Tu dois savoir comment l’humanité entière s’est développée jusqu’à ce jour (Partie 1)

L’œuvre dans son ensemble réalisée pendant six mille ans a progressivement évolué au fil des ères. Les changements dans cette œuvre ont été basés sur la situation générale dans le monde et sur les tendances de développement de l’humanité dans son ensemble ; l’œuvre de gestion de Dieu s’est seulement transformée progressivement en conséquence. Elle n’avait pas déjà été toute planifiée au commencement de la création. Avant la création du monde, ou très peu de temps après, l’Éternel n’avait pas encore planifié la première étape de l’œuvre, celle de la loi ; la deuxième étape de l’œuvre, celle de la grâce ; ou la troisième étape de l’œuvre, celle de la conquête, dans laquelle Il allait d’abord commencer par un groupe de personnes parmi les descendants de Moab, et ainsi conquérir tout l’univers. Il n’a jamais prononcé ces paroles après avoir créé le monde ; Il ne les a pas prononcées non plus après Moab ; en effet, avant Lot, Il ne les a jamais proférées. Toute l’œuvre de Dieu est faite spontanément. C’est exactement de cette façon que toute Son œuvre de gestion de six mille ans s’est réalisée ; avant de créer le monde, Il n’a nullement élaboré un plan qui aurait eu la forme d’un « Tableau récapitulatif pour le développement de l’humanité ». Dans Son œuvre, Dieu exprime directement ce qu’Il est ; Il ne Se creuse pas la tête pour formuler un plan. Certes, un bon nombre de prophètes ont énoncé de très nombreuses prophéties, mais on ne peut quand même pas dire que l’œuvre de Dieu se soit réalisée sur la base d’une planification précise ; ces prophéties ont été faites suivant l’œuvre de Dieu du temps. Toute l’œuvre qu’Il accomplit est très contemporaine. Il la réalise conformément à l’évolution de chaque ère et Se fonde sur le changement des choses pour l’accomplir. Pour Lui, l’accomplissement de l’œuvre s’apparente à l’administration d’un médicament pour traiter une maladie ; Il observe en faisant Son œuvre et Il continue Son œuvre en fonction de Ses observations. À chaque étape de Son œuvre, Dieu est capable d’exprimer Sa grande sagesse ainsi que Sa grande capacité ; Il révèle l’abondance de Sa sagesse et de Son autorité en fonction de l’œuvre de cette ère particulière et permet à tous ceux qu’Il a ramenés au cours de cette ère de voir tout Son tempérament. Il subvient aux besoins des gens conformément à l’œuvre qui doit être accomplie à chaque ère, réalisant toute œuvre qu’Il doit faire. Il répond aux besoins des gens en fonction du degré de corruption qu’ils ont subi de Satan. C’est comme le moment où l’Éternel a initialement créé Adam et Ève : Il l’a fait afin de leur permettre de manifester Dieu sur la terre et afin qu’ils puissent témoigner de Dieu dans la création. Cependant, Ève a péché après avoir été tentée par le serpent et Adam a fait de même ; dans le jardin, ils ont tous deux mangé du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Par conséquent, l’Éternel avait une œuvre supplémentaire à réaliser en eux. Voyant leur nudité, Il leur a fait des habits de peau et les en a revêtus. Après cela, Il a dit à Adam : « Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. […] jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. » Il a dit à la femme : « J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. » Dès lors, Il les a chassés du jardin d’Éden et les a fait vivre à l’extérieur du jardin, tout comme l’homme moderne vit maintenant sur la terre. Quand Dieu a créé l’homme tout au début, Son plan n’était pas de laisser l’homme être tenté par le serpent après qu’il fut créé et par la suite de maudire l’homme et le serpent. En réalité, Il n’avait pas un tel plan ; c’est juste le cours des choses qui Lui a donné une nouvelle œuvre à faire dans Sa création. Après que l’Éternel a accompli Son œuvre auprès d’Adam et Ève sur la terre, l’humanité a continué de se développer pendant plusieurs milliers d’années, jusqu’à ce que : « L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. L’Éternel Se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et Il fut affligé en Son cœur. […] Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel. » Alors, l’Éternel S’est retrouvé avec davantage de nouveau travail, car l’humanité qu’Il avait créée était devenue trop pécheresse après avoir été tentée par le serpent. Étant donné ces circonstances, parmi toute l’humanité, l’Éternel a choisi la famille de Noé pour l’épargner et a ensuite accompli Son œuvre de destruction du monde par un déluge. L’humanité a continué de se développer de cette manière jusqu’à ce jour, devenant de plus en plus corrompue et, quand le développement de l’humanité atteindra son apogée, cela signifiera la fin de l’humanité. Depuis le commencement jusqu’à la fin du monde, la vérité profonde de Son œuvre a toujours été ainsi et le sera toujours. C’est la même chose que la manière dont les gens seront classés selon leur espèce ; il ne s’agit pas du tout d’une prédestination de chaque personne à une catégorie tout au début ; plutôt, chacun est progressivement classé seulement après avoir subi un processus de croissance. En fin de compte, toute personne qui ne peut pas être entièrement sauvée sera renvoyée à ses « ancêtres ». Rien de l’œuvre de Dieu au sein de l’humanité n’était déjà préparé à la création du monde ; au contraire, c’est le cours des choses qui a permis à Dieu de réaliser Son œuvre, étape par étape, de façon plus réaliste et pratique au sein de l’humanité. Par exemple, l’Éternel Dieu n’a pas créé le serpent pour tenter la femme ; tel n’était pas précisément Son plan ni quelque chose qu’Il avait intentionnellement prédestiné. On pourrait dire qu’il s’agissait d’un événement imprévu. C’est donc à cause de cela que l’Éternel a chassé Adam et Ève du jardin d’Éden et a juré de ne plus jamais créer l’homme. Cependant, les hommes découvrent la sagesse de Dieu seulement sur ce fondement, tout comme Je l’ai dit un peu plus tôt : « J’exerce Ma sagesse en fonction des conspirations de Satan ». Peu importe à quel point l’humanité est devenue corrompue ou la façon dont le serpent la tente, l’Éternel a encore Sa sagesse ; ainsi, Il S’est engagé dans une nouvelle œuvre dès qu’Il a créé le monde, et aucune des étapes de cette œuvre n’a jamais été répétée. Satan a continuellement mis des conspirations en œuvre, l’humanité a constamment été corrompue par Satan et l’Éternel Dieu a sans cesse réalisé Son œuvre sage. Il n’a jamais failli ni arrêté d’œuvrer depuis la création du monde. Après que les humains ont été corrompus par Satan, Il a continuellement œuvré parmi eux pour le vaincre, l’ennemi qui était la source de leur corruption. Cette bataille fait rage depuis le commencement et continuera jusqu’à la fin du monde. En accomplissant toute cette œuvre, l’Éternel Dieu n’a pas seulement permis aux humains corrompus par Satan de recevoir Son grand salut, mais leur a également permis de voir Sa sagesse, Sa toute-puissance et Son autorité. De plus, à la fin, Il leur permettra de voir Son juste tempérament, punissant les méchants et récompensant les bons. Il a combattu contre Satan jusqu’à ce jour précis et n’a jamais été vaincu, car Il est un Dieu sage et Il exerce Sa sagesse en fonction des conspirations de Satan. Par conséquent, Dieu ne fait pas seulement en sorte que tout ce qui est au ciel se soumette à Son autorité, mais Il fait également en sorte que tout sur terre reste en dessous de Son marchepied et, surtout, Il fait en sorte que les méchants qui envahissent et harcèlent l’humanité affrontent Son châtiment. Les résultats de toute cette œuvre sont obtenus grâce à Sa sagesse. Il n’a jamais révélé Sa sagesse avant l’existence de l’humanité, car Il n’avait pas d’ennemis dans le ciel, sur la terre ou dans tout l’univers, et il n’y avait pas de forces obscures qui envahissaient quoi que ce soit dans la nature. Après que l’archange L’a trahi, Il a créé l’humanité sur la terre, et c’est en raison de l’humanité qu’Il a lancé officiellement Sa guerre de longs millénaires contre Satan, l’archange, une guerre qui augmente en intensité au fur et à mesure que les étapes se succèdent. Sa toute-puissance et Sa sagesse sont présentes dans chacune de ces étapes. C’est alors seulement que toutes choses dans le ciel et sur la terre ont vu la sagesse, la toute-puissance de Dieu et, en particulier, la réalité de Dieu. Il continue aujourd’hui d’accomplir Son œuvre de cette même manière réaliste ; en outre, pendant qu’Il accomplit Son œuvre, Il expose aussi Sa sagesse et Sa toute-puissance. Il vous permet de voir la vérité profonde de chaque étape de l’œuvre, de voir exactement comment expliquer la toute-puissance de Dieu et, en outre, de voir une explication irréfutable de la réalité de Dieu.

Concernant la trahison de Jésus par Judas, certains se demandent : n’avait-elle pas été déterminée préalablement à la création du monde ? En fait, le Saint-Esprit a élaboré ces plans en fonction de la réalité de l’époque. Il s’est tout simplement trouvé qu’il y avait quelqu’un du nom de Judas qui détournait toujours de l’argent, alors cette personne a été choisie pour jouer ce rôle et pour rendre service de cette façon. C’était un véritable exemple de l’utilisation des ressources locales. Jésus l’ignorait au départ ; Il l’a su plus tard seulement, lorsque Judas a été exposé. Si quelqu’un d’autre avait été capable de jouer ce rôle, alors cette personne l’aurait fait plutôt que Judas. Ce qui avait été prédestiné, en fait, était accompli par le Saint-Esprit à ce moment-là. L’œuvre du Saint-Esprit est toujours faite spontanément ; Il peut planifier Son œuvre n’importe quand et la réaliser n’importe quand. Pourquoi dis-Je toujours que l’œuvre du Saint-Esprit est réaliste, qu’elle est toujours nouvelle et jamais ancienne, et toujours fraîche au plus haut degré ? Son œuvre n’avait pas déjà été planifiée lorsque le monde a été créé ; ce n’est pas du tout ce qui s’est passé ! Chaque étape de l’œuvre atteint son effet propre en son temps respectif, et les étapes n’interfèrent pas entre elles. En de nombreuses occasions, les plans que tu pourrais mijoter ne font simplement pas le poids avec la dernière œuvre du Saint-Esprit. Son œuvre n’est pas aussi simple que le raisonnement humain ni aussi complexe que l’imagination humaine ; elle consiste à soutenir les gens à tout moment et en tout lieu en fonction de leurs besoins actuels. Personne n’est plus renseigné que Lui sur l’essence des humains, et c’est précisément pour cette raison que rien ne peut répondre aux besoins réalistes des gens aussi bien que ne le fait Son œuvre. Par conséquent, d’un point de vue humain, Son œuvre semble avoir été planifiée plusieurs millénaires à l’avance. Comme Il œuvre parmi vous maintenant, tout en œuvrant et en parlant alors qu’Il observe vos états, Il a exactement les bonnes paroles à dire quand il rencontre tout genre d’état, disant les paroles qui sont précisément ce dont les gens ont besoin. Prenons la première étape de Son œuvre : le temps du châtiment. Après cela, les gens ont affiché tout genre de comportement et ont agi comme des rebelles, d’une certaine manière ; divers états positifs ont émergé, de même que certains états négatifs. Ils ont atteint un certain point dans leur négativité et démontré les limites inférieures de leur chute. Dieu a réalisé Son œuvre en fonction de toutes ces choses, profitant ainsi d’elles pour obtenir un bien meilleur résultat de Son œuvre. Autrement dit, Il réalise une œuvre de soutien parmi les gens en fonction de leur état actuel à tout moment donné. Il réalise toutes les étapes de Son œuvre en fonction des états réels des gens. Toute la création est entre Ses mains ; comment ne pourrait-Il pas les connaître ? Dieu réalise l’étape suivante de l’œuvre qui devrait être faite à tout moment et en tout lieu conformément aux états des gens. Cette œuvre n’avait pas du tout été planifiée des milliers d’années à l’avance ; cette pensée est une notion humaine ! Il travaille au fur et à mesure qu’Il observe les effets de Son œuvre, et Son œuvre s’approfondit et se développe continuellement ; chaque fois, après avoir observé les résultats de Son œuvre, Il entreprend l’étape suivante de Son œuvre. Il utilise beaucoup de choses pour assurer progressivement la transition et pour rendre Sa nouvelle œuvre visible aux gens au fil du temps. Cette manière d’œuvrer est à même de satisfaire les besoins des personnes, car Dieu ne connaît que trop bien les personnes. C’est de cette façon qu’Il accomplit Son œuvre depuis le ciel. Pareillement, Dieu incarné accomplit Son œuvre de la même manière, faisant des arrangements en fonction des circonstances réelles et en œuvrant parmi les humains. Rien de Son œuvre n’avait été arrangé avant que le monde n’ait été créé ni avait été méticuleusement planifié à l’avance. Deux mille ans après la création du monde, l’Éternel a vu que l’humanité était devenue si corrompue qu’Il a utilisé la bouche du prophète Ésaïe pour prédire qu’au terme de l’ère de la Loi Il allait procéder à Son œuvre de rédemption de l’humanité à l’ère de la Grâce. C’était le plan de l’Éternel, bien sûr, mais ce plan a également été élaboré selon les circonstances qu’Il observait à l’époque ; Il n’y a certainement pas pensé immédiatement après la création d’Adam. Ésaïe a simplement fait entendre une prophétie, mais l’Éternel n’avait pas pris de dispositions à l’avance pour cette œuvre au cours de l’ère de la Loi ; au contraire, Il l’a mise en œuvre au début de l’ère de la Grâce, quand le messager est apparu à Joseph en rêve pour l’éclairer en lui transmettant le message que Dieu allait se faire chair, et c’est alors seulement qu’a commencé Son œuvre d’incarnation. Dieu ne S’est pas préparé, comme les gens l’imaginent, à Son œuvre d’incarnation juste après avoir créé le monde ; cela n’a été décidé qu’en fonction du degré de développement de l’humanité et de l’état de Sa guerre contre Satan.

Lorsque Dieu devient chair, Son Esprit descend sur un homme ; en d’autres termes, l’Esprit de Dieu se vêt d’un corps physique. Il vient sur la terre pour faire Son œuvre, non pour emporter avec Lui certaines étapes limitées ; Son œuvre est absolument illimitée. L’œuvre que le Saint-Esprit accomplit dans la chair est quand même déterminée par les résultats de Son œuvre, et Il utilise ces choses pour déterminer la période pendant laquelle Il réalisera l’œuvre pendant qu’Il est dans la chair. Le Saint-Esprit révèle directement chaque étape de Son œuvre, examinant Son œuvre au fur et à mesure qu’Il progresse ; cette œuvre n’a rien de surnaturel au point où les limites de l’imagination de l’homme seraient repoussées. Cela ressemble à l’œuvre de l’Éternel quand Il a créé le ciel, la terre et toutes les choses ; Il planifiait et œuvrait simultanément. Il a séparé la lumière des ténèbres, et le matin et le soir ont commencé à exister ; cela a duré un jour. Le deuxième jour, Il a créé le ciel, ce qui a aussi duré un jour ; puis Il a créé la terre, les mers et toutes les créatures qui les peuplent, ce qui a requis un autre jour. Cela a continué jusqu’au sixième jour, quand Dieu a créé l’homme et l’a laissé dominer toutes les choses sur la terre. Puis, le septième jour, quand Il eut fini de créer toutes les choses, Il S’est reposé. Dieu a béni le septième jour et l’a désigné comme un jour saint. Il a décidé d’établir ce jour saint seulement après avoir déjà créé toutes choses, non avant de les avoir créées. Cette œuvre a aussi été réalisée spontanément ; avant de créer toutes choses, Il n’avait pas décidé de créer le monde en six jours et ensuite de Se reposer le septième ; cela n’est pas du tout conforme aux faits. Il n’avait pas dit une telle chose ni ne l’avait planifiée. Il n’avait absolument pas dit que la création de toutes choses serait achevée le sixième jour et qu’Il Se reposerait le septième jour ; au contraire, Il a créé en fonction de ce qui Lui semblait bon à ce moment-là. Une fois qu’Il eut fini de tout créer, c’était déjà le sixième jour. S’Il avait fini de créer toutes choses le cinquième jour, Il aurait alors désigné le sixième jour comme un jour saint. Cependant, Il a de fait terminé de tout créer le sixième jour, et donc le septième jour est devenu un jour saint, ce qui a été transmis jusqu’à ce jour. Par conséquent, Son œuvre actuelle est réalisée de la même façon. Il parle et subvient à vos besoins suivant votre situation. Autrement dit, l’Esprit parle et œuvre selon les circonstances des gens ; Il veille sur tout et œuvre à tout moment et en tout lieu. Ce que Je fais, dis, vous confie et vous accorde, c’est, sans exception, ce dont vous avez besoin. Ainsi, rien de Mon œuvre n’est coupé de la réalité ; elle est tout à fait réelle, car vous savez tous que « l’Esprit de Dieu veille sur tout ». Si tout cela avait été décidé à l’avance, est-ce que ce n’aurait pas été trop simple ? On dirait que tu penses que Dieu a œuvré pendant six millénaires complets et a ensuite prédestiné l’humanité à être rebelle, résistante, sournoise et rusée, à posséder la corruption de la chair, un tempérament satanique, la convoitise des yeux et des plaisirs personnels. Rien de tout cela n’a été prédestiné par Dieu, mais tout est plutôt arrivé comme un résultat de la corruption de Satan. Certains diront : « Satan n’était-il pas aussi sous la main de Dieu ? Dieu avait prédestiné que Satan allait corrompre l’homme de cette manière, et après cela Dieu a réalisé Son œuvre parmi les hommes. » Dieu prédestinerait-Il vraiment Satan à corrompre l’humanité ? Dieu n’est simplement que trop désireux de permettre aux hommes de vivre normalement, alors interviendrait-Il dans leur vie ? S’il en était ainsi, vaincre Satan et sauver l’humanité ne seraient-ils pas un effort futile ? Comment l’esprit de rébellion de l’humanité pourrait-il avoir été prédestiné ? C’est arrivé à cause de l’intervention de Satan, alors comment cela aurait-il pu être prédestiné par Dieu ? Le Satan sous la main de Dieu que vous imaginez et le Satan sous la main de Dieu dont Je parle sont très différents. Selon vos déclarations que « Dieu est tout-puissant et que Satan est entre Ses mains », Satan ne pourrait jamais Le trahir. N’as-tu pas dit que Dieu est tout-puissant ? Votre connaissance est trop abstraite et n’est pas en contact avec la réalité ; l’homme ne peut jamais sonder les pensées de Dieu, pas plus que l’homme ne peut comprendre la sagesse de Dieu ! Dieu est tout-puissant ; ce n’est pas du tout une fausseté. L’archange a trahi Dieu parce que Dieu lui avait initialement donné une partie d’autorité. Certes, cela fut un événement inattendu, tout comme lorsqu’Ève a succombé à la tentation du serpent. Toutefois, peu importe la manière dont Satan réalise sa trahison, il n’est toujours pas aussi puissant que Dieu. Comme vous avez dit, Satan est simplement puissant ; qu’il fasse quoi que ce soit, l’autorité de Dieu le vaincra toujours. Telle est la véritable signification derrière l’adage : « Dieu est tout-puissant, et Satan est entre Ses mains. » Par conséquent, la guerre contre Satan doit être menée une étape à la fois. En outre, Dieu planifie Son œuvre en réponse aux ruses de Satan. Autrement dit, Il apporte le salut à l’humanité et révèle Sa toute-puissance et Sa sagesse d’une manière qui convient à l’ère en cours. De même, l’œuvre des derniers jours n’a pas été prédestinée très tôt avant l’ère de la Grâce ; la prédestination n’est pas faite d’une manière si ordonnée comme ceci : d’abord, faire en sorte que le tempérament extérieur de l’homme change ; deuxièmement, soumettre l’homme à Son châtiment et à Ses épreuves ; troisièmement, faire en sorte que l’homme subisse l’épreuve de la mort ; quatrièmement, faire en sorte que l’homme connaisse un moment où il aime Dieu et prend la résolution d’un être créé ; cinquièmement, permettre à l’homme de voir la volonté de Dieu et de Le connaître totalement ; et finalement rendre l’homme complet. Il n’a pas planifié toutes ces choses pendant l’ère de la Grâce ; au contraire, Il a commencé à les planifier à l’ère actuelle. Satan travaille, tout comme Dieu. Satan exprime son tempérament corrompu, tandis que Dieu parle franchement et révèle certaines choses importantes. C’est l’œuvre qui est effectuée aujourd’hui, et c’est le même principe de travail qui était en vigueur il y a longtemps, après la création du monde.

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.

Contenu connexe