Comment poursuivre la vérité (4) Partie 1

Croyant en Dieu depuis toutes ces années, avez-vous perçu le changement permanent qui survenait chez les gens et les choses autour de vous, et dans la situation du monde extérieur ? Ces dernières années surtout, avez-vous constaté de grands changements ? (Oui.) Vous avez constaté cela. Et en avez-vous tiré une conclusion ? (L’œuvre de Dieu touche à sa fin.) En effet, l’œuvre de Dieu touche bien à sa fin et les gens, les événements, les choses et les environnements tout autour de vous sont dans un état de changement permanent. Par exemple, il y avait dix personnes dans ce groupe auparavant et maintenant, il n’y en a plus que huit. Qu’est-il arrivé aux deux autres ? L’une a été renvoyée et l’autre a été remplacée dans son devoir. Tous les différents types de gens dans l’Église subissent des changements en permanence et sont constamment exposés. Au début, certains semblent vraiment enthousiastes, mais au bout d’un moment, ils deviennent soudain faibles, et si négatifs qu’ils ne peuvent pas continuer. L’enthousiasme, l’énergie ardente et la soi-disant fidélité dont ils faisaient preuve au début, tout cela a disparu, leur détermination à endurer la souffrance a disparu, ils n’éprouvent absolument plus aucun intérêt pour la croyance en Dieu et soudain, ils semblent être des personnes complètement différentes, et personne ne sait pourquoi. Les environnements aussi subissent constamment des changements. Quels sont les changements qui se produisent dans les environnements des gens ? À certains endroits, l’environnement est hostile et il y a de graves persécutions, si bien que les gens ne peuvent plus se réunir ni entrer en contact avec leurs frères et sœurs. À d’autres endroits, l’environnement est un peu meilleur et plus sûr. Ailleurs encore, l’environnement pour accomplir son devoir, et les conditions de vie, sont quelque peu plus favorables, plus paisibles et plus stables qu’avant et les gens s’y trouvent bien mieux que ceux qui étaient là précédemment : tous se dépensent sincèrement pour Dieu, il y a davantage de gens capables d’endurer la souffrance et de payer un prix, tous les projets de travaux avancent plus facilement, le travail progresse de façon plus efficace et les résultats et les effets observés incitent davantage à l’optimisme et sont plus satisfaisants. En outre, les plans, les formes, les moyens et les méthodes pour mener à bien les projets de travaux sont constamment améliorés. Bref, même si les gens voient constamment émerger toutes sortes de personnes, d’événements et de choses mauvaises et négatives, toutes sortes de personnes, d’événements et de choses bonnes, justes et positives émergent aussi, bien sûr. Quand les gens vivent dans un tel environnement social, avec diverses choses positives et négatives qui alternent et changent constamment autour d’eux, ceux qui en bénéficient, en fin de compte, sont en fait ceux qui, fortement, désirent Dieu, poursuivent la vérité et aspirent à la vérité. Ce sont ceux qui aspirent à la lumière et à la justice, tandis que ceux qui ne poursuivent pas la vérité, qui s’abandonnent au vice et qui ressentent une aversion pour la vérité sont exposés, éliminés et abandonnés par rapport à différentes personnes, différents événements, différentes choses et différents environnements. Ces différents environnements, ces différentes personnes et ces différents événements étant exposés, et de nouveaux environnements, de nouvelles personnes et de nouveaux événements apparaissant constamment, quelle est l’intention de Dieu ? Vous qui croyez en Dieu depuis toutes ces années, en avez-vous une compréhension ? À tout le moins, avez-vous le sentiment que c’est Dieu qui orchestre tout cela et que Dieu guide ces choses depuis toujours ? (Oui.) Le but et la signification, lorsque Dieu fait tout cela, c’est de permettre à ceux qui Le suivent d’en tirer des leçons, de progresser en termes de perspicacité et d’expérience et ainsi, d’entrer progressivement dans la vérité-réalité. Y êtes-vous parvenus vous-mêmes ? Les gens ont beau être occupés par leur travail, et que leur environnement soit favorable ou hostile, le but de leur croyance en Dieu qui ne doit jamais changer est de poursuivre la vérité. Les gens ne doivent pas oublier de poursuivre la vérité parce qu’ils sont occupés par leur travail, occupés par des choses ou parce qu’ils veulent éviter leur environnement hostile, oublier que toutes ces situations sont arrangées par Dieu, ou oublier que l’intention de Dieu est qu’ils tirent des leçons de ces diverses situations, qu’ils apprennent à discerner entre toutes sortes de personnes, d’événements et de choses, qu’ils comprennent la vérité, qu’ils gagnent en perspicacité et qu’ils connaissent Dieu. Vous devriez tous faire un bilan honnête montrant si vous avez réussi ces choses.

Le travail d’Église a été extrêmement chargé ces dernières années, si bien que, de façon relativement fréquente, des membres de chaque groupe ont été transférés, réaffectés, révélés, éliminés ou nettoyés. Au cours de la réalisation de ce travail, les transferts de membres des équipes ont été particulièrement fréquents et de grande ampleur. Cependant, indépendamment du nombre de transferts et de la mesure dans laquelle les choses changent, la détermination à poursuivre la vérité de ceux qui croient vraiment en Dieu et qui Le désirent sincèrement ne change pas, leur désir d’obtenir le salut ne change pas, leur foi en Dieu ne décline pas, ils se développent sans cesse dans la bonne direction et jusqu’à présent, ils n’ont pas cessé de persévérer dans l’accomplissement de leurs devoirs. Il y a ceux qui sont encore bien meilleurs que cela et qui, en étant constamment réaffectés, trouvent leur juste place et apprennent à chercher les principes et à accomplir leur devoir. En revanche, ceux qui ne poursuivent pas la vérité, qui n’ont aucun amour pour les choses positives et qui ressentent de l’aversion pour la vérité, ne font pas bien les choses. Certains, actuellement, se forcent à continuer d’accomplir leurs devoirs, alors que leur état intérieur est déjà totalement en désordre et qu’ils sont complètement déprimés et négatifs. Ils n’ont cependant pas encore quitté l’Église et semblent croire en Dieu, et ils accomplissent tout de même leurs devoirs, mais en réalité, leur cœur a changé et ils ont quitté Dieu et L’ont abandonné. Certains se marient et retournent vivre leur vie chez eux, disant : « Je ne peux pas me permettre de gâcher ma jeunesse. On n’est jeune qu’une fois, et je ne peux absolument pas gâcher ma jeunesse ! Dans mon cœur, je crois qu’il y a un Dieu, mais je ne peux pas être aussi simple d’esprit que vous, qui sacrifiez votre jeunesse pour poursuivre la vérité. Je suis censé me marier et vivre ma vie. La vie est courte et la jeunesse ne dure que quelques années. En un rien de temps, la vie se termine. Je ne peux pas gâcher ma jeunesse ici. Avant que ma jeunesse ne disparaisse, je peux être insouciant et vivre ma vie pleinement pendant quelques années. » Certains continuent de poursuivre leur rêve de devenir riches. D’autres continuent de poursuivre une carrière officielle et réalisent leur rêve de devenir fonctionnaires ou bureaucrates. Certains poursuivent la prospérité en ayant des enfants, ils prennent donc une femme qui pourra leur donner des fils. D’autres sont traqués à cause de leur croyance en Dieu, ils sont persécutés pendant des années jusqu’à ce qu’ils deviennent faibles et malades, et puis ils abandonnent leurs devoirs et retournent chez eux vivre les années qu’il leur reste à vivre. La situation de chacun est différente. Certains partent de leur plein gré et leur nom est retiré de la liste, certains sont des incrédules qui sont exclus, et d’autres commettent toutes sortes d’actes malfaisants et sont expulsés. Qu’ont donc tous ces gens au fond d’eux-mêmes ? Quelle est leur essence ? L’avez-vous vu clairement ? Es-tu profondément touché chaque fois que tu entends parler de leurs histoires ? Peut-être penses-tu : « Comment ont-ils pu finir ainsi ? Comment ont-ils pu tomber si bas ? Ils n’étaient pas comme cela avant, ils étaient merveilleux, alors comment ont-ils pu changer aussi vite ? » On a beau réfléchir à ces choses, on ne peut pas se les imaginer ni les comprendre. On les médite pendant un moment et on se dit : « Cette personne n’aime pas les choses positives. C’est un incrédule. » Au bout de quelque temps, les choses que font ces personnes, ce qu’elles accomplissent, leur comportement, certaines de leurs paroles et de leurs remarques et leurs poursuites s’estompent dans ton esprit ou dans la conscience des gens et ensuite, tu oublies ces choses et petit à petit, tes sentiments à leur propos disparaissent. Quand de telles personnes, de tels événements ou de telles choses réapparaissent, tu te dis à nouveau : « Oh, c’est impensable ! Comment ont-ils pu ? Ils n’étaient pas comme cela avant. Je n’arrive tout simplement pas à le comprendre. » Tu éprouves de nouveau les mêmes choses et tu en as la même compréhension. Dites-Moi, est-ce regrettable, quand ces gens sont exposés et éliminés ? (Non.) Ces gens ne vous manquent-ils pas ? (Non.) Ne luttez-vous pas pour eux ? (Non.) Alors vous devez être vraiment impitoyables. Comment se fait-il que vous soyez tous si dénués d’empathie ? Ils ont quitté l’Église : comment peux-tu ne pas les défendre et n’avoir aucune empathie ou compassion pour eux ? Comment se fait-il que tu n’aies pas pitié d’eux ? Es-tu simplement incapable d’empathie ? Es-tu impitoyable ? (Non.) Dis-Moi, est-ce une façon appropriée, de la part de la maison de Dieu, de traiter de telles personnes ? (Oui.) En quoi est-ce approprié ? Dis-le-Moi. (Ces gens croient en Dieu depuis tant d’années et ont entendu tellement de vérité que le fait qu’ils se comportent ainsi maintenant et qu’ils trahissent Dieu et s’écartent de Lui montre que ce sont des incrédules qui ne méritent pas notre pitié et qui ne sont pas dignes d’être regrettés.) Donc, quand ils ont commencé à croire en Dieu, ils étaient pleins d’enthousiasme, ils avaient renoncé à leur foyer, à leur emploi et souvent, ils ont fait des offrandes et ont assumé des travaux à risque pour la maison de Dieu. Quelle que soit la façon dont on les considérait, ils se dépensaient tous sincèrement pour Dieu. Alors, comment se fait-il qu’ils aient changé, maintenant ? Est-ce parce que Dieu ne les a pas aimés et les a utilisés depuis le début ? (Non.) Dieu traite tout le monde équitablement et de façon égale, et Il donne des opportunités à tous. Tous vivaient la vie d’Église, mangeaient et buvaient les paroles de Dieu et vivaient approvisionnés, abreuvés et guidés par Dieu, alors comment se fait-il qu’ils aient autant changé ? À voir leur comportement quand ils ont commencé à croire en Dieu et leur comportement au moment où ils ont quitté l’Église, c’est comme s’il s’agissait de personnes différentes. Est-ce Dieu qui leur a fait perdre espoir ? Ont-ils été amèrement déçus par la maison de Dieu ou par les actes de Dieu ? Est-ce que Dieu, les paroles que Dieu prononce ou l’œuvre que Dieu accomplit ont porté atteinte à leur dignité ? (Non.) Alors, quelle en est donc la raison ? Qui peut expliquer cela ? (Je pense que ces gens en sont arrivés à croire en Dieu dominés par leur désir de bénédictions. Ils ne croyaient en Dieu que pour recevoir des bénédictions. Dès qu’ils ont vu qu’ils n’avaient aucun espoir de recevoir des bénédictions, ils se sont écartés de Dieu.) N’y a-t-il pas une bénédiction juste sous leur nez ? Il n’est pas encore temps de cesser d’accomplir leurs devoirs, alors pourquoi sont-ils si pressés ? Comment se fait-il qu’ils ne puissent même pas comprendre cela ? (Dieu, je pense que quand ces gens ont commencé à croire en Dieu, ils ont compté sur leur enthousiasme et sur leurs bonnes intentions et ils ont été capables de faire certaines choses, mais maintenant, la maison de Dieu traite tout son travail avec de plus en plus de sérieux. Elle exige des gens qu’ils agissent conformément aux vérités-principes. Mais ces gens n’acceptent pas la vérité, ils deviennent incontrôlables et font ce qui leur plaît quand ils accomplissent leurs devoirs, et ils sont souvent émondés. Ils ont donc de plus en plus le sentiment qu’ils ne peuvent pas continuer à faire dans l’à-peu-près comme ils le font, et ils finissent par quitter la maison de Dieu. Je pense que c’est là une des raisons.) Ils ne peuvent pas continuer à faire dans l’à-peu-près comme ils le font : est-ce exact ? (Oui.) Ils ne peuvent pas continuer à faire dans l’à-peu-près comme ils le font : c’est ce que l’on peut dire à propos des gens qui font les choses dans l’à-peu-près. Il y a des gens qui se mettent à croire en Dieu et qui ne font pas dans l’à-peu-près, qui sont très sérieux, qui traitent cette question très sérieusement, alors comment se fait-il qu’ils n’aient pas continué ? (Parce que, de par leur nature même, ces gens n’aiment pas la vérité. Ils se sont mis à croire en Dieu pour recevoir des bénédictions. Ils voient que la maison de Dieu parle sans cesse de la vérité, ils ressentent de l’aversion pour la vérité et résistent à la vérité, ils sont de moins en moins disposés à assister à des réunions et à écouter des sermons, et c’est ainsi qu’ils se trouvent exposés.) C’est là un genre de situation et il y a beaucoup de gens comme cela. Il y a aussi des gens qui accomplissent toujours leurs devoirs de façon négligente, qui n’accomplissent jamais bien leur devoir et n’en assument pas la responsabilité, quel que soit le devoir qu’ils accomplissent. Ce n’est pas qu’ils n’en soient pas capables, ni que leur calibre ne soit pas à la hauteur de la tâche, c’est qu’ils sont désobéissants et qu’ils ne font pas les choses conformément à ce qu’exige la maison de Dieu. Ils font toujours les choses comme bon leur semble, jusqu’à finalement provoquer des interruptions et des perturbations parce qu’ils font n’importe quoi et agissent à leur guise. Ils ont beau être émondés, ils ne se repentent pas, si bien qu’ils finissent par être renvoyés. Ces gens qui sont renvoyés ont un tempérament incroyablement odieux et sont d’une humanité arrogante. Où qu’ils aillent, ils veulent avoir le dernier mot, ils méprisent tout le monde et ils se comportent comme des tyrans, jusqu’à ce qu’ils soient finalement exclus. Certaines personnes, après avoir été remplacées et éliminées, ont le sentiment que rien ne se déroule sans problème pour elles, où qu’elles aillent, et que personne ne les estime plus ou ne leur prête plus attention. Personne ne les tient plus en haute estime, elles ne peuvent plus avoir le dernier mot, elles ne peuvent pas obtenir ce qu’elles veulent et elles n’ont aucun espoir d’acquérir le moindre statut, et encore moins de recevoir des bénédictions. Elles ont le sentiment qu’elles ne pourront plus faire dans l’à-peu-près dans l’Église, elles ne s’y intéressent plus et donc elles choisissent de partir, il y a de nombreuses personnes comme elles.

Il y a aussi des gens qui partent pour la même raison que la majorité de ceux qui sont éliminés. Peu importe depuis combien de temps ces gens croient en Dieu. Ce dont ils font personnellement l’expérience et ce qu’ils voient dans la maison de Dieu, c’est que les réunions consistent à lire perpétuellement les paroles de Dieu et à échanger sur la vérité, à parler de se connaître soi-même, de pratiquer la vérité, d’accepter le jugement et le châtiment, d’accepter d’être émondé, d’accomplir son devoir conformément aux vérités-principes. Ces réunions consistent à parler de changement de tempérament et à parler de se débarrasser de ses tempéraments corrompus. La teneur de l’œuvre que Dieu accomplit, qu’elle fasse l’objet d’échanges dans la vie d’Église ou qu’elle soit un sujet abordé dans les sermons et échanges donnés par le Supérieur, est entièrement la vérité, entièrement les paroles de Dieu et entièrement positive. Pour autant, ces gens n’acceptent pas du tout la vérité. À l’origine, ils se sont mis à croire en Dieu pour recevoir des bénédictions et en tirer profit. Si l’on examine leur nature-essence, non seulement ils n’aiment pas les choses positives ni la vérité, mais, plus grave encore, ils sont vraiment dégoûtés par ces choses positives et la vérité, et ils y sont hostiles. C’est pourquoi, plus la maison de Dieu échange sur la vérité, plus elle parle de pratiquer la vérité, plus elle parle de poursuivre la vérité et d’agir conformément aux principes, plus ces gens sont mal à l’aise et dégoûtés intérieurement, et moins ils sont disposés à écouter. Dites-Moi, qu’est-ce que ces gens aiment entendre ? Le savez-vous ? (Ils aiment entendre parler de destinations, de recevoir des bénédictions et du fait que le travail de diffusion de l’Évangile atteint des niveaux sans précédent.) Voilà le genre de choses qu’ils ont envie d’entendre. Ils aiment aussi clamer des slogans, prêcher de la doctrine et discuter de théologie, de théorie et de mystères. De temps en temps, ils parlent du moment où l’œuvre de Dieu prendra fin, où les grands désastres se produiront, de ce que sera la destination future de l’humanité, de la manière dont les forces du mal seront progressivement détruites quand les désastres surviendront, de la façon dont Dieu accomplira certains signes et miracles, de la manière dont les forces et la dimension de la maison de Dieu se développeront et grandiront constamment, et aussi de la façon dont ils se pavaneront en se mettant en valeur. De plus, pour eux, la chose la plus importante est qu’ils seront constamment promus et utilisés par la maison de Dieu. De cette manière, ils pourront faire dans l’à-peu-près dans la maison de Dieu pendant un moment, mais pendant qu’ils font dans l’à-peu-près, l’œuvre accomplie par Dieu ou par la maison de Dieu n’est en rien ce qu’ils veulent qu’elle soit, et tout ce qu’ils entendent et voient, ce sont des questions liées à la vérité. Par conséquent, dans leur cœur, ils ont énormément d’aversion pour la vie d’Église. Ils ne s’y intéressent pas, ils sont agités, incapables de rester en place et ont l’impression d’être tourmentés par cette vie d’Église. Certains trouvent une excuse, une raison ou un prétexte, et ils trouvent un moyen de quitter l’Église, disant : « Je vais commettre un acte malfaisant, laisser libre cours à une certaine négativité et faire quelque chose de mal. Ensuite, l’Église m’exclura et m’expulsera, et il sera donc parfaitement justifié que je quitte l’Église. » Et puis, il y a ceux qui rendent leurs livres des paroles de Dieu, remballent leurs affaires et partent lorsqu’ils vont s’occuper de leur permis de séjour à l’étranger, sans même dire au revoir. Ces gens sont comme des voyous ou des prostituées, et ils ne font pas les choses comme les gens normaux. Ce que les femmes vertueuses et les gens normaux pensent, et ce qu’ils disent quand ils côtoient d’autres personnes, concerne des questions sérieuses sur la façon de vivre leur vie. Comment vivre une bonne vie, comment permettre à toute leur famille de bien manger, de porter des vêtements décents et de vivre dans un endroit convenable, comment élever leurs enfants pour en faire des adultes et comment amener leurs enfants à suivre le bon chemin, voilà à quoi ils pensent. Par contre, ces voyous et ces prostituées ne pensent jamais à ces choses. Si tu leur parles de ces vraies questions, tu les agaces, ils te détestent et prennent leurs distances vis-à-vis de toi. À quoi pensent-ils donc, alors ? Est-ce qu’ils pensent constamment à manger, à boire et à faire la fête ? (Oui.) Ils pensent sans cesse à manger, à boire et à faire la fête, et à des choses lubriques. Quand ils parlent de ces choses à des gens normaux, ces derniers ne répondent rien. Les gens normaux ne sont pas comme eux, ils n’ont pas de langage commun avec eux et ils ne sont pas sur la même longueur d’onde. Les choses dont parlent les gens normaux ne sont pas dans leur cœur, ils ne les tolèrent pas et ils ne veulent pas les écouter. Ces voyous et ces prostituées pensent que vivre ainsi, c’est se faire gravement du tort à soi-même et vivre entravé, sans aucune liberté. Ils pensent qu’être toujours très bien habillé pour séduire un membre du sexe opposé est une façon de vivre excitante et sans souci. Pour eux, c’est la vie idéale ! Ces gens qui quittent l’Église sont envieux de la vie des non-croyants, envieux des plaisirs du péché, et ils pensent que passer leur temps à vivre à la manière des non-croyants est le seul moyen pour eux de mener une vie excitante et heureuse, et le seul moyen de vivre sans se décevoir eux-mêmes. Ces incrédules, tout comme les voyous et les prostituées, n’ont pas une humanité normale, ce ne sont pas des gens normaux. Si tu leur demandes de faire quelque chose de positif, ils refusent absolument de le faire, parce qu’au plus profond d’eux-mêmes et de leur nature-essence, ils n’aiment pas les choses positives et ont de l’aversion pour la vérité. Que font-ils ? Que font-ils dans l’Église, parmi les frères et sœurs, et durant l’accomplissement de leurs devoirs ? Ils accomplissent leurs devoirs de manière négligente, parlent de théories ronflantes, clament sans cesse des slogans, mais ne font rien réellement : voilà leur comportement normal. Ils ne se donnent jamais à fond dans l’accomplissement de leur devoir, ils sont toujours négligents et ne font les choses que pour la forme, uniquement pour que les autres le voient, tout en rivalisant avec eux pour le prestige et le profit. Ces gens malfaisants font aussi souffrir d’autres personnes et les répriment, et partout où il y a des gens malfaisants, il n’y a ni paix ni repos, il n’y a que le chaos. Avec des gens malfaisants aux commandes, non seulement le travail n’avance pas de manière efficace, mais il est paralysé. Quand des gens malfaisants contrôlent une Église, de bonnes personnes sont tyrannisées, l’Église devient insupportablement chaotique, la foi du peuple élu de Dieu tiédit et le peuple élu devient négatif et faible. Les gens malfaisants, partout où ils se trouvent, jouent un rôle perturbateur et destructeur. La manifestation la plus évidente des gens malfaisants est leur réticence à accomplir leurs devoirs. Même s’ils accomplissent leurs devoirs, ils le font de manière négligente et ne traitent jamais ces devoirs sérieusement. Ils perturbent aussi les autres quand ces derniers accomplissent leurs devoirs. Il y a un autre point à soulever, c’est que les gens malfaisants ne lisent jamais les paroles de Dieu, ne prient jamais, n’échangent jamais avec les autres sur la vérité et ils n’ont même jamais ouvert leurs livres de paroles de Dieu. Certains avancent des arguments spécieux en faveur des gens malfaisants, en disant : « Même s’ils n’ont pas lu les paroles de Dieu, ils écoutent tout de même des sermons. » Mais les comprennent-ils ? Ils n’écoutent tout simplement pas attentivement. Ils ne regardent jamais les vidéos et les films réalisés par la maison de Dieu, ils n’écoutent pas d’hymnes, ils n’écoutent pas de témoignages d’expérience et ils n’écoutent pas d’enregistrements de sermons. Lors des réunions, ils ont envie de dormir et certains, même, tripotent leurs téléphones et regardent des émissions de divertissement. Il y en a aussi qui regardent des films pour adultes. Rien de ce qu’ils font toute la journée n’a le moindre rapport avec la croyance en Dieu ou la poursuite de la vérité. À mesure que la maison de Dieu échange de manière de plus en plus détaillée sur la vérité, le dégoût qu’ils éprouvent vis-à-vis de la vérité et des choses positives devient de plus en plus évident. Ils sont agités et, dans la limite de temps qu’ils peuvent supporter, ils sont incapables de voir la bonne destination, la bonne fin et les grands désastres auxquels ils aspirent tant, et ils attendent tout cela en vain. Ils attendent ces choses en vain, alors, leur cœur n’est-il pas en plein bouleversement ? (Si.) Quel genre de bouleversement ? Ne sont-ils pas sans cesse en train de calculer, au fond de leur cœur ? Ils ne sont jamais prêts à accepter le jugement et le châtiment de Dieu, à accepter la souveraineté et les arrangements de Dieu, à se soumettre aux arrangements de la maison de Dieu et à tout donner dans l’accomplissement de leurs devoirs, à tout moment et en tout lieu. Quel est leur état d’esprit ? Ils sont prêts, à tout moment et en tout lieu, à remballer leurs affaires et à partir. Ils sont prêts depuis longtemps à partir à tout moment, à faire leurs adieux à l’Église et aux frères et sœurs, à rompre nettement et à couper toutes les attaches. Le moment où ils partent est le moment où ils arrivent au bout de la limite de temps qu’ils sont capables de supporter. N’est-ce pas vrai ? (Si.)

