Paroles sur la manière d’aborder la vérité et Dieu (Extrait 2)

Ceux qui croient en Dieu doivent saisir certaines choses essentielles. Ils doivent au moins savoir dans leur cœur ce que signifie croire en Dieu, quelles vérités ceux qui croient en Dieu devraient comprendre, comment il faut pratiquer la soumission à Dieu, ainsi que, en se soumettant à Dieu, quelles vérités et lesquelles de Ses paroles il convient de comprendre, et quelles réalités il faut posséder, afin de Le satisfaire. Si tu as cette foi et cette résolution, alors, même si parfois tu as quelques notions ou nourris certaines intentions, il sera facile de les abandonner. Ceux qui n’ont pas cette foi seront toujours pointilleux dans leur soumission, et parfois se montreront tatillons, querelleurs, nourriront du ressentiment et maugréeront en se plaignant… Toutes sortes de comportements rebelles se produiront de temps en temps ! Ce n’est pas seulement une ou deux fois occasionnellement, ni une pensée fugace, mais plutôt la capacité d’exprimer des paroles rebelles et d’agir de façon rebelle. Cela indique un tempérament rebelle particulièrement grave. Les gens ont des tempéraments corrompus et même s’ils ont la détermination de se soumettre à Dieu, leur soumission est limitée ; elle est relative mais aussi occasionnelle, fugace et conditionnelle. Sans être absolue. Avec un tempérament corrompu, leur rébellion est extrême. Ils reconnaissent Dieu, mais ne peuvent pas se soumettre à Lui. Ils sont prêts à écouter Ses paroles, mais ne peuvent pas s’y soumettre. Ils savent que Dieu est bon. Ils veulent L’aimer, mais ne le peuvent pas. Ils n’arrivent pas à totalement écouter Dieu ni à Le laisser tout orchestrer et ils font encore leurs propres choix, nourrissent leurs intentions et leurs motifs propres, ils ont leurs propres plans, leurs propres idées, et leur propre manière de faire les choses. Qu’ils aient leur propre manière de faire les choses et leurs propres méthodes signifie qu’ils ne peuvent se soumettre à Dieu d’aucune façon. Ils ne peuvent qu’agir selon leurs propres idées et se rebeller contre Dieu. C’est ainsi que sont les gens rebelles ! La nature de l’homme ne consiste donc pas seulement en de simples tempéraments corrompus tels que la suffisance, l’arrogance et l’orgueil superficiels, ou des mensonges et des tromperies occasionnels envers Dieu ; au lieu de cela, l’essence de l’homme est déjà devenue l’essence de Satan. Comment l’archange a-t-il trahi Dieu à l’époque ? Et qu’en est-il des gens de nos jours ? Pour être franc, que vous puissiez l’accepter ou non, les gens de nos jours ne se contentent pas de trahir Dieu totalement comme l’a fait Satan, mais ils sont aussi directement hostiles à Dieu dans leur cœur, leurs pensées et leurs idéologies. C’est Satan qui corrompt l’humanité et la transforme en démons ; les êtres humains sont véritablement devenus la progéniture de Satan. Peut-être direz-vous : « Nous ne sommes pas hostiles à Dieu. Nous écoutons tout ce que Dieu dit. » C’est superficiel ; tu sembles écouter tout ce que Dieu dit. En fait, lorsque J’échange de manière formelle et que Je prends la parole, la plupart des gens n’ont pas de notions, adoptent un bon comportement et se montrent obéissants, mais lorsque Je parle et agis dans une humanité normale, ou que Je vis et agis dans une humanité normale, leurs notions apparaissent. Malgré leur désir de Me faire une place dans leur cœur, ils ne peuvent pas M’accueillir, et peu importe comment on échange sur la vérité, ils n’arrivent pas à abandonner leurs notions. Cela montre que l’homme ne peut se soumettre à Dieu que de façon relative et non absolue. Tu sais qu’Il est Dieu, et tu sais que Dieu incarné doit avoir une humanité normale, alors pourquoi ne peux-tu pas te soumettre à Dieu de manière absolue ? Dieu devenu chair est Christ, le Fils de l’homme ; Il possède à la fois la divinité et l’humanité normale. D’apparence, Il a une humanité normale, mais Sa divinité vit et œuvre au sein de cette humanité normale. Maintenant, Dieu S’est fait chair en tant que Christ, possédant la divinité et l’humanité. Pourtant, certaines personnes ne peuvent se soumettre que partiellement à Ses paroles et à Son œuvre divines, considérant seulement Ses paroles divines et Son langage profond comme paroles de Dieu, tandis qu’elles ignorent certaines de Ses paroles et Son œuvre dans l’humanité normale. Certaines personnes ont même des idées et des notions dans leur cœur et croient que seul Son langage divin est la parole de Dieu et que Son langage humain ne l’est pas. De telles personnes peuvent-elles accepter toutes les vérités que Dieu exprime ? Peuvent-elles être purifiées et perfectionnées par Dieu ? Ce n’est pas possible pour ces personnes dont la compréhension est absurde, elles ne peuvent pas obtenir la vérité. En bref, le monde intérieur de l’homme est extrêmement complexe, et ces domaines de rébellion sont particulièrement compliqués : il n’est pas nécessaire de développer cette question. Les gens sont capables de se soumettre à la divinité de Dieu, mais ne peuvent se soumettre à une partie de Son œuvre et de Ses paroles dans Son humanité normale, ce qui montre qu’ils ne se sont pas réellement soumis à Dieu. La soumission des gens à Dieu est toujours conditionnelle ; ils écoutent ce qu’ils jugent correct et raisonnable, et refusent d’écouter ce qu’ils jugent incorrect et déraisonnable. Ils ne se soumettent pas à ce qu’ils ne veulent pas écouter ou à ce qu’ils ne peuvent pas faire. Peut-on appeler cela une véritable soumission ? Absolument pas. Cela montre que les tempéraments des gens ne sont pas bons, que leurs tempéraments sont particulièrement vils et mauvais – ceci est crucial ! Autrement dit, même lorsque les gens se soumettent quelque peu à Dieu, c’est toujours une soumission sélective et conditionnelle, et jamais une soumission absolue à Dieu. Si l’on dit qu’une personne écoute et se soumet, c’est seulement relativement parlant parce que tu n’as pas touché à leurs intérêts ou tu ne les as pas vraiment émondés, tu ne les as pas émondés franchement et directement. Une fois que tu les auras vraiment émondés, ils se dresseront contre toi et afficheront une mine sombre toute la journée. Si tu leur demandes quelque chose, ils ne répondront pas et si tu leur dis de faire quelque chose, ils ne seront pas disposés à le faire. Lorsque tu leur diras de faire quelque chose qu’ils ne voudront pas faire, ils se mettront à casser des objets et se montreront obstinés envers toi. À quel point le tempérament d’une personne peut être mauvais ! Sachant qu’Il est Dieu, pourquoi Le traites-tu ainsi ? Cela ne diffère en rien des pharisiens et de Paul à l’époque. Paul savait-il que Jésus était Dieu ? Pourquoi persécutait-il les disciples de Jésus ? Pourquoi en arrêtait-il autant ? À la fin, Jésus a vu que Paul était allé trop loin dans sa persécution, et sur le chemin de Damas, Il a terrassé Paul. Une lumière l’a enveloppé et Paul est tombé à terre. Après être tombé, il a demandé à Jésus : « Qui es-tu, Seigneur ? » Jésus lui a répondu : « Je suis Jésus que tu persécutes » (Actes 9:5). Dès lors, Paul s’est montré beaucoup plus modéré. Si Jésus ne l’avait pas « illuminé » et ne l’avait pas terrassé, Paul n’aurait pas accepté Jésus et il aurait encore moins prêché pour Lui. Qu’est-ce que cela prouve ? Cela prouve que la nature des gens est des plus mauvaise.

Les gens disent souvent : « Nous, les êtres humains, nous avons tous des tempéraments corrompus ; aucun de nous ne peut satisfaire Dieu », et « Les êtres humains sont tellement présomptueux et arrogants. Ils se croient toujours bons, meilleurs que les autres ! » En réalité, c’est une compréhension des plus superficielle ; ce n’est qu’un petit aspect d’un tempérament corrompu. Pourquoi ne discutes-tu pas de ces pensées et de ces intentions de rébellion et de résistance contre Dieu au sein de ta propre nature ? Dieu exige que tu fasses quelque chose d’une certaine manière, et toi, il faut que tu le fasses autrement. Dieu agit d’une certaine manière, et, c’est plus fort que toi, tu exiges qu’Il agisse autrement. N’est-ce pas lutter contre Dieu ? Tout le monde a ce genre de tempérament ; nul ne peut y échapper. Peut-être que certaines personnes diront : « Cela ne s’applique pas à moi, je n’en avais pas connaissance ! » C’est parce que tu n’es pas entré en contact avec Dieu. Une fois que tu l’auras fait, et après une semaine où tu auras appris à Le connaître progressivement, il est certain que tu changeras et que ton véritable moi sera révélé. Ce n’est pas une exagération ni une sous-estimation de ta personne. De nos jours, les gens n’ont pas seulement des tempéraments corrompus ; leur nature a également été corrompue. Leur humanité normale a déjà été tellement corrompue qu’elle est en lambeaux et totalement perdue. C’est-à-dire que les gens n’ont plus une humanité normale. Dieu incarné a une humanité normale, mais les gens ont tous des tempéraments corrompus et ne sont guère pourvus en termes d’humanité normale, et de ce fait, il leur est impossible d’être en harmonie avec Dieu. Ils auront certainement des divergences et des conflits avec Dieu sur de nombreux sujets, allant même jusqu’à Lui être hostiles. C’est parce que les gens n’ont pas un cœur qui craint Dieu ou un cœur soumis à Dieu. On ne peut pas exiger des gens : « Puisque tu reconnais qu’Il est Dieu, tu dois te soumettre à Lui, quoi qu’Il dise », encore moins exiger qu’ils cèdent à Dieu en toutes choses. Il n’est pas question ici de céder. Les gens sont des êtres créés, et après tout, Dieu est Dieu et l’homme est homme. Il doit y avoir une frontière entre eux. Comment le serviteur d’Abraham prie-t-il l’Éternel Dieu à l’ère de la Loi ? « Éternel, Dieu de mon seigneur Abraham » (Genèse 24:12). Il opère des distinctions de rang très claires, alors qu’aujourd’hui, les gens ont cette conviction : « Dieu n’est pas si différent de nous. Il a Lui aussi une humanité normale, Il a les besoins, toute la gamme d’émotions, la vie et les activités d’une humanité normale. Bien qu’Il accomplisse un travail divin, Son humanité normale est indispensable ! » Dès lors que les gens ont cette idée approximative d’« humanité normale » en eux, ils sont enclins à imposer l’œuvre de Dieu, Ses paroles et Son tempérament en tant qu’humanité normale de l’homme, niant Son essence divine. C’est une erreur monumentale. Cela rend impossible le fait de connaître Dieu, n’est-ce pas ? Vous n’êtes pas entrés en contact avec Dieu. Lequel d’entre vous ose dire : « Si j’étais en contact avec Dieu pendant un an, je garantis que je ne serais pas du tout rebelle » ? Personne ne peut en être aussi sûr. La plupart des gens croient en Dieu depuis plus de dix ou vingt ans, pourtant, personne n’arrive à véritablement se soumettre à Lui. Cela suffit à montrer que les gens ont été profondément corrompus par Satan et que le tempérament de Satan est déjà ancré dans le cœur des gens. Il existe des choses corrompues que vous ne pouvez même pas déterrer par vous-même. J’ai prononcé tellement de paroles, exprimé tellement de vérités, pourtant, presque personne ne comprend vraiment la vérité. Les gens, désormais, s’obstinent dans l’erreur. Ils se montrent insensibles et stupides dans une certaine mesure. Ce n’est pas qu’ils sont juste un peu ignorants : leur nature rebelle a déjà pris forme, mais vous ne l’avez pas encore vu clairement.

Certaines personnes, en rencontrant Christ pendant un ou deux jours, Le trouvent étrange et se sentent quelque peu timides : « C’est Dieu qui est là ! » Elles ont cette pensée dans leur cœur, mais après dix ou quinze jours de contact avec Lui, à mesure qu’elles apprennent à Le connaître et se rapprochent de Lui, elles ne sont plus du tout gênées dans leur cœur et ne font plus de distinction entre leur statut et le Sien. C’est comme s’il y avait une égalité totale, sans hiérarchie. Elles s’imaginent qu’il est approprié que Dieu partage leur vie et leur joie. Parfois, Je Me demande comment ces gens-là peuvent être ainsi. Si Je devais toujours les émonder et leur faire la leçon, ils seraient certainement bien élevés et soumis. Parfois, lorsque Je parle avec quelqu’un d’égal à égal, il se dit : « Hum, voyez comme Dieu est bon envers moi ! » Être bon envers toi ne prouve pas que tu n’as pas un tempérament rebelle ou que ta nature-essence est bonne. N’est-ce pas ? Avec certaines personnes, quand Je les traite un peu mieux et leur offre un petit sourire, elles oublient leur place dans l’univers, elles ne se souviennent ni d’où elles viennent, ni de leur identité, ni de leur essence : elles oublient tout cela. La nature des gens est vraiment des plus mauvaise. Les gens n’ont absolument aucune raison ! S’il y en a qui se croient plutôt bons, eh bien vas-y, interagis avec Dieu pendant un certain temps et vois comment toute cette rébellion et toute cette résistance en toi est exposée. Parle avec Dieu pendant un certain temps. Je ne te le rappellerai pas, Je ne te réprimanderai pas, Je ne t’émonderai pas et personne n’échangera avec toi. Tu feras ton expérience tout seul, et nous verrons jusqu’où ton expérience peut aller. Si tu n’obtiens pas la vérité, tu échoueras lamentablement, c’est certain, les conséquences seront impensables. Les tempéraments rebelles des gens sont bien trop graves. Leur cœur n’arrive pas à accueillir les autres ! Ton tempérament rebelle, ta nature satanique et ton cœur arrogant n’arrivent pas à accueillir les autres. Il y en a peut-être qui, après avoir interagi avec Moi pendant un certain temps, développent des pensées incorrectes. Si celles-ci ne sont pas résolues, une fois qu’elles deviennent des notions ou des jugements, ces personnes se trouvent en danger. Certains disent : « C’est parce que Tu es trop ordinaire et normal. Je ne suis pas comme ça dans ma croyance en Seigneur Jésus. » Il en va de même avec ta croyance en Jésus. Si vous aviez été placés à l’époque de Jésus, vous n’auriez pas fait mieux que les pharisiens, votre esprit aurait été rempli de notions. Ne crois pas que tu aurais été meilleur que Judas. Il pouvait trahir le Seigneur et Lui voler de l’argent pour son propre usage. Peut-être que tu ne Le trahirais pas ou que tu ne dépenserais pas l’argent de l’Église de manière inconsidérée, mais tu ne serais pas quelqu’un qui se soumet au Seigneur, et tu serais certainement rempli de notions, de rébellion et de résistance. Les paroles et l’œuvre du Seigneur Jésus sont l’apparition et l’œuvre de Dieu. Pourquoi Judas s’opposait-il au Seigneur ? Sa nature était trop mauvaise. Il n’arrivait pas à accueillir Christ et s’obstinait à Lui être hostile. Pierre n’a-t-il pas lui aussi beaucoup souffert à l’époque ? Au bout du compte, parce qu’en comparaison, son humanité était un peu meilleure que celle des autres à l’époque et qu’il était capable de poursuivre le fait d’aimer Dieu, il a finalement été rendu parfait. Lui aussi avait alors des notions et des opinions sur Jésus, mais parce qu’il était capable de poursuivre le fait d’aimer le Seigneur, il a finalement gagné une certaine connaissance du Seigneur Jésus. Alors, ne te vante pas. Ne garantis pas de pouvoir obtenir un score parfait dans quelque chose dont tu n’as pas fait l’expérience. Ce n’est ni vrai ni réaliste. Tu dois d’abord faire cette expérience : ce n’est qu’à ce moment-là que les connaissances et les idées que tu partages seront pratiques. Ne dis pas : « Dieu, viens chez moi, je Te promets de ne pas provoquer Ta colère, contrairement aux autres. Je Te promets de ne pas être aussi inhumain que les autres. » Ce n’est pas certain, car les éléments d’une humanité normale à l’intérieur des gens ont déjà été détruits. Leur humanité normale a disparu, de même que leur conscience et leur raison : le bon sens de l’humanité normale, le fait de parler simplement et honnêtement et d’être capable d’écouter et d’être soumis, toutes ces choses positives ont déjà disparu chez les gens. Ainsi, les principes de vie des gens et leurs objectifs dans la vie ont déjà changé. Les gens adhèrent tous à la philosophie satanique et sont dominés par la nature de Satan. Leur discours est sournois et malhonnête, ils vont dans le sens du vent et ils excellent à dire des choses agréables à entendre. Ils croient formidable de vivre ainsi. Pourquoi dit-on que les êtres humains sont profondément corrompus ? En étant si profondément corrompus, les gens ont-ils encore une humanité normale ? Tu crois avoir un tempérament corrompu qui selon toi, n’est que légèrement arrogant, présomptueux et orgueilleux, en étant quelque peu malhonnête en parole ou un peu superficiel dans l’accomplissement de tes devoirs, c’est tout. Or cette connaissance est trop superficielle. Elle ne fait que gratter la surface. La clé, c’est que l’homme est mauvais par nature, les gens révèrent tous le mal, nient Dieu et résistent à Dieu, et leur humanité normale a déjà disparu de la surface de la terre. N’en est-il pas ainsi ? Alors, que devraient faire les gens pour répondre à la norme d’un être créé ? La clé, c’est de trouver un chemin de pratique, une méthode de pratique appropriée, émanant des paroles de Dieu. Vous savez tous qu’il n’y a pas de gens exceptionnellement bons au sein de l’humanité, alors pourquoi dit-on maintenant que certaines personnes ont de l’humanité alors que d’autres n’en ont pas ? Ceux qui ont de l’humanité peuvent-ils vraiment mettre ces vérités en pratique ? Ils ne peuvent pas non plus les mettre en pratique. C’est simplement que dans un sens relatif, ils sont un peu plus gentils et doux dans leur cœur et un peu plus responsables dans leur travail, mais tout cela est relatif, ce n’est pas absolu. Si tu évalues quelqu’un et tu dis que cette personne est bonne dans l’absolu et n’a aucun défaut ou aucune rébellion, qu’elle est complètement docile et soumise et n’est pas du tout superficielle dans l’accomplissement de ses devoirs, ne serait-ce pas une exagération ? Est-ce conforme aux faits ? Existe-t-il vraiment quelqu’un comme ça ? Si telle est votre compréhension des choses, elle est déformée. Mais si vous avez la conviction suivante : « Nous, les êtres humains, nous sommes fichus. Aucun de nous n’est bon, alors quel est l’intérêt de croire en Dieu ? Je vais simplement arrêter de croire et attendre la mort ! », là encore, c’est absurde. Vous allez toujours dans les extrêmes, comme si vous ne compreniez pas le langage simple. Vous penchez toujours d’un côté ou de l’autre. Si Je parle plus doucement et plus gentiment, vous n’arrivez pas à vous connaître vous-mêmes, mais si Je parle trop sévèrement et trop durement, vous baissez la tête, devenez négatifs et allez jusqu’à désespérer de vous-mêmes. Lorsque certaines personnes entendent les paroles de Dieu sur le jugement et la condamnation, elles sont aussitôt paralysées et se croient fichues, sans aucun espoir d’être sauvées. Ces personnes-là sont précisément les plus difficiles à sauver du fait qu’elles ne comprennent pas le langage simple ! Donc quand Dieu parle et expose les gens, c’est pour leur faire comprendre l’origine de la nature corrompue de l’homme et la raison pour laquelle l’homme est capable de se rebeller contre Dieu. Exposer ces choses-là est bénéfique aux gens. Si ces choses ne sont pas exposées, tu croiras jusqu’à la fin sans jamais te connaître toi-même et tu continueras à dire que l’archange est imbu de lui-même ou que telle personne est arrogante et telle autre, rebelle. Qu’en est-il de toi-même ? Il y a aussi des gens qui n’arrêtent pas de dire : « Nous sommes en effet rebelles envers Dieu », mais ils ne connaissent toujours pas l’origine de leur rébellion et ne percent pas à jour ou ne comprennent pas l’essence de ces états. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas changer et ne peuvent pas être sauvés. Êtes-vous en mesure de comprendre ces paroles ? (Oui.)

Je viens d’échanger sur deux aspects principaux : le premier, c’est qu’en croyant en Dieu, il faut atteindre une véritable soumission, répondre complètement à la norme d’un être créé. Le second, c’est qu’exposer la rébellion présente à l’intérieur des gens et exposer leur nature leur permet de se connaître eux-mêmes. S’ils ne sont pas exposés de cette manière et amenés à se connaître eux-mêmes, alors tout le monde dira qu’ils sont bons et meilleurs que les autres. Par exemple, certaines personnes disent : « Moi aussi, je suis profondément corrompu », mais lorsqu’elles interagissent avec les autres pendant un certain temps, elles se croient encore meilleures que les autres en pensant : « Je ne suis pas bon et je constate que tu n’es pas meilleur. Tu es même pire que moi, en fait ! » Ne te crois pas meilleur que les autres. Tu n’es pas meilleur que les autres de quelque manière que ce soit. La nature rebelle des gens est la même pour tous. Tout cela est-il clair ? Maintenant que nous avons terminé d’échanger à ce sujet, que pensez-vous tous ? Pensez-vous : « Je crois en Dieu depuis des années et je pensais être quelqu’un qui se soumet à Dieu. Aujourd’hui, maintenant que Dieu a terminé cet échange, je prends enfin conscience que je n’ai pas une véritable soumission à Dieu et que je ne Le traite toujours pas comme Dieu. Je n’arrive même pas à me soumettre à Dieu. La raison me fait totalement défaut et ma foi est tellement confuse ! » Si vous avez vraiment ce type de connaissance, alors il y a de l’espoir pour vous d’entrer sur la bonne voie de la croyance en Dieu et de devenir quelqu’un qui se soumet à Lui. Ce n’est qu’alors que vous pourrez atteindre le salut.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp