L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suite de la Parole apparaît dans la chair

Récitations des paroles de Dieu
Suite de la Parole apparaît dans la chair

Catégories

Recital-kingdom-selection
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

L’autorité de Dieu (I) La première partie

Mes derniers échanges ont porté sur l’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même. Après avoir entendu ces échanges, pensez-vous que vous avez acquis une compréhension et une connaissance du tempérament de Dieu ? Une compréhension et une connaissance de quelle profondeur ? Pouvez-vous leur donner une note ? Est-ce que ces échanges vous ont donné une compréhension plus profonde de Dieu ? Pourrait-on dire que cette compréhension soit une vraie connaissance de Dieu ? Pourrait-on dire que cette connaissance et cette compréhension de Dieu soient une connaissance de toute l’essence de Dieu et de tout ce qu’Il a et est ? Non, évidemment pas ! C’est parce que ces échanges ont seulement fourni une compréhension d’une partie du tempérament de Dieu et de ce qu’Il a et est, pas tout ni la totalité. Les échanges vous ont permis de comprendre une partie de l’œuvre accomplie autrefois par Dieu, par laquelle vous avez vu le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est, ainsi que l’approche et la pensée derrière tout ce qu’Il a fait. Mais cela n’est qu’une compréhension littérale et verbale de Dieu et, dans votre cœur, vous n’êtes pas certains de la partie qui est réelle. Qu’est-ce qui détermine principalement s’il y a ou non une réalité dans la compréhension que les gens ont de telles choses ? C’est déterminé par le nombre de paroles de Dieu qu’ils ont expérimenté et la qualité de leur expérience du tempérament de Dieu au cours de leurs expériences réelles et par le fait qu’ils ont pu voir et savoir beaucoup ou peu pendant ces expériences réelles. « Les derniers échanges nombreux nous ont permis de comprendre les choses faites par Dieu, les pensées de Dieu et, en outre, l’attitude de Dieu envers l’humanité et la base de Ses actions, ainsi que les principes de Ses actions. Et donc nous avons fini par comprendre le tempérament de Dieu et nous avons connu la totalité de Dieu. » Quelqu’un a-t-il tenu de tels propos ? Est-il correct de dire cela ? Clairement, ce n’est pas correct. Et pourquoi dis-Je que ce ne l’est pas ? Le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est sont exprimés dans les choses qu’Il a faites et dans les paroles qu’Il a prononcées. L’homme peut voir ce que Dieu a et est par l’œuvre qu’Il a faite et les paroles qu’Il a prononcées, mais cela dit seulement que l’œuvre et les paroles permettent à l’homme de comprendre une partie du tempérament de Dieu et une partie de ce qu’Il a et est. Si l’homme souhaite acquérir une compréhension de Dieu plus vaste et plus profonde, alors l’homme doit faire davantage l’expérience des paroles et de l’œuvre de Dieu. Bien que l’homme acquière seulement une compréhension partielle de Dieu lorsqu’il expérimente une partie des paroles ou de l’œuvre de Dieu, cette compréhension partielle représente-t-elle le véritable tempérament de Dieu ? Représente-t-elle l’essence de Dieu ? Bien sûr qu’elle représente le vrai tempérament de Dieu et l’essence de Dieu, cela ne fait aucun doute. Peu importe le moment ou le lieu, ou de quelle manière Dieu accomplit Son œuvre, ou sous quelle forme Il apparaît à l’homme, ou de quelle manière Il exprime Sa volonté, tout ce qu’Il révèle et exprime représente Dieu Lui-même, l’essence de Dieu et ce qu’Il a et est. Dieu accomplit Son œuvre avec ce qu’Il a et est, et dans Sa véritable identité ; c’est absolument vrai. Pourtant, aujourd’hui, les gens n’ont qu’une compréhension partielle de Dieu par Ses paroles et par ce qu’ils entendent quand ils écoutent la prédication et, dans une certaine mesure, on peut dire que cette compréhension n’est qu’une connaissance théorique. En vue de tes états actuels, tu peux seulement vérifier la compréhension, connaissance de Dieu que tu as entendue, vue, ou connue et comprise dans ton cœur aujourd’hui si tu vis cela dans tes expériences réelles et en viens à le connaître peu à peu. Si Je n’échangeais pas ces mots avec vous, pourriez-vous acquérir une vraie connaissance de Dieu uniquement par vos expériences ? Je crains que cela ne soit très difficile. C’est parce que les gens doivent d’abord avoir les paroles de Dieu pour savoir comment faire l’expérience. Autant de paroles de Dieu que les gens mangent détermine le nombre qu’ils peuvent réellement expérimenter. Les paroles de Dieu conduisent le chemin à suivre et guident l’homme dans son expérience. En bref, pour ceux qui ont une vraie expérience, ces derniers échanges nombreux les aideront à acquérir une compréhension plus profonde de la vérité et à avoir une connaissance de Dieu plus réaliste. Mais pour ceux qui n’ont aucune véritable expérience ou qui viennent tout juste de commencer leur expérience ou qui viennent juste de commencer à toucher à la réalité, c’est un grand test.

Le contenu principal des derniers échanges nombreux visait « le tempérament de Dieu, l’œuvre de Dieu et Dieu Lui-même ». Qu’avez-vous vu dans les parties clés et centrales de tout ce dont J’ai parlé ? Par ces échanges, pouvez-vous reconnaître que Celui qui a fait l’œuvre et révélé ces tempéraments est le Dieu unique Lui-même qui détient la souveraineté sur toutes choses ? Si votre réponse est oui, alors qu’est-ce qui vous mène à une telle conclusion ? Par quels aspects tirez-vous cette conclusion ? Quelqu’un peut-il Me le dire ? Je sais que les derniers échanges vous ont profondément marqués et ont fourni l’occasion d’un nouveau départ pour votre cœur dans votre connaissance de Dieu, ce qui est formidable. Mais bien que vous ayez fait un pas de géant dans votre compréhension de Dieu en comparaison du passé, votre définition de l’identité de Dieu n’a pas encore progressé au-delà des noms de l’Éternel Dieu de l’ère de la Loi, du Seigneur Jésus de l’ère de la Grâce, et de Dieu Tout-Puissant de l’ère du Règne. Autrement dit, bien que ces échanges sur « le tempérament de Dieu, l’œuvre de Dieu et Dieu Lui-même » vous aient donné une certaine compréhension des paroles prononcées par Dieu, de l’œuvre accomplie par Dieu et de l’être et des possessions révélés par Dieu, autrefois, vous ne pouvez pas fournir une définition vraie et une orientation exacte du mot « Dieu ». Vous n’avez pas non plus une orientation et une connaissance vraies et exactes du statut et de l’identité de Dieu Lui-même, c’est-à-dire du statut de Dieu parmi toutes choses et dans l’univers entier. C’est parce que, dans les échanges précédents au sujet de Dieu Lui-même et du tempérament de Dieu, tout le contenu était basé sur les expressions et les révélations précédentes de Dieu, qui sont consignées dans la Bible. Pourtant, il est difficile pour l’homme de découvrir l’être et les possessions qui sont révélés et exprimés par Dieu pendant Sa gestion et Son salut de l’humanité, ou en dehors de cette gestion et de ce salut. Donc, même si vous comprenez l’être et les possessions de Dieu, qui ont été révélés dans l’œuvre qu’Il a accomplie autrefois, votre définition de l’identité et du statut de Dieu diffère beaucoup du Dieu unique, Celui qui détient la souveraineté sur toutes choses, et diffère du Créateur. Les derniers échanges nombreux ont fait ressentir la même chose à tout le monde : comment l’homme pourrait-il connaître les pensées de Dieu ? Si quelqu’un devait vraiment les connaître, alors cette personne serait certainement Dieu, car seul Dieu Lui-même connaît Ses propres pensées et seul Dieu Lui-même connaît la base et l’approche derrière tout ce qu’Il fait. Il semble rationnel et logique pour vous de reconnaître l’identité de Dieu d’une telle manière, mais qui peut dire à partir du tempérament et de l’œuvre de Dieu que c’est vraiment l’œuvre de Dieu Lui-même et non le travail de l’homme, une œuvre qui ne peut pas être faite au nom de Dieu par l’homme ? Qui peut voir que cette œuvre tombe sous la souveraineté de Celui qui a l’essence et la puissance de Dieu ? Autrement dit, par quelles caractéristiques ou quelle essence reconnaissez-vous qu’Il est Dieu Lui-même, qui a l’identité de Dieu, et est Celui qui détient la souveraineté sur toutes choses ? Avez-vous déjà pensé à cela ? Sinon, cela prouve un fait : les derniers échanges nombreux vous ont seulement donné une certaine compréhension de la partie de l’histoire dans laquelle Dieu a fait Son œuvre, ainsi que de l’approche, de la manifestation et des révélations de Dieu au cours de cette œuvre. Bien qu’une telle compréhension fasse que chacun d’entre vous reconnaisse au-delà de tout doute que Celui qui a accompli ces deux étapes de l’œuvre est le Dieu Lui-même auquel vous croyez et que vous suivez, et Celui que vous devez toujours suivre, vous êtes quand même incapables de reconnaître qu’Il est le Dieu qui existe depuis la création du monde et qui existera pour l’éternité, et vous ne pouvez pas reconnaître non plus qu’Il est Celui qui dirige toute l’humanité et détient la souveraineté sur elle. Vous n’avez sûrement jamais pensé à ce problème. Qu’il s’agisse de l’Éternel ou du Seigneur Jésus, par quels aspects de l’essence et de la manifestation êtes-vous capables de reconnaître que non seulement Il est le Dieu que vous devez suivre, mais aussi Celui qui commande l’humanité et détient la souveraineté sur le sort de l’humanité, qui est, de plus, le Dieu unique Lui-même qui détient la souveraineté sur les cieux et la terre et toutes choses ? Par quels canaux reconnaissez-vous que Celui en qui vous croyez et que vous suivez est Dieu Lui-même qui détient la souveraineté sur toutes choses ? Par quels canaux reliez-vous le Dieu auquel vous croyez au Dieu qui détient la souveraineté sur le sort de l’humanité ? Qu’est-ce qui vous permet de reconnaître que le Dieu auquel vous croyez est le Dieu unique Lui-même, qui est dans le ciel et sur la terre et parmi toutes choses ? C’est le problème que Je vais résoudre dans la section suivante.

Les problèmes auxquels vous n’avez jamais pensé ou ne pouvez pas penser pourraient bien être ceux qui sont les plus cruciaux pour connaître Dieu et dans lesquels on peut chercher des vérités insondables à l’homme. Quand ces problèmes vous arrivent et que vous devez les confronter et qu’ils vous obligent à faire un choix, si vous êtes incapables de les résoudre complètement à cause de votre folie et de votre ignorance ou parce que vos expériences sont trop superficielles et que vous manquez d’une vraie connaissance de Dieu, alors ils deviendront le plus grand obstacle et la plus grande difficulté sur le chemin de votre croyance en Dieu. Et donc Je pense qu’il est hautement nécessaire d’échanger avec vous à ce sujet. Savez-vous quel est votre problème maintenant ? Les problèmes dont Je parle sont-ils clairs pour vous ? Sont-ils les problèmes auxquels vous ferez face ? Sont-ils les problèmes que vous ne comprenez pas ? Sont-ils les problèmes auxquels vous n’avez jamais pensé ? Ces problèmes sont-ils importants pour vous ? Sont-ils vraiment des problèmes ? Cette question est une source de grande confusion pour vous, ce qui montre que vous n’avez pas une vraie compréhension du Dieu auquel vous croyez et que vous ne Le prenez pas au sérieux. Certains disent : « Je sais qu’Il est Dieu et donc je Le suis parce que Ses paroles sont l’expression de Dieu. C’est assez. Quelle autre preuve est nécessaire ? Nous n’avons sûrement pas besoin de soulever des doutes sur Dieu ? Nous ne sommes sûrement pas censés tester Dieu ? Nous n’avons sûrement pas besoin de mettre en question l’essence de Dieu et l’identité de Dieu Lui-même ? » Peu importe que vous pensiez de cette manière ou non, Je ne pose pas de telles questions pour vous rendre confus au sujet de Dieu ou pour que vous Le testiez, encore moins pour vous causer des doutes sur l’identité et l’essence de Dieu. Au contraire, Je le fais pour encourager en vous une plus grande compréhension de l’essence de Dieu et une plus grande certitude et une plus grande foi sur le statut de Dieu, afin que Dieu devienne le Seul dans le cœur de tous ceux qui suivent Dieu et afin que le statut originel de Dieu en tant que Créateur, Souverain de toutes choses, le Dieu unique Lui-même puisse être restauré dans le cœur de chaque créature. C’est aussi le thème sur lequel Je vais échanger.

Maintenant, commençons par lire les Écritures suivantes de la Bible.

1. Dieu utilise des paroles pour créer toutes choses

1) (Genèse 1:3-5) Dieu dit: Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

2) (Genèse 1:6-7) Dieu dit: Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux. Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi.

3) (Genèse 1:9-11) Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi. Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon. Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

4) (Genèse 1:14-15) Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années ; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

5) (Genèse 1:20-21) Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel. Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.

6) (Genèse 1:24-25) Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi. Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

Le premier jour, le jour et la nuit de l’humanité sont nés et tiennent bon grâce à l’autorité de Dieu

Voyons le premier passage : « Dieu dit: Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour » (Genèse 1:3-5). Ce passage décrit le premier acte de Dieu au début de la création et le premier jour que Dieu a vécu où il y avait un soir et un matin. Mais ce fut une journée extraordinaire : Dieu a commencé à préparer la lumière pour toutes choses et, en outre, a séparé la lumière d’avec les ténèbres. Ce jour-là, Dieu a commencé à parler et Ses paroles et Son autorité existaient côte à côte. Son autorité a commencé à paraître parmi toutes choses et Sa puissance s’est répandue parmi toutes choses grâce à Ses paroles. Dès lors, toutes choses ont été formées et ont tenu bon grâce aux paroles de Dieu, à l’autorité de Dieu et à la puissance de Dieu, et elles ont commencé à fonctionner grâce aux paroles de Dieu, à l’autorité de Dieu et à la puissance de Dieu. Quand Dieu a dit les paroles : « Que la lumière soit ! » donc la lumière fut. Dieu ne s’est embarqué dans aucune entreprise ; la lumière était apparue grâce à Ses paroles. C’est la lumière que Dieu appela jour et dont l’homme dépend encore pour son existence aujourd’hui. Sur l’ordre de Dieu, son essence et sa valeur n’ont jamais changé, et elle n’a jamais disparu. Son existence manifeste l’autorité et la puissance de Dieu et proclame l’existence du Créateur, et elle confirme continuellement l’identité et le statut du Créateur. Elle n’est pas intangible ou illusoire, mais une vraie lumière qui peut être vue par l’homme. À partir de ce moment-là, dans ce monde vide où « la terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, » fut produite la première chose matérielle. Cette chose est venue des paroles de la bouche de Dieu et est apparue dans le premier acte de la création de toutes choses à cause de l’autorité et des déclarations de Dieu. Peu après, Dieu a ordonné à la lumière et aux ténèbres de se séparer… Tout a changé et a été achevé à cause des paroles de Dieu… Dieu a appelé cette lumière « jour », et les ténèbres, Il a appelé « nuit ». À partir de ce moment-là, le premier soir et le premier matin ont été produits dans le monde que Dieu avait l’intention de créer et Dieu a dit que c’était le premier jour. Ce jour était le premier jour de la création de toutes choses par le Créateur et était le commencement de la création de toutes choses, et c’était la première fois que l’autorité et la puissance du Créateur avaient été manifestées dans ce monde qu’Il avait créé.

Par ces paroles, l’homme peut voir l’autorité de Dieu, l’autorité des paroles de Dieu et la puissance de Dieu. Parce que Dieu seul possède une telle puissance, de même seul Dieu a une telle autorité et, parce que Dieu possède une telle autorité, de même Dieu a une telle puissance. Est-ce que tout homme ou tout objet pourrait posséder une telle autorité et une telle puissance ? Y a-t-il une réponse dans votre cœur ? Sauf Dieu, y a-t-il un être créé ou non créé qui possède une telle autorité ? Avez-vous déjà vu un exemple d’une telle chose dans tout autre livre ou toute autre publication ? Y a-t-il quelque rapport qui affirme que quelqu’un a créé les cieux et la terre et toutes choses ? Cela n’apparaît pas dans tout autre livre ou rapport ; ce sont, bien sûr, les seules paroles autoritaires et puissantes sur la magnifique création du monde par Dieu, qui sont consignées dans la Bible, et ces paroles attestent de l’autorité unique de Dieu et de l’identité unique de Dieu. Peut-on dire qu’une telle autorité et une telle puissance symbolisent l’identité unique de Dieu ? Peut-on dire que Dieu et Dieu seul les possède ? Sans aucun doute, seul Dieu Lui-même possède une telle autorité et une telle puissance ! Aucun être créé ou non créé ne peut posséder ou remplacer cette autorité et cette puissance ! Est-ce une des caractéristiques du Dieu unique Lui-même ? En avez-vous été témoins ? Ces paroles permettent aux gens de comprendre rapidement et clairement le fait que Dieu possède une autorité unique et une puissance unique, et qu’Il possède une identité et un statut suprêmes. De l’échange ci-dessus, pouvez-vous dire que le Dieu auquel vous croyez soit le Dieu unique Lui-même ?

Le deuxième jour, l’autorité de Dieu arrange les eaux et fait le firmament, et il apparaît un espace pour la survie humaine la plus fondamentale

Lisons le deuxième passage de la Bible : « Dieu dit: Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux. Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi » (Genèse 1:6-7). Quels changements se sont produits après que Dieu a dit : « Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux » ? Dans les Écritures, il est dit : « Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. » Quel fut le résultat après que Dieu eut parlé et fait cela ? La réponse se trouve dans la dernière partie du passage : « Et cela fut ainsi. »

Ces deux courtes phrases rapportent un événement magnifique et décrivent une scène merveilleuse, l’entreprise formidable dans laquelle Dieu a gouverné les eaux et créé un espace dans lequel l’homme pourrait exister…

Dans cette image, les eaux et le firmament apparaissent devant les yeux de Dieu en un instant et ils sont divisés par l’autorité des paroles de Dieu et séparés en un au-dessus et un au-dessous à la manière désignée par Dieu. C’est-à-dire que le firmament créé par Dieu ne couvrait pas seulement les eaux au-dessous, mais supportait aussi les eaux au-dessus… En cela, l’homme ne peut s’empêcher de regarder fixement, abasourdi et s’exclamer d’admiration devant la splendeur de la scène dans laquelle le Créateur a transféré les eaux, commandé les eaux et a créé le firmament, et devant la puissance de Son autorité. Par les paroles de Dieu, la puissance de Dieu et l’autorité de Dieu, Dieu a accompli un autre grand exploit. N’est-ce pas la force de l’autorité du Créateur ? Utilisons les Écritures pour expliquer les actes de Dieu : Dieu a prononcé Ses paroles et, à cause de ces paroles de Dieu, un firmament est apparu au milieu des eaux. En même temps, un énorme changement s’est produit dans cet espace à cause de ces paroles de Dieu et ce n’était pas un changement au sens ordinaire, mais une sorte de substitution dans laquelle rien n’aboutit à quelque chose. Cela est né de la pensée du Créateur et, par les paroles prononcées par le Créateur, est devenu quelque chose à partir de rien et, de plus, dès lors, il existerait et tiendrait bon pour le Créateur, se modifierait, changerait et se renouvellerait en accord avec les pensées du Créateur. Ce passage décrit le deuxième acte du Créateur dans Sa création du monde entier. C’était une autre expression de l’autorité et de la puissance du Créateur et c’était une autre entreprise pionnière du Créateur. Ce jour fut le deuxième jour que le Créateur a vécu depuis la fondation du monde, et ce fut un autre jour merveilleux pour Lui : Il a marché au milieu de la lumière, Il a fait le firmament, Il a arrangé et gouverné les eaux, et Ses actes, Son autorité et Sa puissance furent mis à l’œuvre dans le jour nouveau…

Y avait-il un firmament au milieu des eaux avant que Dieu prononce Ses paroles ? Bien sûr que non ! Et qu’en est-il après que Dieu a dit : « Qu’il y ait une étendue entre les eaux » ? Les choses prévues par Dieu sont apparues ; il y eut un firmament au milieu des eaux et les eaux se sont séparées parce que Dieu a dit : « et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux. » De cette manière, en suivant les paroles de Dieu, deux nouveaux objets, deux choses nouvelles sont apparues parmi toutes choses à la suite de l’autorité et de la puissance de Dieu. Et comment vous sentez-vous au sujet de l’apparition de ces deux nouvelles choses ? Sentez-vous la grandeur de la puissance du Créateur ? Sentez-vous la force unique et extraordinaire du Créateur ? La grandeur d’une telle force et d’une telle puissance est due à l’autorité de Dieu et cette autorité est une représentation de Dieu Lui-même et une caractéristique unique de Dieu Lui-même.

Ce passage vous a-t-il donné un autre sens profond de l’unicité de Dieu ? Mais c’est loin d’être suffisant ; l’autorité et la puissance du Créateur dépassent cela de beaucoup. Son unicité ne s’explique pas simplement par le fait qu’Il possède une essence différente de celle de n’importe quelle créature, mais aussi par le fait que Son autorité et Sa puissance sont extraordinaires, illimitées, superlatives pour tous, et dépassent tout et, de plus, par le fait que Son autorité et ce qu’Il a et est peuvent créer la vie et produire des miracles, et peuvent créer chaque minute et chaque seconde spectaculaires et extraordinaires et, en même temps, Il est capable de gouverner la vie qu’Il crée et de détenir la souveraineté sur les miracles et chaque minute et chaque seconde qu’Il crée.

Le troisième jour, les paroles de Dieu donnent naissance à la terre et aux mers et l’autorité de Dieu fait que le monde déborde de vie

Lisons maintenant la première phrase de Genèse 1, 9-11 : « Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. » Quels changements se sont produits après que Dieu a dit : « Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse » ? Et qu’y avait-il dans cet espace sauf la lumière et le firmament ? Dans les Écritures, il est écrit : « Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon. » C’est-à-dire qu’il y avait maintenant la terre et les mers dans cet espace, et la terre et les mers étaient séparées. L’apparition de ces nouvelles choses a suivi l’ordre de la bouche de Dieu : « Et cela fut ainsi. » Est-ce que l’Écriture décrit Dieu comme étant affairé pendant qu’Il fait cela ? Est-ce qu’elle Le décrit comme travaillant physiquement ? Alors, comment Dieu a-t-Il fait tout cela ? Comment Dieu a-t-Il produit ces nouvelles choses ? De toute évidence, Dieu a utilisé les paroles pour réaliser tout cela, pour tout créer.

Dans les trois passages ci-dessus, nous avons appris l’occurrence de trois grands événements. Ces trois grands événements sont apparus et ont été portés à l’existence par les paroles de Dieu, et c’est à cause de Ses paroles que, l’un après l’autre, ils sont apparus aux yeux de Dieu. Ainsi, on peut voir que « Dieu parle, et ce sera accompli ; Il commande, et cela tiendra bon » ne sont pas des mots vides. Cette essence de Dieu est confirmée à l’instant où Ses pensées sont conçues et, quand Dieu ouvre la bouche pour parler, Son essence est pleinement reflétée.

Continuons avec la dernière phrase de ce passage : « Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. » Pendant que Dieu parlait, toutes ces choses sont venues à l’existence en suivant les pensées de Dieu et, en un instant, une variété de petites formes de vie délicates percèrent timidement le sol de leur tête, et avant même d’avoir secoué les particules de terre de leurs corps, elles se saluèrent allègrement les unes les autres, saluant l’univers et lui souriant. Elles remercièrent le Créateur pour la vie qu’Il leur avait donnée et annoncèrent à l’univers qu’elles faisaient partie de toutes choses et que chacune consacrerait sa vie à manifester l’autorité du Créateur. À mesure que les paroles de Dieu étaient prononcées, la terre devint luxuriante et verte, toutes sortes d’herbes qui pouvaient être agréables à l’homme jaillirent et brisèrent le sol, et les montagnes et les plaines devinrent densément couvertes d’arbres et de forêts… Ce monde aride où il n’y avait eu aucune trace de vie se couvrit rapidement d’une profusion d’herbes, de plantes et d’arbres débordant de verdure… Le parfum de l’herbe et l’arôme du sol se propagèrent dans l’atmosphère et une série de plantes commencèrent à respirer en tandem avec la circulation de l’air, et le processus de croissance a commencé. En même temps, grâce aux paroles de Dieu et selon les pensées de Dieu, toutes les plantes commencèrent le cycle perpétuel de la vie dans lequel elles grandissent, s’épanouissent, portent du fruit et se multiplient. Elles commencèrent à adhérer strictement à leur parcours de vie respectif et à jouer leur rôle respectif parmi toutes choses… Elles naquirent et vécurent toutes à cause des paroles du Créateur. Elles recevraient sans cesse l’approvisionnement et la nourriture du Créateur et survivraient toujours avec ténacité dans tous les coins de la terre afin de manifester éternellement l’autorité et la puissance du Créateur, et elles manifesteraient toujours la force de vie que le Créateur leur a donnée…

La vie du Créateur est extraordinaire, Ses pensées sont extraordinaires et Son autorité est extraordinaire et donc, quand Ses paroles furent déclarées, le résultat final fut : « Et cela fut ainsi. » Clairement, Dieu n’a pas besoin de travailler avec Ses mains quand Il agit ; Il utilise simplement Ses pensées pour commander et Ses paroles pour ordonner et, de cette manière, les choses sont réalisées. Ce jour-là, Dieu rassembla les eaux en un seul endroit et laissa apparaître la terre sèche, après quoi Dieu fit germer l’herbe du sol et là poussèrent des plantes portant de la semence et des arbres donnant du fruit et Dieu les classa selon leur espèce et fit en sorte que tout contenait sa propre semence. Tout cela a été réalisé selon les pensées de Dieu et les ordres des paroles de Dieu, et chacune est apparue, l’une après l’autre, dans ce nouveau monde.

Quand Il n’avait pas encore commencé Son œuvre, Dieu avait déjà une image dans Son esprit de ce qu’Il avait l’intention de réaliser et, quand Dieu entreprit de réaliser ces choses, ce qui était aussi le moment où Dieu ouvrit la bouche pour parler du contenu de cette image, des changements dans toutes choses ont commencé à se produire grâce à l’autorité et à la puissance de Dieu. Indépendamment de la manière dont Dieu l’a fait ou a exercé Son autorité, tout a été accompli étape par étape selon le plan de Dieu et à cause des paroles de Dieu, et des changements se sont produits étape par étape entre le ciel et la terre grâce aux paroles et à l’autorité de Dieu. Tous ces changements et ces événements ont manifesté l’autorité du Créateur et l’aspect extraordinaire et la grandeur de la puissance de la vie du Créateur. Ses pensées ne sont pas des idées simples ou une image vide, mais une autorité qui possède une vitalité et une énergie extraordinaire et elles sont la puissance qui cause toutes choses à changer, récupérer, se renouveler et périr. Et à cause de cela, toutes choses fonctionnent à cause de Ses pensées et, en même temps, sont réalisées à cause des paroles de Sa bouche…

Avant que tout n’apparaisse, un plan complet s’était formé depuis longtemps dans les pensées de Dieu et un nouveau monde avait été réalisé depuis longtemps. Bien que le troisième jour toutes sortes de plantes soient apparues sur la terre, Dieu n’avait aucune raison d’arrêter les étapes de Sa création de ce monde ; Il avait l’intention de continuer à prononcer Ses paroles, de continuer à réaliser la création de chaque nouvelle chose. Il parlait, donnait Ses ordres, exerçait Son autorité et manifestait Sa puissance, et Il préparait tout ce qu’Il avait prévu de préparer pour toutes les choses et l’humanité qu’Il avait l’intention de créer…

00:00
00:00

0résultats de recherche