Certains, après avoir été renvoyés ou éliminés, pour quelque raison que ce soit, restent capables de persévérer dans l’accomplissement de leur devoir, au mieux de leurs capacités. D’autres ne cherchent pas du tout la vérité et décident donc de ne plus accomplir leur devoir. Quand ils accomplissaient leur devoir, ils manifestaient déjà du dégoût et de l’impatience à son égard, ayant sans cesse envie d’échapper à la vie d’Église et de ne pas accomplir leur devoir. Parce que ces gens ne s’intéressent pas à la vérité, ils n’aiment pas avoir une vie d’Église et ils sont réticents à accomplir leur devoir. Ils n’attendent que l’arrivée du jour de Dieu pour pouvoir recevoir des bénédictions. Ils ne sont pas capables de continuer à faire dans l’à-peu-près comme avant, ils voient les désastres devenir de plus en plus importants et ils pensent que s’ils ne recherchent pas les plaisirs charnels maintenant, ils n’auront plus la possibilité de le faire. Ils quittent donc l’Église sans même regarder en arrière, sans aucune réticence. À partir de ce moment-là, ils disparaissent dans la vaste marée humaine et plus personne dans l’Église n’entend parler d’eux. Voilà comment ces sceptiques sont exposés et éliminés. Plus la maison de Dieu échange sur la vérité et demande aux gens de pratiquer la vérité et d’entrer dans la réalité, plus ils éprouvent du dégoût, et ils ne veulent pas du tout l’entendre. Non seulement ils n’acceptent pas ces choses, mais ils y résistent. Ils comprennent très bien la situation. Ils savent que des gens comme eux n’ont pas leur place dans la maison de Dieu, qu’ils ne se dépensent pas vraiment pour Dieu dans leur foi, qu’ils ne donnent pas tout ce qu’ils ont dans l’accomplissement de leur devoir, qu’ils sont sans cesse négligents dans leur devoir et qu’ils éprouvent un dégoût et une détestation extrêmes vis-à-vis de la vérité. Ils savent aussi que, tôt ou tard, ils seront éliminés, que ce sera à coup sûr le résultat. Ils ont établi leurs plans depuis longtemps, pensant : « De toute façon, quelqu’un comme moi ne recevra certainement pas de bénédictions, alors le mieux est que je parte maintenant, que je profite de la vie dans le monde pendant quelques années, que j’ai la belle vie pendant quelques années et que je ne me maltraite pas. » Ne font-ils pas de tels projets ? (Si.) En ayant de telles intentions et de tels projets, les gens peuvent-ils bien accomplir leur devoir ? Non. Par conséquent, quel que soit le nombre d’années depuis lequel ces gens croient en Dieu, ils n’ont aucune réticence à se séparer de Dieu, de la maison de Dieu, de l’Église, des frères et sœurs et de la vie d’Église. Un jour, ils disent qu’ils s’en vont, et le lendemain, ils sont habillés comme des non-croyants, sur leur trente-et-un et avec un maquillage épais, ils s’habillent, parlent et agissent tout de suite comme des non-croyants. Ils portent des tenues excentriques et ils ne te font pas bonne impression, mais ils n’ont pas conscience de la manière dont tu les perçois. Comment se fait-il qu’ils changent si rapidement ? (C’est parce qu’ils ont établi leurs plans depuis longtemps et c’est ainsi qu’est leur nature.) C’est exact. Ils ont établi leurs plans depuis longtemps. Ils n’ont pas juste élaboré ces plans quelques jours avant leur départ. Au contraire, ils ont déterminé depuis longtemps qu’ils allaient faire tout cela. Ils manigancent et planifient depuis longtemps la manière dont ils vont manger, boire et faire la fête, dont ils vont se conduire et dont ils vont vivre. Ils n’aiment pas mener une vie d’Église, ni accomplir leur devoir, ni échanger sur la vérité, ils aiment encore moins écouter des sermons et assister à des réunions tous les jours. Ils en ont par-dessus la tête de ce genre de vie d’Église. Et s’ils n’avaient pas la possibilité de recevoir des bénédictions, d’obtenir une bonne destination et d’échapper aux grands désastres, ils ne pourraient pas continuer, ne serait-ce qu’une journée. Voilà leur vrai visage. Alors, comment devrez-vous gérer de telles personnes quand vous les rencontrerez de nouveau ? Allez-vous les implorer avec des paroles pleines de tact, ou leur proposer davantage de soutien et d’aide ? Ou serez-vous tristes de les voir partir et utiliserez-vous votre amour pour essayer de les changer ? Comment devez-vous les aborder ? (Nous devons leur demander de partir immédiatement et d’aller rejoindre le monde des non-croyants.) En effet, demandez-leur de retourner dans le monde et ne vous préoccupez plus d’eux. Tu leur dis : « Réfléchis bien, pour ne pas regretter ta décision plus tard. » Ils te répondent : « J’y ai réfléchi, et quelles que soient les difficultés que je pourrai rencontrer à l’avenir, je ne reviendrai pas en arrière et je n’aurai pas de regrets. » Tu leur dis : « Alors, pars. Personne ne t’en empêche. Nous te souhaitons tous bonne chance et espérons que tu réaliseras les idéaux et les rêves que tu désires. Nous espérons aussi que le jour où tu verras d’autres personnes être sauvées, tu n’éprouveras pas de jalousie ou de regrets. Au revoir. » N'est-ce pas une chose tout à fait appropriée à leur dire ? (Si.) Donc, concernant de telles personnes, il faut, d’une part, que tu voies clairement leur nature-essence et, d’autre part, que tu les abordes de la manière appropriée. Si ce sont des incrédules, des non-croyants, mais qu’ils sont disposés à rendre service et capables d’être obéissants et de se soumettre, alors, même s’ils ne poursuivent pas la vérité, ne les importune pas et ne les exclus pas. Au contraire, permets-leur de continuer à rendre service, et si tu peux les aider, alors aide-les. S’ils n’ont pas même le désir de rendre service et qu’ils se mettent à être négligents et à commettre des actes malfaisants, alors nous avons fait tout ce qui était nécessaire. S’ils veulent partir, laisse-les partir et ne les regrette pas une fois qu’ils seront partis. Ils en sont au stade où ils doivent partir et de telles personnes ne méritent pas notre pitié, car ce sont des incrédules. Le plus pitoyable, c’est qu’il existe des gens qui sont incroyablement stupides, qui ont toujours des sentiments personnels envers ceux qui sont renvoyés, qui se languissent toujours d’eux, qui parlent en leur nom, qui se battent pour eux et même, qui pleurent, prient et implorent pour eux. Que pensez-vous de ce que font ces gens ? (C’est vraiment stupide.) En quoi est-ce stupide ? (Ceux qui s’en vont sont des incrédules, ils n’acceptent pas la vérité et ils ne valent tout simplement pas la peine qu’on prie pour eux et qu’on les regrette. Seuls ceux à qui Dieu donne des opportunités et qui ont l’espoir d’être sauvés méritent les larmes et les prières des autres. Si quelqu’un prie pour un incrédule ou un démon, alors il est vraiment stupide et ignorant.) D’une part, ils ne croient pas sincèrement qu’il y ait un Dieu : ce sont des incrédules. D’autre part, la nature-essence de ces gens-là est celle de non-croyants. Quel est le sens implicite de tout cela ? C’est que ce ne sont pas du tout des personnes, mais que leur nature-essence est celle d’un démon, de Satan, et que ces gens s’opposent à Dieu. Voilà la situation en ce qui concerne leur nature-essence. Il y a cependant autre chose, c’est que Dieu choisit des gens, pas des démons. Dis-Moi donc, ces démons sont-ils le peuple élu de Dieu et sont-ils choisis par Dieu ? (Non.) Ils ne sont pas le peuple élu de Dieu, donc si tu as toujours des liens émotionnels compliqués avec ces gens et que tu es triste de les voir partir, est-ce que cela ne fait pas de toi un imbécile ? Cela ne te met-il pas en opposition avec Dieu ? Si tu n’as pas de sentiments profonds envers les vrais frères et sœurs, mais que tu éprouves des sentiments profonds pour ces démons, qu’es-tu donc ? Au minimum, tu es confus, tu ne considères pas les gens conformément aux paroles de Dieu, tu ne te comportes pas encore avec un point de vue correct et tu ne gères pas les choses avec des principes. Tu es une personne confuse. Si tu as des sentiments pour l’un de ces démons, alors tu te diras : « Oh, mais c’est une si bonne personne et nous avons de si bonnes relations ! Nous nous entendons bien et il m’aide tant ! Quand je suis faible, il m’apporte tellement de réconfort, et quand je fais mal les choses, il est tolérant et patient avec moi. Il est vraiment aimant ! » Il n’a été comme cela qu’avec toi. Alors, qu’es-tu donc ? N’es-tu pas simplement un être humain corrompu ordinaire de plus ? Et comment cette personne traite-t-elle la vérité, Dieu et le devoir que la maison de Dieu lui confie ? Pourquoi ne vois-tu pas les choses selon ces perspectives ? Est-il juste de voir les choses du point de vue de tes propres intérêts personnels, avec ton regard et tes sentiments charnels ? (Non.) Clairement, non ! Et comme ce n’est pas une façon juste de voir les choses, tu devrais y renoncer et changer la perspective et le point de vue que tu utilises pour considérer cette personne. Tu devrais chercher à aborder et à gérer cette personne en prenant comme base les paroles de Dieu : voilà le point de vue que le peuple élu de Dieu doit adopter et l’attitude qu’il doit avoir. Ne sois pas un crétin ! Crois-tu être une personne pleine de bonté parce que tu éprouves de la pitié pour les autres ? Tu es incroyablement stupide, complètement dénué de principes. Tu ne traites pas les gens conformément aux paroles de Dieu. Tu es du côté de Satan et tu sympathises avec Satan et les démons. Ta compassion ne va pas aux élus de Dieu ni à ceux que Dieu veut sauver, et elle ne va pas aux vrais frères et sœurs.

Ces gens qui sont incrédules ne sont jamais disposés à accomplir leur devoir et ils l’accomplissent toujours comme bon leur semble. Tu as beau échanger avec eux sur la vérité, ils ne l’acceptent pas et même s’ils comprennent une petite partie de la vérité, ils ne la mettent pas en pratique. Il y a une autre manifestation principale qu’ils présentent : quelle est-elle ? Ils ont toujours accompli leur devoir de façon négligente, ils sont sans cesse négligents et refusent obstinément de se repentir. Ils sont très attentifs, sérieux et rigoureux en ce qui concerne leurs propres affaires et ils n’osent pas du tout les négliger. Ils ont soigneusement réfléchi à leur nourriture et à leur habillement, à leur statut, à leur réputation, à leur estime d’eux-mêmes, à leurs plaisirs charnels, à leurs maladies, à leur avenir, à leurs perspectives, à leur retraite et même aux questions concernant leur propre mort : ils ont couvert tous ces aspects. Cependant, quand il s’agit de questions qui concernent l’accomplissement de leur devoir, ils sont complètement inattentifs et ils poursuivent encore moins la vérité. Certains ont envie de dormir ou s’assoupissent chaque fois qu’ils assistent à une réunion, et ils éprouvent même du dégoût lorsqu’ils entendent Ma voix. Ils sont profondément mal à l’aise, ils sont agités, ils s’étirent et bâillent, se grattent les oreilles et se frottent les joues. Ils se comportent comme des animaux. Certains disent : « Les sermons durent longtemps lors des réunions, et certains sont incapables de rester assis aussi longtemps. » En réalité, la réunion vient parfois tout juste de commencer qu’ils se mettent à s’agiter, et ils éprouvent du dégoût en écoutant. C’est pourquoi ils n’écoutent jamais de sermons ni ne lisent de paroles de Dieu. Dès qu’ils entendent quelqu’un échanger sur la vérité, ils éprouvent du dégoût et ils en ont assez de voir les gens écouter avec une attention soutenue. Quelle est la nature-essence de ces gens-là ? Ils sont revêtus d’une peau humaine, ce sont des humains en apparence, mais si on enlève cette peau, ce sont des démons, pas des êtres humains. Dieu veut que beaucoup de gens soient sauvés, que ceux qui ont de l’humanité soient sauvés. Il ne veut pas que des démons soient sauvés. Dieu ne sauve pas les démons ! Tu dois toujours t’en souvenir et ne pas l’oublier ! Tu ne dois t’associer à aucun de ceux qui sont revêtus d’une peau humaine, mais dont la nature-essence est celle d’un démon. Si n’as pas rompu tout lien avec de telles personnes et que tu essaies de leur plaire et de les flatter, tu deviendras alors l’objet de la risée de Satan, et Dieu te détestera et te dira : « Espèce d’imbécile aveugle, tu ne peux comprendre personne ! » Dieu ne sauve pas les démons, compris ? (Oui.) Dieu ne sauve pas les démons, pas plus qu’Il ne choisit des démons. Les démons ne peuvent jamais aimer la vérité, ni poursuivre la vérité, et encore moins se soumettre à Dieu. Ils ne peuvent jamais se soumettre à Dieu. Ils croient en Dieu non pas parce qu’ils aiment Sa justice et Son équité, ni pour pouvoir poursuivre l’obtention du salut. Ils expriment leur dégoût et leur mépris à l’égard de la crainte de Dieu de Job et de son éloignement du mal, et dans leur cœur, ils ressentent un dégoût et une résistance immenses vis-à-vis de la poursuite de la vérité. Si vous ne Me croyez pas, regardez donc simplement ceux qui, autour de vous, ont été renvoyés et exposés, et voyez ce qu’ils ont dans les os, de quoi ils parlent quand personne d’autre n’écoute, ce dont ils se soucient, leur attitude envers leur propre vie, leur survie et les personnes, événements et choses qui les entourent, ainsi que ce qu’ils disent et les opinions qu’ils expriment. À partir de toutes ces expressions et effusions, tu peux voir clairement ce qu’ils sont, pourquoi ils sont capables de partir et pourquoi la maison de Dieu veut les exclure. Ne vaut-il pas la peine d’en tirer une leçon ? (Si.) Et quelle leçon en as-tu tirée ? Qu’as-tu compris ? (Nous avons appris à faire preuve de discernement et avons compris que ces personnes, au fond d’elles-mêmes, n’aimaient pas la vérité et avaient de l’aversion pour la vérité. Elles font simplement dans l’à-peu-près dans la maison de Dieu et, tôt ou tard, elles seront exclues.) Si tu vois les choses de cette façon, cela montre que tu en as tiré une leçon.

Es-tu capable de voir à quel point les démons et Satan, dans le domaine spirituel, ont de l’aversion pour la vérité et détestent la vérité ? Es-tu capable de voir la façon dont les démons et Satan défient Dieu et blasphèment contre Lui ? Es-tu capable de voir quelles paroles, quels dictons et quelles méthodes les démons et Satan utilisent pour attaquer Dieu ? Es-tu capable de voir ce que Dieu permet aux démons et à Satan de faire, comment ils le font et quelle est leur attitude ? (Non.) Tu ne peux pas voir ces choses. Par conséquent, tout ce que Dieu dit n’est que de l’imagination ou une image dans ton cœur, il ne s’agit pas de faits. Parce que tu n’as pas vu toi-même ces choses, tout ce que tu peux faire, c’est compter sur ton imagination et imaginer un tel tableau ou imaginer une sorte d’acte. Cependant, lorsque tu rencontres ces démons et ces Satans vivants revêtus de peau humaine, tu entres en contact, de façon concrète, avec les discours et les actes des démons et des Satans, ainsi qu’avec le fait et la preuve qu’ils jugent, attaquent et défient Dieu, et qu’ils blasphèment contre Lui. Tu verras avec une clarté absolue leur tempérament qui a de l’aversion pour la vérité et qui déteste la vérité. Ces démons et ces Satans revêtus de peau humaine attaquent Dieu exactement de la même manière que les démons et Satan L’attaquent dans le domaine spirituel. Ils sont totalement identiques, si ce n’est que les démons et les Satans revêtus de peau humaine ont pris une forme différente pour attaquer Dieu, mais leur essence reste la même. Ils sont revêtus de peau humaine et se transforment en êtres humains, mais ils viennent tout de même juger Dieu, L’attaquer, Le défier et blasphémer contre Lui. La manière dont ces démons et ces Satans dans la chair et ces incrédules jugent, attaquent et défient Dieu, et dont ils démolissent Son œuvre et perturbent le travail d’Église est exactement la manière dont les démons et Satan font toutes ces choses dans le domaine spirituel. Par conséquent, lorsque tu vois comment les démons et les Satans dans le monde défient Dieu, tu vois la manière dont les démons et Satan dans le domaine spirituel défient Dieu. Il n’y a absolument aucune différence. Ils viennent de la même source et possèdent la même nature-essence, c’est pourquoi ils font les mêmes choses. Indépendamment de la forme qu’ils prennent, ils font tous la même chose. Ces démons et ces Satans revêtus de peau humaine défient donc Dieu et L’attaquent, et font preuve d’un dégoût et d’une résistance extrêmes vis-à-vis de la vérité, à cause de leur nature et parce qu’ils ne peuvent pas s’en empêcher. Pourquoi dis-Je qu’ils ne peuvent pas s’en empêcher ? Ils semblent humains, vivent avec d’autres humains, prennent trois vrais repas par jour, font des études humaines et acquièrent des connaissances humaines, avec les mêmes compétences élémentaires et les mêmes modes de vie que les autres êtres humains. Cependant, intérieurement, leur esprit n’est pas le même que celui des autres êtres humains, pas plus que leur essence. Ce sont donc l’essence, la racine et la source des opinions qu’ils défendent et des choses dont ils sont capables qui dictent ce que sont ces gens. S’ils attaquent Dieu et blasphèment contre Lui, alors ce sont des démons, et non des êtres humains. Revêtus de leur peau humaine, même si ce qu’ils disent sonne bien et semble correct, leur nature-essence est celle de démons. Les démons peuvent dire des choses qui sonnent bien pour induire les gens en erreur, mais ils n’acceptent pas du tout la vérité et encore moins la mettent-ils en pratique. C’est absolument le cas. Regarde les gens malfaisants et les antéchrists, et ceux qui défient et trahissent Dieu : ne sont-ils pas ce type de personnes ? Ils sont tous capables de dire des choses qui sonnent bien, mais ils ne sont pas capables de faire quoi que ce soit de concret. Ils peuvent montrer un certain respect envers les personnes ayant un statut et du pouvoir, surtout leurs supérieurs immédiats, et leur dire des choses qui sonnent bien, mais lorsqu’ils viennent devant Dieu, ils ne montrent même pas le strict minimum de respect pour le Dieu incarné. Si tu leur demandes de s’occuper d’une affaire pour Dieu, ils n’ont vraiment pas envie de le faire, et même s’ils le font, ils le font de manière négligente. Pourquoi sont-ils capables de traiter Dieu de cette façon ? Est-ce la vérité qui les a déçus ? Est-ce Dieu qui les a déçus ? Dieu a-t-Il déjà interagi avec eux ? La réponse à ces questions est non, et Dieu ne les a même jamais rencontrés. Alors, comment se fait-il que ces gens aient ce genre d’attitude vis-à-vis de Dieu et de la vérité ? Il y a une raison, c’est que leur nature-essence est intrinsèquement en opposition avec Dieu. C’est pourquoi ils ne peuvent s’empêcher de ridiculiser Dieu, de blasphémer contre Lui, de Le mépriser, de Le juger et de L’attaquer dans leur cœur et même, de le faire sans aucun scrupule. Tout cela est déterminé par leur nature-essence. Ils font ces choses sans aucun effort, les paroles sortant de leur bouche, sans considération, sans égards, ces choses se déversant tout naturellement. Ils peuvent faire preuve de respect envers les autres, envers les personnes qui ont un statut élevé et envers les gens ordinaires, mais ils méprisent totalement Dieu et la vérité. Que sont-ils ? (Des démons.) C’est juste, ce sont des démons, pas des êtres humains, quel que soit leur âge. Certains disent : « Peut-être est-ce simplement qu’ils sont jeunes et ne comprennent pas les choses. » Tu penses qu’ils sont jeunes et qu’ils ne comprennent pas les choses, mais quand ils vont dans le monde et dans la société, et qu’ils voient des personnes plus âgées, ils s’adressent toujours à elles en utilisant des appellations. C’est seulement lorsqu’ils voient Dieu qu’ils s'adressent à Lui sans appellation et qu’ils disent plutôt : « Hé ! » ou « Toi là », ou simplement « Toi ». Ils ne s’adressent pas à Dieu. Ils savent respecter les gens âgés et prendre soin des jeunes au sein de la société, et se montrent civilisés et polis. Cependant, lorsqu’ils viennent devant Dieu, ils ne sont pas capables de faire ces choses et ne comprennent pas comment L’honorer. Que sont-ils donc ? (Des démons.) Ce sont des démons, des démons typiques ! Ils sont capables de montrer du respect et d’être polis envers les personnes prestigieuses au sein de la société, envers ceux qui ont un statut, envers ceux qu’ils admirent et même envers ceux dont ils peuvent tirer profit. C’est juste que lorsqu’ils viennent devant Dieu, ils ne montrent aucun respect et aucune politesse, et au lieu de cela, ils résistent immédiatement, Le méprisant ouvertement et Le traitant avec une attitude dédaigneuse. Que sont-ils ? Ce sont des démons, des démons typiques ! Ces incrédules, ces gens qui s’infiltrent dans la maison de Dieu et sont ensuite exclus et radiés, sont tous de ce genre, à cent pour cent. Ils résistent à Dieu et Le traitent avec mépris de cette façon, et surtout, en ce qui concerne le devoir que Dieu exige que les gens accomplissent, ils n’y prêtent aucune attention. Quels que soient leur statut au sein de la société, leur niveau d’études, leur âge ou leur sexe, leur nature-essence est la même. Lorsqu’ils sont dans le monde et qu’ils rencontrent un fonctionnaire qui leur demande de faire quelque chose, ils rampent et font des courbettes aussi vite qu’ils le peuvent. Ils sont tout disposés à être les esclaves des fonctionnaires et ils s’efforceront de les flatter de la meilleure façon qu’ils puissent imaginer. S’ils reçoivent une poignée de main ou une accolade d’une célébrité ou d’un président, ils se sentent honorés et peut-être ne se laveront-ils plus jamais les mains ni ne se changeront, aussi longtemps qu’ils vivront. Ils ont le sentiment que ces célébrités et ces gens éminents sont même supérieurs à Dieu et plus grands que Lui, et c’est pourquoi, au fond d’eux-mêmes, ils sont capables de mépriser Dieu. Quoi que Dieu dise et quelle que soit l’œuvre qu’Il accomplit, ces gens ne considèrent pas que cela vaille la peine d’être mentionné. Non seulement ils considèrent que cela ne vaut pas la peine d’être mentionné, mais ils veulent aussi constamment travailler sur les paroles de Dieu et les changer, y ajouter leur propre signification, les rendre entièrement conformes à ce qu’ils pensent. Tous ces gens ont des problèmes avec leur nature-essence. Dis-Moi, est-il approprié de permettre à ces gens qui viennent des démons, ou à ces personnes ayant une nature-essence de démons, de rester dans la maison de Dieu ? (Non.) Non. Ils ne sont pas comme le peuple élu de Dieu : le peuple élu de Dieu appartient à Dieu, tandis que ces gens-là appartiennent aux démons et à Satan.

Quel genre de personnes doivent se réunir pour qu’on appelle cela une Église ? Quel genre de personnes sont recherchées dans la maison de Dieu, et à quel genre de personnes la maison de Dieu appartient-elle ? Dites-le-Moi. (Il s’agit de gens qui croient sincèrement en Dieu et poursuivent la vérité.) C’est un peu trop sévère. De Mon point de vue, la limite inférieure et la norme minimale doivent être que les gens sont disposés à rendre service. Ils n’aiment peut-être pas la vérité, mais cela ne veut pas dire qu’ils ont de l’aversion pour la vérité, ils font ce que la maison de Dieu leur demande de faire, sans poser de questions, et ils sont obéissants et capables de se soumettre. En ce qui concerne les conditions pour ce qui est de poursuivre la vérité, certains peuvent penser qu’ils manquent de calibre, ils n’aiment pas le faire et ne sont pas très intéressés. Ils peuvent penser qu’il est acceptable d’écouter un sermon de temps à autre et parfois, quand ils écoutent un sermon, ils s’endorment et quand ils se réveillent, ils se demandent : « Qu’est-ce que j’étais juste en train d’écouter ? J’ai oublié. Je ferais mieux de me mettre au travail. Cela me suffit de simplement faire mon travail. » Ils ne sont ni indisciplinés ni perturbateurs, et ils travaillent dur quel que soit le travail qui a été arrangé pour eux. Ils semblent véritablement sincères et ils sont comme de vieux chevaux de trait : leur propriétaire leur dit simplement de travailler, et qu’il s’agisse de faire tourner une meule, de tirer une charrue, de travailler dans les champs ou de tirer une charrette, ils ont toujours l’air vraiment sincères et peuvent accomplir des tâches sans causer de problèmes. Que pensent-ils ? « On me dit que je suis un exécutant, donc je vais rendre service. Je ne vaux rien, je ne suis qu’un misérable moins-que-rien. Dieu m’exalte en me faisant Lui rendre service, et je ne me sens pas du tout lésé. » Tu vois, telle est leur attitude. De telles personnes doivent donc être gardées dans la maison de Dieu. Même si elles peuvent avoir des défauts, des insuffisances et de mauvaises habitudes et si elles peuvent manquer de calibre ou être stupides, Je peux tolérer et inclure toutes ces personnes. Ce n’est pas un problème, et Je donne des opportunités à ces gens. Quelles opportunités ? Est-ce que Je leur donne l’opportunité de rendre service, ou d’obtenir le salut ? Les deux, bien sûr. En tant qu’êtres créés, ils sont disposés à rendre service à Dieu, à rendre service dans la maison de Dieu, et c’est leur droit de le faire. De plus, avec ce désir qu’ils ont, ils doivent avoir la possibilité d’obtenir le salut. Certains disent pourtant : « Mais ils ne cherchent pas à obtenir le salut ! » S’ils ne cherchent pas à obtenir le salut, c’est leur affaire, mais au minimum, ces gens peuvent bénéficier d’une faveur particulière et avoir l’opportunité d’obtenir le salut, et ils ont la possibilité d’être sauvés. Qu’est-ce que Je veux dire par « ils ont la possibilité » ? Je veux dire que leur calibre fait défaut, qu’ils sont un peu stupides, qu’ils ne peuvent pas assumer un travail énorme ou important dans l’accomplissement de leurs devoirs, mais seulement faire un devoir ordinaire, ils ne jouent pas un rôle très important dans la maison de Dieu, ils n’assument aucun travail important pendant que Dieu étend Son œuvre et ils n’apportent pas de grande contribution. Cependant, parce qu’ils ont ce désir d’être disposés à rendre service à Dieu, on leur accorde une faveur particulière et on leur donne la possibilité d’être sauvés : c’est la faveur spéciale qu’on leur . Dieu donne à chaque personne de nombreuses opportunités. Dieu traite-t-Il les gens équitablement ? (Oui.) Parce qu’aussi faibles qu’ils puissent être, aussi insuffisant que puisse être leur calibre, aussi stupides qu’ils puissent être, ils font partie du genre humain ordinaire et corrompu. C’est juste que, personnellement, ils ne poursuivent pas très activement la vérité, mais ils sont tout de même corrects en tant que personnes. Au bout du compte, qu’ils soient capables ou non de gagner la vérité et d’obtenir le salut, Dieu, pour ce qui Le concerne, leur accorde Sa bonté et leur témoigne une faveur particulière, car ces gens sont issus d’un moule complètement différent de celui des incrédules et des démons qui s’opposent à Dieu, et ils ont une essence différente. Ces incrédules et ces démons sont des ennemis de Dieu, alors que ces gens, même s’ils cherchent seulement à rendre service et se contentent de rendre service, n’ont aucune résistance à Dieu dans leur cœur. Ils n’attaqueront jamais activement Dieu, ne Le jugeront pas et ne blasphèmeront pas contre Lui et ils ont une attitude positive et juste envers Dieu, c’est-à-dire qu’ils sont disposés à rendre service à Dieu, qu’ils soient ou non capables d’obtenir le salut. Et puis, il y en a qui sont un peu meilleurs que cela et qui, pendant qu’ils rendent service, sont capables de mettre certaines vérités en pratique, autant qu’ils le peuvent, qui cherchent activement et positivement certaines vérités-principes et qui s’efforcent de ne pas aller à l’encontre des principes. Voilà le désir et l’attitude qu’ils ont, et Dieu leur accorde donc Sa bonté. Dieu ne les traite pas injustement, Il ne les abandonne tout simplement pas et Il leur donne toujours des opportunités. Au moment où l’œuvre de Dieu prendra fin, s’ils sont parvenus à se soumettre à Dieu et qu’ils peuvent échapper à l’influence de Satan, alors Dieu les conduira dans le royaume : c’est la destination qu’ils devraient avoir. Dieu veut sauver ces gens et Il ne les abandonnera pas. Quant à la manière dont Dieu fera cela et accomplira ces paroles, tu le sauras un jour. Quelle est l’attitude de Dieu envers les démons et les Satans ? (Il a de l’aversion pour eux.) Son attitude consiste à avoir de l’aversion pour eux. Il va de soi qu’Il a de l’aversion pour eux. Dieu utilise les démons et les Satans pour qu’ils rendent service au moment et à l’endroit appropriés, dans la situation appropriée et avec les choses appropriées, et une fois qu’ils ont rendu service, ils sont expulsés sans aucune considération. Leur nature-essence qui ne poursuit pas la vérité et qui a de l’aversion pour la vérité est constamment exposée dans toutes sortes de situations. Dieu ne leur accorde pas Sa bonté, car Dieu les déteste absolument et est extrêmement dégoûté d’eux. Ces gens stupides, de calibre médiocre, dont certains peuvent même être confus, sont cependant disposés à rendre service à Dieu et leur attitude et leur détermination montrent qu’ils « désirent rendre service à Dieu sans jamais le regretter ». Par conséquent, dans la vie de tous les jours, Dieu leur pardonnera toujours leur stupidité et tolérera leur faiblesse, tout en les protégeant et en veillant sur eux. Qu’est-ce que Je veux dire, quand Je dis que Dieu les protégera et veillera sur eux ? Je veux dire que Dieu les éclairera concernant la signification littérale des quelques vérités qu’ils sont capables de saisir et leur permettra de comprendre les vérités qu’ils sont capables d’appréhender. Dieu est avec eux, leur accordant la paix et la joie, et lorsqu’ils seront confrontés à la tentation, Dieu arrangera des environnements appropriés pour eux afin de les en protéger. Quelles sont les principales tentations ? Il y a bon nombre de tentations : le mariage, les relations inappropriées entre hommes et femmes, l’argent, le statut, la renommée et le profit, la réputation, ainsi qu’un bon travail et une bonne rémunération, et ainsi de suite. Ce sont là autant de tentations. Et de quelles autres manières Dieu protège-t-Il les gens ? Il te guérit de la maladie pour t’éviter de souffrir, Il t’empêche d’être pris au piège et attaqué par des gens malfaisants, et ainsi de suite. De plus, lorsque tu rencontreras des difficultés ou des choses qui sembleront calamiteuses, Dieu arrangera certaines personnes, certains événements et certaines choses pour te protéger de ces calamités et de ces difficultés, te permettant ainsi de Lui rendre service facilement dans Sa maison, comme tu le souhaites, jusqu’au bout. N’est-ce pas une bonne chose ? (Si.) Alors, le fait que tout se passe bien, que tout se passe comme tu le souhaites, d’où cela vient-il ? (De la protection de Dieu.) C’est exact, cela vient de la protection de Dieu, de Dieu qui veille sur toi et de la bonté de Dieu. Cependant, ceux qui appartiennent aux démons ne peuvent s’empêcher de faire des choses diaboliques. Ils commettent des erreurs dans tout ce qu’ils font et ils nourrissent tous des intentions malfaisantes. Il est normal qu’ils tombent souvent dans la tentation. C’est exactement ce dont ils ont besoin, comme un gros rocher qui tombe soudainement du ciel, les frappe à la tête et les écrase. Et ensuite, ils sont morts. Les gens qui sont disposés à rendre service à Dieu rencontreront également ces choses, mais avec la protection miraculeuse de Dieu, ce désastre ne les frappe pas, il les épargne. Et au fond d’eux-mêmes, ils se disent : « Dieu me protège, mon heure n’est pas venue ! » Dieu te maintient en vie car tu Lui es encore utile. Dieu t’a donné la vie, et puisque tu es disposé à Lui rendre service et à t’offrir à Lui, pourquoi Dieu ne te protégerait-Il pas ? Dieu te protégera certainement. Dieu exige-t-Il beaucoup des gens ? (Non.) Ces gens qui sont disposés à rendre service à Dieu ne sont en réalité pas très talentueux et leur calibre n’est pas si grand : ils ont une compréhension limitée de la vérité, au point qu’ils ne peuvent comprendre que certaines paroles et certaines doctrines, et qu’ils peuvent seulement apprendre à parler comme les autres parlent. Cependant, ils ne sont tout simplement pas capables de saisir les vérités-principes, ni de poursuivre la vérité, ni d’obtenir le salut. Leur soumission à Dieu consiste seulement à faire ce que la maison de Dieu leur dit de faire et ils ne peuvent en aucune façon se soumettre à la vérité, voilà tout. Et donc, parce qu’ils ne sont que des êtres humains corrompus ordinaires et parce qu’ils sont disposés à rendre service à Dieu, Dieu ne les rejette pas. Par conséquent, les gens qui ont été éliminés ne sont certainement en rien de bonnes personnes. Si tu es vraiment une bonne personne, que tu es vraiment une personne qui a été sélectionnée par Dieu, que tu as vraiment une attitude de soumission à Dieu, le désir et l’attitude d’être disposé à rendre service à Dieu et à ne jamais le regretter, alors Dieu ne te rejettera absolument jamais, mais Il te témoignera plutôt Sa bonté. Ce sera une bénédiction pour toi, et Dieu veut des gens comme cela. Dieu veut des gens comme cela : ils ne poursuivent pas la vérité et sont incapables de comprendre la vérité parce que leur calibre est insuffisant, mais ils sont disposés à rendre service à Dieu. L’autre type de personnes que Dieu veut, ce sont celles qui ont envie de poursuivre la vérité, qui aiment la vérité, qui aiment l’équité, la justice et les choses positives, qui ont envie de se soumettre à la vérité et qui, une fois qu’elles ont compris et appréhendé la vérité, une fois qu’elles sont parvenues à connaître et à saisir la vérité, sont alors capables d’obéir, de se soumettre et de pratiquer conformément à la vérité. De plus, ces personnes sont déterminées à poursuivre la vérité et à obtenir le salut, et elles n’ont jamais douté de Dieu. Ces personnes sont, bien sûr, celles que Dieu aime et désire sauver. Es-tu cependant capable de respecter cette norme ? Et que feras-tu si tu ne parviens pas à la respecter ? À tout le moins, ton attitude envers Dieu et la vérité ne doit pas être celle des démons et de Satan, il faut au moins que tu te rapproches de la norme d’approbation de Dieu et que tu sois disposé à rendre service à Dieu. Si tu t’opposes constamment à Dieu, que tu agis à l’encontre de Dieu et que tu es toujours en train d’attaquer Dieu et de blasphémer contre Lui dans ton cœur, alors tu te retrouveras dans une situation problématique et dangereuse. Tu dois être clair dans ton cœur en ce qui concerne ton attitude vis-à-vis de Dieu et tu dois te catégoriser selon les différents types de personnes dont Je parle ici.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp