« L’ère du Règne est l’ère de la Parole » | Extrait 403

Désormais, parler de la parole de Dieu est le principe qui fonde ton discours. Lorsque vous vous réunissez, vous devriez échanger la parole de Dieu, en faire votre sujet d'échange ; parlez de ce que vous connaissez de la parole de Dieu, de votre manière de la mettre en pratique et de comment le Saint-Esprit œuvre. Si tu parles de la parole de Dieu, le Saint-Esprit t'éclairera. L'homme doit aussi coopérer si ce monde doit devenir le monde de la parole de Dieu. Si tu n'entres pas dans cette coopération, Dieu ne peut pas faire Son œuvre. Si tu ne parles pas de Sa parole, Il ne peut pas t'illuminer. Chaque fois que tu le peux, parle de la parole de Dieu. Ne parle pas oisivement ! Que ta vie soit remplie de la parole de Dieu ; alors tu seras un croyant fervent. Même si ta communication est superficielle, c'est correct. Sans la superficialité, il n'y aurait pas de profondeur. Il y a un processus à respecter. Par ton exercice, tu acquiers une intuition de l'illumination du Saint-Esprit en toi et de la manière de manger et boire la parole de Dieu efficacement. Après une période d'exploration, tu entreras dans la réalité de la parole de Dieu. Tu recevras l'œuvre du Saint-Esprit seulement si tu es résolu à coopérer.

Deux aspects fondent le principe de manger et de boire la parole de Dieu : un aspect porte sur la connaissance et l'autre sur l'entrée. Quelles paroles devrais-tu connaître ? Tu devrais connaître les paroles liées à la vision, c'est-à-dire l'ère dans laquelle Dieu est maintenant entré, ce que Dieu veut réaliser maintenant, ce qu'est l'incarnation, et ainsi de suite. Tout cela est relié à la vision. Quelle est la voie dans laquelle l'homme devrait entrer ? Cela fait référence aux paroles de Dieu que l'homme doit pratiquer et dans lesquelles il doit entrer. Ce sont les deux aspects de manger et de boire la parole de Dieu. Désormais, mange et bois de la parole de Dieu de cette manière. Si tu as une compréhension claire des paroles concernant la vision, alors tu n'as pas besoin de continuer à lire. Il est primordial de manger et de boire davantage des paroles sur l'entrée, par exemple les paroles sur la manière de tourner ton cœur vers Dieu, sur la manière de pacifier ton cœur devant Dieu, et sur la manière d'abandonner la chair. C'est cela que tu dois mettre en pratique. Sans savoir comment manger et boire la parole de Dieu, la vraie communion n'est pas possible. Une fois que tu sauras comment manger et boire Sa parole et que tu auras saisi ce qui est essentiel, la communion sera libérée. Quelles que soient les questions soulevées, tu pourras les échanger et saisir la réalité. Échanger la parole de Dieu sans la réalité signifie que tu ne comprends pas ce qui est essentiel, et cela montre que tu ne sais pas comment manger et boire Sa parole. Certains sentent de la fatigue à lire la parole de Dieu. Un tel état n'est pas normal. En effet, il est normal de ne jamais se lasser de lire la parole de Dieu, d'être toujours assoiffé de la parole et de toujours penser que la parole de Dieu est bonne. C'est comme cela que mange et boit de la parole de Dieu celui qui est vraiment entré. Lorsque tu sens que la parole de Dieu est vraiment pratique et est exactement ce en quoi l'homme devrait entrer ; lorsque tu sens que Sa parole est très utile et bénéfique à l'homme, et qu'elle est l'approvisionnement de la vie de l'homme, c'est le Saint-Esprit qui te donne ce sentiment, c'est le Saint-Esprit qui t'inspire. Cela prouve que le Saint-Esprit œuvre en toi et que Dieu ne S'est pas détourné de toi. Constatant que Dieu parle toujours, certains se fatiguent de Ses paroles et pensent que leur lecture de la parole ou non n'a pas de conséquences. Cela n'est pas un état normal. Leurs cœurs n'ont pas soif d'entrer dans la réalité. De tels hommes n'ont pas soif d'être perfectionnés et n'y accordent pas d'importance non plus. Chaque fois que tu t'aperçois que tu n'as pas soif de la parole de Dieu, cela montre que ton état n'est pas normal. Dans le passé, que Dieu Se détourne de toi ou non était déterminé par le fait que tu sois ou non en paix intérieurement et que tu ressentes ou non du plaisir. Maintenant, l'essentiel porte sur le fait que tu aies soif ou non de la parole de Dieu, que Sa parole soit ou ne soit pas ta réalité, que tu sois fidèle ou non, et que tu sois capable ou non de faire ce que tu peux pour Dieu. En d'autres termes, l'homme est jugé par la réalité de la parole de Dieu. Dieu dirige Sa parole à tous les gens. Si tu es prêt à la lire, Il t'éclairera, sinon, Il ne t'éclairera pas. Dieu illumine ceux qui ont faim et soif de justice et ceux qui Le cherchent. Certains disent que Dieu ne les a pas éclairés même après avoir lu Sa parole. Comment ont-ils lu la parole ? Si tu as lu Sa parole rapidement et ne l'a comprise que superficiellement et si tu n'as accordé aucune importance à la réalité, comment Dieu pourrait-Il t'éclairer ? Comment quelqu'un qui ne valorise pas la parole de Dieu pourrait-il être perfectionné par Lui ? Si tu ne valorises pas la parole de Dieu, alors tu n'auras ni la vérité ni la réalité. Si tu valorises Sa parole, alors tu pourras pratiquer la vérité ; c'est alors que tu auras la réalité. Donc, tu dois manger et boire la parole de Dieu quelle que soit la situation, que tu sois occupé ou non, que les circonstances soient défavorables ou non, et que tu sois éprouvé ou non. Somme toute, la parole de Dieu est le fondement de l'existence de l'homme. Personne ne doit se détourner de Sa parole, et tous doivent manger Sa parole comme si elle constituait les trois repas de la journée. Pourrait-il être si simple d'être perfectionné et acquis par Dieu ? Que tu comprennes ou non à présent ou que tu aies une perception ou non de l'œuvre de Dieu, tu dois manger et boire davantage la parole de Dieu. Cela est une manière énergique d'entrer. Après ta lecture de la parole de Dieu, hâte-toi de mettre en pratique ce en quoi tu peux entrer et mets de côté pour le moment ce en quoi tu ne peux pas entrer. Il se peut que tu ne comprennes pas un nombre de paroles de Dieu au début, mais après deux ou trois mois, peut-être après un an même, tu comprendras. Pourquoi ? Dieu ne peut pas rendre l'homme complet en un jour ou deux. La plupart du temps, quand tu lis Sa parole, il se peut que tu ne comprennes pas aussitôt. À ce moment-là, tout peut te paraitre comme rien de plus que du texte ; ce n'est qu'après un temps d'expérience que tu pourras comprendre. Dieu a beaucoup parlé, alors tu devrais faire de ton mieux pour manger et boire Sa parole. Sans t'en rendre compte, tu en arriveras à comprendre et le Saint-Esprit t'éclairera. L'homme est souvent inconscient que le Saint-Esprit l'éclaire. Il t'éclaire et te guide quand tu as soif et quand tu cherches. Le principe selon lequel le Saint-Esprit œuvre est fondé sur la parole de Dieu que tu manges et bois. Tous ceux qui n'accordent pas d'importance à la parole de Dieu et ont toujours une autre attitude envers Sa parole, une attitude de négligence et de conviction que leur lecture ou non de Sa n'a pas de conséquence sont ceux qui n'ont pas la réalité. Ni l'œuvre du Saint-Esprit ni Son éclairage ne peuvent être vus en eux. Ces gens n'y mettent aucun effort, ils sont des imposteurs sans vraie compétence, comme Sieur Nan Guo de la parabole.

Extrait de « L'ère du Règne est l'ère de la Parole »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe