Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suite de la Parole apparaît dans la chair

Recital-latest-expression
Suite de la Parole apparaît dans la chair

Catégories

Recital-kingdom-selection
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Le destin de l’homme est déterminé par son attitude envers Dieu

Dieu est un Dieu vivant et, tout comme les personnes performent différemment dans des situations différentes, l’attitude de Dieu envers ces performances est différente parce qu’Il n’est pas une marionnette ni de l’air. Apprendre à connaître l’attitude de Dieu est une quête digne pour l’humanité. Les personnes devraient savoir, en connaissant l’attitude de Dieu, comment elles peuvent connaître le tempérament de Dieu et peu à peu comprendre Son cœur. Quand tu en viendras à comprendre le cœur de Dieu peu à peu, tu ne sentiras pas que la crainte de Dieu et l’éloignement du mal sont des choses difficiles à accomplir. De plus, quand tu comprends Dieu, il est plus difficile pour toi de tirer des conclusions sur Lui. Lorsque tu arrêtes de tirer des conclusions sur Dieu, tu es moins susceptible de L’offenser et, inconsciemment, Dieu t’amènera à Le connaître, et ainsi tu auras la crainte de Dieu dans ton cœur. Tu arrêteras de définir Dieu en utilisant les doctrines, les lettres et les théories que tu as maîtrisées. Au contraire, en cherchant toujours la volonté de Dieu en toutes choses, inconsciemment, tu deviendras une personne selon le cœur de Dieu.

L’œuvre de Dieu est invisible et intangible pour l’humanité, mais en ce qui concerne Dieu, les actions de tout un chacun ainsi que leur attitude envers Lui, cela n’est pas seulement perceptible par Dieu, mais visible aussi. Tout le monde devrait reconnaître et bien saisir cela. Tu te demandes peut-être toujours : « Dieu sait-Il ce que je fais ici ? Dieu sait-Il ce que je pense en ce moment ? Peut-être le sait-Il, peut-être ne le sait-Il pas. » Si tu adoptes ce genre de point de vue, suivant Dieu et croyant en Dieu tout en doutant de Son œuvre et de Son existence, alors tôt ou tard, le jour viendra où tu Le mettras en colère, parce que tu es déjà chancelant sur le bord d’un précipice dangereux. J’ai vu des personnes qui ont cru en Dieu pendant de nombreuses années, mais elles ne saisissent toujours pas la réalité de la vérité ni ne comprennent la volonté de Dieu. Leur stature de vie ne fait pas de progrès, n’adhérant qu’à la doctrine la plus superficielle. C’est parce que ces personnes n’ont jamais reçu la parole de Dieu comme leur propre vie, et elles n’ont jamais fait face à l’existence de Dieu ni ne l’ont accepté. Penses-tu que Dieu est rempli de joie quand Il voit ces personnes ? Le réconfortent-elles ? Dans ce cas, c’est la méthode de la foi des personnes en Dieu qui décide de leur sort. Que ce soit la question de la façon dont tu cherches Dieu ou de ta manière de traiter Dieu, c’est ta propre attitude qui est la chose la plus importante. Ne néglige pas Dieu comme s’Il était une pensée vaine repoussée au fond de ton esprit. Pense toujours au Dieu de ta croyance comme à un Dieu vivant, un vrai Dieu. Il n’est pas là-haut dans le troisième ciel, n’ayant rien à faire. Au contraire, Il observe constamment le cœur de tout un chacun, regardant ce que tu fais, portant attention à chaque petit mot et chaque petit acte, regardant la façon dont tu te comportes et quelle est ton attitude envers Dieu. Que tu sois prêt à te donner à Dieu ou non, ton comportement tout entier et tes pensées et tes idées les plus intimes sont devant Dieu, observés par Dieu. C’est en fonction de ton comportement, en fonction de tes actions et en fonction de ton attitude envers Dieu que Son opinion de toi et Son attitude envers toi changent constamment. J’aimerais offrir quelques conseils aux personnes qui se voient comme un petit bébé dans les mains de Dieu, comme s’Il devait te dorloter, comme s’Il ne pouvait jamais te quitter, comme si Son attitude envers toi était fixée et ne pouvait jamais changer : cesse de rêver ! Dieu est juste dans Son traitement de toute personne. Il aborde l’œuvre de la conquête et du salut de l’humanité sérieusement. Telle est Sa gestion. Il traite chaque personne sérieusement, non comme un animal de compagnie avec lequel jouer. L’amour de Dieu pour l’homme n’est pas du genre qui dorlote ou qui gâte ; Sa miséricorde et Sa tolérance envers l’humanité ne sont pas indulgentes ou inconscientes. Au contraire, dans Son amour pour l’humanité, Dieu chérit, prend pitié et respecte la vie ; Sa miséricorde et Sa tolérance transmettent ce qu’Il attend de l’homme ; Sa miséricorde et Sa tolérance sont ce dont humanité a besoin pour survivre. Dieu est vivant et Dieu existe réellement. Son attitude envers l’humanité est fondée sur des principes, n’est pas dogmatique du tout et elle peut changer. Sa volonté pour l’humanité est en train de changer graduellement et de se transformer avec le temps, selon les circonstances et selon l’attitude de chaque personne. Alors, ce point devrait être très clair pour toi et tu devrais comprendre que l’essence de Dieu est immuable et Son tempérament sera manifesté à des moments différents et dans des contextes différents. Tu ne penses peut-être pas que cela soit une chose grave et tu utilises tes propres conceptions pour imaginer la manière dont Dieu devrait faire les choses. Mais il y a des moments où ce qui est vrai, c’est tout le contraire de ton point de vue, et en utilisant tes propres conceptions pour tenter d’évaluer Dieu, tu L’as déjà mis en colère. C’est ainsi parce que Dieu ne fonctionne pas comme tu le penses, et Dieu ne traitera pas de cette chose comme tu dis qu’Il le fera. Et donc, Je te rappelle d’être attentif et prudent dans ton approche de tout ce qui t’entoure et d’apprendre à suivre le principe de la marche dans la voie de Dieu en toutes choses — craindre Dieu et s’éloigner du mal. Tu dois développer une bonne compréhension des questions de la volonté de Dieu et de l’attitude de Dieu. Cherche des gens éclairés qui te le communiqueront, et cherche sincèrement. Ne considère pas le Dieu de ta croyance comme une marionnette, jugeant arbitrairement, tirant des conclusions arbitraires, ne réservant pas à Dieu le respect qui Lui revient. Dans le processus de salut de Dieu, quand Il détermine ta fin, peu importe s’Il t’accorde la miséricorde et la tolérance, ou le jugement et le châtiment, Son attitude envers toi n’est pas fixée. Elle dépend de ton attitude envers Dieu et de ta compréhension de Dieu. Ne laisse pas un aspect passager de ta connaissance ou de ta compréhension de Dieu Le définir à perpétuité. Ne croyez pas en un Dieu mort. Croyez en un Dieu vivant. Souvenez-vous de cela. Bien que J’aie discuté de quelques vérités ici, des vérités que vous aviez besoin d’entendre, à la lumière de votre état actuel et de votre stature présente, Je n’exigerai rien de plus afin de ne pas saper votre enthousiasme. Cela pourrait rendre votre cœur beaucoup trop morne et vous faire sentir trop de déception envers Dieu. Au lieu de cela, J’espère que vous pourrez vous confier à l’amour pour Dieu dans votre cœur et avoir une attitude respectueuse envers Dieu en continuant sur le chemin devant vous. Ne traitez pas la question de la manière de traiter la croyance de Dieu à la légère. Traitez-la comme l’une des plus grandes questions qui soient. Placez-la dans votre cœur, mettez-la en pratique, reliez-la à la vie réelle, ne lui offrez pas seulement un soutien de façade. Car c’est une question de vie ou de mort. Elle déterminera ton destin. Ne la traitez pas comme une blague, comme un jeu d’enfant ! Après avoir partagé ces mots avec vous aujourd’hui, Je Me demande quelle est la récolte de compréhension dans votre esprit. Y a-t-il des questions que vous souhaitez poser sur ce que J’ai dit ici aujourd’hui ?

Bien que ces sujets soient un peu nouveaux et un peu éloignés de vos perspectives, de ce que vous poursuivez et de ce à quoi vous prêtez attention habituellement, Je pense qu’après une période de temps depuis qu’ils vous auront été communiqués, vous développerez une compréhension commune de tout ce que J’ai dit ici. Comme ce sont de nouveaux sujets, des sujets auxquels vous n’avez jamais songé auparavant, J’espère qu’ils n’alourdiront pas votre fardeau. Je vous parle ainsi aujourd’hui, non pour vous faire peur, et non pour vous traiter, mais plutôt pour vous aider à comprendre la vérité du fait. Voilà Mon intention. Après tout, il y a une distance entre l’homme et Dieu : bien que l’homme croie en Dieu, il n’a jamais compris Dieu ; il n’a jamais connu l’attitude de Dieu. L’homme n’a également jamais été enthousiaste dans son souci de l’attitude de Dieu. Au contraire, il a cru aveuglément, il a procédé à l’aveuglette, et il a été négligent dans sa connaissance et sa compréhension de Dieu. Donc, Je Me sens obligé d’éclaircir ces questions pour vous et de vous aider à comprendre quel genre de Dieu est ce Dieu en qui vous croyez ; ce qu’Il pense ; ce qu’est Son attitude dans Son traitement de différents types de personnes ; combien éloignés vous êtes de l’accomplissement de Ses exigences ; et la disparité entre vos actions et la norme qu’Il exige. La raison pour vous transmettre cette connaissance est de vous donner un étalon à utiliser dans votre cœur et connaître le genre de récolte où vous a conduit votre chemin, ce que vous n’avez pas obtenu sur ce chemin, et dans quels domaines vous ne vous êtes simplement pas engager. Lorsque vous communiquez entre vous, vous parlez habituellement de quelques sujets fréquemment abordés ; la portée est étroite et le contenu est très superficiel. Il y a une distance, un écart entre ce que vous discutez et la volonté de Dieu, entre vos discussions et la portée et la norme de l’exigence de Dieu. Procéder comme cela au fil du temps vous fera dévier de plus en plus de la voie de Dieu. Vous ne faites que prendre des paroles prononcées par Dieu et vous les transformez en objets de culte, en rituel et réglementation. C’est tout ! En fait, Dieu n’a tout simplement pas de place dans votre cœur et Dieu n’a jamais gagné votre cœur. Certaines personnes pensent que connaître Dieu est très difficile. C’est vrai. C’est difficile ! Si les gens sont invités à faire leur devoir et à faire progresser les choses à l’extérieur, si on leur demande de travailler dur, alors les gens vont penser qu’il est facile de croire en Dieu, parce que tout cela tombe dans le champ des capacités de l’homme. Pourtant, au moment où le thème change vers le sujet de la volonté de Dieu et de l’attitude de Dieu envers l’homme, alors les choses deviennent beaucoup plus difficiles en ce qui concerne tout le monde, car cela engage la compréhension que les gens ont de la vérité et leur entrée dans la réalité ; bien sûr qu’il y a un degré de difficulté ! Mais après que tu as passé la première porte, après que tu as commencé à entrer, tout devient progressivement plus facile.

Le point de départ pour craindre Dieu est de Le traiter comme Dieu

Quelqu’un vient de soulever une question : comment se fait-il que nous connaissions Dieu mieux que Job ne Le connaissait, et que pourtant nous ne puissions toujours pas craindre Dieu ? Nous avons déjà abordé un peu cette question, n’est-ce pas ? En fait, l’essence de cette question a également été discutée auparavant. Bien que Job ne connût pas Dieu à l’époque, il Le traitait comme Dieu et Le considérait comme le Maître de toutes choses dans le ciel et sur la terre. Job ne considérait pas Dieu comme un ennemi. Au contraire, il L’adorait comme le Créateur de toutes choses. Pourquoi est-ce que de nos jours les gens résistent tellement à Dieu ? Pourquoi ne peuvent-ils pas craindre Dieu ? Une raison est qu’ils ont été profondément corrompus par Satan. Avec leur nature satanique profondément enracinée, les gens deviennent des ennemis de Dieu. Ainsi, même s’ils croient en Dieu et reconnaissent Dieu, ils peuvent encore résister à Dieu et s’opposer à Lui. C’est déterminé par la nature humaine. L’autre raison est que, bien que les gens croient en Dieu, tout simplement ils ne Le traitent pas comme Dieu. Au lieu de cela, ils considèrent que Dieu est opposé à l’homme, comme l’ennemi de l’homme, et ils sont irréconciliables avec Dieu. C’est aussi simple. N’avons-nous pas touché à ce sujet au cours de la session précédente ? Pensez-y : c’est bien pour cette raison ? Bien que tu aies un peu de connaissance de Dieu, quelle est cette connaissance exactement ? N’est-ce pas ce dont tout le monde parle ? N’est-ce pas ce que Dieu t’a dit ? Tu ne connais que les aspects théoriques et doctrinaux ; as-tu déjà expérimenté l’aspect réel de Dieu ? As-tu une connaissance subjective ? As-tu une connaissance et une expérience pratiques ? Si Dieu ne te l’avait pas dit, pourrais-tu le savoir ? Ta connaissance de la théorie ne représente pas la vraie connaissance. En bref, peu importe combien tu connais et comment tu en es venu à le connaître, avant que tu n’arrives à une réelle compréhension de Dieu, Dieu est ton ennemi et, avant que tu traites Dieu comme Dieu, tu t’opposes à Lui, car tu es une incarnation de Satan.

Lorsque tu es avec Christ, peut-être peux-tu Lui servir trois repas par jour, Lui servir le thé, t’occuper des besoins de Sa vie, apparemment traitant Christ comme Dieu. Chaque fois que quelque chose survient, les points de vue des gens sont toujours contraires à ceux de Dieu. Ils ne parviennent jamais à comprendre le point de vue de Dieu, ne parviennent pas à l’accepter. Bien que les gens puissent bien s’entendre avec Dieu en surface, cela ne signifie pas qu’ils soient compatibles avec Lui. Dès que quelque chose survient, la vérité de la désobéissance de l’homme émerge, ce qui confirme l’hostilité qui existe entre l’homme et Dieu. Cette hostilité ne vient pas de Dieu qui s’opposerait à l’homme ; Dieu ne veut pas être hostile à l’homme, et Il ne place pas l’homme en opposition à Lui, ne traite pas l’homme comme Son opposé. Au contraire, c’est un cas de l’essence d’opposition à Dieu cachée dans la volonté subjective de l’homme et dans le subconscient de l’homme. Puisque l’homme considère tout ce qui vient de Dieu comme l’objet de son étude, sa réponse à ce qui vient de Dieu et à ce qui implique Dieu est avant tout de deviner et de douter, puis rapidement d’adopter une attitude qui entre en conflit avec Dieu, et il s’oppose à Dieu. Après cela, l’homme prendra ces humeurs passives et disputera avec Dieu ou contestera Dieu, jusqu’à douter qu’il vaille la peine pour lui de suivre ce genre de Dieu. Bien que la raison de l’homme lui dise qu’il ne devrait pas procéder ainsi, il choisira quand même cette manière en dépit de lui-même, de telle sorte qu’il continuera ainsi sans hésitation jusqu’à la toute fin. À titre d’exemple, quelle est la première réaction de certaines personnes quand elles entendent une certaine rumeur ou une calomnie au sujet de Dieu ? Leur première réaction est : je ne sais pas si cette rumeur est vraie ou non, si elle existe ou pas, donc je vais attendre avant de prendre ma décision. Puis elles commencent à réfléchir : il n’y a pas moyen de la vérifier. Est-ce qu’elle existe ? Cette rumeur est-elle vraie ou non ? Bien que ces personnes ne le laissent pas voir en surface, leur cœur a déjà commencé à douter, a déjà commencé à nier Dieu. Quelle est l’essence de ce genre d’attitude, de ce genre de point de vue ? N’est-ce pas la trahison ? Avant que ces personnes soient confrontées à la question, tu ne peux pas voir leur point de vue — il semble qu’elles ne sont pas en conflit avec Dieu, qu’elles ne considèrent pas Dieu comme un ennemi. Cependant, dès qu’elles sont confrontées à la question, elles se rangent immédiatement du côté de Satan et s’opposent à Dieu. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que l’homme et Dieu sont opposés ! Ce n’est pas que Dieu considère l’homme comme un ennemi, mais que l’essence même de l’homme lui-même est hostile à Dieu. Peu importe depuis combien de temps ces personnes suivent Dieu, combien elles paient ; peu importe la façon dont elles louent Dieu, leur manière d’éviter de résister à Dieu, s’exhortant même à aimer Dieu, elles ne réussissent jamais à traiter Dieu comme Dieu. Cela n’est-il pas déterminé par l’essence de l’homme ? Si tu Le traites comme Dieu, si tu crois vraiment qu’Il est Dieu, peux-tu encore entretenir un doute à Son égard ? Peut-il encore y avoir des points d’interrogation à Son sujet dans ton cœur ? Impossible. Les penchants de ce monde sont si mauvais, cette race humaine est si mauvaise, comment est-il possible que tu n’aies pas d’idée à leur sujet ? Tu es toi-même si méchant, comment est-il possible que tu n’aies aucune idée à ce sujet ? Pourtant, seulement quelques rumeurs et un peu de calomnie peuvent produire ces grands concepts au sujet de Dieu, peuvent produire tellement d’idées, ce qui montre à quel point ta stature est immature ! Juste le « bourdonnement » de quelques moustiques, de quelques mouches répugnantes, c’est tout ce qu’il faut pour te tromper ? Quelle sorte de personne est-ce ? Sais-tu ce que Dieu pense de cette sorte de personne ? L’attitude de Dieu est en fait très claire sur la façon dont Il traite ces personnes. Dieu se détourne de ces personnes ; c’est comme cela qu’Il les traite. Son attitude est de ne pas leur prêter attention et de ne pas être sérieux avec ces gens ignorants. Pourquoi ? Parce que, dans Son cœur, Il n’a jamais prévu de gagner ces gens qui se sont engagés à être hostiles envers Lui jusqu’à la fin et qui n’ont jamais prévu de chercher la voie de la compatibilité avec Lui. Peut-être que Mes paroles blessent certaines personnes. Eh bien, êtes-vous prêts à toujours Me laisser vous blesser comme cela ? Peu importe que vous soyez prêts ou non, tout ce que je dis est vérité ! Si je vous blesse toujours comme cela, si J’ouvre toujours vos cicatrices, cela influencera-t-il la noble image de Dieu dans votre cœur ? (Non.) Je suis d’accord. Cela ne l’influencera pas. Car Dieu n’est tout simplement pas dans votre cœur. Le Dieu noble qui habite votre cœur, celui que vous défendez fermement et que vous protégez, n’est tout simplement pas Dieu. Au contraire, il est le fruit de l’imagination de l’homme ; Il n’existe tout simplement pas. Il est donc d’autant mieux que Je livre la réponse à cette énigme. Cela n’est-il pas toute la vérité ? Le vrai Dieu n’est pas une imagination de l’homme. J’espère que vous pouvez tous faire face à cette réalité. Cela aidera votre connaissance de Dieu.

Ces personnes qui ne sont pas reconnues par Dieu

Il y a des personnes dont la croyance n’a jamais été reconnue dans le cœur de Dieu. En d’autres termes, Dieu ne reconnaît pas que ces gens sont Ses disciples, parce que Dieu ne loue pas leur croyance. Pour ces personnes, peu importe combien d’années elles ont suivi Dieu, leurs idées et leurs points de vue n’ont jamais changé. Elles sont comme les non-croyants en adhérant aux principes et à la manière de faire les choses des non-croyants, en adhérant à leurs lois de survie et de croyance. Elles n’ont jamais accepté la parole de Dieu comme leur vie, jamais cru que la parole de Dieu est la vérité, jamais eu l’intention d’accepter le salut de Dieu et jamais reconnu Dieu comme leur Dieu. Elles considèrent que croire en Dieu est une sorte de passe-temps pour amateur, traitant Dieu simplement comme une nourriture spirituelle, de sorte qu’elles pensent qu’il ne vaut pas la peine d’essayer de comprendre le tempérament de Dieu ou l’essence de Dieu. On pourrait dire que tout ce qui correspond au vrai Dieu n’a rien à voir avec ces gens. Ils ne sont pas intéressés et ne se soucient guère de répondre, car au fond de leur cœur, il y a une voix forte qui leur répète constamment : Dieu est invisible et intangible et Dieu n’existe pas. Ils croient qu’essayer de comprendre ce genre de Dieu ne vaut pas l’effort ; ils se tromperaient. Ils reconnaissent Dieu en paroles seulement, et ne prennent pas de position réelle. Ils ne font pratiquement rien, pensant qu’ils sont très intelligents. Comment Dieu regarde-t-Il ces gens ? Il les voit comme des non-croyants. Certaines personnes demandent : « Les non-croyants peuvent-ils lire la parole de Dieu ? Peuvent-ils accomplir leur devoir ? Peuvent-ils dire ces mots : “Je vais vivre pour Dieu”  ? » Souvent, ce que l’homme voit, ce ne sont que des manifestations superficielles des gens, non leur essence. Par contre, Dieu ne regarde pas ces manifestations superficielles ; Il ne voit que leur essence intérieure. Ainsi, Dieu a ce genre d’attitude envers ces personnes, ce genre de définition pour elles. En ce qui concerne ce que ces gens disent : « Pourquoi Dieu fait-Il ceci ? Pourquoi Dieu fait-Il cela ? Je ne peux pas comprendre ceci. Je ne peux pas comprendre cela. Cela n’est pas conforme aux notions de l’homme. Tu dois me l’expliquer… » Ma réponse est : est-il nécessaire d’expliquer cette question pour toi ? Cette question a-t-elle quelque chose à voir avec toi ? Qui crois-tu être ? D’où viens-tu ? Es-tu qualifié pour donner des conseils à Dieu ? Crois-tu en Lui ? Reconnaît-Il ta croyance ? Puisque ta croyance n’a rien à voir avec Dieu, qu’est-ce que Ses actions ont à faire avec toi ? Tu ne sais pas où tu te situes dans le cœur de Dieu, et pourtant tu es qualifié pour dialoguer avec Dieu ?

Paroles d’admonestation

N’êtes-vous pas mal à l’aise après avoir entendu ces propos ? Bien que vous puissiez être réticents à écouter ces mots, ou que vous ne vouliez pas les accepter, ils sont tous factuels. Parce qu’il appartient à Dieu d’accomplir cette étape de l’œuvre, si tu n’es pas préoccupé par la volonté de Dieu, ne t’intéresses pas à l’attitude de Dieu et ne comprends pas l’essence et le tempérament de Dieu, alors, à la fin, c’est toi qui perdras. N’accusez pas Mes paroles d’être difficiles à écouter et ne les accusez pas de dégonfler votre enthousiasme. Je dis la vérité ; Je ne veux pas vous décourager. Peu importe ce que Je vous demande, et peu importe la façon dont vous êtes tenus de le faire, Je souhaite que vous empruntiez le bon chemin, que vous suiviez la voie de Dieu et n’en déviiez pas. Si tu ne marches pas en accord avec la parole de Dieu et ne suis pas Sa voie, alors il ne fait aucun doute que tu te révoltes contre Dieu et as quitté le bon chemin. Ainsi, Je crois qu’il y a des questions que Je dois clarifier pour vous, et vous amener à croire sans équivoque, clairement, sans l’ombre d’une incertitude, et vous aider à connaître explicitement l’attitude de Dieu, la volonté de Dieu, comment Dieu perfectionne l’homme, et de quelle manière Il détermine les fins de l’homme. Si jamais vient le jour où tu es incapable d’entreprendre ce chemin, alors Je ne M’en attribue aucune responsabilité parce que ces mots t’ont déjà été dits très clairement. Quant à la façon dont tu traites ta propre fin, cette question relève entièrement de toi. Dieu a des attitudes différentes en ce qui concerne les fins de différents types de personnes. Il a Ses propres moyens de mesurer l’homme et Sa propre norme d’exigences. Sa norme pour mesurer les gens est équitable pour tous — cela ne fait aucun doute ! Donc, les craintes de certaines personnes ne sont pas nécessaires. Êtes-vous soulagés maintenant ? C’est tout pour aujourd’hui. Au revoir !

Le 29 avril 2014

00:00
00:00

0résultats de recherche