens d’analyser leur propre nature, certains diront « Parfois, je parle durement » ou « Je suis inculte et je ne sais pas comment me comporter » ou « Parfois, il y a des impuretés quand j’accomplis mes devoirs », mais ils ne disent pas à quoi ressemble leur nature ni si leur humanité est bonne. Ils évitent toujours ce genre de choses, et ils ne peuvent sans doute pas se connaître véritablement eux-mêmes. Toujours se dissimuler et avoir peur de perdre la face n’est pas acceptable. Ce qui est dans ta nature doit être mis au jour. Si cela ne peut pas être mis au jour, cela ne peut pas être compris, et si cela ne peut pas être compris, cela ne peut pas être changé. Tu dois être très strict quand il s’agit de te connaître toi-même. Tu ne dois pas te tromper toi-même et tu ne peux pas de débrouiller tant bien que mal en la matière.

Comprendre votre propre nature consiste principalement à comprendre le genre de personne que vous êtes vraiment. Le genre de personne que vous êtes indique le genre de nature que vous avez. Par exemple, dire de quelqu’un qu’il est telle ou telle personne décrit bien sa nature. Le type de nature que possède une personne détermine le type de personne qu’elle est. La nature d’une personne est sa vie. Comment pouvez-vous voir ce qu’est la nature d’une personne ? Vous devez entrer en contact avec elle fréquemment et passer du temps à observer le genre de personne qu’elle est. Ce qui ressort le plus chez elle, ce qui est représentatif de son essence et de ses caractéristiques peut être considéré comme sa nature-essence. Ces éléments de son essence forment sa nature. Quand il s’agit de voir le genre de personne que quelqu’un est vraiment, ce moyen est plus précis. Quelle que soit l’essence d’un homme, telle est sa nature. La nature d’une personne détermine le genre de personne qu’elle est. Par exemple, si quelqu’un adore particulièrement l’argent, alors sa nature peut se résumer en quelques mots : il aime l’argent. Si la caractéristique la plus importante d’un homme est son amour pour les femmes, et qu’il est toujours un don Juan, alors cet homme aime le mal et a une mauvaise nature. Certains aiment beaucoup manger. Si tu peux donner à quelqu’un de ce genre de l’alcool et de la viande, alors il agira en ta faveur. Cela montre donc que cet individu a une nature de glouton, tout comme un porc. Toute personne a un tempérament corrompu et un défaut fatal, et son tempérament corrompu la contrôle dans sa vie réelle. Elle vit selon ce tempérament corrompu, qui représente sa nature. On peut dire que sa nature est la partie de lui-même qui est son défaut fatal : son défaut fatal est sa nature. Certains semblent avoir une humanité acceptable et ne présentent pas de défauts majeurs en surface, mais leur plus grande faiblesse est leur fragilité. Ils n’ont pas de buts ni d’aspirations dans la vie, ils ne font que se débrouiller tant bien que mal dans la vie, s’effondrent au moindre revers et deviennent négatifs quand les choses deviennent difficiles. S’ils finissent par avoir des notions au point qu’ils ne veulent plus avoir la foi, alors leur plus grande faiblesse est leur fragilité : leur nature est fragile, ils sont bons à rien et ne peuvent pas être aidés. Certains sont extrêmement sentimentaux. Chaque jour, dans tout ce qu’ils disent et dans toutes les manières dont ils se comportent envers les autres, ils vivent selon leurs sentiments. Ils ressentent de l’affection pour telle ou telle personne et chaque jour, ils passent leurs journées à s’adonner aux subtilités de l’affection. Dans tout ce qu’ils rencontrent, ils vivent dans le domaine des émotions. Si un tel individu perd un proche non croyant, il pleurera pendant trois jours. Les autres veulent peut-être enterrer le corps, mais lui ne le permet pas. Il a encore des sentiments pour la personne décédée et ses sentiments sont trop vifs. On pourrait dire que les sentiments sont le défaut fatal de cette personne. Tout ce qu’elle fait est régi par ses sentiments, elle est incapable de pratiquer la vérité et d’agir selon les principes et elle est souvent encline à se rebeller contre Dieu. Les sentiments sont sa plus grande faiblesse, son défaut fatal, et ses sentiments peuvent très bien la conduire à la ruine et la détruire. Les gens trop émotifs sont incapables de mettre la vérité en pratique et d’obéir à Dieu. Ils sont préoccupés par la chair et ils sont insensés et confus. C’est la nature de ce genre de personne que d’être très émotive, et elle vit selon ses sentiments. Par conséquent, si tu veux chercher un changement dans ton tempérament, tu dois connaître ta nature. « Un léopard ne peut pas changer ses taches ». Ne suppose pas que la nature puisse être changée. Si la nature d’une personne est trop mauvaise, alors elle ne changera jamais et Dieu ne la sauvera pas. Que signifie une transformation de tempérament ? Elle se produit quand une personne qui aime la vérité, pendant qu’elle fait l’expérience de la parole de Dieu, accepte le jugement et le châtiment de Ses paroles et subit toutes sortes de souffrances et d’épurements. Une telle personne est débarrassée des poisons sataniques qui étaient en elle et échappe complètement à ses tempéraments corrompus, de sorte qu’elle peut se soumettre aux paroles de Dieu et à toutes Ses orchestrations et arrangements et ne plus jamais se rebeller contre Lui, ni Lui résister. C’est cela, une transformation de tempérament. Si la nature d’une personne est très mauvaise et que c’est une personne malfaisante, alors Dieu ne la sauvera pas et le Saint-Esprit n’œuvrera pas en elle. Autrement dit, c’est comme un médecin qui soigne un patient : une personne qui a une inflammation peut être traitée, mais une personne qui développe un cancer ne peut pas être sauvée. La transformation du tempérament signifie qu’une personne, parce qu’elle aime et peut accepter la vérité, parvient enfin à connaître sa nature, qui est désobéissante envers Dieu et s’oppose à Dieu. Elle comprend que les humains sont trop profondément corrompus, elle comprend l’absurdité et la duplicité du genre humain et son état appauvri et pitoyable, et elle en vient enfin à comprendre la nature-essence du genre humain. En sachant tout cela, elle devient capable de se nier et de s’abandonner complètement, de vivre selon la parole de Dieu et de pratiquer la vérité en toutes choses. C’est quelqu’un qui connaît Dieu et dont le tempérament s’est transformé.

Toute l’humanité a été corrompue par Satan, et la nature de l’homme est de trahir Dieu. Cependant, parmi tous les humains qui ont été corrompus par Satan, certains peuvent se soumettre à l’œuvre de Dieu et accepter la vérité. Ce sont des gens qui peuvent obtenir la vérité et parvenir à une transformation dans leur tempérament. Certaines personnes ne poursuivent pas la vérité, elles préfèrent suivre le mouvement. Elles obéissent et font tout ce qu’on leur dit de faire, elles peuvent renoncer aux choses et se dépenser, et elles peuvent endurer toutes les souffrances. De telles personnes ont un peu de conscience et de raison et elles ont l’espoir d’être sauvées et de survivre, mais leur tempérament ne peut pas changer, parce qu’elles ne poursuivent pas la vérité et qu’elles se satisfont simplement de comprendre la doctrine. Elles ne disent ni ne font des choses qui violent leur conscience, elles peuvent accomplir leurs devoirs avec sincérité et accepter les échanges sur la vérité au sujet de n’importe quel problème. Cependant, elles ne font pas d’efforts sérieux pour chercher la vérité, leur esprit est confus et elles ne peuvent jamais comprendre l’essence de la vérité. Il est impossible que leur tempérament change. Si tu veux être purifié de la corruption et connaître un changement dans ton tempérament de vie, tu dois alors aimer la vérité et être capable d’accepter la vérité. Que signifie accepter la vérité ? Accepter la vérité signifie que, quel que soit le genre de tempérament corrompu que tu as, ou quels que soient les poisons du grand dragon rouge, les poisons de Satan, qui sont dans ta nature, quand les paroles de Dieu révèlent ces choses, tu dois les admettre et te soumettre, tu ne peux pas faire un autre choix et tu dois te connaître toi-même conformément aux paroles de Dieu. Cela signifie être capable d’accepter les paroles de Dieu et d’accepter la vérité. Quoi que Dieu dise, quelle que soit la sévérité de Ses déclarations et quelles que soient les paroles qu’Il utilise, tu peux les accepter tant que ce qu’Il dit est la vérité et les reconnaître tant qu’elles sont conformes à la réalité. Tu peux te soumettre aux paroles de Dieu quelle que soit la profondeur à laquelle tu les comprends, et tu acceptes la lumière révélée par le Saint-Esprit et échangée par tes frères et sœurs, et tu t’y soumets. Lorsqu’un tel homme a cherché la vérité jusqu’à un certain point, il peut obtenir la vérité et réaliser une transformation de son tempérament. Même si les gens qui n’aiment pas la vérité ont un peu d’humanité, qu’ils peuvent faire de bonnes actions et renoncer et se dépenser pour Dieu, ils sont désorientés quant à la vérité et ils ne la traitent pas sérieusement, de sorte que leur tempérament de vie ne change jamais. Tu peux voir que Pierre avait une humanité semblable à celle des autres disciples, mais qu’il se distinguait par sa quête fervente de la vérité. Quoi que Jésus dise, il y réfléchissait sérieusement. Jésus a demandé : « Simon, fils de Jonas, M’aimes-tu ? » Pierre a répondu honnêtement : « Je n’aime que le Père qui est dans les cieux, mais je n’ai pas aimé le Seigneur sur la terre. » Plus tard, il a compris et s’est dit : « Ce n’est pas bien, le Dieu sur la terre est le Dieu dans le ciel. Le même Dieu n’est-Il pas à la fois dans les cieux et sur la terre ? Si je n’aime que Dieu dans le ciel, mon amour n’est pas vrai. Je dois aimer Dieu sur la terre, car alors seulement mon amour sera vrai. » Ainsi, Pierre en est venu à comprendre le vrai sens de la parole de Dieu grâce à ce que Jésus avait demandé. Pour aimer Dieu et pour que cet amour soit vrai, il faut aimer le Dieu incarné sur terre. Aimer un Dieu vague et invisible n’est ni réaliste ni pratique, alors qu’aimer le Dieu concret et visible est la vérité. À partir des paroles de Jésus, Pierre a acquis la vérité et une compréhension de la volonté de Dieu. De toute évidence, la croyance de Pierre en Dieu n’a mis l’accent que sur la quête de la vérité. En fin de compte, il a acquis un amour pour le Dieu concret, le Dieu sur la terre. Pierre était particulièrement sérieux dans sa quête de la vérité. Chaque fois que Jésus le conseillait, il réfléchissait sérieusement aux paroles de Jésus. Peut-être qu’il y a réfléchi pendant des mois, un an, ou même des années avant que le Saint-Esprit ne l’éclaire et qu’il comprenne l’essence des paroles de Dieu. De cette façon, Pierre est entré dans la vérité et ce faisant, son tempérament de vie a été transformé et renouvelé. Qui ne cherche pas la vérité ne la comprendra jamais. Tu peux parler dix mille fois des paroles et des doctrines, elles ne seront toujours que des paroles et des doctrines. Certaines gens disent seulement : « Christ est la vérité, le chemin et la vie. » Même si tu répètes ces mots dix mille fois, ce sera toujours inutile : tu n’auras aucune compréhension de leur signification. Pourquoi dit-on que Christ est la vérité, le chemin et la vie ? Peux-tu articuler les connaissances que tu as acquises à ce sujet à partir de l’expérience ? Es-tu entré dans la réalité de la vérité, du chemin et de la vie ? Dieu a prononcé Ses paroles afin que vous puissiez en faire l’expérience et acquérir des connaissances. Le simple fait de parler des paroles et des doctrines ne sert à rien. Tu peux te connaître toi-même seulement une fois que tu as compris les paroles de Dieu et que tu es entré en elles. Si tu ne comprends pas les paroles de Dieu, alors tu ne peux pas te connaître. Tu peux seulement gagner en discernement quand tu comprends la vérité. Sans comprendre la vérité, tu es incapable de discernement. Tu ne peux voir les choses clairement que lorsque tu comprends la vérité. Sans comprendre la vérité, tu ne peux pas voir les choses clairement. Tu ne peux te connaître toi-même que lorsque tu comprends la vérité. Sans comprendre la vérité, tu ne peux pas te connaître toi-même. Ton tempérament ne peut changer que lorsque tu as gagné la vérité. Sans la vérité, ton tempérament ne peut pas changer. Tu ne peux servir conformément à la volonté de Dieu qu’après avoir gagné la vérité. Sans gagner la vérité, tu ne peux pas servir conformément à la volonté de Dieu. Tu ne