Comment poursuivre la vérité (7) Partie 1

Au cours de cette saison, notre principal sujet d’échange a été : « Comment poursuivre la vérité ». Précédemment, nous avons résumé deux principes de pratique pour poursuivre la vérité. Quel est le premier principe ? (Le premier principe correspond à l’abandon et le second au dévouement.) Le premier principe correspond à l’abandon et le second au dévouement. Nous n’avons pas fini d’échanger sur le sujet de « l’abandon ». Quel est le premier thème concernant « l’abandon » ? (Le fait d’abandonner diverses émotions négatives.) Sur quoi avons-nous principalement échangé pour ce qui est du fait d’abandonner diverses émotions négatives ? Nous avons principalement échangé sur les émotions négatives dont les gens font l’expérience et nous les avons révélées, autrement dit, nous nous sommes demandé quels types d’émotions négatives accompagnaient souvent les gens dans leur vie quotidienne et sur leur chemin de vie, et comment abandonner ces émotions. Ces émotions négatives se manifestent comme une sorte de sentiment chez les gens, mais en réalité, elles sont déclenchées par diverses pensées et croyances fallacieuses que les gens ont. Diverses émotions négatives sont déclenchées à cause de différentes pensées et différents points de vue chez les gens, et ces émotions se révèlent et se manifestent en eux. En vous basant sur les problèmes que posent les émotions négatives, problèmes sur lesquels nous avons échangé précédemment, et sur les divers comportements des gens, leurs diverses pensées, leurs divers points de vue, quels problèmes constatez-vous ? En d’autres termes, en disséquant les manifestations extérieures de diverses émotions négatives, pouvez-vous percevoir une certaine essence qui sous-tend les pensées des gens ? Quand des émotions négatives se manifestent chez une personne, si nous approfondissons la réflexion et que nous disséquons soigneusement ces émotions négatives, nous pouvons observer les diverses opinions, perspectives et attitudes incorrectes vis-à-vis des gens, des évènements et des choses, qui se cachent au sein de ces émotions négatives, et nous pouvons même voir, à l’intérieur de ces émotions, la façon dont les divers individus, les diverses questions et les diverses choses sont gérés et résolus, n’est-ce pas ? (En effet.) Donc, grâce aux multiples occasions où nous avons échangé au sujet de la dissection de ces émotions négatives, pouvons-nous dire que les diverses pensées et les divers points de vue erronés, fallacieux, biaisés, négatifs et défavorables des gens sont dissimulés dans leurs émotions négatives ? Pouvons-nous dire cela ? (Oui.) Qu’est-ce que Je viens de dire ? (Dieu vient de dire que les pensées et points de vue erronés, fallacieux, biaisés, négatifs et défavorables des gens sont dissimulés au sein de leurs émotions négatives.) M’avez-vous clairement compris ? (Oui, je T’ai compris.) Si nous n’échangeons pas sur ces émotions négatives, il se peut que les gens ne prêtent guère attention aux émotions négatives temporaires ou de longue durée qui font surface. Cependant, après avoir disséqué les diverses pensées et les divers points de vue cachés au sein des émotions négatives, les gens reconnaissent-ils ce fait ? Diverses pensées négatives et divers points de vue négatifs sont dissimulés au sein des différentes émotions négatives des gens. En d’autres termes, quand une personne fait l’expérience d’émotions négatives, celles-ci, en surface, peuvent passer pour certains sentiments. Il se pourrait que cette personne évacue ses émotions, qu’elle dise des choses déprimantes, qu’elle répande un manque de vie et provoque certains résultats négatifs, ou qu’elle fasse des choses qui sont assez extrêmes. Voilà ce qui est révélé en apparence. Cependant, derrière ces manifestations d’émotions négatives et ces comportements extrêmes, il y a en réalité diverses pensées négatives et divers points de vue négatifs chez les gens. Par conséquent, même si nous avons discuté des émotions négatives durant cette période, en réalité, nous disséquons les diverses pensées négatives et les divers points de vue négatifs des gens en exposant et en disséquant leurs différentes émotions négatives. Pourquoi exposons-nous ces pensées et points de vue ? Ces pensées négatives et ces points de vue négatifs n’affectent-ils que les émotions des gens ? Le faisons-nous uniquement parce que ces pensées et points de vue engendrent des émotions négatives chez les gens ? Non. Ces pensées et points de vue erronés n’influencent pas seulement les émotions et les poursuites des gens. Néanmoins, les émotions et les comportements apparents des gens sont ce que les gens peuvent voir et percevoir. Donc, nous utilisons la méthode simple et pratique qui consiste à disséquer les émotions négatives pour exposer les diverses pensées et les divers points de vue négatifs, défavorables et inappropriés des gens. Nous exposons ces pensées, ces points de vue et ces émotions négatives parce que ces pensées et points de vue sont liés à la perspective et à la position des individus pour ce qui est de considérer les gens et les choses, de se comporter et d’agir dans la vie réelle. Ces pensées et points de vue ont également à voir avec les objectifs et la direction des gens en termes de survie, et aussi, naturellement, avec leurs opinions sur la vie. En conséquence, nous avons procédé à cette exposition de certaines émotions négatives. Quoi qu’il en soit, le but principal, quand on échange sur diverses émotions négatives, est d’exposer, de disséquer et de résoudre les diverses pensées et les divers points de vue fallacieux, négatifs et défavorables des gens. Comme nous révélons ces pensées et points de vue négatifs, les gens pourront reconnaître clairement les opinions, les attitudes et les perspectives incorrectes qui existent dans leurs pensées vis-à-vis de diverses personnes, divers évènements et diverses choses. Ceci contribue à résoudre les diverses émotions négatives causées par ces pensées et points de vue négatifs, et permet ainsi aux gens de reconnaître et de tirer au clair ces pensées et points de vue fallacieux, après quoi, ils peuvent chercher le chemin correct, lâcher prise quant à ces pensées et points de vue, et les abandonner complètement. L’objectif ultime est de développer la capacité à affronter, aborder, gérer et résoudre diverses personnes, divers évènements et diverses choses que l’on rencontre dans sa vie de tous les jours ou au fil de son existence, avec les pensées et points de vue corrects. En résumé, quel est le résultat escompté ? C’est de permettre aux gens de reconnaître et de tirer au clair les diverses pensées négatives qui sont présentes en eux et, une fois qu’ils les ont reconnues, de leur permettre de changer et de corriger continuellement ces pensées et points de vue erronés dans leur vie et dans leur chemin de vie, de chercher et d’accepter les pensées et points de vue corrects qui s’alignent sur la vérité, ou de s’y soumettre, et en fin de compte, de vivre et de se comporter avec les bonnes pensées et les bons points de vue. Voilà le but. Êtes-vous d’accord ? (Oui.) En apparence, nous exposons les émotions négatives des gens, mais en fait, nous exposons leurs pensées et points de vue fallacieux vis-à-vis des différentes personnes, des différents évènements et des différentes choses. Cela vise à permettre aux gens d’utiliser les pensées et points de vue corrects quand ils rencontrent diverses personnes, divers évènements et diverses choses pour y faire face et les gérer, et cela vise à leur permettre d’agir, en fin de compte, conformément aux vérités-principes quand ils considèrent les gens et les choses, quand ils se comportent et agissent. Ceci ne nous fait-il pas revenir au thème « Comment poursuivre la vérité » ? (Si.)

