Le PCC veut faire en sorte que les chercheurs occidentaux justifient sa persécution des religions. Massimo Introvigne : cela s’est retourné contre eux !

27 février 2018

Depuis que le PCC a pris le pouvoir, il n'a ménagé aucun effort pour réprimer et éradiquer brutalement les croyances religieuses, et il a créé des scandales publics à cette fin. Ces dernières années, le PCC a étendu ses mains maléfiques aux pays étrangers. Dans le document officiel intitulé Les principaux travaux dans le Henan en 2017 par le bureau provincial 610, publié le 31 mars 2017, on peut lire : « Mobiliser les voix influentes d'experts américains et occidentaux, d'universitaires, de journalistes et de leaders patriotiques émigrés pour susciter des commentaires favorables des médias à l'étranger ». En juin et septembre 2017 respectivement, le PCC avait tenu deux conférences académiques internationales anti-sectes successivement au Henan et à Hong Kong. Le professeur Massimo Introvigne, sociologue italien, fondateur et directeur général du Centre d'études sur les nouvelles religions (CESNUR), qui a été invité aux deux conférences en tant qu'expert éminent, commente comme suit la manière dont le PCC s'attaque aux croyances religieuses sous prétexte d'interdire les sectes.

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp