L'Église de Dieu Tout-Puissant App.

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 36

On dit que Dieu a maintenant commencé à châtier l’homme, mais personne ne peut le dire avec certitude, personne ne peut donner une réponse claire quant à savoir si l’intention originelle de ce châtiment a été réalisée en l’homme. Car Dieu dit : « L’homme n’a jamais rien découvert dans Mon châtiment, car il ne fait que saisir le joug autour de son cou avec ses deux mains, les deux yeux fixés sur Moi, comme s’il surveillait un ennemi, et c’est à ce moment-là que Je perçois à quel point il est émacié. C’est à cause de cela que Je dis qu’aucun n’a jamais tenu ferme au milieu des épreuves. » Dieu raconte aux hommes les faits du châtiment qui ne leur est pas encore arrivé, et Il le fait avec beaucoup de détails, sans laisser rien de côté. C’est comme s’ils étaient entrés dans le châtiment et étaient vraiment incapables de tenir ferme, et Dieu fournit une description vivante et réaliste de mauvais traits caractéristiques des hommes, ce qui leur fait sentir la pression : puisque Dieu dit que les hommes n’ont jamais tenu ferme au milieu des épreuves, comment pourrais-Je être celui qui bat le record du monde, pour être accepté malgré la coutume ? À ce moment-là, ils commencent à réfléchir. En réalité, c’est comme Dieu le dit : « Est-ce que Je les ai emmenés au bout de la route ? » En effet, Dieu a emmené tous les hommes à la fin de la route, et donc, dans leur conscience, les gens croient toujours que Dieu est cruel et inhumain. Dieu a pêché tous les gens hors de la mer de l’affliction mondaine, après quoi, « pour éviter tout accident, J’ai tué tous les poissons capturés, après quoi le poisson est devenu obéissant et n’a pas eu la moindre complainte. » N’est-ce pas un fait ? Dieu a tiré tous les hommes hors de la mer amère de la mort pour un autre abîme de la mort. Il les a tous traînés sur la guillotine du bourreau, Il les a poussés jusqu’au bout du chemin. Pourquoi ne le fait-Il pas aux autres fils et hommes de Dieu ? Quelle est Son intention en réalisant une telle œuvre dans le pays du grand dragon rouge ? Pourquoi la main de Dieu est-elle si malicieuse ? Pas étonnant : « Quand J’ai besoin de l’homme, il est toujours caché. C’est comme s’il n’avait jamais vu de scènes étonnantes, comme s’il était né à la campagne et ne savait rien des affaires de la ville. » En fait, en eux-mêmes, les hommes se demandent : « Quel est le plan de Dieu en faisant cela ? Ne nous met-Il pas à mort ? Et à quoi bon ? Pourquoi les étapes de Son œuvre viennent-elles si rapidement et pourquoi n’est-Il pas du tout tolérant envers nous ? » Pourtant, les gens n’osent pas dire cela et, parce que les paroles de Dieu les amènent à rejeter de telles pensées, les dépouillant de la possibilité de réfléchir davantage, ils n’ont d’autre choix que de mettre de côté ces pensées. C’est juste que Dieu révèle toutes les conceptions des hommes, et donc les hommes repoussent leurs conceptions, ne les laissant pas voir le jour. Il a déjà été dit que ces hommes sont la progéniture du grand dragon rouge. En fait, pour être clair, ils sont l’incarnation du grand dragon rouge. Quand Dieu les pousse jusqu’au bout du chemin et les massacre, alors, sans aucun doute, l’esprit du grand dragon rouge n’a plus de chance de travailler en eux. De cette façon, lorsque les hommes arrivent au bout du chemin, c’est aussi lorsque le grand dragon rouge meurt. On peut dire qu’il utilise la mort pour rembourser la « grande bonté » de Dieu, ce qui est l’objectif de l’œuvre de Dieu dans la nation du grand dragon rouge. Lorsque les hommes sont prêts à sacrifier leur vie, tout devient insignifiant, et personne ne peut l’emporter sur eux. Qu’est-ce qui pourrait être plus important que la vie ? Ainsi, Satan devient incapable de faire plus chez les hommes, il ne peut rien faire avec l’homme. Même si, dans la définition de la « chair », on dit que la chair est corrompue par Satan, si les gens se livrent réellement et ne sont pas conduits par Satan, alors personne ne peut l’emporter sur eux et, à ce moment-là, la chair accomplira son autre fonction et commencera à recevoir officiellement la direction de l’Esprit de Dieu. C’est un processus nécessaire, il doit se faire étape par étape ; sinon, Dieu n’aurait aucun moyen de travailler dans la chair obstinée. Telle est la sagesse de Dieu. De cette façon, tous les hommes sont inconsciemment entrés dans les circonstances d’aujourd’hui. Et n’est-ce pas Dieu qui a conduit les hommes jusqu’au « bout du chemin » ? Pourrait-ce être un nouveau chemin ouvert par les hommes ? Considérant vos expériences, il semble qu’en vous Dieu utilise des méthodes de la plus grande cruauté, ce qui démontre la justice de Dieu. Comment pourriez-vous ne pas louanger ? Ce que Dieu fait en vous permet aux hommes de voir le tempérament juste de Dieu ; cela ne mérite-t-il pas votre admiration de Dieu ? Aujourd’hui, à la croisée des chemins, quand l’ancienne ère existe encore et que la nouvelle ère ne s’est toujours pas matérialisée, comment témoignez-vous de Dieu ? Un problème aussi sérieux ne vaut-il pas une profonde considération ? Êtes-vous toujours en train d’envisager des questions sans importance ? Pourquoi Dieu dit-Il : « Bien que les gens aient déjà crié : « Longue vie à la compréhension ! », personne n’a passé beaucoup de temps à analyser le mot « compréhension », montrant que les gens n’ont aucun désir de M’aimer. » ? Si Dieu ne disait pas de telles choses, pourriez-vous ne pas essayer, de votre plein gré, de comprendre le cœur de Dieu ?

Ces derniers temps, bien que certains hommes aient connu un peu les objectifs et les visées de l’incarnation de Dieu, Je peux dire avec certitude que si Dieu ne parlait pas clairement à l’homme, personne ne pourrait imaginer les objectifs et les visées de l’incarnation de Dieu. Cela est absolu. N’est-ce toujours pas clair pour vous ? Tout ce que Dieu fait chez les gens fait partie de Son plan de gestion, mais ils sont incapables de saisir exactement la volonté de Dieu. C’est la déficience de l’homme, mais Dieu n’exige pas que les hommes soient capables de tout faire. Il demande simplement qu’ils écoutent les « avertissements du médecin ». C’est l’exigence de Dieu. Il demande à tous les hommes de connaître la vraie vie humaine, car « dans leur cœur, les mots « vie humaine » n’existent pas, ils n’ont aucune considération pour eux et ne font que mépriser Mes paroles, comme si J’étais devenu une vieille radoteuse. » Aux yeux des hommes, les paroles de Dieu sont comme un ustensile quotidien ; ils ne les traitent pas comme importantes du tout. Ainsi, les hommes ne peuvent pas mettre les paroles de Dieu en pratique. Ils sont devenus des misérables malheureux qui ont pris connaissance de la vérité, mais ne la mettent pas en pratique. Cette seule faute des hommes est donc suffisante pour provoquer un dégoût en Dieu pendant un certain temps et donc, Il dit à plusieurs reprises que les hommes ne tiennent pas compte de Ses paroles. Pourtant, dans leurs conceptions, les hommes pensent ce qui suit : « Chaque jour, nous étudions et analysons les paroles de Dieu, comment pourrait-on dire que nous ne leur prêtons pas attention ? N’est-ce pas une injustice envers nous ? » Mais laissez-Moi disséquer un peu pour vous : les hommes rougiront. Quand ils lisent les paroles de Dieu, ils hochent la tête, ils font des courbettes comme un carlin salivant aux paroles de son maître. Ainsi, à ce moment-là, les hommes se sentent inaptes, les larmes coulent sur leur visage, c’est comme s’ils voulaient se repentir et recommencer, mais une fois que ce moment est passé, leur air contrit disparaît aussitôt, pour devenir vorace. Ils mettent de côté les paroles de Dieu et croient toujours que leurs propres affaires ont la priorité, que les choses de Dieu viennent en dernier et, à cause de ces actions de leur part, ils ne peuvent jamais mettre les paroles de Dieu en action. Lorsque les faits arrivent, ils écartèlent les coudes vers l’extérieur[a] — c’est une trahison de leur propre peuple, pas étonnant que Dieu dise : « ils « fuient dans l’autre direction » tout en comptant sur Moi pour leur subsistance. » À partir de cela seulement, on peut voir qu’il n’y a pas la moindre fausseté dans les paroles de Dieu ; elles sont entièrement vraies et ne contiennent pas la moindre exagération, mais elles semblent avoir été quelque peu sous-estimées, car la stature de l’homme est trop petite, il est incapable d’acceptation. Les paroles de Dieu ont déjà fourni une description cristalline des choses de l’homme, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, elles les ont gravées avec une clarté absolue, montrant une ressemblance vivante qui est exactement la face originelle de Satan. Seulement, au stade actuel, les hommes ne voient toujours pas tout clairement et donc, on dit qu’ils n’en sont pas venus à se connaître eux-mêmes. C’est à cause de cela que Je dis que cette leçon doit continuer, elle ne peut pas s’arrêter. Quand les gens en arriveront à se connaître, Dieu sera glorifié. Cela est facile à comprendre. Il est inutile que J’entre dans les détails. Il y a cependant une chose que Je vous rappellerai, mais il faut d’abord lire ces paroles de Dieu : « Dans les temps d’aujourd’hui, les hommes ne M’ont jamais chéri. Je n’ai pas de place dans leur cœur. Pourraient-ils montrer un véritable amour pour Moi aux jours de la souffrance à venir ? » Quel est le sens de ces paroles ? Dieu dit que le châtiment ne s’est pas encore produit chez l’homme, ce qui montre qu’il y a encore un sens caché à l’expression « se connaître ». As-tu vu cela ? Sans subir de difficultés et de raffinement, comment les hommes peuvent-ils se connaître ? Ces paroles ne sont-elles pas vides ? As-tu vraiment confiance en tout ce que Dieu dit ? Peux-tu discerner les paroles de Dieu ? Pourquoi Dieu répète-t-il des choses comme : « En voyant les actions de l’homme, mon seul choix est de partir, » et dit aussi : « Ce n’est que lorsque les montagnes tombent et que la terre est fracassée que les hommes pensent à Mes paroles. C’est alors seulement qu’ils sortent de leurs rêves, mais le temps est déjà venu, ils sont engloutis dans le grand déluge, leurs cadavres flottant à la surface de l’eau. » ? Pourquoi Dieu dit-Il : « les hommes pensent » et non « les hommes obéissent à Mes paroles » ? Est-il vrai que les montagnes s’écroulent et que la terre est réduite en pièces ? Les gens ne tiennent pas compte de telles paroles, ils les laissent passer, et ils éprouvent beaucoup de « difficultés » à cause des paroles de Dieu. C’est parce qu’ils sont trop irréfléchis. En raison de ce défaut de l’homme, Dieu dit : « Moi, ce « monstre » sans canaux lacrymaux, J’ai versé beaucoup de larmes pour l’homme. L’homme, cependant, ne sait rien de cela. » Parce que les gens ne prêtent pas attention aux paroles de Dieu, Dieu utilise ce moyen pour leur rappeler et obtenir leur « aide ».

Pour l’instant, Je ne prophétiserai pas sur les développements mondiaux, mais Je prédirai quelque chose du destin de l’homme. N’ai-Je pas demandé que les hommes se connaissent eux-mêmes ? Comment cela peut-il être expliqué ? Comment les gens devraient-ils se connaître ? Quand Dieu tourmente tellement les hommes qu’ils planent entre la vie et la mort, ils commencent à comprendre quelque chose du sens de la vie humaine et ils détestent la vie humaine, croyant que la vie entière d’une personne n’est rien de plus qu’un rêve. Ils croient que la vie des hommes est une angoisse, qu’ils vont mourir sans n’avoir jamais rien accompli, que leur vie est vaine et sans valeur. La vie humaine n’est qu’un rêve, un rêve où le chagrin et le bonheur vont et viennent. Aujourd’hui, les hommes vivent pour Dieu, mais parce qu’ils vivent dans le monde des hommes, leur vie quotidienne reste vide et sans valeur, faisant que tous les hommes savent que la jouissance de Dieu n’est qu’un réconfort passager, mais, quand ils ne jouissent pas de Dieu, s’ils vivent encore dans la chair même s’ils croient en Dieu, à quoi cela sert-il ? Dans la chair, tout est vide pour l’homme. Ayant connu les vicissitudes de la vie humaine, avec l’arrivée de la vieillesse, les cheveux de l’homme blanchissent, son visage est plein de rides, ses mains sont couvertes de callosités. Bien qu’il ait payé un prix élevé, il n’a pratiquement rien gagné. Ainsi, Mes paroles font un pas de plus : tout est vide pour ceux qui vivent dans la chair. Cela est au-delà de doute, et il n’est pas nécessaire que tu l’examines en détail. C’est le visage originel de la vie humaine dont Dieu a parlé à maintes reprises. Dieu n’évite pas ces paroles en raison de la faiblesse de l’homme, mais agit simplement selon Son plan original. Certaines paroles fournissent peut-être un soutien et une compréhension aux hommes et peut-être que certaines font précisément le contraire, faisant délibérément que les hommes vivent dans une atmosphère de mort. Et c’est précisément à cause de cela qu’ils souffrent. Ainsi, Dieu utilise peut-être la « stratégie du bluffeur » pour confondre délibérément les hommes, mais ils ne peuvent pas voir cela du tout ; ils restent dans le noir. Et pourtant, tout est dans les mains de Dieu, et même si les hommes le savent, comment pourraient-ils s’en garder ? Ainsi, personne ne peut échapper à la menace du châtiment. Que pourraient-ils faire ? Ils ne peuvent que se soumettre aux arrangements de Dieu. Et n’est-ce pas à cause de l’emprise de la main de Dieu sur eux qui ne les laisse libre ? Ce n’est que sous les menaces de Dieu que tous les hommes peuvent suivre le cours de la nature. N’est-ce pas le cas ? Si ce n’était des arrangements de Dieu, comment les hommes pourraient-ils volontiers admettre la défaite ? Ne serait-ce pas une blague ? Bien que la vie humaine soit vide, qui est prêt, quand sa vie est à l’aise, à abandonner silencieusement le monde des humains et à essayer de satisfaire Dieu ? Les hommes meurent dans l’impuissance. Qui soit jamais morts dans l’abondance quand ils ont tout ce qu’ils pourraient vouloir ? Seule une « étoile » descendue du ciel constituerait une exception à cela. Comparée à la vie du troisième ciel dont elle jouissait, la vie sur terre serait comme vivre dans l’enfer. Dans une telle circonstance seulement pourrait-elle être prête à mourir. Pourtant, qui aujourd’hui est une étoile dans le ciel ? Je ne suis pas au « clair » à ce sujet Moi non plus. Cherchons et voyons si nous pouvons en trouver une. Si un tel est trouvé, Je demande aux hommes de M’aider à Me renseigner s’il est prêt à agir selon Mes paroles ci-dessus. Mais J’ai un avertissement pour chacun de vous : aucun de vous ne doit jouer au « héros » et se porter volontaire pour mourir. Est-ce que vous comprenez ?

Note de bas de page :

[a] « écartèlent les coudes vers l’extérieur » est une expression chinoise qui signifie qu’une personne aide les autres au détriment des personnes proches d’elle-même, par exemple, les parents, les enfants, la famille élargie ou les frères et sœurs.

Précédent:Chapitre 35

Suivant:Chapitre 38

Vous aimerez peut-être également