Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Interprétation de la vingtième déclaration

Dieu a créé toute l’humanité et a conduit toute l’humanité jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, Dieu sait tout ce qui arrive parmi les hommes : Il connaît l’amertume dans le monde de l’homme, comprend la douceur dans le monde de l’homme, et ainsi chaque jour Il décrit les conditions de vie de toute l’humanité et, de plus, traite de la faiblesse et de la corruption de toute l’humanité. Ce n’est pas le désir du cœur de Dieu que toute l’humanité soit jetée dans le puits de l’abîme, ou que la totalité de l’humanité soit sauvée. Il y a toujours un principe aux actions de Dieu, mais personne n’est capable de saisir les lois de tout ce qu’Il fait. Quand les gens deviennent conscients de la majesté et de la colère de Dieu, Dieu change immédiatement le ton à la miséricorde et à l’amour, mais quand les gens connaissent la miséricorde et l’amour de Dieu, Il change immédiatement le ton encore une fois, rendant Ses paroles aussi difficiles à manger qu’un poulet vivant. Dans toutes les paroles de Dieu, le commencement n’a jamais été répété et aucune de Ses paroles n’a jamais été prononcée selon le principe des déclarations d’hier ; même le ton n’est pas le même, il n’y a pas non plus de lien dans le contenu, ce qui rend les gens encore plus perplexes. C’est la sagesse de Dieu et la révélation de Son tempérament. Il utilise le ton et la manière de Son discours pour disperser les conceptions des gens, afin de confondre Satan, privant Satan de l’opportunité d’empoisonner les actes de Dieu. La splendeur des actions de Dieu fait que l’esprit des gens est sous le choc à cause des paroles de Dieu. Ils sont à peine capables de trouver leur propre porte d’entrée, ou ne savent même pas quand ils sont censés manger ou se reposer, réalisant ainsi vraiment « la négligence du sommeil et de la nourriture pour se dépenser pour Dieu ». Pourtant, même à ce stade, Dieu reste insatisfait des circonstances présentes et est toujours en colère contre l’homme, le forçant à montrer son vrai cœur. Sinon, à la moindre indulgence de Dieu, les gens « obéiraient » immédiatement et se relâcheraient. C’est la bassesse de l’homme ; il ne peut pas être cajolé, mais doit être battu ou traîné pour le faire bouger. « De tous ceux que J’observe, personne ne M’a jamais cherché volontairement et directement. Ils viennent tous devant Moi sur l’insistance des autres, suivant la majorité, et ils ne veulent pas payer le prix ou y mettre le temps pour enrichir leur vie. » Telles sont les circonstances de tous ceux qui sont sur la terre. Ainsi, sans le travail des apôtres ou des conducteurs, tous les hommes se seraient dispersés depuis longtemps, et ainsi, à travers les ères, les apôtres et les prophètes n’ont pas manqué.

Dans ces déclarations, Dieu accorde une attention particulière à résumer les conditions de vie de toute l’humanité. Des paroles comme : « La vie de l’homme n’a pas la moindre chaleur et est dépourvue de toute saveur humaine et de toute lumière, et pourtant il s’y est habitué, vivant une vie dépourvue de valeur et dans la hâte sans atteindre quoi que ce soit. En un clin d’œil, le jour de la mort survient, et l’homme meurt d’une mort pénible. » sont toutes de ce genre. Pourquoi Dieu a-t-Il guidé l’expérience de vie de l’humanité jusqu’à aujourd’hui, et pourtant révèle aussi le vide de la vie dans le monde de l’homme ? Et pourquoi décrit-Il la vie entière de tous les hommes comme « une arrivée rapide et un départ rapide » ? On peut dire que tout cela est le plan de Dieu, que tout est ordonné par Dieu, et en tant que tel, à un autre égard, cela reflète comment Dieu méprise tout sauf la vie dans la divinité. Bien que Dieu ait créé toute l’humanité, Il n’a vraiment jamais pris plaisir à l’expérience de vie de toute l’humanité, et donc Il permet simplement à l’humanité d’exister sous la corruption de Satan. Après que l’humanité aura vécu ce processus, Il anéantira ou sauvera l’humanité, et ainsi l’homme réalisera une vie sur terre qui n’est pas vide. Tout cela fait partie du plan de Dieu. Et ainsi, il y a toujours un désir dans la conscience de l’homme, qui a fait que personne n’est content de mourir d’une mort innocente, mais les seuls qui réalisent ce souhait sont les hommes des derniers jours. Aujourd’hui, les gens vivent encore dans un vide irréversible et attendent toujours ce souhait invisible : « Lorsque Je couvre Mon visage avec Mes mains et pousse les gens sur le sol, ils se sentent immédiatement à court de souffle et sont à peine capables de survivre. Ils crient tous vers Moi, terrifiés de peur que Je ne les détruise, car ils veulent tous voir Mon jour de gloire. » Telles sont les circonstances de tous les hommes aujourd’hui. Ils vivent tous dans un « vacuum », sans « oxygène », ce qui leur rend la respiration difficile. Dieu utilise le souhait dans la conscience de l’homme pour soutenir la survie de toute l’humanité ; sinon, tous « quitteraient la maison pour se faire moines », et ensuite l’humanité s’éteindrait et verrait sa fin. Ainsi, c’est à cause de la promesse que Dieu a faite à l’homme que l’homme a survécu jusqu’à aujourd’hui. C’est la vérité, mais l’homme n’a jamais découvert cette loi, et donc il ne sait pas pourquoi il est « craignant profondément que la mort le menace une seconde fois ». Étant humain, personne n’a le courage de continuer à vivre, mais personne n’a jamais eu le courage de mourir, et donc Dieu dit que les hommes « meurent d’une mort amère ». Telle est la vraie situation parmi les hommes. Selon leurs perspectives, certains hommes ont peut-être fait face à des échecs et à des pensées de mort, mais ces pensées ne se sont jamais concrétisées ; certains ont peut-être pensé à la mort à cause de conflits familiaux, mais sont préoccupés par leur bien-aimé et restent incapables de réaliser leur souhait ; certains ont peut-être pensé à la mort à cause des coups portés à leur mariage, mais ils ne veulent pas aller jusqu’au bout. Ainsi, les gens meurent avec des griefs ou des regrets éternels dans leur cœur. Tels sont les états variés de tous les hommes. Regardant le vaste monde de l’homme, les hommes vont et viennent dans un flux sans fin et, bien qu’ils sentent qu’ils seraient plus heureux de mourir que de vivre pour la forme seulement, jamais personne n’a donné l’exemple en mourant et en revenant, disant aux vivants comment jouir de la joie de la mort. Les hommes sont des misérables : ils n’ont ni honte ni amour-propre, et ils reviennent toujours sur leur parole. Dans Son plan, Dieu a prédestiné un groupe d’hommes qui jouiraient de Sa promesse, et ainsi Dieu dit : « plusieurs ont vécu dans la chair, et plusieurs sont morts et nés à nouveau sur la terre. Pourtant, jamais aucun d’entre eux n’a eu l’occasion de jouir des bénédictions du royaume aujourd’hui. » Tous ceux qui jouissent des bénédictions du royaume aujourd’hui ont été prédestinés par Dieu depuis qu’Il a créé le monde. Dieu a fait des arrangements pour que ces esprits vivent dans la chair pendant les derniers jours, et finalement, Dieu gagnera ce groupe d’hommes, et fera des arrangements pour qu’ils soient dans Sinim. Parce que l’esprit de ces hommes est essentiellement un ange, Dieu dit : « N’y a-t-il vraiment jamais eu aucune trace de Moi dans l’esprit de l’homme ? » En fait, quand les hommes vivent dans la chair, ils restent ignorants des affaires du royaume spirituel. De ces simples mots, on peut voir l’humeur de Dieu : les simples mots : « L’homme Me lance un regard méfiant » expriment la psychologie complexe de Dieu. Du temps de la création jusqu’à aujourd’hui, dans le cœur de Dieu, il y a toujours eu du chagrin accompagné de colère et de jugement, car les gens sur terre sont incapables de se soucier du désir du cœur de Dieu, tout comme Dieu dit : « L’homme est comme un sauvage de montagne. » Et pourtant Dieu dit aussi :« Le jour viendra où l’homme nagera à Mon côté au milieu de l’océan puissant, de sorte qu’il pourra profiter de toutes les richesses de la terre et perdre le risque d’être avalé par la mer. » C’est l’accomplissement du désir du cœur de Dieu, et on peut aussi le décrire comme une tendance inévitable, et il symbolise l’accomplissement de l’œuvre de Dieu.

Quand le royaume descendra entièrement sur la terre, tous les hommes retrouveront leur ressemblance originelle. Ainsi, Dieu dit : « J’aime sièger sur Mon trône dans les hauteurs, Je vis parmi les étoiles. Et les anges M’offrent de nouveaux chants et de nouvelles danses. Leur propre fragilité ne fait plus couler de larmes sur leurs joues. Je n’entends plus les anges pleurant devant Moi et personne ne se plaint de difficultés. » Cela montre que le jour où Dieu acquiert la gloire complète, c’est le jour où l’homme jouit de son repos ; les gens ne se précipitent plus à cause de la perturbation de Satan, le monde cesse de progresser, et les gens vivent en repos, car les myriades d’étoiles au firmament sont renouvelées, et le soleil, la lune, les étoiles et ainsi de suite, et toutes les montagnes et les rivières dans le ciel et sur la terre sont toutes changées. Et parce que l’homme a changé et que Dieu a changé, toutes choses changeront aussi. C’est le but ultime du plan de gestion de Dieu et ce qui sera finalement atteint. Dieu dit toutes ces paroles principalement pour que l’homme Le connaisse. Les gens ne comprennent pas les décrets administratifs de Dieu. Tout ce que Dieu fait est orchestré et arrangé par Dieu Lui-même et Dieu ne veut pas laisser quiconque s’interposer ; au lieu de cela, Il permet aux gens de voir que tout est arrangé par Lui et inatteignable par l’homme. Même si l’homme peut le voir ou a du mal à l’imaginer, tout est contrôlé par Dieu seul, et Dieu ne veut pas que ce soit entaché par la moindre pensée humaine. Dieu ne pardonnera certainement pas à ceux qui participent, même un petit peu ; Dieu est le Dieu qui est jaloux de l’homme et il semble que l’Esprit de Dieu soit particulièrement sensible à cet égard. Ainsi, quiconque a la moindre intention de s’interposer sera immédiatement assailli par les flammes dévorantes de Dieu, les transformant en cendres dans le feu. Dieu ne permet pas aux gens d’afficher leurs dons comme ils le veulent, car tous ceux qui sont doués sont sans vie ; ces supposés dons ne servent qu’à Dieu et proviennent de Satan, et sont donc particulièrement méprisés par Dieu qui ne fait aucune concession à cet égard. Pourtant, ce sont souvent des hommes sans vie qui sont susceptibles de participer à l’œuvre de Dieu et, de plus, leur participation reste inconnue, car elle est déguisée par leurs dons. À travers les ères, ceux qui sont doués n’ont jamais tenu ferme, car ils sont sans vie et n’ont donc aucun pouvoir de résistance. Ainsi, Dieu dit : « Si Je ne parle pas clairement, l’homme ne retrouvera jamais la raison et sans le vouloir tombera dans Mon châtiment, car il ne Me connaît pas dans Ma chair. » Tous ceux qui sont de chair et de sang sont guidés par Dieu, mais vivent aussi dans l’esclavage de Satan, et donc les gens n’ont jamais eu une relation normale entre eux, que ce soit à cause de la luxure, de l’adoration ou des arrangements de leur environnement. De telles relations anormales sont ce que Dieu déteste le plus, et c’est donc à cause de telles relations que des mots comme : « Ce que Je veux, ce sont des créatures pleines de vie, non des cadavres trempés dans la mort. Dès que Je m’assiérai à la table du royaume, Je commanderai que tous les peuples soient inspectés » viennent de la bouche de Dieu. Quand Dieu est au-dessus de l’univers entier, chaque jour Il observe toutes les actions de ceux qui sont de chair et de sang et n’en a jamais négligé une seule. Tels sont les actes de Dieu. Et donc, j’exhorte tous les hommes à examiner leurs propres pensées, idées et actions. Je ne demande pas que vous soyez un signe de honte pour Dieu, mais une manifestation de la gloire de Dieu, que dans toutes vos actions, vos paroles et votre vie, vous ne deveniez pas la cible des blagues de Satan. C’est l’exigence de Dieu pour tous les hommes.

Précédent:Interprétation de la dix-neuvième déclaration

Suivant:Interprétation de la vingt et unième déclaration

Vous aimerez peut-être également