L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suite de la Parole apparaît dans la chair

Récitations des paroles de Dieu
Suite de la Parole apparaît dans la chair

Catégories

Recital-kingdom-selection
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Dieu est la source de vie pour toutes choses (IV)  La quatrième partie

2. Les exigences de Dieu pour l’humanité

1) L’identité et le statut de Dieu Lui-même

Nous sommes arrivés à la fin du thème : « Dieu est la source de vie pour toutes choses », ainsi que du thème : « Dieu est le Dieu unique, Lui-même. » Cela terminé, nous devons faire un résumé. Quel genre de résumé ? Un résumé au sujet de Dieu Lui-même. Puisque c’est au sujet de Dieu Lui-même, il doit se rapporter à tous les aspects de Dieu, ainsi qu’à la forme de la croyance en Dieu des gens. Et donc, tout d’abord, Je dois vous demander : après avoir entendu la prédication, qui est le Dieu selon votre esprit ? (Le Créateur.) Le Dieu selon votre esprit est le Créateur. Y a-t-il autre chose ? Dieu est le Seigneur de toutes choses ; Dieu est Celui qui domine sur toutes choses et qui administre toutes choses. Il a créé tout ce qui existe, Il administre tout ce qui existe et Il domine aussi sur tout ce qui existe et soutient tout ce qui existe. Cela est le statut de Dieu et l’identité de Dieu. Pour toutes choses et tout ce qui existe, la véritable identité de Dieu est le Créateur et le Souverain de toutes choses. Telle est l’identité que Dieu possède et Il est unique parmi toutes choses. Aucune des créatures de Dieu — parmi les hommes ou dans le monde spirituel — ne peut utiliser des moyens ou des prétextes quelconques pour imiter ou remplacer l’identité de Dieu et Son statut, car il est le seul parmi toutes choses qui a cette identité, ce pouvoir, cette autorité et la capacité de dominer sur toutes choses : notre seul et unique Dieu Lui-même. Il vit et marche parmi toutes choses ; Il peut S’élever jusqu’au sommet le plus haut, au-dessus de toutes choses ; Il peut S’humilier en devenant un homme, devenant l’un de ceux qui sont de chair et de sang, Se retrouvant face à face avec les gens et partageant heurs et malheurs avec eux ; en même temps, Il commande tout ce qui existe, Il décide du sort de tout ce qui existe et aussi la direction du mouvement de tout ce qui existe ; de plus, Il guide le destin de toute l’humanité et la direction de l’humanité. Un tel Dieu devrait être adoré, obéi et connu par tous les êtres vivants. Et donc, quel que soit le groupe et le type d’hommes auquel tu appartiennes, croire en Dieu, suivre Dieu, vénérer Dieu, accepter la souveraineté de Dieu et accepter les arrangements de Dieu pour ton sort sont le seul choix et le choix nécessaire pour toute personne, pour tout être vivant. Dans l’unicité de Dieu, les gens voient que Son autorité, Son tempérament juste, Son essence et les moyens par lesquels Il soutient toutes choses sont tous uniques ; Son unicité détermine la véritable identité de Dieu Lui-même et elle détermine Son statut. Et donc, parmi toutes les créatures, si tout être vivant dans le monde spirituel ou dans l’humanité désirait se tenir à la place de Dieu, ce serait impossible, tout comme imiter Dieu serait impossible. Cela est un fait. Quelles sont les exigences envers l’humanité d’un tel Créateur et Souverain qui possède l’identité, le pouvoir et le statut de Dieu Lui-même ? Cela devrait être clair pour vous tous ici présents aujourd’hui et vous devriez le garder en mémoire ; c’est très important pour Dieu et l’homme à la fois !

2) Les différentes attitudes de l’humanité envers Dieu

La façon dont les gens se comportent envers Dieu détermine leur sort et le comportement de Dieu envers eux et Sa manière de les traiter. Maintenant, Je vais donner quelques exemples de la façon dont les gens se comportent envers Dieu. Écoutez quelque chose sur les manières et les attitudes de leur comportement envers Dieu, si elles sont correctes ou non. Considérons la conduite des sept types de gens suivants.

a. Il y a un type de gens dont l’attitude envers Dieu est particulièrement absurde. Ils pensent que Dieu est comme un Bodhisattva ou un saint des traditions humaines et qu’Il a besoin que les gens s’inclinent trois fois quand ils se rencontrent et qu’ils brûlent de l’encens après avoir mangé. Et ainsi, lorsque, dans leur cœur, ils ressentent de la reconnaissance envers Dieu pour Sa grâce, et de la gratitude envers Dieu, ils ont souvent une telle impulsion. Ils ont un grand désir que le Dieu auquel ils croient aujourd’hui, comme l’être saint après qui ils languissent dans leur cœur, accepte leur comportement envers Lui de s’incliner trois fois quand ils se rencontrent et de brûler de l’encens après avoir mangé.

b. Certaines gens voient Dieu comme un Bouddha vivant capable d’éliminer la souffrance de tous les vivants et de les sauver ; ils voient Dieu comme un Bouddha vivant capable de les retirer de la mer de la détresse. La croyance de ces gens en Dieu est l’adoration de Dieu comme un Bouddha. Même s’ils ne brûlent pas d’encens, ne font pas de courbettes ou ne présentent pas d’offrandes, dans leur cœur, leur Dieu est seulement un tel Bouddha et demande seulement qu’ils soient bons et charitables, qu’ils ne tuent aucun être vivant, n’injurient pas les autres, vivent une vie qui semble honnête et ne fassent rien de mauvais, seulement tout cela. Tel est le Dieu dans leur cœur.

c. Certaines gens adorent Dieu comme quelqu’un qui est grand ou célèbre. Par exemple, quel que soit le moyen par lequel ce grand personnage aime parler, quelle que soit son intonation quand il parle, quels mots et quel vocabulaire il utilise, son ton, les gestes de ses mains, ses opinions et ses actions, son maintien, ils imitent tout et ces choses sont ce qu’ils doivent apprendre à reproduire parfaitement au cours de leur croyance en Dieu.

d. Certaines gens voient Dieu comme un monarque, ils sentent qu’Il est au-dessus de tout et personne n’ose L’offenser, et, s’ils le font, ils seront pénalisés. Ils adorent un tel monarque parce que les monarques occupent une certaine place dans leur cœur. Les pensées, l’attitude, l’autorité et la nature des monarques, même leurs intérêts et leur vie personnelle, tout devient quelque chose que ces gens doivent comprendre, des problèmes et des questions qui les préoccupent, et donc, ils adorent Dieu comme un monarque. Une telle forme de croyance est ridicule.

e. Certaines gens ont une foi particulière dans l’existence de Dieu, une foi profonde et inébranlable. Parce que leur connaissance de Dieu est si superficielle et qu’ils n’ont pas beaucoup d’expérience des paroles de Dieu, ils L’adorent comme une idole. Cette idole est le Dieu dans leur cœur. C’est une chose qu’ils doivent craindre, devant laquelle se prosterner et qu’ils doivent suivre et imiter. Ils voient Dieu comme une idole qu’ils doivent suivre toute leur vie. Ils imitent le ton avec lequel Dieu parle et, à l’extérieur, ils imitent ceux que Dieu aime. Ils font souvent des choses qui paraissent naïves, pures et honnêtes, et ils suivent même cette idole comme un partenaire ou un compagnon duquel ils ne peuvent jamais se séparer. Telle est leur forme de croyance.

f. Il y a des gens qui, même après avoir lu un grand nombre des paroles de Dieu et entendu beaucoup de prédication, sentent dans leur cœur que le seul principe de leur comportement envers Dieu est qu’ils soient toujours obséquieux et serviles, ou bien qu’ils devraient louer Dieu et Lui rendre hommage d’une manière qui est irréaliste. Ils croient que Dieu est un Dieu qui les oblige à se comporter d’une telle manière, et ils croient que s’ils ne le font pas, alors, à tout moment, ils peuvent provoquer Sa colère ou pécher contre Lui, et, à la suite de leur péché, Dieu les punira. Tel est le Dieu dans leur cœur.

g. Et puis il y a la majorité des gens qui trouvent un soutien spirituel en Dieu. Parce qu’ils vivent dans ce monde, ils n’ont ni paix ni bonheur et ne trouvent de réconfort nulle part. Après avoir découvert Dieu, quand ils ont vu et entendu Ses paroles, ils sont secrètement joyeux et exaltés dans leur cœur. Et pourquoi ? Ils croient qu’ils ont enfin trouvé un lieu qui leur apportera le bonheur, qu’ils ont enfin trouvé un Dieu qui leur donnera un soutien spirituel. Après avoir accepté Dieu et commencé à Le suivre, ils deviennent heureux, leurs vies sont comblées, ils ne sont plus comme les incroyants qui somnambulent dans la vie comme des animaux et ils sentent qu’ils ont une raison d’espérer dans la vie. Ainsi, ils pensent que ce Dieu peut satisfaire leurs besoins spirituels et apporter un grand bonheur en pensée et en esprit. Sans s’en rendre compte, ils deviennent incapables de quitter ce Dieu qui leur donne un soutien spirituel, qui apporte le bonheur à leur esprit et à toute leur famille. Ils croient que la croyance en Dieu n’a d’autre rôle que de leur apporter un soutien spirituel.

Est-ce que les attitudes envers Dieu de ces différents types de gens existent parmi vous ? (Oui, elles existent.) Si, dans leur croyance en Dieu, certaines gens ont l’une de ces attitudes dans leur cœur, sont-ils en mesure de vraiment se présenter devant Dieu ? Si des gens ont l’une de ces attitudes dans leur cœur, croient-ils en Dieu ? Croient-ils en le Dieu unique Lui-même ? Puisque tu ne crois pas en le Dieu unique Lui-même, en qui crois-tu ? Si celui en qui tu crois n’est pas le Dieu unique Lui-même, il est possible que tu croies en une idole, un grand homme ou un Bodhisattva, il est possible que tu adores le Bouddha dans ton cœur. Par ailleurs, il est possible que tu croies en une personne ordinaire. En somme, en raison des différentes formes de croyance et d’attitudes des gens envers Dieu, les gens placent le Dieu de leur propre connaissance dans leur cœur, ils imposent leur imagination sur Dieu, ils rangent leurs attitudes et imaginations au sujet de Dieu côte à côte avec l’unique Dieu Lui-même, puis ils les exaltent pour en faire un culte. Qu’est-ce que ça signifie quand les gens ont de telles attitudes inappropriées envers Dieu ? Cela signifie qu’ils ont rejeté le vrai Dieu Lui-même et adorent un faux Dieu ; cela signifie qu’en même temps qu’ils croient en Dieu, ils rejettent Dieu, s’opposent à Lui et nient l’existence du vrai Dieu. Si les gens restent attachés à ces formes de croyance, quelle sera la conséquence pour eux ? Avec de telles formes de croyance, peuvent-ils se rapprocher de plus en plus de la satisfaction des exigences de Dieu ? Au contraire, à cause de leurs conceptions et de leurs imaginations, ces gens s’éloignent de plus en plus de la voie de Dieu, car la direction qu’ils cherchent est à l’opposé de la direction que Dieu exige d’eux. Avez-vous déjà entendu parler de l’histoire de l’homme qui voulait aller « vers le sud en conduisant son chariot vers le nord » ? Cela pourrait bien être un cas d’aller vers le sud en orientant son chariot vers le nord. Si les gens croient en Dieu d’une telle manière risible, alors plus tu feras d’efforts, plus tu t’éloigneras de Dieu. Alors, Je te préviens : avant de commencer, tu dois d’abord discerner si tu vas dans la bonne direction. Que tes efforts soient ciblés et assure-toi de te demander : « Le Dieu auquel je crois est-Il le Souverain sur toutes choses ? Ce Dieu auquel je crois est-Il seulement quelqu’un qui me donne un soutien spirituel ? Est-Il mon idole ? Qu’est-ce que ce Dieu auquel je crois exige de moi ? Dieu approuve-t-Il tout ce que je fais ? Le but de tout ce que je fais et poursuis est-il de chercher la connaissance de Dieu ? Est-ce conforme à ce que Dieu exige de moi ? Le chemin que j’emprunte est-il reconnu et approuvé par Dieu ? Dieu est-Il satisfait de ma foi ? » Tu devrais souvent te poser ces questions sans cesse. Si tu veux poursuivre la connaissance de Dieu, alors tu dois avoir une conscience claire et des objectifs clairs avant de pouvoir satisfaire Dieu.

Est-il possible qu’en raison de Sa tolérance, Dieu accepte à contrecœur ces attitudes inappropriées dont Je viens de parler ? Dieu pourrait-Il louer l’attitude de ces gens ? Quelles sont les exigences de Dieu envers l’humanité et ceux qui Le suivent ? Savez-vous clairement quelle attitude Il exige des gens ? Aujourd’hui, J’ai tellement parlé, J’ai beaucoup parlé sur le thème de Dieu Lui-même, ainsi que sur les actes de Dieu et ce qu’Il a et est. Maintenant, savez-vous ce que Dieu veut gagner des gens ? Sais-tu ce que Dieu attend de toi ? Allez, dites-le. Si votre connaissance fondée sur les expériences et sur la pratique est encore déficiente ou très superficielle, vous pouvez dire quelque chose au sujet de votre connaissance de ces paroles. En avez-vous une connaissance sommaire ? Qu’est-ce que Dieu exige de l’homme ? (Loyauté, obéissance.) Quoi d’autre, en plus de la loyauté et de l’obéissance ? Les autres frères et sœurs peuvent aussi parler. (Au cours de ces nombreux échanges, Dieu a tenu à exiger que nous connaissions Dieu, Ses actes, qu’Il est la source de vie pour toutes choses et Il a exigé que nous connaissions Son statut et Son identité, et que nous connaissions notre devoir en tant que créatures de Dieu. Il avait des paroles claires sur ce qui doit faire l’objet de tous nos efforts, sur ce qu’Il exige de nous, quel genre de gens Il aime et quel genre Il déteste.) Et quel est le résultat final lorsque Dieu exige que les gens Le connaissent ? (Ils savent que Dieu est le Créateur et que les gens sont des êtres créés.) Quand ils atteignent une telle connaissance, quels changements y a-t-il dans l’attitude des gens envers Dieu, dans leur comportement et dans leur méthode d’application ou leur tempérament de vie ? Avez-vous déjà pensé à cela ? Peut-on dire qu’après avoir connu Dieu et L’avoir compris, ils deviennent de bonnes personnes ? (La croyance en Dieu ne signifie pas chercher à être une bonne personne.) Et donc, quel genre de personnes doivent-ils être ? (Ils doivent être une créature de Dieu qualifiée.) (Ils doivent être honnêtes.) Y a-t-il autre chose ? (Ils doivent être des personnes qui se soumettent aux orchestrations de Dieu, qui sont capables de vraiment adorer et aimer Dieu.) (Ils doivent posséder une conscience, avoir du sens et être en mesure de vraiment obéir à Dieu.) Autre chose ? (Après avoir vraiment et correctement connu Dieu, nous sommes en mesure de nous comporter envers Dieu comme Dieu, nous saurons toujours que Dieu est Dieu, que nous sommes des êtres créés, que nous devrions adorer Dieu et ne pas déroger de notre position.) Très bien ! Écoutons quelques autres personnes. (Les échanges de Dieu nous permettent de connaître l’autorité de Dieu qui domine sur toutes choses, ils nous permettent de reconnaître qu’Il est le Souverain de toutes choses de sorte que nous pouvons nous soumettre aux environnements que Dieu arrange pour nous chaque jour et pouvons vraiment nous soumettre au devoir que Dieu nous donne.) (Nous connaissons Dieu et nous sommes finalement en mesure d’être des gens qui obéissent vraiment à Dieu, vénèrent Dieu et fuient le mal.) C’est vrai !

3) L’attitude que Dieu exige de l’humanité envers Lui

En fait, Dieu n’est pas très exigeant envers l’humanité ou, au moins, Il n’est pas aussi exigeant que les gens l’imaginent. Sans les paroles de Dieu ou toute expression de Son tempérament, de Ses actes ou de Ses paroles, alors, connaître Dieu serait extrêmement difficile pour vous, car les gens auraient à déduire le sens de Dieu et de Ses intentions, ce qui est très difficile pour eux. Mais, en ce qui concerne l’étape finale de Son œuvre, Dieu a prononcé plusieurs paroles, a fait de nombreuses œuvres et a établi de nombreuses exigences pour l’homme. Dans Ses paroles et Ses nombreuses œuvres, il a informé les gens sur ce qu’Il aime, ce qu’Il déteste et quel genre de gens ils devraient être. Après avoir compris ces choses, les gens devraient avoir une définition précise des exigences de Dieu dans leur cœur, car ils ne croient pas en Dieu dans le vague et l’abstrait, et ils ne croient plus en un Dieu vague ni ne suivent plus Dieu dans le vague, l’abstrait et le néant ; au contraire, les gens peuvent entendre les déclarations de Dieu, ils sont en mesure de comprendre les normes de Ses exigences et de les satisfaire, et Dieu utilise le langage de l’humanité pour dire aux gens tout ce qu’ils doivent savoir et comprendre. Aujourd’hui, si les gens ne connaissent toujours pas les exigences de Dieu envers eux, ce que Dieu est, pourquoi ils croient en Dieu, comment ils devraient croire en Dieu et se comporter envers Lui, alors il y a un problème. Juste à l’instant, chacun d’entre vous a parlé d’un aspect ; vous êtes au courant de certaines choses, que ces choses soient générales ou spécifiques, mais Je veux vous dire quelles sont les exigences correctes, complètes et spécifiques de Dieu envers l’humanité. Ce ne sont que quelques paroles, et très simples. Vous connaissez peut-être déjà ces paroles. Les exigences correctes de Dieu envers l’humanité et ceux qui Le suivent sont les suivantes. Dieu exige cinq choses de ceux qui Le suivent : la vraie croyance, l’adhérence loyale, l’obéissance absolue, la vraie connaissance et la vénération sincère.

Dans ces cinq choses, Dieu exige que les gens ne Le questionnent plus ni ne Le suivent en utilisant leur imagination ou leurs points de vue vagues et abstraits ; ils ne doivent pas avoir des conceptions ou des imaginations quand ils suivent Dieu. Dieu exige que tous ceux qui Le suivent le fassent loyalement, pas tièdement ou évasivement. Quand Dieu établit des exigences pour toi, ou te teste, te juge, traite avec toi et t’émonde ou te discipline et te châtie, tu devrais Lui être absolument obéissant. Tu ne devrais pas demander la cause ou poser des conditions, encore moins parler de la raison. Ton obéissance doit être absolue. La connaissance de Dieu est l’aspect qui fait le plus défaut aux gens. Ils soumettent souvent Dieu à des dictons, des déclarations et des paroles qui n’ont aucun rapport avec Lui, croyant que ces paroles sont la définition la plus précise de la connaissance de Dieu. Ils ne se doutent pas que ces dictons qui viennent de l’imagination des gens, de leur propre raisonnement et de leur propre intelligence n’ont pas la moindre relation avec l’essence de Dieu. Et donc, Je veux vous dire que dans la connaissance que Dieu désire voir chez les gens, Dieu n’exige pas seulement que tu reconnaisses Dieu et Ses paroles, mais que ta connaissance de Dieu soit correcte. Même si tu ne peux dire qu’une seule phrase ou es un petit peu conscient, ce petit peu de conscience est correct et vrai et compatible avec l’essence de Dieu Lui-même. Car Dieu déteste les louanges et les mentions élogieuses irréalistes et inconsidérées que les gens font à Son sujet. Plus que cela, Il déteste que les gens Le traitent comme de l’air. Il déteste que dans leur discussion des thèmes sur Dieu les gens parlent avec désinvolture, qu’ils parlent à volonté et sans hésitation, comme bon leur semble ; en plus, Il déteste ceux qui croient connaître Dieu et se vantent de leur connaissance de Dieu, discutant des thèmes sur Dieu sans contrainte ni réserve. La dernière de ces cinq exigences était la vénération sincère. Elle est l’exigence ultime de Dieu envers tous ceux qui Le suivent. Quand les gens ont la bonne et vraie connaissance de Dieu, ils sont en mesure de vraiment vénérer Dieu et de fuir le mal. Cette vénération vient du fond de leur cœur parce qu’ils sont prêts, et non parce que Dieu les a poussés. Dieu n’exige pas que tu Lui fasses cadeau d’une belle attitude, d’une conduite ou d’un comportement extérieur à Son égard ; au contraire, Il demande que tu Le vénères et Le craignes des profondeurs de ton cœur. Cette vénération est réussie en raison des changements dans ton tempérament de vie, parce que tu as la connaissance de Dieu, parce que tu as une bonne compréhension des actes de Dieu et de l’essence de Dieu et parce que tu as reconnu le fait que tu es l’une des créatures de Dieu. Et donc, Mon objectif en utilisant le mot « sincère » pour définir la vénération ici, c’est que l’humanité comprenne que la vénération des gens pour Dieu doit venir du fond de leur cœur.

Considère maintenant ces cinq exigences : quelqu’un parmi vous est-il capable d’atteindre les trois premières ? Je veux dire la vraie croyance, l’adhérence loyale et l’obéissance absolue. Quelqu’un parmi vous est-il capable de satisfaire ces choses ? Je sais que si Je mentionnais toutes les cinq, personne d’entre vous incontestablement ne pourrait les satisfaire, mais Je les ai réduites à trois. Réfléchis à savoir si tu les réalises ou non. La « vraie croyance » est-elle facile à satisfaire ? (Non, elle ne l’est pas.) Elle ne l’est pas parce que les gens questionnent Dieu souvent. « L’adhérence loyale » est-elle facile à satisfaire ? (Non, elle ne l’est pas.) À quoi se réfère « loyale » ? (Ne pas être tiède, mais être engagé de tout cœur.) Oui, ne pas être tiède, mais être engagé de tout cœur. Vous avez tapé en plein dans le mille ! Alors, êtes-vous capables de satisfaire cette exigence ? Vous devez vous efforcer davantage. Jusqu’à maintenant, vous n’avez pas encore réalisé cette exigence ! Qu’en est-il de « l’obéissance absolue » ? L’avez-vous réalisée ? (Non.) Vous n’avez pas réalisé cela non plus. Vous êtes souvent désobéissants et rebelles, souvent vous n’écoutez pas ou vous ne voulez pas obéir ou entendre. Ces trois sont les exigences les plus fondamentales réalisées par les gens à la suite de leur entrée dans la vie, et vous ne les réalisez toujours pas. Donc, en ce moment, votre potentiel est-il grand ? Aujourd’hui, après M’avoir entendu dire ces paroles, vous sentez-vous anxieux ? (Oui !) C’est juste que vous vous sentiez anxieux. Je me sens anxieux pour vous ! Je ne vais pas aborder les deux autres exigences ; sans aucun doute, personne ne peut les satisfaire. Vous êtes anxieux. Alors, avez-vous établi vos objectifs ? Quels objectifs devriez-vous poursuivre et dans quelle direction devriez-vous consacrer vos efforts ? Avez-vous un objectif ? (Oui.) Quel est votre objectif ? Dites-Moi. (Chercher la vérité, chercher la connaissance de Dieu dans Ses paroles et, finalement, vénérer Dieu et Lui obéir.) Permettez-Moi de vous parler franchement : lorsque vous aurez réalisé ces cinq exigences, vous aurez satisfait Dieu. Chacune d’elles est un signe, un signe que l’entrée dans la vie des gens a atteint la maturité et l’objectif final. Même si Je choisissais de parler en détail d’une seule de ces exigences et exigeais que vous la satisfassiez, ce ne serait pas facile à satisfaire ; les gens doivent endurer un nombre de difficultés et consacrer un certain effort. Et quel genre de mentalité devriez-vous avoir ? Ce devrait être la même que celle d’un cancéreux en attente d’une opération. Et pourquoi est-ce que Je dis cela ? Si tu veux croire en Dieu, si tu veux gagner Dieu et Sa satisfaction, alors, si tu ne souffres pas une certaine douleur ou ne consacres pas un certain effort, tu ne pourras pas satisfaire ces choses. Vous avez entendu beaucoup de prédication, mais l’avoir entendue ne signifie pas que cette prédication soit tienne ; tu dois l’absorber et la transformer en quelque chose qui t’appartient, tu dois l’intégrer dans ta vie et l’amener dans ton existence, permettant à ces paroles et à cette prédication de guider ta façon de vivre et d’apporter une valeur et une signification existentielles à ta vie. Et alors, ton écoute de ces paroles aura de la valeur. Si Mes paroles n’améliorent aucunement ta vie ou n’apportent aucune valeur à ton existence, alors il n’y a pas de raison que tu les écoutes. Vous comprenez cela, n’est-ce pas ? Ayant compris cela, alors, le reste dépend de vous. Vous devez vous mettre au travail ! Vous devez être sincères en toutes choses ! Ne soyez pas distraits. Le temps file ! La plupart d’entre vous croient déjà depuis plus de dix ans. Repensez à ces dix ans de croyance : qu’avez-vous gagné ? Et combien de décennies vous reste-t-il en cette vie ? Pas beaucoup ; quoi que tu fasses, ne dis pas que dans Son œuvre Dieu t’attend et qu’Il te réserve des opportunités. C’est clair, Dieu ne recommencera pas ni ne fera la même œuvre. Peux-tu annuler tes dix dernières années ? Chaque jour qui passe et chaque pas que tu prends abrègent les jours qu’il te reste d’une journée, les diminuent d’une journée, n’est-ce pas ? Le temps n’attend personne ! Ta croyance en Dieu sera un gain pour toi seulement si tu la considères comme la plus grande chose de ta vie, plus importante que la nourriture, les vêtements ou toute autre chose ! Si tu crois seulement quand tu en as le temps et si tu es incapable de consacrer toute ton attention à ta croyance, si tu te contentes toujours de te débrouiller et si tu es désordonné, alors tu ne gagneras rien. Vous comprenez cela, n’est-ce pas ? Nous terminerons ici aujourd’hui ! À la prochaine ! (Dieu soit loué !)

Le 15 février 2014

Notes de bas de page :

[a] Le texte original omet : « avec laquelle ces gens deviennent des humains ».

[b] Le texte original omet : « avant qu’ils ne se réincarnent ».

00:00
00:00

0résultats de recherche