Choisir le bon chemin est la part la plus importante de la croyance en Dieu

Au cours du travail de diffusion de l’Évangile de Dieu dans les derniers jours, seule une minorité de personnes est capable de renoncer à leur famille et à tout pour se dépenser sincèrement pour Dieu. Toutes ces personnes ont un véritable témoignage d’expérience, et elles ont toutes une certaine stature. Elles ne pensent pas que c’est une grande difficulté de renoncer à leur famille et à leur carrière pour accomplir leurs devoirs. Même si elles doivent passer dix ans, ou une vie entière, sans rentrer chez elles, elles sont disposées à le faire. Elles n’ont pas le sentiment que c’est une chose difficile à faire. Voilà la force qui leur est donnée par le Saint-Esprit. Mais en ce qui concerne leur stature, elle ne peut pas atteindre ce niveau, car bien qu’elles comprennent certaines vérités, elles ne sont pas encore entrées dans la vérité-réalité et n’ont pas gagné la vérité. Elles ont juste un peu de sincérité pour se dépenser pour Dieu. Si une personne a la détermination de poursuivre la vérité, et que le Saint-Esprit lui donne, en outre, une certaine grâce, elle se sentira particulièrement gratifiée à ce moment-là. Elle gagne une sorte de force, et est capable de se libérer des liens du monde laïque pour se dépenser pour Dieu : c’est cela, la grâce de Dieu. Mais il y a certains individus qui ne s’occupent pas de leur travail en accomplissant leurs devoirs. Ils ne poursuivent pas du tout la vérité et, en outre, ils sont capables de se livrer à toutes sortes d’actes répréhensibles. Dans de tels cas, le Saint-Esprit n’œuvre pas sur eux. Les motivations de gens comme ça ne sont pas honnêtes, et ils ne sont pas de vrais croyants en Dieu. Même si le Saint-Esprit a un peu œuvré sur eux dans le passé, c’est perdu, et, sans le savoir, ils s’engagent sur la mauvaise pente. Si tu es quelqu’un qui a la détermination de poursuivre la vérité, alors le Saint-Esprit t’accordera une certaine grâce dont tu pourras jouir, et tu pourras alors avancer dans ta poursuite le long du chemin sur lequel le Saint-Esprit te conduit. La vérité t’apparaîtra de plus en plus claire, ta détermination sera de plus en plus ferme et il deviendra de plus en plus facile pour le Saint-Esprit d’œuvrer sur toi. Quand une personne ne suis pas le bon chemin de la poursuite de la vérité, le Saint-Esprit finit par l’éliminer. Après avoir été éliminée, sa détermination et sa passion initiales ainsi que son dynamisme à renoncer et à se dépenser disparaissent complètement. Elle éprouve des regrets et se dit : « Si j’avais su qu’un jour je serais éliminée, je n’aurais jamais commencé à croire en Dieu. » À ce moment-là, ses regrets, ses plaintes et sa négativité ressortent tous. En réalité, le Saint-Esprit a cessé d’œuvrer sur elle depuis longtemps. Même si elle a diffusé l’Évangile, est douée pour parler et a obtenu certains résultats, cela n’a été causé ni par l’éclairage ni par la direction du Saint-Esprit. C’est plutôt parce que cette personne avait une certaine intelligence et un certain calibre. Cela ne signifie pas que le Saint-Esprit était à l’œuvre en elle. De telles personnes sont semblables à des exécutants : même si le Saint-Esprit n’est pas à l’œuvre en elles, elles sont quand même capables de rendre temporairement certains services. Dans tous les cas, elles ont quelques dons et un certain calibre. C’est juste qu’au lieu de poursuivre la vérité, de s’efforcer de bien accomplir leurs devoirs et de rendre à Dieu Son amour, elles poursuivent la gloire, les gains, le statut, les bénédictions et une grande couronne. Par conséquent, au fur et à mesure qu’elles avancent, leur chemin disparaît et il leur devient difficile de faire un seul pas. C’est ce qui arrive à tous ceux qui ne poursuivent pas la vérité.

Actuellement, beaucoup de gens disent : « Je suis conscient que ma nature est mauvaise. Je suis rempli de sentiments forts et je suis trop rebelle. » Mais malgré cela, ces personnes manquent de connaissance quant à leur propre nature, et elles ne comprennent aucun aspect de la vérité. Peu importe à quel point elles parlent bien des doctrines, donnant l’impression de tout comprendre, elles ne peuvent pas mettre ces choses en pratique. Cela suffit amplement à prouver que l’œuvre du Saint-Esprit sur elles disparaît. Peu importe comment est ton humanité ou le nombre de doctrines que tu comprends, et peu importe combien tu as souffert ou ce à quoi tu as renoncé, tant que le Saint-Esprit n’œuvre pas en toi, cela prouve que tu n’aimes pas la vérité. Peu importe à quel point tu es passionné, sans l’œuvre du Saint-Esprit, tu seras ahuri. Quelle est l’importance du peu de force que l’homme possède ? Quelle est l’importance du peu de foi que l’homme possède ? À quoi sert le peu de connaissances que l’homme possède ? Prenons l’exemple de la répression, l’arrestation et l’emprisonnement des croyants en Dieu. Depuis qu’ils ont commencé à croire en Dieu, ils ont été fréquemment persécutés, pourchassés et contraints de fuir d’un endroit à l’autre, ce qui a laissé une marque indélébile dans leur esprit et leur cœur. « Si je suis pris, je ne peux pas être comme Judas. Je ne pourrais jamais trahir l’Église ». La plupart des gens ne se sont-ils pas préparés de la sorte ? Mais lorsqu’ils sont vraiment pris, cela ne dépend pas d’eux. S’ils ne prient pas Dieu et ne se fient pas à Lui, alors le Saint-Esprit n’œuvrera pas en eux et ils ne pourront pas tenir ferme. Ce n’est pas un moment de confusion qui conduit les gens à devenir comme Judas. Comme Je l’ai dit auparavant, ce qui t’arrivera en fin de compte et quelle sera ta fin, tout cela dépend principalement de ton amour et de ton acceptation de la vérité. C’est de la plus haute importance. Ensuite, tout dépend si l’œuvre du Saint-Esprit est toujours avec toi, si tu comprends la vérité et si tu tiens ferme dans ton témoignage. Ce sont là les principaux éléments dont tout cela dépend. Certaines personnes avaient beaucoup de zèle lorsqu’elles ont commencé à accomplir leurs devoirs, et elles avaient l’impression d’avoir une énergie inépuisable. Comment se fait-il alors qu’elles commencent à perdre cette vigueur avec le temps ? Il semble que celles qu’elles étaient autrefois et celles qu’elles sont aujourd’hui sont des personnes complètement différentes. Pourquoi ont-elles changé ? Quelle en est la raison ? C’est parce qu’elles ont pris le mauvais chemin et ne sont pas entrées dans le chemin correct de la croyance en Dieu. Elles ont pris le chemin de la poursuite des bénédictions. Il y a des choses cachées dans leurs intentions. Quelles sont ces choses cachées ? Lorsque les gens croient en Dieu, ils nourrissent certains espoirs dans leur cœur. Ils espèrent que le jour de Dieu arrivera très bientôt et que toutes leurs souffrances prendront fin, ils espèrent que Dieu changera de forme et reviendra à Sion, et qu’ils seront alors débarrassés de toutes leurs souffrances. Les gens espèrent tous qu’un jour ils pourront rentrer chez eux et retrouver leurs proches. Ils espèrent qu’un jour viendra où ils ne seront plus persécutés, où ils pourront vraiment être libres et croire ouvertement en Dieu. À ce moment-là, il n’y aura plus personne pour les restreindre et ils pourront vivre dans un environnement confortable, bien manger et porter de beaux vêtements. Tous les gens n’ont-ils pas de tels espoirs ? Ces espoirs existent au plus profond du cœur des gens parce que leur chair répugne à la souffrance. Dans les moments de souffrance, ils espèrent en des jours meilleurs. De telles choses ne sont pas dévoilées sans persécution ni tribulation. Sans persécution ni tribulation, les gens semblent avoir une foi solide. Ils semblent avoir une petite stature, comprendre assez bien la vérité et être pleins de vigueur. Cependant, lorsqu’un jour, ils rencontrent persécution et tribulation, leurs espoirs charnels, leur imagination et leurs désirs extravagants jaillissent. Des conflits commencent à apparaître dans leur cœur, certains commencent à devenir négatifs et faibles et des doutes et des incompréhensions à propos de Dieu surgissent en eux. Les gens ne comprennent pas la volonté de Dieu. Ce n’est pas que Dieu ne leur offre pas une issue ou ne leur accorde pas Sa grâce, et ce n’est certainement pas que Dieu ne comprend pas leurs difficultés. Au contraire, le fait que tu puisses faire l’expérience de cette souffrance maintenant que tu suis Christ est une bénédiction, car il n’est pas possible pour les gens d’atteindre le salut et de survivre sans endurer cette souffrance. C’est ordonné par Dieu, c’est donc une bénédiction que cette souffrance t’arrive. Tu ne devrais pas voir ça d’une façon simpliste. Il ne s’agit pas de faire souffrir les gens et de jouer avec eux, et c’est tout. La signification de ceci est incroyablement profonde et grande ! Consacrer toute ta vie à te dépenser pour Dieu sans chercher de partenaire ni rentrer chez toi est significatif. Si tu prends le bon chemin et poursuis les bonnes choses, alors, au bout du compte, tu recevras plus que ce que tous les saints à travers tous les âges ont reçu, et tu recevras des promesses encore plus grandes. Aujourd’hui, certains se demandent toujours : « Dieu Se souviendra-t-Il de moi parce que j’ai enduré ces difficultés ? Et s’il n’y avait personne pour me soutenir quand je serai vieux ? Qui s’occupera de moi si je tombe malade ? Dieu S’en soucie-t-Il ? Quand cette souffrance prendra-t-elle fin ? Quand verrai-je enfin le bout du tunnel ? » De telles personnes attendent toujours ces choses avec impatience, espérant que Dieu changera de forme et les délivrera de la souffrance afin qu’elles puissent jouir des bénédictions du royaume des cieux. Elles ne se demandent pas ce que signifie le fait de suivre Dieu et d’endurer des souffrances, ni pourquoi elles doivent endurer ces souffrances afin de gagner la vérité. Leur foi est vraiment très faible ! En ce qui concerne leur foi en Dieu, tout le monde a ses propres calculs égoïstes. En se basant sur cela, il est dans la nature humaine de trahir Dieu. Personne n’aime vraiment Dieu, personne ne peut vraiment montrer de la considération pour la volonté de Dieu ou être d’un seul cœur et d’un seul esprit avec Dieu dans la diffusion de l’œuvre de l’Évangile. Les gens sont impatients que Dieu quitte la terre et change de forme, afin qu’Il les délivre de la souffrance et leur permette de jouir de la vie dans le royaume des cieux. Voilà ce que la plupart des gens espèrent. Beaucoup se disent : « Si Dieu nous quitte et que le grand dragon rouge tombe, nous pourrons alors prendre le pouvoir et nous n’aurons plus besoin de souffrir. Nous dominerons toutes les nations et tous les peuples d’une verge de fer. Ne verrons-nous pas alors le bout du tunnel ? À ce moment-là, Dieu apparaîtra ouvertement et Il punira et détruira tous les Satans et tous les diables, le royaume de Christ sera réalisé sur terre et nous n’aurons plus à être persécutés par les Satans et les diables. » Bien qu’il ne soit pas mauvais d’avoir cet espoir, il y a des états incorrects chez ces personnes. Le fait de vouloir constamment échapper à la souffrance et jouir du confort montre-t-il de la considération pour la volonté de Dieu ? Cela satisfait-il Dieu ? La plupart des gens ne comprennent pas pleinement la signification de l’expérience de la souffrance.

Personne n’a l’intention d’emprunter le chemin qui consiste à suivre Dieu toute sa vie, de poursuivre la vérité pour gagner la vie, de parvenir à la connaissance de Dieu, d’être capable de témoigner de Lui, ou de finalement mener une vie pleine de sens comme Pierre. La plupart des gens ne sont pas disposés à souffrir et n’acceptent pas du tout la vérité, pourtant ils souhaitent jouir des bénédictions du royaume des cieux le plus rapidement possible et ils aiment chercher la gloire, les gains et les avantages du statut. Cela risque de les égarer. Lorsqu’ils rencontreront de la douleur, des revers ou des échecs, ils risqueront de devenir négatifs et faibles, et de ne pas avoir de place pour Dieu dans leur cœur. Le Saint-Esprit n’œuvrera pas en eux, et certains voudront même revenir en arrière. Si une personne croit en Dieu depuis de nombreuses années, mais ne possède pas la moindre vérité-réalité, c’est quelque chose de très dangereux ! Quel dommage que toute sa souffrance, les innombrables sermons qu’elle a écoutés et les années qu’elle a passées à suivre Dieu aient tous été en vain ! Il est facile pour les gens de suivre la mauvaise pente et il est, en effet, difficile de suivre le bon chemin et de choisir le chemin de Pierre. La plupart des gens n’ont pas les idées claires. Ils ne peuvent pas voir clairement quel est le bon chemin et quel est celui qui s’en écarte. Peu importe le nombre de sermons qu’ils entendent, peu importe le nombre de paroles de Dieu qu’ils lisent, même s’ils savent dans leur cœur que le Fils de l’homme incarné est venu, ils ne croient toujours pas pleinement en Lui. Ils savent que c’est le vrai chemin, mais ils ne peuvent pas s’y engager. Comme il est difficile de sauver les gens quand ils n’aiment pas la vérité ! Tu sais que la parole de Dieu est la vérité, pourtant tu ne peux pas l’accepter. Ne parlons pas de la qualité de ta foi et parlons uniquement de la raison pour laquelle tu n’aimes pas la vérité et de la raison pour laquelle tu ne peux pas l’accepter. Tu es incapable de t’engager sur le vrai chemin, tu n’es pas disposé à poursuivre la vérité et tu es incapable de mettre en pratique les vérités que tu comprends. N’es-tu pas de l’espèce de Satan ? Les gens comme ça n’ont pas de but ou de direction dans la vie, ils sont dépourvus d’humanité, comme des animaux. Par conséquent, certains perdent l’œuvre du Saint-Esprit, non pas parce que le Saint-Esprit n’œuvre délibérément pas en eux et les révèle intentionnellement, mais parce qu’Il n’est pas capable d’œuvrer en eux. Les gens sont vraiment très corrompus à l’intérieur et ils sont très difficiles à gérer. S’ils ne poursuivent pas la vérité ou ne choisissent pas le bon chemin, alors, comment le Saint-Esprit peut-Il œuvrer en eux ? Quand le Saint-Esprit œuvre, Il laisse toujours le choix aux gens, Il ne force jamais personne. Mais la pensée des gens est trop embrouillée. Ils n’aiment pas la vérité et ne l’acceptent pas du tout, et ils sont encore moins disposés à souffrir pour l’obtenir. Bien qu’ils veuillent être bénis, ils ne sont pas disposés à faire des efforts ou à payer un prix. Leur égoïsme est trop grand. Ils ne se préoccupent que de leurs intérêts immédiats. Ils poursuivent ce qu’ils ont sous les yeux, ce qu’ils peuvent voir et ce dont ils peuvent jouir, et s’efforcent d’atteindre cela, et ils ignorent ce qu’ils ne peuvent pas voir, ou ce qui n’a pas de sens à leurs yeux. C’est l’état dans lequel se trouvent la plupart des gens, et il n’y a presque pas de place pour l’œuvre du Saint-Esprit. Certains disent : « J’ai beaucoup de problèmes que je n’arrive pas à résoudre. Si quelqu’un voulait bien échanger avec moi et m’aider à comprendre la vérité, je n’aurais plus de problèmes. » Mais peuvent-ils vraiment résoudre leurs problèmes simplement en comprenant la vérité ? Sont-ils capables de mettre la vérité en pratique ? Ce sont autant d’inconnues. Il y a beaucoup de gens qui ont entendu beaucoup de sermons et compris pas mal de vérités, mais ils sont incapables de mettre la moindre de ces vérités en pratique. Si tu les interroges sur leurs problèmes, ils disent : « Je comprends toute la vérité, mais je n’arrive pas à la mettre en pratique. Comment puis-je résoudre ce problème ? » À quoi sert-il de croire en Dieu si tu ne peux mettre aucune vérité en pratique ? Rentre vite chez toi et continue ta vie. À quoi sert-il d’échanger avec toi sur la vérité ? Tu es indigne d’entendre la vérité, et indigne de croire en Dieu, tu devrais donc simplement attendre ta destruction ! Parce que tu as choisi le chemin horrible, vile et démoniaque, peu importe combien on échange avec toi sur la vérité, tu ne l’accepteras pas. Tu devrais donc t’écarter ! Il n’y a rien à dire à de telles personnes. Nombreux sont ceux qui ont dit auparavant : « Je comprends toute la vérité, mais je n’arrive pas à la mettre en pratique. » Cette seule déclaration suffit à prouver qu’ils sont des diables et qu’ils font entièrement partie de l’espèce de Satan. Si une personne n’aime pas la vérité, alors elle est certainement malveillante. La nature d’une personne est entièrement représentée par ce qu’elle aime, ce qu’elle espère, ce à quoi elle aspire et ce qu’elle désire ardemment. Si tu n’aimes pas la vérité, tu appartiens au diable et tu périras. Mais si tu aimes la vérité, alors tu es prédestiné et choisi par Dieu. N’est-ce pas évident ? Le chemin que tu choisis est de la plus haute importance. Tu peux te calmer et y réfléchir sérieusement. Si tu t’es égaré, il n’est pas trop tard pour faire machine arrière. Si tu as la volonté de mettre la vérité en pratique, c’est une bonne chose. En outre, tu as besoin d’un chemin pour réaliser ta volonté et accomplir ton souhait. Tout d’abord, tu dois comprendre la vérité, connaître la destination future de l’humanité, le chemin que l’humanité devrait emprunter et les objectifs qu’elle devrait atteindre. Dans le passé, il a souvent été dit que « toutes les choses et tous les événements sont entre les mains de Dieu. » C’est quelque chose dont tu dois faire complètement l’expérience. En toute chose, tu dois te demander si ce sujet est entre les mains de Dieu. S’il est vraiment clair pour toi que toutes les choses et tous les événements sont entre les mains de Dieu, alors tu as vraiment la foi. Si tu crois en Dieu, devrais-tu te soumettre à Lui ? Quelle est la signification de la croyance en Dieu ? Le but de la croyance en Dieu est-il seulement de recevoir Ses bénédictions ? Aujourd’hui, tu suis Christ dans ta croyance en Dieu, mais seras-tu capable de maintenir le cap jusqu’au bout ? Comment devrais-tu continuer quand tu rencontreras, à l’avenir, des obstacles et des tribulations sur ton chemin ? Tu dois prendre les mots clés de Dieu comme des devises pour t’encourager, afin de ne pas tomber, être faible ou négatif, de ne pas te plaindre de Dieu, dévier du chemin ou trahir Dieu en fuyant à mi-chemin. Tu dois comprendre, être clair quant à tout cela et bien comprendre tout cela afin de suivre Dieu jusqu’au bout.

Le chemin qui consiste à suivre Dieu a des hauts et des bas, il peut être amer comme il peut être doux. Lorsque les gens sont heureux, ils sont tous capables de dire : « Je suis disposé à me dépenser pour Dieu, je me dépenserai pour Lui toute ma vie. » Cependant, à un moment donné, ils font l’expérience de revers et deviennent négatifs. Dans leur cœur, ils se demandent : « Où est Dieu ? Je ne peux plus continuer à croire, ce chemin est trop difficile à parcourir ! » Ensuite, ils prient et se sentent réprimandés, pensant qu’ils sont redevables à Dieu. Ils devraient cesser d’agir ainsi après s’être rendu compte qu’ils sont redevables à Dieu. Cependant, un jour, les choses ne vont peut-être pas dans leur sens, et ils deviennent à nouveau négatifs et se plaignent de Dieu en disant : « Comment Dieu a-t-Il pu orchestrer cette situation pour moi ? Pourquoi me fait-Il toujours souffrir ? Ne peut-Il pas m’épargner la souffrance ? » Les gens se plaignent toujours, puis, après coup, ils disent toujours qu’ils sont redevables à Dieu. Cependant, ils ne changent jamais. Lorsqu’ils font l’expérience d’un petit revers ou que la moindre chose ne va pas dans leur sens, ils se mettent en colère et se plaignent. Dans le pire des cas, certains prononcent même quelques paroles de jugement et de blasphème. Plus tard, ils se rendent compte que ce qu’ils ont dit était mal et ils s’en veulent, alors ils se dépêchent d’accomplir un peu de leurs devoirs et de faire quelques bonnes actions pour se racheter. Que nous disent ces manifestations ? Qu’il est dans la nature de l’homme de ne pas aimer la vérité, voire d’avoir de l’aversion pour elle. L’homme est assez malveillant, laid et dépourvu de bon sens et de raison. Les gens croient en Dieu comme s’ils faisaient une transaction : ils ne prient Dieu que lorsqu’ils ont besoin de Lui et ils s’éloignent de Lui lorsqu’ils n’en ont pas besoin. Ils n’ont pas Dieu dans leur cœur et agissent comme bon leur semble. Les gens sont tous très arrogants et débridés. Ils n’ont pas un cœur qui craint Dieu et ne haïssent pas vraiment les choses négatives. Ils manquent de véritable amour pour la vérité et ne font pas la différence entre justice et injustice. Ils n’ont aucune limite, aucun but, et ils sont encore plus dépourvus de principes et de modération dans tout ce qu’ils font. Leur cœur est tout à fait hideux et, dans ce contexte, ils attendent toujours avec impatience la grande promesse et la quantité de bénédictions qu’ils pourront recevoir et obtenir à l’avenir, ou la façon dont ils se distingueront plus tard, et les choses dont ils pourront jouir. Ce n’est qu’en pensant à de telles choses qu’ils ressentent dans leur cœur : « Que Dieu est charmant ! Je dois rendre à Dieu Son amour ! » Pourquoi disent-ils que Dieu est charmant ? D’où vient leur désir de rendre à Dieu ce qu’Il leur a donné ? N’y a-t-il pas une intention derrière ces affirmations ? Ils disent simplement quelque chose d’émotionnel dû à une préférence passagère et à un élan de joie momentané. Est-ce là une véritable compréhension ? Est-ce là un véritable amour ? Cela vient-il du plus profond de leur cœur ? Si tu possèdes vraiment une telle compréhension, pourquoi te plains-tu encore ? Si tu te sens vraiment redevable envers Dieu, pourquoi râles-tu encore ? Tu as le sentiment que Dieu n’est pas bon pour toi, alors tu L’ignores. Si Dieu ne t’utilise pas, tu ne veux pas faire ton devoir. Que de ressentiments tu dois nourrir intérieurement ! Malgré cela, tu continues à croire que tu aimes Dieu plus que les autres. En quoi cela est-il la réalité de l’amour pour Dieu ? Le fait qu’une personne puisse émettre de telles plaintes prouve qu’elle n’a pas encore compris sa propre nature. Elle ne sait toujours pas ce qu’elle est, de quoi elle est faite ni quelle est sa véritable valeur. En fait, il est dans la nature de chaque personne de résister à Dieu et de Le trahir. C’est quelque chose d’universel et de partagé par tous. Personne n’aime vraiment la vérité et les choses positives, tout comme personne ne déteste vraiment Satan et ce qui est malveillant. Il n’y a pas de principes ou de limites à l’amour et à la haine de l’homme, et l’amour et la haine de l’homme sont encore moins fondés sur la vérité. Dans le cœur de l’homme, il n’y a pas de distinction entre la justice et l’injustice, entre le noir et le blanc, et encore moins entre les vérités et les doctrines ou les hérésies. Les gens ne peuvent pas faire ces distinctions. Ils ne savent pas vraiment ce qui vaut la peine d’être aimé et poursuivi, ce qui devrait être haï, ce qui devrait être rejeté, et ils sont loin de posséder un quelconque discernement. Certaines personnes accomplissent leurs devoirs et, lorsqu’elles entendent la chanson laïque « Reviens plus souvent à la maison », elles ont le mal du pays et ne sont plus d’humeur à accomplir leurs devoirs. Quel est donc ce genre de personnes ? Ont-elles seulement une once de vérité-réalité ? Certaines personnes croient qu’elles peuvent faire un peu de travail et qu’elles ont quelques qualifications. Il peut leur sembler qu’elles possèdent la vérité mais, en réalité, elles ne possèdent rien et elles ne sont rien. Bien que tu sois capable de prêcher quelques doctrines aux autres maintenant, un jour, d’autres devront peut-être t’encourager et ta chute sera plus tragique que celle de n’importe qui d’autre et tu deviendras encore plus négatif que n’importe qui d’autre. Crois-tu à une telle chose ? En êtes-vous convaincus ? Peut-être n’avez-vous pas encore fait l’expérience d’une chute brutale ou n’êtes-vous pas devenus particulièrement négatifs. Vous vous sentez relativement forts et, parce que vous n’avez pas fait l’expérience de telles choses, vous pensez que vous possédez une grande stature. Peut-être qu’un jour, lorsque vous serez révélés, des larmes couleront sur votre visage pendant que vous vous écrierez : « C’est fini. Je suis fini ! » C’est alors que vous commencerez à passer d’un extrême à l’autre. Il y a beaucoup de gens qui sont pleins de vigueur lorsqu’ils commencent à croire en Dieu mais, lorsque des choses leur arrivent, ils peuvent soudainement perdre leur dynamisme et être incapables de se relever. Remarquez-vous des problèmes chez de telles personnes ? Personne n’est maître de ses propres faiblesses et de ses propres forces. Les choses corrompues qui sont cachées dans les gens peuvent être révélées n’importe quand et n’importe où. Il n’y a pas de pénurie de négociations et de crasse dans l’homme, de telles choses émergent sans cesse dans l’homme. Par conséquent, la nature de l’homme est la nature de Satan, ce qui est tout à fait exact. Elle est radicalement différente de l’essence de Dieu. Dans le passé, Dieu a dit : « Je peux aimer l’homme éternellement et Je peux aussi le haïr éternellement. » En d’autres termes, Dieu a une norme grâce à laquelle Il mesure les gens. Il a Ses verdicts et Il a des principes pour les bases sur lesquelles Il rend des verdicts sur les choses. Il a Ses propres normes et Ses propres principes quant à ce qu’Il aime et ce qu’Il déteste, qui Il méprise et qui Il bénit. Les gens manquent de vérité et de principes et ils sont donc enclins à suivre leur propre chemin. Ils sont capricieux et incapables de s’engager sur le bon chemin sans la direction de Dieu.

Certains se demandent toujours : « Quand Dieu quittera-t-Il la terre ? Quand l’œuvre de Dieu sera-t-elle achevée ? Je ne suis plus très jeune. Comment vais-je vivre quand je serai vieux ? » Une telle personne a-t-elle la foi ? Que fera-t-elle s’il n’y a vraiment personne pour la soutenir quand elle sera vieille ? Ne rejettera-t-elle pas la faute sur Dieu ? De nombreux croyants en Dieu n’ont aucune idée de ce qu’ils devraient gagner en Le suivant, ni quelles choses sont les plus précieuses. Très peu de gens sont vraiment au clair sur ces questions. Sans l’œuvre de Dieu incarné, le peuple chinois aurait été anéanti depuis longtemps. Certains ne le croient peut-être pas, mais c’est parce qu’ils ne voient pas la situation clairement, car c’est la réalité des faits. Les gens croient aussi ceci : « Nous pouvons encore avancer sans la direction de Dieu. Il suffit que nous ayons la parole de Dieu pour nous guider. Nous avons tous lu le livre La Parole apparaît dans la chair, nous en avons une vague idée dans notre cœur et nous comprenons les principes. Nous pouvons maintenant prendre les commandes. » Mais peux-tu vraiment prendre les commandes ? Tu ne peux pas suivre le bon chemin : en marchant, tu t’égareras, pourras-tu alors entrer dans la réalité ? Aujourd’hui encore, vous n’êtes toujours pas convaincus. On peut dire que toute personne qui n’a pas la direction de Dieu s’égarera. Le Saint-Esprit a constamment œuvré en certaines personnes à l’ère de la Grâce, mais pourquoi la plupart d’entre elles ont-elles persisté à suivre leur propre chemin ? Il est difficile de compter exactement le nombre de confessions religieuses qui existent dans l’ensemble du monde religieux. Il y en a beaucoup dont tu n’as peut-être aucune idée, ou dont tu ne connais pas le nom. De quel problème s’agit-il ? C’est que les gens sont trop complexes et qu’il ne leur est pas facile de percevoir les choses dans leur nature. Aujourd’hui, Dieu a prononcé de nombreuses paroles exposant la nature de l’homme et Il exige que les gens perçoivent les choses dans leur nature et qu’ils voient clairement leur essence. C’est seulement ainsi qu’ils peuvent apprendre à discerner les autres et éviter d’être fourvoyés par eux, de les adorer, de les admirer ou de les suivre. Si une personne ne comprend pas vraiment la vérité, elle ne sera alors pas capable de voir qui sont vraiment les gens, et elle sera susceptible d’être fourvoyée et contrainte par eux. Par conséquent, les croyants en Dieu doivent comprendre la vérité, ils doivent lire davantage les paroles de Dieu, arriver à connaître la nature de l’homme et percevoir l’essence de l’homme par le biais de l’exposition de Dieu. L’exposition de la parole de Dieu révèle la nature de l’homme, elle enseigne aux gens quelle est leur essence et leur permet de percevoir l’essence de leur corruption. C’est très important. Satan est une chose embrouillée, et les paroles diaboliques qu’il prononce sont difficiles à interpréter. Dieu lui a demandé : « D’où viens-tu ? » Ce à quoi Satan a répondu : « De parcourir la terre et de m’y promener » (Job 1:7). Réfléchissez bien à sa réponse. S’agit-il de venir ou de parcourir ? Son sens est difficile à cerner, c’est pourquoi Je dis que ces paroles sont embrouillées. Sur la base de ces mots, on peut voir que Satan est embrouillé. Quand les gens sont corrompus par Satan, ils deviennent eux aussi embrouillés. Ils n’ont aucune modération, aucune norme et aucun principe dans tout ce qu’ils font. Par conséquent, n’importe qui peut facilement s’égarer. Satan a séduit Ève en lui disant : « Pourquoi ne manges-tu pas le fruit de cet arbre ? » Ce à quoi Ève a répondu : « Dieu nous a dit que nous mourrions si nous mangions de cet arbre. » Satan a alors dit : « Tu ne mourras pas nécessairement si tu manges le fruit de cet arbre. » Dans ces paroles, il y avait l’intention de tenter Ève. Au lieu de dire avec certitude qu’elle ne mourrait pas si elle mangeait le fruit de cet arbre, il a simplement dit qu’elle ne mourrait pas nécessairement, ce qui a amené Ève à penser : « Si je ne vais pas nécessairement mourir, je peux alors en manger ! » Incapable de résister à la tentation, elle a croqué dans le fruit. De cette façon, Satan a atteint son but, qui était d’inciter Ève à pécher. Il n’en a pas assumé la responsabilité, car il ne l’a pas forcée à en manger. Dans chaque personne, il y a un tempérament satanique. Son cœur contient les myriades de poisons avec lesquels Satan tente Dieu et séduit l’homme. Parfois, son discours est imprégné de la voix et du ton de Satan, et d’une intention de tenter et de séduire. Les idées et les pensées de l’homme sont remplies des poisons de Satan et émettent sa puanteur. Parfois, les regards ou les actions des hommes portent cette même puanteur de tentation et de séduction. Certains disent : « Si je suis simplement comme ça, je suis sûr de gagner quelque chose. Je peux suivre Dieu jusqu’au bout, même si je ne poursuis pas la vérité. Je renonce à des choses et je me dépense sincèrement pour Dieu. J’ai la force de persévérer jusqu’au bout. Même si j’ai un peu transgressé, Dieu aura pitié de moi et ne m’abandonnera pas. » Ils ne savent même pas ce qu’ils disent. Il y a tant de choses corrompues dans les gens. S’ils ne poursuivent pas la vérité, comment peuvent-ils changer ? En se basant sur le degré de corruption des gens, si Dieu ne les protège pas, ils peuvent tomber et trahir Dieu à tout moment. Le crois-tu ? Même si tu te contrains, tu ne pourras pas aller jusqu’au bout, car cette dernière étape de l’œuvre de Dieu consiste à créer un groupe de vainqueurs. Faire cela est-il vraiment aussi facile que tu l’imagines ? Cette transformation finale n’exige pas d’une personne qu’elle change à cent pour cent ou même à quatre-vingts pour cent, mais au moins à trente ou quarante pour cent. Tu dois, au minimum, déterrer, purifier et transformer les choses en toi qui résistent à Dieu et qui se sont enracinées au plus profond de ton cœur. Ce n’est qu’alors que tu atteindras le salut. Ce n’est que lorsque tu seras transformé de trente à quarante pour cent, comme Dieu l’exige, ou de préférence de soixante à soixante-dix pour cent, qu’il sera prouvé que tu as atteint la vérité et que tu es fondamentalement compatible avec Dieu. Tu ne risqueras pas de résister à Dieu ou d’offenser Son tempérament la prochaine fois qu’il t’arrivera quelque chose. Ce n’est qu’ainsi que tu peux être perfectionné et que tu peux gagner l’approbation de Dieu.

Certains voient la question de la croyance en Dieu en termes très simples. Ils pensent : « Croire en Dieu signifie assister à des réunions, prier, écouter des sermons, échanger, chanter et louer Dieu, et accomplir certains devoirs. N’est-ce pas cela, croire en Dieu ? » En ce moment, peu importe le nombre d’années pendant lesquelles vous avez cru en Dieu, vous n’avez toujours pas pleinement compris la signification de la foi en Dieu. En fait, la signification de la foi en Dieu est si profonde que si les expériences d’une personne sont trop superficielles, cette personne ne pourra pas la comprendre. Lorsqu’elle expérimente jusqu’au bout, le tempérament de Satan et les poisons sataniques en elle doivent être purifiés et transformés. Les gens doivent s’équiper de nombreuses vérités, répondre aux normes que Dieu exige de l’homme et être capables de se soumettre véritablement à Dieu et de L’adorer. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’ils atteignent vraiment le salut. Si tu es encore comme avant, quand tu faisais partie d’une religion, récitant simplement quelques formules et doctrines et scandant quelques slogans, adoptant quelques bons comportements et accomplissant quelques bonnes actions et t’abstenant de certaines choses pécheresses, du moins celles qui sont évidentes, cela ne signifie pas que tu es entré sur la bonne voie dans ta croyance en Dieu. Le fait de suivre des règlements signifie-t-il que tu es sur le bon chemin ? Cela signifie-t-il que tu as fait le bon choix ? Si les choses qui se trouvent dans ta nature ne changent pas, alors tu peux encore résister à Dieu et L’offenser, au bout du compte. C’est là le problème majeur. Si tu ne résous pas ce problème dans ta croyance en Dieu, peut-on dire que tu as vraiment atteint le salut ? Qu’est-ce que Je veux dire par là exactement ? Je veux que vous compreniez dans votre cœur que la foi en Dieu ne peut être séparée de Sa parole, ni de Dieu Lui-même, ni de la vérité. Tu dois choisir le bon chemin et fournir des efforts pour la vérité et la parole de Dieu. Tu ne peux pas te contenter d’une compréhension partielle ou approximative, et c’est tout. Te duper toi-même ne peut que te nuire. Il n’est pas bon de fonder ta foi sur ton imagination. Si tu crois jusqu’au bout et que Dieu n’est pas dans ton cœur, si tu ne fais que feuilleter rapidement Ses paroles et que tu ne peux pas t’en souvenir par la suite, et si Dieu n’a pas de place dans ton cœur, alors tu es fini. Que signifie « la foi en Dieu ne peut être séparée de Sa parole » ? Le comprenez-vous ? Cela contredit-il l’affirmation suivante : « la foi en Dieu ne peut être séparée de Dieu Lui-même » ? Comment peux-tu avoir Dieu dans ton cœur si Ses paroles ne sont pas dans ton cœur ? Si tu crois en Dieu, mais que ton cœur est dépourvu de Lui, de Ses paroles et de Sa direction, alors tu es complètement fini. Si tu ne peux même pas gérer une petite question conformément aux exigences de Dieu, alors tu seras bien en deçà des exigences de Dieu face à une question importante de principe. Alors, tu n’auras aucun témoignage, ce qui est ennuyeux. Cela prouve que tu ne possèdes rien et que tu n’as gagné aucune vérité.

Il y a des sujets particuliers qui ne peuvent pas être expliqués en détails concrets. Vous ne pourrez les comprendre complètement que lorsque le Saint-Esprit vous éclairera un jour. Pour l’instant, Je peux seulement les exprimer en quelques paroles qui peuvent sembler très ordinaires ou même illogiques aux gens, et c’est tout. Savez-vous ce que les étrangers pensent du peuple élu de Dieu en Chine ? Quand ils vous voient croire en Dieu et suivre Christ en Chine, souffrir tant de persécutions et de tribulations, jouir de la parole de Dieu et de Son œuvre et gagner tant de choses, ils vous envient tellement ! Les étrangers ont un souhait. Ils se disent : « Je veux aussi faire l’expérience de l’œuvre de Dieu. Peu importe ce que je dois souffrir, je veux aussi gagner la vérité ! Moi aussi, je veux grandir en connaissance et en stature mais, malheureusement, je ne suis pas dans le bon environnement. » Ils estiment que les Chinois sont vraiment bénis mais, malgré cela, vous pensez encore que ce sont eux qui sont bénis, et vous les enviez. En fait, vous considérez votre chance comme acquise. Dieu complète ce groupe de gens dans le pays du grand dragon rouge et leur permet d’endurer cette souffrance. Cela peut être considéré comme la grande exaltation de Dieu ! Par le passé, Dieu a dit : « Il y a longtemps, J’ai apporté Ma gloire d’Israël à l’Est. » Comprenez-vous le sens de cette déclaration maintenant ? Comment devriez-vous suivre votre chemin à l’avenir ? Comment devriez-vous poursuivre la vérité ? Comment pouvez-vous recevoir l’œuvre du Saint-Esprit sans poursuivre la vérité ? Si le Saint-Esprit cesse d’œuvrer en vous, vous vous trouvez dans une situation vraiment très périlleuse. À quoi équivaut le peu de souffrance dont vous faites l’expérience en ce moment ? Savez-vous ce que cette souffrance accomplira pour vous ? Vous est-il possible de poursuivre la vérité sans souffrir ? Pouvez-vous obtenir la vérité de cette manière ? Pouvez-vous rendre un vrai témoignage ? Si vous pouvez comprendre de telles choses, vous ne sentirez pas que vous souffrez. Même si vos souffrances augmentent, elles vous paraîtront insignifiantes.

Automne 1999

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp