L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suivre l’Agneau et chanter de nouvelles chansons

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

271. Pierre connaissait Dieu le mieux

La rapidité

271. Pierre connaissait Dieu le mieux

I

Pierre fut fidèle à Dieu pendant des années,

mais jamais il n’eut un cœur plaintif.

Job même ne fut pas son égal ;

encore moins les saints de tous temps.

Il chercha à connaître Dieu,

même quand Satan complotait,

ayant servi des années selon Dieu ;

Satan ne pouvait l’exploiter.

Pierre connut Dieu,

Pierre connut Dieu le mieux.

Sa connaissance de Dieu fut plus grande

que celle de quiconque.

II

Pierre s’inspira de la foi de Job,

mais aussi, il perçu clairement ses faiblesses,

Job eut une grande foi,

mais ne comprit pas le monde spirituel.

Il dit bien des choses erronées,

pas conformes à la vérité.

Son savoir était superficiel,

incapable d’être parfait.

Pierre connut Dieu,

Pierre connut Dieu le mieux.

Sa connaissance de Dieu fut plus grande

que celle de quiconque.

III

Pierre cherchait toujours

à acquérir un sens de l’esprit.

Fixé sur l’observation

de la dynamique du monde spirituel,

il comprit la volonté de Dieu,

mais aussi, certains plans de Satan.

Sa connaissance de Dieu fut plus grande

que celle de quiconque.

Pierre connut Dieu,

Pierre connut Dieu le mieux.

Sa connaissance de Dieu fut plus grande

que celle de quiconque.

Pierre connut Dieu,

Pierre connut Dieu le mieux.

Sa connaissance de Dieu fut plus grande

que celle de quiconque.

Sa connaissance de Dieu fut plus grande

que celle de quiconque.

Sa connaissance de Dieu fut plus grande

que celle de quiconque.

 

Extrait de « Les déclarations de Dieu à l’Univers entier La huitième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Précédent:Crains Dieu pour gagner Sa protection

Suivant:Plus l’œuvre de Dieu s’oppose aux notions des hommes, plus Dieu les rend parfaits