« L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme » | Extrait 179

Le travail selon l’esprit de l’homme est trop facilement réalisé par l’homme. Les pasteurs et les leaders dans le monde religieux, par exemple, comptent sur leurs dons et leurs positions pour faire leur travail. Les gens qui les suivent depuis longtemps seront infectés par leurs dons et influencés d’une certaine manière par leur être. Ils se concentrent sur les dons, les capacités et la connaissance des gens, et ils prêtent attention à des choses surnaturelles et à de nombreuses doctrines irréalistes et profondes (bien sûr, ces doctrines profondes sont inaccessibles). Ils ne se concentrent pas sur les changements dans le tempérament des gens, mais ils se concentrent plutôt sur le développement des qualités de prédication et de travail des gens, sur l’amélioration de la connaissance des gens et de leurs riches doctrines religieuses. Ils ne se concentrent pas sur la façon dont le tempérament des gens change ou sur leur compréhension de la vérité. Ils ne se préoccupent pas de la substance des gens, encore moins d’essayer de connaitre les états normaux et anormaux des gens. Ils ne s’opposent pas aux notions des gens ni ne révèlent leurs notions, encore moins corrigent-ils leurs déficiences ou leurs corruptions. La plupart des gens qui les suivent servent par leurs dons naturels, et ce qu’ils expriment est une connaissance et une vague vérité religieuse qui sont dépassées par la réalité et inutiles pour donner la vie aux gens. En fait, la substance de leur travail est de nourrir le talent, d’encourager des gens qui n’ont rien à devenir des diplômés talentueux de séminaire et ensuite aller travailler et diriger. Après six mille ans de l’œuvre de Dieu, y trouves-tu une seule loi ? Il y a beaucoup de règlements et de restrictions dans le travail que fait l’homme et le cerveau humain est trop dogmatique. Donc, ce que l’homme exprime est une certaine connaissance, un genre de prise de conscience au sein de toutes ses expériences. L’homme est incapable d’exprimer quoi que ce soit de plus. L’expérience ou la connaissance de l’homme ne découlent pas de ses dons innés ou de son instinct ; ils viennent de la direction de Dieu et de la conduite directe de Dieu. L’homme n’a que la faculté d’accepter cette conduite, et non la faculté d’exprimer directement ce qu’est la divinité. L’homme est incapable d’être la source, il ne peut être qu’un vaisseau qui reçoit l’eau de la source ; c’est l’instinct humain, la faculté que l’on devrait avoir comme être humain. Si un individu perd la faculté d’accepter la parole de Dieu et perd l’instinct humain, cet individu perd aussi ce qui est le plus précieux, et perd le devoir de l’homme créé. Si un individu n’a aucune connaissance ou expérience de la parole ou du travail de Dieu, il perd son devoir, le devoir qu’il devrait accomplir comme être créé, et perd la dignité de l’être créé. L’instinct de Dieu est d’exprimer la divinité dans la chair ou directement par l’Esprit. Tel est le ministère de Dieu. L’homme exprime ses propres expériences ou ses connaissances (c’est-à-dire qu’il exprime ce qu’il est) au cours de l’œuvre de Dieu et par la suite ; tels sont l’instinct et le devoir de l’homme. C’est ce que l’homme devrait accomplir. Bien que l’expression de l’homme soit loin de ce que Dieu exprime, et qu’il y ait beaucoup de règlements dans ce que l’homme exprime, l’homme doit accomplir le devoir qu’il devrait accomplir et faire ce qu’il doit faire. L’homme devrait faire tout ce qui est humainement possible pour accomplir son devoir, sans la moindre hésitation.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe