« Les commandements de la nouvelle ère » | Extrait 243

Les gens doivent respecter les nombreuses tâches qu’ils doivent effectuer. C’est ce que les gens doivent respecter, et ce qu’ils doivent effectuer. Que le Saint-Esprit fasse ce qui doit être fait par le Saint-Esprit ; l’homme ne peut y jouer aucun rôle. L’homme doit se conformer à ce qui doit être fait par l’homme, qui n’a aucun rapport avec le Saint-Esprit. C’est cela la portion qui relève de l’homme, et doit être respecté comme commandement, au même titre que la loi de l’Ancien Testament. Même si maintenant ce n’est pas l’ère de la Loi, il y a encore beaucoup de lois de l’ère de la Loi qui doivent être respectées, et elles ne sont pas censées être mises en pratique simplement par le fait de l’inspiration du Saint-Esprit, mais sont à la portée de l’homme. Par exemple : Tu ne dois pas juger le travail du Dieu pratique. Tu ne dois pas t’opposer à l’homme qui est témoigné par Dieu. Devant Dieu, tu garderas ta place et ne sera pas débauché. Tu dois être modéré dans ton discours, et tes paroles et actions doivent suivre les dispositions de l’homme qui a été témoigné à cet effet par Dieu. Tu dois vénérer le témoignage de Dieu. Tu ne dois pas ignorer le travail de Dieu et les paroles de Sa bouche. Tu ne dois pas imiter le ton et les objectifs des déclarations de Dieu. Tu n’afficheras aucun comportement qui s’oppose à l’homme qui a été témoigné à cet effet par Dieu. C’est cela, et telles autres choses que chaque personne doit respecter. Dans chaque ère, Dieu précise de nombreuses règles qui sont apparentées aux lois et doivent être respectées par l’homme. Grâce à cela, il limite le tempérament de l’homme, et sonde sa sincérité. Prenez, par exemple, le commandement « Honore ton père et ta mère » du temps de l’Ancien Testament. Ces paroles ne s’appliquent pas aujourd’hui ; à l’époque, elles ont simplement contraint certains tempéraments extérieurs de l’homme, elles ont été utilisées pour démontrer la sincérité de la croyance de l’homme en Dieu, et étaient une marque de ceux qui ont cru en Dieu. Bien que maintenant ce soit l’ère du Règne, il y a encore beaucoup de règles auxquelles l’homme doit se conformer. Les règles du passé ne s’appliquent pas ; aujourd’hui, il existe de nombreuses pratiques plus adaptées que l’homme peut mettre en œuvre et qui sont nécessaires. Elles n’impliquent pas l’intervention du Saint-Esprit, car leur respect est du ressort de l’homme.

À l’ère de la Grâce, beaucoup de pratiques de l’ère de la Loi ont été mises de côté parce que ces lois n’étaient pas particulièrement efficaces pour le travail de cette époque. Après qu’elles aient été mises de côté, de nombreuses pratiques ont été mises en place qui étaient adaptées pour cette Ère, et qui sont devenues les nombreuses règles d’aujourd’hui. Lorsque le Dieu d’aujourd’hui est venu, ces règles ont été annulées, et n’avaient plus besoin d’être respectées, et de nombreuses pratiques adaptées à l’œuvre d’aujourd’hui ont été mises en œuvre. Aujourd’hui, ces pratiques ne sont pas de règles, mais pour obtenir un effet, elles sont adaptées pour aujourd’hui – et demain, peut-être, elles deviendront des règles. En définitive, tu dois te conformer à ce qui est productif pour le travail d’aujourd’hui. Ne fais pas attention à demain : ce qui est fait aujourd’hui est pour le bien d’aujourd’hui. Peut-être demain il y aura de meilleures pratiques que tu devras mettre en œuvre – mais ne prête pas trop d’attention à cela, conforme toi à ce qui devrait être respecté aujourd’hui afin d’éviter de t’opposer à Dieu. Aujourd’hui, rien n’est plus crucial pour l’homme que de se conformer à ce qui suit : tu ne dois pas tricher ou camoufler quelque chose que Dieu accomplit devant tes yeux. Tu ne feras point de déclaration déplacée ou arrogante dans la présence de Dieu. Tu ne diras pas de bonnes paroles et de beaux discours devant Dieu afin de gagner Sa confiance. Tu n’agiras pas de manière irrévérencieuse devant Dieu. Tu obéiras à tout ce qui est dit de la bouche de Dieu, et ne résisteras pas, ne t’opposeras pas ou ne contesteras pas Ses paroles. Tu n’interprèteras pas, à ta convenance, les paroles prononcées de la bouche de Dieu. Tu devras tenir ta langue pour éviter que tu ne tombes en proie dans les projets trompeurs des méchants. Tu devras surveiller tes pas afin d’éviter de transgresser les limites fixées pour toi par Dieu. Cela te poussera à dire des mots prétentieux et pompeux divergeant de la perspective de Dieu, et donc à être détesté par Dieu. Tu ne répéteras pas avec insouciance les paroles prononcées de la bouche de Dieu, de peur que les autres ne se moquent de toi et que le diable se joue de toi. Tu devras obéir à tout le travail du Dieu d’aujourd’hui. Même si tu ne le comprends pas, tu ne devras pas le juger ; tout ce que tu peux faire est de chercher et de communier. Personne ne doit transgresser la place originelle de Dieu. Tu ne peux rien faire de plus que de servir le Dieu d’aujourd’hui en tant qu’homme. Tu ne peux pas enseigner le Dieu d’aujourd’hui en tant qu’homme – le faire serait malavisé. Personne ne peut se tenir à la place de l’homme qui a été témoigné par Dieu ; à travers tes paroles, tes actions et tes pensées intimes, tu n’es qu’un homme. Cela doit être respecté, c’est la responsabilité de l’homme, elle ne saurait être modifiée par personne, et le faire serait violer les décrets administratifs. Tout le monde doit s’en souvenir.

Extrait de « Les commandements de la nouvelle ère »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe