Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 19

Dans l’imagination des gens, à ce qu’il semble, Dieu soit très noble et Il est insondable. C’est comme si Dieu ne résidait pas parmi les hommes, comme s’Il dédaignait les gens parce qu’Il est si hautain. Dieu, cependant, brise les notions des gens et les élimine toutes, les enfouissant dans des « tombes » où elles se transforment en cendres. L’attitude de Dieu envers les notions des hommes est similaire à Son attitude envers les morts, les définissant à volonté. Il semble que les « notions » n’aient pas de réactions ; par conséquent, Dieu a fait cette œuvre depuis la création du monde jusqu’à maintenant et n’a jamais arrêté. À cause de la chair, les humains sont corrompus par Satan et, à cause des actions de Satan sur la terre, les humains forment toutes sortes de notions au cours de leurs expériences. C’est ce que l’on appelle « la formation naturelle ». C’est la dernière étape de l’œuvre de Dieu sur la terre, donc la méthode de Son œuvre a atteint son sommet, et Il intensifie Sa formation des gens afin qu’ils puissent être rendus complets dans Son œuvre finale, satisfaisant enfin la volonté de Dieu. Avant, il n’y avait que l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit parmi l’humanité, mais pas de paroles prononcées par Dieu Lui-même. Quand Dieu a parlé de Sa propre voix, tout le monde a été étonné, et les paroles d’aujourd’hui sont encore plus déroutantes. Leur signification est encore plus difficile à comprendre et les humains semblent être éblouis, car cinquante pour cent de Ses paroles sont entre guillemets. « Quand Je parle, les gens écoutent Ma voix avec une attention soutenue ; mais quand Je fais silence, ils recommencent leur propre “entreprise.” » Ce passage contient un mot entre guillemets. Plus Dieu parle avec humour, comme Il le fait ici, plus Ses paroles peuvent attirer les gens à les lire. Les gens sont capables d’accepter d’être traités quand ils sont détendus. Cependant, il s’agit principalement d’empêcher que plus de gens soient découragés ou déçus quand ils n’ont pas compris pas les paroles de Dieu. C’est une tactique dans la guerre de Dieu contre Satan. Ce n’est que de cette façon que les gens resteront intéressés aux paroles de Dieu et continueront d’y prêter attention même lorsqu’ils ne peuvent pas en suivre le fil. Cependant, il y a aussi beaucoup de charme dans toutes Ses paroles qui ne sont pas insérées entre guillemets, et elles sont donc plus remarquables et font que les gens aiment encore plus les paroles de Dieu et sentent la douceur de Ses paroles dans leur propre cœur. Comme les paroles de Dieu viennent sous une grande variété de formes et sont riches et diverses, et parce qu’il n’y a pas de répétition des substantifs parmi les nombreuses paroles de Dieu, dans leur troisième sens, les gens croient que Dieu est toujours nouveau et jamais ancien. Par exemple : « Je ne demande pas aux gens d’être de simples “consommateurs” ; Je leur demande aussi d’être des “producteurs” qui infligent une défaite à Satan. » Les mots « consommateur » et « producteur » dans cette phrase ont une signification similaire à certains mots prononcés dans les temps passés, mais Dieu n’est pas inflexible : plutôt, Il rend les gens conscients de Sa fraîcheur et ainsi, ils chérissent l’amour de Dieu. L’humour dans le discours de Dieu contient Son jugement et Ses exigences de l’humanité. Comme les paroles de Dieu ont toutes des objectifs, comme elles ont toutes une signification, Son humour n’est pas simplement destiné à alléger l’atmosphère ou à faire éclater les gens de rire, ni à simplement détendre leurs muscles. Plutôt, l’humour de Dieu a pour but de libérer les humains de cinq mille ans de servitude pour qu’ils ne soient plus jamais liés, afin qu’ils soient plus capables d’accepter les paroles de Dieu. La méthode de Dieu consiste à utiliser une cuillerée de sucre pour faire passer le médicament ; Il ne force pas les gens à avaler des médicaments amers. Il y a quelque chose d’amer dans le doux, et aussi de la douceur dans l’amer.

« Quand une faible lueur se lève à l’Est, toutes les personnes de l’univers y accordent un peu plus d’attention. Non plus alourdis de sommeil, les humains tentent l’aventure pour observer la source de cette lumière orientale. En raison de leur capacité limitée, personne n’a encore été capable de voir le lieu d’origine de la lumière. » C’est ce qui se passe partout dans l’univers, pas seulement parmi les fils de Dieu et Son peuple. Les gens des cercles religieux et les incroyants ont tous cette réaction. Dans le moment où la lumière de Dieu brille, leurs cœurs changent tous graduellement, et ils commencent à découvrir, sans le faire exprès, que leur vie n’a pas de sens, que la vie humaine est sans valeur. Les humains ne poursuivent pas un avenir, n’accordent pas de considération à demain ni ne s’inquiètent pour demain : ils s’attachent plutôt à l’idée qu’ils devraient manger et boire davantage pendant qu’ils sont encore « jeunes » et que tout en aura valu la peine une fois que le dernier jour arrivera. Les humains n’ont aucun désir d’aucune sorte de gouverner le monde. La vigueur de l’amour de l’humanité pour le monde a été entièrement dérobée par le « diable », mais personne ne sait ce qu’en est la racine. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est d’aller et venir en s’informant les uns les autres, car le jour de Dieu n’est pas encore venu. Un jour, tout le monde verra les réponses à tous les mystères insondables. C’est exactement ce que Dieu voulait dire quand Il a déclaré : [L]es humains se réveillent de leur sommeil et de leur rêve, et alors seulement, ils se rendent compte que Mon jour est graduellement arrivé sur eux. » Quand ce temps viendra, tous les hommes qui appartiennent à Dieu seront comme des feuilles vertes « attendant de jouer leur rôle pour Moi pendant que Je suis sur la terre. » Tellement d’hommes parmi les élus de Dieu en Chine rechutent après que Dieu ait fait entendre Sa voix, et donc Dieu dit : « […] pourtant, impuissantes à modifier les faits, [ils] ne peuvent qu’attendre que Je prononce Ma sentence. » Il y en aura encore à éliminer parmi eux ; tous ne resteront pas inchangés. Plutôt, les hommes ne peuvent être conformes aux normes qu’après avoir été mis à l’épreuve, à travers laquelle on leur attribue des « certificats de qualité » ; sinon, ils deviendront des déchets sur le tas de ferraille. Dieu indique constamment le véritable état de l’humanité, de sorte que les gens sentent de plus en plus que Dieu est un mystère. « S’Il n’était pas Dieu, comment pourrait-Il si bien connaître notre véritable état ? » Néanmoins, à cause de la faiblesse des hommes, « [D]ans le cœur des hommes, Je ne suis ni élevé ni abaissé. En ce qui les concerne, peu importe que J’existe ou non. » N’est-ce pas précisément l’état de tous les hommes qui correspond le mieux à la réalité ? En ce qui concerne les hommes, Dieu existe quand ils Le cherchent et n’existe pas quand ils ne Le cherchent pas. En d’autres termes, Dieu existe dans le cœur des humains dès l’instant où ils ont besoin de Son aide, mais quand ils n’ont plus besoin de Lui, Il n’existe plus. C’est ce qui est dans le cœur des gens. En réalité, tout le monde sur la terre pense ainsi, y compris tous les « athées », et leur « impression » de Dieu est aussi vague et opaque.

« Par conséquent, les montagnes deviennent des frontières entre les nations sur la terre, les mers deviennent des obstacles pour garder les gens de différentes contrées séparés, et l’air devient ce qui circule de personne à personne dans les espaces au-dessus de la terre. » C’est l’œuvre que Dieu a faite en créant le monde. Mentionner cela ici est déconcertant pour les hommes : se pourrait-il que Dieu veuille créer un autre monde ? Il est juste de dire ceci : chaque fois que Dieu parle, Ses paroles contiennent la création, la gestion et la destruction du monde ; c’est seulement que parfois elles sont claires, et parfois elles sont vagues. Toute la gestion de Dieu est incarnée dans Ses paroles : c’est simplement que les gens ne peuvent pas les distinguer. Les bénédictions que Dieu accorde aux humains font croître leur foi au centuple. De l’extérieur, il semble que Dieu leur fasse une promesse, mais essentiellement, c’est la mesure des exigences de Dieu aux élus de Son royaume. Ceux qui sont aptes à servir resteront, tandis que ceux qui ne le sont pas seront engloutis dans une calamité tombant du ciel. « Le tonnerre, rugissant à travers les cieux, frappera les humains ; les hautes montagnes les enfouiront en tombant ; les bêtes sauvages affamées les dévoreront ; et les océans, déferlant, submergeront leurs têtes. Pendant que l’humanité s’engagera dans un conflit fratricide, tous les humains chercheront leur propre destruction dans les calamités qui surgiront du milieu d’eux. » C’est le « traitement spécial » qui sera infligé à ceux qui ne répondent pas à la norme et qui, par la suite, n’obtiendront pas le salut dans le royaume de Dieu. Plus Dieu dit des choses comme : « Sous la direction de Ma lumière, vous briserez sûrement l’emprise des forces des ténèbres. Au milieu de l’obscurité, vous ne perdrez sûrement pas la lumière qui vous guide », plus les gens prennent conscience de leur propre respectabilité ; ainsi, ils ont plus de foi pour chercher une nouvelle vie. Dieu pourvoit aux humains comme ils le demandent. Une fois que Dieu les a exposés dans une certaine mesure, Il change Sa façon de parler, utilisant un ton de bénédiction pour obtenir le meilleur résultat. Avoir des exigences pour l’homme de cette façon donne des résultats plus pratiques. Parce que les gens sont tous disposés à parler affaires avec leurs homologues – ils sont tous des experts en affaires –, c’est exactement ce que Dieu vise en disant cela. Alors, qu’est-ce que « Sinim » ? Ici, Dieu ne fait pas référence au royaume sur la terre, qui est corrompu par Satan, mais plutôt à une assemblée de tous les anges qui sont venus de Dieu. Les mots « rester fermes et inébranlables » impliquent que les anges briseront toutes les forces de Satan, établissant Sinim dans l’univers entier. Donc, la signification réelle de Sinim est une assemblée de tous les anges sur la terre, et ici, cela se réfère à ceux qui sont sur la terre. Par conséquent, le royaume qui existera par la suite sur la terre s’appellera « Sinim », et non le « royaume ». Il n’y a pas une signification réelle au « royaume » sur terre : c’est essentiellement Sinim. Ainsi, c’est seulement en le reliant à la définition de Sinim que l’on peut connaître le vrai sens des mots : « vous rayonnerez sûrement dans l’univers entier avec Ma gloire. » Cela démontre le classement de tous les hommes sur terre dans le futur. Les hommes de Sinim seront tous des rois qui gouverneront tous les peuples sur la terre après avoir subi le châtiment. Tout sur la terre fonctionnera normalement à cause de la gestion des hommes de Sinim. Cela n’est rien de plus qu’une ébauche de la situation. Tous les humains resteront dans le royaume de Dieu, signifiant qu’ils seront laissés dans Sinim. Les humains sur la terre pourront communiquer avec les anges. Ainsi, le ciel et la terre seront connectés, ou en d’autres termes, tous les gens sur la terre se soumettront à Dieu et L’aimeront comme le font les anges dans les cieux. À ce moment-là, Dieu apparaîtra ouvertement à tous les hommes sur la terre et leur permettra de voir Son vrai visage de leurs yeux nus, et Il se révélera à eux à tout moment.

Précédent : Chapitre 18

Suivant : Chapitre 20

Contenu connexe