peux adorer Dieu qu’après avoir gagné la vérité. Sans comprendre la vérité, même si tu L’adores, ton adoration ne sera rien de plus qu’un accomplissement de rites religieux. Sans la vérité, rien de ce que tu fais n’est réel. En gagnant la vérité, tout ce que tu fais est réel. Toutes ces choses dépendent de l’acquisition de la vérité à partir des paroles de Dieu. Certains demanderont : « Que signifie exactement obtenir la vérité des paroles de Dieu ? » Est-il vraiment nécessaire de le demander ? La vérité est entièrement exprimée par Dieu et tout est dans les paroles de Dieu. Il n’y a pas de vérité en dehors des paroles de Dieu. Beaucoup de gens croient que pouvoir parler des paroles et des doctrines, c’est connaître la vérité, et c’est absurde. Vous ne pouvez pas obtenir la vérité en énonçant seulement la doctrine. À quoi bon échanger simplement sur le sens littéral des paroles de Dieu ? Il faut que tu saisisses le sens des paroles de Dieu, la source des paroles de Dieu et l’effet qu’elles sont censées produire. La parole de Dieu contient la vérité, la vie, la lumière, les principes et les chemins. Chacune des paroles de Dieu contient beaucoup de choses : il ne suffit pas de dire ce que signifie leur formulation littérale, puis d’en finir avec elles. Je vais vous donner un exemple. Dieu a dit : « Soyez des gens honnêtes, pas des gens malhonnêtes. » Que signifie cette déclaration ? Certains disent : « Il s’agit de dire aux gens d’être honnêtes et pas malhonnêtes, n’est-ce pas ? » Si vous leur demandez ce que cela signifie d’autre, ils répondront : « Cela signifie que vous devez être une personne honnête et non une personne malhonnête. Cela ne dit que ces deux choses. » Vous pourriez alors leur demander : « Que signifie exactement être une personne honnête ? Quel genre de personne compte comme une personne honnête ? Quels sont les comportements d’une personne honnête ? Quels sont les comportements d’une personne malhonnête ? » Ils vous répondraient : « Une personne honnête est quelqu’un qui parle honnêtement, ne mêle pas le faux à ses paroles et ne ment pas. Une personne malhonnête est quelqu’un qui parle de façon tortueuse, ne dit pas la vérité, est toujours impure dans ses paroles et aime mentir. » C’est tout ce qu’ils peuvent dire. La pensée humaine est trop simple. Ne pouvez-vous jamais entrer dans la vérité-réalité en expliquant si simplement ce que sont les gens honnêtes ? Que dit la parole de Dieu sur les gens honnêtes ? Premièrement, que les gens honnêtes n’ont aucun doute sur les autres et deuxièmement, que les gens honnêtes peuvent accepter la vérité. Ce sont les deux principales caractéristiques. Que veut dire Dieu par-là ? Pourquoi Dieu dit-Il cela ? À partir de la parole de Dieu, tu peux comprendre la signification profonde de ce qu’est une personne honnête, à quoi cela se réfère et quelle est la définition exacte d’une personne honnête. Une fois que tu comprends cette définition avec précision, alors, dans la parole de Dieu, tu peux voir quelles sont les manifestations d’une personne honnête, quelles sont les personnes malhonnêtes et quelles sont les manifestations d’une personne malhonnête. Si tu évalues ensuite ces manifestations, tu comprendras exactement ce qu’est une personne honnête et ce qu’est une personne malhonnête, ainsi que la manière dont les personnes malhonnêtes traitent la parole de Dieu, dont elles traitent Dieu et dont elles traitent les autres. De cette façon, tu comprendras vraiment les paroles de Dieu et tu sauras à quel point la conception que les gens ont des personnes honnêtes et des personnes malhonnêtes est différente de ce que dit la parole de Dieu. Lorsque la parole de Dieu te dit « Sois une personne honnête, ne sois pas une personne malhonnête », il y a là beaucoup de détails. Lorsque tu comprendras vraiment le sens des mots, tu sauras ce qu’est une personne honnête et ce qu’est une personne malhonnête. Lorsque tu pratiqueras, tu sauras comment pratiquer d’une manière qui montre de façon certaine les manifestations d’une personne honnête, et tu verras clairement le chemin de la pratique et les principes de la pratique à suivre pour être une personne honnête, ce qui garantit que Dieu te jugera acceptable. Si tu comprends vraiment ces paroles et que tu les mets en pratique, tu pourras gagner l’approbation de Dieu. Cependant, si tu ne comprends pas ces paroles, tu ne seras pas une personne honnête et tu n’obtiendras jamais l’approbation de Dieu. Il n’est pas simple de parvenir à une compréhension authentique des paroles de Dieu. Ne pense pas de cette façon : « Je peux interpréter le sens littéral des paroles de Dieu, et tout le monde dit que mon interprétation est bonne et m’approuve, cela signifie donc que je comprends les paroles de Dieu. » Ce n’est pas la même chose que comprendre les paroles de Dieu. Si vous avez acquis de la lumière par les déclarations de Dieu et que vous comprenez la véritable signification de Ses paroles et si vous pouvez exprimer l’intention qu’il y a derrière Ses paroles et l’effet qu’elles produiront au bout du compte, si vous comprenez clairement toutes ces choses, on peut considérer que vous avez un certain niveau de compréhension des paroles de Dieu. Donc, comprendre les paroles de Dieu n’est pas si simple. Ce n’est pas parce que vous pouvez donner de belles explications du sens littéral des paroles de Dieu que vous les comprenez. Vous avez beau en expliquer le sens littéral, votre explication reste fondée sur l’imagination et la façon humaine de penser. C’est inutile ! Comment pouvez-vous comprendre les paroles de Dieu ? La clé est de chercher la vérité en leur sein. Ce n’est que de cette façon que vous pouvez vraiment comprendre les paroles de Dieu. Dieu ne prononce jamais des paroles creuses. Chaque phrase qu’Il prononce contient des détails qui seront certainement révélés plus loin dans Ses paroles, et ils peuvent être exprimés différemment. L’homme ne peut pas comprendre les moyens par lesquels Dieu exprime la vérité. Les déclarations de Dieu sont très profondes et ne peuvent pas facilement être pénétrées avec la manière de penser de l’homme. Les hommes peuvent découvrir la quasi-totalité de la signification de chaque aspect des vérités tant qu’ils font un effort. Les détails qui restent doivent leur être expliqués au cours de leur expérience subséquente, par l’éclairage du Saint-Esprit. Une partie consiste à méditer et comprendre les paroles de Dieu et à en chercher le contenu spécifique en les lisant. Une autre partie consiste à comprendre la signification des paroles de Dieu en en faisant l’expérience et en obtenant l’éclairage du Saint-Esprit. En faisant des progrès constants dans ces deux domaines, tu peux en venir à comprendre la parole de Dieu. Si tu l’interprètes de façon littérale, textuelle, ou à partir de ta propre pensée et de ton imagination, alors, même si tu l’expliques en détail et avec éloquence, tu ne comprends toujours pas vraiment la vérité et tout cela est encore basé sur la pensée et l’imagination humaine. Cela n’a pas été gagné grâce à l’éclairage du Saint-Esprit. Les gens sont susceptibles d’interpréter les paroles de Dieu en se basant sur leurs notions et leur imagination, et ils peuvent même mal interpréter les paroles de Dieu hors contexte, ce qui fait qu’ils sont susceptibles de mal comprendre et de juger Dieu. Voilà qui est problématique. Par conséquent, la vérité est gagnée principalement grâce à la compréhension des paroles de Dieu et en étant éclairé par le Saint-Esprit. Être capable de comprendre et d’expliquer leur signification littérale ne veut pas dire que tu as gagné la vérité. Si comprendre le sens littéral de la parole de Dieu signifiait que tu comprends la vérité, alors il te suffirait d’avoir un peu d’instruction et de connaissances, pourquoi aurais-tu donc besoin de l’éclairage du Saint-Esprit ? L’œuvre de Dieu est-elle quelque chose que l’esprit humain peut comprendre ? Par conséquent, comprendre la vérité ne repose pas sur des notions ou sur l’imagination humaines. Tu as besoin de l’éclairage, de l’illumination et de la direction du Saint-Esprit pour faire une véritable expérience et avoir une véritable connaissance. Voilà le processus qui permet de comprendre et de gagner la vérité, et c’est aussi une condition nécessaire.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contenu connexe

Contactez-nous par WhatsApp