Échanger sur le fait d’abandonner diverses émotions négatives nous fait finalement revenir, malgré tout, au sujet plus large « Comment poursuivre la vérité », sans dévier du thème principal, n’est-ce pas ? (En effet.) Au début, certaines personnes penseront peut-être : « Abandonner diverses émotions négatives ne semble pas avoir grand-chose à voir avec la poursuite de la vérité. Les émotions négatives ne sont que des humeurs temporaires ou des pensées et idées passagères. » S’il s’agit d’une pensée passagère ou d’une humeur temporaire, cela n’entre pas dans le champ des émotions négatives sur lesquelles nous échangeons. Ces émotions négatives impliquent des problèmes de principe et de substance liés à la façon dont les gens considèrent les autres et les choses, et à leur façon de se comporter et d’agir. Elles impliquent les points de vue, positions et principes corrects que les gens devraient défendre dans la vie, ainsi que leurs opinions sur la vie et leur façon de vivre. Le but ultime, en échangeant sur ces émotions, est de permettre aux gens, quand ils font face à diverses questions dans la vie, de ne plus gérer ces questions avec leur naturel ou leur impétuosité, ou de ne plus traiter ces problèmes en utilisant leurs tempéraments corrompus. Bien entendu, cela signifie également que ces gens ne feront pas face à ces problèmes en se basant sur les diverses philosophies sataniques qui leur ont été inculquées par la société. Au contraire, ils aborderont ces problèmes de la bonne manière, avec la conscience et la raison qu’une personne devrait au minimum posséder pour faire face aux problèmes qu’ils rencontrent dans la vie. De plus, dans les conditions de base de la conscience et de la raison humaines normales, ces gens traiteront les diverses personnes, les divers évènements et les diverses choses impliqués par la vie et l’existence, et que l’on rencontre dans la vie et l’existence, conformément aux paroles de Dieu, à la vérité et aux divers principes enseignés par Dieu. Échanger sur les diverses émotions négatives et disséquer ces émotions vise à permettre aux gens d’atteindre cet objectif. Comprenez-vous ? (Oui, je comprends.) Expliquez-Moi. (L’objectif de Dieu en échangeant sur les émotions négatives et en disséquant ces émotions est de permettre aux gens de discerner et de transformer les pensées et points de vue erronés au sein de leurs émotions négatives, pour qu’ils abandonnent ainsi ces émotions négatives et qu’ils se fient à la conscience et à la raison pour gérer et traiter correctement les diverses personnes, les divers évènements et les diverses choses qu’ils rencontrent dans la vie, conformément aux paroles de Dieu et aux vérités-principes. Cela leur permet de changer progressivement leur vision de la vie, de considérer les gens et les choses en se basant sur la vérité, de se comporter et d’agir conformément à la vérité, et de vivre leur humanité normale.) Si Je n’échangeais pas sur ces émotions négatives ou si Je ne les disséquais pas, si Je n’échangeais pas sur les diverses pensées négatives et les divers points de vue négatifs des gens, et si Je n’exposais pas non plus ces pensées et ces points de vue, alors quand les gens rencontreraient des problèmes dans leur vie quotidienne, ils adopteraient souvent la mauvaise position et la mauvaise perspective, et ils affronteraient, géreraient et résoudraient ces questions avec des pensées et des points de vue fallacieux. De cette façon, dans une large mesure, les gens seraient souvent contraints, entravés et contrôlés par ces pensées négatives, et ils seraient incapables de gérer divers problèmes dans la vie conformément aux exigences de Dieu ou aux principes et méthodes révélés dans les paroles de Dieu. Bien sûr, si un individu a les pensées et points de vue corrects vis-à-vis des diverses personnes, des divers évènements et des diverses choses, ainsi que la bonne perspective et la bonne position, cela l’aidera beaucoup, quand il rencontrera ces gens, ces évènements et ces choses, à les gérer avec la perspective correcte, ou au moins, dans le cadre de la conscience et de la raison humaines normales, et à éviter de gérer divers problèmes de façon impétueuse ou selon ses tempéraments corrompus, ce qui peut mener à des difficultés inutiles et peut avoir des conséquences indésirables. Par exemple, la façon dont une personne aborde l’avenir, la maladie, la famille, le mariage, l’affection, l’argent, les relations entre les gens, et ses propres talents, ainsi que son statut social et sa valeur sociale, et d’autres problèmes similaires, est basée sur ce que cette personne a entendu, appris, ou sur ce qui l’a influencée et affectée dans sa famille ou dans la société avant qu’elle ne parvienne à une compréhension de la vérité, sans parler de certaines expériences ou méthodes que cette personne a trouvées par elle-même. Chaque personne a sa propre façon, unique en son genre, d’aborder les choses, et chaque personne met l’accent sur une certaine attitude quand elle fait face aux problèmes. Bien entendu, il y a un facteur commun entre les différentes façons dont les gens abordent les choses, dans le sens où ces gens sont tous dominés et gouvernés par des pensées et des points de vue négatifs, défavorables, fallacieux ou biaisés. Leur but ultime est d’assurer leur propre gloire, leur propre fortune et de satisfaire leurs intérêts personnels. Pour être plus précis, ces pensées et points de vue viennent de l’inculcation et des enseignements de Satan. On peut également dire que ces pensées et points de vue émanent des diverses pensées et des divers points de vue fallacieux que Satan répand, prône et cultive dans toute l’humanité. Sous la direction de ces pensées et points de vue fallacieux, les gens utilisent inconsciemment ces pensées et points de vue pour se protéger et s’assurer de maximiser leurs propres intérêts. Ils font tout leur possible pour exploiter ces diverses pensées et ces divers points de vue qui émanent de la société et du monde afin de se sauvegarder et de rechercher la maximisation de leurs propres avantages, en vue de satisfaire leurs intérêts personnels. Bien sûr, cette quête de la satisfaction ne recule devant rien et va au-delà des limites morales et au-delà de la conscience et de la raison. Par conséquent, sous la direction de ces émotions négatives, de ces pensées négatives et de ces points de vue négatifs, le résultat final de la façon dont les gens considèrent les autres et les choses, et de leur façon de se comporter et d’agir, ne peut que mener à l’exploitation, à la tromperie, au préjudice et aux conflits mutuels parmi les gens. Finalement, sous la direction, la servitude, ou à l’incitation de diverses pensées négatives et points de vue négatifs, les gens s’éloigneront encore plus des exigences de Dieu, ou même des principes concernant la façon de se comporter et d’agir, tels qu’enseignés par Dieu. On peut également dire que sous la direction et à l’incitation de diverses pensées négatives, les gens ne gagneront jamais vraiment la vérité et n’entreront jamais vraiment dans la réalité de la pratique de la vérité comme Dieu l’exige. Il leur sera également difficile de respecter le principe qui porte sur le fait de baser leurs opinions concernant les gens et les choses, et leur comportement et leurs actes, sur les paroles de Dieu, avec la vérité pour critère. Donc, quand les gens résolvent leurs propres émotions négatives, en réalité, on leur demande également d’abandonner diverses pensées négatives et divers points de vue négatifs. Ce n’est que lorsque les gens reconnaissent les diverses pensées erronées et les divers points de vue erronés en eux qu’ils peuvent abandonner toutes les formes d’émotions négatives. Bien entendu, tandis que les gens abandonnent diverses pensées négatives et divers points de vue négatifs, leurs émotions négatives se trouvent également en grande partie résolues. Par exemple, considérons les émotions dépressives sur lesquelles nous avons échangé précédemment. En termes simples, si une personne engendre ces émotions négatives parce qu’elle estime constamment que son destin est néfaste, alors, quand elle s’accroche aux pensées et points de vue selon lesquels son destin est néfaste, elle sombre inconsciemment dans l’émotion de la dépression. En outre, sa conscience subjective renforce de plus en plus la croyance que son destin est néfaste. Chaque fois qu’elle rencontre quelque chose qui est un peu difficile ou éprouvant, elle pense : « Oh, mon destin est néfaste. » Elle attribue la situation à son destin néfaste. Par conséquent, elle vit dans les émotions négatives du désespoir, de l’abandon de soi et de la dépression. Si les gens peuvent faire face correctement aux diverses difficultés qu’ils rencontrent dans la vie ou s’ils peuvent chercher la vérité quand des pensées négatives et des points de vue négatifs émergent en eux, en se fiant aux paroles de Dieu pour affronter ces difficultés, en reconnaissant ce dont il est question dans la destinée humaine, et en croyant que leur destin se trouve entre les mains de Dieu et que Dieu est aux commandes, ils peuvent alors aborder correctement ces adversités, ces défis, ces obstacles et ces difficultés de la vie, ou comprendre ces épreuves correctement. Ce faisant, leur pensée et leur point de vue sur le fait d’avoir un destin néfaste changent-ils en quoi que ce soit ? Simultanément, gagnent-ils une position correcte pour faire face à ces problèmes ? (Oui.) Quand les gens ont la position correcte lorsqu’ils affrontent ces problèmes, leurs sentiments de dépression s’amélioreront progressivement, passant de graves à modérés, puis de modérés à légers, jusqu’à ce que, à partir d’un état léger, ces sentiments de dépression se dissipent complètement et disparaissent de leur être. Par la suite, leurs sentiments de dépression cesseront d’exister. Quelle en est la raison ? C’est parce que la pensée et le point de vue qu’ils avaient précédemment, quand ils se disaient « mon destin est néfaste », subissent une transformation. Quand tout cela est corrigé, ils ne considèrent plus leur destin avec un sens de la dépression, mais abordent les problèmes avec une attitude proactive et optimiste, avec les méthodes des enseignements de Dieu et la perspective de l’essence de la destinée qu’Il a révélée à l’humanité. Par conséquent, quand ces gens font face au même problème qu’ils avaient rencontré précédemment, ils ne considèrent plus leur destinée par le biais de pensées et de points de vue sur le fait d’avoir un destin néfaste, et ils ne résistent plus à ce problème et ne se rebellent plus contre lui avec des sentiments de dépression. Même si, au départ, il se peut qu’ils ignorent ces sentiments de dépression ou qu’ils les traitent avec indifférence, au fil du temps, quand ils approfondissent leur poursuite de la vérité et que leur stature grandit, quand leur perspective et leur position pour ce qui est de considérer les gens et les choses deviennent de plus en plus correctes, non seulement leurs sentiments de dépression disparaissent, mais en plus, ces gens deviennent aussi plus proactifs et optimistes. Finalement, ils gagnent une compréhension complète et une vision claire de la nature de la destinée humaine. Ils peuvent affronter et aborder ces questions correctement, avec une attitude ou une réalité de soumission à l’orchestration de Dieu. À ce stade, ils ont complètement abandonné leurs sentiments de dépression. Abandonner les émotions négatives est un processus de ce type, c’est un sujet significatif dans la vie. En résumé, quand une émotion négative prend profondément racine dans le cœur d’une personne, ou qu’elle influence sa façon de considérer les gens et les choses, et sa façon de se comporter et d’agir, il s’agit sans aucun doute de quelque chose qui est davantage qu’une simple émotion négative. Derrière cela se cache une pensée ou un point de vue incorrects concernant ceci, cela, ou un autre sujet. Dans de tels cas, ce que tu dois faire, c’est non seulement analyser la source des émotions négatives, mais surtout examiner ce qui est caché et qui tue au sein de tes émotions négatives. Cet élément caché est une pensée ou un point de vue négatifs qui se sont profondément enracinés dans ton cœur au fil d’une longue période, une pensée ou un point de vue faux ou fallacieux pour ce qui est de traiter les choses. En termes d’aspects fallacieux et négatifs, cette pensée ou ce point de vue contredisent assurément la vérité et s’y opposent. À ce stade, ta tâche n’est pas simplement d’y réfléchir, de disséquer et d’apprendre à connaitre cela, mais plutôt de comprendre complètement le mal que cela te fait, le contrôle et la servitude que cela exerce sur toi, et l’impact négatif que cela a sur ta poursuite de la vérité. Par conséquent, ce que tu dois faire, c’est exposer, disséquer et reconnaître diverses pensées négatives et divers points de vue négatifs. En même temps, tu dois chercher les paroles de Dieu pour discerner et voir clair dans ces pensées et points de vue, conformément aux vérités-principes sur lesquelles Dieu a échangé, tu dois remplacer tes pensées et points de vue erronés ou négatifs par la vérité et résoudre complètement les émotions négatives dans lesquelles tu t’es empêtré. Voilà le chemin de la résolution des émotions négatives.

Certains disent : « Je n’ai remarqué aucune émotion négative en moi, jusqu’à présent. » Ne t’inquiète pas, tôt ou tard, au bon moment, dans l’environnement adéquat, quand tu auras l’âge approprié ou quand tu atteindras un tournant significatif dans la vie, ces émotions négatives émergeront naturellement. Tu n’as pas à les chercher ou à les exhumer délibérément. Elles existent, plus ou moins, et jusqu’à un certain point, dans le cœur de chacun. La raison en est que les gens vivent dans le monde humain, que personne n’aborde quoi que ce soit comme un ordinateur le ferait, sans tenir compte de ses propres pensées et points de vue, et que la réflexion des gens est active, qu’elle est comme un récipient à même de recevoir des choses positives et négatives. Malheureusement, bien avant d’accepter des pensées et des points de vue positifs, les gens ont déjà accepté diverses pensées et divers points de vue erronés et incorrects émanant de Satan, de la société et de l’humanité corrompue. Ces pensées et points de vue incorrects ont envahi les profondeurs de l’âme des gens, ce qui affecte gravement leur vie quotidienne et leur chemin de vie, et interfère gravement avec leur vie quotidienne et leur chemin de vie. Par conséquent, en même temps que diverses pensées négatives et divers points de vue négatifs accompagnent la vie des gens et leur existence, diverses émotions négatives accompagnent également leur vie et le chemin de leur existence. Qui que tu sois, un jour, tu ne découvriras donc pas seulement que tu as quelques émotions négatives temporaires, tu découvriras que tu en as de nombreuses. Non seulement tu possèdes une pensée négative ou un point de vue négatif, mais de nombreuses pensées négatives et de nombreux points de vue négatifs existent en toi simultanément. Si ces pensées et points de vue ne sont pas encore révélés, c’est seulement parce qu’il n’y a pas d’environnement adapté, de moment approprié ou d’élément déclencheur qui pourraient t’amener à exposer tes pensées et points de vue erronés ou à déverser et révéler tes émotions négatives, ou parce que l’environnement ou le moment ne sont pas encore arrivés. Si l’un de ces facteurs entre en jeu, cela fera office de détonateur, qui déclenchera tes émotions négatives, ainsi que tes pensées négatives et points de vue négatifs, de sorte qu’ils exploseront. Involontairement, tu seras influencé, contrôlé et entravé par eux. Ils deviendront peut-être même un obstacle pour toi et pourront influencer tes choix. Ce n’est qu’une question de temps. La raison en est que les diverses émotions négatives sur lesquelles nous avons échangé sont des problèmes que l’on peut rencontrer dans la vie des gens ou sur le chemin de leur existence, et qu’elles sont des problèmes réalistes que toute personne affronte dans sa vie et son existence. Ces problèmes ne sont pas vides de sens, mais concrets. Comme ces émotions négatives concernent directement les principes que l’on devrait défendre et la vision de la survie que l’on devrait avoir, il est nécessaire que nous examinions et disséquions soigneusement ces problèmes.

Précédemment, nous avons échangé sur l’émotion négative de « répression ». Combien de fois avons-nous échangé sur le problème de la « répression » ? (Nous avons échangé deux fois à ce sujet.) Sur quoi avons-nous échangé, la première fois ? (La première fois, nous avons échangé sur le fait que, souvent, les gens ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent, ce qui engendre des émotions négatives de répression. La deuxième fois, nous avons échangé sur le fait que les gens ne peuvent pas exploiter leurs compétences et vivent souvent dans un état d’émotions négatives réprimées.) Nous avons échangé sur ces deux aspects. À partir de là, pouvons-nous dire que derrière ces deux types de répression se trouvent des pensées et points de vue cachés de façon similaire en ce qui concerne la façon dont les gens abordent la vie ? Quel genre de pensée ou de point de vue le premier type, qui découle de l’incapacité à faire ce que l’on veut, représente-t-il ? Il s’agit de l’état d’esprit qui consiste à vouloir sans cesse être obstiné et irresponsable, à agir en se basant sur l’impulsion, l’humeur, les sentiments et les intérêts, sans comprendre la nécessité d’assumer des responsabilités. N’est-ce pas là une certaine attitude que les gens adoptent envers la vie ? (Si.) C’est également une méthode de survie. Est-ce là une attitude positive et une méthode de survie positive ? (Non.) Cela n’a rien de positif. Les gens veulent toujours vivre à leur guise, agir avec obstination, en se basant sur leur humeur, leurs intérêts et leurs passe-temps. Ce n’est pas la façon correcte de vivre. C’est négatif et cela doit être résolu. Bien entendu, les émotions négatives qui résultent de cette attitude négative et de cette méthode de survie négative devraient encore plus être résolues. L’autre type concerne les émotions négatives de répression qui découlent de l’incapacité à exploiter ses propres compétences. Quand les gens ne peuvent pas faire la démonstration de leur expertise, quand ils ne peuvent pas se mettre en avant, montrer leur valeur individuelle, être validés par les autres ou satisfaire leurs propres préférences, ils se sentent malheureux, mélancoliques et réprimés. Est-ce là une méthode et une perspective correctes pour exister ? (Non.) Les choses incorrectes devraient être changées et il faudrait chercher la vérité afin de les résoudre et de les remplacer par la bonne méthode qui s’aligne sur la vérité et l’humanité normale. Nous avons échangé précédemment sur ces deux raisons qui se cachent derrière l’émergence des émotions répressives, comme l’incapacité à agir à sa guise et l’incapacité à exploiter ses compétences. Il y a une autre cause de l’émergence des émotions répressives. Savez-vous laquelle ? Quelles sont certaines des autres choses liées à leur propre point de vue existentiel qui peuvent amener les gens à se sentir réprimés ? Vous n’en êtes pas sûrs ? Une autre raison est que l’on se sent réprimé et qu’on engendre des émotions négatives de répression parce que l’on ne peut pas satisfaire ses idéaux et ses désirs. Réfléchissez-y un instant, ce problème de la répression existe-t-il ? Est-ce un problème réel pour les êtres humains ? (Oui.) Les gens dont nous avons discuté précédemment, qui souhaitent agir à leur guise, ont tendance à être plus égocentriques et capricieux. Leur attitude envers la vie est caractérisée par le fait qu’ils agissent sans réfléchir et font tout ce qu’ils ont envie de faire. Ils préfèrent regarder les autres de haut et ne sont pas aptes à vivre en communauté. Leur méthode de survie consiste à faire graviter tout le monde autour d’eux, et ils sont égoïstes et incapables de vivre en harmonie ou de collaborer harmonieusement avec les autres. Le deuxième type de personne qui engendre la répression correspond à quelqu’un qui veut toujours s’afficher, se mettre en valeur, qui pense qu’il n’y a que lui d’indispensable et qui ne laisse jamais aux autres assez de place pour exister. Pour autant que cet individu possède quelques compétences ou talents, il voudra en faire étalage, que l’environnement convienne ou non, que son expertise ait de la valeur ou non, ou qu’elle puisse être utilisée ou non dans la maison de Dieu. Ce genre de personne a également tendance à mettre l’accent sur l’individualisme, n’est-ce pas ? Est-ce que tout cela est impliqué dans les méthodes de survie des gens ? (Oui.) Ces méthodes de vie et de survie sont toutes deux incorrectes. Maintenant, revenons aux émotions négatives de répression dont nous avons parlé précédemment, qui émergent parce que l’on n’est pas capable de satisfaire ses propres idéaux et ses propres désirs. Quels que soient l’occasion, l’environnement ou le moment, et quel que soit le genre de travail dans lequel ces gens se lancent, ils se concentrent toujours sur leur objectif, qui est de réaliser leurs propres idéaux et leurs propres désirs, et ils en font leur norme. S’ils ne peuvent pas atteindre ce but, ils se sentent réprimés et tristes. N’est-ce pas là également une méthode de survie, pour un certain type de personne ? (Si.) C’est là également une méthode de survie pour certaines personnes. Alors, quelle est la principale pensée ou quel est le principal point de vue de ceux qui vivent selon cette méthode de survie ? C’est que, tant qu’ils ont des idéaux et des désirs, où qu’ils se trouvent et quoi qu’ils fassent, leur but est de réaliser leurs propres idéaux et leurs propres désirs. Voilà leur méthode de survie et leur objectif. Quel que soit le prix que les autres doivent payer ou les sacrifices que les autres doivent faire, quel que soit le nombre de gens qui doivent porter le fardeau ou sacrifier leurs intérêts personnels vis-à-vis de ces idéaux et de ces désirs, ils poursuivront leur objectif, qui est de réaliser leurs propres idéaux et désirs, sans jamais renoncer. Ils sont même prêts à piétiner les autres ou à sacrifier les intérêts d’autrui sans hésitation. S’ils ne peuvent pas atteindre cet objectif, ils se sentent réprimés. Ce genre de pensée ou de point de vue est-il correct ? (Non.) Qu’est-ce qui est erroné là-dedans ? (C’est très égoïste !) Le terme « égoïste » est-il positif ou négatif ? (Il est négatif.) Il est négatif, et c’est quelque chose de défavorable, de sorte qu’il faut résoudre cela en se basant sur la vérité.

Comment doit-on résoudre ces émotions réprimées qui résultent de l’incapacité à satisfaire ses idéaux et ses désirs ? Tout d’abord, examinons les différents idéaux et désirs que les gens ont. Et si nous débutions notre échange par ça ? (D’accord.) Entamer notre échange en parlant des idéaux et des désirs que les gens ont permet un raisonnement clair, que les gens pourront comprendre et suivre plus facilement. Alors, commençons par examiner les idéaux et les désirs que les gens ont. Certains idéaux et désirs sont réalistes, tandis que d’autres sont irréalistes. Certaines personnes ont des idéaux idéalistes, tandis que d’autres ont des idéaux réalistes. Devons-nous commencer par échanger sur les idéaux des idéalistes ou sur les idéaux des réalistes ? (Commençons par les idéaux réalistes.) Les idéaux réalistes. Et les idéaux irréalistes ? Devons-nous échanger à leur sujet ou non ? Si nous n’échangeons pas à leur sujet, les gens en prendront-ils conscience ? (Ils n’en prendront pas conscience.) Si, en l’absence d’échange, ils n’en prennent pas conscience, alors nous devons vraiment échanger à leur sujet. Souvent, même sans échange, les gens peuvent percevoir les idéaux des réalistes. Ces choses existent dans les pensées et la conscience de tout le monde. Certains idéaux et désirs restent inchangés de l’enfance à l’âge adulte, qu’ils soient ou non réalisés, tandis que d’autres changent avec l’âge. Quand les gens vieillissent et que leurs connaissances, leurs horizons et leur expérience s’élargissent, leurs idéaux et leurs désirs changent constamment. Ces idéaux deviennent plus réalistes, plus proches de la vie réelle et plus spécifiques. Par exemple, certains individus voulaient devenir chanteurs quand ils étaient jeunes, mais en grandissant, ils se sont aperçus qu’ils chantaient faux, et que devenir chanteur n’était donc pas réaliste. Puis ils ont songé à devenir acteurs. Plusieurs années plus tard, ils se sont regardés dans un miroir et se sont aperçus qu’ils n’étaient pas très séduisants. Même s’ils étaient un peu plus grands, ils n’étaient pas bons comédiens, et leurs expressions ne semblaient guère naturelles. Devenir acteur était également irréaliste. Alors ils ont songé à devenir réalisateurs à la place, afin de réaliser des films pour des acteurs. À l’âge de vingt ans, devant choisir une matière principale à l’université, leur idéal a changé et ils ont voulu devenir réalisateurs. Après avoir obtenu leur diplôme de réalisateur et être entrés dans le monde réel, ils ont compris que devenir réalisateur nécessitait célébrité et prestige, qualifications et ressources financières, toutes choses dont ils manquaient. Personne ne voulait les embaucher comme réalisateurs. Par conséquent, ils ont dû revoir leurs ambitions à la baisse et se frayer un chemin dans l’industrie cinématographique, par exemple en supervisant des scénarios ou en devenant coordinateurs de production. Au fil du temps, ils se sont dit : « Être producteur pourrait me convenir. J’aime être actif et réunir des fonds, je m’exprime bien et je suis assez séduisant. Les gens ne me trouvent pas agaçant, je communique facilement avec les autres et je suis capable de gagner leurs faveurs. La production pourrait bien me convenir. » Tu vois, leur idéal a changé progressivement. Pourquoi a-t-il changé ? Au départ, il a changé parce que les pensées de ces gens sont devenues plus mûres, petit à petit, parce que leur perception des choses est devenue plus juste, plus objective et plus concrète. Puis, parce que ces gens vivaient dans le monde réel et qu’ils se basaient sur l’environnement de leur vie réelle et sur les nécessités et pressions concrètes de la vie, leurs idéaux précédents ont été progressivement modifiés par cet environnement. Étant dans l’impasse, ne pouvant pas devenir réalisateurs, ils ont choisi de devenir producteurs à la place. Mais devenir producteur leur a-t-il réellement permis de réaliser leurs idéaux ou non ? Eux-mêmes ne sont pas vraiment parvenus à le savoir. Quoi qu’il en soit, après avoir commencé, ils ont fait ce métier pendant une dizaine d’années, ou même jusqu’à leur retraite. Voilà un aperçu général des idéaux des réalistes.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp