L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les déclarations les plus récentes de Dieu Tout-Puissant

Récitations des paroles de Dieu
Les déclarations les plus récentes de Dieu Tout-Puissant

Catégories

Recital-kingdom-selection
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Comment Dieu détermine la fin de l’homme et la norme par laquelle Il détermine la fin de l’homme

Avant d’adopter tes propres points de vue ou conclusions, tu devrais d’abord comprendre l’attitude de Dieu envers toi, ce que Dieu pense, et ensuite décider si oui ou non ta propre pensée est correcte. Dieu n’a jamais utilisé des unités de temps pour établir la fin d’une personne et Il n’a jamais considéré l’intensité des souffrances endurées par quelqu’un pour déterminer sa fin. Alors quelle norme Dieu utilise-t-Il pour déterminer la fin de l’homme ? Utiliser des unités de temps pour déterminer la fin d’une personne, voilà ce qui est le plus conforme aux conceptions des gens. Et il y a aussi les personnes que vous voyez souvent, celles qui ont beaucoup consacré, beaucoup dépensé, payé beaucoup et beaucoup souffert. Selon vous, ces personnes peuvent être sauvées par Dieu. Tout ce que ces personnes démontrent, tout ce qu’elles vivent, c’est précisément la conception de l’humanité sur la norme avec laquelle Dieu détermine la fin de l’homme. Peu importe ce que vous croyez, Je ne vais pas énumérer ces exemples un par un. En bref, tant que ce n’est pas la norme de la propre pensée de Dieu, alors cela vient de l’imagination de l’homme, et c’est uniquement la conception de l’homme. Quelle est la conséquence d’insister aveuglément sur ta propre conception et imagination ? De toute évidence, la conséquence peut seulement être que Dieu te dédaigne. C’est ainsi parce que tu exhibes toujours tes qualifications devant Dieu, tu rivalises avec Dieu, tu contestes Dieu, et tu n’essaies pas de comprendre vraiment la pensée de Dieu ni n’essaies de comprendre la volonté de Dieu et l’attitude de Dieu envers l’humanité. En procédant ainsi, tu t’honores toi-même en premier lieu, tu n’honores pas Dieu. Tu crois en toi-même ; tu ne crois pas en Dieu. Dieu ne veut pas ce genre de personnes, et Dieu ne sauvera pas ce genre de personnes. Si tu pouvais renoncer à ce genre de points de vue et ensuite rectifier ces points de vue incorrects du passé ; si tu pouvais agir selon les exigences de Dieu ; si tu commençais à pratiquer la voie de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal dès maintenant ; si tu réussissais à honorer Dieu comme puissant en toutes choses ; si tu n’utilisais pas tes propres fantaisies, tes points de vue, ou tes croyances pour te définir et définir Dieu, et au contraire tu cherchais la volonté de Dieu à tous les égards, tu prenais conscience de l’attitude de Dieu envers l’humanité et la comprenais, et utilisais la norme de Dieu pour satisfaire Dieu, ce serait merveilleux ! Cela signifierait que tu es sur le point d’emprunter le chemin de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal.

Puisque Dieu ne considère pas la manière de penser des gens, telle ou telle manière, ni leurs idées et leurs points de vue pour établir la norme selon laquelle Il détermine la fin de l’homme, alors quel genre de norme utilise-t-Il ? Dieu utilise des épreuves pour déterminer la fin de l’homme. Il existe deux indicateurs dans l’utilisation des épreuves pour déterminer la fin de l’homme : le premier est le nombre d’épreuves que les personnes subissent et le second est le résultat que les gens obtiennent de ces épreuves. Ce sont les deux indicateurs qui déterminent la fin de l’homme. Maintenant, nous allons donner plus de détails sur ces deux indicateurs.

Tout d’abord, lorsque tu fais face à une épreuve de Dieu (note : il est possible que selon toi cette épreuve soit une petite chose et ne vaille pas la peine d’être mentionnée), Dieu te rendra clairement conscient que Sa main repose sur toi et que c’est Lui qui a arrangé cette circonstance pour toi. Lorsque ta stature est immature, Dieu prépare des épreuves afin de te tester. Ces épreuves correspondront à ta stature, à ce que tu es en mesure de comprendre et ce que tu es en mesure d’endurer. Tester quelle partie de toi ? Tester ton attitude envers Dieu. Cette attitude est-elle très importante ? Bien sûr qu’elle est importante ! Même plus, elle est particulièrement importante ! Parce que cette attitude de l’homme est le résultat que Dieu veut, elle est la chose la plus importante en ce qui concerne Dieu. Autrement, Dieu n’investirait pas Ses efforts sur les gens en Se livrant à ce genre d’œuvre. Dieu veut vérifier ton attitude envers Lui à l’aide de ces épreuves ; Il veut voir si oui ou non tu es sur la bonne voie et Il veut voir si oui ou non tu crains Dieu et t’éloignes mal. Par conséquent, peu importe que tu comprennes beaucoup ou un peu la vérité à ce moment précis, tu subiras quand même une épreuve qui viendra de Dieu et, après toute amélioration de ta compréhension de la vérité, Dieu continuera à préparer des épreuves équivalentes pour toi. Lorsque tu fais face à une épreuve à nouveau, Dieu veut voir si ton point de vue, tes idées et ton attitude envers Dieu se sont améliorés entre-temps. Certains disent : « Pourquoi Dieu veut-Il toujours voir les attitudes des gens ? Dieu n’a-t-Il pas vu comment les personnes ont mis la vérité en pratique ? Pourquoi voudrait-Il encore voir l’attitude des gens ? » Ceci est du radotage stupide ! Puisque Dieu procède ainsi, alors tels doivent être Sa volonté. Dieu est toujours aux côtés des gens pour les observer, prêtant attention à chacune de leurs paroles et de leurs actions, tous leurs actes et tous leurs mouvements, même toutes leurs pensées et leurs idées. Tout ce qui arrive aux gens : leurs bonnes actions, leurs défauts, leurs transgressions, et même leurs rébellions et leurs trahisons, Dieu enregistrera tout cela comme preuves dans la détermination de leur fin. Tout comme l’œuvre de Dieu s’accomplit étape par étape, tu entends graduellement plus de vérité, tu acceptes de plus en plus de choses positives, d’information positive, et la réalité de la vérité. Au cours de ce développement, Dieu ajoutera également à Ses exigences à ton égard. En même temps, Dieu préparera des épreuves plus lourdes pour toi. Son but est d’examiner si ton attitude envers Dieu a mûri entre-temps. Bien sûr, pendant ce temps, le point de vue que Dieu exige de toi est conforme à ta compréhension de la réalité de la vérité.

À mesure que ta stature grandit, la norme que Dieu exige de toi grandit également. Quand tu es immature, Dieu te donne une norme peu élevée ; quand ta stature grandira un peu, Dieu te donnera une norme un peu plus élevée. Mais que fera Dieu quand tu auras compris toute la vérité ? Dieu te fera confronter des épreuves encore plus grandes. Au milieu de ces épreuves, ce que Dieu vise, ce que Dieu veut voir, c’est ta connaissance approfondie de Dieu et ta vraie crainte. À cet instant, les exigences de Dieu à ton égard seront plus élevées et « plus sévères » que lorsque ta stature était plus immature (note : les gens considèrent que cela est sévère, mais Dieu le voit effectivement comme raisonnable). Quand Dieu éprouve des personnes, quel genre de réalité Dieu veut-Il créer ? Dieu demande constamment que les gens Lui donnent leur cœur. Certains diront : « Comment donne-t-on son cœur ? Je fais mon devoir, j’ai abandonné ma maison et mes moyens de subsistance, j’ai dépensé pour Dieu. Tous ces exemples ne démontrent-ils pas que j’ai donné mon cœur à Dieu ? De quelle autre manière pourrais-je donner mon cœur à Dieu ? Serait-il possible que ces actions ne suffisent pas comme preuves que j’ai donné mon cœur à Dieu ? Quelle est l’exigence spécifique de Dieu ? » Cette exigence est très simple. En fait, il y a des gens qui, à différentes étapes de leurs épreuves, ont déjà donné leur cœur à Dieu à des degrés divers. Mais la grande majorité des gens ne donnent jamais leur cœur à Dieu. Quand Dieu t’envoie une épreuve, Dieu voit si ton cœur est avec Dieu, avec la chair ou avec Satan. Quand Dieu t’envoie une épreuve, Dieu voit si tu es en opposition à Dieu ou si tu es dans une position qui est compatible avec Lui et Il voit si ton cœur est du même côté que Lui. Quand tu es immature et fais face à des épreuves, ta confiance est très faible et tu ne peux pas savoir exactement ce que tu dois faire pour satisfaire la volonté de Dieu, parce que tu as une compréhension limitée de la vérité. Malgré tout cela, tu peux toujours prier Dieu véritablement et sincèrement, être prêt à donner ton cœur à Dieu, faire de Dieu ton Souverain et être prêt à offrir à Dieu ces choses que tu crois être les plus précieuses. C’est cela avoir déjà donné son cœur à Dieu. Pendant que tu écoutes de plus en plus la prédication et que tu comprends de plus en plus la vérité, ta stature mûrit aussi graduellement. Le niveau que Dieu exige de toi en ce moment n’est pas le même que lorsque tu étais immature ; il exige un niveau plus élevé. Lorsque le cœur de l’homme est progressivement donné à Dieu, son cœur se rapproche de plus en plus de Dieu ; quand l’homme peut vraiment se rapprocher de Dieu, son cœur Le craint de plus en plus. C’est ce genre de cœur que Dieu veut.

Quand Dieu veut gagner le cœur de quelqu’un, Il lui fera subir de nombreuses épreuves. Au cours de ces épreuves, si Dieu ne gagne pas le cœur de cette personne, ni ne voit aucune attitude en cette personne, c’est-à-dire qu’Il ne voit pas que cette personne pratique ou se comporte d’une manière qui démontre la crainte de Dieu, et qu’Il ne voit pas chez cette personne une attitude et une résolution à s’éloigner du mal, si les choses sont ainsi, alors, après de nombreuses épreuves, Dieu refusera Sa patience à cette personne et Il ne tolérera plus cette personne. Il ne lui enverra plus d’épreuves et ne travaillera plus en elle. Alors qu’est-ce que cela signifie en ce qui a trait à la fin de cette personne ? Cela signifie qu’elle n’aura pas une fin. Il est possible que cette personne n’ait fait aucun mal. Il est également possible qu’elle n’ait rien fait pour interrompre ou perturber. Il est également possible qu’elle n’ait pas ouvertement résisté à Dieu. Tout de même, le cœur de cette personne est caché de Dieu. Elle n’a jamais eu une attitude et un point de vue clairs au sujet de Dieu, et Dieu ne peut pas voir clairement que son cœur Lui a été donné, et Il ne peut pas voir clairement que cette personne cherche à craindre Dieu et à s’éloigner du mal. Dieu n’a plus de patience pour ce genre de personne, Il ne paiera plus aucun prix, Il n’accordera plus Sa miséricorde et Il ne travaillera plus en elle. La vie de foi en Dieu de cette personne est déjà terminée. La raison en est que, dans toutes les nombreuses épreuves que Dieu a envoyées à cette personne, Dieu n’a pas obtenu le résultat qu’Il attendait. Ainsi, il y a un certain nombre de gens en qui Je n’ai jamais vu l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit. Comment est-il possible de voir cela ? Ce genre de personnes ont pu avoir cru en Dieu pendant de nombreuses années et, en surface, avoir été très actives. Elles ont lu plusieurs livres, géré plusieurs affaires, ont rempli plus de dix cahiers de notes, et intégré beaucoup de lettres et de doctrines. Cependant, il n’y a jamais de croissance visible, et jamais un point de vue visible envers Dieu chez ces personnes ni aucune attitude claire. Cela veut dire que l’on ne peut pas voir le cœur de cette personne. Leur cœur est toujours enrobé, leur cœur est scellé. Il est scellé pour Dieu de sorte que Dieu n’a pas vu le vrai cœur de ces personnes, n’a pas vu la vraie crainte de Dieu dans ces personnes et, même plus, Il n’a pas vu comment ces personnes marchent dans la voie de Dieu. Si jusqu’à présent Dieu n’a pas gagné ce type de personnes, peut-Il les gagner à l’avenir ? Il ne le peut pas ! Dieu continuera-t-Il à exiger des choses qu’Il ne peut pas obtenir ? Il ne le fera pas ! Quelle est l’attitude actuelle de Dieu envers ces personnes, alors ? (Il les méprise. Il ne leur porte aucune attention.) Il ne leur porte aucune attention ! Dieu ne porte pas attention à ce genre de personnes. Il les méprise. Vous avez mémorisé ces mots très rapidement, de façon très précise. Il semble que vous ayez compris ce que vous avez entendu !

Il y a des personnes qui, au début de leur marche avec Dieu, sont immatures et ignorantes ; elles ne comprennent pas la volonté de Dieu ; elles ne savent pas non plus ce que signifie croire en Dieu, adoptant une façon de croire en Dieu et de suivre Dieu inventée par l’homme et erronée. Quand ces personnes affrontent une épreuve, elles ne s’en rendent pas compte et sont insensibles à la direction et à l’éclairage de Dieu. Elles ne savent pas ce que signifie donner son cœur à Dieu ni tenir ferme dans les épreuves. Dieu accordera à ces personnes un certain temps et, pendant ce temps, Il va leur faire comprendre ce qu’est une épreuve de Dieu et quels sont la volonté de Dieu. Par la suite, ces personnes doivent démontrer leur point de vue. En ce qui concerne les personnes qui sont à ce stade, Dieu est toujours en attente. En ce qui concerne les personnes qui sont encore indécises dans leurs points de vue, qui veulent donner leur cœur à Dieu, mais ne sont pas décidées à le faire, ces personnes qui, bien qu’elles aient mis en pratique quelques vérités fondamentales, face à une grande épreuve, se dérobent et veulent abandonner — quelle est l’attitude de Dieu envers ces personnes ? Dieu conserve toujours un peu d’espoir pour ces personnes. Le résultat dépend de leurs attitudes et de leurs performances. Comment Dieu réagit-Il si les personnes ne s’efforcent pas de progresser ? Il abandonne. Cela est dû au fait qu’avant que Dieu ne t’abandonne, tu t’es déjà abandonné toi-même. Alors, tu ne peux pas blâmer Dieu pour agir ainsi, n’est-ce pas ? Est-ce juste ? (C’est juste.)

Une question pratique cause toutes sortes de complications pour les gens

Il y a un autre type de personnes qui obtiennent le résultat le plus tragique. Ce sont celles que J’aime le moins mentionner. Ce n’est pas tragique parce que ces personnes reçoivent la punition de Dieu, ou parce que les exigences de Dieu à leur égard sont sévères et qu’elles obtiennent une fin tragique. Au contraire, c’est tragique parce que ces personnes causent leur propre mal, comme il est souvent dit : elles creusent leur propre tombe. De quel genre de personnes s’agit-il ? Ces personnes n’empruntent pas le bon chemin et leur fin est révélée à l’avance. Dieu considère ce genre de personnes comme la cible absolue de Son dégoût. Comme les gens le disent, ces personnes sont les plus tragiques. Ce type de personnes est très enthousiaste au début de la marche avec Dieu ; elles paient un grand prix ; elles ont une bonne idée des perspectives de l’œuvre de Dieu ; elles sont pleines d’imagination au sujet de leur propre avenir ; elles sont particulièrement confiantes en Dieu, croyant que Dieu peut faire de l’homme un être complet et amener l’homme à une destination glorieuse. Pourtant, pour une raison quelconque, pendant l’œuvre de Dieu, ces personnes s’enfuient. Qu’est-ce que cela signifie que ces personnes s’enfuient ? Cela signifie qu’elles disparaissent sans un au revoir, sans un bruit. Elles partent sans un mot. Bien que ce genre de personnes prétendent croire en Dieu, elles ne prennent vraiment jamais racine sur le chemin de la foi en Dieu. Ainsi, peu importe pendant combien de temps elles ont cru, elles peuvent toujours se détourner de Dieu. Certaines personnes partent pour se consacrer aux affaires, certaines personnes partent pour vivre leur vie, certaines personnes partent pour devenir riches, certaines personnes partent pour se marier, pour avoir un enfant… Parmi les personnes qui partent, certaines ont des remords de conscience et veulent revenir, et d’autres, qui ne réussissent pas du tout, sont en dérive dans le monde pendant des années et des années. Ces personnes vagabondes ont connu beaucoup de souffrances, et elles croient qu’il est trop douloureux de vivre dans le monde et qu’elles ne peuvent pas être séparées de Dieu. Elles veulent retourner à la maison de Dieu pour être réconfortées, pour être en paix, dans la joie et continuer à croire en Dieu pour échapper à la catastrophe, ou pour être sauvées et obtenir une belle destination. Ces personnes croient que l’amour de Dieu est infini, que la grâce de Dieu est inépuisable, une source intarissable. Elles croient que, peu importe ce que quelqu’un a fait, Dieu doit leur pardonner et tolérer leur passé. Ces personnes disent qu’elles veulent revenir et accomplir leur devoir. Il y a des personnes qui vont jusqu’à donner une partie de leurs biens à l’Église en espérant que cela leur ouvre le chemin de retour à la maison de Dieu. Quelle est l’attitude de Dieu envers ce genre de personnes ? Comment Dieu devrait-Il déterminer leur fin ? Sentez-vous libres de répondre. (Je pensais que Dieu admettrait ce genre de personnes, mais, après ce que je viens tout juste d’entendre, peut-être ne seront-elles pas réadmises.) Et quel est ton raisonnement ? (Ce genre de personnes se présentent devant Dieu pour que leur fin ne soit pas la mort. Leur retour n’est pas fondé sur une véritable sincérité. Au contraire, sachant que l’œuvre de Dieu sera bientôt terminée, elles viennent dans l’illusion qu’elles vont recevoir des bénédictions.) Tu dis que ces personnes ne croient pas sincèrement en Dieu, donc que Dieu ne peut pas les admettre ? C’est bien cela ? (Oui.) (Je crois comprendre que ce genre de personnes sont des opportunistes et qu’elles ne croient pas sincèrement en Dieu.) Elles ne sont pas venues pour croire en Dieu ; elles sont opportunistes. Bien parlé ! Ces opportunistes sont le genre de personnes que tout le monde déteste. Elles suivent tout simplement le courant et ne se soucient guère de faire quoi que ce soit à moins qu’elles en obtiennent quelque profit. Bien sûr, elles sont méprisables ! D’autres sœurs ou d’autres frères ont-ils un point de vue ? (Dieu ne les admettra plus parce que l’œuvre de Dieu est sur le point d’être achevée et que la fin des personnes est déterminée maintenant. C’est à ce moment que ces personnes veulent revenir. Ce n’est pas parce qu’elles veulent vraiment poursuivre la vérité ; elles veulent revenir parce qu’elles voient s’abattre des catastrophes ou parce qu’elles sont influencées par des facteurs externes. Si elles avaient vraiment un cœur qui cherchait la vérité, elles n’auraient jamais fui en plein parcours.) Y a-t-il d’autres opinions ? (Elles ne seront pas admises. Dieu leur a vraiment donné plusieurs chances, mais leur attitude envers Dieu était toujours de ne Lui prêter aucune attention. Peu importe les intentions de ces personnes et même si elles se repentent vraiment, Dieu ne les admettra pas pour autant. Cela dépend du fait que Dieu leur a déjà donné plusieurs chances, mais elles ont déjà démontré leur attitude : elles voulaient quitter Dieu. Par conséquent, quand elles reviennent maintenant, Dieu ne les admettra pas.) (J’accepte aussi que Dieu n’admettra pas ce genre de personnes, parce que si une personne a vu le vrai chemin, a connu l’œuvre de Dieu pendant une si longue période de temps et peut encore retourner dans le monde, retourner dans l’étreinte de Satan, alors cela est une sérieuse trahison de Dieu. L’essence de Dieu est la miséricorde et l’amour, mais, malgré cela, tout dépend du genre de personnes à qui Dieu offre Sa miséricorde et Son amour. Si ces personnes viennent à Dieu en quête de réconfort, à la recherche de quelque chose en quoi espérer, alors ce genre de personnes ne sont tout simplement pas du genre qui croit sincèrement en Dieu, et la miséricorde de Dieu a des limites.) L’essence de Dieu est la miséricorde, alors pourquoi ne donne-t-Il pas à ce genre de personnes un peu plus de miséricorde ? Avec un peu de miséricorde, n’ont-elles pas alors une chance ? Auparavant, il était souvent dit : Dieu veut que toute personne soit sauvée et qu’aucune personne ne périsse. Si l’une d’entre cent brebis est perdue, Dieu laissera les quatre-vingt-dix-neuf autres pour la chercher. De nos jours, en ce qui concerne ce genre de personnes, si c’est à cause de leur véritable croyance en Dieu, Dieu devrait-Il les admettre et leur donner une seconde chance ? En fait ce n’est pas une question difficile ; c’est très simple ! Si vous comprenez vraiment Dieu et avez une vraie compréhension de Dieu, alors peu d’explication suffit, peu de spéculation également, non ? Vos réponses vont dans la bonne direction, mais il y a encore une certaine distance entre vos réponses et l’attitude de Dieu.

Juste à l’instant, certains d’entre vous étaient assurés que Dieu ne pouvait pas admettre ce genre de personnes. Pour d’autres, ce n’était pas très clair, croyant que Dieu pourrait les admettre et pourrait ne pas les admettre ; cette attitude est la plus modérée. Et puis il y avait ceux qui espéraient que Dieu admettrait ce genre de personnes — cette attitude est ambiguë. Ceux avec l’attitude assurée croient que Dieu a travaillé jusqu’à présent et que Son œuvre est achevée, de sorte que Dieu n’a pas besoin d’être tolérant envers ces personnes, et Il ne les admettra pas à nouveau. Les gens modérés estiment que ces questions devraient être traitées en fonction de leurs circonstances : si le cœur de ces personnes est inséparable de Dieu, et elles sont toujours des personnes qui croient vraiment en Dieu, des personnes qui cherchent la vérité, alors Dieu ne devrait pas Se souvenir de leurs faiblesses et fautes du passé ; Il devrait les pardonner, leur donner une autre chance, les laisser revenir à la maison de Dieu et accepter le salut de Dieu. Toutefois, si ces personnes fuient encore une fois, alors Dieu ne peut plus vouloir ces personnes et on ne peut pas considérer qu’une injustice leur est faite. Il y a un autre groupe de gens qui espèrent que Dieu peut admettre ces personnes. Ces gens ne savent pas clairement si Dieu les admettra ou non. S’ils croient que Dieu devrait les admettre et que Dieu ne les admet pas, alors il semble qu’ils soient un peu à l’écart de la conformité avec le point de vue de Dieu. S’ils croient que Dieu ne devrait pas les admettre et que Dieu dit que Son amour envers l’homme est infini et qu’Il est prêt à donner une autre chance à ces personnes, alors n’est-ce pas un exemple de l’ignorance humaine mise à nue ? De toute façon, vous avez tous vos propres points de vue. Ces points de vue sont une connaissance dans vos propres pensées ; ils reflètent aussi la profondeur de votre compréhension de la vérité et de votre compréhension de la volonté de Dieu. Bien dit, non ? C’est merveilleux que vous ayez des opinions à ce sujet ! Mais quant à savoir si vos opinions sont correctes ou non, il reste encore un point d’interrogation. N’êtes-vous pas tous un peu inquiets ? « Qu’est-ce qui est bien, alors ? Je ne peux pas voir clairement et je ne sais pas exactement ce que Dieu pense. Dieu ne m’a rien dit. Comment puis-je savoir ce que Dieu pense ? L’attitude de Dieu envers l’homme, c’est l’amour. Selon l’attitude de Dieu dans le passé, Il devrait admettre cette personne. Mais l’attitude présente de Dieu n’est pas très claire pour moi ; je peux seulement dire qu’Il admettra peut-être cette personne, et peut-être pas. » N’est-ce pas ridicule ? Cela vous laisse vraiment perplexe. Si vous n’avez pas une perspective correcte sur ce sujet, alors que ferez-vous lorsque votre église sera vraiment confrontée à ce genre de personne ? Si vous ne traitez pas ce sujet correctement, alors peut-être allez-vous offenser Dieu. N’est-ce pas une question dangereuse ?

Pourquoi est-ce que Je vous demande votre perspective sur ce dont Je viens de discuter ? Je veux tester vos points de vue, tester votre connaissance de Dieu, votre compréhension de la volonté de Dieu et de l’attitude de Dieu. Quelle est la réponse ? La réponse se trouve dans vos points de vue. Certains d’entre vous sont très conservateurs et certains d’entre vous utilisent leurs imaginations pour deviner. Qu’est-ce que « deviner » ? C’est de n’avoir aucune idée de la manière dont Dieu pense, de sorte que vous proposez des idées sans fondement sur la manière dont Dieu devrait penser ceci ou cela. Vous ne savez pas vraiment si votre proposition est juste ou erronée, de sorte que vous exprimez un point de vue ambigu. Face à ce fait, que voyez-vous ? En suivant Dieu, les gens prêtent rarement attention à la volonté de Dieu et tiennent rarement compte des pensées de Dieu et de l’attitude de Dieu envers l’homme. Vous ne comprenez pas les pensées de Dieu, donc, quand on vous questionne sur la volonté de Dieu, sur le tempérament de Dieu, alors vous devenez confus ; vous êtes profondément incertains et vous devinez ou jouez. Quelle est cette attitude ? Elle prouve ce fait : la plupart des personnes qui croient en Dieu Le considèrent comme de l’air, comme indistinct. Pourquoi est-ce que Je parle ainsi ? Parce que chaque fois que vous êtes confrontés à une chose vous ne connaissez pas la volonté de Dieu. Pourquoi ne la connaissez-vous pas ? Ce n’est pas que vous ne la connaissez pas seulement maintenant. Au contraire, du début à la fin, vous ne savez pas quelle est l’attitude de Dieu par rapport à cette chose. Dans ces moments où tu ne peux pas voir et ne connais pas l’attitude de Dieu, y as-tu réfléchi ? L’as-tu cherchée ? L’as-tu communiquée ? Non ! Cela confirme un fait : le Dieu de ta croyance et le vrai Dieu ne sont pas connectés. Toi, qui crois en Dieu, tu considères seulement ta propre volonté, seulement la volonté de tes dirigeants, et seulement la signification superficielle et doctrinale de la parole de Dieu, mais n’essaies vraiment pas du tout de connaître et de chercher la volonté de Dieu. N’est-ce pas comme cela ? L’essence de cette situation est terrible ! Pendant de nombreuses années, J’ai vu plusieurs personnes qui croient en Dieu. Quelle forme cette croyance assume-t-elle ? Certaines personnes croient en Dieu comme s’Il était de l’air. Ces personnes n’ont pas de réponses aux questions sur l’existence de Dieu parce qu’elles ne peuvent pas sentir ou être conscientes de la présence ou de l’absence de Dieu, encore moins la voir ou la comprendre clairement. Inconsciemment, ces personnes pensent que Dieu n’existe pas. D’autres croient en Dieu comme s’Il était un homme. Ces personnes croient que Dieu est incapable de faire tout ce qu’elles ne peuvent pas faire elles-mêmes et que Dieu devrait penser comme elles pensent, quelle qu’en soit la manière. La définition de Dieu pour ces personnes est « une personne invisible et intangible ». Il y a aussi un groupe de personnes qui croient en Dieu comme s’Il était une marionnette. Ces personnes croient que Dieu n’a pas d’émotions, que Dieu est une statue. Lorsque confronté à un problème, Dieu n’a pas d’attitude, aucun point de vue, aucune idée ; Il est à la merci de l’homme. Les personnes croient seulement comme elles veulent croire. Si elles imaginent que Dieu est grand, Il est grand ; si elles L’imaginent petit, Il est petit. Quand les personnes pèchent et ont besoin de la miséricorde de Dieu, de la tolérance de Dieu, de l’amour de Dieu, alors Dieu devrait accorder Sa miséricorde. Ces personnes inventent un Dieu dans leur esprit et obligent ce Dieu à répondre à leurs exigences et à satisfaire tous leurs désirs. Peu importe quand et où, et peu importe ce que quelqu’un fait, elles adopteront cette fantaisie dans leur traitement de Dieu, et leur croyance en Dieu. Il y en a même qui croient que Dieu peut les sauver après qu’elles ont irrité le tempérament de Dieu. C’est parce qu’elles croient que l’amour de Dieu est infini, que le tempérament de Dieu est juste, et que peu importe comment les gens offensent Dieu, Dieu ne Se souvient de rien. Étant donné que les fautes de l’homme, les péchés de l’homme et la désobéissance de l’homme sont des expressions momentanées du tempérament de cette personne, Dieu donnera des chances aux personnes et sera tolérant et patient avec elles. Dieu les aimera toujours comme avant. Ainsi, l’espérance en leur salut est encore grande. En fait, peu importe la façon dont les personnes croient en Dieu, tant qu’elles ne cherchent pas la vérité, alors l’attitude de Dieu envers elles est négative. Alors que tu es croyant en Dieu, peut-être chéris-tu le livre de la parole de Dieu, l’étudies-tu tous les jours, le lis-tu tous les jours, mais tu mets de côté le vrai Dieu, tu Le considères comme de l’air, Le considères comme une personne, et certains d’entre vous Le considèrent simplement comme une marionnette. Pourquoi est-ce que Je l’exprime de cette manière ? Parce que, de la façon dont Je vois les choses, peu importe si vous êtes confrontés à une chose ou faites face à une circonstance, ces choses qui existent dans votre subconscient, ces choses qui sont développées en votre intérieur, aucune d’entre elles n’a un lien avec la parole de Dieu ou la recherche de la vérité. Tu sais seulement ce que tu penses toi-même, ce que sont tes propres points de vue et ensuite tu imposes à Dieu tes propres idées, tes propres points de vue. Ils deviennent les points de vue de Dieu qui sont utilisés comme normes à respecter incontestablement. Au fil du temps, cette manière de procéder t’éloigne de plus en plus de Dieu.

00:00
00:00

0résultats de recherche