326 Le plus triste dans la croyance de l'humanité en Dieu

Le pire échec de l'homme dans la foi

est de chercher à obéir et à adorer Dieu

en complotant pour ses propres bénédictions

et sa meilleure destination.

Qui abandonnera ses idéaux

même s'il sait qu'il est pathétique et haineux ?

Qui peut stopper ses propres pas

et cesser de ne penser qu'à lui-même ?


Le plus triste dans la croyance humaine

est que l'homme mène sa propre gestion,

sans tenir compte de l'œuvre de Dieu,

de la gestion de Dieu, de Sa gestion.


Dieu a besoin de coopérateurs

pour mener à bien Sa gestion,

de gens qui obéissent

et se donnent tout entiers

à l'œuvre de Sa gestion.

Il n'a pas besoin de mendiants ou de ceux

qui travaillent pour avoir Sa récompense.

Il méprise ceux qui

s'endorment sur leurs lauriers.


Le plus triste dans la croyance humaine

est que l'homme mène sa propre gestion,

sans tenir compte de l'œuvre de Dieu,

de la gestion de Dieu, de Sa gestion.


Dieu hait les sans pitié

qui n'aiment pas Son œuvre

et ne parlent que de paradis et de faveurs.

Il a encore plus de dégoût

pour ceux qui tirent profit

de l'opportunité qu'offre

Son œuvre pour sauver l'humanité.

Car ils n'ont jamais tenu compte

de ce que Dieu souhaite

accomplir et obtenir par Son œuvre.

Ils exploitent Son œuvre pour être bénis.

Sans se soucier de Son cœur,

ils sont préoccupés

par leurs propres perspectives

et leur propre sort.


Le plus triste dans la croyance humaine

est que l'homme mène sa propre gestion,

sans tenir compte de l'œuvre de Dieu,

de la gestion de Dieu, de Sa gestion.


Ceux qui n'aiment pas la gestion de Dieu

et se moquent de la façon

dont Il sauve l'humanité

font ce qui leur plaît

loin de la gestion de Dieu.

Leur comportement n'est ni remémoré

ni approuvé par Dieu,

ni considéré favorablement par Lui.


Le plus triste dans la croyance humaine

est que l'homme mène sa propre gestion,

sans tenir compte de l'œuvre de Dieu,

de la gestion de Dieu, de Sa gestion.


Paroles adaptées de La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, Addendum 3 : L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu

Précédent: 325 La foi de l’homme en Dieu est intolérablement mauvaise

Suivant: 327 La laideur de l’homme qui cherche à plaire à Dieu pour sa destination

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contenu connexe

101 Si Dieu ne m’avait sauvé

ⅠSi Dieu ne m’avait sauvé,je serais encore errant dans le monde,luttant et souffrant dans le péché,vivant sans aucun espoir.Si Dieu ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp